JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 722 (sites) | 1648 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de cygnus
cygnus
Alpha & Oméga
 
Avatar de cygnus
 
Citation:
Provient du message de Mr_efbie
J'ai une question existentielle !

Pourquoi, un katana, qui coupe tout : bois, acier, titane, beton armé, diamant (sans égratinure siouplait), ne coupe t'il pas son fourreau ?

Peut etre que le fourreau est fait d'un matériel encore plus solide ! ? !

Mais alors, pourquoi ne fait on pas les armures avec la même matière ?
Peut etre parce que rien ne coupe quand il n''y pas de mouvement ? Que faire se toucher une lame et une feuille de papier ne coupera pas la feuille si on n'applique pas la force nécessaire (meme si dans ce cas faut pas appuyer fort)

Et aussi comme c'est dit plus haut que pour ne pas user la lame, elle ne touche pas son fourreau ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Camélie
Camélie
Alpha & Oméga
 
Avatar de Camélie
 
Citation:
Provient du message de Malkav
Non, et le truc amusant, c'est que juridiquement parlant, tu risques autant qu'en te promenant avec un cran d'arret...
Par contre, tu as le droit d'aller d'un point A a un point B par le trajet de le plus court en ayant avec toi une arme blanche (epee, sabre, etc) si toutefois elle est rangée dans un sac fermé, si tu peux prouver que tu es licencié d'un club de combat avec la dite arme et si tu te rend à ce club pour un entrainement.
Les gens dans le bus me regardaient parfois d'une façon étrange avec ma housse de katana

J'ai acheté le mien en Espagne. C'est une lame non-aiguisée et bon, à part la forme, ça n'a rien d'un vrai katana. Ah si, le point d'équilibre est identique, ce qui est déjà pas trop mal pour faire de l'iaido.

Citation:
...
"Une lame de katana c'est une lame equivalente a n'importe quelle autre point barre"
...
Les différence essentielles entre un katana et une épée médiévale européene sont:
a) Le katana est plus fin et moins lourd.
b) Le katana est fait pour couper, pas pour frapper.

Le point b) c'est la plus importante différence entre les deux. La technique d'utilisation du katana présuppose qu'on effectue deux mouvements en même temps. D'une part on descend la lame vers l'adversaire. D'une autre part on doit effectuer un mouvement horizontal (soit à l'avant ou bien vers l'arrière) pour avoir l'effet de la coupe. L'analogie c'est une lame de rasoir. Essayes de couper une tranche de pain dure avec une lame de rasoir seulement en appuyant contre le pain. Ça marche mais pas très bien. Par contre si on fait en même temps un mouvement de coupage, ça devient beaucoup plus facile.

Les épée médiévales européennes étaient faites pour écraser l'ennemi. C'est à dire, l'important était de frapper l'adversaire très fort et vu que la lame était lourde, cela faisait un effet maximum. Si on essayait cela avec un katana ce serait très inefficace. C'est aussi quelque chose qu'on a du mal à apprendre quand on commence à faire du Kendo. Vu qu'on se bat avec des shinais (des espèces de longs bouts en bambou), on ne remarque pas la différence entre le 'couper' et l'écraser'. Si on fait du kenjutsu, ça devient bien plus clair.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Citation:
Provient du message de Mr_efbie
J'ai une question existentielle !

Pourquoi, un katana, qui coupe tout : bois, acier, titane, beton armé, diamant (sans égratinure siouplait),
C'est un troll grossier, tu es le seul qui affirme tout ca ici.

Citation:
Provient du message de Mr_efbie
ne coupe t'il pas son fourreau ?
Peut etre que le fourreau est fait d'un matériel encore plus solide ! ? !
la question de stupide ... tient je vais repondre comme ca : il ne coupe pas son fourreau parcequ'on voit rarement l'utilite de frapper le fourreau avec la lame.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fenrhyl Wulfson
Fenrhyl Wulfson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Fenrhyl Wulfson
 
Citation:
Provient du message de Camélie
Les différence essentielles entre un katana et une épée médiévale européenne sont:
a) Le katana est plus fin et moins lourd.
b) Le katana est fait pour couper, pas pour frapper.

Le point b) c'est la plus importante différence entre les deux. La technique d'utilisation du katana présuppose qu'on effectue deux mouvements en même temps. D'une part on descend la lame vers l'adversaire. D'une autre part on doit effectuer un mouvement horizontal (soit à l'avant ou bien vers l'arrière) pour avoir l'effet de la coupe. L'analogie c'est une lame de rasoir. Essayes de couper une tranche de pain dure avec une lame de rasoir seulement en appuyant contre le pain. Ça marche mais pas très bien. Par contre si on fait en même temps un mouvement de coupage, ça devient beaucoup plus facile.

Les épée médiévales européennes étaient faites pour écraser l'ennemi. C'est à dire, l'important était de frapper l'adversaire très fort et vu que la lame était lourde, cela faisait un effet maximum. Si on essayait cela avec un katana ce serait très inefficace. C'est aussi quelque chose qu'on a du mal à apprendre quand on commence à faire du Kendo. Vu qu'on se bat avec des shinais (des espèces de longs bouts en bambou), on ne remarque pas la différence entre le 'couper' et l'écraser'. Si on fait du kenjutsu, ça devient bien plus clair.
UNE épée médiévale ?

Les dernières études montent l'existence de plus de 50 types d'épées, sans compter leurs variantes. On en trouve des très fines, de 2Kg5 voire moins, qui frappe de taille et d'estoc, et des zweihander de 7 kilogs dont le rôle était de trancher net les piques employées par les suisses et les français. On peut aussi parler de la Claymore, de la grande épée à lame ondulée et d'autres types d'armes... n'oublions pas les très longues épées d'arçon employées par les chevalier de saint-Louis, dont le rôle était de disperser la piétaille au cas où le chevalier venait à être désarçonné (ce qui met une claque au mythe du "tu tombes t'es mort") ... une épée ? non vraiment, ce point nuit gravement à la crédibilité de l'ensemble de ton intervention.

Quand au reste, tu peux consulter les enluminures de l'époque ou simplement ouvrir un livre, consulter des travaux, ce genre de choses, pour apprendre que certaines lames européenne du 15ème siècle pouvait trancher en homme en armure du col à la hanche. A part ça c'est fait pour écraser. Et moi je suis une petite fée verte.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lost in Translation
Lost in Translation
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lost in Translation
 
Re: Re: Re: Re: Panda eleve de kenshin ?
Citation:
Provient du message de panda
Je vais chercher sur le net qq sources et j'editerai ce message.
Evolution des lames
Grands styles de lames
La fabrication d'une lame jap en detail + sources
Puis hop toute la page de lien
En francais, un extrait de memoire de 2 ingenieurs en metalurgie
En francais, le damas dans l'histoire (en tres bref)

Voila ces qq liens suffisent ils a affirmer qq peu ce que j'ai dit ? (ou alors c'est que des conneries, un complot, parceque mon pote george il m'a affirme que le katana c'est tout pourri, et george on peut lui faire confiance )

Eh ben tu vois tu peux quand tu veux

Par contre j'ai pas vraiment vu d'argument disant que les lames japonaises étaient meilleures que les lames Européennes...
Mais bon de toutes façons avec moi tu pars gagnant d'office vu que je suis pro nippon a fond :P


edit: ah et puis tiens un site
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Hyun Sai
Hyun Sai
Alpha & Oméga
 
Avatar de Hyun Sai
 
Citation:
Provient du message de Jegg Everhate

Par contre j'ai pas vraiment vu d'argument disant que les lames japonaises étaient meilleures que les lames Européennes...
Moi non plus...
Manque de bol, c'est précisément ce que j'aimerais...
Pour l'instant, toujours pas convaincu...
Mais on y arrivera peut etre...


Par exemple...

"These lamination methods together with the differential hardening of the blade to give a hard edge (hamon) while maintaining a softer blade spine make the Japanese sword one of the most durable and break resistant swords known. . ."

Ouais, bon, "one of the most", c'est pas encore un "THE most", mais bon... C'est le seul endroit ou je vois une comparaison avec le reste... Et encore, c'est juste sur la qualité de la lame. Les autres sites sont ou historiques ou techniques mais se gardent bien de faire une comparaison... Car faire des tests en salle c'est bien beau, mais au combat c'est autre chose...

Donc, quelque soit les sites ou les sources que j'ai pu visiter pour l'instant, aucun ne fait référence à "la meilleure épée de tous les temps..."
Allez, encore un petit effort!!!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
C'est ma soiree, c'est pas croyable.

Si vous regardez un peu plus attentivement les liens choisis, ils confirment tout ce que j'ai dit precedemment. Maintenant avec une vision plus globale du sujet on en arrive a la conclusion : meilleure lame.

En gros c'est l'utilisation de la meilleure technique de forge qui le damasse soude qui permet une lame encore plus tranchante et meme plus resistante, technique perfectionnee au japon plus qu'ailleurs, alors que dans le meme temps cette technqiue est perdue en occident et redecouverte au XVIII eme (milieu XVI eme je crois en russie) .

Si je suis vraiment pas clair ce matin, (c'est p'etre ca en fait ! ) je coterais les passages caracteristiques un peu plus tard dan la journee.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fenrhyl Wulfson
Fenrhyl Wulfson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Fenrhyl Wulfson
 
Rappel : l'acier ne peut-être damassé que si le métal provient d'une certaine mine, située en Turuquie, Irak ou Syrie (me souviens plus) et travaillé d'une certaine façon qu'une équipe scientifique a redécouvert dernièrement. Bref, parler de "damassage " à tout va me donne des boutons. Le Damassage, c'est à Damas, pas ailleurs, et c'est avant le 15ème siècle, pas après. Merci.

Et là on me demande "d'où tu tiens ça?" et moi de répondre "dans un science & vie lu chez mon dentiste." Et j'ai pas l'air con.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khorram
Khorram
 
Avatar de Khorram
 
De toutes manières ce n'est pas tant la lame qui est importante mais c'est celui (ou celle) qui la tient.

c'était la pensée philosophique à deux balles du jour...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Hyun Sai
Hyun Sai
Alpha & Oméga
 
Avatar de Hyun Sai
 
Mais si mon Panda, on a compris que la lame est de qualité supérieure, et depuis longtemps...

Ce qu'on ne trouve nulle part, c'est son efficacité hors du contexte du japon contre d'autres styles de combat et d'autres styles d'armures...

C'est ça que je cherche et que je ne vois mentionné nulle part... Tant que de part et d'autre on ne reste que sur tes suppositions, tes hypotheses, et des tests contre des bouts de métaux, Le Katana restera la meilleure épée... Au Japon...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Camélie
Camélie
Alpha & Oméga
 
Avatar de Camélie
 
Citation:
Provient du message de Fenrhyl Wulfson
UNE épée médiévale ?

Les dernières études montent l'existence de plus de 50 types d'épées, sans compter leurs variantes. On en trouve des très fines, de 2Kg5 voire moins, qui frappe de taille et d'estoc, et des zweihander de 7 kilogs dont le rôle était de trancher net les piques employées par les suisses et les français. On peut aussi parler de la Claymore, de la grande épée à lame ondulée et d'autres types d'armes... n'oublions pas les très longues épées d'arçon employées par les chevalier de saint-Louis, dont le rôle était de disperser la piétaille au cas où le chevalier venait à être désarçonné (ce qui met une claque au mythe du "tu tombes t'es mort") ... une épée ? non vraiment, ce point nuit gravement à la crédibilité de l'ensemble de ton intervention.
Certes, mais on parlait d'épée, pas de claymore, sabres ou autres. La différence entre le "trancher" et "l'écraser" est surtout une différence de technique, donc je vois pourquoi tu te heurtes au terme "écraser", mais je ne trouve pas d'autre moyen de le décrire. Les armes blanches européennes n'étaient pas faites pour cette technique du "trancher". De même, si un combattant européen avait eu en sa possession un katana sans en avoir la formation nécessaire, il aurait été un piètre combattant vu qu'il aurait essayé de "couper le pain en appuyant très fort" et que cette technique ne marche pas avec un katana.
Citation:

Quand au reste, tu peux consulter les enluminures de l'époque ou simplement ouvrir un livre, consulter des travaux, ce genre de choses, pour apprendre que certaines lames européenne du 15ème siècle pouvait trancher en homme en armure du col à la hanche. A part ça c'est fait pour écraser. Et moi je suis une petite fée verte.
C.f. plus haut. Différente technique, mot différent. Essayes de trouver deux mots qui résument les techniques différentes mieux que les miens, je suis preneuse.

Citation:
De toutes manières ce n'est pas tant la lame qui est importante mais c'est celui (ou celle) qui la tient.

c'était la pensée philosophique à deux balles du jour...
C'est pas à deux balles, puisque c'est l'essence même de la différence entre un katana et les (pour faire plaisir à l'autre Fenrhyl) épées européennes: la technique d'utilisation.

Citation:
Ce qu'on ne trouve nulle part, c'est son efficacité hors du contexte du japon contre d'autres styles de combat et d'autres styles d'armures
Je ne pense pas qu'une comparaison entre l'efficacité des deux fait beaucoup de sens. Les épées européennes étaient faites pour contrer des armures et des épées différentes des katanas. Si on prenait l'archétype d'un chevalier en armure de plate avec une bonne épée de 5 kg contre un samourai en armure légère avec son katana, à mon avis le samourai gagnerait du point de vue agilité et vitesse s'il réussit à esquiver les coups de l'adversaire. Menfin, des combats de la sorte n'ont jamais eu lieu, donc c'est impossible à dire de façon définitive.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Citation:
Provient du message de Halloween
Citation:
Par contre j'ai pas vraiment vu d'argument disant que les lames japonaises étaient meilleures que les lames Européennes...
Moi non plus...
Manque de bol, c'est précisément ce que j'aimerais...
[...]
Donc, quelque soit les sites ou les sources que j'ai pu visiter pour l'instant, aucun ne fait référence à "la meilleure épée de tous les temps..."
Allez, encore un petit effort!!!
Apparement, inventer des passages dans les "sources" de panda lui est habituel
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Citation:
Provient du message de Halloween
Mais si mon Panda, on a compris que la lame est de qualité supérieure, et depuis longtemps...

Ce qu'on ne trouve nulle part, c'est son efficacité hors du contexte du japon contre d'autres styles de combat et d'autres styles d'armures...

C'est ça que je cherche et que je ne vois mentionné nulle part... Tant que de part et d'autre on ne reste que sur tes suppositions, tes hypotheses, et des tests contre des bouts de métaux, Le Katana restera la meilleure épée... Au Japon...
A ben voila quand meme !

Bon l'interet d'une lame c'est d'etre efficasse en tant que lame. Un tranchant le plus aiguise possible, surtout qui se deforme le moins possible (ni casse, ni deformation) donc avec une structure de lame qui presente une resistance mecanique la plus importante possible.

C'est le cas du katana la lame la plus efficasse en temps que lame.

Toutes les lames frappant de taille recherchent ces memes criteres generaux d'efficassite qq soit leurs formes, poid, fonction. C'est universel qq soit le pays ou l'armure (on va modifier le poid de la lame, sa taille mais les principes de base restent le memes : lame la + tranchante possible et la + solide possible, ces 2 criteres s'opposants a la bae ), et c'est la base de la discussion et ce que je cherche a demontrer.


Apres quand a savoir quel type d'escrime est le meilleur, quelle plate est la meilleure, un katana contre une claymore, etc c'est autement subjectif et secondaire ici.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Citation:
Provient du message de Nof Samedisthjofr
Citation:
Provient du message de Halloween
Moi non plus...
Manque de bol, c'est précisément ce que j'aimerais...
[...]
Donc, quelque soit les sites ou les sources que j'ai pu visiter pour l'instant, aucun ne fait référence à "la meilleure épée de tous les temps..."
Allez, encore un petit effort!!!
Apparement, inventer des passages dans les "sources" de panda lui est habituel


As tu au moins les messages de ce post nof le troll avant de venir troller comme un gros bouffon sous le regard de modos complaisants ?

J'invente des passages ? Sur quels point je te prie, vu que j'ai cite exactement des sites contenant des information confirmant tous mes dires ? A non c'est vrai un troll ca reste dans le flou histoire qu'il soit impossible de repondre precisement, histoire d'eviter tout dialogue constructif et de pouvoir entretenir son troll sur des " tu mens je vois rien dans ton texte" .

Faut que je te quote et te souligne les passages vu que tu semble borne au point d'etre incapable de synthetiser les donnees contenue dans qq malheureuses pages ?

Oui tiens je vais quoter qq passages de mes liens confirmant les points essentiels de mes dires juste pour souligner au choix ta mahonnetete ou ta stupidite:

Citation:
Les aciers damassés soudés
Le produit soudé à l’état solide le plus fameux est probablement l’épée japonaise. Elle est réalisée à partir d’une lame en acier à très haut carbone (appelé uagane) qui était " enroulée " et soudée par forgeage à un acier à bas carbone doux. La température spécifique de forgeage était, d’après les métallurgistes, d'environ 1000-1100 °C. A ces températures, une liaison s’établit facilement du fait de la diffusion rapide du fer et de l’interdiffusion du carbone passant de l’acier à haut carbone à l’acier à bas carbone. De plus, à ces températures les métaux sont très doux et ductiles et leurs pellicules d’oxydes se brisent facilement.

L'uagane de l’épée japonaise est un acier à très haut carbone (environ 1,3 % C) obtenu à partir d’un tama-hagane, produit de réduction fabriqué à partir de minerai de fer, de sable et de charbon de bois. Le tama-hagane contenait environ 1,9 % C, niveau trop élevé pour les caractéristiques mécaniques optimales. Il était donc forgé, replié sur lui-même et soudé à l’état solide par un nouveau forgeage. Ce procédé était répété plus de 15 fois jusqu’à obtenir la forme voulue et un taux de carbone plus faible. Le principe d’obtention d’un tel acier est le même que celui des aciers damassés, que nous avons décrit précédemment.

Après la liaison des deux aciers, nous avions donc une lame comprenant une couche d’acier uagane sur toute sa surface, enveloppant complètement le coeur en acier à bas carbone. La lame subissait ensuite un traitement thermique pour augmenter sa dureté, le centre devant garder une dureté plus faible (et donc une meilleure résilience). Elle était enchâssée dans de l’argile, celle-ci ayant seulement une faible épaisseur sur l’arête de la lame où l’on désirait avoir la dureté maximale. Le traitement thermique a été effectué probablement à environ 50°C au-dessus de Ac1, température de l’eutectique du diagramme Fer-Carbone (727°C). Cette température relativement basse réduit l’interdiffusion du carbone dans le coeur en fer doux et donne aussi la dureté maximale possible de l’arête à haut carbone de la lame après la trempe.
Citation:
Un retour attendu
Malgré sa beauté, le Damas disparaîtra quelque temps pour revenir au 18 ème siècle, exactement aux environs de 1795 où de nombreuses expériences seront tentées pour percer les secrets de sa fabrication, surtout en ce qui concerne le Wootz. Le Français Bréant, en 182O, puis le Russe Anossof, réalisèrent de nombreux essais allant jusqu'à utiliser comme élément d'apport pour leur alliage, le platine, l'or et même l'uranium, les plus fous allant jusqu'à introduire du carbone sous forme de diamant, sans pour cela obtenir les résultats escomptés.

En fait, tous arrivérent à la même conclusion: le Damas n'est qu'un alliage de fer et de carbone. Mais il faudra attendre encore bien des années pour que l'Allemand Narnecker perce le secret et réussisse à obtenir un véritable Damas Wootz.

Le Damas par soudure n'échappera pas à la régle et il passera de mode en Europe vers la fin du XIVème siècle pour disparaître lentement. Nul ne sait encore comment les hommes ont pu se passer du Damas pendant 45O ans. Toujours est-il qu'il faudra attendre 1779 pour que le Français J. J. Peinet retrouve à force d'expériences et de ténacité les méthodes ancestrales utilisées pour forger des lames damassées.
Voila c'est assez clair ou tu vas pretendre je ne sais quoi encore ?

Ou alors comme tu l'a deja dit, j'ai invente mes "sources" - comme tu le souligne si delicatement entre guillements dans ton intervention - c'est ca ?

la demi douzaine de liens que j'ai donne et la liste d'une quizaine de sites je les ai tous ecrit tout seul et invente j'imagine, c'est ca ? Je passe ma nuit a ecrire des dizaines de sites que j'attribu a d'autres, c'est ca ?

:bouffon:
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fenrhyl Wulfson
Fenrhyl Wulfson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Fenrhyl Wulfson
 
Citation:
Provient du message de Camélie
Certes, mais on parlait d'épée, pas de claymore, sabres ou autres. La différence entre le "trancher" et "l'écraser" est surtout une différence de technique, donc je vois pourquoi tu te heurtes au terme "écraser", mais je ne trouve pas d'autre moyen de le décrire. Les armes blanches européennes n'étaient pas faites pour cette technique du "trancher". De même, si un combattant européen avait eu en sa possession un katana sans en avoir la formation nécessaire, il aurait été un piètre combattant vu qu'il aurait essayé de "couper le pain en appuyant très fort" et que cette technique ne marche pas avec un katana.

OUAIS, C'EST LA FÊTE !

1) Une Claymore est une épée. Ce mot signifie simplement, en scot, grande épée. Juste pour re-situer l'action.

2) Exemples d'exercices que réalisaient les combattants pendant leurs enfances (entraînement de chevalier, se déroulant de 6 à 15 ans, en moyenne) : trancher des fétus de paille sur toute la longueur avec leur arme (visualise bien l'épaisseur d'un fétu de paille), trancher un botte de joncs suspendue au plafond par une corde, trancher net un poteau de 15 centimètres de rayon ou de côté... tu vois, trancher, trancher, trancher. Te faut quoi de plus ? Les lames étaient suffisamment aiguisées pour pouvoir se raser avec. Tu t'imagines qu'un combat à l'arme ancienne ça se règle à "celui qui bourrine le plus gagne" ? Que non pas ! C'est excessivement technique, d'ailleurs des études très poussées sont menées dans ce domaine. Frapper comme une mule ne sert à rien, sauf à pulvériser son propre bras car contrairement à l'idée reçue, une arme médiévale est flexible et toute la force que tu donnes à ton coup est transmise à part égale au receveur (bonne nuit les petits) et au donneur, à cause d'un effet de fouet que produit la lame à l'impact. Frapper trop fort, frapper du mauvais angle, frapper dans une position inadéquate signifie luxation, brisure, torsion et autre de toute articulation du bras. Un coup réussi (traduisez : plein la gueule, ya un morceau par terre et le bonhomme à côté se vide de son sang... pas une estafilade), rend le bras sourd pendant une seconde chez une personne entraînée, chez un novice ça peut durer des minutes. L'apprentissage du bon geste, permettant de frapper l'adversaire avec le bon angle, est une chose difficile. Je m'y suis essayé, au bout de 40 heures je commençais à placer correctement un coup sur 10... avec un bâton d'entraînement. Avec une épée je me serais tué au troisième coup. Les tests ont été effectués par la HACA, des sociétés de reconstitution historiques européennes et ce genre d'organismes.

Au passage les 50 types d'épées environ ne concernent que les armes à une main et à une main et demie. L'auteur n'a pas inclus les armes à deux mains dans son étude. J'inclue les sous-type dans le nombre, rapport à leur évolution.

Citation:
C.f. plus haut. Différente technique, mot différent. Essayes de trouver deux mots qui résument les techniques différentes mieux que les miens, je suis preneuse.
Là j'ouvre un autre bouquin et je lis katana, arme de coupe.
Epée droite : arme de taille et d'estoc.
Masse, marteau, fléau : arme de choc.
Lance courte : arme d'estoc
Hache : arme de taille et de choc.

Le plus efficace reste le troisième type, mais le centre d'équilibre, loin du poignet, oblige à raccourcir l'arme, ce qui en combat singulier est un très, très gros handicap. Le fléau est une horreur à manier.. rien qu'une chaîne c'est déjà suicidaire, mais en rajoutant des poids au bout O o

Citation:
Je ne pense pas qu'une comparaison entre l'efficacité des deux fait beaucoup de sens. Les épées européennes étaient faites pour contrer des armures et des épées différentes des katanas. Si on prenait l'archétype d'un chevalier en armure de plate avec une bonne épée de 5 kg contre un samourai en armure légère avec son katana, à mon avis le samourai gagnerait du point de vue agilité et vitesse s'il réussit à esquiver les coups de l'adversaire. Menfin, des combats de la sorte n'ont jamais eu lieu, donc c'est impossible à dire de façon définitive.
Poids moyen d'une épée à une main 2Kg500, une épée bâtarde pèse en moyenne 3kg500, une épée à deux mains de taille raisonnable 5kg, une épée à deux mains de taille déraisonnable (au hasard, le monstre employé par Jean Marais dans le film "le miracle des loups") dans les 7 kilogs.

Comparaison entre chevalier et Samouraï effectivement idiote. Surtout que la première arme d'un chevalier est la lance, à pied comme à cheval (source : chroniques de Jean Froissart.)

J'aurais pas du dire ça... je vois d'ici "oui, mais un samouraï il coupe la lance avec son sabre laser." bla bla bla bla bla

Je préfère ne même pas relever le "armure légère." Quans tu vois le bordel que peut-être une armure japonaise, tu te demandes comment ça peut-être considéré comme léger, mais bon.


Fenrhyl qui rappelle à tous qu'une épée ça se manie avec le pouce, l'index et le majeur. 5 kilogs avec 3 doigts, tous les jours j'le fais, et avec une armure sur le bras en plus. Hé, kestu crois ? J'suis un dieu de la fight.

PS : au cas où vous vous en rendriez pas compte, je suis explosé de rire devant mon écran.

Tiens, questions : oui ou non ?

un chevalier en armure de plate peut-il faire la roue ?
Le même : peut-il se relever seul ?
Le même : peut-il monter sur un cheval seul ?
Le même : peut-il intercepter et monter sur un cheval au galop ?


La spéciale, allez-y :

Le même : sur quelle partie de son corps repose le poids de son armure ?
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h48.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite