JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 700 (sites) | 1279 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Le miroir des âmes
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Imrage
Imrage [If]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Imrage
 

[Broc-Hib] Imrallion SombreHero (Imrahil)

Imrallion SombreHero (Imrahil)



Fils d'un grand guerrier au service du royaume, Yllanir et d'une Couturière exceptionnelle,Lamesombre, Imrallion passa les premières années de sa vie au sein d'une famille qu'il aimait plus que tout.
Le Jeune Garçon suivit un apprentissage difficile durant les premières années de sa vie, épée à la main, il brandissait fièrement sa lame, comme le faisait son père sur le champ de bataille.
Mais rapidement Imrallion se découvrit un don que très peu possédaient. Il était doué de magie, et plus précisément pouvait pénétrer les pensées d'êtres humains et animaux. Il prit la décision de suivre la voie des arcannes, de s'initier à cet art difficile et fut soutenu par sa famille.
A l'age de 7 ans naquit sa petite sœur, Spirall, et Imrallion fut pris d'un grand amour pour elle, et passa le plus clair de son temps à communiquer en secret avec elle…son pouvoir de Mentaliste grandissait, tout comme l'étrange complicité qui naquit entre le frêre et sa sœur…
Arriva ainsi son adolescence, Imrallion avait 12 ans, et le temps était venu pour lui de découvrir les réalités de notre monde (Jusqu'à cet age là, les enfants ne doivent pas connaître l'existence des deux peuples, et la guerre qui les oppose). Imrallion partit donc avec son père aux frontières des royaumes ennemis, et ainsi découvrir les combats qui y faisaient rage.
Mais il ne devait en aucun cas y être impliqué, le danger étant bien trop grand…
Ainsi passèrent plusieurs jours à observer le champ de bataille, Imrallion découvrit deux nouveaux peuples, et fut initié à leurs coutumes de combat, leur manière de se comporter. Il y vit la cruauté de ce monde, chose qu'il déplora de tout son cœur, mais il n'y pouvait rien. Les trois peuples devaient sûrement se déchirer éternellement…et lui même un jour sera probablement au cœur de cette masse houleuse…

Sa vie bascula en l'espace de 5 minutes…Le bruit d'un pas très lourd fendit l'air, Yllanir poussa son enfant dans son dos, et sortit son arme. Son épée brillait d'une lueur rouge, et éclaira la triste scène qui allait s'ensuivre. Un gigantesque Troll sortit de derrière un rocher, il frappait le sol de ses deux avants bras, la secousse fut telle que le rocher se fissurait en deux. Un sourire cruel se dessinait sur sa bouche immonde, ses dents jaunies et l'écume à la bouche lui donnaient une apparence terrifiante. Il bondit en avant et se jeta sur l'homme, qui tentait de cacher son fils, ce qui rendit toute riposte quasi impossible. Il lui fallait porter un coup…un seul coup mortel…

Le corps du guerrier tomba net, et l'enfant fut en premier temps sauvé par la dépouille maculée de sang de son père. Il ne criait pas, ne bougeait pas, terrifié par ce qu'il venait de se passer. Du coin de l'œil, il pouvait voir la main de son père, la main ouverte et ensanglantée le pommeau de l'épée posé dans le creu de celle-ci.
La main rocailleuse du Troll la prit dans sa main, un puissant éclat de rire se fit entendre, rompant le silence qui pesait en ce lieu.
Un son de tambour se fit entendre, suivi du cri du Troll…Imrallion aurait probablement péri là, ne pouvant bouger sous le poids de son père, si ces inconnus n'étaient pas arrivés.
Il perdit connaissance…
Le Jeune garçon se réveillait dans une chambre luxueuse, ses vêtements étaient changés, il se leva, et aussitôt ouvrit la porte de la chambre pour en sortir.
Mais un couple entra dans la salle, ils offrirent à Imrallion de larges sourires, ainsi que de la nourriture. La lourde armure que portait son hôte lui fit comprendre qu'il était en royaume d'Albion. Il n'éprouvait aucune haine ni aucune peur envers ces personnes, mais il sombra dans un mutisme des plus total. Le temps passait, et la curiosité de l'enfant lui redonna le sourire. Il ne parlait pas mais écoutait sans cesse les paroles de ces belles gens. Il apprit ainsi différents mots et expressions, et observa longuement les manières de ces personnes, Caraël et Faeril la belle…
Il les aimait.
Cinq années passèrent, Imrallion grandit, et avait retrouvé la parole. Ses parents adoptifs voyant l'enfant doué du don de Mentalisme l'encouragèrent à suivre cette voie et convièrent très souvent des amis Sorciers, doués des mêmes dons et l'exercèrent ainsi dans cette difficile magie, qu'il commençait à maîtriser terriblement bien.
Mais l'horreur finit par s'abattre à nouveau sur la vie d'Imrallion.
Cette nuit là, un vacarme le réveilla en sursaut…Un fracas de boucliers, d'épées et de masses, de cris d'horreur et de douleur, il se leva et traversa rapidement la grande maison.
Il vit ainsi des hommes d'églises, ceux que l'on nommait les Paladins - Répurgateurs, ils criaient " Donnez nous cet enfant étranger, il ne doit pas souiller nos terres ! " .
Il vit aussi ses parents adoptifs se faire assassiner par ces hommes cruels…
Imrallion s'avançait dans la cour, il restait une demi douzaine de paladins répurgateurs qui se retournèrent et regardèrent l'enfant dans les yeux. L'un d'eux, le plus fier de tous se mit à rire et annonça à Imrallion ses derniers instants. Caraël, dans un dernier souffle cria à l'adolescent de fuir, puis reçu un coup de masse, il perdit la vie…
Meurtres, violence, mort, sang, carnage, hécatombe, tous ces mots firent des centaines de fois le tours de sa tête. Il fut pris d'une rage, et d'une colère immense, une folie destructrice accompagnée d'une envie de vivre plus forte que tout autre sentiment. Il usa de son pouvoir de Mentalisme, et pénétra les pensées de ces hommes cruels un par un, esquivant parfois les attaques de ceux-ci. Il les amena tous à s'entre-tuer, sa vie fut à nouveau épargnée…
Il s'approchait de sa mère Faeril, qu'il appella pour la première fois " maman ". Dans les larmes et dans le sang, ils se firent des adieux prématurés, elle jura de veiller sur lui de là haut, une dernière larme coula ainsi sur sa joue, dans un sourire protecteur, elle laissa là Imrallion…

Cette nuit là, il enterra ses parents adoptifs, leur donnant une sépulture qu'ils n'auraient normalement jamais eu aussi tôt… A l'aube, il partait seul, et se mit à souffrir d'un nouveau mal. Tout ce flux de pensées des hommes qu'il avait contrôlés cette nuit là hanta sa tête, ses pas se firent lourds, et ainsi il erra sur des terres dont il n'avait jamais réellement foulé le sol…
Etrangement, ses pas le guidèrent en terre Hibernienne où il disparut durant plusieurs années, années durant lesquelles il n'a jamais dit un seul mot, fuyant toute rencontre extérieure, il ne vivait plus que dans l'ombre de lui même…
Et finalement, ce dernier calvaire prit une fin, la providence voulut que sa petite sœur, n'ayant jamais cru en sa mort, le retrouva, en piteux état, mais en vie…
Il ne la reconnut pas, mais elle vit en lui ce grand frère qu'elle avait toujours aimé. Imrallion semblait ne pas avoir la volonté de la rejoindre à leur foyer (où sa mère Lamesombre vivait toujours), ainsi, elle l'aida durant plusieurs semaines, et s'occupa de lui comme une mère s'occuperait de son enfant.
Tout au long de ces 3 semaines, Spirall racontait ce qu'il s'était passé en sa trop longue absence, elle lui remémora son passé jusqu'à ce que vienne ce premier sourire, tellement sincère qu'elle éclata en sanglots étreinte d'une immense joie. Imrallion se releva, ses maux n'étaient pas totalement guéris, mais il trouvait là une raison d'exister, sa petite sœur, qu'il avait aimé durant les premières années de sa vie…

Il reprit son entraînement, souhaitant par dessus tout dépasser ses faiblesses, et protéger sa petite sœur qu'il venait de retrouver. Et c'est ainsi qu'il rencontrait un groupe d'aventuriers, ses premiers amis… Ainsi, ils devinrent rapidement très proches, tellement proches qu'ils oublièrent leurs noms de famille respectifs, Imrallion devint " Imrallion SombreHero". Il jura de ne reprendre son vrai nom que lorsqu'il se montrera à sa mère...mais à partir de ce moment là, Imrallion Imrahil était bel et bien mort...et le temps passa...
Reprenant peu à peu du poil de la bête, Imrallion gagna rapidement en puissance, et apprit à vivre avec les blessures du passé…

Une paire d'années passa, et paradoxalement, il croisa le regard avec une jeune femme au cœur même des abysses, lieu hostile à toute rencontre. Une jeune Lurikeen, belle et remarquable, charmante qui l'aimait plus que tout, Hyppolithe, ainsi, tous deux s'échangèrent leur souhait de bonheur, et s'aimèrent plus que tout…
Leur amour l'un pour l'autre les conduisit à se marier, probablement le jour le plus heureux qu'Imrallion ait vécu de sa vie. Le passé s'effaçait progressivement…
Hyppolithe tomba même enceinte, Imrallion était comblé, et donnait tout son amour à sa Femme, il l'admirait tellement, elle cette Jeune femme qui lui donna une nouvelle raison d'être. Mais Hyppolithe devait parfois rejoindre le voile, et c'est là le pire malheur que connut Imrallion, bien pire que les autres…
Elle perdit la vie derrière le voile, mais le jeune homme ne l'apprit que bien plus tard, par missive d'une amie de sa Femme.
La solitude commença à le ronger à nouveau, mais il essayait tant bien que mal de ne pas retomber dans le cercle vicieux qu'il connaissait si bien, se tournant vers sa petite sœur Spirall elle lui offrit un grand réconfort…
Il ne fit pas le deuil de sa femme décédée, emportant avec elle leur enfant, et c'est très souvent qu'il s'asseyait sous les étoiles, regardant sa femme briller de mille feux dans le ciel Hibernien. Ses proches disaient qu'il communiquait peut être avec sa bien aimée...



Et vint une nouvelle étoile dans sa vie, une jeune celte, Ranger avec qui il noua des liens d'amitié très forts. Il fit vœu de la protéger au péril de sa vie, la Jeune Imladris dont le caractère et la fougue n'ont égal que sa beauté. Elle devint sa meilleure amie, et ensembles, ils partagèrent des moments d'une grande saveur. Il retrouvait même le sourire, sourire dont raffolait la jeune Ranger. Passant le plus clair de leur temps tous les deux, leurs sentiments évoluèrent nettement, et ce soir là, dans un bosquet magique, ils échangèrent un baiser…
C'est à partir de ce moment là que la vie d'Imrallion prit un nouveau tournant, il se jurait de ne vivre que pour son bonheur, le partageant avec son amour.




" Merci et Adieu … "
Ce fut les mots qu'il dit, les yeux portés sur une étoile brillant dans le ciel, sourire aux lèvres.





Suite à venir :p
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h16.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite