JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 360 (sites) | 739 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Xarius
Je lis : "de 1 à 2 trains sur 5 sur les lignes de la banlieue parisienne"
certaines lignes de rer sont dependantes de la sncf, pas de la ratp.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khyok
Khyok
Alpha & Oméga
 
Avatar de Khyok
 
Grève n.f. : Cessation volontaire et collective de la production (matérielle, de service...) des salariés pour obtenir des avantages matériels ou moraux.
"C'est dans les grèves que le prolétariat affirme son existence."


Un cours rappel, donc. D'une part, peut-on décemment dire que le service minimum respecte le droit de grève ? Non. Car si je décide d'arrêter de travailler et que je ne peux pas, je n'ai plus le droit de faire grève, mon seul outil de pression étant la cessation de mon activité, comme on l'a dit. On continue donc de produire (bien, service...) mais l'on est pas payé. J'appelle cela nier la liberté qu'a l'individu de se faire entendre. Poussé à son paroxysme, cette idée revient à la grève nord-coréenne où l'on met un brassard noir, on l'on est pas payé mais où l'on produit toujours.
Le service minimum c'est donc - comme on l'a déjà souligné - le début de la négation des droits (d'expression de leurs revendications, entre autre) des salariés. Et comme au cours d'une grève, c'est le salarié qui prend le "dessus" sur l'exploitant, puisque l'exploitant est impuissant, ses moyens de production étant comme morts, inutiles, nier ce droit au salarié, c'est nier sa seul façon tangible d'exister : par confrontation. C'est - on m'excusera de l'amalgame outrancier - revenir à Germinal : tu n'as pas le droit de parler, simplement d'obéir; tu ne donnes plus ta force de travail, c'est l'exploitant qui l'accepte. On piétine donc là une notion essentielle de notre République qui est celle de la liberté individuelle, d'être respecté en tant qu'être - citoyen - pensant et capable et voulant s'exprimer.

Et à ceux qui répondront : oui, mais les usagers ?
Jusqu'à preuve du contraire, l'Etat nous offre un service. Et je répète le mot : service ; il n'est en rien obligé de le fournir (Cf. USA, Royaume-Uni...). Alors de dire que le transport est un "droit", que c'est l'Etat qui s'engage, c'est un peu fort : c'est vous, vous et vous seuls qui vous engagez dans ce service, pas l'inverse. Votre seul et unique droit est donc d'user de ce service seulement si "l'entreprise" (je n'aime pas le terme, car une entreprise doit générer des profits, ce qui n'est pas le cas ici, j'y reviendrai plus tard; fin de la parenthèse), seulement, donc, si l'entreprise le veut. Après, que vous ne soyez pas satisfaits de ce service, c'est une chose (importante, somme toute), mais qui ne relève pas du droit ; si vous êtes motivés, vous êtes tout à fait invités à aller porter plainte contre la SNCF parce qu'ils ne vous ont pas satisfaits (cela c'est déjà vu : des usagers remboursés de leur carte orange (mensuelle et illimitée) parce qu'une grève avait duré trois semaines).

Ensuite, sur le fait que ce soit le contribuable qui paye les différents services publics, il est assez étrange de dire, d'une part que les "entreprises" ne sont pas compétitives et de râler par la suite parce qu'on ne vous offre pas un service digne de vos attentes.
La notion de service public est simple : offrir le même service, au même coût, à chaque citoyen. Car un citoyen est totalement désindividualisé aux yeux de l'Etat et a les mêmes droits que son voisin. Il est donc, dans cette optique, possible d'avoir de l'electricité, le téléphone et le courrier au fin fond de l'Ariège. Il est de même possible que l'Etat entretienne des lignes peu utilisées, over-complètement pas rentables, mais qui permettent - comme l'a souligné Serafel - à tous de se déplacer sur de longues distances sans faire d'investissement (voiture, moto, avion et saut en parachute, OVNI...). C'est ainsi que j'ai pu (3615 MyLife) faire le trajet Severac le Château - Issoire (le tout étant dans le Massif Central, passablement isolé et avec une ligne digne des montagnes russes) avec trois personnes dans le wagon; trajet effectué trois fois par jour dans chaque sens.

_____________________________________________


Pour en venir à la grève présente (pas trop tôt, t'en as pas marre d'écrire des pavés, sale Bisounours ?!) elle est d'une part contre le service minimum, on a vu pourquoi mais aussi parce que les augmentations de salaire sont trop faibles. "Ouh, enfoirés de privilégiés de fonctionnaires !" Entends-je déjà... Après ne pas avoir été augmenté en 2003, les cheminots obtiennent... 1%. Ouais ! Alors que l'inflation a augmenté de deux points durant l'année 2003. Le salarié cheminot produit donc le même service mais est payé moins en proportion. En gros, par rapport à son niveau de vie précédent, le cheminot est moins payé, il demande donc si ce n'est une augmentation, une remise à niveau de son salaire.

Pour ce qui est des conducteurs de TGV, je trouve cela osé de les montrer en exemple. Ce serait comme dire que les professeurs sont bien payés parce que ceux qui enseignent au Collège de France sont bien payés, c'est un sophisme. De plus, rien que sur le conducteur du TGV, il est des conducteurs qui roulent de nuit, de jour, deux heures, huit heures, vite, très vite et qui, surtout, sont éloignés de leurs familles à chaque long voyage. En cela, je pense que les primes de risque, d'éloignement et autre sont amplement méritées.
Mais surtout, c'est une minorité, et la majorité des employés de la SNCF sont en gare ou du personnel de train (contrôleurs, surtout). Et ceux-là ont un salaire de cadre B de la fonction publique agrémenté de primes variables. Alors le double du SMIC avec une farandole de primes, on oublie.

Si après tout cela, si on ose me dire que le combat des cheminots est infondé et illégitime, juste pour le "fun", je crois que je me pends. Qu'il soit gênant - parfois très sérieusement - pour les usagers, c'est un fait, mais qu'il soit là "juste pour faire chier, parce que c'est connu, c'est des privilégiés et des branleurs les cheminots", c'est d'une absurdité à faire peur.


______________________________________________

Pour finir, pour Xarius, puisqu'on a parlé de sophisme, en voici plus ou moins qui répondra à ta remarque :

- Si l'on a gagné la grève, c'est qu'elle était fondée, que nos revendications étaient justes.
- C'est donc que la RATP se trompait, qu'il y avait des failles dans son système.
- Si nous avions raison et que nous avons aidé à un meilleur fonctionnement de la RATP, je ne vois pas pourquoi nous devrions être pénalisés (perte de salaire).
- En compensation de notre combat juste, la RATP nous reverse donc une partie de ce que nous avons perdu par sa faute.

Et elle devrait même nous remercier. CQFD.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xarius
Xarius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xarius
 
Citation:
Provient du message de Khyok


Pour finir, pour Xarius, puisqu'on a parlé de sophisme, en voici plus ou moins qui répondra à ta remarque :

- Si l'on a gagné la grève, c'est qu'elle était fondée, que nos revendications étaient justes.
- C'est donc que la RATP se trompait, qu'il y avait des failles dans son système.
- Si nous avions raison et que nous avons aidé à un meilleur fonctionnement de la RATP, je ne vois pas pourquoi nous devrions être pénalisés (perte de salaire).
- En compensation de notre combat juste, la RATP nous reverse donc une partie de ce que nous avons perdu par sa faute.

Et elle devrait même nous remercier. CQFD.
Où tu vois un sophisme de ma part ? Je répond juste à Panzerjo qui dit qu'ils ne sont pas payés pendant une grève. J'ai apporté une précision, je n'ai rien argumenté, je ne prend pas part au débat.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panzerjo MILKS
Panzerjo MILKS
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panzerjo MILKS
 
Ouais mais non c'est un appel au suicide aussi!

Bon alors désolé Kyok, je t'appréciais beaucoup

Donc, je persiste et signe, toujours à cause du fait que du a leur statue de fonctionnaire et de leur importance dans notre société, fait qu'ils peuvent se permette tant de greve. Et ce qu'elle soit justifier ou pas.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acalon
Acalon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acalon
 
[QUOTE]Provient du message de Khyok
[i]Et à ceux qui répondront : oui, mais les usagers ?
Jusqu'à preuve du contraire, l'Etat nous offre un service. Et je répète le mot : service ; il n'est en rien obligé de le fournir (Cf. USA, Royaume-Uni...). Alors de dire que le transport est un "droit", que c'est l'Etat qui s'engage, c'est un peu fort : c'est vous, vous et vous seuls qui vous engagez dans ce service, pas l'inverse.

Oui, mais dans le cas du train, nous sommes dépendant de la SNCF (pas ou peu d'autre moyens de locomotion pour les parisiens et les provinciaux, pour beaucoup de leur trajet, RER, corail, TGV)
La démonstration ne peut pas tenir : ce n'est pas un service, c'est une nécessité, comme l'hopital ou la poste, ou les agents de la voirie..

Citation:
elle est d'une part contre le service minimum, on a vu pourquoi mais aussi parce que les augmentations de salaire sont trop faibles. "Ouh, enfoirés de privilégiés de fonctionnaires !" Entends-je déjà... Après ne pas avoir été augmenté en 2003, les cheminots obtiennent... 1%. Ouais ! Alors que l'inflation a augmenté de deux points durant l'année 2003. Le salarié cheminot produit donc le même service mais est payé moins en proportion. En gros, par rapport à son niveau de vie précédent, le cheminot est moins payé, il demande donc si ce n'est une augmentation, une remise à niveau de son salaire.
Comparativement aux problèmes de l'entreprises (cout pour les contribuables, dettes énormes, et surtout les avantages acquis présents, passés - retraite à 50 ou à 55 ans quand on parle ailleurs de prolongé, mais aussi primes en tout genre), il faut aussi voir "l'entreprise", pas uniquement son nombril.

Quand on voit la réaction des cheminots de Rouen (Saint Etienne de Rouvray, pour ne pas les nommer) qui menacaient de faire des piquets de grèves, et s'enorgueillait de bloquer des milliers de gens, alors, on a une opinion nettement moins positives des cheminots)


Citation:
Si après tout cela, si on ose me dire que le combat des cheminots est infondé et illégitime, juste pour le "fun", je crois que je me pends. Qu'il soit gênant - parfois très sérieusement - pour les usagers, c'est un fait, mais qu'il soit là "juste pour faire chier, parce que c'est connu, c'est des privilégiés et des branleurs les cheminots", c'est d'une absurdité à faire peur.
Sans aucun troll, je le dis à 100%. Il est illégitime à mon sens, en vue des privilèges, avantages, et salaires de ces fonctionnaires. Ce sont des grèves systématique, car il n'ont pas la pression du privé, pour avoir toujours plus, plus plus, jusqu'à faire raquer à fond les autres. J'ai derrière moi des millions de Francais qui pensent la même chose.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Mais quel salaire ?!!! a part celui des conducteurs de tgv ???
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Les agents SNCF ne sont pas des fonctionnaires, pas plus qu'ils ne dépendent du droit du travail "privé". Ils ont un statut "à part" du fait qu'ils exercent un métier "à part".

Pour ce qui est de la retraite, elle est possible à 50 (pour les conducteurs) et à 55 (pour les autres) à la seule condition que le nombre d'annuités soit atteint. Dans le cas contraire, les agents ont la possibilité de continuer à travailler pour essayer d'avoir une retraite complète ou de s'en aller avec la perte que cela engendrera. Mais la retraite à 55 ans n'a rien de systématique.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Je peux me tromper, mais je crois que les mécanicienss de la SNCF bénéficient d'une prime de traction égale à 40% de leur salaire de base.

Même en admettant que ledit salaire de base est fixé au SMIC (ce dont je doute), cette prime me semble un avantage très intéressant de ces mécanos sur ceux du privé.

Je vais essayer de trouver un lien.


EDIT: ah, tiens, voici quelque chose d"intéressant. Bon, le site n'est pas particulièrement fiable, mais la personne qui parle essaie de prouver l'argument inverse, donc je suppose qu'on peut lui faire confiance sur les chiffres

Citation:
Le salaire de base d'un mécano en début de carrière est de 1100€ à cela s'ajoutent, la prime de traction calculée sur les km effectués dans le mois de travail qui est d'environ 600~€ (1200€ pour les mécanos des TGV qui lorsqu'ils font cette prime là sont plus souvent au boulot qu'à leur domicile en famille)+ 300€ de primes de déplacement aux quelles sont enlevés les services à utiliser à l'extérieur de la résidence (même si ces services là ne sont pas utilisés) + les primes d'heures de nuit et de travail le diamnche et jours de fêtes qui varient beaucoup d'un mois à l'autre.

LE SALAIRE NET MENSUEL EST D'ENVIRONS 2000€ POUR UN DÉBUTANT ET DE 3000€ POUR UN MECANO EN FIN DE CARRIERE CE QUI DONNE DROIT A LA RETRAITE A 50 ANS POUR UNE PENSION D'ENVIRONS 2000€ MENSUELS.
Vous trouverez le lien ici
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
C'est fatiguant cette assimilation de tous les agents SNCF aux conducteurs de trains. Il y a quantité de métiers différents et de salaires.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Provient du message de Myvain
C'est fatiguant cette assimilation de tous les agents SNCF aux conducteurs de trains. Il y a quantité de métiers différents et de salaires.
Il me semble que j'ai fait exprès de prendre un exemple de mecanicien, non ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acalon
Acalon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acalon
 
Et pour les primes ... c encore mieux !
http://www.cheminotcgt.fr/activites/...uneschem1.html


Voici pour les primes, un ensemble de primes expliquées pour les "jeunes" dans le site de la CGT Cheminot

Citation:
Ta rémunération mensuelle se compose d’un traitement, d’une indemnité de résidence,
d’une prime de travail, d’EVS : indemnités, primes, gratifications et allocations.

Le montant du traitement varie suivant ton niveau, ta position, ta qualification
et ton échelond’ancienneté.

L’indemnité de résidence varie suivant la zone dans laquelle est située ton unité d’affectation.

Une gratification annuelle d’exploitation figure sur la feuille de paie de juin. s’y
ajoute une gratification de vacances.

Ta prime de travail varie suivant ta fonction.

Une prime de fin d’année (pfa) est attribuée en décembre de chaque année.
Ce qui nous fait :
-d’une indemnité de résidence,
-d’une prime de travail, d’EVS : indemnités, primes, gratifications et allocations.
-Une gratification annuelle d’exploitation figure sur la feuille de paie de juin.
- s’y ajoute une gratification de vacances.
- Une prime de fin d’année (pfa) est attribuée en décembre de chaque année

Vais me demander si je vais pas changer de métier moi
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Acalon
[Ce qui nous fait :
-d’une indemnité de résidence,
-d’une prime de travail, d’EVS : indemnités, primes, gratifications et allocations.
-Une gratification annuelle d’exploitation figure sur la feuille de paie de juin.
- s’y ajoute une gratification de vacances.
- Une prime de fin d’année (pfa) est attribuée en décembre de chaque année

Vais me demander si je vais pas changer de métier moi
Maintenant, on a une liste, il ne manque plus que les chiffres qui vont en face pour que ça veuille dire quelque chose.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khyok
Khyok
Alpha & Oméga
 
Avatar de Khyok
 
La retraite à 55 ans ne s'applique qu'aux personnes qui ont travaillé dans les trains ; c'est à dire ceux qui ont été séparés de leurs familles, ceux qui n'ont pas tout à fait ce qu'on peut appeler une vie "tranquille".
D'autre part, la SNCF est loin d'être le Ministère le plus affecté par les primes.

D'autre part, tu parles de nécessité, je ne vois pas en quoi. Tu te reposes sur le service que t'offre l'Etat, c'est différent ; c'est toi qui te le rends nécessaire à ta propre vie. Il ne t'est pas - jusqu'à preuve du contraire - imposé d'une quelconque manière : tu peux prendre ta voiture, une moto, un scooter, tes pieds, une trotinette, un taxi.
Encore une fois, rien n'oblige l'Etat à te soigner, tu peux aller dans une clinique où tu en ressortiras les poches vides.
Rien n'oblige la Poste à te livrer ton courrier où que tu sois en France (oui, même au fin fond des DOM-TOM) ; c'est d'ailleurs pour elle loin d'être rentable.

Les Français semblent considérer comme acquis que les services publics soient omniprésents, parfaits, irréprochables. Ce qui est incompatible avec le fait que c'est une offre qui peut être donc, refusée, retirée ou acceptée. Or le service minimum - et une partie de vos opinions - retire de la liste le "retirée" qui implique une relation inverse dans le service.

1° relation actuelle : L'Etat offre, j'accepte, je paye en contrepartie, je dois me soumettre aux volontés de l'Etat (et de son appareil) puisque je suis bénéficiaire (c'est un bénéfice pour moi) de ce service.
2° relation envisagée : L'Etat doit m'offrir un service, j'accepte, j'ai droit à ce service.

Vous instaurez une relation de nécessité au service étatisé qui n'existe pas et qui est contraire aux fondements même de notre République. Car si l'Etat doit fournir un service, ceux qui le produisent aussi, ils n'ont aucune part de liberté d'expression et de remise en cause de leur condition, encore une fois, par la seule arme dont ils disposent : la grève.



Citation:
Quand on voit la réaction des cheminots de Rouen (Saint Etienne de Rouvray, pour ne pas les nommer) qui menacaient de faire des piquets de grèves, et s'enorgueillait de bloquer des milliers de gens, alors, on a une opinion nettement moins positives des cheminots)
La grève étant leur seule arme, ils tentent de renverser le rapport de force exploités/exploitant en un rapport à leur avantage : maître des moyens de production / détenteur de moyens de production inutiles.
Ce n'est pas un orgueil dédaigneux vis-à-vis des usagers, mais vis-à-vis des patrons, pour qu'ils se rendent compte qu'ils ne sont pas maître de la situation, et qu'ils doivent donc plier.

____________________________________________

@ la Grenouille Bleue :

Ton mécano à 3000 € en fin de carrière travaille quand même le dimanche, jours fériés, sur des grandes lignes et la nuit. Dure comme vie, pour ce prix-là, je n'accepterai pas d'offrir pareille main-d'oeuvre. Main-d'oeuvre très qualifiée, soit dit en passant, donc forcément avec un revenu assez élevé.


Et à vue de nez, c'est loin d'être la condition de l'écrasante majorité des salariés de la SNCF qui doivent être en gare, en bureau, ou rester dans leur région de vie.




PS pour Xarius : Je suis désolé si je me suis mal fait comprendre, mais je parlais de sophisme plus haut dans mon message, non pas à ton propos. Encore une fois navré.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Provient du message de Myvain
Maintenant, on a une liste, il ne manque plus que les chiffres qui vont en face pour que ça veuille dire quelque chose.
http://perso.wanadoo.fr/profession.controleur.sncf/Le%20salaire.htm]Pour un contrôleur:[/url]

Citation:
Je vous l'avais dit dès le début, ici pas de langue de bois ; alors combien gagne un contrôleur SNCF ?

ATTENTION, car les salaires peuvent énormément varier pour les raisons suivantes (la liste n'est pas exhaustive) :

- les primes de déplacement varient selon les mois et les trains sur lesquels on travaille

- l'ancienneté dans l'entreprise (il y a 9 échelons)

- les horaires (nuits, jours fériés et dimanches, dérogations...)

- l'indemnité de résidence (calculée en fonction de votre lieu de travail)

La fiche de paye est constituée d'une multitude d'éléments constitués par ce que nous venons de décrire plus haut mais aussi par d'autres rubriques que je ne traiterai pas dans ce chapitre vu le peu d'importance que cela nous apporterait.



D'une manière synthétique voici comment est conçue une fiche de paye :

- traitement : 7200 F (brut)

- indemnité de résidence : 340 F

- Indemnités diverses : 450 F

- Allocations diverses : 1000 F

- Prime de travail spécifique train : 1000 F



Soit un total (approximatif) de 10 000 F, ce qui je vous l'avoue est un salaire de Contrôleur qui a déjà quelques années de boutique ; les débutants gagnent moins (environ 8500F net par mois).

Pour terminer, je vous dirais juste que la fourchette des salaires est située entre 7500F et 13000 F (plutôt rare quand même) ; une précise de taille cependant ; comme le salaire est composé d'allocation et de primes, la plupart ne sont pas prises en compte pour la retraite, ce qui veut dire que la plupart des Contrôleurs qui partent en retraite ne touchent pas plus de 6000 F par mois (et même en dessous de cette somme) ; enfin, précision ultime, lorsque qu'on est malade ou en congé, le salaire peut être divisé par deux ! (pas de perception d'allocation et d'indemnité).

Ce ne serait pas tout dire si je ne précisais pas que nous percevons également une prime de vacances (en juin) ainsi que le 13 ème mois.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Provient du message de Khyok
@ la Grenouille Bleue :

Ton mécano à 3000 € en fin de carrière travaille quand même le dimanche, jours fériés, sur des grandes lignes et la nuit. Dure comme vie, pour ce prix-là, je n'accepterai pas d'offrir pareille main-d'oeuvre. Main-d'oeuvre très qualifiée, soit dit en passant, donc forcément avec un revenu assez élevé.
Ca dépend ce qu'on appelle très qualifiée.

D'après ce lien, c'est niveau CAP/BEP.

On y voit un débutant à 1200€ net au minimum, ce qui correspond environ à 1500€ brut. Pas si affreux que ça.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h27.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite