Les forums JOL

Les forums JOL (https://forums.jeuxonline.info/index.php)
-   La Taverne (https://forums.jeuxonline.info/forumdisplay.php?f=45)
-   -   Le Pen dans "100 minutes pour convaincre" (https://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=190242)

Brianos 06/05/2003 11h47

Le Pen dans "100 minutes pour convaincre"
 
Sur le précédent topic consacré à Le Pen, et qui a été fermé, j'ai fait la remarque suivante (c'est horriblement impoli mais je me cite) :
Citation:

Je crois notamment que si les ouvriers qui votent pour lui étaient davantage informés de son programme économique, ils s'abstiendraient. Voilà un axe de communication à explorer, pour ceux qui s'opposent à ses idées.

D'ailleurs, ton commentaire est très juste, Serafel. En voyant la façon dont on aborde le "cas Le Pen" dans les mass-media (à savoir quasi exclusivement sur le thème de la xénophobie), je trouve qu'il y a comme un problème.
Il se trouve justement que lors de cette émission s'est déroulé un "incident" édifiant. Suite à un reportage dans lequel on voyait s'exprimer une électrice de Le Pen se plaignant de sa situation (ressources financières provenant des aides sociales, restos du coeur, banque alimentaire...), celui-ci a été invité à réagir.

Le journaliste lui a demandé ce qu'il aurait à dire à cette électrice s'il la rencontrait, sachant qu'il avait tenu dans le passé des propos affirmant qu'en France, on aidait trop les faibles, ce qui avait pour conséquence d"affaiblir le corps social en général" (ça rappelle vraiment des propos tenus dans les années 30 en Allemagne, mais ce n'est pas mon propos).

Eh bien je n'avais jamais vu ça chez le sémillant Le Pen: il est resté bouche bée, ne sachant vraiment pas quoi répondre. Après un silence de 3 ou 4 secondes, le journaliste est passé à autre chose. Un grand moment de solitude, comme on dit. :mdr:

Et surtout, un exemple à suivre par les journalistes.

lyn steinherz 06/05/2003 11h53

Effectivement, ce genre de silence involontaire est bien plus humiliant et discréditant que si on l'empêchait de parler.
Félicitations, invitons-le à parler, et laissons-le se taire ;)

Serafel 06/05/2003 11h55

s'il pouvait etre seul plus souvent :rolleyes:

Volgaran 06/05/2003 12h00

J'ai regardé un peu cette émission. Du peu que j'en ai vu, ça tournait encore et toujours sur le racisme de Le Pen et sa xénophobie. Bref ça m'a saoulé assez rapidement de voir encore et toujours les mêmes arguments que les journalistes utilisent pour essayer de le rendre antipathique... Ce genre de techniques éculées ne marchent pas, on le sait très bien :rolleyes: Il se sert de ça pour se faire porter en martyr.

J'aurais apprécié de voir ce passage où on aborde ENFIN les vrais thèmes de la politique qu'il prétend vouloir appliquer pour montrer à quel point sa politique tient avec des bouts de scotchs et semble avoir été imaginé par un des conseillers actuels à la communication de Bush. C'est là dessus que Le Pen peut être déstabilisé et mis à mal.

Elladan Araphin 06/05/2003 12h01

Bof, après à voir combien de temps mettrait n'importe quel homme politique pour répondre à une question qu'il n'a pas préparé.

C'est assez édifiant en effet, mais je me demande vraiment si cela ne devrait pas être appliqué à toutes les interviews politiques (trop souvent assez complaisantes envers les "invités").

Grenouillebleue 06/05/2003 12h28

J'ai trouvé que Le Pen avait beaucoup vieilli. Ca reste encore le seul animal politique dont dispose la France maintenant que Marchais n'est plus là, mais on sent la fatigue. Il fait petit vieux, maintenant.

Je n'ai pas vu le dernier contradicteur, mais les deux premiers, chacun à leur manière, me donnaient envie de les secouer et de leur foutre des baffes.

Max Gallo est certainement un écrivain talentueux, mais il aime s'écouter parler plus que n'importe qui que j'aie jamais vu. Surtout pour déballer une pléthore d'évidences que tout le monde répète depuis 20 ans. Quelqu'un devra un jour lui expliquer qu'un débat est différent d'un monologue sans intérêt.

Le second intervenant, dont je ne me rappelle pas le nom, mais UMP, était encore plus ridicule. C'est moi, ou bien il a pris une heure de cours de théâtre au Cours Florent histoire de moduler sa voix ? Il était à peu près aussi crédible qu'une huître pas très fraîche, tentant de prendre des accents sincères en affirmant des trucs du genre "la gauche, monsieur Le Pen, la gauche a perdu la France ! Heureusement, MM Chirac et Raffarin sont là pour les aider".

Ca a beau se rapprocher de mes convictions, il ne faut pas pousser non plus, surtout avec un sourire ultra-brite et autant d'émotion dans la voix qu'un fameux trois-mâts fin comme un oiseau qui coule avant de rejoindre Santiago, hissez haut.

Aloïsius 06/05/2003 12h32

inquiétant...
 
Citation:

Provient du message de Laya de Malkesh
sa politique tient avec des bouts de scotchs et semble avoir été imaginé par un des conseillers actuels à la communication de Bush.
Sachant que Bush a gagné les élections de mi mandat et qu'il est largement en tête dans les sondages pour 2004. Méfiez vous des bouts de scotchs. Il ne faut ni surestimer ni sousestimer un adversaire.

Aloïsius 06/05/2003 12h36

Et Chirac ?
 
Citation:

Provient du message de Grenouillebleue
J'ai trouvé que Le Pen avait beaucoup vieilli. Ca reste encore le seul animal politique dont dispose la France
Dans le style, il est pas mal, non plus. On en trouve aussi en province, dans tel ou tel ville. Etrangement, je leur porte tous à peu près autant d'affection...

Alain/Damax 06/05/2003 12h38

Re: inquiétant...
 
Citation:

Provient du message de Aloïsius
Sachant que Bush a gagné les élections de mi mandat et qu'il est largement en tête dans les sondages pour 2004.
Comme son père au lendemain de la victoire contre l ' Irak en 1991, mais il a quand même perdu.
Il manque juste aux démocrates quelqu ' un qui soit aussi populaire et charismatique que Bill Clinton

Aloïsius 06/05/2003 13h13

Re: Re: inquiétant...
 
Citation:

Provient du message de Alain/Brocéliande
Comme son père au lendemain de la victoire contre l ' Irak en 1991, mais il a quand même perdu.
Il manque juste aux démocrates quelqu ' un qui soit aussi populaire et charismatique que Bill Clinton

Croisons les doigts... Mais j'ai cessé de placer trop d'espoir dans les élections, ici ou ailleurs. En 95, je me disais : courage, dans 7 ans on fera dégager ce guignol. Résultat, j'ai voté pour lui 7 ans plus tard... :doute:

Soroya 06/05/2003 13h17

La France, partie comme elle est, dans 4 ans, au second tour on a soit un duel Sarko/Chirac soit un duel Chirac/Le Pen encore.
Simplement parce que la Gauche est morte depuis un an.
Aucune action politique, aucun leader charismatique ( le premier qui me dit que Hollande est charismatique... :D )

Donc il serait temps que la gauche se retire les doigts du cul et commence a bouger si on veut pas revoir la même chose qu'il y a un an.

Grenouillebleue 06/05/2003 13h24

Citation:

Provient du message de Soroya No'MaaM
aucun leader charismatique (.
Hmm, Strauss-Kahn...

Oops, pardon tu parlais de la gauche :D

Aloïsius 06/05/2003 13h29

héhé...
 
Citation:

Provient du message de Soroya No'MaaM
Simplement parce que la Gauche est morte depuis un an.
Aucune action politique, aucun leader charismatique ( le premier qui me dit que Hollande est charismatique... :D )

On disait la même chose, en 93, 94, 95... Vous vous souvenez de YoYo, a propos de leader charismatique ?
D'un autre côté, on a dit que Le Pen et son parti étaient morts en 99. On a vu le résultat. Donc, crions le sur les toits : la gauche est morte et n'a aucune chance ! La gauche est morte et n'a aucune chance ! Le résultat logique sera que :
1)les candidats de droite vont s'entredéchirer (Sarko/Juppé/Bayrou/Chirac/Villepin/...)...
2)La réaction de rejet devant un résultat présenté comme inéluctable ramènera la gauche au pouvoir. Le problème, c'est d'y rester. Là, il y a besoin d'un homme (ou d'une femme, ça nous changerait) d'état, avec une vrai vision, chose rare de nos jours.

Sakura 06/05/2003 13h49

Ce que je remarque, c'est que jamais on ne mettrait en scène un homme politique d'une manière aussi clairement hostile que Le Pen. Les journalistes ne font là pas un métier de journalistes mais d'opposants politiques. C'est tout à fait sçandaleux.

De toute façon cette émition est encore un succès pour le FN. A mon travail tout le monde en parle, et également dans les net-communautés comme celle des forums JO. Aucun autre homme politique n'a d'impact aussi fort, et je pense que c'est parce qu'il dit des choses justes.

Je ne le voudrai pas au pouvoir, mais en attendant il me permet de faire pression, et ca marche via Sarkozy.

Aloïsius 06/05/2003 13h55

Citation:

Provient du message de Aurore d Ys
Ce que je remarque, c'est que jamais on ne mettrait en scène un homme politique d'une manière aussi clairement hostile que Le Pen.
Ben si. Mais en général, ce sont ceux qui font moins de 2% aux présidentiel. C'est pas toujours une hostilité totale (comme avec certains candidat d'extrème gauche), c'est parfois un ton et des questions tellement condescendant (genre : vous faites un bouffon, faites nous rire) que ça en devient insultant. J'ai une très mauvaise opinion des journalistes français, forts avec les faibles, faibles avec les forts.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h13.

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés.