JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 171 (sites) | 865 (forums)Créer un compte
Forums divers>Le Cercle Taberna
Musique
Répondre
Partager Rechercher
Musique
Ce message est en mode wiki. Tous les comptes de plus de 30 jours avec plus de 30 messages peuvent le modifier.

Hip Hop

Bienvenue à tous sur le Wiki J0l dédié au Hip Hop !
Que vous soyez fan, simple curieux, ou pijama nous espérons que ce sujet vous en fera découvrir un peu plus sur ce lifestyle.
Effectivement si la musique occupera une place principale dans ce Wiki nous n'oublierons pas d'évoquer la multitude d'éléments qui forment la culture Hip Hop.
Bonne lecture ! [/intro]


Hip Hop's Delight - Définition de la culture Hip Hop

Définition Wikipédia du Hip Hop


Histoire et Hip Hop

Dans cette partie nous allons dresser une chronologie des faits marquant dans l'histoire du Hip Hop, il va de soi que la liste n'est pas exhaustive !

Old School (70+/90-)


Si l'on vous dit Old School pour peu que vous ayez déjà écouté du Hip Hop vous allez certainement penser au très célèbre Rapper's Delight (1979) du groupe Sugarhill Gang.

Kid'N'Play

Ce morceau est effectivement un très bon exemple du Hip Hop Old School. Musique mêlant sample Funk, scratch et rap. C'est dans ses premières années une musique très festive dans laquelle on retrouve parfaitement l'esprit des Block Parties, fêtes de quartier New Yorkaises mettant à l'honneur les DJ.
Si le groupe du New Jersey a marqué les mémoires il est loin d'être le seul à avoir participé à l'éclosion de la culture musicale Hip Hop. On peut notamment citer Kurtis Blow et son morceau The Breaks au succès indéniable. Cependant le Hip Hop est encore peu considéré, il faudra attendre 1982 pour qu'il s'ancre réellement dans le paysage musical. C'est effectivement au début des années 80 que sortent plusieurs morceaux désormais cultes, les plus fameux : The Message de Grandmaster Flash -DJ hors pair inventeur du cutting-, Planet Rock d'Afrika Bambaataa -créateur de la Zulu Nation-.
Désormais reconnu et commercialisé le Hip Hop peut enfin envahir les ghettoblasters. Des MC aujourd'hui cultes se font alors connaître, notamment Run D.M.C. Premier groupe de rap diffusé sur MTV on ne peut avoir échapper à leur It's Like That. Citons aussi LL Cool J qui à 18 ans à peine (1985) enflammait le Soul Train avec son I Can't Live Without My Radio. Le duo Kid'n'Play se fait lui aussi une place au soleil dès 1988 avec le succès de 2 Hype et de ses morceaux plus que dansants. Tout comme De La Soul, groupe à la longévité légendaire qui signa Me Myself And I, A Roller Skating Jam Named «Saturdays». Tirera aussi son épingle du jeu le contesté MC Hammer avec son titre mondialement connu U Can't Touch This («Stop Hammer Time !»).

Si le Old School festif reste très présent durant les 80's la deuxième partie de la décade est marquée par le développement d'un Hip Hop plus politique, plus sombre dans les beats.
Concernant la Côte Est, on ne peut écrire ce billet sans évoquer Public Enemy. Formation militante en faveur de la communauté noire des USA chez qui la plupart des morceaux prend une tournure politique : Fight The Power, Don't Believe The Hype, etc...
Il faut aussi évoquer le duo formé par Eric B. et Rakim qui sortent en 1987 et en 1988 deux albums encensés par la critique. (Paid In Full (éponyme de l'album) et Microphone Fiend (de l'album Follow The Leader).
Cette évolution du Hip Hop ne sera pas sans laisser de trace à NYC. La Grosse Pomme sera effectivement en 86 le théâtre de l'un des premiers beef médiatique entre le Boogie Down Productions (du Bronx, connu pour Criminal Minded mais aussi le tragique assassinat de Scott La Rock en 87) et le Juice Crew (du Queens). La cause de ce beef ?
"You love to hear the story, again and again
Of how it all got started way back when
The monument is right in your face
Sit and listen for a while to the name of the place
The Bridge, Queensbridge".

Ces quelques lignes de MC Shan (Juice Crew), tirés du titre "The Bridge", sont reçues le BDP comme une provocation envers le Bronx, berceau du Hip Hop. Dès lors le BDP enregistrera South Bronx auquel MC Shan répondra par Kill That Noise. DBP n'en démord pas et répondra avec The Bridge Is Over qui mettra à genoux MC Shan, à tort (en savoir plus). Malgré cette "défaite" du Queens le Juice Crew ne disparaîtra pas, sa flamme sera entretenue par Big Daddy Kane qui signera deux albums classiques (88, 89) qui feront de lui un MC important des années à venir (Ain't No Half-Steppin', Young, Gifted and Black)
Cependant si NYC a vu naître le Hip Hop c'est depuis Los Angeles que viendra la révolution. Ville dans laquelle le Hip Hop ira fréquenter avec les gangs (Bloods et Crips notamment) pour accoucher du G-Funk. Cette impulsion donne une tout autre ampleur au Hip Hop.

Niggaz Wit Attitudes
Les précurseurs célèbre sont entre autres Ice T avec Colors et le groupe N.W.A. (dont les membres les plus fameux furent Dr Dre, Ice Cube et Eazy-E) qui sort son album "Straight Outta Compton" en 88. L'album fait l'effet d'une bombe et montre toute la violence des ghetto de L.A, notamment avec les titres Straight Outta Compton et Fuck Da Police. La même année Eazy-E, leader du groupe, sort son album solo, "Eazy Duz It".
Le Gangsta Rap était né. C'est une véritable révolution, les lyrics de ces MC de la Cote Ouest sont violent, parlent de gangs, de brutalité policière et de misère, tout cela sans détour.
Le départ de Ice Cube en 89 de N.W.A ne changera rien au succès du Rap "West Coast". Une nouvelle époque commence.


De l'autre côté de l'Atlantique le Hip Hop reste extrêmement marginal, cependant il s'y est exporté et comme aux USA va poser les bases du Hip Hop. En France les précurseurs du mouvement se nomment Sidney et DJ Dee Nasty. Le premier fait entrer le Hip Hop dans les foyers avec son émission H.I.P H.O.P sur TF1 (et sort un morceau avec un débutant qui deviendra grand : David Guetta). Quant à DJ Dee Nasty il fait la part belle au Hip Hop sur radio Nova et au cours de fêtes à La Chapelle.
IAM
Mais aussi dans ces propres morceaux comme Paname City Rappin'.
Le Hip Hop hexagonal était fin prêt à se développer. Les succès n'allaient pas se faire attendre. IAM en tête qui en 1989 sort sa première démo : IAM Concept dans laquelle se trouve le fabuleux Red, Black and Green. Dans la même foulée c'est NTM qui se lance dans le rap (après le breakdance et le tag avec le morceau Je Rap. Citons aussi MC Solaar (avec le culte Bouge de là), le groupe Assassin et le Ministère A.M.E.R.

En définitive si la période Old School nous paraît lointaine elle constitue le socle de la culture Hip Hop. Durant cette vingtaine d'année le Hip Hop a effectivement su évoluer sans s'éloigner de la culture urbaine qui fait son essence. On peut même dire qu'il a su s'en rapprocher, ou du moins élargir la portée de ses textes à tous les éléments qui font la vie de la rue. Ouvrant alors la porte aux années 90, période de premier plan dans l'histoire du Hip Hop. Bang Bang DK.

New School & Classics (90-/)

Le rap des années 90 débute au même endroit qu’il a terminé sa route dans les années 80 : sur la côte ouest.
Ice Cube débute sa carrière solo avec l’album "AmeriKKKa's Most Wanted" en 90, et le fameux "Once Upon A Time In The Projects". C’est un succès pour l’ex N.W.A et sa carrière solo est lancé, il enchaînera par la suite avec le controversé "Death Certificate" (album dans lequel il détruit son ancien crew dans le titre "No Vaseline") en 91, "The Predator"(album à succès, avec notamment les titres « It Was a Good Day » et « Check Yo Self ») en 92 et enfin "Lethal Injection" (« You Know How We Do It) en 93.
Pendant que son ancien membre connait le succès en solo, N.W.A éclate petit à petit. Ils sortent en 91 l'album "Efil4zaggin"(Alwayz Into Somethin').
La même année un rappeur Underground du Bronx, Tim Dog, attaque N.W.A et tout Compton (ville d'origine du groupe) dans son titre "Fuck Compton", N.W.A ne répondra pas, mais des tensions entre l'Ouest et l'Est commencent à naître ...
Un an plus tard le Docteur le plus célèbre du monde quitte le groupe en mauvais terme avec Eazy-E.
De l'autre coté du pays New York se réveille petit à petit.
Un groupe d'un nouveau genre fait son apparition, A Tribe Called Quest va relancer le rap de la cote Est.
Ils font du "jazz rap" et critiquent le gangsta rap et la tournure machiste que prend le rap en général à cette époque.
Ils sortiront leur premier album "People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm" en 90, mais connaissent véritablement le succès en 91 avec l'album "The Low End Theory". Ils sortiront également l'album "Midnight Marauders" ("Oh My God") en 93.
Un autre groupe commence également à faire parler de lui, il s'agit de Gang Starr. Le groupe est composé de Guru (MC) et Dj Premier (DJ). Ils sortent en 91 "Step In The Arena", qui sera suivi de "Daily Operation" en 92. Mais le succès arrivera vraiment avec l'album "Hard To Earn" en 94, et le single Mass Appeal.
Mais le rap East Coast ce n’est pas que New York. Le New Jersey regorge également de talents.
Notamment le groupe Naughty By Nature, qui sort son premier album en 91 (avec le single O.P.P ). Ils enchaînent en 93 avec l’album "19 Naughty III" et ses deux singles, Ghetto Bastard et le célèbre Hip Hop Hooray. En l’espace de deux albums en 3 ans Naughty By Nature parvient à s’imposer comme une référence du Rap de la Cote Est.
Le phénomène Rap commence à gagner tout le pays, et atterri même dans les états du Sud. A Houston plus précisément, où le groupe Geto Boys commence à faire parler de lui.
Le groupe est dans le rap depuis un certains temps, et a déjà sortit deux albums : "Grip It! On That Other Level" en 89 et "The Geto Boys" en 90. Mais leur premier véritable succès arrive en 91, avec l’album "We Can’t Be Stopped" et le single Mind Playing Tricks on Me. Pour la petite histoire la pochette de l’album est une véritable photo qui a été prise à l’hôpital alors que l’un des membres du groupe, Bushwick Bill, vient de faire une tentative de suicide.
Mais il ne faut pas se tromper, c'est bien de la Cote Ouest que vient une nouvelle fois la révolution. Dre vient de quitter N.W.A et Ruthless records, et fonde son propre label (avec l'aide Suge Knight) : Death Row Records.

Death Row Family

Dre sort donc son premier album solo, "The Chronic", sur son nouveau label en 1992.
Cet album marque un tournant dans l'histoire du Rap. Dre vient d'inventer le G-Funk, un nouveau style de rap : Des paroles de gangsta rap sur des samples de Funk. Ce style de rap sera utilisé par de nombreux MC de la Cote Ouest durant la décennie. Le succès de l'album est immédiat grâce aux singles Nuthin' But a G Thang, Deep Cover et Let Me Ride.
Dre attaquera même Eazy-E et Ruthless records sur le titre Fuck Wit Dre Day.
L'album révèle également au grand public un MC de Long Beach qui va faire parler de lui : Snoop Dogg. Celui ci sort son premier album "Doggystyle" (levrette, en Français ) en 93. L'album est également un succès, grâce au single What's My Name?
La même année Eazy-E sort un EP pour répondre à l'attaque de Dre, "It's On (Dr. Dre) 187um Killa". L'album entier est une attaque envers Dre et Death Row Records,"Motherfuck Dre, Motherfuck Snoop, Motherfuck Death Row!" clame Eazy dans Real Muthaphukkin G's.
Mais tout les efforts d'Eazy ne suffiront pas à faire chuter Dre et Death Row qui règnent désormais sur L.A.
Cependant d'autres MC arrivent à faire parler d'eux sur la cote Ouest, notamment un groupe de Chicanos, Cyoress Hill. Après avoir sortit l'album "Cypress Hill" (How I Could Just Kill A Man) en 91, ils connaîtront le succès en 93 avec l'album "Black Sunday" et son célèbre Insane In The Brain.
L'autre MC de L.A dont tout le monde parle à l'époque n'est autre que Tupac. Il a sortit son premier album en 1991, "2Pacalypse Now" (I Don't Give a fuck) et "Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z..." (Keep Ya Head Up)en 93. Il commence sérieusement à se faire un nom dans le milieu, tant par ses prouesses musicales que à cause de ses démêles avec la justice.
Pendant ce temps le Rap de New York renaît grâce à un groupe venu tout droit des ruelles sombre de Brooklyn et de Staten Island (Shaolin) : Wu-Tang Clan.
Le groupe est composé de 9 membres tous plus talentueux les un que les autres, et le chef d'orchestre de tout ça est un dénommé RZA.
Ils sortent en 93 leur premier album, "Enter the Wu-Tang (36 Chambers)". Une véritable révolution. Le groupe délivre un son novateur à travers des samples de soul des 70's mêlant ambiances glauques et dialogues de film de Kung-Fu, le tout servi par des beats minimalistes signés RZA et des flows rageurs. Des titres comme C.R.E.A.M, Protect Ya Neck, Da Mystery of Chessboxin ou encore Can It Be All So Simple marqueront à jamais les fans de Hip Hop.
L'album permettra au rap de la Cote Est de revenir sur le devant de la scène.
Début 1994 un duo d'Atlanta commence à faire parler de lui, Andre 3000 et Big Boi aka Outkast sortent "SouthernPlayalisticCadillacMuzik". Le disque est un succès grâce au single Player's Ball.
Mais cette année sera marqué par le retour en force du rap New-Yorkais.
Tout d'abord Method Man, membre du Wu-Tang sort son premier album solo : "Tical" (Bring The Pain). Puis Nas, qu'on avait déjà pu entendre sur le morceaux Live at the BBQ du groupe Main Source en 91, s'apprête à sortir son premier album solo. "Illmatic" verra le jour le 19 Avril 94.
Illmatic
Pour son premier album le jeune Nas s'est entouré de producteurs prestigieux comme Large Professor (de Main Source), Pete Rock, Q-Tip (de A Tribe Called Quest) et Dj Premier (de Gang Starr). Le seul invité est AZ sur le titre Life's A Bitch. De plus le MC impressionne par son flow, ses lyrics et ses thèmes. Le résultat est sans appel : l'album est excellent malgré sa courte durée (10 morceaux seulement), et deviendra par la suite un classique incontesté, le meilleur album de Rap pour beaucoup de gens. Aucune track n'est a jeter, et tout fan de musique se doit d'avoir écouter cet album au moins une fois dans sa vie. (L'article Wikipédia de l'album et le clip de "One Love").
Un autre monument du Rap sortira la même année, "Ready To Die", le premier album de Notorious B.I.G un MC de Brooklyn signé sur Bad Boy Records, label de Puff Daddy. Boosté par les singles Juicy et Big Poppa l'album réalise des ventes exceptionnelles et propulse Biggie au rang de star du Rap.
Dans la nuit du 30 Novembre 1994, à la veille de l'annonce du verdict de son procès pour abus sexuels, Tupac et trois hommes de son entourage entrent dans le hall des Quad Recording Studios à Manhattan, New York. Deux hommes armés en treillis commencent à les suivre et, avant qu'ils n'arrivent aux ascenseurs, sortent leurs armes à feu et volent les bijoux de Tupac. Dans la lutte, Shakur reçoit cinq balles, dont deux à la tête. Plus tard Tupac accusera P.Diddy et Biggie d'être à l'origine de cette fusillade ( Hit Em Up), s'en suivra une "guerre" Death Row Records / Bad Boys . Cette guerre sera attisé par les médias et les nombreuses déclarations des MC de New York ou L.A. (voir article "Guerre East Coast / West Coast" à venir). Quelques mois plus tard, début 1995,Tupac, qui est alors incarcéré, sort son album Me Against The World, premier album multi platine du bonhomme grâce aux singles Dear mama et Me Against The World. Peu de temps après, Eazy-E pionnier du Gangsta Rap meurt du Sida. Son dernier album "Straight off the Streetz of Muthafuckin' Compton" (Tha Muthaphukkin Real feat Mc Ren) sort peu de temps après sa mort.
Si la scène rap de L.A est quelque peu secouée en cette année 1995 en revanche celle de la Cote Est se porte à merveille.
Naugthy By Nature sortent leur 4eme album "Poverty's Paradise. L'album est encensé par la critique et le succès commercial est au rendez-vous. (Chain Remains, Hang Out And Hustle).
Du coté de New York les membres du Wu Tang commencent à sortir leurs premiers albums solos. Tout d'abord Ol’ Dirty Bastard, membre le plus excentrique du crew, sort "Return to the 36 Chambers: The Dirty Version". L'album est une claque, un rap décalé, violent et complètement immoral. Les deux singles Shimmy Shimmy Ya et Brooklyn Zoo permettent à l'album d'obtenir un fort succès commercial.
Raekwon, autre member du groupe, sort "Only Built 4 Cuban Linx… " . Le terme "solo" se doit d'être employé par défaut dans la mesure où tous les membres du Wu viennent poser quelques rimes sur cet album, particulièrement Ghostface Killah qui accompagne Raekwon sur presque tous les titres. L'album est une réussite totale, entièrement produit, mixé et enregistré par RZA, les mélodies et beats collent parfaitement aux textes et flows des mc's. (Can It Be All So Simple Remix, Guillotine).
Enfin GZA sort "Liquid Swords", album propulsé par les singles Liquid Swords feat RZA et Cold World.
Tupac, juste après la fusillade de Novembre 94

Mais cette renaissance du Rap New Yorkais n'est pas due seulement au Wu-Tang Clan. Nas a placé Queensbridge sur la carte du rap une année auparavant, et les MC de QB comptent bien en profiter. Ainsi le duo Mobb Deep sort "The Infamous". Album sombre, Havoc et Prodigy témoignent de la vie dans le ghetto new-yorkais de manière foncièrement subjective, sombre, lourde, presque sale.
C'est cet attachement et cette honnêteté vis à vis de la rue qui assure à l'album un succès critique et commercial exceptionnel. Le premier single Shook Ones Part II est bientôt reconnu comme l'un des plus grands morceau de l'histoire du hip-hop. Le second single Survival Of The Fittest sera lui aussi un énorme succès. Surfant sur cette vague le duo sort un an plus tard "Hell On Earth". Même formule, beats sombres, flows et textes durs : même succès. (Hell On Earth, Drop a Gem On 'Em, Extortion feat Method Man).
En deux ans le groupe est devenu une valeur sûre du hip-hop US, et confirme son statut de représentant du Queens.
Mais New York c'est également Harlem, fameux ghetto noir de Manhattan. Le quartier n'ayant pas été très productif en matière de Rap ces dernières années, un jeune MC, Big L, veut montrer au monde qu'Harlem est bel et bien une place forte du Hip Hop à New York. Il sort alors son premier album solo "Lifestylez Ov Da Poor & Dangerous". L'album est un succès critique mais un échec commercial car trop underground pour les médias(Put It On). Le MC est très talentueux, mais cet album sera malheureusement son seul et unique, il sera tué de neuf balles dans le corps en 1999.
Fin 95 Tupac sort de prison, notamment grâce à Suge Knight, patron de Death Row Records qui paye une caution de 1,4 million $. En retour Tupac doit enregistrer trois albums pour son label.
Ainsi début 96 il sort le single California Love en featuring avec Dre puis son 4eme album solo sur Death Row Records, "All Eyez On Me" (All About U, How Do U Want It), qui est un énorme succès. Cet album sera également le dernier album de Tupac de son vivant, puisqu'il meurt assassiné à Las Vegas le 13 Septembre 96 (voir partie "Beef"). Fin 96 un album post-mortem sort, "The Don Killuminati : the 7 Day Theory"(To Live And Die In L.A, Hail Mary) , deuxième plus gros succès commercial du MC après "All Eyez on Me".
Cette année 96 voit également naître le deuxième album de Nas, "It Was Written" (The Message, If I Ruled The World) est un succès commercial mais beaucoup de fans de la première heure sont déçus. L'album est bon, mais loin d'égaler "Illmatic", et les médias reprochent à Nas d'avoir perdu de son authenticité et d'essayer de toucher un plus grand public.
Pendant que le jeune prodige du Queens prend de plus en plus une direction artistique étrange (il faudra attendre 2001 pour réécouter un bon album de Nas), un jeune MC de Brooklyn sort son premier album solo."Reasonable Doubt" de Jay-Z connait un énorme succès critique mais l'album est loin d'atteindre des records de vente. Pourtant les productions de l'album sont assurés par de grands noms du Rap comme Dj Premier (Producteur de GangStarr), et l'album possède de bons singles (Dead Presidents, Can't Knock The Hustle). Quoi qu'il en soit la carrière de Jay-Z est lancé même si, tout comme son futur rival Nas, celui-ci ne réussira pas à sortir un album aussi bon que son premier.

A compléter

Pop Culture (2000-/2010+)

Pop ? Oui c'est de Pop culture qu'il s'agit. C'est au cours de cette dernière décennie que le Hip Hop et plus précisément le Rap s'est imposé comme un des éléments majeurs de la Pop Culture. Preuve ? Le nombre de vente d'un blanc de Detroit, Marshall Mathers dit Eminem ou encore Slim Shady. Plus de 30 millions de disques vendus. Chiffre que quiconque n'a pu dépasser. C'est dès l'an 2000 qu'il va, avec son flow unique, sévir dans son album (son 2eme) le plus vendu The Marshall Mathers LP. Qui ne se rappelle pas avoir regardé son clip avec Dido (Stan) et être resté bouche bée au point de rider nos visages alors enfantins ? Puis avoir eu envie de sauter sur ce qui allait devenir un hymne The Real Slim Shady ?

Up In Smoke Tour

Chose sûr beaucoup de monde, suffisamment pour remplir des stades tout au long du fameux Up In Smoke Tour. Dans lequel Eminem au côté de Dre, Snoop, Ice-Cube, Nate Dogg, Xzibit, etc... n'auront de cesse de conseiller de «Smoke Weed Everyday».
Mais ils ne seront pas les seuls à déchainer les foules pour fêter le nouveau millénaire.
Outkast, groupe du Sud qui s'est imposé dès les années 90 malgré la bipolarité du Hip Hop aux USA, sera de la party avec son album Stankonia dans lequel se trouve des perles telles que B.O.B ou encore Ms. Jackson tube que vous avez forcément adoré !
Mais NYC n'a pas a rougir puisqu'en 2000 sort le deuxième album solo de Ghostface Killah (Wu-Tang) : Supreme Clientele qui connaitra le succès notamment avec Apollo Kids ft Raewkon. Ghostface Killah qui sortira la même année The W avec le Wu-Tang, album au succès contesté mais dont sera notamment extrait Gravel Pit.
2000 c'est aussi l'année du Rap Elegant avec l'album Quality Control de Jurassic 5 qui inonda alors la côte West aux côtés de l'album 2001 de Dre sortit fin 1999 dans lequel l'on retrouve certains des morceaux les plus célèbre du Hip Hop (notamment Still Dre).
Les années 2000 s'annoncent grandioses.
Cela se confirme en 2001, année durant laquelle 2 pointures de la côte East sortent leur album.
Jay-Z, avec son 6eme album sortit le 11 Septembre 2001 : The Blueprint dont Kanye West produisit entre autres les deux grands succès Izzo et Girls, Girls, Girls. Au delà de ces succès cet album se trouva aux cœur de plusieurs beefs. Notamment avec Mobb Deep qui depuis plusieurs années attaquaient Jay-Z lorsqu'en 2001 ce dernier décida enfin d'y répondre et humilia Prodigy en affichant en publique une photo de lui enfant déguisé en M. Jackson pour la boome d'une école de danse.
Nas, alors lui aussi en plein beef avec Jay-z au sujet de la succession de Biggie, sort quant à lui Stillmatic. Nas y est particulièrement efficace, son retour aux sources (des sujets conscients comme dans Illmatic) fut salué unanimement par la critique. Mais aussi dans les charts avec entre autres Got Ur Self A Gun (hommage à Biggie et Tupac) et Rule.
2002 sera une année toute aussi riche pour le Hip Hop. Début Novembre sortira 8 Miles film basé sur l'histoire d'Eminem. Avant tout connu pour sa BO Lose Yourself, culte. Quelques mois avant le rappeur du D12 sort sont 4eme album The Eminem Show notamment célèbre pour Without Me.
La même année Nas sortira deux albums The Lost Tapes (compilation) et God's Son. Notons aussi Phrenology album de The Roots notamment connu pour Break You Off. L'année suivant le Hip Hop change d'allure. 50Cent fait débat. Apôtre (et survivant) du Gangsta Rap Bling Bling il sort en 2003 Get Rich Or Die Tryin*', au delà de la controverse on peut saluer plusieurs grands succès comme P.I.M.P (ft Snoop), et surtout In Da Club. Bien loin des Babes et des $ de 50 le groupe CunninLynguists sort SouthernUnderground salué unanimement par la critique. Toujours au Sud Outkast sort un double album Speakerboww/The Love Below qui fera le tour du monde avec le titre Hey Ya! tout bonnement funky magic ! Notons aussi la sortie de The Black Album de Jay-Z qu'il avait vendu comme son dernier et d'Elephunk des Black Eyed Peas (Let's Get Retarded).
Les deux années suivantes seront celle d'un homme, Kanye West. Il sortira en effet deux gros succès The College Dropout (Jesus Walks) et Late Registration (Diamonds From S. Leon) deux albums salués par la critique.
Petit coup de cœur de 2004. L'album MM.. Food de MF DOOM. Dans la plus pure tradition Old School il contient plusieurs perles comme Pothoderz et Guinnesses. La même année les cultes Beastie Boys (débutent leur carrière en 1979 en tant que groupe Punk) font leur retour avec To The 5 Boroughs, très politique cet album est à la fois une critique de la politique du Président G.W.Bush et un hommage à la ville de NYC meurtrie 3 ans plus tôt par les attentats du 11 Septembre sur le WTC (An Open Letter To NYC). Relativement bien accueilli par la critique il le fut plus encore par le public qui le fit atteindre les sommets des charts, grand succès de l'album Ch-Check It Out.
Mais l'année 2004 est avant tout l'année de consécration pour un personnage incontournable, aujourd'hui encore, dans le monde du Hip Hop. Connu pour avoir été l'homme le mieux habillé du Monde durant l'année 2005, il a un an plutôt gagné le Grammy Award du Producteur de l'année toutes catégories (avec Chad Hugo), mais aussi celui du meilleur album Pop, de la meilleure collaboration Rap et de la meilleure chanson Rap... Il faut dire que l'homme des marques

Pharrell Williams
BBC et Ice Cream (pour BAPE) n'en est pas à ses débuts dans les années 90 déjà il forme The Neptunes puis en 2001 N.E.R.D qui sera dissout en 2005 (après 2 albums : In Search Of... et Fly or Die ) puis reformé en 2007. Si les albums du groupe N.E.R.D sont toujours consacrés par la critique, leurs productions bien plus encore notons par exemple Drop It Like It's Hot (Snoop), Hollaback Girl (Gwen Stefani), Give It To Me (Madonna), etc...
En 2005 The Black Eyed Peas confirment leur succès avec Monkey Business vendu à plus de 10 millions d'exemplaire grâce à des morceaux tels que Don't Phunk With My Heart, Pump It ou encore My Humps.
Après 1 an de relative discrétion (c'est un bien grand mot pour le personnage) Kanye West ne tient plus, il sort Graduation . Connu bien évidemment pour le beef qu'il a suscité vis à vis de 50Cent qui le même jour sortait Curtis. Kanye ne voulant reporter la date de sortie de son album 50 déclara : «Si le 11 Septembre KW a vendu plus d'albums que moi, j'arrête la musique». Match nul côté vente. 50 vendit effectivement plus d'album au plan Mondial mais se fit souffler par Mr West aux USA. Autant dire un bon coup marketing que l'on comprend facilement en écoutant l'un des singles de Graduation : Good Life. Ce ne sera pas le seul succès d'un album qui a marqué l'histoire des années 2000. Ajoutons y Stronger (ft Daft Punk), Homecoming, etc...

M.I.A.

Originalité de l'année 2007 l'album Kala de M.I.A. difficilement classable la belle et politique Sri Lankaise Britannique découverte en 2005 avec Arular (Galang, Bucky Done Gun) connaitra de nouveau le succès avec Paper Planes, Jimmy, etc... 2007 c'est aussi le retour d'un jeune retraité, Jay-Z qui sortira American Gangster inspiré du film de Ridley Scott.
Pour beaucoup l'année qui va suivre est le début de la fin. 2008, ou l'année Lil Wayne. Aussi étonnant soit-il pour beaucoup de puristes, l'album fut très bien accueilli. Cela se confirmera par le succès de plusieurs chansons de l'album dont Lollipop. La même année T.I. connaitra le succès au côté de Lil Wayne (mais aussi Kanye West, Jay-Z) avec Swagga Like Us tiré de l'album Paper Trail. Notons aussi la sortie de Untitled -pas le parfum- 9eme album de Nas qui fit controverse, devant être initialement appelé Nigger (Nègre en FR).
Qu'on le veuille ou non le Hip Hop, à partir de 2003 et surtout à partir de 2007, a changé. C'est éloigné de ce qui faisait sa fibre : la rue. C'est en partie ce qui expliquera la sortie de The Blueprint 3 de Jay-Z en 2009 album dans lequel il prône un retour aux classiques notamment dans la piste D.O.A (Death Of AutoTune, logiciel de chant popularisé par T-Pain). Autres succès de l'album Run This Town (ft Kanye & Rihanna) et Empire State Of Mind. Symbôle de ce retour aux sources sort la même année Only Built 4 Cuban Linx... Pt. II (Catalina, New Wu feat Ghostface & Method Man ) suite du premier album de Raekwon unanimement couronné par la critique. Mais 2009 c'est aussi l'année du nouveau souffle notamment avec Kid Cudi. Connu grâce d'abord dans les clubs grâce au remix de Day'N'Night par les Crookers, le protégé de Kanye West s'imposa instantanément comme star montante du Hip Hop. Avec Man On The Moon : The End Of The Day il parvint à créer une ambiance unique, que ce soit par la musique ou par les textes bien loin du Gangsta Rap. Grands succès de l'album : Pursuit of Hapiness (v2 ), Make Her Say (ft Kanye West), Soundtrack 2 Mylife, etc...
Notons aussi le retour d'Eminem avec Relapse, (Beautiful, We Made You, Crack A Bottle, etc...) presque entièrement remis de son addiction aux médicaments suite à la mort de son ami et collègue Proof. Malgré un succès commercial franche la critique sera modérée et ce bien que le lancement de l'album fut très bien orchestré. Sans oublier de nouveaux venus sur la scène Hip Hop comme B.o.B (Airplanes) et début 2010 Chiddy Bang (Opposite Of Adults).
Le changement de décade s'annonce donc sous de bons hospice. C'est avec Eminem que l'on débute cette nouvelle décade. Juin 2010 sort Recovery, l'album de son retour. Si Eminem est encore loin du Shady des années 2000 il signe tout de même plusieurs succès, notamment Not Afraid.
Mais les deux plus gros succès de l'année seront certainement à cherché du côté des grands protagonistes de la fin des années 2000. Kid Cudi d'abord qui sort le 2eme opus de The Man On The Moon : Legend Of Mr Rager. Le MC de Cleveland nous livre alors un album plus sombre mais tout aussi réussi côté ambiance. Si le 1Er single de l'album est Erase Me (ft Kanye West) on ne sait pas vraiment quelle chanson choisir tant elles sont toutes bonnes (Mojo So Dope ? Marijuana ? MANIAC ? Mr Rager ?

Kanye West
Bref autant vous conseiller d'écouter tout l'album.)
Mais le vrai coup de tonnerre de l'année 2010 c'est l'Empereur Kanye West qui le fit éclater en signant avec son album et son court métrage My Beautiful Dark Twisted Fantasy. Là encore il faut l'écouter et le regarder pour vraiment l'apprécier, Mr West nous offre un nouveau Hip Hop. Une œuvre d'art selon les plus optimistes dont les morceaux les plus célèbres sont et seront Power, Runaway, All Of The Lights et Monster. Autant dire qu'il nous vole pas : les featuring célèbres s'enchainent et les chansons sont tout sauf trop courtes. Sans compter des clips plus qu'impressionnants.
Côté West Coast notons tout d'abord le retour d'Ice Cube avec I Am The West. Du Gangsta Rap assumé, mais bien loin des clichés. Il faut dans cette album saluer des morceaux comme le single I Rep That West ou encore Man vs Machine.
Mais Ice Cube n'est pas seul.
2010 tire sur sa fin, au moment où j'écris ce billet un monstre sacré fait son grand retour (12 ans qu'il n'a pas sortit d'album à son nom) : Dr Dre.
C'est au côté de Akon et Snoop qu'il a choisi de le faire avec sa chanson Kush au clip scotchant. Autant dire un sacré succès à venir.
No need to fly to Jamaica, Peace. DK

Breaking News : Les jeunes de la New School

Petite partie qui liste quelques jeunes MC à suivre.
NomPaysSiteFacebook/TwitterExtrait
OnCueUSMyspaceFB/TwIt Usually Goes
Mac MillerUSMyspaceFB/TwNikes On My Feet
BugusUSWebsiteFB/TwCali
Tyler The CreatorUSWebsiteFB/TwYonkers
L'Entourage & 1995FRL'Entourage FB 1995 FBDans Ta Réssoi
David DallasNZWebsiteFB/TwCaught In A Daze
Huey MackUSMyspaceFB/TwStars
Diggy SimmonsUSBlogTwShook Ones
Asher RothUSWebsiteFB/TwI Love College (clean pour le clip)
Luke ChristopherUSWebsiteFB/TwThe Social Network

Quelques liens utiles

Voici quelques liens qui vous seront utile si vous voulez en savoir un peu plus sur le Hip-Hop, et plus particulièrement sur le Rap:

-Thread Jol: Le Hip-Hop, et si on en parlait ?
Le Hip-Hop, et si on en parlait ? (#2)
[Wiki] Hip-Hop (ancien wiki, fermé)
Graffity

-Forums et sites Francophone:
2kmusic: Un ancien site dédié au Rap, mais récemment le site a été totalement refait, désormais il parle aussi des autres styles de musique. Néanmoins il possède toujours une partie Rap, avec des news, des chroniques d'albums et un forum.
Abcdrduson: Site entièrement dédié à la culture Hip-Hop. La référence francophone. Des news, un blog, des chroniques d'albums ... etc Le site possède également un forum avec des sujets très intéressant.
Booska-p: Site entièrement dédié au Rap Français.
Le Vrai Rap Français : Sûrement la références des pages Facebook dédiées au Rap Français.
Neo Boto: Webzine à dominante hip-hop. Articles, interviews, news et vidéos en rotation toute la journée.
-Autre:
Diversidad : Une épopée Urbaine et Européenne où le Hip Hop montre son plus beau visage, à consulter d'urgence ! Indispensable !
JulienBeneyton : Site d'un artiste peignant des tableaux très fortement imprégnés de la culture Hip-Hop.
New York Minutes : 6 courts métrages par Arte sur la culture Hip Hop à NYC. Notez aussi une super carte avec les lieux qui ont fait l'histoire de la culture.
Hip Hop, le monde est à vous. : Reportage d'Arte encore une fois consacré au Hip Hop depuis sa création. De nombreuses apparitions.
Déclaration de paix du Hip Hop : Signée par plusieurs monstres sacrés, présentée à l'ONU elle déclare le Hip Hop comme une culture internationale "de paix et de prospérité". Historique, à lire et à signer !
OrbitlessSatellite : Mon coup de coeur des chaînes YouTube sur le rap, surtout de l'underground et de tous les pays. (Irandal)
LastFm : Last.fm vous permet de garder sans aucun effort la trace de ce que vous écoutez sur tous les lecteurs média. Last.fm vous recommande de la musique et des concerts correspondant à vos goûts musicaux !
Ainsi nous pourrons voir ce que chacun écoute.
Utilisateurs de LastFm :
Pseudo JolPseudo LastFM
WumastaWu-The-Bastard

Annonce Provisoire

Wiki en travaux, n'hésitez pas à participer dans le thread pour donner vos idées.

Les idées à concrétiser :
-Finir l'historique jusqu'à 10+ en coupant évidemment a 00-
-Une partie Beef
-Une partie Culture Hip Hop et des sous parties Graf, BD, DJ, etc...

Le top JOL 2011 (fr et international)

Irandal
En cours de refonte.

Sy-Philis
- Elzhi - Halftime
- LOWKEY ft LUPE FIASCO, M1 (DEAD PREZ) & BLACK THE RIPPER - OBAMA NATION PART 2
- Tijon - Use Me
- Macklemore - Otherside
- Nas & Damian "Jr. Gong" Marley - Nah Mean

Banane
- Demi Portion - On m'a dit

War Keops
- Keny Arkana - Une décennie d'un siècle
- Nakk - La sentence
- Ladea - Nicki Remix
- Grödash - Spyral
- Freko Ding - La rue ma mère

Mantronix
- Elzhi - One Love
- Grems - Gens du passage
- Klub Sandwich - Klub sandwich
- Rashad & Confidence- The break up song (pas trouvé le son sur YT, l'album déchire de toute façon
- Rizzle Kicks - Prophet
- RMAK - KEMA - Les fleurs du malt
- Fixpen Sill - Une affaire durable
- The doppelgangaz - Doppel gospel
- Bugus - Cali
- Curren$y - This is the life

Seif'
- Mokless ft Demi-Portion - Sur nos gardes
- Despo Rutti - Apocalypto
- Zone Libre VS Casey & B.James - Aiguise moi ça
- Youssoupha - Menace de mort
- Joey Starr - Mamy
Dernières modifications :
(Voir) 21/11/2013 17:35:12 : DK Da House Yacht (problème image)
(Voir) (Comparer)03/2/2013 22:34:48 : suaj (rajout de divers liens)
(Voir) (Comparer)06/7/2012 18:15:40 : Irandal (changement top)
Avatar de Le Repier
Le Repier
Dieu souverain
 
Avatar de Le Repier
 
Plop on recommence, et c'est parti avec le teaser de l'interview des Casseurs Flowters
http://www.youtube.com/watch?v=WlUdr7sK4uI

Et une tite poignée de punch pas trop mal
Vuvuzela
 
Citation :
Publié par Le Repier
Et une tite poignée de punch pas trop mal
Mdr y'as embrouille avec B'lel a cause de la phase sur la bouteille apparement...
Et sans plus sinon cette poignée je trouve.
Pour fêter son anniversaire je partage ça.
Avatar de MONSIEUR FRANK
MONSIEUR FRANK
Alpha & Oméga
 
Avatar de MONSIEUR FRANK
 
Ouai c'est chaud actuellement pour le Gooch...

Je prie pour qu'il n'aille pas en prison 20 ans.

Free my nigga Guwop

dormez pas sur la tape de Rich Homie Quan, franchement elle est lourde


sinon j'me remet pas de ce son, toujours en boucle:

http://www.youtube.com/watch?v=Bx3KozOp79c

le "making of" est marrant, les mecs sont ailleurs

http://www.youtube.com/watch?v=YMlLLFkAR6Y

Dernière modification par SansNom ; 04/12/2013 à 22h14.
Avatar de Wumasta
Wumasta
Alpha & Oméga
 
Avatar de Wumasta
 
Avec les sous qu'il brasse il a largement les moyens de se payer un avocat qui lui permettra de pas prendre 20 ans. Après ouais il risque quand même gros.

Sinon j'viens d'écouter les deux derniers projets de Kevin Gates (Luca Brasi Story et Stranger Than Fiction) que j'avais pas écouté jusqu'ici et ça bute, j'comprend mieux l'engouement autour du mec.

Dernière modification par Wumasta ; 04/12/2013 à 22h37.
Irandal La Flare
Alpha & Oméga
 
Wumasta... Faut vraiment qu'on arrête de se coordonner .

Comme je viens de te le dire en MP, Kevin Gates c'est un des mecs qui commence à prendre pas mal d'ampleur dans ma playlist et j'espère vraiment qu'il va continuer comme ça. Je me suis pas encore lancé Stranger than fiction par contre, juste les deux projets précédents...

Et pour pas poster à blanc, un morceau de Starlito et Don Trip, dont le Step Brothers Two est franchement bien sympa, où Kevin Gates apparaît. C'est d'ailleurs mon morceau préféré du disque.

Avatar de MONSIEUR FRANK
MONSIEUR FRANK
Alpha & Oméga
 
Avatar de MONSIEUR FRANK
 

le single de Luca Brasi Story selon moi
Avatar de Niallad
Niallad
 
Avatar de Niallad
 
Cool
7 days of funk dispo en streaming. http://www.npr.org/2013/12/01/247408...7-days-of-funk
Avatar de Kocinsky
JOL Kocinsky
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kocinsky
 
Pourquoi les sites de HH américain s'excitent sur Trillmatic seulement maintenant ? Le morceau est sorti il y a un moment déjà avec beaucoup moins d'ampleur à ce moment là...
Avatar de Wumasta
Wumasta
Alpha & Oméga
 
Avatar de Wumasta
 
Bah le clip vient seulement de sortir non?
Avatar de suaj
suaj
Marquis / Marquise
 
Avatar de suaj
 
Citation :
Publié par Le Repier
Plop on recommence, et c'est parti avec le teaser de l'interview des Casseurs Flowters
http://www.youtube.com/watch?v=WlUdr7sK4uI
Ah c'est gentil de ta part !

L'interview est sortie tout à l'heure. On a parlé de Will Ferrell, de leur première mixtape un peu honteuse, de leur vision de la culture geek et de plein d'autres trucs.



Citation :
Publié par Kocinsky
Pourquoi les sites de HH américain s'excitent sur Trillmatic seulement maintenant ? Le morceau est sorti il y a un moment déjà avec beaucoup moins d'ampleur à ce moment là...
Le clip est sorti mardi c'est sûrement pour ça. Tourné dans le Bronx d'ailleurs. Entre Method Man qui vient de Staten Island et le A$AP Mob de Harlem tu fais le tour de New-York en 4mn.

Avatar de MONSIEUR FRANK
MONSIEUR FRANK
Alpha & Oméga
 
Avatar de MONSIEUR FRANK
 

je sais pas quoi penser de ce son. C'est troublant, j'trouve ca frais et osé, mais en meme temps une partie de moi trouve ca tres fruité.

Ca ressemble a du Future, en tout cas c'est interessant
Avatar de Le Repier
Le Repier
Dieu souverain
 
Avatar de Le Repier
 
j'ai toujours eu du mal avec les sons de Disiz même si je reconnais qu'il kick bien et qu'il a écrit de bons textes, mais là ... je dois dire que je sais pas ce que tu lui trouve à cette track.
Le vocodeur est chiant à souhait, j'avais du mal avec trop de vocod' chez B2O mais encore ça passait, mais là ... ça donne juste un son horrible sur une chanson dont les paroles sont aussi puissantes que celles d'une chanson de Bruel, les textes sont aussi biens écrits que ceux de Olivia Ruiz et puis je parlerais pas du manque de rimes (enfin des fausses rimes quoi) à des moments où c'est juste intolérable.
Enfin bref y a rien pour moi qui rattrape quoi que ce soit dans cette chanson ni même le clip qui tourne en rond (bim même moi je rimes plus que Disiz)
Avatar de konys
konys
Alpha & Oméga
 
Avatar de konys
 
Ca date de 2006 et je connaissais pas et puis en même temps le mec sais pas péra mais j'aime bien le refrain même si c'est un truc d'ado. Ca ressemble à opposite of adulte, jpense que ça peut plaire à certains. (Ou alors c'est moi qui était dans une grotte lol)

Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite