JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 287 (sites) | 1482 (forums)Créer un compte
Forums divers>Le Cercle Taberna
Cinéma
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Sayn
Sayn
 
Avatar de Sayn
 
Même pour un Tarantino, Inglorious est too much. Exubérant. Que ce soit graphiquement, de par les explosions de violence assez envahissantes , de par ses personnages qui prennent trop d'espace, de par le déroulement de la trame à la manière d'un film choral, de par ce côté polyglotte poussé à l'extrême et pourtant ça reste un film plutôt fun et bigarré comme dirait ce cher Brice, ça marche plutôt bien, il y a moins ce côté masturbatoire qu'on retrouve dans les 8 salopards (verbeux à l'extrême) ou Once Upon...

En fait Once Upon et Inglorious sont assez opposés : Once Upon est très faible scénaristiquement, les séquences s'enchaînent sans rythme ni ordre, la force de Inglorious aka les personnages, sont faiblards ici, Dicaprio peine à être juste dans ce rôle d'un acteur has been en pleine crise existentielle, Margot Robbie est inexistante, et les autres personnages sont aussi développés que du papier à cigarette, il n'y a bien que Brad Pitt qui surnage dans ce marasme.

Après je suis loin de trouver qu'Inglorious soit le plus réussi de son ère moderne, je citerais plutôt Django.

Dernière modification par Sayn ; 23/08/2019 à 10h19.
Avatar de Bal'E
Bal'E
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bal'E
 
Je n'ai pas encore vu Once Upon a Time… in Hollywood et je vois que personne ne parle de l'histoire du cinéma ou cette période est la fin de l'age d'or du Cinéma, une période de transition entre la fin des genres classiques pour un renouveau, cinéma de genres et indépendants , le début des blockbuster. Est-ce anecdotique ? au point que ca peut d’intérêt ?ou au contraire c'est central dans l'histoire ?
Avatar de totopotter
totopotter
Alpha & Oméga
 
Avatar de totopotter
 
Citation :
Publié par Bal'E
Je n'ai pas encore vu Once Upon a Time… in Hollywood et je vois que personne ne parle de l'histoire du cinéma ou cette période est la fin de l'age d'or du Cinéma, une période de transition entre la fin des genres classiques pour un renouveau, cinéma de genres et indépendants , le début des blockbuster. Est-ce anecdotique ? au point que ca peut d’intérêt ?ou au contraire c'est central dans l'histoire ?
Je dirais que c'est anecdotique car je ne me souviens pas vraiment de passages qui traitent de cette thématique... Le film est vraiment centré sur la crise existentielle du personnage joué par DiCaprio. C'est un peu le problème que j'ai avec certaines critiques qui encensent le film parce qu'il rend hommage à l'art du cinéma : c'est effectivement le cas au niveau de la forme, mais ça manque clairement de profondeur. Hormis les passages évoquant le cinéma italien, le film ne raconte rien en soi sur le cinéma de l'époque.

Dernière modification par totopotter ; 23/08/2019 à 17h08.
Avatar de Bal'E
Bal'E
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bal'E
 
Dommage
Avatar de Soumettateur
Soumettateur
 
Avatar de Soumettateur
 
Beaucoup aimé le dernier Tarantino. Par contre il vaut mieux connaitre l'histoire de Sharon Tate en y allant, sinon on passe à coté de la moitié du film.
Avatar de THX
THX
Alpha & Oméga
 
Avatar de THX
 
Et au vu des retours Twitter/FB/forums/forums ciné, la plupart n'en ont même jamais entendu parler.
Avatar de Bal'E
Bal'E
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bal'E
 
Voyons! Tout le monde connais Charles Manson
Avatar de THX
THX
Alpha & Oméga
 
Avatar de THX
 
Un peu plus que Sharon Tate. Un peu.
Quant à faire le lien avec Polanski, alors là...
Avatar de DK Da House Yacht
DK Da House Yacht
Alpha & Oméga
 
Avatar de DK Da House Yacht
 
La scène finale est jubilatoire (et sauve quand même pas mal le tout à mes yeux). Après sur le film il y a quand même des longueurs mais les visuels, l’ambiance compensent (au moins en partie selon moi). Brad Pitt est fabuleux. Dicaprio bon mais on l’a vu meilleur. Eux deux mis à part, y’a pas grand monde faut dire qu’il n’a pas vraiment laissé de place à d’autres personnages.
Avatar de Diot
Diot
Alpha & Oméga
 
Avatar de Diot
 
Citation :
Publié par Tchrek
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Pour moi c'est plutôt que Brad Pitt s'est fait virer du set suite à la baston avec Bruce Lee, et que le lendemain de cette baston, Di Caprio lui donne un prétexte bidon pour pas le froisser puis l'envoie réparer l'antenne. Et du coup pendant que Brad Pitt répare l'antenne, il se remémore l'excuse donnée par son patron, ce qu'il s'est réellement passé la veille, et il balance un "fair enough" en mode "ah oui j'avais effectivement bien merdé". Donc c'est pas un ellipse, plutôt un flashback. Mais je peux me tromper !




Pour répondre à la chronologie de cette scène
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Brad Pitt demande à Di Caprio de demander un rôle de cascadeur. Celui-ci répond : "je voudrais bien, mais le mec qui s'occupoe des cascades est celui présent sur Green Hornet". Bon, à ce moment là, il faut savoir que Green Hornet est une série américaine avec Bruce Lee qui joue le rôle de Kato, le majordome/side kick du héros.
Brad Pitt répare l'antenne Di Caprio, flash back sur un tournage du green hornet où il se bat avec Bruce Lee et se fait virer.
Pendant que Brad passe la journée à réparer l'antenne et à se remémorer des souvenirs, Di Caprio arrive à convaince le chef des cascadeurs d'embaucher Brad.





Ah et sinon, concernant le féminisme
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Le personnage de la petite fille n'est pas censé representer la vision du féminisme selon Tarantino? A savoir qu'il est casse couilles mais pousse les hommes à être meilleur?

Ah et aussi
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Il a un problème avec Bruce Lee, Tarantino? PArce que là, il passe juste pour un mec qui pousse des cris et donne des cours de bagarre de cinéma aux autres acteurs, mais enlève toute la composante guerier du personnage, comme il est traditionnellement présenté.
Avatar de Belzebuk
Belzebuk [SBamb]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Belzebuk
 
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Il a un problème avec Bruce Lee, Tarantino? PArce que là, il passe juste pour un mec qui pousse des cris et donne des cours de bagarre de cinéma aux autres acteurs, mais enlève toute la composante guerier du personnage, comme il est traditionnellement présenté.


Je n'ai pas tout suivi mais Tarantino considère que Bruce Lee était quelqu'un d'arrogant. Il est d'ailleurs en conflit avec la fille de Bruce Lee en raison du traitement qui est fait de son père dans le film.
Avatar de ZeBu
ZeBu
Alpha & Oméga
 
Avatar de ZeBu
 
traiter de la sorte l'horrible meurtre de Sharon Tate enceinte de Roman Polanski pour en faire du divertissement est juste navrant
on a beau s'appeler Quentin Tarantino on peut faire de la merde
Charles Manson est un fou qui mérite mépris et oubli, marre de voir des pseudos intellos de merde trouver un sens à sa folie meurtrière
Tarantino au plus mauvais de sa forme, même la bande son est ratée, un cauchemar ce film
si un jour on m'avait dit que j'allais détester l'un de ces films à ce point, complètement à coté de ses pompes
c'est quoi ce film de merde bourré de clichés nauséabonds
Avatar de Lunevirtuelle
Lunevirtuelle
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lunevirtuelle
 
J'ai vu Once upon a time in Hollywood hier soir.

Déjà, pas merci aux gens ici qui ont discuté sans balise spoil d'un aspect du film qui intervient tout à la fin. Je pensais que cet événement intervenait plus tôt et ouvrait des choses dans le scénario, mais non, que dalle, c'est la scène de fin. Bref.

Le film n'était pas désagréable à regarder, j'ai globalement passé un bon moment, mais franchement, tout ce qui est raconté est complètement vain. J'aurais préféré que toute la partie sur la voisine ne fasse pas partie du scénario, et que ça se concentre sur la carrière du personnage de Di Caprio. Cette ellipse de 6 mois autour de sa période italienne était très frustrante, c'est pile ce qui aurait été intéressant à raconter.

Je me serais bien passée de la violence gratuite aussi, ce n'était pas dans le ton du reste du film, ça tombe comme un cheveu sur la soupe, c'était naze.

Bref, je suis partagée.
Avatar de Aragnis
Aragnis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aragnis
 
J'ai vu Wedding nightmare et la bande annonce était très bien fichue pour donner envie. Le film moins.

J'ai pas trouvé ça nul, loin de là, c'est un mélange horreur/comédie qui fonctionne pas trop mal. Mais avec ces acteurs et cette mise en place je pense qu'il y avait moyen de faire beaucoup mieux dans la folie et l'humour noir.
Avatar de Cogee
Cogee
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cogee
 
Citation :
Publié par Aragnis
J'ai vu Wedding nightmare et la bande annonce était très bien fichue pour donner envie. Le film moins.

J'ai pas trouvé ça nul, loin de là, c'est un mélange horreur/comédie qui fonctionne pas trop mal. Mais avec ces acteurs et cette mise en place je pense qu'il y avait moyen de faire beaucoup mieux dans la folie et l'humour noir.
Du coup moi je savais pas du tout qu'il y avait un côté comédie j'ai passé un moment pas trop chiant. Y'a rien d'hilarant mais c'est assez absurde pour que je puisse lâcher quelques sourires.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite