JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 818 (sites) | 1520 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Xeen
Invité
 

La dernière tentacule de xeen, Montesquieu trahi, et un petit jeu.

Bonjour a tous
Jamais deux sans trois ?

C'est la dernière je vous rassure.

Et bien, apparemment je n'ai pas su me faire comprendre par la majorité, peut-être que Yoshihira, Myvain et Loum ont eu des mots plus clairs. Effectivement je manquais de sommeil et n'étais pas cohérente. Je vous souhaite donc à tous une très bonne année (encoreuh ?!), et prends congé de cette exhibition.

Peut-être que des lecteurs qui ne postent pas habituellement réussiront à vous convaincre un jour, avec des termes plus précis, encore faudra-t-il qu'il soient lus.
Ma preuve vient de comptes secondaires, qui - dans la douceur de l'anonymat, s'expriment librement - mais auxquels peu de personnes répondent, ce qui est assez extraordinaire compte tenu des agressions prévisibles lorsqu'une xeen poste. Pooka elle, a plus de chance effectivement.

Elle, reste optimiste et continuera à hanter ce forum. Pooka ne répondra pas à ceux qui veulent des explications au sujet des réactions extrémistes de xeen, elle continuera ces correspondances habituelles, les mp adressés à xeen lui seront transmis, mais elle ne s'expliquera pas sur des sujets qui sont très loin de ses préoccupations. Pooka est pooka, elle ne parlera qu'en son nom, fidèle à sa personnalité.

Excusez moi d'avoir provoqué pour certains d'entre vous, une montée de testostérone, cela ne valait vraiment pas le coup. J'aurais préféré une réflexion venant de vous, car aucun miroir ne m'a jamais démontré la vérité, écarté mes doutes.
Effectivement je ne passe plus très souvent, et les privates jokes dont j'ai abusé un temps, ne me concernent presque plus, mais lorsque je passe et vois ces sujets qui "marchent" (ce sont ceux qui sont en cause) la plupart du temps je me demande pourquoi j'ai fait l'effort de cliquer... celui des armes a provoqué chez moi une réaction prévisible qui a fait sauter la soupape.

Pour ce qui est de mon sujet de mardi, qui a provoqué des réactions d'incompréhension, j'aurais voulu préciser - il ne le fera pas à ma place - que je n'ai en aucune manière des pensées antisémites, le problème venant au contraire de mon extrémisme envers ceux qui ne tolèrent pas les différences (le même qui anime les fafs, mais dans l'autre sens - je suis pareille qu'eux finalement). Vieux passé de rouge-gauche radicale qui s'accroche. Allez visiter Dachau et on rediscutera ensemble autour de ce souvenir commun. (je ne veux pas faire de généalogie - merci). Je n'ai rien non plus contre les métèques, mon passeport le prouve. Les femmes communistes me ressemblent a priori. Et comme la majorité, les pédophiles ne sont pas ma tasse de thé, bien qu'encore je n'irais pas jusqu'à les tuer comme certains - car à tout malheur il y a explication.

Toutes mes excuses auprès de ceux que j'ai tenté de convaincre de revenir ou de rester sur le forum, après tout, ils avaient peut-être déjà, enlevé ces oeillères affectives qui continuaient à me donner trop de confiance.

Je pate-pate l'épaule d'Aloïsius le prolifique, Alamankarazieff le concis, Charlotte la douce, Monsieur Nours l'atariste, , Haplo et ses deux fées-lumières, Al Mot'Ha Zin "cool" Borgès-addict, personnes qui sont passées ou repassées ici par ma faute, restées peut-être mais pas souvent.

Personne n'a d'action chez la xeen corp, je n'ai pas de fans, chacun a l'opportunité de s'exprimer en son nom ici que je sache. Si on a quelque fois la même opinion que moi, ce n'est pas parce que je glisse des dessous de table à certains participants (ni que je glisse sous la table d'ailleurs). Alors merci de leur donner une chance de penser par eux même. C'est peut-être assez insultant pour eux qu'ils pensent la même chose que moi, mais c'est très valorisant pour ma pomme


Mes remerciement à ceux qui continuent ici, de me faire rire aux éclats, de me faire rêver ; et surtout d'apprendre. Ils resteront brillants je n'en doute pas.


Ah les généralités... la plupart d'entre vous doivent se sentir attaqués, mais je ne vous juge pas personnellement, je constate simplement, que des phénomènes de groupe tirent toujours vers le bas les sujets. Je me place dans la norme. Que des thèmes reviennent, cela ne me gène pas lorsqu'ils sont intéressants, même si les sempiternels "déjà vu" sont fatigants. Car après tout, il y a des personnes qui n'étaient pas parmi nous il y a deux mois. Mais que des sujets qui me semblent violents et/ou des appels flagrants à la connerie humaine fassent des kilomètres de posts, c'est autre chose. Pas paladine, trop chaotique pour ça, je laisse aux "vrais humanistes" qui se cachent, l'explication simple, des fois on a pas assez de neurones pour comprendre soi-même.
Comme dirait l'autre, chacun a sa bêtise, j'ai ma dose elle est visible je le prouve une nouvelle fois en postant ce message. De plus, j'ai été très grossière ce qui me plonge dans une honte sans nom.



Pour changer du coup de gueule vulgaire, je vous envoie une lettre, si je réussi à mettre en appétit une seule personne qui n'aura pas lu ce livre, j'aurais malgré tout remporté une petite victoire sur mon pessimisme.
Montesquieu j'imagine, est entré dans le droit commun, il va m'en vouloir à mort, j'ai ici complètement écorché une de ces lettres, mais c'est une manie habituelle de xeen - déformer. Il est tiré d'un fabuleux bouquin que je n'ai découvert que très récemment - j'ai gagné quelques points au jeu de l'humiliation* - ce sont "les Lettres persanes" (je vous le conseille, vraiment très chouette). Si vous voulez, créez votre lettre d'ici et maintenant, cela l
pffuiii... j'en ai marre des "je", mais ça tombe bien c'est fini

Aurevoir à tous ! Mieux vaut partir sur un sourire.


Citation:
Lettre a Nasrudin, sur Mars, monts du couchant.

Les habitants de la terre de ceux qui parlent dans les ordinateurs sont d'une curiosité et d'un dédain qui vont jusqu'à l'extravagance. Lorsque j'arrivais sur le forum, je fus ignorée comme si je sortais de la poussière ocre du lac tranquille. Anciens, jeunes, nouveaux, tous m'évitaient. Lorsqu'une question était posée par ma voix peu assurée, seuls ceux qui étaient animés d'une grande pitié me répondaient. Lorsque je proposais un sujet, il ne restait que quelques minutes sur la première page, disparaissait dans les limbes au bout d'une heure. Je grimaçais quelque fois de voir les gens parler entre eux, sans se préoccuper de mon argument qui était pourtant d'une clarté évidente.
Tant d'humiliations ne laissent pas d'être à charge : je ne me croyais pas une martienne si commune et inintéressante ; et quoique, j'ai une plutôt mauvaise opinion de moi, je ne me serais jamais imaginé que je dusse être transparente dans ce lieu où la communauté semblait si accueillante. Cela me fit résoudre à quitter l'habit de la banalité. Je changeais d'avatar et proposais des sujets scabreux, fit la preuve que j'étais une femme. Cet essai me fit connaître ce que je valais réellement ? Non, hélas. Si je postais, tous se mettaient à me répondre, lorsque je proposais un sujet, je trouvais tout d'abord cent réponses me proposant des "bisous". Chose admirable ! Je trouvais des posts parlant des martiens, ils se multipliaient, tant on craignait de ne pas m'avoir parlé. J'eus sujet de me plaindre de mes choix, qui m'avaient fait perdre mon estime intérieure en déformant ma personnalité, car j'entrais soudain dans une popularité affreuse. Des rêveurs tombaient même en amour de cette image faussée. Je demeurais quelque fois des heures à parler aux participants, ceux-ci noyant ma boîte à messages, étant de tous les soutiens, de toutes les boutades, de toutes les rumeurs, des sujets les plus légers. Mais si quelqu'un par hasard, apprenait que je postais dans un sujet sérieux, quelques-uns venaient aboyer pour me faire taire "Ah ! Ah ! Mademoiselle est rouge ? C'est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être rouge ?".
Lassée de tant d'excès, je déconnectais de la surface pour émerger bien plus tard. Que de changements, et de peine ! Ils en avaient fini avec les sujets intéressants, les débats passionnés mais cordiaux, ce n'était plus qu'éloquence agressive et images de mort. Lorsqu'un sujet neuf et attractif était proposé, les anciens se disputaient pour le détourner, le vider de sa sève, épuisant sa substance. Je pensais retrouver de ma verve, mais détournais les yeux devant certains propos, le respect avait déserté les lieux. Pour voir s'il restait dans ma personnalité quelque chose d'admirable, j'envoyais des thèmes sur le tableau, secondée d'une fée exubérante ; ce fut l'échec programmé. Ne faisant plus partie de la communauté, j'avais lassé la curiosité de mes pairs. Alors même que je tentais de retrouver le courage en cherchant de l'intérêt à certaines participations, la facilité revenait, écrasante, et le scabreux reprit ses lettres de noblesse. Peut-être que ma célébrité déclinante a déformé mes jugements, alors je m'effaçais derrière des leurres. Comme au départ, anonymat et neutralité me secondèrent, alors que je cherchais des thèmes ou épanouir mes mots, peu de choix. Je rentre sur Mars dépitée, assez de ces termes crus, de ces images de violence, de ces banals propos visant à créer des différences. Je rejoins les martiens et laisse les fées continuer à croire en ceux qui la font vibrer. Les personnes ici sont juste égarées, vont lui prouver un jour, qu'elles ont encore de l'inspiration.
(de Jol, le 6 de la lune de Chalval)

*Jeu de l'humiliation
Jeu assez vicieux car il consiste à se ridiculiser... pour gagner des points.
En voici les règles simples ;
Il suffit d'avouer que vous n'avez pas lu certains livres qui font partie de la culture de base. Pour cela, créez une mailing list ou lancez le jeu en groupe - lors d'un repas ou d'une soirée par exemple. Chacun lance un titre de bouquin : par exemple si vous n'avez pas lu le seigneur des anneaux (Fautvoir je t'adore), et que les 4 personnes qui sont autour de vous l'ont lu, vous gagnez 4 points. On m'a raconté qu'un professeur de littérature anglaise, avait gagné énormément de points en avouant qu'il n'avait jamais lu Hamlet ; effectivement, il faut assumer après . Je voulais lancer le sujet mais ça doit être super galère de compter les points... ah, les livres religieux ne comptent pas, parce que tout le monde en a lu des extraits, mais rarement la totalité. Amusez-vous bien !

ps ; s'il vous plaît ma boite a mp va exploser soyez braves de garder au chaud vos insultes - juste pour une autre fois :/
Lien direct vers le message - Vieux
Xeen
Invité
 
encore quelques lettres...
Voici des versions originales de Montesquieu pour les curieux.

Citation:
LETTRE LXVI
Rica à ***

On s'attache ici beaucoup aux sciences, mais je ne sais si on est fort savant. Celui qui doute de tout comme philosophe, n’ose rien nier comme théologien; cet homme contradictoire est toujours content de lui, pourvu qu’on convienne des qualités.
La fureur de la plupart des Français, c’est d’avoir de l’esprit; et la fureur de ceux qui veulent avoir de l’esprit, c’est de faire des livres.
Cependant il n’y a rien de si mal imaginé : la nature semblait avoir sagement pourvu à ce que les sottises des hommes fussent passagères ; et les livres les immortalisent. Un sot devrait être content d’avoir ennuyé tous ceux qui ont vécu avec lui : il veut encore tourmenter les races futures; il veut que sa sottise triomphe de l’oubli, dont il aurait pu jouir comme du tombeau; il veut que la postérité soit informée qu’il a vécu, et qu’elle sache à jamais qu’il a été un sot.
De tous les auteurs, il n’y en a point que je méprise plus que les compilateurs, qui vont de tous côtés chercher des lambeaux des ouvrages des autres, qu’ils plaquent dans les leurs comme des pièces de gazon dans un parterre : ils ne sont point au-dessus de ces ouvriers d’imprimerie, qui rangent des caractères, qui, combinés ensemble, font un livre, où ils n’ont fourni que la main. Je voudrais qu’on respecte les livres originaux; et il me semble que c’est une espèce de profanation, de tirer les pièces qui les composent du sanctuaire où elles sont, pour les exposer à un mépris qu’elles ne méritent point.
Quand un homme n’a rien à dire de nouveau, que ne se tait-il ? Qu’a-t-on affaire de ces doubles emplois ? "Mais je veux donner un nouvel ordre. — Vous êtes un habile homme ! Vous venez dans ma bibliothèque; et vous mettez en bas les livres qui sont en haut, et en haut ceux qui sont en bas: c’est un beau chef-d’oeuvre ! "
Je t’écris sur ce sujet ***, parce que je suis outré d'un livre que je viens de quitter, qui est si gros, qu'il semblait contenir la science universelle : mais il m'a rompu la tête, sans rien m'avoir appris. Adieu.

De Paris, le 8 de la lune de Chahban 1714.


LETTRE LXXII.

Rica à Ibben
A ***

Je me trouvai l’autre jour dans une compagnie, où je vis un homme bien content de lui. Dans un quart d’heure, il décida trois questions de morale, quatre problèmes historiques, et cinq points de physique. Je n’ai jamais vu un décisionnaire si universel ; son esprit ne fut jamais suspendu par le moindre doute. On laissa les sciences ; on parla des nouvelles du temps : il décida sur les nouvelles du temps. Je voulus l’attraper, et je dis en moi-méme : " Il faut que je me mette dans mon fort ; je vais me réfugier dans mon pays. " Je lui parlai de la Perse : mais, à peine lui eus-je dit quatre mots, qu’il me donna deux démentis, fondé sur l’autorité de messieurs Tavernier et Chardin. "Ah, bon Dieu ! Dis-je en moi-même, quel homme est-ce là ? Il connaîtra tout à l’heure les rues d’Ispahan mieux que moi !" Mon parti fut bientôt pris : je me tus, je le laissai parler, et il décide encore.

De Paris, le 8 de la lune de Zilcadé 1715.


LETTRE L.

Rica à ***

J'ai vu des gens chez qui la vertu était si naturelle, qu'elle ne se faisait même pas sentir : ils s'attachaient à leur devoir sans s'y plier, et s'y portaient comme par instinct : bien loin de se relever par leurs discours leurs rares qualités, il semblait qu'elles n'avaient pas percé jusqu'à eux. Voilà les gens que j'aime ; non pas ces hommes vertueux qui semblent étonnés de l'être, et qui regardent une bonne action comme un prodige dont le récit doit surprendre.
Si la modestie est une vertu nécessaire à ceux à qui le ciel a donné de grands talents, que peut-on dire de ces insectes qui osent faire paraître un orgueil qui déshonorerait les plus grands hommes?
Je vois, de tous côtés, des gens qui parlent sans cesse d’eux-mêmes ; leurs conversations sont un miroir qui présente toujours leur impertinente figure : ils vous parleront des moindres choses qui leur sont arrivées, et ils veulent que l’intérêt qu’ils y prennent les grossisse à vos yeux : Ils ont tout fait, tout vu, tout dit, tout pensé : ils sont un modèle universel, un sujet de comparaisons inépuisable, une source d’exemples qui ne tarit jamais. Oh ! que la louange est fade lorsqu’elle réfléchit vers le lieu d’où elle part !
Il y a quelques jours qu’un homme de ce caractère nous accabla, pendant deux heures, de lui, de son mérite et de ses talents : mais, comme il n’y a point de mouvement perpétuel dans le monde, il cessa de parler. La conversation nous revint donc, et nous la prîmes.
Un homme, qui paraissait assez chagrin, commença par se plaindre de l’ennui répandu dans les conversations. "Quoi ! toujours des sots, qui se peignent eux-mêmes, et qui ramènent tout à eux ? — Vous avez raison, reprit brusquement notre discoureur. Il n’y a qu’à faire comme moi ; je ne me loue jamais : j’ai du bien, de la naissance, je fais de la dépense, mes amis disent que j’ai quelque esprit ; mais je ne parle jamais de tout cela : si j’ai quelques bonnes qualités, celle dont je fais le plus de cas, c’est ma modestie. »
J’admirais cet impertinent ; et, pendant qu’il parlait tout haut, je disais tout bas: « Heureux celui qui a assez de vanité pour ne dire jamais de bien de lui ; qui craint ceux qui l'écoutent ; et ne compromet point son mérite avec l'orgeuil des autres !"

De Paris, le 20 de la lune de Rhamazan 1713.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 
C'était touchant Xeen (...où l'on s'aperçoit que Lonecatiser n'est pas si facile que ça...)

*essuie ses larmes d'un revers de manche*

Allez...pour détendre l'ambiance, je prends une carte "jeu de l'humiliation"

Citation:
Je jure sur l'honneur que je n'ai pas lu de Harry Potter,
je n'ai jamais touché un Werber,
encore moins fumé du Coelho,
et je me suis arrêté à la page 980 du seigneur des anneaux (édition anglaise en 1 tome).

J'ajoute que je me suis permis de critiquer à maintes reprises et avec un aplomb qui m'écoeure encore ces ouvrages si chers dans le coeur de nombreux posteurs de ces lieux.

Enfin, j'y ai pris un plaisir digne d'une nonne qui se serait assise sur une balle de tennis en assistant à la messe du dimanche matin, ce dont il n'y a pas de quoi être fier non plus. et si vous saviez comme j'ai honte
...

Taratatatatzimboumpouet !

*explose sous le total de points*

*va surtout glisser les "lettres persanes" dans son panier amazon*
Lien direct vers le message - Vieux
Efira
Invité
 
C'était long mais mersi A+
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Au revoir Xeen donc.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Zohaar
Zohaar
Empereur
 
Avatar de Zohaar
 
personnelement je trouve ce topic d'une beautée ahurissante... (je sais pas comment ça s'ecri...*sent deja les repliques a sa paranthèse*) et puis c'est sans faire le lèche botte... je le pense vraiment...

autant la formulation et l'expression est impec ... la mise en forme... pas de fautes (d'après moi....)le message que l'on veux faire passer...la syntaxe...

enfin je le trouve, en plus interessant ....

bravo....

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Slaughter In A Grave
Slaughter In A Grave
Bagnard
 
Avatar de Slaughter In A Grave
 
Au revoir Xeen, et au plaisir de voir Pooka plus souvent!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Keet
Keet
 
Avatar de Keet
 
Au plaisir femme-poulpe.

<n'a jamais lu HP>
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de AdrienCoeurFeu
AdrienCoeurFeu
Bagnard
 
Avatar de AdrienCoeurFeu
 
Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas
un mtos n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que

la pmeirère et la drenèire soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte

dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème.

C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe,

mias le mot cmome un tuot.
Lien direct vers le message - Vieux
Lady-VanXzadar
Invité
 
De l'intolérance et des différences, y en aura toujours et partout



Pour ce qui est des Joliens(nes), perso je ne pense pas que c'est bien d'essayer de les retenir quand ils veulent partir, c'est un choix perso a chacun et on se doit de le respecter. Si une personne n'est pas bien ici, si elle n'est pas heureuse ou autre, alors c'est de la laissé partir...


Quand je partirai, c clair que je ne le posterai pas, et personne ne le saura, partir comme je suis venue, sans laissé de traces.



Bonne continuation a toi ma belle.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Teddy
Teddy
Alpha & Oméga
 
Avatar de Teddy
 
Au revoir, au déplaisir ne t'avoir pas plus connus
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Puisse ce dernier souffle de poulpe faire comprendre à tous le message.
Une lettre suivra et d'autres mots encore.

J'ai envie d'être triste, mais je ne le serais pas, par respect des choix. Je m'incline face à vous et souris.
A bientôt sur Mars mademoiselle Xeen et merci pour tout vos mots passés et présents.

Et à propos des points d'humiliation, je suis prêt à battre des records. Qui est donc ce monsieur Tolkien ?
Lien direct vers le message - Vieux
Jo le jolien
Alpha & Oméga
 
Pooka = Xeen ? OMG

Je ne sais pas laquelle je préfère, elles me fatiguent toutes les deux .
Lien direct vers le message - Vieux
--------------------
Empereur
 
Citation:
Provient du message de Xeen
...Aurevoir à tous ! Mieux vaut partir sur un sourire.

- erf
je n'ai pas lu la totale, mes yeux ne me le permettent pas mais en lisant les réponses, je suis parti chercher la phrase..

et bien au revoir à toi Xeen, peu d'entre nous auront apporté autant sur ces forums, tu manqueras.
porte-toi bien sale gosse, et essaies un peu d'être heureuse, je suis sûr que ça t'irait bien.

je t'embrasse.

Pat
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Je ne cacherais pas que je ne repondais presque plus qu'a tes sujets Xeenette. Voila qui me fera parler encore moins probablement
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h29.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite