JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 476 (sites) | 1399 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Suivre Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation :
Publié par Lango
Source ? Quels sont les faits précis ? Qu’a fait Chavez concernant la liberté de la presse qui soit « bien au-delà » de ce qu’a fait Sarkozy ( rappelé par Meine ) ?

À ma conaissance, la pressé vénézuélienne est majoritairement détenue par l’opposition ( de droite ), et est donc très loin de chanter en permanence les louanges du président.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_Ch...s_de_l.27homme

http://www.hrw.org/fr/news/2012/07/1...sidence-ch-vez

Florilège :
Citation :
Après que la juge María Lourdes Afiunia accordé la liberté conditionnelle en décembre 2009 à un détracteur du gouvernement resté près de trois ans en prison dans l’attente de son procès pour corruption, Chávez l’a qualifiée de « bandit » et a préconisé contre elle une peine d’emprisonnement de 30 ans. [...] Afiuni a passé plus d’une année en détention préventive dans des conditions déplorables, emprisonnée avec des condamnés – dont beaucoup à cause d’elle – qui l’ont menacée de mort à plusieurs occasions.
[...]
Après qu’en août 2011, l’hebdomadaire 6to Poder a publié un article satirique dans lequel six femmes fonctionnaires de haut rang, dont la procureure générale et la présidente de la Cour suprême, étaient représentées comme des danseuses dans un cabaret appelé « La Révolution » et dirigé par « Monsieur Chávez », les six fonctionnaires ont demandé l’ouverture d’une enquête criminelle et la fermeture du journal. En quelques heures, des mandats d’arrêt étaient délivrés à l’encontre de la directrice du journal, Dinora Girón, et de son président, Leocenis García, pour « incitation à la haine publique ». Girón a été arrêtée le lendemain, retenue pendant deux jours, puis laissée en liberté conditionnelle. García s’est d’abord caché avant de se livrer aux autorités la semaine suivante ; il a été emprisonné deux mois, puis a bénéficié d’une libération conditionnelle. [...] Le journal fait l’objet d’une injonction du tribunal lui interdisant de publier tout texte ou toute image qui pourrait constituer « une atteinte et/ou un outrage à la réputation, ou à la dignité, de tout représentant des pouvoirs publics, dans le but d’exposer cette personne au mépris et à la haine de la population ».
[...]
Après que le défenseur des droits humains Humberto Pradoa critiqué le gouvernement en juin 2011 pour sa manière de gérer une émeute de prisonniers, le ministre de la Justice de Chávez l’a accusé de vouloir « déstabiliser le système carcéral » et le vice-président a affirmé que les critiques faisaient partie d’une stratégie de « déstabilisation politique du pays ». Dans les jours qui ont suivi ces accusations publiques, Prado a commencé à recevoir des menaces anonymes (y compris des appels téléphoniques lui disant de rester tranquille s’il tenait à ses enfants) pour l’inciter à quitter le pays pendant deux mois en emmenant sa famille.
[...]
Après que la plus ancienne chaîne de télévision vénézuélienne, RCTV, a diffusé en novembre 2006 une séquence vidéo montrant le ministre vénézuélien de l’Énergie en train de dire à ses employés de la compagnie pétrolière nationale que, s’ils ne soutenaient pas le président, ils devaient quitter leur travail, Chávez a prévenu publiquement RCTV et d’autres chaînes qu’elles pourraient perdre leur licence, une menace déjà proférée à plusieurs reprises à la suite d’émissions critiques à son égard. Un mois plus tard, le président a annoncé sa décision (unilatérale) par laquelle RCTV ne serait plus « tolérée » sur les fréquences publiques à compter de l’expiration de sa licence l’année suivante.
[...]
Après qu’Oswaldo Álvarez Paz, homme politique d’opposition, a participé à une émission d’entretiens politiques en mars 2010, commentant des allégations sur l’accroissement du trafic de drogue au Venezuela et sur une décision de justice espagnole qui mentionnait une possible collaboration entre le gouvernement du Venezuela et les guérillas colombiennes, Les séparatistes basques et d’autres groupes « terroristes », Chávez a répondu dans une émission nationale que ce genre de commentaires « ne pouvait être autorisé », et il a invité les autres instances gouvernementales à « agir ». Deux semaines plus tard, Álvarez Paz était arrêté au motif que ses « déclarations manifestement fausses » avaient provoqué « une crainte injustifiée » dans la population. Álvarez Paz est resté en détention préventive pendant presque deux mois, puis a bénéficié d’une libération conditionnelle pendant son procès qui s’est terminé en juillet 2011 avec un verdict de culpabilité et une condamnation à deux années de prison.
[...]
Après que Nelson Mezerhane, banquier et principal actionnaire de Globovisión, a déclaré dans un entretien de décembre 2009 que des personnes « liées au gouvernement » avaient fait courir des rumeurs qui avaient provoqué des retraits d’épargne auprès des établissements bancaires vénézuéliens, Chávez l’a accusé publiquement en demandant au procureur général d’« ouvrir une enquête officielle », tout en menaçant de nationaliser la banque de Mezerhane et en prévenant que « [s]i une chaîne de télévision franchissait encore la ligne par une violation de la législation ou par des actes irrespectueux envers la société, l’État ou des institutions, elle ne pourra et ne devra pas rester ouverte ». Six mois plus tard, le Bureau du Procureur général saisissait la résidence de Mezerhane et ses actions de Globovisión, tandis que l’autorité bancaire gouvernementale nationalisait sa banque. De plus, le Bureau du Procureur général a interdit à Mezerhane de quitter le territoire national, mais il était à l’étranger quand l’injonction a été délivrée et il n’est pas retourné au Venezuela.
[...]
Dans le Vénézuela de Chavez, les rédacteurs en chef du Canard enchaîné seraient en taule.
Avatar de Egelby tout gentil
Egelby tout gentil [ODJ]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Egelby tout gentil
 
Citation :
Publié par Aloïsius

Florilège :

Dans le Vénézuela de Chavez, les rédacteurs en chef du Canard enchaîné seraient en taule.
TU ne les convaincra pas, même si ça participe à rétablir un peu de vérité sur ce qu'a été le régime, les gens continueront de rêver que celui ci était une réussite
Ca me rappel, moi qui commence à avoir une masse de cheveux blancs, ceux qui dans les années 90 maintenaient que le résultat de l'URSS était globalement positif.

MOi je ne retiendrais de Chavez que la déception qu'il me donna, bon j'avais un doute dès le départ suite à sa tentative de putsch mais bon, j'espérais autre chose ...
qué lastima

Citation :
Mélenchon fait un vibrant hommage à Chavez
http://www.liberation.fr/politiques/...-jamais_886776
Quel clown sinistre, pareil que les vénezueliens tiens, les militants de gauche mériteraient autre chose que ce personnage qui ne sait plus quoi récuperer pour dire aux caméras " je suis encore là "
Il y a d'autres combats à mener je pense que celui de se donner en spectacle devant une statue.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Une remarque cependant : autant Chavez n'était pas vraiment glop, autant l'opposition de droite qui lui faisait face était pire. C'est la malédiction du pétrole.
Avatar de klovis
klovis [[PW]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de klovis
 
Citation :
Publié par Meine
Il a entre autre fait fermer Rctv, menacé Globovision de faire de même et fermé également un paquet de télés et de radios.

Pour Globovision «Les ennemis de la patrie, comme Globovisión, devraient faire attention. [...] Qu'ils prennent un calmant, sinon c'est moi qui vais le leur administrer, le calmant.» c'était un peu ça l'esprit, sur fond d'accusation de diffuser des images subliminales destinées à encourager l'assassinat du président. S'ensuit ouverture d'une enquête diligentée par l'Etat à l'encontre du média, attaque du siège de la tv par des partisans de Chavez... Je pense que ça se passe de commentaires.

On peut dire que c'est "bien au-delà" de ce qu'a fait Sarkozy.
La différence ? l un savait qu il pouvait tout se permettre et ne se génait pas pour le dire , l autre aux mémes idées sur le fond savait qu il était tenu et manoeuvrait sournoisement en coulisses .

Citation :
Publié par Aloïsius
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_Ch...s_de_l.27homme

http://www.hrw.org/fr/news/2012/07/1...sidence-ch-vez

Florilège :

Dans le Vénézuela de Chavez, les rédacteurs en chef du Canard enchaîné seraient en taule.
Si sarko avait été presidente du venezuela il aurait sans aucun doute fait du chavez

La dite democratie ne sert en fait qu à juguler les gesticulations de ceux qui , assoiffés de pouvoir , sont préts à tout .

Psychologiquement chavez était un malade atteint de tellement de déréglements ....
Fritz Peitzner
Bagnard
 
Certes c'était pas le plus saint de tous, mais c'était pas le diable non plus, pour vous c'est qui le politique exemplaire sous tout rapport ? Personnellement je cherche mais je trouve pas.
Ronsard
Alpha & Oméga
 
Citation :
Publié par Écureuil Chasseur
Certes c'était pas le plus saint de tous, mais c'était pas le diable non plus, pour vous c'est qui le politique exemplaire sous tout rapport ? Personnellement je cherche mais je trouve pas.
Fais ton chois dans les pays de l'OPEP
J'ai une petite preference pour l'angola ou le nigeria, des vrais regimes liberaux et democratiques et pour cause : l'industrie pétrolière est presque entièrement aux mains des multinationales.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation :
Publié par Écureuil Chasseur
Certes c'était pas le plus saint de tous, mais c'était pas le diable non plus, pour vous c'est qui le politique exemplaire sous tout rapport ? Personnellement je cherche mais je trouve pas.
On demande pas un politique d'être bien sous tout rapport, on lui demande de ne pas être trop mauvais. Pour reprendre la comparaison locale, il y a beaucoup à redire sur Lula : la corruption dans son entourage, la non-protection de la forêt et des Amérindiens d'Amazonie en particulier. Reste que je trouve son bilan "techniquement" et moralement supérieur à celui de Chavez. Mais on peut faire mieux, on peut toujours faire mieux, et renoncer à critiquer un gouvernant ou à dénoncer ses insuffisances sous prétexte qu'on partage les mêmes inimitiés* que lui, c'est une attitude lamentable.


*quand on creuse un peu, Chavez n'a finalement pas fait mieux avec son pétrole que le Sultan de Brunei. Je n'ai pourtant jamais vu le Diplo ou Mélenchon tresser des couronnes de laurier à ce dernier. La grosse différence, c'est que l'un vitupérait contre les Américains et la bourgeoisie impérialisto-capitaliste, pas l'autre. Beaucoup trop de gens raisonnent encore sur le mode "l'ennemi de ceux que je n'aime pas est mon ami".

Citation :
Fais ton chois dans les pays de l'OPEP
Il n'y en a pas un seul qui soit à peu près décent du point de vue politique... L'équateur peut-être, le Vénézuela de Chavez arrivant en 2e position. Maintenant, si tu veux un pays pétrolier (mais non membre du club de ripoux que constitue l'OPEP) avec des politiques honorables, tu as la Norvège.
Avatar de Tzioup
Tzioup
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tzioup
 
La Norvège et le Canada sont de bons contre exemples de la "fatalité du pétrole".
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation :
Publié par Tzioup
La Norvège et le Canada sont de bons contre exemples de la "fatalité du pétrole".
La Norvège plus que le Canada... Quand on voit l'influence du Montana sur l'évolution politique de ce pays...

Le truc, c'est que ce genre de manne ne peut être profitable qu'à la condition que la société civile, la justice, la réglementation sociale et environnementale soient très développées.
Imaginons que la France se mette demain à exploiter le gaz de schiste (et qu'on en dispose de quantités astronomiques) : vous pensez qu'on ressemblerait plus au Texas ou à la Norvège ? J'ai comme un doute...
Avatar de harermuir
harermuir
Alpha & Oméga
 
Avatar de harermuir
 
Citation :
Publié par Aloïsius
Il n'y en a pas un seul qui soit à peu près décent du point de vue politique... L'équateur peut-être, le Vénézuela de Chavez arrivant en 2e position. Maintenant, si tu veux un pays pétrolier (mais non membre du club de ripoux que constitue l'OPEP) avec des politiques honorables, tu as la Norvège.
Autant la comparaison avec Lula est justifiée (même si techniquement, il y aurait à faire un arbitrage subjectif sur ce qu'on juge devoir être les priorités), autant venir reprocher à Chavez de ne pas avoir fait de son pays l'équivalent de la Norvège, c'est un poil compliqué. Parce qu'en plus de la manne pétrolière, il a quand même hérité d'une histoire politique qui ne promettait pas une transition démocratique évidente. Et qu'à la limite, les efforts consentis quand à l'éducation sont sans doute la plus belle promesse d'une amélioration prochaine et durable sur le plan démocratique.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Je n'ai pas reproché à Chavez de ne pas avoir transformé son pays en Norvège. Je lui reproche d'avoir laissé la corruption et la violence se développer, d'avoir eu recours à l'arbitraire et à la violence d'Etat (arrestations, menaces...), de ne pas avoir su profiter autant que cela aurait été possible de la manne pétrolière, et d'avoir imposé un style de gouvernement autocratique (ou césariste, ou caudilliste, comme vous voulez) plutôt que réellement démocratique.
Ses choix en matière de politique étrangère (Biélorussie, Iran, Syrie, Libye...) sont aussi franchement douteux. Entre l'alignement sur les USA/UE et celui sur le club des bouchers, il y a d'autres possibilités (Brésil, Inde, Afrique du Sud en particulier, même s'ils ont aussi leurs défauts).
Avatar de Vlad Drakov
Vlad Drakov [Tree]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Vlad Drakov
 
Citation :
Publié par Écureuil Chasseur
Certes c'était pas le plus saint de tous, mais c'était pas le diable non plus, pour vous c'est qui le politique exemplaire sous tout rapport ? Personnellement je cherche mais je trouve pas.
Président Islandais.
Avatar de Egelby tout gentil
Egelby tout gentil [ODJ]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Egelby tout gentil
 
Citation :
Publié par Aloïsius
Ses choix en matière de politique étrangère (Biélorussie, Iran, Syrie, Libye...) sont aussi franchement douteux. Entre l'alignement sur les USA/UE et celui sur le club des bouchers, il y a d'autres possibilités (Brésil, Inde, Afrique du Sud en particulier, même s'ils ont aussi leurs défauts).
Oui je pensais aussi qu'il choisirais la troisième voie, plus intelligente, qu'être le basset de Washington ou le copain des tyrans.
les non alignés s'en sortent très bien aujourd'hui, et avec l'atout majeur de son pétrole, il pouvait avoir une parole autrement plus crédible en s'y associant qu'en allant faire le pitre à Cuba ou à téhéran.
Avatar de toutouyoutou
toutouyoutou
Alpha & Oméga
 
Avatar de toutouyoutou
 
Citation :
Publié par Aloïsius
Je n'ai pas reproché à Chavez de ne pas avoir transformé son pays en Norvège. Je lui reproche d'avoir laissé la corruption et la violence se développer, d'avoir eu recours à l'arbitraire et à la violence d'Etat (arrestations, menaces...), de ne pas avoir su profiter autant que cela aurait été possible de la manne pétrolière, et d'avoir imposé un style de gouvernement autocratique (ou césariste, ou caudilliste, comme vous voulez) plutôt que réellement démocratique.
Ses choix en matière de politique étrangère (Biélorussie, Iran, Syrie, Libye...) sont aussi franchement douteux. Entre l'alignement sur les USA/UE et celui sur le club des bouchers, il y a d'autres possibilités (Brésil, Inde, Afrique du Sud en particulier, même s'ils ont aussi leurs défauts).
En même temps, quelques remarques élémentaires :
- On parle de l'Amérique Latine. Jusqu'à preuve du contraire, on y est quand même très loin de nos critères de développement, même si des progrès ont été fait ces dernières décennies, et surtout, de paix civile (ça reste des sociétés ultra violentes comparées aux nôtres, à tel point qu'on l'imagine assez mal, nous pour qui les "cités" sont l'image de la barbarie). Ces pays restent profondément gangrenés par la violence, la corruption, les trafics, etc. Je vois mal comment Chavez aurait pu en venir à bout. Et je vois mal comment le lui reprocher, dans la mesure où, en faisant reculer la pauvreté, il s'est précisément attaqué à la racine sociale de ce fléau.
- Chavez a quand même été isolé et diabolisé. Il a fait les alliances qu'il a pu. Et il les a fait dans un sens clairement antiaméricain. En ce sens, il a été globalement cohérent, et a tenté de défendre les intérêts de son pays en sortant d'un isolement difficile à gérer. D'autant que Libye et Iran sont des producteurs de pétrole, et à ce titre, capables de peser ou de se faire entendre sur la scène internationale. Là encore, je ne vois pas trop ce qu'il y a à lui reprocher.

Ce que je veux dire, c'est qu'on peut éternellement gloser sur un bilan politique qui aurait pu être ceci ou cela. Un bilan politique ne se dresse pas à partir de ce qui aurait pu être fait ou mieux fait, mais à partir de ce qui a été fait réellement. Et dans les faits, il y a certes des critiques, mais il y a d'indéniables points positifs pour le peuple vénézuélien, qui explique l'énorme émotion populaire au Venezuela, et, dans une moindre mesure, en Amérique Latine.

Dernière modification par toutouyoutou ; 07/03/2013 à 16h03.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Chavez n'a pas été diabolisé par les autres dirigeants latino-américains, à l'exception de la Colombie, et encore... Il n'a pas été diabolisé par la Turquie, l'Inde, l'Afrique du Sud, le Brésil, l'Argentine, ni même réellement les pays européens. Et il n'a jamais ne serait-ce qu'essayé de tenter un rapprochement avec les USA après 2008 et la victoire des démocrates. Il est largement responsable de ses échecs.
Et encore une fois, on ne lui demandait pas de venir à bout de la violence ou de la corruption, c'est impossible (et même en Norvège...). Par contre, si on fait le bilan et qu'on compare avant/après, on peut regretter qu'il n'y ait pas eu de progrès, au contraire, sur ce plan là. On peut (et on doit) saluer les progrès sociaux accomplis, mais n'auraient-ils pas été plus profonds et plus durables, moins dépendants des cours du pétrole et de la bonne volonté des médecins cubains, si Chavez n'avait pas étouffé la société civile, militarisé la vie politique, accrue les divisions, les tensions et les rancoeurs ?

Je me souviens des éditos du Diplo de la fin des années 90, quand je lisais encore régulièrement ce journal, où Chavez était présenté comme le grand espoir qui se levait en Amérique du Sud, laquelle semblait devenir le nouveau phare de la gauche mondiale (Porto Allegre et le PT brésilien, Chavez etc.). Franchement, à l'aune des espoirs soulevés, il y a de quoi se sentir un peu trahis quand on se sent un peu de gauche, justement. Enfin, pas celle qui pratique le culte de la personnalité ou l'admiration béate devant le chef d'une famille ayant accumulé des centaines de millions de dollars à la manière d'un vulgaire Ben Ali, je suppose...
Suivre Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite