JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 292 (sites) | 408 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Zangdar MortPartout
Zangdar MortPartout
Alpha & Oméga
 
Avatar de Zangdar MortPartout
 
Citation:
Adieu les ingénieurs qui concevaient jadis les machines outils.
Ça c'est assez faux, il faudra toujours un gars pour faire le plan à donner à la machine.
Et les imprimantes 3D, c'est jamais que le prolongement des fraiseuses numériques & co, qui existaient déjà il y a 15 ans.

Ce qui va disparaitre, c'est l'opérateur.
Assurancetourix [Lévia]
Alpha & Oméga
 
Citation:
Envoyé par Zangdar MortPartout Voir le message
Ça c'est assez faux, il faudra toujours un gars pour faire le plan à donner à la machine.
Et les imprimantes 3D, c'est jamais que le prolongement des fraiseuses numériques & co, qui existaient déjà il y a 15 ans.

Ce qui va disparaitre, c'est l'opérateur.
+1. Aujourd'hui un ingé en mécanique ça fait des plans en fonction d'un cahier des charges, que les pièces soient réalisées par une machine CNC ou une imprimante 3D (ou d'un catalogue de pièces simples à assembler) ne change pas grand chose au fond de l'affaire.
Et si les imprimantes 3D se limitent à des résines/plastiques, c'est que le métal ou le bois c'est un peu moins évident à faire passer dans une buse non?

Pas compris le laïus sur la programmation des ordinateurs qui fait déjà partie du passé.

Dernière modification par Assurancetourix ; 11/04/2014 à 14h58.
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
La technologie n'a pas mis fin a l'evolution. Meme si les pressions selectives sont moins brutales, elles existent toujours.
yanomamii
Alpha & Oméga
 
Mon avis est peut être biaisé car je travaille dans la construction et que dans ce domaine y'a rien de changé depuis 30 ans. Une maison se construit toujours pareil.
Compte #220547
Invité
 
Citation:
Envoyé par Zangdar MortPartout Voir le message
Ça c'est assez faux, il faudra toujours un gars pour faire le plan à donner à la machine.
Et les imprimantes 3D, c'est jamais que le prolongement des fraiseuses numériques & co, qui existaient déjà il y a 15 ans.

Ce qui va disparaitre, c'est l'opérateur.
Tout à fait, on peut même aller plus loin et voir quels seraient les métiers nécessaires :
Peut-être que l'informatique pourrait aider l'ingénieur à concevoir facilement des voitures et moteurs, mais il faudra toujours un ingé pour faire des choix, et quelqu'un pour analyser le besoin.
Et typiquement ce qu'une machine ne pourra pas faire c'est appréhender le beau, on aura donc toujours des designers.
On pourra imprimer son propre bol mais on choisira le bol le plus beau parmi tous les plans proposés.

Et pour divertir tous ces gens qui auraient pu être ouvriers mais ne travaillent pas, il faudra bien des programmes télévisés (acteurs, producteurs, etc..)

En bref tout ce qui est métier artistique n'est pas voué à disparaitre.
En fait les jobs automatisables ne sont pas bien nombreux..
Même si la disparition du travail manuel va peut-être se faire dans une certaine mesure, ça sera loin d'être aussi spectaculaire que "la fin du travail"
Avatar de Hecatrombe
Hecatrombe
Dieu
 
Avatar de Hecatrombe
 
Citation:
Ca représente quoi le travail en usine? En %? Je sais pas. Mais l'énorme majorité des boulots (donc hors usine) ne pourront jamais être automatisés, même dans 300 ans

Il n'y a pas que le travail en usine qui peut être automatisé dans un futur plus ou moins proche. Toutes les tâches manuelles peuvent être réalisées par des machines, seules les décisions relèvent des humains. Il faudrait forcement des gens qui peuvent créer et upgrader les machines, par exemple, ou encore des enseignants / médecins / policiers / juges.

Mais une large partie des métiers actuels pourraient être remplacés par des machines, par exemple ouvrier dans une usine, tous les types qui supervisent les ouvriers dans les usines, tous les métiers relatifs aux transports de marchandises et personnes, la vente en magasin, l’accueil, le nettoyage, aide à la personne, l'agriculture, la maintenance... Après, selon le degré d’interconnexion des machines, on peut imaginer des choses bien plus compliquées, genre avoir un ensemble de robots étant capables de construire une maison à partir d'un plan, mais je pense que ça reste un peu de la science fiction pour le moment étant donné la complexité de la tâche. Il faudrait déjà qu'on soit capable de faire une intelligence artificielle suffisamment poussée pour pouvoir lâcher dans la nature des robots capables de faire des choses potentiellement dangereuses, avec aucun risque pour les humains, c'est pas demain la veille qu'on y arrivera.
Je n'ai pas réussi à trouver un diagramme avec la proportion de population travaillant dans tel ou tel métier, mais si on met tout bout à bout ça représenterai surement une grosse partie de la population active je pense.

Si on arrive un jour à un stade de développement et d'intégration des robots suffisant, je pense qu'au delà du chômage que ça engendrerait pour les ouvriers, toutes les petites entreprises disparaîtraient pour ne laisser que des énormes entreprises, parce que fabriquer/programmer un robot n'est pas à la portée de n'importe quelle entité, du coup les cadres/ingénieurs seraient également touchés par le chômage.



Après, j'avoue que je n'ai aucune idée de comment on pourrait bien faire pour garder les gens 'indispensables' au travail, tout en permettant aux autres de ne pas travailler. L'idée d'un revenu universel de base + prime si on travaille semble alléchante, mais du coup il faudrait trouver un équilibre entre rendre cette prime intéressante, mais sans aller trop haut pour que tout le monde n'aie pas envie de bosser, ça ne me semble pas évident. Surtout que toutes les personnes qui n'ont pas trop de formation et dont les robots vont prendre la place n'auront en fait pas le choix, et devront se contenter de ne pas travailler, on assisterait la la création de 2 castes basées sur les capacités intellectuelles (bon après, c'est peut être déjà le cas plus ou moins?).
A mon avis si ça doit arriver, ça se fera comme pour tout changement important dans une société, la situation va devenir de plus inacceptable du fait du chômage croissant, jusqu'à ce que tout change en profondeur d'un seul coup, avec le lot habituel de problèmes accompagnant une révolution.


Citation:
Sans besoin de travailler, la locomotion prendra un autre aspect aux yeux des gens. Elle ne devra pas être une nuisance.
Je ne vois vraiment pas le rapport, c'est pas parce que les gens ont du temps qu'ils n'ont pas envie d'arriver le plus vite possible à destination, en fournissant le moins d'effort possible, et donc en utilisant des véhicules.

Citation:
Je pense que produire chez soi va être de plus en plus nécessaire. La ville la cité ne disparaîtra pas, mais la campagne va s'y installer: toits verts sur les immeubles, jardins suspendus de babylone remis au goût du jour
Mon avis est différent sur ce point, les gens n'ont à mon avis pas forcément envie de faire du jardinage, pour moi l'alimentation du futur passe plutôt par la synthétisation de nourriture. Par exemple, ça m'étonnerai fortement que les gens se mettent à manger des insectes sous leur forme d'insecte, mais si dans une usine on fabrique des bidons de protéines/glucides/jesaispasquoi à partir d'insectes et d'algues et qu'après on organise tout ça pour avoir un truc présentable, on arriverait à subvenir aux besoins de la population. Après, ce n'est pas du tout mon domaine, peut être que c'est impossible et que j'ai trop lu de SF, mais c'est ce que j'avais cru comprendre que la NASA voulait faire avec son projet d'imprimante à pizza.
Avatar de Adau
JOL Adau
Alpha & Oméga
 
Avatar de Adau
 
Citation:
Envoyé par Assurancetourix Voir le message
Et si les imprimantes 3D se limitent à des résines/plastiques, c'est que le métal ou le bois c'est un peu moins évident à faire passer dans une buse non?
Le bois est facilement fraisé. Pour le métal, c'est plus compliqué, mais (le frittage sélectif par laser commence à être abordable et à donner de beaux résultats.

L'imprimante 3D n'est que le début de la production personnelle à la maison, c'est la méthode la plus simple et la plus abordable. Peut-être que dans 100 ans le frittage sera tout autant démocratisé.
Avatar de Quild
Quild [2Lock]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Quild
 
Citation:
Envoyé par Sangwiss Voir le message
Si la colonisation spatiale venait à voir le jour ce serait quitte ou double. Soit l'humanité serait réunie pour un seul et même objectif soit des conflits d'intérêts énormes sortiraient de partout.
Ouais enfin la colonisation spatiale c'est un truc qui me pose a minima un gros gros problème éthique.
Parce qu'on parle de quoi ?
- Fuir la terre avec des vaisseaux arches où on vivra pendant des générations avant d'arriver à destination coloniser un autre monde => Ca n'apporte que la survie de l'espèce humaine (et quelques animales), je trouve ça assez bof comme concept.
- Créer un empire intergalactique, un âge d'or de l'humanité avec aliens & co ? => Soyons raisonnables, voyager à la vitesse de la lumière tient déjà de la SF, plus vite c'est potentiellement impossible. On aura peut-être des colonies à droite à gauche, mais on voyagera pas aussi facilement entre elles qu'on ne voyage à l'étranger sur terre. Et c'est marrant, le pourcentage de gens qui ont visité + de 10 pays sur terre doit pas être ouf déjà. Accessoirement si on règle pas nos problèmes à échelle planétaire on ne fera que les reproduire à droite à gauche.

J'espère que c'est par pur fantasme SF que la colonisation spatiale fait bander certains, parce qu'en réalité ça serait pas gg.

Citation:
Envoyé par Twan Voir le message
...
Impressionnant bullshit sur les deux premiers tiers
Avatar de Sous le signe du V
Sous le signe du V [I.A.]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sous le signe du V
 
Citation:
Envoyé par Twan Voir le message


La seule chose qui fera que l'humain conservera sa place c'est la crise des ressources et les crises politiques qui ne permettront pas de mettre toutes les automatisations possibles en place.
Assez d'accord avec ça.
Le progrès (scientifique et social) n'est arrêtable que par les contraintes matérielles.
Avatar de Zangdar MortPartout
Zangdar MortPartout
Alpha & Oméga
 
Avatar de Zangdar MortPartout
 
Citation:
Envoyé par yanomamii Voir le message
Mon avis est peut être biaisé car je travaille dans la construction et que dans ce domaine y'a rien de changé depuis 30 ans. Une maison se construit toujours pareil.
Ben justement, il arrive des imprimantes 3D géantes qui vont servir à construire des maisons.
Avatar de Twan
Twan
Alpha & Oméga
 
Avatar de Twan
 
Citation:
Envoyé par Assurancetourix Voir le message
+1. Aujourd'hui un ingé en mécanique ça fait des plans en fonction d'un cahier des charges, que les pièces soient réalisées par une machine CNC ou une imprimante 3D (ou d'un catalogue de pièces simples à assembler) ne change pas grand chose à l'affaire.
Et si les imprimantes 3D se limitent à des résines/plastiques, c'est que le métal ou le bois c'est un peu moins évident à faire passer dans une buse non?

Pas compris le laïus sur la programmation des ordinateurs qui fait déjà partie du passé.
La résistance d'un matériau et les impulsions nécessaires à le sculpter peuvent être calculées, à partir de là tu peux faire une imprimante 3d qui fait des sculptures en granit si tu veux, c'est juste des calculs plus complexes et une mécanique différente (pas de buse mais un percolateur, laser ou autre qui fait ce qui est nécessaire pour donner la forme voulue à ton bloc de matière, ce que font déjà les lasers chirurgicaux d'ailleurs). Une fois que tu sais faire de la modélisation 3d et que tu sais automatiser les taches qui en découlent, ce n'est plus qu'une question d'adaptation aux différents matériaux.
Après si on va plus loin (horizon d'un siècle ou deux) il y a les nano technologies qui permettront d'imprimer des objets particule par particule et de se passer du bloc de matière et de l'étape sculpture, aboutissant à réaliser un objet même de pierre exactement comme une imprimante 3d fait un objet plastique aujourd'hui.

Quant à la question des ingénieurs et des programmeurs, la réponse est dans ta phrase : tu pars d'un cahier des charges et d'un objectif pour réaliser quelque chose en respectant des règles établies. Toutes ces choses peuvent être programmées de sorte qu'il suffise d'entrer l'objectif et le cahier des charges pour obtenir la réalisation de l'objet voulu.

L'évolution de la programmation a déjà suivi ce schéma. On part d'un langage machine, on passe à des langages évolués qui facilitent la communication avec la machine, puis des langages objets permettant de programmer de plus en plus de fonctions faisant appel les unes aux autres, de sorte que l'essentiel du travail d'un programmeur devient de manipuler des classes déjà réalisées en fonction de ses objectifs, sans avoir à connaître les étapes techniques nécessaires à y aboutir pour la machine. Et on passe aujourd'hui à l'étape suivante avec la programmation agent, où les programmes interagissent pour générer eux mêmes le code nécessaire à aboutir à l'objectif en fonction des spécification voulues.

Ce vers quoi on va c'est un humain dont le rôle est limité à déterminer l'objectif et le cahier des charges comme tu dit (et encore ce dernier est en partie généralisable en fonction d'exigences qui ne changent pas). De plus en plus de choses qu'un patron fait actuellement par l'intermédiaire d'employés comme les ingénieurs/programmeurs pourront être faites demain sans autre aide que des machines.
yanomamii
Alpha & Oméga
 
Citation:
Envoyé par Zangdar MortPartout Voir le message
Ben justement, il arrive des imprimantes 3D géantes qui vont servir à construire des maisons.
Ouais, ouais. Et puis on va tous aller sur Mars!!
Avatar de Linou
Linou
Alpha & Oméga
 
Avatar de Linou
 
Citation:
Envoyé par Ron J. Voir le message
J'ai la conviction que dans un premier temps, tout ce qui est du domaine de l'ouvrier, les tâches besogneuses en usine, tout ce qui est du ressort de l'automatisation va totalement disparaître. C'est déjà en cours dans l'industrie automobile par exemple.
Des expériences récentes montrent que ce n'est pas forcément le cas.
En gros on ne peut pas ne passer que par des machines, sinon on ne sait pas améliorer les procédés. Toyota est en train de faire machine arrière, et remet des humains là où il y avait des robots, car seuls eux arrivent à pointer du doigt ce qui est améliorable en réalisant le travail, et les processus sont ainsi améliorés.

Citation:
Et cela porte ses fruits. Jusque là, le remplacement de robots par des êtres humains à cent postes de travail a permis de réduire les gaspillages de 10% dans la production de vilebrequins et de raccourcir la chaîne de montage. Les coûts ont même été réduits dans la fabrication des châssis, et la production des arbres de direction a été améliorée.
http://www.latribune.fr/entreprises-...es-hommes.html
Avatar de Quild
Quild [2Lock]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Quild
 
Citation:
Envoyé par Twan Voir le message
L'évolution de la programmation a déjà suivi ce schéma. On part d'un langage machine, on passe à des langages évolués qui facilitent la communication avec la machine, puis des langages objets permettant de programmer de plus en plus de fonctions faisant appel les unes aux autres, de sorte que l'essentiel du travail d'un programmeur devient de manipuler des classes déjà réalisées en fonction de ses objectifs, sans avoir à connaître les étapes techniques nécessaires à y aboutir pour la machine. Et on passe aujourd'hui à l'étape suivante avec la programmation agent, où les programmes interagissent pour générer eux mêmes le code nécessaire à aboutir à l'objectif en fonction des spécification voulues.
Non mais sérieusement, t'as déjà fait de la programmation ? C'est chaud parce que tu as l'air de savoir de quoi tu parles, de connaître le langage et tout, mais la conclusion est surprenante.



@yanomamii : Je crois que Zangdar utilisait le sarcasme
Wike l'exilé
Alpha & Oméga
 
Je pense qu'on peut évoluer vers 2 différents paradigmes.

1: une gestion plus saine et plus naturelle des ressources => la décroissance
2: une limitation radicale de la population et une mécanisation à outrance, déléguant le travail à un travail intellectuel.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite