JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 88 (sites) | 861 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Suivre Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Hipparchia
Hipparchia
Alpha & Oméga
 
Avatar de Hipparchia
 

Service militaire, civil, dissuasion, Europe, guerre et paix

Salut,

Je suis d'une génération qui a vu sous Chirac la fin du service militaire. Pour beaucoup l'ayant effectué ça a été peut être un peu nostalgique mais plutôt je crois, bien accepté. Pour les autres... je ne suis pas sûr qu'on y pense beaucoup ou autrement que comme un objet étrange.

Nous ne sommes plus en guerre (dans nos frontière) depuis un temps qui nous parait long. Les hommes de 40 ans n'ont jamais connus la guerre.

1870-71 <(43 ans)> 1914-18 <(21 ans)> 1939-45 <(68 ans)> 2013.
[On pourrait éventuellement placer <(9ans)> 1954-62 <(51 ans) 2013> si on considère l'Algérie alors française et futur État indépendant, ou considérer ça au niveau européen].


Je n'ai pas d'explication sur notre période de "paix" (chez nous²), si c'est le passage du nazisme, très traumatisant au niveau idéologique, ou l'accumulation d'avec la 1ère guerre (boucherie), la construction plus ou moins politique européenne, et notre prospérité générale actuelle (malgré la crise et les écarts qui explosent), la puissance des armes modernes ou de la dissuasion nucléaire. Ou parce que nos voisins sont gentils... Ou parce qu'on ne peut pas jouer en même temps à des mmo comme dofus et s'entre-tuer irl, faute de temps.

La question que je me pose, et j'y pensais en lisant cette news d'invasion helvétique de nos villes (en fait l'inverse), c'est : avons nous fait une bonne chose en supprimant le service militaire ?
Un autre article exposait un système chez nos voisins suisses, très différent du notre, avec une armée de milice (et aussi de l'arme chez soi mais c'est encore autre chose). Je n'ai juste pas bien compris comment on parle d'absence d'armée de métier mais avec 100 000 soldats permanents (ce qui est un chiffre très élevés rapporté à la population).

Les récits que j'entends des gens ayant fait leur service, sont essentiellement des résumés de "j'ai rien fait" (parfois des "j'ai rien fait et mangé des patates", voir du "c'était cool en Guyane, on fumait joint sur joint", ou "J'étais en Allemagne, on faisait du business, bons souvenirs").
Avec des bons souvenir quand il y avait des exercices plus commando, la nuit, où "on apprenait des choses concrètes".
A un niveau peut être plus idéologique, on ajoute souvent que c'était un formidable brasseur de population, on sortait de chez soi pour la première fois, ou on rencontrait l'autre.

Ca coûtait cher, (un des arguments), c'était devenu inutile à cause de l'Europe de l'ONU, voir de l'OTAN, ou des accords militaires en cours, il valait mieux une armée de métier mieux équipée.

Bon, il me semble que certains arguments ne sont plus tellement valides ou qu'on pourrait avoir d'autres solutions :
- Je pense qu'on est beaucoup plus en contact avec l'autre maintenant qu'il y a 50 ou 40 ans (on se retrouve dans des villes étudiantes, Toulouse, Paris, Rennes, Lyon etc et on voyage plus facilement, il y a eu la TV, maintenant internet).
- Si ce n'est pas le cas, on peut envisager un service civil, européen de préférence, pour tout comme ERASMUS, aider concrètement à la formation européenne par la rencontre.
- Si ce n'est qu'une question d'argent, vu les récits, il y avait je crois moyens d'améliorer le service militaire (nous avons décidé de le supprimer tout court : ce qui ne marche pas bien, on coupe !).

Alors que reste t-il comme arguments ?

Nous somme protégés par la dissuasion nucléaire ==> donc une armée de métier suffit ?
> Le problème de la dissuasion, c'est que ça ne marche que si ça en reste là. Ou, comme le disait Corto Maltese dans la balade de la mer salée : "l'autorité, on l'a, jusqu'au jour où on est obligé de l'exercer". Et que je me vois mal accepter que mon pays balance une bombe sur un autre pays. Sans parler de l'escalade.
> Si on n'accepte pas l'usage de la Bombe, que reste t-il pour nous défendre ? Le matos et les hommes et femmes j'imagine.
> ergo ne faut-il pas pouvoir avoir les moyens de se défendre sans Bombe.

La paix il y a eu, la paix il y aura.
> Pouvons nous garantir que la paix que nous connaissons va perdurer ? Le contexte de l'exercice suisse peut prêter à sourire, mais "Un exercice militaire suisse simule l'attaque d'une France sur-endettée" n'est qu'une possibilité parmi beaucoup : instabilité des anciennes républiques soviétiques, de l'Europe du sud, du bassin méditerranéen, crise sérieuse du pétrole, puis de l'énergie, famines, crise de l'eau. Une raréfaction globale et logique, sur fond d'occidentalisation du monde (ou du moins au niveau de ses besoins), et de montées des eaux et autres choses du genre.

Nous pouvons compter sur nos amis.
> Le pouvons nous ? Hier oui, aujourd'hui oui, et demain ?
Effondrement de certains États amis ou replis sur eux même (chacun sa merde).
Perte des "leadership" occidentaux (au profit du Brésil, de la Chine, de l'Inde, voir remontée de la Russie). Perte de puissance économique et de capacité d'armement.
Ne faut-il pas compter sur nous même.

Être prêts... à ne rien faire.
Avoir une armée de métier, c'est se reposer uniquement sur celle ci. Wikipédia résume l'état de nos forces de la façon suivante :
Citation :
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Armée française est (comme c'était le cas avant 1940) la plus grande armée d'Europe de l'ouest en termes d'effectifs. Elle dispose d'un effectif en 2011 de 296 493 personnes, dont 228 656 militaires et 67 837 civils, contre 313 402 personnes en 2009, dont 240 996 militaires et 72 407 civils, chiffre qui est en baisse continue en 2012 car il est prévu la suppression de 54 000 emplois au sein du ministère de la Défense sur la période 2008-2014 et qu’il est envisagé en 2012 de nouvelles coupes. Elle occupe en 2009 le 13e rang mondial en effectif. Parmi les pays dont les dépenses militaires sont connues, la France est, en 2010, au troisième rang mondial (budget militaire équivalent à 65,74 milliards de dollars US) devançant le Royaume-Uni4. C'est également la 4e puissance nucléaire mondiale, derrière la Chine, Russie et les États-Unis5. Elle est aussi la troisième puissance qui se soit équipée d'une force nucléaire indépendante (premier test en février 1960) qu'elle a développée et qu'elle contrôle en totale autonomie contrairement au Royaume-Uni dont les missiles stratégiques sont d'origine américaine6.
Beaucoup de moyens mis, avec peu d'effectifs (en comparaison), sur le papier ça semble bon. Des gens au fait (ce qui n'est pas mon cas), pourront ici nous expliquer que ça n'est pas bon, même sur le papier (matos vieillissant, même si je lis par exemple aujourd'hui "La France reçoit le premier A400M, avion militaire nouvelle génération" (gros porteurs)), on se souvient pour l'intervention en Libye je crois (Mali ?), qu'on a eu du mal à se faire prêter ce genre d'engins par nos amis

Etre prêt c'est avoir le matos, mais aussi les troupes. Le célèbre proverbe latin, qui est d'ailleurs applicable dans la vie de tous les jours, "si vis pacem, para bellum" a beau être utilisé à toutes les sauces, il n'en demeure pas moins toujours d'actualité.
Et donc concrètement, si demain, nous avons besoin d'être prêts, pouvons nous passer 2 ans, 1 ans, 6 mois à former des militaires (troupes, technique et autres) ?


Que penseriez vous d'un retour d'une formation militaire obligatoire (à voir à mettre en parallèle à une formation civile européenne pour les objecteurs), revisitée pour être plus efficace (plus courte - 6mois ?, avec les classes et de la pratique utile, pas juste nettoyer les chiottes et attendre de se faire gueuler dessus), avec des rappels tous les 5 ou 10 ans.
Histoire d'avoir un temps pour connaitre toutes les bases (manier une arme, se protéger, respecter une chaîne de commandement etc).
Est-ce totalement réactionnaire, flippé (imaginer le pire), trop cher peu importe la manière dont on mettrait ça en place, juste inutile (perte de temps dans les études, dans la productivité) ?

Ca peut vous sembler un peu paradoxal que j'aborde ce sujet (je n'étais pas contre faire défiler autre chose que des militaires le jour de la fête nationale, je trouve que le service civil serait une bonne chose, je suis plutôt antimilitariste - je me demande finalement ce que ça veut dire), mais je n'ai pas l'impression de naviguer en complet paradoxe.
Rétablir le service militaire, malgré une armée de métier, si ça signifie pouvoir faire appel à des euh... appelés, cela peut aussi pousser à adopter une attitude moins belliciste (faire une guerre devient moins lointain et diffus quand ça n'est pas qu'une histoire de professionnels, non ?). J'ai l'impression que l'armée de métier c'est un peu comme sous-traiter ses guerres à quelqu'un d'autre.
Et comme l'indique mon dernier sous titre, former ce n'est pas forcément entrer en guerre.

Demain, exercice français sur une possible invasion anglaise ? (eux, toujours eux !)
Avatar de Attel Malagate
Attel Malagate
 
Avatar de Attel Malagate
 
Si service militaire il y a de nouveau.
Il faudrait qu'il soit obligatoire pour les nanas aussi.
C'est le cas à Israël, pays extrêmement progressiste.

La Norvège ce pays prétendument égalitaire, après des décennies de discrimination, a finalement décidé que les femmes devaient avoir les mêmes devoirs que les Hommes.

Donc, le retour pour le service militaire, oui mais si c'est mixte.


En même temps, ça ferait un peu chier que ça revienne.
Parce que nous, on serait quoi?
La génération de couille molle? Les ratés de l'histoire?
Moi aussi, je veux être capable de défendre notre pays; moi aussi je veux pouvoir tirer sur les envahisseurs qui font rien qu'à égorger nos fils et nos compagnes jusqu'à nos bras.
Les Suisses, eux, ils savent tous tirer, et même qu'ils s'entrainent à nous botter le cul : http://www.lemonde.fr/europe/article...6756_3214.html
Avatar de Hipparchia
Hipparchia
Alpha & Oméga
 
Avatar de Hipparchia
 
Tu as consciences que j'ai linké cet article dans mon message ?
Avatar de Attel Malagate
Attel Malagate
 
Avatar de Attel Malagate
 
Citation :
Publié par Hipparchia
Tu as consciences que j'ai linké cet article dans mon message ?
Franchement, t'as déconné de faire un sujet d'introduction de plus de 15 lignes. Je pense que tu devrais présenter tes excuses maintenant.
Avatar de Tzioup
Tzioup
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tzioup
 
Et avec des si...

Franchement, où est la menace? Si menace il y'aura, on la verra venir. Vous voyez l'Espagne, l'Italie, la Belgique, l'Allemagne ou le RU attaquer la France bientôt? Plutôt paranoïaque. Depuis que l'Europe est unie, notre position centrale est au contraire une force géostratégique, et plus un désavantage comme auparavant.
Corrollaire, on aura largement plus d'un an pour rétablir la conscription si elle est vraiment utile militairement - ce dont je doute de toute facon.
Pas besoin de faire perdre du temps aux jeunes à faire des pompes, laver les chiottes et éplucher des patates alors qu'ils pourraient aller à la fac, travailler et vivre une vie normale.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Je pense que, du point de vue de l'outil militaire, la suppression du service est une chose logique.

1) Les actions militaires que la France peut être amenée à conduire dans un horizon prévisible sont de type "afghano-malien". A savoir des opex dans des pays déliquescents. Pour ça, mieux vaut avoir 1000 pro que 10 000 appelés. A moins de faire le choix suisse de la non-intervention et de la neutralité tout-azimut. Ce qui n'est pas la politique française.

2) Comme Rome, Hitler ne s'est pas fait en un jour. Si demain, après avoir bu la potion du Dr Jekill, le premier ministre italien vire facho et commence à masser des troupes en face de Nice, on le verra venir, et on aura largement le temps de rétablir si besoin un service militaire. C'est encore plus vrai si des scénarios du style "constitution d'un empire d'Al Queda du Maroc à l'Egypte" ou "transformation de l'Ukraine en dictature néo-cyborg exterminationiste" devait se réaliser. Pour rappel, les militaires française passent leur temps à former des militaires de toutes nationalités, que ce soit à la maison (légion, engagés...) ou à l'étranger. La "recette" du service n'a pas disparu. Comptez trois mois pour réenclencher le processus (en cas d'urgence), et trois mois pour fournir les premiers appelés : il faudrait plus que six mois à une menace sérieuse pour émerger et devenir une menace.

3) De toute manière, faut pas se faire trop d'illusions. D'ici 30 à 40 ans, les soldats humains auront un rôle nettement moins important que les drones et les robots sur les champs de bataille. Ce sera le même problème que pour 95% des jobs, les machines vont devenir plus efficaces et moins coûteuses que nous. D'ici là, à cette échelle de temps, les risques de menace pour notre territoire nationale sont faibles.


Maintenant, du point de vue civique/politique, la problématique est totalement différente.
Avatar de Noriel
Noriel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Noriel
 
Je suis pas contre l'idée d'une armée de milice si c'est fait comme en Suisse.
Avec un ptit retours à la caserne tout le X histoire de se décrasser et des stages d'entraînement pour les volontaire. En plus c'est un initiative de santé publique.
Le gros avantage d'une armé de milice c'est son pouvoir de pression politique. Ne voyez pas la chose politique à petite échelles, le conflit Yougoslave il est pas si loin.
Avatar de Gaalan Nogas
Gaalan Nogas
Prince
 
Avatar de Gaalan Nogas
 
Je pense que la suppression du service national a été une des pires décisions de de Chirac. J'étais parmi les derniers à l'avoir effectué, deux contingents après et c'était fini (un contingent incorporé tous les deux mois).

Je m'y suis bien fait chier et en beauté, mais...

... J'ai rencontré des mecs que j'aurai jamais rencontré par un autre biais, des mecs du nord, du sud, de l'est, de l'ouest, des dom-tom etc... Des riches, des pauvres, des mecs sursitaires à mort et d'autres qui n'ont pas eu de choix. Des gens de droite, de gauche. On était ensemble, tous au même niveau. J'ai appris le dépassement de soi, l'esprit de corps, la défense des plus faibles (dans une marche de nuit, on arrive tous en même temps ou personne n'arrive. On aide les plus faibles, ceux qui peuvent plus avancer, ils m'ont aidé bien des fois par la suite, dans d'autre cas de figure).

C'était un vrai brassage républicain, on allait dans les familles de ceux qui habitaient pas loin (j'étais à plus de 1000 bornes de chez moi), les mecs ramenaient des spécialités de leur coin, on partageait les colis des familles.

Hormis cet aspect social, vital à mon sens, la professionnalisation est un vrai danger. En temps de paix, pas de problème, ça roule, mais en temps de guerre? En Algérie, s'il n'y avait pas eu d'appelés du contingent, qui dit qu'une dictature militaire n'aurait pas été mise en place suite au putsch des "4 généraux félons" ? Un appelé c'est plus un civil qu'un militaire en réalité. Il me semble plus difficile de lui faire appliquer un ordre immoral.

C'était un excellent moyen pour certains mecs d'apprendre à lire, j'avais un analphabète dans mon contingent par exemple, pour d'autres c'était la vie en groupe, l'hygiène, les soins médicaux (tous les cocktails de vaccins à l'incorporation) et voir du pays (même si ça fait cliché, y a des mecs qui n'avaient jamais foutu les pieds hors de leur bled autrement que par la télé ou le net, ces gars là découvraient la mer, la montagne etc)

Je pense qu'un retour au service militaire serait une bonne chose, mais mixte effectivement, pas de raison de ségréguer (?) la chose, les femmes peuvent largement le faire, au même titre que les hommes, les bénéfices sont bons pour tout le monde.

Edit: J'ai conscience de faire "vieux con" en ayant écrit ça, et je suis plutôt pacifiste de nature, mais le SN ne se cantonnait pas à la récurer des chiottes comme j'ai pu lire plus haut, c'est les trucs anecdotiques ça.

Dernière modification par Gaalan Nogas ; 30/09/2013 à 21h11.
Avatar de Dargh
Dargh
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dargh
 
Citation :
Publié par Tzioup
Pas besoin de faire perdre du temps aux jeunes à faire des pompes, laver les chiottes et éplucher des patates alors qu'ils pourraient aller à la fac, travailler et vivre une vie normale.
Il existait bon nombres de services ou tu ne faisais jamais ce genre de chose .
De tout mon service j'ai fais 5 pompes ( et c'est vrai ^^ ) , 1 fois lavé les chiottes de manière obligatoire pendant mes classes , après c'était nos affaires là où on était logés ( dans une maison tranquille sans personne pour nous faire chier ) , et j'ai jamais épluché 1 seule patate de tout mon service .

De plus , j'ai décroché mon emploi grâce au fait que c'était indiqué sur mon CV et la personne qui m'a fait l'entretien m'a clairement dit qu'entre une personne sans ou avec son SM avec les mêmes capacités , il avait choisi celui qui avait déjà une certaine expérience .

Je pense qu'à l'époque ça servait aussi à cela : étoffer son CV et montrer qu'on avait déjà bossé d'une certaine manière ( tout dépend du type de service que l'on a effectué aussi - pour moi un service civil qui m'a super bien préparé au monde du travail ). En plus , j'étais mieux payé qu'un bidasse ... what else !?!
Avatar de Yame
Yame
Alpha & Oméga
 
Avatar de Yame
 
Citation :
Publié par Gaalan Nogas
J'ai appris le dépassement de soi, l'esprit de corps, la défense des plus faibles (dans une marche de nuit, on arrive tous en même temps ou personne n'arrive. On aide les plus faibles, ceux qui peuvent plus avancer, ils m'ont aidé bien des fois par la suite, dans d'autre cas de figure)
Et c'est bien le problème, la France est pays où les gens sont libre de ne pas se dépasser et de ne pas suivre l'esprit de corps/de groupes et tout les aspects fascistes qui vont avec.

Et oué.

Par ailleurs, le principe même est complètement liberticide, lavage de cerveau par la force.

Ma plus grande joie a été de voir que vu qu'Hollande avait la main 5 ans, cela ne reviendrait pas pour moi.
Evidemment, je lutterais toute ma vie contre ceux qui voudraient l'imposer à une prochaine génération.
Avatar de N€anG
N€anG
Alpha & Oméga
 
Avatar de N€anG
 
Citation :
Publié par Yame
Et c'est bien le problème, la France est pays où les gens sont libre de ne pas se dépasser et de ne pas suivre l'esprit de corps/de groupes et tout les aspects fascistes qui vont avec.
Les aspects fascistes du service militaire, rien que ça.
Les mots ont un sens, merci de les respecter.

Sinon, l'année dernière il y avait encore plus de la moitié des français qui regrettaient le service militaire. Comme le disait Gaalan Nogas, le service militaire c'était un peu l'école de la vie où chacun avait sa place et où l'uniforme faisait que tout le monde était sur un pied d'égalité, c'est bien dommage d'avoir supprimé cet élément essentiel de l'apprentissage de la vie. Tout le monde garde un souvenir plus ou moins bon de son service militaire qui plus est.
Avatar de Toulak
Toulak
Alpha & Oméga
 
Avatar de Toulak
 
Citation :
Publié par Yame
Et c'est bien le problème, la France est pays où les gens sont libre de ne pas se dépasser et de ne pas suivre l'esprit de corps/de groupes et tout les aspects fascistes qui vont avec.

Et oué.

Par ailleurs, le principe même est complètement liberticide, lavage de cerveau par la force.

Ma plus grande joie a été de voir que vu qu'Hollande avait la main 5 ans, cela ne reviendrait pas pour moi.
Evidemment, je lutterais toute ma vie contre ceux qui voudraient l'imposer à une prochaine génération.
Le service militaire était un "lavage de cerveau par la force" ... ? Carrément !
Et bien écoute, ne l'ayant pas effectué moi même je serais très interessé par lire un approfondissement du sujet écrit de tes deux mains, ici même.

Pourquoi, comment ? dis nous tout !
Avatar de Dargh
Dargh
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dargh
 
Citation :
Publié par N€anG
Tout le monde garde un souvenir plus ou moins bon de son service militaire qui plus est.
Clairement oui .

J'ai pas croisé grand monde avec une image catastrophique de son service , bien au contraire !

Et puis c'est souvent des souvenirs de conneries assez géniales que jamais on oserait faire dans une boîte ou dans une école , ça c'est clair
Avatar de Yame
Yame
Alpha & Oméga
 
Avatar de Yame
 
Citation :
Publié par Toulak
Le service militaire était un "lavage de cerveau par la force" ... ? Carrément !
Et bien écoute, ne l'ayant pas effectué moi même je serais très interessé par lire un approfondissement du sujet écrit de tes deux mains, ici même.

Pourquoi, comment ? dis nous tout !
On t'apprends de forces ce que tu dois penser.
Et te met des activités fait pour que tu sois d'accord.

Si t'es pas d'accord c'est pas grave, tu va juste souffrir jusqu'à ce que tu sois d'accord.

Mais à part ça tout va bien.
Avatar de Dargh
Dargh
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dargh
 
Citation :
Publié par Yame
On t'apprends de forces ce que tu dois penser.
Et te met des activités fait pour que tu sois d'accord.

Si t'es pas d'accord c'est pas grave, tu va juste souffrir jusqu'à ce que tu sois d'accord.

Mais à part ça tout va bien.
Quel âge as-tu et vis-tu sur la même planète que nous ?

Cte préjugé , c'est énorme ...
Suivre Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite