JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 752 (sites) | 1176 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Répondre
Partager Outils Rechercher
Compte #39350
Invité
 

[Parti Socialiste] La vie du parti

Que Sarko soit élu, c'est à peu près chose faite si l'on en croit les derniers sondages mais si il se confirme que ça soit du 55/45 qu'est-ce qu'il va se passer au PS ?

Dans l'hypothèse ou SR était battue mais avec 48-49% des voix, elle aurait pu transformer le PS en mouvement social-démocrate, avec les Verts et pourquoi pas certains centristes. Est-ce que c'est la partie anti-libérale du PS qui va quitter le navire pour s'allier avec les communistes ? Ou est-ce que ça va rester sans changer ?
Lien direct vers le message - Vieux
Mésange [BH]
Alpha & Oméga
 
Je ne sais pas trop, mais je suis certain que Mister Bayrou compte bien sur l'implosion du PS après une déroute de SR pour faciliter l'assise électorale de son futur Mouvement Démocrate. Il y en a un au moins qui n'attend que cela
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Uhma/Ineilia
Uhma/Ineilia [Cab]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Uhma/Ineilia
 
Que ça soit tel ou tel nom de parti, il restera toujours des gens avec une sensibilité de gauche; c'est pas l'étiquette qu'on met dessus qui pourra changer ça.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Borh
Borh [JLVdM]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Borh
 
Segolene a lancé des appels sans précédents du côté du centre. L'aile gauche du PS va tomber sur l'aile droite pour cela en réclamant un retour aux "vraies valeurs de la gauche". Reste à voir si ces derniers accepteront de faire le dos rond et de se mettre en retrait ou s'ils choisiront l'explosion du PS.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Twan
Twan
Alpha & Oméga
 
Avatar de Twan
 
François Hollande doit mettre fin à son mandat après les législatives au plus tard, il n'y aura pas de conflit pour le virer vu qu'il va de toutes manières démissionner. En l'état actuel des rapports de forces il y aurait 2 possibilités : émergence d'un nouveau leader du courant "réformiste socialiste" se situant donc sur l'ex-position d'Hollande (au centre du PS), ou élection de DSK ou d'un de ses proches c'est à dire un social-démocrate affiché. Les différences entre les 2 seront minimes en dehors de la posture et le débat sera probablement très feutré entre ces deux candidats (voire il n'y en aura pas, réformistes et socio-démocrates étant très susceptibles de faire cause commune contre les rénovateurs et la gauche du PS)

Ces deux courants s'agiteront évidemment bien plus, en incriminant la sympathie affichée pour Bayrou et le Ouisme au TCE dans l'échec de Royal. Mais Fabius n'a jamais été assez populaire pour espérer devenir 1er secrétaire, et la gauche du PS qui le soutien n'aspire pas réellement à la direction, juste à peser sur le programme, et ne pèse pas énormément de toutes manières. Coté rénovateurs, l'habituel agité Montebourg s'étant très investi dans la campagne Royal, il aura peut-être perdu une part de son influence si elle a échoué largement, mais ça le rend également susceptible de rassembler ceux qui s'opposent au lynchage de l'ex-candidate (surtout si les ex-hollandiens n'ont pas de candidat et soutiennent DSK), dans ce cas de figure il passera peut-être devant Fabius.

Enfin comme d'habitude il y aura un congrès avec 3-4 motions importantes, et qui n'aboutira pas à une victoire de l'aîle gauche.

Après, la grande inconnue est dans la formation ou pas d'un "grand" parti de gauche anti-libérale qui pourrait ou pas attirer un petit nombre des personnalités minoritaires du PS (des gens comme Mélanchon, Emmanuelli, Larruturou, Gérard Filoche... je ne pense même pas que Fabius serait tenté, quoique on sait jamais il pourrait continuer dans sa voie et devenir l'Oskar Lafontaine français).

A mon avis certaines formations d'extrême-gauche (LO, PT) sont trop radicales pour participer à un parti dont l'ex-aile gauche du PS ferait partie, et d'autres (la LCR, les CU) ne rejoindront le mouvement que si ce n'est pas un ex-socialiste qui le dirige, s'il s'oppose clairement à la "gauche molle" comme dit Besancenot. Finalement le "grand" parti de gauche anti libérale ne sera donc probablement qu'une grosse LCR, trop d'extrême-gauche (pour ne pas laisser d'espace aux autres branches du trotskisme) pour être un partenaire solide.

Pour ce qui est de la politique d'alliances du PS, elle dépend donc du score de Bayrou aux législatives et du choix que son parti fait vis à vis du gouvernement. A priori, je pense que la majorité du PS sera favorable à une alliance avec le centre, mais je ne sais pas si le centre en voudra. Tout dépend du poids des UDF favorables à soutenir Sarkozy dans l'appareil du futur MD (les premiers congrès du MD pourraient bien réserver plus de surprises que le prochain du PS, en excluant pas les pro-Sarko affichés Bayrou prend le gros risque de finir minoritaire dans son propre mouvement).

Finalement je ne pense pas que le PS éclatera ou changera énormément, mais je pense qu'il courre le risque de se retrouver isolé, sans allié à gauche ni à droite à part les Verts.

PS : a part ça la "déroute électorale" on nous a déjà fait le coup au 1er tour, où c'est bien connu Royal devait être "au coude à coude" voire derrière Bayrou, les prophètes de l'Agora l'avaient dit (quant aux sondages ils se trompaient de 3 à 5pts sur Sarko et de 3 à 6 sur Lepen). J'inviterais donc ceux qui veulent l'analyser à attendre dimanche.
Lien direct vers le message - Vieux
Asthrill [lsdo]
Alpha & Oméga
 
D'un point de vue objectif, c est pas le pourcentage d'une election qui fait ou pas un parti mais le nombre de sympathisants ?

Qui plus est si SR rallie a elle plus d'électeurs, que l'ensemble des électeurs de gauche du premier tour, ca ne peut pas être une deroute.
Tout comme la non élection de NS.

Ce qui peut être une déroute serait de faire moins de voies au second tour qu'au premier.

a plus
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Torkaal
Torkaal [Furya]
 
Avatar de Torkaal
 
[edit]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Uhma/Ineilia
Uhma/Ineilia [Cab]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Uhma/Ineilia
 
Sauf que la on dirait que les vautours planent déjà en espérant chopper les morceaux, c'est quoi cette manie de vouloir voir se détruire pour cause d'échec? On dirait que c'est une attente, ou une satisfaction malsaine de parler par avance de choses qui pourrait arrivées, comme dit plus haut, ce sont les sympathisants qui font un parti non ses résultats à une élection, surtout quand il s'agit tout de même de millions de voix, j'appelle pas ça un parti mort, mais bon.... Sauf si les rats quittent le navire et que certains font comme un candidat bien connu, retourner leur veste, pour aller dans le sens du vent et de la victoire...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Torkaal
Torkaal [Furya]
 
Avatar de Torkaal
 
Perso je m'en moque, mais je trouve que le pays a besoin d'un courant d'opposition fort pour contrebalancer le pouvoir en place, sinon ça ne mène qu'à plus de pouvoir d'un coté, et trop de pouvoirs n'est jamais bon.

Après c'est peut être que des "on dit" mais faut pas se leurrer, après la déroute de 2002, si ça se reproduit 5 ans après malgré le temps qu'ils ont eu pour se préparer, on peut pas nier que leur parti en prendrait un coup.

Et sachant qu'il y'a déjà une des tensions à l'intérieur du PS avec des Emmanuelli, Fabius, qui veulent aller complètement à l'extrême gauche, et l'autre plus libérale, avec DSK, etc, ce n'est que pur débat pour l'instant mais ça pourrait arriver, et dans un sens l'immersion du nouveau parti de Bayrou fera pas de mal au paysage politique français.
Lien direct vers le message - Vieux
Compte #39350
Invité
 
Citation:
Envoyé par Asthrill
D'un point de vue objectif, c est pas le pourcentage d'une election qui fait ou pas un parti mais le nombre de sympathisants ?

Qui plus est si SR rallie a elle plus d'électeurs, que l'ensemble des électeurs de gauche du premier tour, ca ne peut pas être une deroute.
Tout comme la non élection de NS.

Ce qui peut être une déroute serait de faire moins de voies au second tour qu'au premier.

a plus
D'un point de vue objectif c'est le nombre d'élus. Avec 45% des voix aux présidentielles, le PS sera en passe de perdre un grand nombre de sièges à l'assemblée, d'autant plus que Bayrou ne sera pas très chaud pour s'allier avec eux si leur score des présidentielles est mauvais.
Lien direct vers le message - Vieux
Sewen
Alpha & Oméga
 
Citation:
Envoyé par Twan
PS : a part ça la "déroute électorale" on nous a déjà fait le coup au 1er tour, où c'est bien connu Royal devait être "au coude à coude" voire derrière Bayrou, les prophètes de l'Agora l'avaient dit (quant aux sondages ils se trompaient de 3 à 5pts sur Sarko et de 3 à 6 sur Lepen). J'inviterais donc ceux qui veulent l'analyser à attendre dimanche.
Tu parles de quels sondages, vu qu'on a justement eu des sondages très juste avant le premier tour ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Twan
Twan
Alpha & Oméga
 
Avatar de Twan
 
Citation:
Envoyé par Sewen
Tu parles de quels sondages, vu qu'on a justement eu des sondages très juste avant le premier tour ?
J'ai un peu exagéré, écarts de 1 à 5 points en fait. Seulement deux instituts sur 6 ont donné dans leurs derniers sondages un score de Sarkozy dans la marge d'erreur (30% chez IPSOS et et 29% chez IFOP), 3 instituts de sondages le donnaient à 27 si je me souviens bien et un à 26. Sur Lepen, les plus proches du résultat donnaient 12,5%, 3 instituts le donnaient à 14 ou plus dont un à 16,5% et devant Bayrou (CSA).

Dans les sondages sortie des urnes censés annoncer les résultats avant l'heure française ils se sont encore plus gourés, Lepen était devant Bayrou dans 2 sondages publiés en Suisse, et Sarkozy à égalité avec Royal dans l'un d'eux. Même dans l'estimation des résultats, les écarts étaient encore conséquents, Sarkozy n'était au dessus de 30 dans aucune des résultats de 20h (il était donné à 28 contre 26 sur Canal +, à 29 sur TF1).

Les sondages ont été moins éloignés de la réalité que dans d'autres élections (ce qui est logique, avant il y avait une semaine sans sondages pas juste 2 jours), mais loin d'être exacts pour autant. La victoire de Sarkozy est probable vu les résultats, mais une "déroute" de Royal pas du tout garantie quoique elle puisse aussi être énorme (avec la même marge d'erreur maximum, Sarkozy est entre... 50 et 58,5%).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Le sorcier
Le sorcier
Alpha & Oméga
 
Avatar de Le sorcier
 
L'election présidentielle n'aura aucune espèce d'influence sur le sort du P.S il est stupide de penser ça...ça reste quoi qu'il arrive le 2eme parti de France a l'heure actuelle,en terme de militants ,élus ,appareil et tout ce qu'on veut ...

Les législatives elles seront plus intéressantes de ce point de vue ,on verra peut être de nouvelles alliances se dessinées et le parti pourrait alors prendre une orientation(centre)ou une autre (gauche).
__________________
Ecoute, j'ai été enfant de choeur, militant socialiste, et bistrot. C'est dire si j'en ai entendu des conneries...


Michel Audiard

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Silgar
JOL Silgar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Silgar
 
J'espère que l'on assistera a un bouleversement majeur du paysage politique français.

On peut très bien imaginer que la gauche soit contrainte à la même mue que la droite s'est imposée avec la création de l'UMP.

Le PS n'ayant plus d'alliés sur sa gauche, il y a fort à parier que :
- Soit sa position sur l'échiquier politique se recentre ;
- Soit que le PS se divise en deux : une aile clairement à gauche, une autre aile étant social-démocrate à l'image des autres Etats européens.

Sur la droite, bien que ce ne soit pas le sujet, je pense que l'on assiste à une disparition progressive du FN, ce qui ne peut être qu'un bien de mon point de vue.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Arkken
Arkken
Alpha & Oméga
 
Avatar de Arkken
 
Il n'est pas impossible qu'il y ait un nouveau Congrès de Tours comme en 1920 avec la scission entre PS et PC. Il y a actuellement trop de vautours et d'éléphants autour du PS pour que la machine socialiste survive à un score inférieur à 48% de Ségolène Royal.

Les critiques en cas d'échec vont pleuvoir. Le PS avait 5 ans pour présenter un candidat crédible et un programme crédible. Ils ont tout fait au dernier moment, dans les derniers mois, selon l'humeur du moment. La pillule va être très dure à digérer rue Solférino dès lundi matin.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (3 membres et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 13h32.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite