JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 625 (sites) | 1551 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 

[Test] Quelle sorte de posteur êtes vous ?

Faitez le total le nombre de réponses A, B, et C comme il vous a été inculqué depuis votre plus tendre enfance dans les picsou-mag'. Se reporter en fin de post pour un diagnostic. Pour la modération, ceci n'est pas un débat, et c'est malheureusement probablement un postabar. On peut néanmoins le voir comme un agrégat de reflexions sur l'ontologie du posteur. De plus sa taille le rend rédhibitoire à la lecture, et peu propice au flood, du moins je l'espère. Etant plutôt taverneux dans l'âme, j'implore votre clémence et vous prie à genou de le laisser sur la taverne. Si d'aventure ce pouvait être perçu comme un traitement de faveur, sachez que je survivrai à sa mutation vers le bar (avec peine cependant)
---

1. Vous arrivez, par le truchement d'un de ces innombrables fils d'Ariane hypertextuel, sur un nouveau forum. Quel est votre premier réflexe ?
A. Vous fondez sur le bouton "Nouveau sujet" comme les 7 plaies sur l'Egypte. Comme d'habitude quand vous n'avez pas de sujet, c'est votre nombril turgescent qui prend le relai. Ondulant sensuellement comme une excroissance d'un dieu oublié depuis des éons sans noms, le tentacule compose de lui-même, quoi qu'un peu laborieusement, votre premier post en ces lieux, s'intitulant "Kikoo les gars, je suis nouveau, et j'espère qu'on va bien s'entendre. @+ les connauds". Acte social de première importance qui pétrifierait plus d'une personne raisonnable, qui équivaut à hurler BONJOUR en plein milieu d'une bibliothèque universitaire. Heureusement ça vous laisse froid.

B. [cadrage type "bon, brute & truand"] Le visage buriné par l'écran, l'échine moulue par le dossier ergonomique du bureau, et les doigts battus par les touches du claviers, le chasseur que vous êtes porte sur son corps les stigmates des nombreuses batailles de jeunesse, perdues dès les premières secondes. Tapi dans l'ombre, vous prenez vos marques. Charte, FAQ, listage des smileys, personnalisation du profil, choix méticuleux de l'avatar et du pseudo. Enveloppant votre sexe d'une feuille de bananier, vous vous fouissez un nid douillet, sucez quelques lembas pour la route, et entamez 3 mois de lurking pendant lesquels vous pourrez vous imprégner à loisir de l'atmosphère et de la faune.

C. Tel le pollen dans la bourrasque, vous virevoltez quelques minutes avant de cliquer sur un fil au hasard. Vous répondez "+1", et ornementez d'un smiley


2. Métalleux, il ne vous faut pas longtemps pour comprendre que ce maudit fil d'Ariane vous a mené droit dans un repaire de Rappeux.
A. Blood & Gutz, par Benelos. Les naseaux frémissants et la bave aux lèvres, vous bénissez Internet de vous avoir mené droit dans la tanière des païens. Revêtant votre armure des ténèbres, chevauchant une rossinante de cauchemar, poussant le cri strident du Nazgûl...une dernière pensée pour la vierge de fer, vous chargez sabre au clair sur le fil de la page qui a le plus de réponses, là ou une action d'éclat sera la plus visible. Seul contre tous, vous conchiez le rap avec une violence verbale inouie, menant de front plusieurs attaques personnelles nominatives contre les piliers du forum. Vous luttez vaillamment et périssez sous le nombre dans un rire dément.

B. A force de les observer, vous avez découvert que cette faune, aux premiers abords si différente, était composée en majorité d'êtres humains. Tel Malinovski chez les Trobriandais, vous approfondissez leur langue, apprenez à dépolir le coquillage pour fabriquer la monnaie locale, et bientôt vous tombez la feuille de bananier et amoureux d'une charmante rappeuse au flow affriolant. Vous devenez le prophète d'une ère nouvelle, et parcourez en compagnie de Yoko Ono les forums de métalleux pour faire comprendre à quels points les deux styles sont proches. Dans votre sillage on parle de musique classique.

C. Vous fuyez en jurant qu'on ne vous y prendrait plus.


3. Que représente un bannissement pour vous ?
A. C'est l'épreuve du feu pour tester votre ferveur. Dégainant le compte de secours que vous eleviez en cachette à coup de "/disagree", vous créez un fil pour insulter le modérateur qui vous a banni, pour insulter les posteurs qui vous insultent, et enfin vous insultez ceux qui refusent de prendre parti avec vous. Vous citez "qui n'est pas avec moi, est contre moi" et lourdez du Godwin à tour de bras, exhibant un scan du bulletin de décès de votre grand-père sur lequel il est dit explicitement qu'il est mort de faim dans un recoin obscur de la ligne Maginot en protégeant votre liberté d'expression sur les forums de jeu vidéo.

B. Le bannissement, c'est le désaveu d'une communauté envers qui vous aviez foi. Même pour 48h. Dès que la sanction tombe, vous lachez la souris devenue incandescente, démarrez le chronomètre et éteignez l'ordinateur. Vous ouvrez la fenêtre, gonflez les poumons et l'air vivifiant inonde une pièce depuis trop longtemps hermétiquement close. La lumière tambourine gaiement contre le clavier, les oiseaux mangent de la gelée de cantilène. 48h d'introspection ne seront décidement pas de trop pour vous remettre en question...

C. >Home>Google>"M.E.T.A.L M.U.S.I.C F.O.R.U.M"...3 minutes après, une autre communauté accueille à bras ouverts un nouveau membre. +1


4. Un forum est pour vous...
A. Un lieu pour où se trouvent plein de gens faciles à énerver.

B. Un lieu où il est dommage que tant de gens s'énervent.

C. Un lieu de détente où l'on peut rire de tout avec n'importe qui en disant n'importe quoi.


5. Vous soufflez votre 3eme anniversaire au sein du forum. Comment pensez vous que la communauté vous perçoit ?
A. Vos idées dérangent, c'est certain. Preuve en est, chacun de vos posts déchaine les passions. Mais vous savez qu'une grande haine cache un amour plus profond encore. Vous citez "Qui aime bien chatie bien". Comme Jesus, vous avez déjà vos oblats, vos judas et vos décurions romains épiant vos moindres gestes. S'il ne fallait garder qu'un qualificatif, ce serait "le troublion" qu'on veut faire taire, et qui vit sa vie au jour-le-jour en carpant diem.

B. Vous êtes devenu ce qui s'appelle un pilier. Mémoire vivante du forum, vous avez enterré le créateur des lieux et vécu de nombreux combats dont vous revîntes toujours vivant même si parfois grièvement blessé. Ceint d'un chapelet de crânes de newbies, vous faites partie des attractions locales et avez pris quelques kilos dans cette guerre "sur la longueur", locution que vous reprenez avec un air inspiré quand vous racontez aux néophytes vos faits d'armes au coin d'un post crépitant. Après tant d'années, vous avez enfin compris que tous les forums se ressemblent, et que l'important n'est pas l'interface, mais l'amour et le respect qu'on porte aux autres.

C. Vous êtes le maillon élémentaire d'un forum vivant. La brique de base. Le méphit besogneux. Vous et vos commensaux êtes l'armée sans visage, qui se renouvelle tous les 15 jours comme les cellules de la peau, écrasant toute vélléité sur son passage. Si vous étiez un adjectif ? "consensuel"


6. Vous soufflez votre 3eme anniversaire au sein du forum. Comment la communauté vous perçoit ?
A. Vos idées dérangaient, mais plus maintenant. Vous faites partie du paysage sauf pour ceux qui vous ont plonqué. Bien sur, en vertu du principe d'influençabilité de Heisenberg il y a bien quelques péons endoctrinés qui gravitent autour de vous, mais ils se contentent de répéter, et comme l'original n'a déjà plus le mordant de la nouveauté, vos provocations ne marchent guère plus qu'avec les nouveaux venus, par ailleurs rapidement mis au parfum par les dinos. Si vous insistez pour trouver un sobriquet, vous seriez le "bouc émissaire", rôle que vous avez d'ailleurs longtemps endossé avec indignation.

B. En vertu de la loi qui fait qu'on accorde jamais plus d'attention qu'aux nouveaux venus, vous êtes maintenant connu de la plupart des posteurs réguliers qui vous ont tellement pratiqué qu'ils ne vous lisent plus. Plutôt que de vous entendre répéter les mêmes choses depuis des temps immémoriaux, on tente de vous confier des taches administratives, modération, correction, gestion de la bande-passante voire tri des messages par taille selon votre état de sénescence (car encore faut il que vous gobiez qu'il n'existe pas de fonction pour le faire). On s'amuse de vous voir rouspéter contre un newbie qui débarque avec ses pieds crottés sans lire la charte, et on vous regarde avec une tendresse condescendante. Avec un peu d'agacement parfois, car vous n'avez vraisemblablement pas réussi à franchir le fossé des générations. En parlant de vous, on se demande parfois s'il y a du haut-débit dans les maisons de retraites.

C. Vos posts contribuent au forum comme la bourre en polystyrène au paquet de livres que vous recevez d'Amazon. Vous êtes la chair à canon, vous êtes dispensable, et à peine saisit-on vos propos qu'ils s'effritent dans un bruissement, déjà oubliés, car c'est la perle qu'on cherche. S'il fallait vous trouver un adjectif...on ne trouverait personne pour le faire.


7. On vous insulte ! Comment réagissez vous ?
A. Vous le rendez mille fois, et frappez jusqu'à ce que le visage tuméfié de l'agresseur ne soit qu'un petit amas de chair sanguinolente. La violence sur Internet, surtout verbale, c'est très mal connard.

B. Vous ne lisez plus les insultes grâce à un habile mécanisme prédictif et statistique qui vous permet d'anticiper le contenu d'une phrase dès les premières effluves du posteur.

C. Vous reportez le message à la modération, et exprimez en public toute la pitié que vous inspire le malappris pour vous avoir insulté en public.


8. Quelle est, selon vous, la finalité d'un débat sur un forum ?
A. Le débat n'est qu'un moyen parmi tant d'autres (l'insulte, le troll, le pourrissage par MP, la calomnie, les jérémiades) pour faire comprendre à un adversaire ses torts. Comme vous jugez l'efficacité du débat à l'aune du nombre de gens convaincus, vous ne le pratiquez jamais, et asticotez les cons vaincus par d'autres moyens moins subtils. En conséquence de quoi on vous trouve souvent à clamer avec un ton Nietzschéen que "sur un forum, les débats ne servent à rien". Précepte appliqué par tout le monde à votre égard.

B. Un Débat est un champ de larmes au milieu duquel s'exprime le chant des lames. Rhéteur infatiguable et sisyphéen, vous n'avez jamais eu peur de reprendre chaque phrase de votre adversaire pour la dépiauter méticuleusement, chaque assertion pour en tirer les apories, quitte à vous contredire 4 fois dans le même post. De toute manière vous savez très bien ce genre de joute n'interesse rapidement plus que le zozo d'en face qui au clavier fait répondre le clavier. Quand s'engage la danse des quotes, vous passez dans un monde parallèle, et enchainez une série de coups dévastateurs et terriblement chiants à l'issue desquels votre adversaire finit par choir. Fait amusant, quel qu'il soit, vous vous le représentez toujours comme Yokebed, la peluche de gorille au bras sectionné à hauteur du coude avec laquelle vous dormez depuis tout petit.

C. Un débat sert à vous occuper en attendant au choix que la pizza cuise, ou que la Mort vienne vous emporter dans son étreinte hivernale.


9. Comment choisissez vous vos fils ?
A. Celui avec le nombre maximum de réponses présentes, probables, et qui présente la plus forte propension à dériver après que vous lui serez passé dessus.

B. Selon vos affinités avec le sujet.

C. Selon les gens qui y ont participé et la brièveté des réponses, à défaut, selon le nombre de smiley, et pour trancher il y a toujours pile-ou-face.


10. Vous avez jeté votre dévolu sur un fil. Comment le lisez vous ?
A. Pas. Car nul auparavant n'a pu avoir vos idées, et quand bien même: comme un Kaspar Hauser des forums, votre génie se nourrit de solitude et explose aux yeux de tous à l'âge de 15 ans, jaillissant comme l'étincelle originelle. Afin de ne pas souiller votre quagmire cognitif, le titre d'un thread suffit à vous lancer sur la piste. D'ailleurs, afin d'éviter d'éventuels concurrents agissant selon le même mode opératoire, quand vous entamez un topic vous faites exprès de choisir un titre absolument incongru et inadapté, et vous délectez des bolides aveugles qui foncent droit dans le décor planté par vos soins.

B. Chaque ligne, chaque mot, est une monade indivisible pléonastique. La substance ainsi considérée n'est qu'une pure ipséité, et chaque mot révèlera sinon une idée, du moins un petit quelque chose sur son auteur. Vous établissez ainsi au fil des années une série de fiches sur chaque posteur, faiblesses, forces, endurance, Chi et points de mana, ce qui vous permet d'optimiser vos lectures de fil, de factoriser les groupes d'affinité, et de dégager rapidement la problématique d'un sujet. Quand l'heure viendra, vous serez prêt.

C. Le titre, le premier post, et le dernier. Ces 2 points définissent une direction que vous suivrez benoitement.


11. Vous avez jeté votre dévolu sur un fil. Comment vous incruster ?
A. L'important c'est l'attaque, l'accroche. Ensuite ce n'est que du Maslow dans l'ordre:
- Un, on assène ses idées d'un ton très péremptoire qui devrait forcer le respect chez les faibles et intimer les plus paresseux au silence (besoin primaire de dépôt des étrons)
- Deux, on agresse bien les yeux avec DES MAJUSCULES pour LES MOTS FORTS, et DES SMILEYS PARTOUT (besoin de confort)
- Trois, on appelle ses amis à la rescousse, c'est la guerre sainte (besoin d'appartenance)
- Quatre, dire qu'on sait qu'on dérange, qu'on va à contre-courant des idées reçues et qu'on sait qu'on risque de se faire flamer pour ses idées, mais dire qu'on prend le risque (besoin d'estime de soi modulé par le principe de distinction de Khronos)
- Cinq, dire que tout ce qui se dira à la suite de son post ne le contredira jamais parce que c'est son opinion, ses gouts, et ses couleurs (besoin de réalisation)

B. L'important, c'est la conclusion. Pour ce faire, vous déployez un argumentaire comme le paon sa queue. Prolégomènes, développements, digressions, synthèse, conclusion, ouverture sur l'avenir de l'humanité. Vous tentez d'englober tout ce qui a été dit comme on tenterait de retenir une poignée de vers de terre. Pour les élus qui auront réussi à parcourir vos commandements sans tomber d'inanition, vous venez peut être de décrire la plus petite équation régissant simultanément le mouvement des galaxies et les humeurs de la femme. Vous ne souffrez aucune contradiction, et c'est drapé dans votre dignité que vous vous auto-quoterez en réponses aux nombreux paltoquets qui vous répondront que même pas mal et que ça reste à voir, du moins dans leur cas ça ne marche pas.

C. L'important, c'est de ne pas avoir à trop développer. Vous projetez sur un sujet connu: en fait tout ça n'est -au fond- que l'éternelle lutte des classes. N'ayant lu que Marx et Bourdieu, vous tentiez dès la 2nde de convaincre votre professeur de sciences-naturelles que le cycle de Krebs n'était que le siège d'un combat sans merci entre les sacules et mitochondries, tout comme la guerre USA-Irak contre la loi pour l'économie numérique. Vous survivez ainsi à l'essentiel des posts sans dévoiler votre unidimensionnalité. Alternative: "+1 "


12. Un autographe ?
A. Vous signez toujours Pseudo + "chef des légions des ténèbres" + "je sais pas pourquoi les intellos éprouvent toujours un besoin de faire chier leur monde avec leur science" ou "si vi pacem parabellum" ou encore "La lumière allant plus vite que le son, un être est brillant jusqu'à ce qu'il ouvre ta gueule".

B. Vous signez toujours d'une maxime de Platon, renouvelée chaque fois, et qui sied toujours merveilleusement bien à vos propos. Si elle n'était pas en grec ancien, elle serait probablement très appréciée.

C. Vous signez "l'intelligence, c'est comme les parachutes pleins de confiture, ça permet de casser des cacahouètes entre les fesses".


13. Vous avez commis un post. Que faire maintenant ?
A. Vous faites un rafraichissement de la page toutes les 10 secondes afin de vous régaler de l'effet. Dès que vos disciples ont débarqué, ils prennent la relève, et votre parole portée par leur opiniatreté auto-alimente le fil pour les 10 prochaines pages.

B. Vous ne lisez pas les posts suivants, qui étaient de toute manière prévus dans votre équation précédente, et ne peuvent décemment pas apporter grand chose de plus. Au lieu de ça, vous vous masturbez le citron en relisant encore et toujours votre post, corrigeant ça et là une faute, changeant un mot, ou rajoutant une virgule, pestant quand quelqu'un vous a cité sans penser à rajouter la virgule.

C. Vu que la Mort semble être à la bourre, si on allait voir où en est la pizza ?


14. Vous en êtes à combien de messages par jour ?
A. Environ 10 sur chacun des 4 forums que vous fréquentez, ce qui fait 50 posts par jour vu qu'il y a toujours un des 4 forums sur lequel vous êtes bannis et sur lequel vous postez deux fois plus avec votre compte secondaire.

B. Un message par jour sur un seul forum sur un seul sujet qui vous prend entre 1h et 4h à composer, sans quoi vous avez l'impression de dire des conneries.

C. environ 10 posts par jour dont 2 doublons à cause du modem qui a mal supporté le café et qui perd des bouts de bits de temps à autre.


15. "Autant pour moi" ou "Au temps pour moi" ?
A. Autant pour moi, même le plus crétin le sait lol.

B. On peut dire les deux, ça dépend des situations. En substance le premier inclut une notion quantitative, exemple "tu veux de la purée, oui oui, autant pour moi", tandis que la deuxième, dont l'origine revient aux paroles prononcées à l'armée envers les (...snip 50 lignes avec des phrases en latin...) en conséquence de quoi on ne peut être catégorique sans se couvrir de ridicule.

C. Y'a quand même des pénibles pour se prendre la tête avec des questions comme ça sur les forums. Déjà vu.


16. Un newbie demande comment changer son avatar avec photoshop ?
A. Vous l'incendiez en lui demandant combien il a payé sa license de photoshop. Le pauvre devient tout rouge...Sitôt arrivé qu'il est déjà englué dans vos rets.

B. Vous le redirigez en soupirant vers la FAQ que vous avez amoureusement rédigé pour les nouveaux arrivants et dont vous vous refusez à croire que le style puisse être rebutant.

C. Pile "+1 ", Face "Demande à Dieu", et sur la tranche "Je pense que ça dépend des situations, tout n'est pas tout blanc ou tout noir".


17. Vous revenez d'une séance de cinéma particulièrement réussie...
A. Vous créez le 3eme fil de la page dédié au film qui vient de sortir, pour dire que vous avez adoré et qu'en raison du respect qu'il faut porter aux gouts et aux couleurs, ceux qui ne sont pas d'accord avec les votres peuvent aller mourir. Ce qui vous prend le plus de temps en somme c'était la confection du plus gros spoiler que la terre ait porté dans le titre du thread (ex: "[cinéma]Vous pensez pas que dans le 6eme sens on aurait pu savoir dès le début que l'assassin c'était le meilleur ami de Bruce Willis ? Qu'avez vous pensé du film ?").

B. Vous composez une demi-heure durant l'exégèse du film comme si vous vous adressiez à tous, puis vous vous la stockez bien profondément dans vos archives sans même la publier, sachant par avance que ne sont jamais aussi peu lus les posts étant des opinions sur un sujet artistiques.

C. Vous créez un fil intitulé "vos films cultes". Par un heureux hasard de la mémoire, le film que vous venez de voir arrive en 3eme place, car vous subissez une affliction particulière de l'hippocampe du lobe temporal qui empêche toute anamnèse, offrant en contrepartie un plaisir toujours renouvellé à lister vos films préférés qui changent souvent.


18. Vos trophées ?
A. Le nombre d'avertissements et de sanctions. Vous citez un général illustre "la grandeur d'un homme se mesure au nombre de ses ennemis". Vous avez tellement polarisé les haines que vous pouvez vous targuer de pouvoir transformer n'importe quel fil en brulôt chaotique en quelques lignes.

B. Votre fierté, c'est que vous avez composé 2 des 4 fils persistants en début de page. Une FAQ et une charte (que personne ne lit). Votre fierté c'est aussi les quelques posts restés sans aucunes réponses, vous laissant dans la délicieuse incertitude du posteur sur le fil du rasoir, ne sachant s'il a été lu ou approuvé. Ce sont aussi les quelques postes à responsabilité au sein du forum que vous avez pu occuper ça et là, signe discret d'une reconnaissance secrète.

C. Le nombre de posts évidemment. Pour vous, point de salut en dehors d'une ancienneté âprement acquise, qui vous permettra ensuite de rayonner sur ceux qui comme vous accordent de l'importance au nombre de rides. Heureusement c'est inéluctable, ce n'est qu'une question de patience.


19. Un bilan des gratifications que vous éprouvates au cours de ces années ?
A. Vous citez un politicien célèbre "Mieux vaut entendre parler de soi en mal que pas du tout". Ce n'est que trop vrai dans votre cas, et votre réputation sur internet n'est plus à faire. Vous êtes cité comme cas d'école sur des sites de méta-modération, et recevez des courriers laudatifs d'anonymes étriqués qui ont toujours rêvé de dire tout bas ce que vous pensez tout haut.

B. Vous avez fait relier l'intégrale de vos posts et avez pris contact avec un éditeur. Un titre ? "J'ai connu des gens de toute sorte"

C. Le stroke-farming: barbotant dans un milieu chaud et humide avec les autres amibes vous entourant vous n'avez finalement pas vu le temps passer. La tumeur du "c'était mieux avant" a fait des ravages parmi vos semblables mais vous êtes plus maligne qu'elle, et avez survécu jusqu'à présent. Tantot mutant, tantot pathogène, tantot camouflé, vous êtes une cellule qui a traversé les ages avec une stoicité peu commune.


20. Les meilleures choses ont une fin. Faut il partir ?
A. Non, il faut dire qu'on va partir, nuance. Et avec les violons, les sanglots longs, et le lyrisme qui convient. Oh...rage, desespoir, modérateurs ennemis. Vous m'avez eu comme vous zut mon grand-père. Je pars, que mon immolation fasse comprendre à quel point tout est pourrite dans ce monde. Prendre un compte secondaire pour se ressourcer, puis revenir après 15 jours.

B. Non. Il faut mourir au volant de son clavier, une phrase sibylline inachevée, un sourire de bout de l'univers aux lèvres. Quand on sent qu'on est plus utile, ou qu'on n'y trouve plus son compte, disparaitre dans une discrète volute inodore. Revenir 15 jours après pour constater que tout le monde s'en fout, et déconnecter pour de bon.

C. Oui, parce qu'il en faut un, sinon on ne part jamais. Réclamer à l'administrateur du forum le versement d'un euro par quinzaine de milliers de posts "pour bons et loyaux services".


-------------------------------
* * * RESULTATS * * *
-------------------------------
C'est le moment tant attendu, où l'on peut mettre un nom sur son profil. Mais vous savez très bien, petits gourgandins, que ce n'est pas possible, car vous êtes des petits êtres complexes, protéiformes et surprenants, et on ne peut décidement pas vous décrire en si peu de lignes. Votre Moi n'attend que la rédaction personnelle d'un tel test pour retrouver le théâtre de marionnettes qui verra l'explosion de ses multiples personnalités.

Pour les perdants qui ont une majorité de A, de B, ou C, on osera tout de même l'étiquette, et une piste pour sortir de cette boite dans laquelle vous vous êtes mis avec la complicité de tout un forum.

A: Vous êtes "la victime sacrificielle", autour de laquelle les murs de la société ont été soigneusement batis pour vous exclure. ça fait longtemps que vous vous êtes déchiré les ongles à essayer de gravir ces murs sans succès, et vous avez désormais compris que pour exister il fallait réveiller les riverains. Depuis vous hurlez nuit et jour avec une energie que vous puisez dans le rayonnement malsain que vous constatez avoir sur cette communauté.
=> Le conseil pour sortir de l'impasse: Prenez sous votre égide d'un posteur qui vous est diamétralement opposé, devenez son protecteur attitré, afin que de vous on ne puisse plus dire que n'êtes que haine. Tenez à lui mordicus, accrochez vous à cet alibi comme une bernique à son rocher, aimez le envers et contre tous: votre santé mentale en dépend.

B: Vous êtes "le briscard fossilisé", qui a creusé les premières douves autour de l'édifice social de ce forum. Vous avez vibré avec lui, délimité ses contours, mais la calcification vous a rendu moins preste avec les années, vous ne comprenez plus les valeurs d'un monde qui bouge, et la simple évocation du dynamisme de la jeunesse vous fatigue et vous plonge dans de longues périodes de mutisme pendant lesquelles vous fixez l'horizon avec des yeux embués de larmes.
=> Le conseil beauté pour rajeunir: Floodez, créez un nouveau compte, postez bourré, forcez vous à donner en un temps minimal une opinion sur tous les sujets sauf ceux qui vous connaissez à fond. Sans les inhibitions et appréhensions, vous vous découvrirez de nouvelles facultés à provoquer des réactions. Un monde se dévoile, vous êtes vierge à nouveau !

C: Vous êtes "le maillon élémentaire". Vous êtes l'un des milliers de dépositaire de la vie d'un forum, et une défection en masse des cellules signifie la mort de l'organisme. Ne dit-on pas "la faiblesse d'une chaine est celle du plus faible de ses maillons" ? Et bien vous êtes peut être celui là.
Ne disposant pour tout horizon que des cellules immédiatement adjacentes, il vous suffit de 2 voisins dont l'avis se ressemble pour y voir "une mode". Enfin, pour peu que l'on arrive à vous chopper entre deux lamelles de verre pour vous coller sous l'oeil du microscope, on vous trouvera de votre couleur préférée: le gris.
=> Le conseil pour avoir bonne mine: imaginez juste que d'autres cellules voisines jouxtent vos cellules voisines. Je sais c'est dur à croire. Pour une fois, lisez votre voisin. Imaginez vous maintenant à la place de votre voisin, voyez vous à travers ses yeux. Lisez vous. Découvrez les nouveaux voisins. Sautez de cellule en cellule. Ne soyez plus un relais, ne dites plus "c'est une mode" mais créez votre mode, et surfez sur le mascaret de cet océan de protozoaires. Et enfin, jetez vous dans cette infinité à peine perçue, qui forme peut-être un tout aux motivations obscures. Vous avez transcendé votre condition d'être humain.

Mais bon sang... quel posteur êtes vous ?

Eltsyr
Lien direct vers le message - Vieux
Gary
Alpha & Oméga
 
Majorité de C !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elhystan/Loup
Elhystan/Loup [rev]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Elhystan/Loup
 
<est venu lire entre deux séances de jeu/pex/role-play>

<a passé un très bon moment>

<s'incline>

Chapeau bas !

<ne se prononce pas>

<perdu entre le temps c'est du pex et le temps c'est du role-play>
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gutss
Gutss
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gutss
 
Wah , ça à l'air loooooong !

Alors qu'elle type de posteur suis-je ?


Une majorité de B avant quand meme quelques C
__________________
Former top fr cs 1.6
multi glad wow s3/s4/s5/s6
top eu gw2
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foxy
Foxy
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foxy
 
Toujours aussi long, mais toujours aussi bon.

Bon finalement je suis entre "le briscard fossilisé" et "le maillon élémentaire".
Mais je vais m'abstenir de suivre les bons conseils tout de même
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Davesweb
Davesweb
Alpha & Oméga
 
Avatar de Davesweb
 
(Cliquez le bouton ou survolez le contenu pour afficher ce spoiler.)
Quel coquin ce Eltsyr quand même...


j'ai bien tout lu et je dois avouer que ça m'a fait bien sourire

très beau sujet, je dois avouer.

J'ai une majorité de B), cependant certaines questions je ne voyais pas quoi répondre puisque rien ne correspondait

dans tous les cas c'est un beau sujet, j'aime beaucoup le style aussi même si parfois c'est un peu sibyllin pour reprendre ce terme qui m'est cher.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Saucer
Saucer
Empereur
 
Avatar de Saucer
 
Mon Dieu, je suis un B et je n'ai pas la force de rédiger un pamphlet visant à décridibiliser chaque lettre de ce test.

Saucer
"Au fait, fromage ou dessert?" Platon
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dix
Dix
Roi / Reine
 
Avatar de Dix
 
[Romuald: Flood.]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gutss
Gutss
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gutss
 
"Floodez, créez un nouveau compte, postez bourré, forcez vous à donner en un temps minimal une opinion sur tous les sujets sauf ceux qui vous connaissez à fond. "

Compte multiple ... ban ?

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foerdom-ex Demiosien
Foerdom-ex Demiosien
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foerdom-ex Demiosien
 
Je suis un vieux maillon élémentaire fossilisé

Merci pour le test, il m'a bien fait marrer et j'y ai surtout reconnu d'autres JOLiens
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aërandis
Aërandis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aërandis
 
Bin moi, une majorité de B avec un paquet de C, ça donne quoi ? Le briscard fossilisé élémentaire ?

Mais vu la longueur du sujet, je suis pas étonné des résultats..
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Jactari
Jactari
 
Avatar de Jactari
 
Re: [Test] Quelle sorte de posteur êtes vous ?
Citation:
Provient du message de Eltsyr
Au lieu de ça, vous vous masturbez le citron en relisant encore et toujours votre post, corrigeant ça et là une faute, changeant un mot, ou rajoutant une virgule, pestant quand quelqu'un vous a cité sans penser à rajouter la virgule.
J'adore.
D'ailleurs j'en profite pour te faire corriger des petites choses avant que tu ne publies cette oeuvre digne du meilleur des picsou mag' s'il en est : il y a deux questions 18, effluve est masculin, le pléonasme est pléonastique et anamnèse féminin; enfin de toutes façons il n'y a que les vieux pénibles pour remarquer ça.
Blague mise à part, ton test est très drôle et agréable à lire, tes zeugmas savoureux et accessoirement j'ai découvert trois nouveaux mots, c'est merveilleux.

Jactari, briscard fossilisé avec des bouts de sacrifice élémentaire coincés dans les dents
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Zouh
Zouh
 
Avatar de Zouh
 
Re: [Test] Quelle sorte de posteur êtes vous ?
Citation:
Provient du message de Eltsyr
B. A force de les observer, vous avez découvert que cette faune, aux premiers abords si différente, était composée en majorité d'êtres humains. Tel Malinovski chez les Trobriandais, vous approfondissez leur langue, apprenez à dépolir le coquillage pour fabriquer la monnaie locale, et bientôt vous tombez la feuille de bananier et amoureux d'une charmante rappeuse au flow affriolant. Vous devenez le prophète d'une ère nouvelle, et parcourez en compagnie de Yoko Ono les forums de métalleux pour faire comprendre à quels points les deux styles sont proches. Dans votre sillage on parle de musique classique.

[...]

B: Vous êtes "le briscard fossililisé"
Un briscard fossililisé observateur participant
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Attila le 1
Attila le 1
Alpha & Oméga
 
Avatar de Attila le 1
 
*briscard fossilisé*
Enfin , si j'ai fait ce test , c'était parce que je savais que ça allait me permettre de faire un +1 ^^
tout cas, j'ai passé un bon moment à te lire

Chef des légions des ténèbres qui passe son temps à éditer ses messages quand il a envie de rajouter une virgule...

J'ai envie de cliquer sur avertir un modo pour qu'ils viennent faire le test a leur tour ^^

[edit ^^] Arf, y a que des briscards fossilisés qui répondent ^^

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eowin Da Evil
Eowin Da Evil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eowin Da Evil
 
un posteur qui ne lira pas ton message car beaucoup trop long
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h29.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite