JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 401 (sites) | 1105 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
http://perso.wanadoo.fr/profession.controleur.sncf/Le%20salaire.htm]Pour un contrôleur:[/url]
woot 10000 balles par mois pour vivre dans de strians toute la journée !!!! sans compter que pour la retraite c'est pas 10000 mais moins ! quelle bande d'avantagés quand meme !

Citation:
débutant : de 1 050 à 1 100 € suivant le diplôme (+ prime de 150 €)
pour le mecanicien que tu cites grenouille ... le smic quoi ...
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
C'est pas si dur finalement. A mettre en parallèle avec le salaire d'un conducteur et de celui des agents sédentaires qui ne bénéficient pas de certaines primes allouées aux contrôleurs.

Quand au niveau de diplômes, tout dépend du métier exercé, la formation est assurée en interne pour une durée plus ou moins longue en fonction de la spécialité.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
woot 10000 balles par mois pour vivre dans de strians toute la journée !!!! sans compter que pour la retraite c'est pas 10000 mais moins ! quelle bande d'avantagés quand meme !



pour le mecanicien que tu cites grenouille ... le smic quoi ...
Net, Serafel, net.
Donc 1500€ brut, comme je le disais plus haut.

Ensuite, je ne remets absolument pas en cause la pénibilité de leur travail. Je me permets juste de mentionner qu'ils bénéficient de conditions largement supérieures aux transporteurs du privé et, évidemment, à ceux qui travaillent à la chaîne dans les usines - métier certainement encore pire au niveau physique et mental.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acalon
Acalon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acalon
 
Citation:
Provient du message de Khyok
D'autre part, tu parles de nécessité, je ne vois pas en quoi. Tu te reposes sur le service que t'offre l'Etat, c'est différent ; c'est toi qui te le rends nécessaire à ta propre vie. Il ne t'est pas - jusqu'à preuve du contraire - imposé d'une quelconque manière : tu peux prendre ta voiture, une moto, un scooter, tes pieds, une trotinette, un taxi.
Je regrette. Le RER est pris par des 100 de milliers de personnes, car ils n'ont pas d'autre choix. Ce sont eux, qui systématiquement, font les frais des grèves.

Ton explication, pour ma part, n'est pas justifiable.

Citation:
Les Français semblent considérer comme acquis que les services publics soient omniprésents, parfaits, irréprochables. Ce qui est incompatible avec le fait que c'est une offre qui peut être donc, refusée, retirée ou acceptée. Or le service minimum - et une partie de vos opinions - retire de la liste le "retirée" qui implique une relation inverse dans le service. [...]

1° relation actuelle : L'Etat offre, j'accepte, je paye en contrepartie, je dois me soumettre aux volontés de l'Etat (et de son appareil) puisque je suis bénéficiaire (c'est un bénéfice pour moi) de ce service.
2° relation envisagée : L'Etat doit m'offrir un service, j'accepte, j'ai droit à ce service.

Tu viendrais à nous dire qu'on devrait remercier la SNCF de pouvoir nous offrir ce service? Je ne suis absolument pas bénéficiaire de la SNCF, je la paie dans mon ticket, je la paie dans mes impots, et je ne comprends pas pourquoi je devrais subir des grèves systématiques comme tous les franciliens qui pourraient répondre à mon nom.

La relation que tu définie dans les deux sens : "je dois me soumettre aux volontés de l'Etat". Oui je suis d'accord ! Mais "je dois me soumettre aux volontés des salariés en grève" NON ! 100x non.

Citation:
woot 10000 balles par mois pour vivre dans de strians toute la journée !!!! sans compter que pour la retraite c'est pas 10000 mais moins ! quelle bande d'avantagés quand meme !
Ce le salaire de pas mal de jeunes diplomés bac+5 et de professeurs .... Qui en ont chié et sélectionnés par différents concours ... Ne crache pas dessus moi je serai content quand je gagnerai cette somme
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panzerjo MILKS
Panzerjo MILKS
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panzerjo MILKS
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
woot 10000 balles par mois pour vivre dans de strians toute la journée !!!! sans compter que pour la retraite c'est pas 10000 mais moins ! quelle bande d'avantagés quand meme !



pour le mecanicien que tu cites grenouille ... le smic quoi ...
rah dediou de message qui s'efface quand on actualise.

Bon, je disais, ce salaire n'est certe pas exorbitant, mais il l'est toujours plus que pour certain metiers qui necessite autant voir plus de boulot, et qui eux ne peuvent pas faire greve, ou que leur greve n'a aucune pression.

On en revient donc a ce que je dis depuis mon tout 1er post, que j'ai répéter plusieurs fois, et que toujours personne n'a degerigner parler de ce point, les employés de la SNCF sont avantagé puisque ils ne peuvent pas se faire virer, et leurs pressions sont suffisament forte pour faire craquer l'Etat.


Au passage, les pompiers c'est bien l'Etat?
J'irais bien verifier deux trois choses sur leur salaire et autres primes.
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Il existe tout un tas de sanctions prévues pour les agents SNCF. Mise à pied, rétrogradation, déplacement, radiation des grilles de salaire ou encore révocation font parties de celles-ci.
C'est appliqué de manière plus ou moins officielle mais des agents qui n'évoluent pas niveau salaire, ça c'est déjà vu et plus souvent qu'on ne le croit. Idem pour les licenciements. La mode étant de plus en plus d'embaucher des gens en CDD et d'en changer lorsqu'ils commencent à devenir trop chers ou trop encombrants.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Citation:
Provient du message de Khyok
Grève n.f. : Cessation volontaire et collective de la production (matérielle, de service...) des salariés pour obtenir des avantages matériels ou moraux.
"C'est dans les grèves que le prolétariat affirme son existence."

Un cours rappel, donc. D'une part, peut-on décemment dire que le service minimum respecte le droit de grève ? Non. Car si je décide d'arrêter de travailler et que je ne peux pas, je n'ai plus le droit de faire grève, mon seul outil de pression étant la cessation de mon activité, comme on l'a dit...
Le service minimum c'est donc - comme on l'a déjà souligné - le début de la négation des droits (d'expression de leurs revendications, entre autre) des salariés...
Non mais j'vous jure c'est pas croyable d'entre des trucs pareils.
Il est inscrit dans le préambule de la Constitution du 28 octobre 1946 : « Le droit de grève s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent ». Contrairement à ce que semblait annoncer ce texte, le législateur n'est jamais intervenu pour encadrer le droit de grève.
Une liberte ne peux pas etre totale et prendre le pas de maniere inconditionnelle sur d'autres libertes, or c'est le cas actuelement du droit de greve: C'est plus une liberte c'est du totalitarisme.

Citation:
Provient du message de Khyok
Et à ceux qui répondront : oui, mais les usagers ?
Jusqu'à preuve du contraire, l'Etat nous offre un service. Et je répète le mot : service ; il n'est en rien obligé de le fournir (Cf. USA, Royaume-Uni...). Alors de dire que le transport est un "droit", que c'est l'Etat qui s'engage, c'est un peu fort : c'est vous, vous et vous seuls qui vous engagez dans ce service, pas l'inverse. Votre seul et unique droit est donc d'user de ce service seulement si "l'entreprise" (je n'aime pas le terme, car une entreprise doit générer des profits, ce qui n'est pas le cas ici, j'y reviendrai plus tard; fin de la parenthèse), seulement, donc, si l'entreprise le veut. Après, que vous ne soyez pas satisfaits de ce service, c'est une chose (importante, somme toute), mais qui ne relève pas du droit ;
Non mais mort de rire.
L'Etat c'est pas la SNCF non plus !
La SNCF est c'est un service publique, je te renvois a une petite recherche sur cette notion (en reference avec ta condideration de "c'est pas un droit", ben si)(bon c'est devenu un peu plus complique que ca mais le principe general reste valable).
La SNCF est un gouffre financier pour l'Etat, meme si ca ne fonctionne pas trop mal en dehors des periodes annuelles de greve.
A ce titre ca n'a rien a voir avec une entreprise privee de fabrication de panchos en paille par exemple qui va faire faillite parcequ'elle fait des panchos minables qui plaisent pas.
La SNCF elle a une sorte de source inepuisable de thune et une mission imperative de gestion de service publique la SNCF n'a pas a faire ce qu'elle "veut".

Citation:
Provient du message de Khyok
Ensuite, sur le fait que ce soit le contribuable qui paye les différents services publics, il est assez étrange de dire, d'une part que les "entreprises" ne sont pas compétitives et de râler par la suite parce qu'on ne vous offre pas un service digne de vos attentes.

Je serais curieux que tu explique en quoi, considerant le fait que les objectifs de rentabilites puissent etre secondaires, s'etonner du cout completement deraisonnable de ce service publique au regard de ses contraintes et du service fournit est "etrange" ?


Citation:
Provient du message de Khyok
Si après tout cela, si on ose me dire que le combat des cheminots est infondé et illégitime, juste pour le "fun", je crois que je me pends. Qu'il soit gênant - parfois très sérieusement - pour les usagers, c'est un fait, mais qu'il soit là "juste pour faire chier, parce que c'est connu, c'est des privilégiés et des branleurs les cheminots", c'est d'une absurdité à faire peur.

Tous les metiers ont leur contraintes on va pas pleurer sur les cheminots vu les compensations enormes qu'ils recoivent en contrepartie.
Pour la petite histoire la retraite a 50 ans date des locomotives a vapeur. A cette epoque, conduire une locomotive en l'alimentant avec du charbon etait un metier peniblissime, usant et dangereux qui justifiait ces mesures. Mais de nos jours le conducteur qui reste assis dans son habitacle climatise pourquoi aurait il droit a un tel regime de faveur ?? Plus rien ne le justifie.


Citation:
Provient du message de Khyok
- Si nous avions raison et que nous avons aidé à un meilleur fonctionnement de la RATP, je ne vois pas pourquoi nous devrions être pénalisés (perte de salaire).
- En compensation de notre combat juste, la RATP nous reverse donc une partie de ce que nous avons perdu par sa faute.
Marrant ca moi j'y voit la victoire d'un groupe de personnes jusqu'au boutistes et peniblement egoistes pret a tout pour defendre leur petits privileges, groupe de personnes a laquelle on a cede par faiblesse et recherche de la tranquilite sociale immediate, au mepris de l'interet general sur le long terme.

Citation:
Provient du message de Khyok
Et elle devrait même nous remercier. CQFD.
Ba voyons ! ca va les chevilles ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de panda
Je n'aurai qu'une chose a dire .... btas toi pour améliorer at situation au lieu de baver sur celle du voisin ... ou alors ne bave pas. Et sache que l'herbe est toujours plus verte de l'autre coté du prés, tant qu'on n'y est pas. Ca vaut pour toutes les catégories de "privilégiés" que compte la France.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Serafel, bien entendu que l'herbe est plus verte ailleurs. Je suis convaincu que vous tous qui avez fait des études d"ingénieur en informatique gagnez plus que le gars de la SNCF avec une pénibilité moindre. C'est quelque chose que je te concède volontiers, et avec le sourire, même.

Mais essaie de comprendre aussi notre point de vue. La SNCF dispose, comme nous l'avons vu, de salaires raisonnablement attractifs par rapport aux postes équivalents, nécessitant un niveau d'études équivalent et une pénibilité équivalente. 1500€ brut pour un mécanicien débutant, ce n'est certes pas le salaire d'Owen-Jones, mais ça n'est pas non plus le SMIC.

De ce fait, beaucoup de gens (dont moi) ont l'impression que la SNCF cherche à glaner toujours un peu plus, de par le simple fait qu'ils disposent d'un pouvoir de nuisance réel.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panzerjo MILKS
Panzerjo MILKS
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panzerjo MILKS
 
Citation:
Il existe tout un tas de sanctions prévues pour les agents SNCF. Mise à pied, rétrogradation, déplacement, radiation des grilles de salaire ou encore révocation font parties de celles-ci.
C'est appliqué de manière plus ou moins officielle mais des agents qui n'évoluent pas niveau salaire, ça c'est déjà vu et plus souvent qu'on ne le croit. Idem pour les licenciements. La mode étant de plus en plus d'embaucher des gens en CDD et d'en changer lorsqu'ils commencent à devenir trop chers ou trop encombrants.

Pour tout ce qui est mise a pied, revocation etc... je ne doute pas que ca existe mais bon sauf si tu me sorts une source montrant le nombre de ces revocation qu'il ya par an, je pense pas qu'on puisse citer ces cas la comme exemple, et si il y'en a, ca ne sera certainement pas pour une greve.

Pour tout ce qui retrogation... je doute qu'elle fasse legion non plus, mais même si c'est une pratique plus courante qu'on le pense, ils ont toujours leur travail.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
Je n'aurai qu'une chose a dire .... btas toi pour améliorer at situation au lieu de baver sur celle du voisin ... ou alors ne bave pas. Et sache que l'herbe est toujours plus verte de l'autre coté du prés, tant qu'on n'y est pas. Ca vaut pour toutes les catégories de "privilégiés" que compte la France.
Donc ca exclu toute discussion et tout changement. Le probleme c'est qu'en laissant des choses betonnees dans leurs privileges issus du passe, c'est que tout ceux qui ne font pas partie de ce systeme en paient le prix.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
Serafel, bien entendu que l'herbe est plus verte ailleurs. Je suis convaincu que vous tous qui avez fait des études d"ingénieur en informatique gagnez plus que le gars de la SNCF avec une pénibilité moindre. C'est quelque chose que je te concède volontiers, et avec le sourire, même.

Mais essaie de comprendre aussi notre point de vue. La SNCF dispose, comme nous l'avons vu, de salaires raisonnablement attractifs par rapport aux postes équivalents, nécessitant un niveau d'études équivalent et une pénibilité équivalente. 1500€ brut pour un mécanicien débutant, ce n'est certes pas le salaire d'Owen-Jones, mais ça n'est pas non plus le SMIC.

De ce fait, beaucoup de gens (dont moi) ont l'impression que la SNCF cherche à glaner toujours un peu plus, de par le simple fait qu'ils disposent d'un pouvoir de nuisance réel.
On ne peut pas leur reprocher d'utiliser tout leur poids et d'en profiter quand de l'autre coté on voit bien comment le ptronat obtient ce qu'il veut dans le privé. Tu ne peux pas reprocher a la sncf ce qui devrait etre le role des syndicats partout et pas seulement dans le public : la defense des salaries.

Oui il y a pas mal de greves a la sncf, il y a peut etre des abus, mais la facon de faire de notre gouvernement actuel ne risque pas de diminuer le risque de greve.

Citation:
Provient du message de panda
Donc ca exclu toute discussion et tout changement. Le probleme c'est qu'en laissant des choses betonnees dans leurs privileges issus du passe, c'est que tout ceux qui ne font pas partie de ce systeme en paient le prix.
Non ca veut juste dire que comme je viens de le dire les syndicats quand ils fonctionnent sont la pour proteger les droits des travailleurs, c'est leur role d'appeler a la greve quand les droits des salaries sont menaces, ce qui est le cas avec ce projet.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Concernant les journées de grève et leur paiement, j'ai trouvé assez amusante la polémique qui s'en est suivie.

Les syndicats voulaient que, comme en 95, le salaire soit prélevé sur le taux d'1/30e du salaire par jour de grève.

Bref, personne ne leur a appris le principe des jours ouvrés.
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue
Mais essaie de comprendre aussi notre point de vue. La SNCF dispose, comme nous l'avons vu, de salaires raisonnablement attractifs par rapport aux postes équivalents, nécessitant un niveau d'études équivalent et une pénibilité équivalente.
Quels postes équivalents ? Il y a d'autres endroits en France où on fait circuler des trains avec les particularités (c'est important) que ça comporte ?
Ah oui, il y en a, il existe des chemins de fer privés et ils n'ont pas à rougir des salaires.
Le niveau d'étude ne veut strictement rien dire ici, tu n'apprends pas le métier ailleurs que dans cette entreprise, la formation est purement interne après une batterie de tests digne d'un laboratoire et ses cobayes.
Quant à la pénibilité, il faut s'y être essayé pour juger. (Le dico me dit que pénibilité n'est pas français... esclavagisme conviendrait ?)

Une sanction pour cause de grève se retournerait contre l'employeur, la grève étant un droit. Si sanction il y a, elle font suite aux comportements observés lors de ces grèves (faire voyager les gens gratuitement en période de grève, ça c'est déjà fait, sauf que c'est illégal d'où sanctions graves).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Provient du message de Myvain
Quels postes équivalents ? Il y a d'autres endroits en France où on fait circuler des trains avec les particularités (c'est important) que ça comporte ?
Ah oui, il y en a, il existe des chemins de fer privés et ils n'ont pas à rougir des salaires.
Le niveau d'étude ne veut strictement rien dire ici, tu n'apprends pas le métier ailleurs que dans cette entreprise, la formation est purement interne après une batterie de tests digne d'un laboratoire et ses cobayes.
Quant à la pénibilité, il faut s'y être essayé pour juger. (Le dico me dit que pénibilité n'est pas français... esclavagisme conviendrait ?)

Lorsque je parle d'un poste équivalent, je parle d'un poste qui, comme je le précisais, nécessite des prérequis (puisque tu n'aimes pas le mot de formation) égaux et des conditions de travail aussi difficiles.

Je ne doute pas que le travail dans un train doit être pénible. Mais je ne suis pas convaincu qu'il soit plus pénible que celui de l'ouvrier à la chaîne, ou du maçon dans le BTP, ou des routiers.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h29.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite