JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 423 (sites) | 801 (forums)Créer un compte
EverQuest
Forum Général
Les forums JOL > EverQuest > EQ - Forum Général > Un monde d'llusion RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Wizoom
Roi
 
Message roleplay

Un monde d'llusion

ahhh voila un forum sympa ou il n'y a personne en rp, je vais pouvoir raconter mes petites histoires ici tranquilou sans qu'on me casse les c...
tout ici est a prendre au second degre est n'est que pour le plaisir d'ecrire et de lire, rien qui merite de sauter au plafond
EQ est un jeu je le rappel
(ci-apres quelques lignes deja editee sur un autre forum)

__________________________

Livre I chapitre I


Tout est si calme...
Je me retourne à nouveau vers la fenêtre, abandonnant le spectacle des flammes chauffant ma douce demeure...
Un sourire me vint aux levres...
Il faisait beau dehors...

Pourquoi ce feu alors ? Sans doute à cause du crépitement du bois assaillit par les ondulations qui le consumaient, ce bruit si doux à mes sens...
Enfin chez moi, à Erudin, dans la demeure familliale des Girandirill.
Machinalement je passais mes mains sur mes jambes, comme si une douleur lancinante me génait, reveillée par la chaleur de l'âtre.
-"Non, tout va bien, mes périples sont fini... pour l'instant..."
Il était temps que je retrouve mes racines, après cette douleur qui m'avait terrassé, et fait perdre à nouveau ma foi en Quellious.

Oui, de nouveau chez moi... même si j'étais seul dans cette vaste demeure familliale, aux nombreux souvenir...
Le portrait de mon ancêtre Arion Girandirill me regardait de son air impérial... ses yeux flamboyants, au même rythme que les flammes, semblaient me foudroyer de reproches.
Pourquoi cette mésaventure ?
Pourquoi tomber dans ce piège si subtil ?
...
J'avais abandonné mes racines pour un amour interdit... une haute elfe de famille royale, alors que les miens gardaient si précieusement notre nom depuis tant de générations, formant des alliances avec les autres grandes familles d'Odus...
-"... Et tout cela pour une illusion... mais peu importe..." pensais je à voix haute.
je me relevais face au portrait d'Arion.
-"Oui, je suis rentré à présent, pour vous retrouver... il est temps de redonner à notre famille le prestige dû à son nom !"
Mirage lumineux sans doute, mais je cru voir un regard satisfait sur le visage de mon ancêtre.
Lui tournant le dos, je me dirigeais vers mon étude. Des parchemins étaient étalés en désordre... sans hésiter, je prenais un gros volume dissimulé sous cet enchevètrement...
-" Hum... légendes Norrathienne... contes chantants de Maître Gildorr..."
j'ouvrais au hasard le tome volumineux, me remémorant nos aventures avec mes compagnons de guilde.
Le haut barde de notre groupe avait passé un temps impressionant à rassembler toutes ces informations... nombreuses étaient les personnes qui y avait participé.
-" ... les mariés de l'effrois de la tour... la mère des Wurms... le vol des griffons..." hum.. toutes ces légendes...
Pourtant, même si peu de personnes le savaient, ces chants que l'on entendait jusqu'aux plus petites tavernes de Freeport, toutes avaient été vécues...
je pris une feuille qui servait de marque page, je posais une fois de plus mes yeux dessus. Et sans vraiment les lire, les mots s'imposaient à mon esprit...
-"Voila une quête digne des Girandirill..."
Je refermais le livre dans un grand bruit, la feuille toujours dans ma main, je la pliais précautionneusement et la mis contre mon coeur...
Retournant vers la cheminée, je posais ma main sur le Staff of the Wheel, souvenir de ma jeunesse glorieuse...
-"Père, vous aviez été si fière de moi quand je l'avais ramené chez nous... même si il avait été en parti la cause de notre déchéance... Aujourd'hui je vous fais une promesse... le Staff of the Four fera parti de notre maison, les Girandirill retrouveront leur grandeur passée... et le mal que l'on vous a fait sera oublié !"
Plein d'amertume, mais armé d'une foi retrouvée, j'adressais à nouveau ce serment à ma déesse.
-"Oui, mon nom a été baffoué par une illusion... mais c'est fini, il est temps ! Une nouvelle vie m'attends !"
Je rangeais le parchemin dans ma robe, et commencais à réfléchir aux nombreux préparatifs que ce nouvel objectif m'imposait.
-"Dès demain, je repars !" Dis-je en saluant la peinture qui m'observait...
Je fis un signe qui s'adressait à cet homme du passé, mais aussi à toute ma famille aujourd'hui disparue, à ma déesse.. ainsi qu'a mon futur ...
-"Pour la légende !"

...

Le lendemain, un sorcier armé de son baton de guerre, sortait de la ville d'Erudin... le claquement des sabots de son cheval se faisaient entendre dans les rues blanchies par la brume matinale...
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
suite...
Livre I chapitre II


Le sorcier ressera le col de sa tenu de voyage... Le blizzard ne cessait de souffler depuis le debut de la journée.

-" Quel sale temps, je regrette la chaleur d'Edos"
- "Hurmf..."
Kaldamn le nain venait de hausser les épaules dans un grognement. Wizoom n'en revenait pas de leur endurance au froid, depuis des jours ils chassaient les Wurms dans le territoire des nains des glaces de Thurgadim. Et il avait l'impression d'être le seul à se plaindre.
L'entrée du repère des wurms était impressionante, et imaginer ce que l'on pouvait trouver à l'interrieur, rajoutait son lot de frissons, déjà nombeux à cause du climat.
L'ogre et la barbare se rechauffaient en s'entrainant continuellement, comme si leur force était inépuisable... Voir la buée s'échaper de leur bouches alletantes ne risquait pas de le réchauffer.
-"Urhh ! Urhh !"
-"OUI ca va ! n'en rajoute pas Pakret !" Bedilie la sauvage guerrière de Halas venait de récuperer son épée dans la neige après un coup vicieux de l'ogre... Le groupe avait depuis longtemps abandonné le décompte des points des passes d'arme.
Dès qu'un des adversaires prenait l'avantage l'autre le rattrapait l'instant d'après.
"Si il ne faisait pas si froid, le comic de la situation me ferai bien rire..." Pensa le sorcier
De nouveau il essaya de resserer sa tenue, mais elle ne pouvait pas mieux le protéger. Pourtant la tunic était chaude et confortable, bien plus que sa robe de combat. Encore un cadeau de Bedilie et du groupe. Phibrizo le sorcier haut Elfe n'en avait pas voulu, préférant de loin sa puissante robe crystaline... "Il n'y a qu'un Erudit aux manières de nobliot pour porter cet accoutement" Avait-il dit.
Yalamien le clerc apporta au groupe des boissons chaudes. Comme à son habitude, il passait son temps à prévenir tous nos besoins, s'occupant de notre bien être comme de notre survie. La tasse chaude entre ses mains, il remercia le haut elfe, si patient... une fois de plus Pakret accepta la tasse de porcelaine... et une fois de plus elle se brisa entre ses puissants doigts. Rituel quotidien qui rendait sa bonne humeur au groupe, chacun y allant de sa réflection.
-"Mais comment fais-tu pour avoir toujours des tasses sur toi Yalamien ?"
-"Alors Pak ?... tu t'entraines sur des tasses maintenant ?"
-"Urk uuurk ! Moi pa fer ex pre"
-"hu hu hu..."
glou glou glou
-"Kaldanm, on t'as vu ! tu rajoutes de la gnole !"
...
-"Salut la compagnie !"
Tous se tournèrent vers le nouvel arrivant.
-"Uuurh ! petit'hom !"
Pakret souleva Orkidee dans les air et le fit tournoyer. Le gnome enchanteur pris un air sévère et grourmanda l'ogre. Mais il ne pu s'empécher d'éclater rire. Rire qui se propagea à travers le groupe...
A part le sorcier, qui regardait celle qui l'accompagnait.
C'était elle, l'illusion... celle qui lui avait prit son nom... que tout le monde voyait différement de lui maintenant...
Qui portait toujours l'insigne des Girandirill et ne voulait le rendre...
Personne ne pouvait rien pour lui... elle était dans la communauté de la légende, et la communauté passait avant toute chose... Elle seule pouvait lui rendre son nom... Et le sorcier attendait, patiemment, de rendre à sa famille son bien le plus cher.
-"URRRHH !"
-"Attaque ! tenez vous prêt ! Soutenez-moi pour la gloire de Halas!"
-"Pour la légende !"
Et tous en cœur.
-"POUR LA LEGENDE !"
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
suite
livre I chapitre III



Le sorcier regardait son ancetre pour la derniere fois sans doute

baissant les yeux, le regret a l'ame... il quitta sa demeure familliale, fermant sougneusement la porte, comme s'il cellait son destin et enfermait son passe.
trop de gens avait souffert avec lui.

l'Illusion etait forte, trop forte, elle l'avait gagne, il était détruit...

il allait se retrouver seul, abandonne de tous, ou tout au moins oublié des siens, a cause des obligations de chacun.
mais ils resteraient dans son coeur au long de son voyage...

Le soricier regarda autour de lui, esperant croiser un regard... mais non...

Il était temps... la vérite avait perdu, mais il me restait Quellious.. peut etre me laissera t elle l'occasion de refaire ma vie...

d'un signe de la main nostalgique il dit au revoir a son ancestrale demeure... et parti
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
suite...
Livre I chapitre IV


Wizoom trouvait son sac bien léger finalement..
après de nombreux jours à louer ses services, les résultat était la... à peine de quoi faire une orgie à Thurgadim... Les nain des glaces allaient encore rechigner à lui apporter leurs meilleurs crus pour accompagner leurs rôtis de Wurms...
Mais il était fourbu, et penser à un lit douillet lui donnait des ailes, et c’est toute la désinvolture des gens désabusés qu’il pénétra dans la taverne... Quel ne fut pas sa surprise ! Un groupe d’aventurier reconnaissables entre tous, ses anciens compagnons de confrérie !
N’osant s’approcher d’eux, il s’installa à une table éloignée, bien a l’abris de la pénombre... Il les regardait discrètement, les voyant préparer une aventure comme au bon vieux temps. Pris de nostalgie, il se leva discrètement et se dirigeât vers la sortie...
C’était compté sans le regard vif de la prêtresse elfe Numaria, guérisseuse et accessoirement grande cuisinière de la guilde.
-”WIZOOM !!”
Quatre regards se tournèrent vers le sorcier qui c’était figé, la main sur la poignée de la porte.
Bithur le nain, clerc à la barbe tressée, Gildorr le téméraire barde aventurier, l’énigmatique Tebryn a la lame aussi sournoise que son âme... bien que peu d’ennemis ai pu lui en faire le reproche...
Wizoom se retourna lentement, et lança a Gildorr un regard incertain... La façon dont le barde le foudroya du regard et tira une chaise ne l’était pas.
Wizoom traîna les pieds jusqu’a la table, comme si il avait été pris en faute.
Les questions fusèrent d’un coup de toutes parts, et pendant un temps les troubles furent oubliés au profits d’anecdotes toutes plus extraordinaires que les autres, l’attaque des géants, l’intrusion dans le temple de Casic Tule, les recettes succulentes... tout y passait, un vrai bonheur !
il ne fut plus question de partir sans lui dans leurs périple, en souvenir du bon temps... Exténué, mais trop content de pouvoir rester avec ses amis, c’est avec joie qu’il accepta de les rejoindre.

WL... deux lettres sur le haut du parchemin que Gildorr leur tendait... Le reste devais êtres écrit dans un langage ancien, car personne d’autre qui lui n’arrivait a déchiffrer les petits signes qui couvrait le document.
mais nous n’avions pas besoin d’en savoir plus... WL...Wakening Land... Wizoom avait déjà des frissons... cela faisait plusieurs jours qu’il faisait des recherche sur cette contrée. Il avait finit par réunir suffisamment d‘éléments pour créer un sort de téléportation qui l'eménerait dans cette zone inconue. il était d’ailleurs en train d’accumuler assez de puissance pour pouvoir le mémoriser... Il touchait au but, mais ses compagnons déchantèrent quand ils apprirent qu’il lui faudrait encore une bonne journée de recherche a Crystal Caverne.
Heureusement, gildorr avait déjà prévu un itinéraire... traverser la ville des géants. Si les autres compagnons ne firent aucune remarque, à part Tebryn qui serra le manche de sa lame avec un rictus cruel, Wizoom lui eu des sueurs froides des géants... une ville de géants !
Pourtant tout se passa très bien... Tebryn n’ayant qu’a porter le corps du sorcier sur ses épaules et traverser la zone tranquillement, après sa mort suite à une de ses si talentueuses gaffes...
il voulu lancer une invisibilité sur un des compagnons qui continuaient d’avancer, et se retrouva entouré de garde géants qui n’avaient pas apréciés son apparition soudaine.
Les Rygorr a son bind point firent l’échos de ce reproche... laissant ainsi le temps a Bithur de trouver un endroit tranquille pour une résurrection.

De retour retour parmi eux, ils entrèrent dans Wakening Land, et se dirigèrent vers l’emplacement désigné sur le parchemin par une croix bien rouge... des singes volant
Tout le monde souria a cette remarque... Beaucoup moins quand ils recurent les premiers sorts offensif de ses adeptes de la magie.
Le chevalier de l’ombre Tebryn demanda un moment de répits pour profiter des pouvoirs du Sorcier. les forces adverses étaient puissante, une arme plus adaptés serait la bien venue. il lui remis une fortune et le chargea d’aller en ville, trouver un marchand célèbre et de revenir rapidement avec cette arme.
Wizoom se binda a côté d’eux et se téléporta a West commun....
-”Wizoom ?...”
-”oui ?”
...
...
se téléporta...
et non pas un sort de gate...
...
Ses compagnons le regardait complètement abasourdit. Comment un sorcier avec autant de pouvoir, pouvait être aussi distrait ! Comment arrivait il a modifier le temps et la distance et se tromper entre deux sorts basiques...
Une gaffe de plus à mettre sur le compte du sorcier... La légende n’allait pas dans le sens qu’il avait choisi semblait il...
Tebryn lui fût assez ravi d’aller chercher directement sa terrible arme... et eu largement le temps de s’entraîner à son maniement. Temps qui fut beaucoup moins apprécié par ses autres compagnons... On s’en serait douté.

Par chance, un des professeurs en sorcellerie de Wizoom eu la bonté de prendre pitié des erreurs de son élève... cela devais lui rappeler le bon temps.
Griotte apparue près d’eux pour les secourir, cette maîtresse en arcane eu tôt fait de débrouiller cette affaire... en deux secondes, comme à son habitude... Elle était toujours efficace, sinon plus... et ne fit aucune remarque à son ancien élève, ce dont il lui fut grès.

De retour à Wakening Land,ils étaient tous bien décider à mettre bouchées doubles pour rattraper le retard pris à cause du sorcier. Mais ce coup si, les singes volant étaient prêt à nous accueillir. Sortant de nul part et de partout à la fois, ils encerclèrent les aventuriers et la boucherie commença... le groupe fut d’abord séparé de Tebryn à cause d’un maître singe, qui lui inspira un peur magique incontrôlable. Contre sa volonté il fut entraîné loin de ses amis. comprenant le danger, Gildorr ordonna la retraite, et demanda au groupe de profiter de sa célérité pour s’enfuir... en partant dans le sens inverse de l’infortuné Tebryn.
Numaria, encerclée par l’ennemi ne pu réussir cette tactiques et tomba sous l’avalanche de sorts que les singes volant lui lançaient.
Les trois rescapés prient leurs jambes à leurs cous mais ce n’était pas suffisant... La portée des sorts les rattrapèrent, laissant Gildorr et Bithur aux pieds de Wizoom. il lui restait alors 17 points de vie et était incrédule face à la chance qu’il avait d’être encore en vie !

Il traîna le corps du barde dans un endroit calme, puis retourna auprès des autres corps pour continuer cette pénible et douloureuse besogne... mais on dit bien “malin comme un singe” . ils avaient déjà prévus cela, et l’embuscade qu’ils lui avaient réservé fut fatale... et il rencontra la mort une troisième fois.

Heureusement le monde est bien fait, aidé par un haut sorcier, ils retournèrent sur les lieux et tout rentra à nouveau dans l’ordre. A défaut d’avoir été vainqueur, ils avaient été ensemble, et cela valait toutes les victoires. De toute façon, ils le savaient bien... ils reviendraient et reviendraient encore... Jusqu’au succès total... car tel est leur vie, leur mentalité et leur force.
POUR LA LEGENDE !
Wizoom eu de nouveau l’impression d’appartenir à quelque chose... et il se promis de se faire pardonner un jour, si Quellious le lui permettait.
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
suite...
Livre II chapitre I


-”ouUAAATCHH !”
-”ca fait mal !”

Je portais ma main puissante vers ma poche de pantalon droite...
-”...musclée ?...” je regardais mon bras, couverts de cicatrices...
-”... mais qui suis-je ?..”
-”... “
un mouvement dans ma poche me fis sursauter... alors que je deboutonnais rapidement l’ouverture, un lapin blanc en jaillit, il grandit démesurément en quelques instants, et je me retrouvais face à un petit elfe aux oreilles pointues...

il s’aprocha de moi, n’osant bouger face à un tel prodige, je le laissai me soulever mes paupières malgrès le fait qu’il soit presque aussi grand debout que moi assis.

-”tu ne te souviens donc de rien ?”
-”non, de quoi devrais-je me souvenir ? qui es tu ?”
-”hum...” l’elfe se mit a bondir tout autour de moi
bonk
boonk
booOOOooooonk
-”je suis Ptilapin, cela ne te dis rien Barbare ?”
toujours sous le choc, je fis non de la teête
-”hum... il semblerait que durant ta transformation il se soit passé quelque chose maître Girandirill”
-”pourquoi m’appeles tu maître ?”
-”ah oui c’est vrai, tu ne sais plus rien...” l’elfe passa sa main sur son menton “
-”disons que tu es mon maître... et que dans la riche famille Girandirill d’Odus, les barbares comme toi servent d’hommes et de femmes à tout faire, ayant les corvées les plus laborieuses et les plus ingrates... tu seras donc... tu es même, un esclave de la fammille Girandirill”
-”cela ne me plait pas du tout !” dis-je d’un ton menacant
bonk booOOnk
l’elfe s’eloignat de quelques pas
-”calme toi, n’oublie pas que je suis le seul lien avec ton passé”
-”alors dévoile le moi !”
-”non, ce n’est pas le moment et crois moi ne t’énerve pas, cela ne te réussit pas...”
-”uurh ?”
-”tu préférerais sans doute une histoire de sorcier oursgarou qui se tranforme quand il est en colère ?”
-”je ne crois pas à ces balivernes, ne me racontes pas de conte de fées et dis moi la vérité !”
-”ahh la vérité... qui s’en soucis.. allez viens nous avons des choses à faire et à vivre, une nouvelle vie d’aventure s’ouvre à toi de quoi te plainds tu ?”
l’elfe lui tendis la main, et le barbare eu la sagesse de ne pas s’en servir pour se relever... il l’aurait sans doute envoyé de l’autre côté de Norrath tant ils étaient différents.
Moi, le barbare, oursgarou amnésique, tout en puissance, lui, l’elfe lapin, tout en subtilite...
oui... la légende doit continuer
-”viens, suis moi, je vais te présenter de vieux amis...”
l’elfe se demanda comment il allait prevenir les gens de la guilde des cdl de ne pas lui remémorer les derniers évènement.. puis ils haussa les épaules...
-”bah, ils sont assez grands pour ne pas le faire... “
...
-”viens te dis-je”
je le suivais en trainant les pieds, puis ce qu’il m’enmenait vers un avenir incertain
-”hum... à cette heure la Kaldamn le nain devrait déjà être dans la taverne, sans doute rejoin par Bithur... et les autres attirés par le bruit devraient suivre....” se tournant vers moi il me dit
-“allez viens, voyons voir si tu n’as as oublié aussi comment boire !!!”
-"MUHAHAHAHAHAHAH !... oui allons y, j'ai grand soif !"
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
voila pour le moment
la suite au fur et a mesure de mes periples

enjoy
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ingham
Ingham
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ingham
 
/e sort le fusil a lunettes....

/e place le lapin au centre de son viseur....

*PAN*
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
et le chaton arriva...
Livre II chapitre II



-"Tu n'as qu'à le donner à ton pet !"
-"Rohh Arrach' t'exagères, tu pourrais faire un effort... Allez quoi, mets ça dans ton sac à dos s'il te plais..."
-"Grml grml..."

Je prenais à contre cœur un nouvel item invoqué par le magicien. Je n'en pouvais plus d'être encombré par le bric à brac inutile que le gentil magicien invoquait sans cesse...
J'avais rencontré Chatongris Coeurtendre à l'entrée de la taverne des créateurs de légendes... Ptitlapin avait insisté pour que j'y entre, mais l'air y était trop enfumé à mon goût, et j'avais du mal à y respirer à l'aise, trop malsain, je vais être malade avais-je pensé...
En sortant après avoir planté là le druid (mais en lui promettant de lui donner de mes nouvelles) j'avais été accosté par le haut elfe, qui paraissait me connaître et était même ravis de me voir, ce qui me fît bizarrement du bien. Après s’être aperçue que je ne me souvenais de mon passé, il avait insisté pour m’accompagner dans mes aventures. Nous nous dirigions d’ailleurs vers High Keep, une ville méconnue dont les sous-sols étaient envahis de goblins. Aider ces braves gens serait un plaisir, surtout que tout ce que l’on récupérait sur les monstres nous revenait, ce qui n’était pas pour me déplaire...

Là ou j’avais manqué de discernement, c’est que je m’étais fié à l’efle pour me montrer le chemin... je ne savais pas qu’il était si mauvais guide, aussi nous perdions nous constamment... Nous avions même traversé la forêt Kithicor de nuit échappant de peu à ses terribles habitants, après une course effrenée hors du bois !
Par contre c’était un sympathique compagnon de voyage...
Sa vie avait été assez mouvementée, étrange même, il était question de Kerran, de Tunare, de l’Elue de la Nation Elfe...
Aaahhh, la Nation Elfe, il en parlait avec tant de nostalgie... C’en était émouvant. Agaladrielle était un nom qui revenait souvent, mais il y avait aussi Elandil, Haksel, Kheine son maître en magie, la famille Sylvermoon, Neynou son ami d’enfance... et tant d’autres amis qu’il retrouvait à leur cérémonial de Kelethin pour accueillir les nouveaux membres...
Les attaques Orcs à Crushbone, les guerres contre les Seigneurs de l’Ombre... Dresse, sa pire ennemie qu’il admirait tant aussi... Lenkha sa nourrice qui avait tant fait pour la famille Girandirill en léguant sa fortune et sa bijouterie...
Ah, oui que de souvenirs heureux... Les beaux jours de sa jeunesse..

-”Quelle idée aussi de toujours rêvasser !”
-”Regarde moi ca... ma robe est toute déchirée...”
Je contemplais le désastre... l’Elfe remettait ses affaires sur son dos, il avait été attaqué par des orcs à un croisement...
-”Je ne comprends pas, ces orcs ne sont même pas digne de goûter au glacial touché de mes épées... et ils te mettent à terre si facilement...”
-”Oui, et bien va dire ca à mon pet. ! Si on ne courrait pas partout, j’aurais eu le temps de l’invoquer pour qu’il nettoie cette racaille verte !”
Les mages n’ont vraiment pas de chance pensais-je... Si fragile... Je lui débouchais une fiole de gnole pour le remettre des ses émotions.
-”Au moins, nous voici à l’entrée de High keep et je...”
La vision des choses se troubla comme si j’avais été drogué..
Il me fit un signe de la main...


-”Camin... je dois trouver Camin...”
-”Oui voila pourquoi je suis là...”
Le sorcier voyageait dans Odus depuis plusieurs jours et avait finalement retrouvé la trace de Camin à Erudin. Il avait fini de se poser des questions sur les trous dans sa vie, ne se souvenant plus de ce qu’il avait fait pendant de courtes périodes, comme si le temps s’arrêtait pour lui, sans pour autant perturber son environnement... le soir il allait ouvrir une porte et ne rentrait dans la pièce que le matin suivant
Il n’avait aucun souvenirs, comme s'il faisait des bons dans le temps.
-”Une malédiction... Je ne suis plus à cela prêt, et puis, quand on est en bas, on ne peut que remonter...”
En solitaire, ayant tout perdu, amour, amis, renommés... Il se lançait dans des quêtes impossibles, défiant la mort comme s’il avait envie d’en finir une bonne fois pour toute.
Aussi, il était blasé de tout et ne s’inquiétait de rien. Cela ne pouvait aller qu’en s’arrangeant pensait il.
Seul Quellious lui parlait à présent, et cela lui allait très bien. Elle était la discrétion même. Il la servait avec honneur, comme il l’avait toujours fait.
-”Carmin...”
...
-”Rien à faire, je ne le trouve pas... je reviendrais avec un pisteur...” Il se concentra à nouveau, comme il avait appris à le faire dernièrement... Sachant que cela lui ferait distordre le temps, sans vraiment en connaître les conséquences”

-”Ah te revoilà...”
-”Urrh ?...”
-”Ne t’inquiètes pas, tu reviens tout le temps”
-”J’ai eu comme l’impression que Norrath disparaissait autour de moi !”
-”C’est sans doute plus l’inverse... Mais rentrons à présent, la nuit tombe... et une bonne nuit de sommeil dans une chambre chaude nous fera grand bien”
-”Oui, et demain, nous anéantissons ces gobelins !”
-” Arrach’...”
-”Oui Chaton ?”
-”J’aime bien ton enthousiasme !”
Je lui administrait une de mes claques amicales dans le dos, ce dont il avait horreur mais dont il ne pouvait déjà plus se passer, ce qui le fit entrer encore plus vite dans la ville de High Keep.
-”Urrh ! Urrh ! Urrh !”
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
Froufrou de nobliot
Livre II Chapitre III


-”hum.. non plutôt celui là...”
-”Je vous assure, seigneur Wizoom, le vert est la couleur qui vous va le mieux !”
-”Maîtresse Tigonnea, je me range à votre avis, une fois de plus... mais expliquez-moi alors comment vous faites....”
-”C’est à dire ?”
-”Et bien, vous êtes Maîtresse en sorcellerie, vous partez à l’aventure continuellement, comment trouvez-vous le temps d’allez en plus chercher des tissus si rares pour faire de tels vêtements !”
-”... Oh.. ce n’est pas bien sorcier si je puis me permettre ce jeux de mots...”
-”Hu hu hu... oui.. histoire de sorciers !”
-”Et bien tout est lié voyez-vous, je suis actuellement en contact avec les nains des glaces de Thurgadim pour avoir une relique très intéressante... mais vous savez comment sont ces nains... il n’y a rien sans rien... Aussi sont-ils continuellement en train de me demander moult faveurs, je suis donc parvenue à devenir maîtresse dans de multiples disciplines, par la force des choses, comme la poterie, la cuisine, même dans l’art de la forge !... Et bien sur, celui de la couture.”
-”Je dois avouer que vous faites des merveille, maintenant que j’ai repris le contrôle de mes terres, je réinvite le beau monde d’Odus en ma demeure familiale, et j’ai l’impression que chaque fête est un succès grâce à ma nouvelle garde robe !”
-”Entre nous, ami Wizoom, je dois vous avouer qu’il était temps pour vous de reprendre les choses en main.”
-”Dame Tigonnea, vous avez raison... une fois de plus... Il était effectivement grand temps !”
Le sorcier se dirigeât vers le bar de son étude et en sorti une fiole au liquide bleuté. Alors qu’il était en train de leur remplir deux verres, la sorcière érudite lui posa la main sur son bras.
-”Wizoom, tu sais bien que je ne suis pas portée sur les breuvages.”
-”Tigo, je sais, mais faites moi le plaisir de goûter celui-la”
Il lui tendit le verre qu’elle n’osa refuser et le porta à ses lèvres. Le sorcier sourit en voyant son air surpris.
-”Et oui, si cette boisson ambrée ne contient pas d’alcool, elle n’en est pas moins délicieuse. Mes périples m’ont poussés jusqu’à l’île de Kunark, et j’ai trouvé une sympathique bande d’aventuriers qui m’a enrôle amicalement dans leur groupe pour leur prêter main forte. Leur guérisseuse, très intéressée elle aussi par les beaux vêtements, comme il sied à la grande noblesse des vieux continents, m’a fait découvrir cette nouvelle essence de plante, de la menthe solaire des terres de la terreur.”
-”Vraiment étonnamment rafraîchissante !”
-”Content de vous voir surprise !”
Les deux sorciers devisèrent ainsi un long moment dans les canapés confortables de la demeure des Girandirill. Wizoom appris que la grande Dame avait elle aussi fait parti de la même guilde que lui, bien avant son arrivée et regretta de ne pas avoir fait plus de recherche sur les légendes qu’elle avait sûrement laissée lors de son passage. Il lui parla en retour de cette nouvelle confrérie qu’il avait grandement apprécié à “Dread Land”.
-”Oui, c’est cela, la Confrérie du Tonnerre, une joyeuse bande à n’en pas douter ! Un bon point pour eux, ils riaient de bon cœur en regardant les vilains monstres s’envoler à plusieurs mètres en plein combat ! Comme quoi les blagues de sorciers sont accessibles au plus grand nombre ! Hu hu hu...”
Ils devisèrent ainsi jusqu’à tard dans la nuit, jusqu’au moment triste ou les amis qui se retrouvent doivent à nouveau se séparer.
Wizoom regarda partir Tigonnea dans les rues éclairée d'Erudin, et se rappela son enfance, quand tout petit il courrait en criant dans les rues en sa compagnie. Le monde changeait, mais heureusement, l’amitié restait.
En refermant la porte, le sorcier sourit en repensant à sa voisine, aînée de peu d’années, qui avait supporté de façon imperturbable, les facéties de sa jeunesse.
Lien direct vers le message - Vieux
Compte #10528
Invité
 
Smile
Je te reconnais bien la viel erudit, tu raconte toujours aussi bien tes aventures

Je suis bien amusée de voir que Chatongris n'a pas changé, il ce pert toujours autant, pauvre arrachecoeur qui dois en voir des vertes et des pas mures :bouffon:

Bisous a toi Arrachecoeur, Chatongris, Ptitlapin et Wizoom

Continuez a me faire rever
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
Les enfants
Livre III chapitre I

Les deux enfants s’agitaient dans la malle, mais la mère, une ravissante drow ne sembla pas s’en inquiéter.
Le plus âgé des deux enfants, un garçon, avait toujours été maître de lui, malgré sa ressemblance avec son père, son caractère était bien celui de sa mère.
Elle se retint d’ouvrir la malle pour voir le visage de l’enfant, qui ressemblait tant à son amant, le beau sorcier érudit qui lui avait fait connaître l’amour, à elle, la chasseresse, la tueuse sans pitié qui avait toute sa vie voué son âme à Innoruk et dont les mains baignaient continuellement dans le sang de ses victimes... Elle avait goûté au bonheur et à la paix intérieure.
Mais avec la naissance de leur deuxième enfant, une fille qui lui ressemblait déjà beaucoup, les choses s’étaient vite détériorées. Sa famille l’avait retrouvée et chassée de Neriak, les prêtres d’Innoruk avaient dû sentir le changement dans son cœur... Elle s’était réfugiée chez son amant sur Odus, mais rien n’y faisait et maintenant elle fuyait, sans connaître sa destination, mais avec un but précis. Elle devait sauver le fruit de leur amour impossible.
Lui le doux sorcier de Quellious, elle, la tueuse d’Innoruk... Rien de tout cela n’aurait dû se produire, pourtant elle n’avait aucun regret, bien au contraire.
Ils s’étaient rencontrés au croisement de leur désespoir, s’étaient unis et réunis dans leur passion. Tout devait continuer ainsi le reste de leur existence, en dehors du cour de la vie Norrathienne. Mais Innoruk n’a jamais supporté l’harmonie, aussi il avait réussit à détruire leur quiétude. Les prêtres de l’ordre du chaos étaient entrés sur le territoire des Girandirill tôt ce matin, profitant de l’absence du maître sur ses terres. Elle n’avait eu d’autre choix que la fuite.
La petite Weevern pleurait, sans doute son frère essayait-il de la calmer... Sans succès. La petite drow avait toujours été sensible et ses gémissements serraient le cœur de leur mère, qui n’arrêta pas le chariot pour autan, fouettant doublement les chevaux pour les faire avancer plus vite.

-”OU EST MA FEMME ! OU SONT MES ENFANTS !!”
Le sorcier agrippait par le col le prêtre du chaos, dont une partie de sont visage continuait de subir les assauts d’une vilaine brûlure. Sa rage avait décuplé ses forces. Quellious, intervenait dans sa vie comme l’avait fait Innoruk, lui avait insufflé la force nécessaire d’anéantir les puissants prêtres. Il n’avait retrouvé l’usage de la parole que lorsque sa frénésie meurtrière s’était tarie, faute d’ennemis encore valides, la raison lui revenait et ses yeux perdaient peu à peu la substance de la braise incandescente, marque de la puissance de Quellious
L’infâme gargouillis sanglant du prêtre ne lui fut d’aucune utilité, le râle d'agonie du mourant lui fit relâcher son étreinte, et le corps retomba avec un bruit mat sur le sol... inerte.
Une rapide investigation de sa demeure lui fit comprendre que sa femme s’était enfuie avec ses enfants dans une des carrioles... Il la remercia mentalement de les avoir sauvés, mais elle n’avait laissé aucun indice... Aussi, connaissant le caractère entier de sa maîtresse, il sû que plus jamais il ne la révérait, ni ses enfants, tant que le danger était présent. Et malgré tout, jamais il n’arrêterait à présent, des les rechercher tous les trois.


-”Avance Weevern !”
La petite drow fit une moue attendrissante pour faire flancher le cœur de son frère.
-”Mais je n’en peux plus Darckoom, mes jambes ne me portent plus...”
-”Maman nous à dit de fuir et de ne pas nous arrêter, alors viens !”
La fatigue se lisait sur le visage chéri de sa sœur, Il la tira malgré tout violemment par le bras pour la faire avancer. Entraînée par l’élan, elle avança de quelques pas en gémissant.
Se retournant sans cesse, ils traversèrent la forêt de Toxulia, évitant ses habitants nocturnes du mieux qu’ils purent.
-”Ici nous serons tranquilles”
Ils se dépêchèrent de rentrer à Paineel, comme l’avait demandé leur mère.
Croisant les gardes de l’entrée, deux squelettes peu ragoûtants qui étaient en train d’agrandir l’accès à la ville, ils filèrent en ville louer une chambre avec l’argent qui leur avait été donné pour cet usage.
Il ne fallut que très peu de temps à Darckoom pour se lier d’amitié avec les gardes, qui voyaient en lui un chevalier de l’ombre prometteur... à cause de son caractère. Weevern eu plus de mal. Même si on la respectait à cause de la grande beauté qu’elle tenait de sa mère, elle était perçue comme une drow, et donc une étrangère, aussi se promit-elle de tout faire pour être acceptée par tous, en devenant enchanteresse...
Et quand ils seraient grands tous les deux, ils iraient retrouver leurs parents... Ils se l’étaient promis, et d’un commun accord, ils ne demanderaient l’aide d’aucune divinité. Les Dieux avaient été trop injustes en brisant ces liens familiaux, qu’ils avaient peut-être perdus à jamais.


/rp off

et voila deux nouveaux venus, les enfants de Wizoom... histoire de compliquer un peu plus
je récapitule :
Wizoom, sorcier orsgarou qui se tranforme en arrachecoeur, a adopté Chatongris, le Kerran qu'il a malencontreusement transforme en high elfe, viens d'avoir deux enfants d'une mysterieuse drow.. alors que Ptitlapin, son familier, s'est retrouve entierement dépouillé de ses affaire a Freeport (euh vi, erreur d'affichage a l'ecran.. il avait son matos, mais en faite, il est mort lors d'un ld.. 5 jour apres, son corps a disparu et il est tout nu je suis degoute !!.. sic.. personne n'a du matos pour druid ? hu hu hu)

donc récapitulatif :
Wizoom sorcier 45
Arrachecoeur warrior 28
Chatongris mage 27
Kamah bst 11 (pas encore apparu mais ca va venir lol)
Ptitlapin druid 9
Darckoom shd 8
Weevern ench 7

ahhh ca deviens bien rigolo finalement EQ !!
Lien direct vers le message - Vieux
Kaldanm [ADMS]
Alpha & Oméga
 
Woohoo Wizoom !
Ca y est, j'ai tout lu ! J'ai du faire des pauses MDR a certains moments, mais la seule chose qui me viens a l'esprit est :
La suite ! La suite !

.
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ingham
Ingham
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ingham
 
/bonk Kal...

me demande pas pkoi j'avais envie

Huk
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
et LE Wizoom reviens
Wizoom regardait la fine pièce de métal que lui avait remis le gnome...
-”hum... toutes ces dépenses et ces aventures, juste pour cette pièce de mécanisme ?” Il la faisait tourner entre ses doigts, elle n’avait finalement rien de spécial.
Il avait traversé Norrath dans tous les sens, rencontré des personnalités importantes pour en arriver là, dont un sorcier déguisé en femme qui tentait de se faire oublier à l’autre bout du monde.
-”Un peu comme moi finalement, sans le côté déguisement en femme biensûr ! hu hu hu...” S’amusa-t’il a préciser pour lui-même. Il repensait à sa garde robe, qui était dans une petite malle sur son cheval.
-”Muhahahahha...”

Au moins était il plus léger, toute sa fortune y était passée, les moindres coppers... Il ne lui restait à peine de quoi ne sustenter. Mais cette quête avait eu le mérite de lui avoir occupé l’esprit pour un temps, s’échappant ainsi à la tristesse causée par la disparition de sa maîtresse Drow et de ses enfants. Son coeur aussi était léger, il se sentait prêt à affronter les dangers qu’il s’était imposer pour retrouver sa fierté, et rendre a sa famille son honneur d’antan.
Mais il ne pouvait rien faire seul... Il était donc en route pour retrouver ses anciens amis afin de leur demander de l’aide. Biensûr il appréhendait ce moment, comment allait se passer les retrouvailles ? Les tensions étaient elles toujours présentes ? Lui en voulait on encore ? Allait il être rejeté ?... Et accepteraient ils de l’aider ?

Ressassant ces pensées, il arriva a Freeport et se dirigeât vers la taverne de ses amis, après avoir été arrêté par les gardes de l’entrée qui ne l’avaient pas reconnus, ce qui était bon signe finalement.
D’un saut il descendit de cheval et le tendis la bride au palefrenier de l’auberge, Le sorcier prit ses sacoches et envoya une piécette d’or, presque avec regret, tant il était démuni à présent, puis, dans un double soupir, il poussa la porte de la taverne.
-”Bonjour...”
Lien direct vers le message - Vieux
Kangis Mordel
Alpha & Oméga
 
Talking
Super
Tu écris tres bine, mais franchement je me suis perdu un peu en cours de route a l'entré de la drow et des enfants etc. en t-k c'est une tres bone histoire, continue )
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > EverQuest > EQ - Forum Général > Un monde d'llusion
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les critiques d'EverQuest RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h41.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite