JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 192 (sites) | 457 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Répondre
Partager Rechercher
Ce message est en mode wiki. Tous les comptes de plus de 30 jours avec plus de 30 messages peuvent le modifier.

l'E-cigarette

Qu'est-ce que la cigarette électronique


Principe


La cigarette électronique est, chez le fumeur désireux de stopper ou de limiter sa consommation de tabac, destinée à remplacer la cigarette classique. C'est un dispositif qui permet de palier à la fois la dépendance physique liée à la nicotine, substance addictive contenue dans le tabac, mais également la dépendance psychologique liée au geste de fumer ainsi qu'aux habitudes du fumeur. La cigarette électronique a généralement une forme rappelant la cigarette, le cigare ou la pipe, et produit une vapeur dont le goût, la texture et l'apparence sont relativement semblables à la fumée de tabac.

L'E-cigarette est présentée comme un substitut alternatif aux gommes et patchs nicotinés. Selon la communauté d'utilisateurs, nommés "vapoteurs", la cigarette électronique constitue un moyen de sevrage tabagique bien plus efficace que les substituts et méthodes classiques. Cependant, nombre d'entre eux gardent à l'esprit que la cigarette électronique est un moyen de continuer à "fumer" sans subir les effets néfastes du tabac sur l'organisme.

Fonctionnement

Pièce jointe 177070
Vue en éclaté d'une cigarette électronique type

Les cigarettes électroniques fonctionnent toutes selon le même principe: On chauffe un liquide qui a la propriété de produire une vapeur visible quand il est porté à une température avoisinant les 80°c. Elles sont généralement composées de quatre éléments:

  • L'atomiseur :
    L'atomiseur est l'élément qui permet de chauffer le liquide, il s'agit d'une résistance électrique qui, en chauffant, va vaporiser le liquide. La commande qui va enclencher l'atomiseur peut être manuelle, un bouton poussoir déclenche la production de vapeur ou automatique, une membrane sensible à l'aspiration déclenche la production de vapeur quand on "tire une bouffée" sur l'e-cig.
  • Le réservoir :
    Le réservoir est un dispositif qui permet de stocker le liquide, en fonction des dispositifs, il peut être sous la forme d'un récipient ou d'une bourre imbibée de liquide. La capacité des réservoirs varie de quelques gouttes à 6 ml voir plus, selon les modèles.
  • La batterie :
    La cigarette électronique ayant besoin d'électricité pour fonctionner, elle a donc besoin d'une batterie. Les batteries utilisées doivent être capable de délivrer un courant de décharge important, c'est pourquoi on utilise principalement des accumulateur Lithium-Ion ou des accus pour les dispositifs les plus gourmands (mods). Les cigarettes électroniques sont la plupart du temps alimentées en 3,7v. Le choix de la batterie ou de l'accu est crucial, surtout pour les modèles ou les montages qui demandent beaucoup de puissance (basses résistances ou mods electro supérieurs à 20W).

    Certains modèles portent la mention "Passtrough", ces batteries sont munies d'une prise qui peut être reliée à une alimentation externe: port USB ou bloc d’alimentation sur secteur, permettant à l'utilisateur d'utiliser sa cigarette électronique tout en la rechargeant
  • Le drip-tip :
    C'est la partie qui va être prise en bouche, la plupart des modèles classiques ont le drip-tip incorporé à la cartouche ou au réservoir, avec les consommables plus évolués le tip est interchangeable, le format le plus répandu est le drip-tip 510, on en trouve en différents matériaux et coloris, des plus sobres aux plus fantaisistes.

Précautions d'usage:
Dans le cas de dispositifs pouvant accueillir des accus interchangeables, il est indispensable d'utiliser exclusivement les accumulateurs recommandés par le constructeur. L'utilisation d'accus ou de piles non adaptés pouvant endommager votre appareil, voir provoquer une explosion.


E-cigarette et lieux publics


En ce qui concerne l'E-cigarette, il existe un vide juridique quand à son utilisation dans les lieux publics. En terme de loi donc, rien n'interdit l'utilisation de cigarette électronique dans un lieu public, y compris en intérieur. Pour rappel, la loi Evin fait référence au tabac et au produits partiellement constitués de tabac produisant une fumée issue de la combustion des dit produits.
Or la cigarette électronique ne contient pas de produit dérivé du tabac et ne produit pas non plus de fumée issue d'une quelconque combustion.

Toutefois, l'organisme responsable d'un lieu public vous accueillant peut tout à fait stipuler dans son règlement intérieur que l'usage de la cigarette électronique est prohibé dans ses locaux, auquel cas il vous faudra vous plier à cette décision.

D'une manière générale, les "vapoteurs" désirant utiliser leur e-cigarette dans un lieu public ont pour habitude de demander la permission à un employé ou au gérant afin de ne pas heurter la sensibilité de leur entourage et s'abstiennent dans certains lieux: hôpitaux, cinémas etc...

Santé


La cigarette électronique est pour le moment réputée comme n'étant pas directement dangereuse pour la santé, elle peut entraîner certains effets indésirables qui peuvent être dû soit au sevrage tabagique, soit à l'utilisation de l'e-cig en elle même, soit au surdosage en nicotine des liquides. Il convient donc de savoir identifier les symptômes pour, lorsque c'est possible, éviter certains de ces désagréments. Cette liste n'a pas pour but de vous faire peur, certains vapoteurs n'ont eu qu'un ou deux de ces effets, d'autres aucun... Les symptômes sont identifiés par cause:

- Liquide : Le symptôme est dû à la composition du liquide (PG et VG) qu'il contienne ou non de la nicotine. A l'exception d'une réaction allergique à un des composants des E-liquide, ces désagréments disparaissent assez vite. Il y a un certain temps d'adaptation à l'E-cig.

- Sudosage : Le symptôme est dû à un surdosage en nicotine, il faut changer d'E-liquide pour un dosage moins élevé, pour rappel :
-16 à 18mg/ml correspond à un dosage "Strong" (30 cigarettes / jour ou plus)
-10 à 12 mg/ml à un dosage "medium" (environ 20 cigarettes / jour)
- 4 à 6mg/ml correspond à un dosage "light" (10 cigarettes / jour ou moins)

- Sevrage : Le symptôme n'est pas dû à la cigarette électronique, mais uniquement au sevrage tabagique, dans ces cas, il n'y a rien à faire du point de vue de la vapote, il faut prendre son mal en patience, ces effets durent rarement longtemps.

- Liquide L'E-cig fait tousser:
En fait elle fait généralement tousser certains fumeurs, ceci résulte d'un encrassement du système respiratoire par le tabac, la vapeur de la cigarette électronique va en quelque sorte "chatouiller" la gorge et provoquer une toux. Il faut compter quelques jours d'adaptation pour s'habituer à cette nouvelle manière de "fumer".

- Liquide : L'E-cig peut provoquer de légères diarrhée. La encore, un effet qui ne dure heureusement pas et qui peut être évité en ayant une consommation plus modérée de liquide.

- Liquide : Le propylène glycol peut provoquer vertiges et sensation d'euphorie, là encore, c'est un effet qui est très ponctuel au début de la vapote et qui s'estompe très vite, il est du à la composition du PG qui est un alcool (Un Diol précisément, donc pas un alcool au sens éthylique du terme)

- Sudosage : Tachycardie, rythme cardiaque qui s'emballe plusieurs minutes après la vape, c'est un des premiers signes de surdosage en nicotine.

Sudosage : Migraines, maux de tête plusieurs dizaines de minutes après la vape, là encore il faut réduire le taux de nicotine.

Sudosage : Nausées / vomissements, là encore un net surdosage en nicotine, il convient de baisser le taux en nicotine.

- Sevrage : Toux grasse, c'est un symptôme quasi systématique du sevrage tabagique, votre système respiratoire commence son travail d'évacuation de tout ce que la clope a pu lui apporter.

- Sevrage : Étourdissement, hyperventilation, là encore, c'est du au sevrage, c'est dû au fait que votre corps n'est plus habitué à recevoir une telle dose d'oxygène dans le sang.

- Sevrage : Aphtes / douleur et saignement des gencives, ce symptôme est du aux goudrons et autres dépôts qui ont fait place nette dans votre bouche.

- Sevrage Irritabilité, faim, insomnies, fatigue, constipation, pression au niveau des yeux et du crâne... Ces symptômes liés au sevrage tabagique devraient être atténués par la nicotine apportée par la cigarette électronique. Si vous êtes sujet à un de ces symptômes, vous êtes peut-être en sous-dosage de nicotine. Vous pouvez opter pour des liquides un peu plus fort durant les premiers jours de votre arrêt de la cigarette. Dans ce cas soyez vigilant et observez le moindre signe de surdosage avec attention.

Quelle quantité de nicotine est-ce que j'absorbe ?


Seulement 40% de la nicotine présente dans un e-liquide est absorbée, les 60% restants sont recrachés, c'est une moyenne qui peut considérablement varier en fonction de votre manière de vapoter, si vous recrachez immédiatement la vapeur, vous absorberez moins, si vous la gardez quelques secondes dans vos voies respiratoires, vous absorberez plus.

Pour calculer la quantité de nicotine absorbée, on peut utiliser la formule suivante:

Consommation journalière en ml/jour x dosage de nicotine du e-liquide en mg/ml x 0,4 = quantité de nicotine absorbée sur la journée en mg/jour

A titre indicatif, si vous souhaitez vérifier que vous ne consommez pas plus de nicotine avec l'e-cig qu'avec le tabac, la quantité de nicotine absorbée par un fumeur est de 1 à 2mg par cigarette. Donc si vous consommez une quantité de nicotine en mg inférieure au nombre de cigarettes que vous fumiez, c'est que vous absorbez forcément moins de nicotine avec l'e-cig que lorsque vous fumiez.

A la recherche du "hit" perdu


Le "hit", vous verrez souvent ce terme en parcourant des forums sur l'E-cig et vous aurez bien du mal à vous faire une idée de quoi il s'agit, tant le "hit" n'est pas une sensation facile à décrire. Pourtant, c'est cette dernière qui fait souvent défaut quand on compare la sensation de fumer à celle de vapoter, c'est pourquoi il est nécessaire de comprendre ce qu'est le "hit".

Le hit est une sensation de "gratouillis" dans la gorge que l'on perçoit à l'aspiration et qui donne la sensation d'avaler la fumée d'une cigarette. Elle est en fait provoquée par la nicotine qui a un effet vasoconstricteur sur la gorge, celle-ci se contracte au contact de la nicotine, d'où la sensation d'avaler la fumée.

Le hit est présent dans les cigarettes électroniques sous réserve, que le liquide inhalé contienne de la nicotine et que le volume de vapeur soit conséquent.

Le type de liquide influe sur le hit, on le ressent mieux avec du propylène glycol qu'avec de la glycérine, certains additifs comme le "Flash" sont censés recréer cette sensation dans les liquides 0% nicotine.

Vapoter sans hit peut-être très frustrant, on a la sensation d'aspirer de l'air aromatisé, que la vapeur n'a pas de texture. Dans tous les cas, même avec le meilleur liquide et le meilleur matériel, le hit de l'E-cigarette sera toujours moins puissant que celui d'une cigarette "tabac".

Les différents modèles


Les jetables


Modèle d'e-cigarette jetable "no name"

Comme leur nom l'indiquent, les cigarette électroniques jetables sont destinées à un usage unique, leur autonomie est (très) approximativement équivalente à un paquet de cigarette. Les jetables font généralement l'objet d'une première approche de la cigarette électronique, du fait qu'on les trouve assez facilement en bureau de tabac ou en pharmacie (sans nicotine).
Les utilisateurs qui ont essayé des jetables pour passer plus tard sur d'autres modèles s'accordent unanimement pour dire que ces dispositifs sont généralement très décevants vis à vis des modèles "réutilisables", tant au niveau du goût, de l'autonomie et du volume de vapeur. Si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes déjà prêts à sauter cette étape.
A n'acheter donc que si vous souhaitez avoir un vague aperçu (mais peu flatteur) de la cigarette électronique à moindre frais, ou pour dépanner si votre e-clope favorite vous a lâché.

Les modèles basiques


Les modèles classiques sont pour la plupart composés d'un bloc batterie sur lequel viennent se fixer des accessoires "consommables" et sont généralement vendues en kits avec une paire d'atomiseurs classiques ou de systèmes Tank.
Très nombreux aux débuts de la vape, Aujourd'hui, le modèle qui s'est largement imposé comme celui de référence est l'eGo, on ne trouve quasiment plus de modèles qui existaient avant sa sortie et ce n'est que depuis peut que des constructeurs se lancent dans des e-cig de base un peu plus abouties en tablant sur une esthétique et une finition plus poussée.

  • L'eGo

    E-cigarette eGo-T

    L'eGo est le modèle qui s'est imposé au fil du temps comme l'e-cig "de base". Elle a la particularité d'offrir un double pas de vis eGo/510, la rendant compatible avec les accessoires de la Joye 510. [I][COLOR="Purple"]L'eGo a été développée par l'association des sociétés Joyetech/Ovale/Janty, aujourd'hui, la majeure partie des batteries eGo vendues sur le marché sont des clones, produits par d'autres marques.

    La particularité de l'eGo (originale et certains clones) est de délivrer un courant "pulsé", la régulation est réalisée par des impulsions, plus ou moins fréquentes en fonction du niveau de la batterie, permettant ainsi de délivrer la même puissance quel que soit l'état de charge de celle-ci. On parle alors de modèles "régulés" pour ceux qui proposent cette fonctionnalité et de modèles "non régulés" pour les autres.

    L'eGo a également ouvert la porte d'une autonomie plus adaptée à l'usage de l'e-cigarette, la capacité des batteries allant de 650 à 1000mAh, là où les précédents modèles classiques proposaient des autonomies ne dépassant rarement les 300 mAh. Cette avancée a également contribué à démocratiser les atomiseurs à faible résistance (LR) qui sollicitent plus les batteries et nécessitent un courant de décharge plus élevé.

    Seul bémol, le design de l'eGo en fait un produit esthétiquement très différent de la "cigarette tabac", exit le déclenchement automatique (quoique disponible sur certains modèles), la led à l'extrémité qui s'allume pour faire comme une fraise incandescente de cigarette. Le modèle se veut simple mais efficace.

    On distingue plusieurs variantes même si généralement le bloc batterie est identique ou ne comporte que quelques modifications, les batteries sont en tous cas compatibles et interchangeables, il est possible d'utiliser une batterie de première génération de marque Janty avec les accessoires de dernière génération de chez Joyetech par exemple.

  • L'EMOW


    Concue par Kangertech, l'EMOW fait le pari de proposer un kit batterie (avec régulation de tension) et un clearomiser fiable, le tout affichant une élégance comparable à certains mods. Le but ici est clairement affiché, en finir avec l'e-cig en plastique, offrir la fiabilité et la beauté d'un mod tout en restant dans la simplicité d'utilisation.
    - Il permet une légère régulation de tension au choix : 3,7v / 4,2v / 4,8v
    - Le tirage d'air est ajustable par une bague
    - Le clearo est en métal & pyrex et la résistance est remplaçable
  • Les autres

    De nombreux modèles ont fini par tomber dans l'oubli, mais certains d'entre eux subsistent en proposant un format qui est précisément recherché par leurs utilisateurs : les "mini" qui, en sacrifiant de l'autonomie ont le format d'une vraie cigarette et certaines e-pipes au format "propriétaire" que l'on ne peut pas placer parmi les mods.

    La quasi-totalité des vapos aux formats propriétaires (pas de vis, recharges à usage unique) ont, et c'est une bonne nouvelle pour les consommateurs, totalement disparu du marché.

Les mods


On désigne par le terme très général "Mod" toutes les modifications apportées à la cigarette électronique classique. Même si la distinction entre e-cig classique et mod tend à s’amenuiser au fil du temps, le mod se distingue généralement par le fait, qu'il n'a plus rien de commun, esthétiquement parlant avec une cigarette classique. Ces dispositifs sont généralement réservés aux utilisateurs ayant fait le deuil de la cigarette classique et désireux d'explorer plus en avant les sensation du vapotage vers des équipements toujours plus puissants et fiables.
A l'origine, les premiers mods ont vu le jour dans les mains de vapoteurs portés sur le bricolage désireux de palier au manque d'autonomie et de fiabilité des premiers modèles d'e-cig, la plupart des innovations portées aux cigarettes électroniques classiques sont inspirées de l'univers du modding.
On distingue généralement deux types de mods, les modifications apportées aux corps de batteries: permettant l'utilisation d'accumulateurs plus puissants que les modèles classiques et d'offrir une régulation de tension et les modifications apportées aux accessoires: atomiseurs plus performants ou plus pratiques.

Les corps de batteries


  • Les mods mécaniques:


    Hammer / KTS+ / Nemesis

    Le procédé de fonctionnement d'un mod "méca" est des plus simples : Un tube, un bouton poussoir et un pas de vis. L'atomiseur est directement relié à la batterie.
    Si la fiche technique est simple, l'utilisation par contre est très délicate, pour obtenir la puissance désirée, l'utilisateur devra ajuster la valeur de sa résistance, ce qui est parfait pour les utilisateurs avertis, adeptes des atomiseurs reconstructibles, mais qui perd beaucoup d'intêret pour l'utilisation d'atomiseurs consommables.
    Le gabarit du mod dépendra de la batterie pour laquelle il est prévu, certains modèles télescopiques peuvent accueillir des accus de différentes tailles.

    Le choix d'un mod méca doit se faire méticuleusement :
    - Il doit disposer d'un switch verrouillable, généralement par le biais d'une bague qui bloque le switch
    - Le tube de batterie doit être muni d'évents pour prévenir toute explosion en cas de dégazage de la batterie
    - Enfin, le choix de la batterie est le plus important, celle-ci doit être adaptée aux montages qui vont être réalisés, elle devra être capable de délivrer un courant (I) suffisamment important sans devenir instable (chauffer/dégazer/exploser). Cette précaution est encore plus importante quand le mod est destiné à faire de l'ULR (montages dont la résistance est très basse : 0,2 à 0,6 Ohms)

  • Les mods électroniques


    Provari 2 / Evic supreme / Hana modz DNA30 / Pipeline Pro

    Les mods électroniques sont pourvus d'un régulateur qui va fournir à l'atomiseur la tension désirée. La régulation peut se faire par la tension (VV) ou par la puissance (VW), dans le second cas, le régulateur va mesurer la valeur de la résistance et va adapter la tension de sortie pour obtenir la puissance voulue.
    La majeure partie des mods électro ont l'énorme avantage de fournir une protection supplémentaire en cas de court-circuit, de surtension ou encore pour prévenir une décharge profonde de l'accu.
    Toutefois, les mods électros sont très souvent limités par la puissance qu'ils peuvent fournir, longtemps limités à 15W, ce qui convient tout à fait pour la plupart des atos consommables, leur utilisation avec des atomiseurs reconstructibles limite fortement les possibilités de montages "puissants".
    Pour faire face à la demande, de plus en plus de modèles de 20 à 30W se démocratisent et certains ovnis permettent de monter jusqu'à 100W.
    Tous les mods électro ne se valent pas en terme de qualité, tant d'un point de vue mécanique qu'électronique, certains mods proposent un courant lissé (on parle de vape lisse) quand des modèles moins onéreux proposent une sortie en courant "hachée", certains utilisateurs prétendent percevoir la différence. De plus il arrive également que l'électronique bas de gamme ne suive pas les valeurs annoncées.


Les Atomiseurs Consommables


Cette catégorie regroupe les atomiseurs consommables, c'est à dire qu'ils ne nécessitent pas d'autres mannipulations que d'être vissés sur la batterie, remplis et jettés quand ils sont encrassés (ou leur résistance interchangeable). Ils sont tout à fait adaptés aux batteries basique de type eGo, toutefois, ils sont parfaitement utilisables avec la plupart des mods, certains modèles étant d'ailleurs spécialement conçus pour.

Les clearomiseurs


Stardust Ce5 / Evod BCC / Protank 2 / Aerotank
Les clearomiseurs reposent sur un principe très simple: La résistance est enroulée autour d'une mèche, laquelle trempe dans un réservoir de liquide. Toutefois ces atomiseurs ont connu de nombreuses évolutions pour parer aux problèmes de fuites. Les premiers modèles fiables nécessitaient d'être remplis à la seringue, depuis des modèles remplissables à la pipette ou au goutte à goutte ont vu le jour avec plus ou moins de défauts. Et enfin, ont vu le jour des clearomisers qui proposent des résistances remplaçables et il est aujourd'hui beaucoup plus facile de trouver des modèles fiables, sans fuites et sans aspiration de liquide.

Types de clearomisers :

La plupart des clearomisers sont désignés par des acronymes : UDC, BC, BDC etc... Ils servent à différencier les clearos selon leur mode de fonctionnement, "U" pour upper coil, "B" pour Bottom coil, soit la résistance placée en haut ou en bas. Une résistance en haut offre une vapeur chaude, une résistance en bas offre une vapeur plus froide mais également une meilleure absorption du liquide par la mèche. La lettre "D" signifie dual coil, et indique que la résistance est composée de deux coils en parallèle.

Entretien :

On peut partiellement décrasser un clearomiseur à l'aide de d'une technique assez simple à mettre en place: le "Dry Burn", il consiste à rincer puis sécher complètement la mèche du clearomiseur et de porter la résistance au rouge à sec quelques secondes plusieurs fois de suite pour la débarrasser des résidus d'E-liquide. Toutefois cette manipulation n'est malheureusement pas possible avec tous les modèles, elle nécessite de pouvoir mettre la résistance à nu. L'idéal est de pouvoir enlever totalement la mèche de la résistance avant le dry burn et de la remplacer, là encore, ce n'est pas possible avec tous les modèles. Le dry burn est d'avantage efficace sur les atomiseurs reconstructibles.

Les cartomiseurs


Pièce jointe 177060
Cartomiseur 510 / Cartomiseur eGo XXXL

Bien que de moins en moins utilisés, l'apparition des cartomiseurs a fait l'objet d'une petite révolution dans le monde des atomiseurs. Ici là résistance est logée directement au coeur d'une bourre synthétique imbibée de liquide, celle ci est creuse, permettant un passage direct et sans détour de l'air aspiré qui si charge de vapeur dans le cartomiseur. Pas de détours, la vapeur est tiède / chaude. Pas d’entretien, le cartomiseur est un consommable, quand il est encrassé on le remplace. Mais surtout, convenablement utilisé, il est garranti sans fuites.
Ses seuls défaut résident dans son utilisation, le premier remplissage est une étape délicate ainsi que dans le rendu des saveurs qui est légèrement altéré, toutefois le hit est bien plus présent qu'avec d'autres types d'atomiseurs.

Les cartomiseurs ont connu deux évolutions majeures:

- Le Dual Coil (DC) :


Cartomiseur dual coil 510 démonté

La résistance unique est remplacée par deux résistances de plus forte valeur montées en parallèle ce qui a pour effet de mieux répartir la surface de chauffe dans le cartomiseur et d'offrir un volume de vapeur plus important tout en limitant les risques de brûler le mesh (la bourre). Aujourd'hui le dual coil est devenu le standard, on ne trouve quasiment plus de cartos mono coil (une seule résistance)

- Le DC Tank :

DC Tank 6ml / DC Tank 3,5ml colorés

Innovation issue d'un mod: le Liquinator, le but ici est d'augmenter la capacité du cartomiseur en lui ajoutant un réservoir qui garantit également d'avoir une bourre continuellement imbibée. Pour se faire, le cartomiseur est percé sur un coté d'un trou de moins d'un millimètre de diamètre et le réservoir, cylindrique, vient entourer le carto. Les extrémités du réservoir sont équipés de joints toriques pour garantir son étanchéité.
Pour éviter que le réservoir ne coulisse, on trouve des cartomiseurs pré-percés munis d'une jupe qui maintient le réservoir en place, l'empêchant de glisser coté batterie.

Les Atomiseurs reconstructibles


Cette catégorie regroupe les principaux types d'atomiseurs dits "reconstructibles", c'est a dire les atomiseurs dont on peut refaire la résistance soi-même à l'aide de fil résistif et d'une mèche neuve.

Le Dripper



Igo W / Magma / Stillare
Le dripper est un atomiseur dans son plus simple appareil, une cloche sur laquelle est monté le drip tip vient couvrir la base de l'ato, celle-ci est équipée de deux bornes sur lesquelles viendra se fixer la résistance. La ou les mèches de la résistance sont généralement plus longues que pour les autres types d'atomiseurs et viennent tapisser le plateau ou la cuve de la base. Ces atomiseurs n'ont d'autre contenance que ce que sera capable d'absorber la bourre, ils sont particulièrement adaptés aux montages de forte puissance, étant moins sujet aux problèmes de capillarité liés aux réservoirs.
Certains modèles sont d'ailleurs conçus spécialement pour les montages à plusieurs résistances, proposant plusieurs bornes de connexion ainsi que de multiples arrivées d'air et offrent des possibilités de montages les plus puissants et les plus impressionnants en terme de complexité.
Les mèches utilisées sont généralement en coton, mais il est également possible d'utiliser de la fibre de silice.

Le Genesis (upper coil)



AGA T3 / Kraken / Steam Turbine
Le genesis reprend le principe du dripper, à la différence que la base, percée, est montée sur un réservoir, la mèche de la résistance descend dans celui-ci et fait remonter le liquide par capillarité. Ayant longtemps été le seul type d'atomiseur reconstructible à réservoir, il cède aujourd'hui beaucoup de place à d'autres types d'atomiseurs.
Le gros point faible des genesis repose sur son réservoir sous la chambre de la résistance, ce qui a poussé les utilisateurs de ce type d'atomiseurs à rivaliser d'ingéniosité et d'expérimentations dans le choix de la mèche pour obtenir la meilleure capillarité possible. On peut utiliser pour la mèche : de la fibre de silice, du coton, du mesh métallique, du câble d'acier, de la céramique. L'atomiseur en lui même permet également de réaliser des montages puissants et complexes, pourvu qu'il en offre la possibilité (plots de connexion, multiples orifices pour la mèche.).
Son deuxième défaut est pour le remplissage, il faudra impérativement un flacon-aiguille ou à défaut, une seringue pour le remplir.

Les BC (Atos fibre)



Kayfun / Taifun GT / Squape
La dernière génération d'atomiseurs à réservoir. Ils ont la particularité d'avoir le "tank" au dessus de la chambre de vaporisation, ce qui résout les problèmes de capillarité du genesis. Tous les modèles ne se valent pas, certains nécessitent des montages de résistance particulièrement méticuleux, de par leur conception ou à cause de la taille réduite de la chambre comparé aux drippers ou aux genesis. Le choix et la confection de la mèche peut également être la source de soucis, tant l'équilibre entre une résistance noyée ou pas assez imbibée peut être mince. On les appelle également "Atos fibre", mais les montages qu'ils permettent ne sont pas exclusivement réservés à la fibre, que l'on peut tout à fait remplacer par du coton ou, sur certains modèles par du mesh.
Ces atomiseurs permettent toutefois de réaliser la plupart des montages en simple ou double coil, les montages plus complexes ou puissants quant à eux, seront plus difficiles à réaliser avec la plupart des modèles.

Sécurité avec les mods


Choix des accus

Les accumulateurs pour mods sont classés par format, celui-ci est noté par une série de 5 chiffres, ex : 18650, les deux premiers chiffrent font référence au diamètre de l'accu, les trois derniers à sa longueur (qui peut légèrement varier selon les modèles, s'ils sont équipés de tétons etc...). Un accu 18650 aura donc un diamètre de 18mm et une longueur de 650mm, un 26500 aura un diamètre de 26mm et une longueur de 500mm.
Cette dénomination renseigne uniquement les dimensions de l'accu, elle ne fait absolument pas référence à ses caractéristiques électriques !!!
On peut trouver des accus 18650 au lithium, IMR ou au nickel, certains sont à proscrire pour la vape.

Le passage aux reconstructibles étant souvent synonyme de montée en puissance, il convient de bien choisir ses accus pour son mod, dans une moindre mesure pour les mods électros, plus particulièrement pour les mods mécas, il convient dans tous les cas de choisir ses accus avec précaution.

La plupart des utilisateurs privilégient les accus de type IMR, ces derniers ont deux atouts :
- Leur chimie est "stable", c'est à dire qu'ils ne peuvent pas exploser en cas de défaut électrique ou de choc mécanique. Ils peuvent par contre dégazer, ce qui n'est pas dangereux en soit, mais peut le devenir s'ils sont utilisés dans des mods dépourvus d'évents de dégazage.
- Ils ont généralement une capacité de décharge importante, supérieure à celles des accus Li-on
- Ils ont par contre une capacité généralement moins importante, même si les récentes avancées en la matière, tendent à les placer sur un pied d'égalité avec les accus Li-on

Certains mods utilisent des accus Lipo. Ces batteries conçues pour le modélisme offrent une bonne capacité et un courant de décharge important, toutefois, un petite recherche sur youtube avec les termes "LIPO explosion" pourrait vous dissuader d'en équiper un mod que placeriez à quelques centimètres de votre bouche.
concernant les accus Li-on, ils offrent une bonne capacité, mais leur courant de décharge est plutôt bas, il convient de ne les utiliser que dans les mods électro protégés de faible puissance (12W ou moins) ou dans les mods mécaniques couplés à un fusible de 5A maxi. A noter que leur chimie n'est pas stable, ils peuvent dégazer ou exploser en cas de surcharge, sur-intensité ou choc mécanique (choc, chute etc...).

Pour bien choisir ses accus pour un mod électronique :
Généralement les mods électroniques les plus puissants recommandent des accus pouvant délivrer un courant de décharge suffisant. Evolv par exemple, qui fabrique le chip DNA30 (30W) recommande des accus IMR pouvant délivrer un courant de décharge continu de 12A

Pour les mods mécaniques :
C'est la valeur maxi du courant de décharge continue qui déterminera la résistance minimale à ne pas dépasser (avoir une résistance plus faible). Pour un accu ayant un courant de décharge max de 10A, on applique la loi d'Ohm : R=U/I ou U=4,2v (tension de l'accu en pleine charge). il conviendra donc de ne pas faire de montages dont la résistance serait inférieure à 0,42 Ohms avec cet accu.

Sécurité des mods

Quelque soit le type de mod, il convient que le logement de la batterie soit pourvu d'évents de dégazage (petits trous généralement à la base du mod). Si ce n'est pas le cas, en cas de dégazage de la batterie, votre mod pourrait monter en pression jusqu'à exploser.

- Pour les mods mécaniques, il est également indispensable que celui-ci soit équipé d'une bague de vérouillage, qui empêche d'actionner le switch. Ceux afin d'éviter une activation intempestive ou continue du mod dans une poche par exemple.

- Pour les mods électroniques, il convient qu'ils soient munis de diverses protection contre les surintensités, l'inversion de pôle (batterie montée à l'envers) et d'une auto-coupure quand le switch est maintenu trop longtemps enfoncé (généralement 15sec.)

Le montage de résistances pour les atomiseurs reconstructibles



Les matériaux


Tous les atomiseurs, quels qu'ils soient reposent sur le même principe : Un fil résistif en contact avec une mèche imbibée de liquide, va, en chauffant, produire de la vapeur. Il existe nombre de matériaux utilisables pour la mèche et le fil résistif, la communauté de vapoteurs est sans cesse en quête d’expérimentations et de recherche des matériaux offrant les meilleures caractéristiques: De qualité alimentaire (non nocifs à l'utilisation), goût le plus neutre possible, capillarité de la mèche, facilité d'utilisation...

Pour le fil résistif on peut utiliser : du FeChrAl (Kanthal), Du nichrome (Alliage Chrome / Nickel) ou du fil Inox. Beaucoup privilégient le Kanthal pour sa bonne résistivité, sa neutralité en terme de goût et sa facilité d'utilisation, il conserve relativement bien la forme qu'on lui donne en le pliant ou, ce qui nous intéresse, en l'enroulant en spirale. Le nichrome quant à lui a une résistivité plus faible, ce qui permet d'obtenir plus de surface de chauffe plus grande, toutefois le nickel qu'il contient peut se dégager de la résistance quand elle est portée au rouge (ce qui, dans une utilisation normale d'un vaporisateur ne doit pas arriver), élément qui peut être nocif pour la santé.
A noter que l'on peut également utilisé du fil non-résistif en plus du résistif, bon conducteur, il ne chauffera pas et permet de placer la résistance avec une plus grande liberté et d'éviter les points chauds. On appelle ce type de montage "Résistif / Non-résistif" ou encore "NR-R-NR".
On voit également de temps à autre, des montages à base de corde de guitare.

Pour la mèche, on utilise le plus souvent :
- Du coton : Bio ou non traité de préférence, on en trouve souvent sous la dénomination "Coton cardé", le coton Bio Japonais est également réputé pour sa capillarité. Il faut de préférence éviter le coton des disques démaquillants ou pour bébés, qui subissent généralement un traitement de blanchiment.
- De la fibre de silice : De capillarité inférieure au coton, la fibre de silice résiste mieux à la température, elle ne brûlera pas sur un simple "dry hit", toutefois c'est à éviter car des micro-fils de silice peuvent se détacher en cas de chauffage à sec et se retrouver dans les poumons, leur taille étant si petite qu'elles ne sont pas bloquées par ces derniers.
- Du mesh métallique : il s'agit d'un tissu de brins microscopiques d'acier, celui-ci étant conducteur, il est nécessaire de l'oxyder au chalumeau pour l'isoler électriquement de la résistance du mesh. Il offre une très bonne qualité mais laisse un goût parasite métallique et est assez fastidieux d'utilisation.

- On peut voir également des mèches plus exotiques : En chanvre, en laine Fonty, en fibre Tencel , en Cellulose de coton, en céramique, en câble d'acier, en quartz...

Les types de montages

  • Coil simple :

    Le plus simple des montages, le fil résistif est enroulé à la main autour de la mèche, les spires sont espacées et ne se touchent pas. Très rapide et facile à réaliser, on l'utilise généralement avec du Mesh ou de la silice, il est à éviter avec le coton, la température au contact du fil résistif étant assez élevée pour le noircir. Ce montage a également un défaut : il faut que les "pattes" de la résistance soient les plus courtes possibles (partie du fil entre le plot de connexion et la mèche), car ces portions de fil qui ne sont pas refroidies par le liquide de la mèche montent facilement en température et peuvent créer un point chaud, idem si une spire n'est pas suffisamment serrée et se trouve "décollée" de la mèche.
  • Micro-coil :

    La résistance est enroulée au préalable sur un support rigide (petit tournevis, grosse aiguille de seringue) d'une épaisseur de 1 à 2mm, les spires doivent être collées les unes aux autres, pour y parvenir, on chauffe la résistance au rouge puis on serre les spires à l'aide d'une petite pince plate jusqu'à refroidissement. Le coil gardera ainsi sa forme. L'avantage de ce montage, c'est que la montée en température se fait d'abord au coeur de la résistance, la chaleur est concentrée là ou les spires sont resserrées, il n'y a donc plus de risque de point chaud. Le second avantage est, qu'une fois encrassé, il suffit d'enlever la mèche, de faire "un dry burn" et d'en replacer une nouvelle pour repartir avec un montage neuf, sans avoir à refaire la résistance. Ce montage est à privilégier avec les mèches en coton.
  • Wave / Spirale :

    Ici, le fil résistif n'est plus enroulé en bobine mais décrit une vague ou une spirale plate, la mèche est utilisée comme une bourre sur laquelle est plaquée la résistance.
  • Dual/Triple/Quad/etc... Coil :

    C'est ce qui qualifie un montage qui contient plusieurs résistances en parallèle. Si la batterie (courant de décharge max) ou la puissance du mod électro le permet, celà permet de multiplier la puissance que l'on aurait en "mono-coil" par le nombre de résistances montées.
    Rappelons qu'avec des résistances de même valeur montées en parallèle, la résistance globale du montage sera équivalente à résistance d'un coil, divisé par le nombre de coils en //. Un montage triple coil de 3 Ohms chacun aura une résistance de 1 Ohm.
  • Parallel Coil (ou "//Coil") :

    Ce montage revient théoriquement au même que pour le multi-coil, sauf qu'ici, les brins de fil résistif sont rassemblés et enroulés en même temps sur un même cylindre. La valeur de la résistance globale du montage sera équivalente à un montage en multi-coil) : Un coil fait avec trois brins de 3 Ohms enroulés en // donnera une résistance de 1 Ohm.

Idées recues & principes de montages

Néophytes, nous sommes souvent confrontés à une question : "Comment font ces gens pour vapoter à 50W alors qu'avec mon Pipeline et mon Aerotank, si je passe les 20W, ça a le goût de brûlé ? Ils doivent s'arracher la gorge !". Et bien en fait, non, avec le montage adéquat, on apprécie autant les liquides à 5, 10, 20, 30 ou 50W, si on monte en puissance, ce n'est pas dans le but de chauffer plus fort le liquide, en fait, quelque soit la puissance, on cible une température de chauffe qui est toujours sensiblement la même, celle où le liquide se vaporise correctement : suffisamment pour ne pas inhaler trop de particules liquides et pas trop pour ne pas le brûler. Ici le but n'est pas de chauffer plus fort, mais de chauffer plus et ainsi d'obtenir un plus gros débit de vapeur, le tout à la même température. Donc dire qu'un montage de 50W chauffe 5 fois plus fort qu'un montage de 10W, cela reviendrait à dire qu'un autobus de 500ch va 10 fois plus vite qu'une twingo de 50ch, non ils iront sensiblement à la même vitesse, mais le bus emportera 10 fois plus de passagers et de bagages.

Aussi, pour les montages complexes ou puissants, il est indispensable de prendre en compte plusieurs paramètres non-électriques, qui, pour couronner le tout, sont difficilement mesurables que sont la température et la surface de chauffe.

Température :

Le liquide est chauffé jusqu'à évaporation, celle-ci commence à créer un aérosol visible à partir de 60° (peut varier en fonction de la base utilisée). Seulement à si basse température, l'aérosol n'est pas vapotable, il se condense trop vite. Malgré plusieurs expériences pour relever la température au coeur de la résistance d'un atomiseur, il est très difficile de déterminer une température de chauffe idéale, on sait que celle-ci doit se situer aux alentours de 150 à 200°C.
Une résistance chauffée à vide, sans mèche ni liquide peut atteindre des températures bien supérieures (plus de 800°C quand la résistance est portée au rouge). Vous l'aurez compris, si on atteint pas ces températures en vapotant, c'est parce que la résistance, si elle est chauffée par le courant électrique qui la traverse est également refroidie par plusieurs phénomènes : L'évaporation du liquide (en majeure partie), le contact avec le liquide et le flux d'air, c'est pour cette raison que lorsqu'il n'y a plus assez de liquide sur la mèche, on obtient un "Dry-hit", la température augmente trop, le peu de liquide présent sur la mèche se décompose, voir brûle, ce qui produit un goût infect.

Donc pour résumer, pour une vape idéale, nous aurons besoin d'une mèche correctement imbibée et d'avoir une résistance qui chauffe suffisamment le liquide mais pas trop, c'est en somme une sorte de régulation de température ou nous n'avons la possibilité d'influer que sur la partie exothermique (qui dégage de la chaleur: La résistance et le courant qui la traverse), pour la partie endothermique (qui absorbe la chaleur : évaporation, flux d'air...) il faut se contenter de s'assurer que la mèche est convenablement imbibée.

Surface de chauffe :

La surface de chauffe va déterminer le volume de vapeur produite, plus elle sera grande, plus le volume de vapeur sera important. Il s'agit en fait de la surface de fil résistif en contact avec la mèche.
Plus le nombre de spires, de résistances ou de fils en //, l'épaisseur du fil seront élevés, plus la surface de chauffe sera importante. Et comme nous l'avons vu dans le point précédent, cela va dans les deux sens, puisque plus la surface de chauffe est grande, plus la résistance sera refroidie par le liquide... Si par exemple on double la surface de chauffe en mettant une deuxième résistance en parallèle (dual coil), il faudra deux fois plus de puissance électrique pour chauffer le liquide à la même température mais sur une surface deux fois plus importante.

Dans la pratique :
Dans la pratique, pour trouver le montage puissant idéal, propre à chacun, il faut y aller petit à petit. Tout d'abord, il va falloir trouver votre "sweetspot" avec une résistance simple : Il faudra partir sur la base de ce que vous souhaitez pour votre montage final, soit un simple coil, soit un mirco coil, soit en wave/spiral. Quand vous aurez déterminé le montage idéal : épaisseur de fil, nombre de brins, nombre de spires / longueur de fil, pour monter en puissance, vous aurez le choix:
- Multiplier le nombre de brins en //
- Ajouter une ou plusieurs résistances identiques en //
- Cumuler les deux

Les seules limites seront la valeur de la résistance minimale autorisée par votre accu (en fonction de son courant max de décharge continue, voir les accus) pour les mods méca ou la puissance maximale délivrée par votre mod électro (avec un accu adapté).
- Sur un méca, si votre première résistance fait 1,5 Ohms et que votre accu vous permet de descendre à 0,5 Ohms, vous pourrez en ajouter 2 en // pour faire un triple coil, ou refaire la même résistance (même fil, même nombre de tours) mais avec trois brins.
- Sur votre électro, si avec votre première résistance, votre sweetspot est à 10W et que votre mod peut produire 20W, vous pourrez en monter une deuxième en // pour faire un dual coil ou refaire la même résistance en // coil (même fil, même nombre de tours) mais avec deux brins.

Avec cette technique vous retrouverez à coup sûr un montage plus puissant proche de votre "sweetspot", il se peut que vous ayez cependant à ajuster vos résistances, certains paramètres pouvant entrer en jeu, notamment si vos coils sont proches, la chaleur dégagée par l'ensemble peut augmenter la température de chauffe, auquel cas il faudra peut-être ajouter 1/2 ou 1 spire.

Pour illustrer ce principe, prenez votre installation électrique, lorsque vous branchez un appareil, vous l'ajoutez en parallèle sur le circuit, que vous branchiez ou débranchiez le grille-pain, le réfrigérateur qui est à coté va toujours tourner au même régime, de même que l'éclairage ne va pas diminuer ou augmenter en intensité, par contre la consommation générale de votre installation va augmenter. Dans votre mod c'est la même chose, l'accu est un générateur de tension, que vous ayez 1, 2 ou 12 résistances en parallèle, il sortira toujours la même tension et, individuellement, les résistances seront toutes alimentées de la même manière. Pour y parvenir, l'accu devra sortir une intensité (I) plus élevée, si l'intensité globale du montage (en sortie d'accu) dépasse sa valeur limite de courant de décharge continue par contre, la tension va chuter pour compenser (et l'accu chauffera et deviendra instable).

Les liquides


Flacons d'E-liquide

Précautions d'emploi

Attention ! La manipulation de liquides pour E-cigarette peut comporter certains risques:
- En cas de contact avec les yeux, rincer abondamment à l'eau du robinet, en cas de sensation de brûlure ou d'irritation, contacter un médecin
- En cas d'ingestion importante (plusieurs ml), contacter un médecin ou le centre anti-poison le plus proche en précisant les ingrédients mentionnés sur l’étiquette de votre flacon de liquide et la quantité ingérée. Dans la pratique, vous risquez surtout une bonne diarrhée et quelques sueurs froides dues à la nicotine, mais mieux vaut prévenir que guérir.
- En cas de signes de réactions allergiques au Propylène glycol, à la glycérine ou à un arôme présent dans un liquide, n'utilisez plus le liquide incriminé et orientez vous vers des liquides dont la base vous convient ou des arômes auxquels vous n'êtes pas allergiques.
- Vos flacons de liquides doivent toujours être rangés hors de la portée des enfants, le goût et l'odeur sucrées des liquides peuvent les inciter à en boire.

A savoir que la LD50 (Dose léthale 50: Dose correspondant à la mort de 50% des sujets) de la nicotine est de 0.88mg/kg, soit:
66mg pour un adulte de 75kg ( 5 à 6ml de liquide medium à 12mg/ml )
44mg pour un enfant de 50kg ( 3 à 4ml de liquide medium à 12mg/ml )
17mg pour un enfant de 20kg ( 1,5ml de liquide medium à 12mg/ml !!! )

Donc ne laissez rien traîner, même pas un fond de flacon !


Composition


Les liquides sont composés principalement de Propylène Glycol (0 à 95%), de Glycérine végétale (0 à 95%), d'eau (0,5 à 2%), et d'arômes alimentaires (3 à 20%). Certains liquides contiennent en plus des additifs visant à améliorer la saveur, la conservation ou la fluidité du liquide.

Les liquides les plus répandus sont généralement composés à 75% de PG, 15% de VG et 10% d'arômes, eau et additifs.

Le Propylène Glycol - PG


Le propylène glycol est avec la glycérine, un des constituants de base des E-liquides. Plus fluide que cette dernière, il produit également une vapeur moins dense et moins persistante. Il a l'avantage de procurer un meilleur "hit" que la glycérine mais met moins en valeur les saveurs. Plus fluide, il a également l'avantage d'encrasser moins vite les atomiseurs et autres accessoires de chauffe.

Fiche toxicologique du propylène glycol

La Glycérine - VG


La glycérine, comme le propylène glycol est l'un des principal composant des E-liquides, elle produit une vapeur beaucoup plus dense, mais également plus douce et met mieux en valeur les arômes, toutefois, le "hit" et moindre et sa viscosité a le défaut de ne pas convenir à tous les atomiseurs: Par exemple, il ne faut pas utiliser de liquides contenant plus de 20% de glycérine avec les eGo-T & C, sous peine d'encrasser prématurément ces derniers ou de provoquer des fuites.

Il convient également d'user de précautions avec les liquides à dominante VG, en effet la glycérine a pour propriété de produire de l’acroléine lorsqu'elle brûle, un gaz irritant et toxique. A éviter donc avec des atomiseurs LR ou à trop haut voltage: Un picotement dans la gorge est le signe d'une trop forte température de chauffe.

Fiche sécurité de la glycérine

Les arômes


On utilise des arômes alimentaires pour la confection d'E-liquides, plus ou moins concentrés selon les fabricants, il sont généralement sous forme liquide, miscibles dans le PG et la VG, mais on en trouve également sous forme solide comme le menthol ou la vanilline.

Les additifs


Certains E-liquides contiennent des additifs plus ou moins identifiables, on peut trouver 1 à 2% d'eau déminéralisée, pour adoucir le goût et rendre une saveur moins acide, on peut également trouver de l'alcool dans les mêmes proportions qui permet de fluidifier un liquide top épais et d'améliorer le "hit". On peut également trouver des agents de saveurs et de conservation alimentaire.

Le DIY - Les liquides faits maison


Il est tout à fait possible de faire soi même ses propres liquides, à moindre frais en ce fournissant dans certaines boutiques en ligne spécialisées ainsi qu'en pharmacie. Pour cela, il faut:

- Du Propylène glycol et de la glycérine :

Certaines pharmacies acceptent d'en revendre, si vous en trouvez une, préférez leur acheter directement des bouteilles de 1L, si vous demandez de plus faibles quantités, ils risque de ne pas apprécier de se retrouver avec le surplus sur les bras, il faut compter environ 20€ le litre pour ces deux produits.

- Une base nicotinisée (Nicotinée ?) :

A acheter exclusivement en boutique en ligne spécialisée, certaines boutiques d'e-cig en vendent. En France ces bases sont limitées à un taux de nicotine de 20mg/ml (au delà, c'est considéré comme un médicament délivré sous ordonnance), en Europe la limite est de 38mg/ml.
La manipulation de bases à forte concentration doit faire l'objet de grandes précautions, elles sont à manipuler dans un endroit aéré, muni de gants et de lunettes de protection. Croyez moi, si vous vous prenez ne serait-ce qu'une goutte dans l'oeil, vous la sentirez passer
Pour rappel, le taux de nicotine final de vos liquides ne doit pas dépasser 16mg/ml ce qui correspond à un dosage fort, 11 mg/ml pour du medium et 6mg/ml pour du light.

- Les arômes :

Là encore il faut passer par des boutiques spécialisées. N'utilisez jamais d'arômes destinés à l'alimentation ! Certains contiennent des substances inoffensives si elles sont absorbées par ingestion mais qui peuvent être toxiques par inhalation (par ex le Dyacétile).
Les sites qui vendent des arômes destinés à l'alimentation précisent généralement quels produits en contiennent ou peuvent être utilisés pour la confection d'E-liquide (par exemple flavour-art en Italie). Si vous tombez sur un site de vente qui n'a pas l'air de savoir ce qu'est la cigarette électronique, dans le doute, commandez ailleurs.

- Les ustensiles :

Ne négligez pas l'achat de flacons de plusieurs contenances par exemple :
Plusieurs flacons de 10ml pour goûter et étalonner vos recettes
Plusieurs flacons de 30ml pour vos recettes finalisées
Quelques flacons de 100ml pour préparer une base à votre taux de nicotine préféré (et avoir un taux de nicotine le plus précis possible, plus facilement faisable avec de grandes quantité)

Une ou deux seringues ou pipettes graduées seront également indispensables.

Ne négligez pas non plus les équipements de sécurité, une paire de lunettes de protection et une boite de gants en latex sont le minimum vital si vous manipulez des bases à 20mg/ml ou plus.


Enfin, le compagnon indispensable pour les liquides DIY:


Make My Juice

Les accessoires

Cette rubrique est consacrée aux accessoires externes qui ne font pas partie intégrante de l'e-cigarette mais qui peuvent faciliter son utilisation, voir se révéler indispensables.

Ce qui ne coûte rien ou presque




  • - L'essuie-tout : Tout simplement indispensable, même si le matériel est plus fiable de jour en jour, on est jamais à l'abri d'une fuite ou d'une maladresse.
  • - Le cure dent : Votre meilleur allié pour le remplissage facile d'un cartomiseur ou pour gratter d'éventuels dépôts de liquide séché ou brûlé.
  • - Le coton tige : idéal pour sécher une résistance de clearomiseur avant un "dry burn" (voir plus haut) ou pour la nettoyer.
  • - L'eau Oxygénée : A utiliser pour nettoyer les atomiseurs dans un bain d'eau + 20% d'eau oxygénée porté à ébullition pendant 10min.

Transport



Étui eGo / Tour de cou 510 / Boites pour accus

Un accessoire à ne pas négliger, l'étui de transport pour rassembler vos batteries, fioles d'e-liquide et accessoires ou encore les tour de cou, très pratiques pour éviter de garder l'e-cig dans la poche et ainsi éviter de l'endommager, qu'elle fuie ou encore les déclenchements intempestifs de la batterie.

Pour les utilisateurs de mods, un rangement pour les accus est indispensable ne surtout pas les transporter en vrac dans un sac, ces derniers pouvant entrer en court circuit par l'intermédiaire d'un objet métallique, sachant qu'un accu non protégé qui entre en court-circuit quelques secondes peut exploser (un accu protégé n'explosera pas, mais il sera tout de même HS). Les accus sont donc à entreposer ou à transporter dans une boite isolante (pas de boite métallique) où ils ne peuvent pas bouger.

Premier achat : Les conseils des Joliens


Ici sont répertoriés les conseils des joliens pour un premier achat, kits tout prêts ou à composer soi même, à charge de ceux qui le souhaitent de conseiller les néophytes pour leur entrée dans l'univers de la vapote.
Note pour les contributeurs: Afin de respecter la neutralité de ce wiki, merci d'éviter d'y inscrire des liens vers des boutiques et de ne citer que les marques et modèles. Merci également de ne proposer que des produits que vous avez testé et dont vous êtes satisfaits. Enfin, veillez à respecter la mise en forme suivante:

Conseils pour l'achat d'une première e-cigarette


Kit du débutant : Metalovichinkov approved

Publié le : 07/08/2013
Pour:
  • Fumeur modéré / gros fumeur
Modèle de batterie: Atomiseurs : Accessoires : Liquide :
  • Ce que vous voulez, je conseille de prendre un liquide mentholé au cas ou, ça passe toujours le menthol. Et des trucs pas que tabac aussi, vous verrez, ça passe à l'aise.

Kit du débutant "safe" : Krarsht approved

Publié le : 22/10/2013
Pour:
  • Fumeur occasionnel, moyen ou gros fumeur qui souhaite commencer son aventure de vapoteur avec un matériel qui limitera au maximum les composants polluants en contact avec le liquide (plastiques, colle...)
Modèle de batterie:
  • Batterie Vision Spinner VV 900 mAh x2
    Une batterie a peine plus grosse qu'une eGo qui permet de faire varier la tension de sortie et ainsi d'ajuster au mieux la puissance délivrée par l'atomiseur, ce qui permet d'éviter de surchauffer le liquide. Existe aussi en 650mAh (fumeur occasionnel) ou en 1300mAh (gros fumeur)
Atomiseurs : Deux clearomiseurs similaires sur le fonctionnement, le Davide a un tirage plus aérien, le Protank conviendra mieux à ceux qui préfère un tirage plus serré.
Accessoires : Liquide :
  • Ce que vous voulez, tant que c'est conditionné en flacon verre anti UV, quelques marques qui proposent de tels liquides : Halo, Crystal, Magic Elixirs

Prix : 70 à 80€ sans les liquides

Observations : Si les mèches des résistances n'absorbent pas assez vite le liquide (si on tire de trop grosses taffes, trop souvent), le problème peut être résolu en enlevant le joint de silicone situé à la base de la cheminée de la résistance (cheminée qui sert également à dévisser celle-ci).

Conseils pour l'achat d'un premier mod


Conseil de: Nom du posteur
Modèle de mod: Marque et modèle du mod
Type: Basique, mécanique, régulé, régulé boosté
Tension de sortie: Tension de sortie ou plage de tensions de sortie en volts
Type d'accus: Type d'accus à utiliser
Accessoires: Chargeur, étui, PCC etc...
Observations: Votre avis sur ce kit
Prix: Prix approximatif conseillé pour ce kit

Conseils d'achat d'e-liquides


Conseil de: Nom du posteur
E-liquide: Marque et nom du e-liquide
Saveur: Saveurs présentes
Teneur en nicotine: Teneurs en nicotine proposées
Conditionnement: Capacité en ml des flacons disponibles
Observations: Votre avis sur ce e-liquide
Prix: Prix approximatif conseillé

Lexique


Quelques uns des termes les plus employés par la communauté de vapoteurs en vrac:

  • Vapoter : Terme employé pour désigner l'action de "fumer" une cigarette électronique, l'e-cig ne produisant pas de fumée mais de la vapeur, on remplace "fumer" par "vapoter".
  • La Vapote / la vape / le vapotage : Désignation de l'action de vapoter.
  • Vapoteur : Utilisateur de cigarette électronique
  • E-cig / E-cigarette / E-clope : Cigarette électronique
  • Atomiseur : Résistance électrique qui va vaporiser le liquide en le chauffant *
  • Tank : Terme générique pour désigner un réservoir de liquide équipé sur une cigarette électronique
  • Tank system : Atomiseur à réservoir pour les E-cig eGo et 510 *
  • Cartomiseur : Cartouche et atomiseur en un seul élément *
  • Clearomiseur : Atomiseur à mèche trempant dans un réservoir de liquide *
  • Dry smoking : Technique de vapote *
  • Dry burn : Technique de nettoyage d'atomiseur *
  • Mod : E-cigarette modifiée *
  • Moding : Action de créer des mods
  • Modeur : Concepteur de mods
  • VV : Voltage variable (tension variable)
  • VW : Wattage variable (puissance variable)
  • LR : Low resistance / Faible résistance
  • DC : Dual coil / Double résistance
  • Top coil / Bottom coil : résistance en haut / en bas (clearomiseurs)
  • Passtrough : Batterie munie d'une connectique permettant une alimentation externe
  • Hit : Sensation dans la gorge liée au contact avec la nicotine *
  • DIY : Do it yourself, "fais le toi même" Abréviation le plus souvent utilisée pour désigner les E-liquides faits maison *

(*) voir plus haut dans le wiki un chapitre est consacré à ce sujet.

Les passages ainsi surlignés sont a vérifier ou sujets à controverse.

L'ancien sujet pour l'archive https://forums.jeuxonline.info/showt...ight=cigarette



Si vous souhaitez en savoir plus sur la cigarette électronique, vous tenir au courant des nouveautés, partager des avis et conseils d'autres vapoteurs, nous vous invitons à vous rendre sur: http://www.forum-ecigarette.com/forum.html C'est un peu le JOL de l'E-cigarette
Dernières modifications :
(Voir) 17/8/2014 10:57:24 : Krarsht (Suite montages)
(Voir) (Comparer)16/8/2014 14:56:29 : Krarsht (Ajout montages reconstructibles)
(Voir) (Comparer)06/8/2014 20:57:48 : Krarsht (ajout EMOW)
Avatar de JeuxOnLine
JeuxOnLine

Je ne suis pas un bot !

 
Avatar de JeuxOnLine
 
Plus de mille messages ont été postés dans ce fil. Les fils d'une telle longueur peuvent causer des ralentissements. Les messages les plus anciens ont ainsi été archivés pour améliorer vos conditions de navigation.

Vous pouvez retrouver ces messages dans les fils suivants :

Avatar de Suho
Suho [banni]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Suho
 
OK bon on va viser vers les 2.0 merci !

Je vais aussi prendre un Protank du coup, j'ai tellement lu ce nom que ça doit sans doute être bon.

Je vois que l' "authentique" protank est sold-out... Ils préparent autre chose ? Je ferais peut-être mieux de ne pas acheter de protank ?
http://www.fasttech.com/products/0/1...cc-clearomizer

J'ai trouvé le protank "BCC" qui utilise les mêmes coil que les eVod, du coup je sais pas si ça vaut le coup d'acheter ça ou bien continuer sur eVod.
Avatar de kenshiro80
kenshiro80 [R-T]
Dieu / Déesse supérieur(e)
 
Avatar de kenshiro80
 
Si tu cherche une "sensation" differente, regarde un genesis, je me suis pas encore arreté sur un modèle mais les retours sont très très bons !


Peut-être http://www.fasttech.com/products/1411/10005212/1413900 avant d'investir plus, et voir la difference entre la vape mèche/fibre
Avatar de Suho
Suho [banni]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Suho
 
*lit quelques posts qui parlent d'oxydation des mèches, de brûlage au chalumeau, de problèmes pour "roll" la mèche et de court-circuits dans le mesh*

OK bon bon j'ai pas le temps de faire le PhD reconstructibles, je pense que je vais essayer avec l'evod dans un premier temps !
Avatar de La Bûche
La Bûche
Alpha & Oméga
 
Avatar de La Bûche
 
Citation :
Publié par Suho
Je vois que l' "authentique" protank est sold-out... Ils préparent autre chose ? Je ferais peut-être mieux de ne pas acheter de protank ?
C'est parce que le ProTank 2 est sorti, il est déjà dispo sur les sites .fr
Avatar de Kala
Kala [-FF-]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kala
 
En Clearo avec bottom coil vous conseilleriez quoi? Sachant que je ne suis pas hyper fan de mon evod BCC (la vape est bruyante, et le drip tip transparent non démontable qui fait vite crade je trouve).

Vivi Nova a un modèle avec bottom coil?
Avatar de Yuki.
Yuki.
Reine
 
Avatar de Yuki.
 
Message juste pour repérer le fil.

Une batterie ego viens de me claquer dans les doigts... encore pffff
Va vraiment fal
loir que j'investisse dans un mod, ça commence à me gonfler la non fiabilité de certaines batteries!
Avatar de La Bûche
La Bûche
Alpha & Oméga
 
Avatar de La Bûche
 
Citation :
Publié par Kala
Vivi Nova a un modèle avec bottom coil?
Non le principe du Vivi c'est le top coil.

Si tu veux du bottom coil prend le protank.
Avatar de PoL !
PoL !
Alpha & Oméga
 
Avatar de PoL !
 
Citation :
Publié par kenshiro80

Peut-être http://www.fasttech.com/products/1411/10005212/1413900 avant d'investir plus, et voir la difference entre la vape mèche/fibre
Au final même en génésis tu peux te retrouver (oupas) à vaper de la fibre, les montages préconisés aujourd'hui sont à base de cable acier et une espèce de manchon sur le haut de la méche soit en ekowool soit en mesh (perso je préfère l'ekowool).
Le truc c'est que franchement s'investir (je parle de temps pas d'argent la ^^ ) aujourd'hui dans le génésis c'est limite trop tard, les bons ato fibres type kayfun sont à quelques rares exceptions plébiscités.
(Kayfun 3.1, Russian 91%, taifun GT)
Bon ça reste cher (70€ le 91%, le moins cher des trois contre 30 € un bon génésis bas de gamme type RSST) et pas super dispo vu la demande mais franchement c'est tellement moins chiant qu'un génésis pour un résultat au moins aussi bon et un apprentissage neeeeeeeeeeeeettement moins long (quoiqu'avec le câble ça simplifie pas mal la donne)
Avatar de La Bûche
La Bûche
Alpha & Oméga
 
Avatar de La Bûche
 
Citation :
Publié par Couguarine
Sinon j'ai goûter cannelle de flavour art un délice
Caramel d'antan et banane mur idem je me régale.
Alords t'as goûté les recettes à base de RY4?

J'ai fait celle avec de la noisette, caramel et vanille, c'était pas dégueu mais je trouve que la noisette prenait trop le dessus.
Je la ré-essayerai en revoyant le dosage, en minimisant la noisette qui est très forte en goût, et en réhaussant la vanille.
Je préfère la recette à base de RY4 et d'amandes grillées. Mais ma préférée reste RY4 + fruits des bois (Flavour Art)...... aaarrghhh ce fruits des bois c'est trop bon.

Sinon petit retour sur les arômes gourmands de chez Perfumer's Apprentice que j'ai essayé récemment.
Ces arômes ont été testé avec un mélange 1 goutte pour 1ml, base 15mg/ml en 80/20:

- Amandes grillées: délicieux... le goût est extrêmement fidèle. L'impression d'avoir des amandes grillées dans la bouche, j'ai été bluffé. On a même envie de croquer dans le vide tellement c'est réaliste. Je le sens hyper intéressant pour des mélange.
- Noisette: Un goût de noisette bien grasse. En fait j'ai retrouvé le goût quasi exact du gâteau à la noisette, le gâteau creusois. Moi j'aime bien mais il faut le savoir. Bon que la noisette ça fini per être écoeurant, mais intéressant pour les mélanges (à doser léger).
- Caramel original: Un vrai goût de caramel, mais pas le caramel au lait hein. Le goût est donc assez sec et un poil amer. Il vaut mieux préféré les arômes "bonbon caramel" si on recherche un goût de caramel mou. Le sweetener est bienvenue pour rajouter du sucré.Je pense que je vais en mettre dans pas mal de mélanges à base d'arômes tabac.
- Beurre de cacahuète: Comme son nom l'indique. Je suis pas fan de cet arôme tout seul, à voir pour les mélanges.
Avatar de kenshiro80
kenshiro80 [R-T]
Dieu / Déesse supérieur(e)
 
Avatar de kenshiro80
 
@Pol ! 70 ou 100€ dans un ato faut être sûr de soi, j'ai jamais essayé de genesis mais pour un débutant comme moi il y à de quoi être paumé d'un coté je vois partout le genesis ressortir et de l'autre des fibres comme le russian, kf 3.1 ect...

Faut deja que je me decide sur un mod (méca ou electro) et là aussi dur dur de faire son choix !
Compte #32972
Invité
 
Citation :
Publié par John Zoidberg, M.D.
Alords t'as goûté les recettes à base de RY4?

J'ai fait celle avec de la noisette, caramel et vanille, c'était pas dégueu mais je trouve que la noisette prenait trop le dessus.
Je la ré-essayerai en revoyant le dosage, en minimisant la noisette qui est très forte en goût, et en réhaussant la vanille.
Je préfère la recette à base de RY4 et d'amandes grillées. Mais ma préférée reste RY4 + fruits des bois (Flavour Art)...... aaarrghhh ce fruits des bois c'est trop bon.

Sinon petit retour sur les arômes gourmands de chez Perfumer's Apprentice que j'ai essayé récemment.
Ces arômes ont été testé avec un mélange 1 goutte pour 1ml, base 15mg/ml en 80/20:

- Amandes grillées: délicieux... le goût est extrêmement fidèle. L'impression d'avoir des amandes grillées dans la bouche, j'ai été bluffé. On a même envie de croquer dans le vide tellement c'est réaliste. Je le sens hyper intéressant pour des mélange.
- Noisette: Un goût de noisette bien grasse. En fait j'ai retrouvé le goût quasi exact du gâteau à la noisette, le gâteau creusois. Moi j'aime bien mais il faut le savoir. Bon que la noisette ça fini per être écoeurant, mais intéressant pour les mélanges (à doser léger).
- Caramel original: Un vrai goût de caramel, mais pas le caramel au lait hein. Le goût est donc assez sec et un poil amer. Il vaut mieux préféré les arômes "bonbon caramel" si on recherche un goût de caramel mou. Le sweetener est bienvenue pour rajouter du sucré.Je pense que je vais en mettre dans pas mal de mélanges à base d'arômes tabac.
- Beurre de cacahuète: Comme son nom l'indique. Je suis pas fan de cet arôme tout seul, à voir pour les mélanges.
Oui j'y ai goûter a la première que ta mise (caramel, noisette, vanille) pour l'instant, et j'aime beaucoup, mais je laisse encore en maturation, car chaque nuit qui passe, change l'odeur et le goût et plus ca va, plus je la trouve meilleurs par rapport a la veille, mais une chose est sur, je la garde bien au chaud, car j'adore. J'ai lu que le top pour les arômes tabac c'est 15 jours mini de maturation. Le reste pas encore goûter, car pour le coup je les laisse maturer.

Amandes grillées pour l'instant ca reste mon préférer, il est vraiment très réussie et comme tu dis, miam miam lol. J'ai fait un caramel d'antan, avec vanille et pareil je kiff bien. Un miel melon mais pas encore goûter, la j'ai recommander, chocolat, caramel beurre salé, en faite j'en ai commander pas mal lol, pour faire banane chocolat, melon framboise, bref je vais test plein de truc lol.

Noix de coco de flavour art suis déçue par contre, 10 g et j'ai pas l'impression d'avoir le gout.
Avatar de PoL !
PoL !
Alpha & Oméga
 
Avatar de PoL !
 
...
Attention je veux pas te décourager c'est super ludique comme type d'ato perso j'ai adoré en chier pour avoir de bons résultats
Après je sais pas quel prix on trouve un Aga T2 ou un RSST aujourd'hui mais ça doit tourner autour des 30 €- 40 € ils ont tous les deux des défauts mais à l'époque c'étaient les références dans leur catégorie (en dessous c'était vraiment pas terrible)
Donc pour 30 € t'as un ato pas parfait,et en fonction du montage c'est pas évident à transporter (tous les montages autres que la mesh 200 ultra serrée avaient des fuites pour moi).
Donc au final c'est beaucoup de sueur pour une vape de qualité certes mais capricieuse

Au final si tu te dirige vers du méca (perso je suis fan ) te faut quand même un budget assez élevé ~120 € pour du pas cher mais qui marche (2 batteries AW + chargeur + ato chinois correct + tube chinois correct)
Avatar de La Bûche
La Bûche
Alpha & Oméga
 
Avatar de La Bûche
 
Citation :
Publié par Couguarine
J'ai lu que le top pour les arômes tabac c'est 15 jours mini de maturation.
Ah sérieux à ce point là?
Il me semblait que c'était minimum 24H ou 48H.

Je sais pas si j'arriverais à attendre aussi longtemps...
Surtout que pour affiner les dosages et trouver le mélange idéal ça doit prendre deux mois minimum.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite