JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 307 (sites) | 623 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
Exclamation

Savez-vous que l’AGCS aura un impact sur votre vie ?

J’en ai parlé dans un autre fil, mais le sujet du fil est parti sur autre chose. Je crois le sujet suffisamment important pour que l’on en parle le plus possible.

L’Accord Général sur les Services est un accord international visant à libéraliser les services.

Ses partisans disent qu’il est nécessaire, ses détracteurs pensent, qu’à terme, cet accord signifie la fin des services publics.

En quoi va-t-il affecter votre vie ?

Et bien, si l’AGCS est une bonne chose, il vous faciliteras la vie en mettant plus de concurrence dans le domaine des services. Qui dit concurrence dit que l’on peut comparer les offres er chosir la meilleure.

Si l’AGCS est une mauvaise chose, alors c’est la rentabilité et uniquement la rentabilité qui va déterminer quels services vous seront proposés, les services publics disparaissant peu à peu, des domaines comme la santé, l’éducation, l’énergie, etc. seront soumis à des impératifs de rentabilité. Avec ce système, si vous avez de l’argent, pas de problème, vous aurez un grand choix. Si vous faites partie de la couche défavorisée, c’est tant pis pour vous…

Peut-être que l’AGCS n’est ni fondamentalement bon ou mauvais, qu’il suffit juste de savoir sur quoi on s’accorde ?

Et bien je crois que les électeurs devraient avoir leur mot à dire. Mais pour cela il faudrait qu’ils soient informés. Peut-on compter sur les partis politiques traditionnels pour cela ? Difficilement. La droite à tendance à soutenir l’AGCS, et les socialistes… aussi.

Aussi, ils n’en font pas un champ de bataille et n’en parlent pas trop aux Français. Il y a une autre raison pour cela… L’AGCS, c’est compliqué. Un tas d’article, avec des exceptions, des règles particulières, pour y comprendre quelque chose il faut s’y plonger profondément. Par exemple, à priori, les services publics ne sont pas menacés. Il faut se plonger dedans pour voir que certains articles, à terme, prévoient leur disparation, par un mécanisme sournois.

C’est vraiment quelque chose d’important, qui en quelque sorte se négocie dans votre dos, sans que l’on demande votre avis. Et on vous mettra devant le fait accompli quand il sera trop tard.

Vous êtes courageux ?

Commençons par une présentation assez neutre qui démontre pourquoi c’est important, de se familiariser avec l’AGCS, au moins du point de vue des entreprises :
http://www.norcomex.com/infos_juridi...itres/agcs.asp

Voici une rapide présentation de l’AGCS par son principal maître d’ouvre, l’OMC :
http://www.wto.org/french/tratop_f/serv_f/gatsqa_f.htm
L’OMC répond aussi aux arguments des alter mondialistes en disant que les services publics ne sont pas menacés :
http://www.wto.org/french/tratop_f/s...tfiction_f.htm

Voici un document qui présente d’autres arguments, contre l’AGCS, celui-là.
http://tobintaxcall.free.fr/documen...03%20-%20FR.pdf

Attac et les alter mondialistes passent beaucoup de temps à étudier l’AGCS et en prévoir les conséquences. Je vous conseille vraiment de lire cela, que vous ayez une idée du danger qui nous menace tous : http://www.france.attac.org/a1729
Lien direct vers le message - Vieux
Nocturn
Roi
 
Je regrette que personne n'ait répondu pour le moment à ce thread fort bien construit et interessant.
En le faisant, il remontera peut-etre du fin fond de JoL

En ce qui me concerne, je pourrait illustrer ma position face à l'AGCS de la manière suivant:

Le vendredi 31 mai 2003, j'étais devant le siège de l'OMC.
Le portail à cédé,
Il y avait des pavés
à mes pieds,
J'ai hésité...
J'ai renoncé.
Je viens de relire les arguments de l'OMC pour l'AGSC
Je me dis que j'aurais dû.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Landri MdS
Landri MdS
Alpha & Oméga
 
Avatar de Landri MdS
 
J'ai ecouté une émission de Daniel Mermet là dessus.

Certaines chose m'ont echappées :
Ils ont signé signé l'accord sans aucun vote préalable apparemment, et tout s'est fait dans l'ombre pendant que Balladur etait premier ministre non?

Enfin bref sinon le peu que j'ai compris de cet accord, me fait dire que j'y suis totalement opposé.
Lien direct vers le message - Vieux
Gary
Alpha & Oméga
 
Je ne vois pas en quoi il faudrait continuer une activité alors qu'elle n'est pas rentable !! On ne va tout de même pas continuer à puiser dans les recettes fiscales pour financer des services qui n'intéressent trop peu de monde puisqu'elles sont déficitaires !
PAr contre, l'ouverture des marchés de services permettra une concurrence, et donc un ajustement des prix à la baisse.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Gary
Je ne vois pas en quoi il faudrait continuer une activité alors qu'elle n'est pas rentable !! On ne va tout de même pas continuer à puiser dans les recettes fiscales pour financer des services qui n'intéressent trop peu de monde puisqu'elles sont déficitaires !
PAr contre, l'ouverture des marchés de services permettra une concurrence, et donc un ajustement des prix à la baisse.
les hopitaux sont deficitaires, faut il les supprimer ?
Ah non il faut les privatiser comme ca les medecins soignent au plus vite, avec a priori plus d'erreurs de diagnostic, mais bon si ca fait du profit c'est bien non ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khyok
Khyok
Alpha & Oméga
 
Avatar de Khyok
 
Un service déficitaire ne veut pas dire inutile, loin de là.

De plus, la privatisation des services publics, quel bonheur. Allons demander aux cheminots anglais ce qu'ils en pensent, entre autre du fait que les entreprises qui avaient repris le réseau du rail ne peuvent pas rendre cette entreprise rentable malgré des licenciements en pagaille, aucun entretien des voies et une sécurité quasi-nulle.
La notion de service public est une notion presque automatiquement basée sur le don, puisqu'il implique une très large offre, peu coûteuse et passablement présente d'un point de vue géographique.
Et pourquoi peu coûteuse ? Parce qu'une entreprise qui sera déficitaire ira piocher dans la poche du client; l'Etat va piocher dans ses caisses.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Soir
Soir
 
Avatar de Soir
 
Citation:
Provient du message de Nocturn

Il y avait des pavés
à mes pieds,
J'ai hésité...
J'ai renoncé.
Je viens de relire les arguments de l'OMC pour l'AGSC
Je me dis que j'aurais dû.
Je ne suis pas pour les pavés .



Citation:
Provient du message de Landri MdS
Certaines chose m'ont echappées :
Ils ont signé signé l'accord sans aucun vote préalable apparemment, et tout s'est fait dans l'ombre pendant que Balladur etait premier ministre non?
Enfin bref sinon le peu que j'ai compris de cet accord, me fait dire que j'y suis totalement opposé.
Oui, tout se fait dans l’ombre. Enfin, façon de parler, ce n’est un complot X-Files, les infos sont là pour qui les cherche. Mais cela se fait sans en informer les électeurs, sans débats…


Citation:
Provient du message de Gary
Je ne vois pas en quoi il faudrait continuer une activité alors qu'elle n'est pas rentable !! On ne va tout de même pas continuer à puiser dans les recettes fiscales pour financer des services qui n'intéressent trop peu de monde puisqu'elles sont déficitaires !
PAr contre, l'ouverture des marchés de services permettra une concurrence, et donc un ajustement des prix à la baisse.
On peut discuter du service public, si tu le désires. Un service public n’est pas soumis a une notion de rentabilité : crois-tu que l’armée soit bénéficiaire ? Non, pourtant, avoir une armée peut être utile. De même pour la police, elle n’est pas rentable. Pourtant je suis prêt à payer pour avoir une police, pas toi ?

Mais… Tu exprimes ton opinion, là, et ton opinion est respectable. Pourtant, les hommes politiques ne te respectent pas, puisque, de toute façon, ils font ces négociations sans demander l’avis des électeurs. Tu ne crois pas qu’un sujet aussi important mériterait débats, que tes opinions et celles des autres soient prises en compte ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ango
Ango
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ango
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
les hôpitaux sont deficitaires, faut il les supprimer ?
Ah non il faut les privatiser comme ca les medecins soignent au plus vite, avec a priori plus d'erreurs de diagnostic, mais bon si ca fait du profit c'est bien non ?

Pour les hôpitaux, le service privé offre en général de biens meilleurs soins à un coût moindre que le service public. Comme quoi faire du profit ne se fait pas forcément en défaveur du client/patient


Citation:
Provient du message de Khyok
Un service déficitaire ne veut pas dire inutile, loin de là.

De plus, la privatisation des services publics, quel bonheur. Allons demander aux cheminots anglais ce qu'ils en pensent, entre autre du fait que les entreprises qui avaient repris le réseau du rail ne peuvent pas rendre cette entreprise rentable malgré des licenciements en pagaille, aucun entretien des voies et une sécurité quasi-nulle.
Pour avoir déjà profité de la privatisation des chemins de fer anglais, j'ai trouvé qu'ils étaient efficaces. Cas perso et en en parlant avec des anglais ils n'ont pas critiqué outre mesure leurs entreprises.
Et il faut bien différencier les sociétés de transport de voyageurs type SNCF des organismes publics chargés de l'entretien des voies. Je pense que si on privatise la SNCF on ne privatisera pas l'entretien des voies. Les 2 entités étant déjà scindées.


Citation:
Provient du message de Khyok
Et pourquoi peu coûteuse ? Parce qu'une entreprise qui sera déficitaire ira piocher dans la poche du client; l'Etat va piocher dans ses caisses.
Une entreprise cherchera certainement à aller piocher dans la poche du client. Mais si elle ne lui apporte rien, celui-ci se tournera vers la concurrence ou les produits de substitution rapidement.
Tandis que l'Etat (donc chaque résident du pays) paiera pour remettre à flot son entreprise.

Citation:
Provient du message de Soir le Sicaire
On peut discuter du service public, si tu le désires. Un service public n’est pas soumis a une notion de rentabilité : crois-tu que l’armée soit bénéficiaire ? Non, pourtant, avoir une armée peut être utile. De même pour la police, elle n’est pas rentable. Pourtant je suis prêt à payer pour avoir une police, pas toi ?
Le problème vient plus selon moi de ce que l'on met chacun derrière les fonctions régaliennes de l'Etat. Bien sur qu'on aura toujours besoin de services publics tels que l'armée, la police, les services de voiries, d'éducation etc.

Après certaines activités sont à controverses. Tels la SNCF, la Poste, EDF, GDF et quelques autres. Pour certains il est normal que l'Etat gère de son propre chef ces services. Pour d'autres des entreprises privées, peut-être visées par l'état, pourraient le faire.

Personnelement et pour faire simple, je suis plus dans le cas ou l'Etat se contente de ses fonctions régaliennes au sens stricte. Donc pour moi SNCF, Poste, EDF, GDF, tout cela pourrait être privatisé. L'état garderai bien sur un regard sur ces activités essentielles à la bonne marche de toute économie. Par exemple en reprenant le cas de la SNCF, en gardant sous contrôle la gestion des voies.

voili, voilou
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Ango
Pour les hôpitaux, le service privé offre en général de biens meilleurs soins à un coût moindre que le service public. Comme quoi faire du profit ne se fait pas forcément en défaveur du client/patient
Je connais une dizaine de personnes travaillant en milieu hospitalier, qui elle meme connaissent pas mal de personnes travaillant dans ce milieu. Je ne sais pas d'ou tu tiens tes sources mais mes amis me disent le contraire, au moins au niveau de la qualite "scientifique" des soins. Peut etre que l'emballage est plus joli dans les hopitaux prives ...

Citation:
Personnelement et pour faire simple, je suis plus dans le cas ou l'Etat se contente de ses fonctions régaliennes au sens stricte. Donc pour moi SNCF, Poste, EDF, GDF, tout cela pourrait être privatisé. L'état garderai bien sur un regard sur ces activités essentielles à la bonne marche de toute économie. Par exemple en reprenant le cas de la SNCF, en gardant sous contrôle la gestion des voies.
Cf les pannes de courant reccurentes en californie ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ango
Ango
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ango
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
Je connais une dizaine de personnes travaillant en milieu hospitalier, qui elle meme connaissent pas mal de personnes travaillant dans ce milieu. Je ne sais pas d'ou tu tiens tes sources mais mes amis me disent le contraire, au moins au niveau de la qualite "scientifique" des soins. Peut etre que l'emballage est plus joli dans les hopitaux prives ...




Ma source ? Un ami (ancien directeur d'hôpital) qui travaille en tant que consultant pour les hôpitaux, aussi bien privé que public. Il a pas mal roulé sa bosse et est quelqu'un de très objectif et factuel.


Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
Cf les pannes de courant reccurentes en californie ...
Vi je suis bien d'accord. Le problème viendrait du réseau d'électricité, et non des centrales même. Donc j'en reviens à mon idée de départ avec l'exemple de la SNCF. L'Etat qui gère le réseau et les entreprises privées s'occupent du reste, encadrées bien sur, mais non dirigées. Le principe même des tâches régaliennes, permettre au marché son bon fonctionnement
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Ango

Vi je suis bien d'accord. Le problème viendrait du réseau d'électricité, et non des centrales même. Donc j'en reviens à mon idée de départ avec l'exemple de la SNCF. L'Etat qui gère le réseau et les entreprises privées s'occupent du reste, encadrées bien sur, mais non dirigées. Le principe même des tâches régaliennes, permettre au marché son bon fonctionnement
T'as pas l'impression que ca serait encore plus deficitaire ?
L'etat entretient et les entreprises passent a la caisse avec les peages ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pitit Flo -TMP
Pitit Flo -TMP
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pitit Flo -TMP
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
Cf les pannes de courant reccurentes en californie ...
Mouais. C'est un exemple a prendre avec des pincettes. L'echec ne venant pas de la privatisation elle meme, mais plutot de comment elle a ete faite a la sauvageon.

Mais je reste tout de meme un fervent defenseur du service public, qui doit le rester (public). D'ailleurs, contrairement a ce qui a ete dit plutot, les chemins de fer anglais restent un modele de ratage de privatisation, et encore plus au niveau des entreprises utilisant le reseau (donc la partie privatisée) que l'entreprise de reseau elle meme (le monopole légal).

Pour repondre plus specifiquement a Gary, je ne peux pas demontrer ce que je vais dire ici, pour 3 raisons : ca serait trop long, ca serait assez difficile a bien cerner pour quelqu'un n'ayant pas quelques grandes notions d'economie (je veux dire pas seulement un bac ES ou quelques cours "d'initiation" en fac), et enfin mes cours remontent a quelques mois et je ne le ai pas sous la main
Mais on demontre quand meme (et part une approche libérale, neo classique, c'est dire !) qu'en cas de monopole naturel (donc souvent le cas de "reseau") une entreprise pour produire a ce qu'on appel l'optimum social (en gros, pour qu'elle produise au prix et a la quantité qui avantage le plus la societe dans son ensemble : les consomateurs et les producteurs) doit produire a son cout marginal (le cout de production d'une unité en plus, c'est un peu abstrait) qui dans ce cas precis (du a la presence de couts fixes enormes) revient a vendre a perte.
On legitimise donc la presence de l'etat qui renfloue les caisses de ce monopole (et sur cette activité de reseau, il est bien plus efficient d'etre en monopole).
Cette activité est donc loin d'etre rentable d'un point de vue strictement comptable. D'un point de vue plus global, c'est optimum (au sens de pareto*)
Mais bon, on va un peu dans le HS, et c'est un cas particulier.
Mais on peut aussi aborder le cas ou il y a une externalité (pour faire simple, quelque chose qui resulte de la production, mais qui n'est pas pris en compte, on parle d'externalité négative (comme la pollution) quand ca "gene" des agents, ou positive) ce qui est tres frequent. L'education est un bon exemple. La recherche fondamentale (et donc presque toujours publique, puisque ne donnant pas directement lieu a des produits commercialisables) en est un autre.

Mais pour en revenir au sujet d'origine, je n'ai pas encore lu certains liens, jeen rapport avec le pourquoi de ce thread.

* Pour ceux que ca interesse, un optimum au sens de pareto peut se definir ainsi : c'est une situation dans laquelle on ne peut pas ameliorer la situation d'un agent (ou d'un groupe) sans diminuer celle d'un autre.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pitit Flo -TMP
Pitit Flo -TMP
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pitit Flo -TMP
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
T'as pas l'impression que ca serait encore plus deficitaire ?
L'etat entretient et les entreprises passent a la caisse avec les peages ?
Pour en revenir a ce que je disais au dessus, non justement. Enfin en théorie (parceque en pratique, y'a pas mal de choses qui font que c'est pas aussi beau que ca)

Le monopole est justifié sur l'activité de reseau (couts fixes enormes et tout le tsoin tsoin). Mais sur l'activité de gestion, c'est au final une activité comme une autre, et la concurrence est supposée etre meilleure.
Le meilleur exemple en france : France Telecom.

Resultat il faut une entreprise en situation de monopole pour gerer le reseau, et de la concurrence sur l'exploitation de ce reseau. Ces entreprises doivent alors payer un "peage", un droit d'utilisation du reseau. Un gros probleme reside sur la determination de ce peage, et la, c'est chaud. Tres chaud.
Mais en theorie, ca marche. Mais par contre, il faut une totale objectivité, une parfaite independance de l'entreprise qui gere le reseau. Or, pour la SNCF, on en est loin (en fait le reseau est géré par le RFF ou un truc comme ca, mais la SNCF etant l'operateur historique depuis toujours, on distingue mal l'un de l'autre, les agents de l'un travaillant pour l'autre). Dans ce cas, on risque de voir un biais pour les concurrents
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ango
Ango
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ango
 
Citation:
Provient du message de Fantôme de Serafel
T'as pas l'impression que ca serait encore plus deficitaire ?
L'etat entretient et les entreprises passent a la caisse avec les peages ?
peut-être. Et encore ...
L'Etat pourrait bien sur faire payer ce "service" aux entreprises l'exploitant. Il toucherai également les dividendes de son action en impôts (IS, cotisations sociales etc. )

Sinon belle explication, bien qu'un peu technique, de Pitit Flo

Pour le chemin de fer Britanique, je ne dis pas que la privatisation a été réussie. Je dis juste que m'a pas prouvé les dysfonctionnement récurrents et inacceptables qu'on nous met en avant en France.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Il y a deux questions différentes, mais liées.
En premier lieu, la libéralisation des marchés mondiaux, c'est-à-dire notamment la mise en concurrence de toutes les entreprises mondiales, sur tous les marchés mondiaux, dans le domaine des services ( ne venez donc pas me parler de l'armée ou des pompiers ou de la police, merci bien ).
En second lieu, la privatisation plus ou moins forcée des services publics assurés jusqu'à maintenant par l'Etat, du moins lorsque c'est possible.

Commençons par la privatisation des services publics.
Dans les documents que nous soumet Soir le Sicaire, on constate que certaines activités de SERVICE peuvent encore relever du domaine public ( = service public ).
Mais il y a une condition : il faut qu'aucune autre offre équivalente n'existe sur le marché en question. Or, dans pratiquement tous les pays, il existe une offre publique, et une offre privée, et personne ne s'en est jamais offusqué, au point de vouloir aller jeter des pavés ...
On constatera en France qu'il existe des services médicaux privés, des écoles privées, des services postaux privés, des services de transports privés, etc ...
Donc dans les faits, l'AGCS ne changera pas grand chose pour ces domaines.
Par ailleurs, l'AGCS ne force pas les Etats à privatiser certains de leurs services publics : il leur interdit de leur donner des subventions qui viendraient rompre l'équilibre concurrentiel, bref il leur interdit de provoquer un déséquilibre du marché, des "distorsions de concurrence".
Dans un sens, on comprend bien que les services publics à la française sont préservés mais condamnés.
Préservés car rien n'empêche de les faire perdurer tels qu'ils existent dans leur forme actuel.
Condamnés car l'Etat y injecte régulièrement des subventions visant à faire en sorte que les activités qui ne rapportent "rien", ou pas grand chose, ne soient pas supprimées. Il faudra trouver sur ce point des aménagements spéciaux.
En conclusion, certains serices publics à but purement commerciaux pourront subsister, à moins que j'ai mal lu les documents, et je vous fais confiance pour me reprendre


En somme, l'AGCS rend les marchés mondiaux très concurrentiels, mais je n'ai lu nulle part qu'il "obligeait" les Etats à tout privatiser, sur l'autel du grand Satan capitaliste. Cessez donc de jouer les lycéens rebelles, ça en devient déplaisants.
D'un autre côté, il faut admettre, et je suis le premier à considérer cet aspect des choses, que les services publics devront s'adapter pour perdurer, et notamment considérer que les activités rentables devront compenser les activités non rentables, et que leurs bénéfices ne pourront plus servir de sauve-qui-peut au Gouvernement, à chaque fois que leur budget ira de travers.

Sur le premier point, en ce qui concerne la libéralisation des marchés intérieurs, je suis à 100% pour.
Je suis pour mais je m'inquiète d'une chose importante : un marché ne fonctionne que si les gendarmes existent. Et je me demande qui va contrôler tout ce joyeux bordel.
( et je n'ai rien vu là-dessus .... Ca c'est inquiétant ).
N'oubliez pas par ailleurs que l'UE possède déjà un marché intérieur de 25 pays quasiment tous libéralisés, où toutes les entreprises peuvent faire concurrence aux autres.
N'oubliez pas que la France est la troisième exportatrice mondiale de service, et que l'UE est le premier exportateur mondial de service.
Alors ? Qui seront les victimes ? La France et ses services publics ? Mais EDF n'a-t-il pas déjà amplement profité du mouvement de libéralisation des marchés européens ? Ce qui lui a d'ailleurs valu plusieurs plaintes auprès de la CJCE ( Cours de Justice des Communautés Européennes ) puisque EDF profite pleinement à son tour de son monopole sur le territoire français, alors que les compagnies qui ont été rachetées ont joué le jeu .... Mais je n'ai entendu aucun français s'en trouver choqué ....
Ce qui est mauvais pour les autre est bon pour nous, alors faisons en sorte de ne rien voir ??
Que dire de France Telecom et de ses multiples achats et fusions européennes ? De ses méthodes monopolistiques et anti-concurrentielles ?

Je crois que la France, l'Europe, et le monde ont tout à gagner d'une libéralisation régulée et contrôlée.

Par contre, je ne suis pas certain que contrôle et régulation seront assurés de main de maître lors de ce changement en perspective ....
C'est un très grand risque qu'il faudra assumer et limiter le plus possible.

Enfin, je pense qu'un changement d'état d'esprit des français est nécessaire.
Comme nous tous, et personne n'ira dire le contraire, même pas les pays membres de l'OMC dont nous faisons partie, je suis d'accord sur le fait que l'Etat doit faire en sorte que certaines activités non-rentables soient maintenues ( amener l'électricité et le téléphone dans les trous paumés de la France, le net haut-débit - doux rêve, un service de santé réservé au plus pauvres - qui existe déjà, je vous le rappelle ... vous avez déjà oublié la CMU ??, etc, etc ... ).
D'un autre côté, je pense qu'un grand coup de pied aux fesses ferait le plus grand bien à certains services, un exemple comme un autre : l'activité "fret" de la SNCF, ou encore le transport maritime, qui sont tous les deux de véritables scandales ( et ce ne sont que 2 exemples ).
Par contre, cette libéralisation serait bénéfique à certains services publics puissants et efficaces, comme La Poste ( j'en vois déjà certains grimacer, mais avant de grimacer, renseignez-vous ), EDF ou FT.

Bref, il y a du bon et du mauvais, et il ne tient qu'à nous de faire entendre nos voix pour signaler ce qu'on estime être bon ou mauvais, mais en connaissance de cause.

Dernière chose : après relecture du document d'ATTAc, s'il est informatif, il ne démontre rien. Où sont les arguments ? Je n'y ai vu qu'un pamphlet bien tourné contre les institutions qu'il décrie ( à tort ou à raison ).
Par ailleurs, il serait de bon ton de leur part de modifier un peu leur vocabulaire, pour un lecteur un tant soit peu attentif, ça passe très mal .... Quand arrêteront-ils d'avoir ce langage de tract pour enfin adopter une posture objective et argumentée ?
Ca leur nuit, ils ont parfois de bonnes idées, mais cette image de chevelu rebelle, ça va un temps ... Bref, c'est dommage.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 07h03.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite