JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kattraeth
Répondre
Partager Outils Rechercher
Rna
 
Bon. Je souhaite revenir sur l'argument de l'âge.

Celui-ci consiste à dire que le RP/sexe peut toucher de jeunes joueurs, qui ont besoin d'être protègés de ça.

2 choses:

1_Le moyen pour le pratiquer
Le sexe sur un /broadcast, /chatgroup, /guild ou un autre canal de grande écoute pour des gens distants, ce n'est pas du RP. C'est du CS tout court, et ça n'a rien à faire là. Mais peu importe le contenu de la discussion en réalité (sexe, sport, actulités), car une discussion entrenue sur un tel canal entre deux individus est à la fois un hors sujet et un flood. C'est condamnable parce que 2 personnes (ou plus, chacun ses pratiques après tout) s'approprient un canal à l'usage de tous pour leur besoins/envies personnels.
En gros, ce n'est pas le CS qui est gènant dans ce cas, mais le flood de HS, m'est avis.

2_Les personnes qui le pratiquent
Ici le réflexe protecteur a plus de sens à mon avis. Pas la peine de réécrire ce qui l'a été sur des pages et des pages: il peut y avoir un enfant de 12 ou moins impliqué. Déjà je rectifie en mettent "enfant" plutôt que "gamin", ce dernier terme étant étonnement péjoratif quand on sait qu'il est issu de la plume de ceux qui le défendent. La loi punit les relations sexuelles IRL avec un mineur, donc déjà évitons la confusion. Ensuite ça peut choquer qu'un mineur soit impliqué malgré tout. Alors opérons cette distinction: le mineur est soit initiateur du CS, soit récepteur. S'il est initiateur, je ne vois pas où est le problème (sachant qu'on parle bien d'IG et pas d'IRL hein ? me faite pas dire...), ça peut être sa puberté qui le travaille ou je ne sais quoi, mais qu'on me dise où est la mal ?
Si le mineur est receveur, c'est plus délicat, et c'est à la rigueur la seule chose que je consent à trouver choquante. Mais admettons que ça l'amuse et qu'il réponde au send ou à l'emote ? On fait du CS avec deux personnes consententes malgré tout. Si les deux ne sont pas consentent, et qu'une personne send l'autre sans arrêt, ce n'est toujours pas le CS qui est en cause, il s'agit tout simplement de harcèlement: screen + mail GOA.


Donc à tout ceux qui médisent sur le CS qui pourtant ne concerne que deux personnes, songez que les deux personnes, à partir du moment où elle ne vous floodent pas ou autres, font ce qu'elles veulent, et évitez donc un peu les procès d'intention car ni la science ni la vérité ne vous sont infuses.
Lien direct vers le message - Vieux
Lee Bastard
Bagnard
 
Stop CS ça fait pitié
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lundrah Sawson
Lundrah Sawson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lundrah Sawson
 
oh lààà !!! Un enfant de 12 ans qui reçoit un send contenant des propos obscènes d'une personne majeure et qui répond car ça l'amuse tu dis que ça n'est pas grave ???

Il te faut lire le code pénal à ce sujet...

Que l'enfant prenne ça pour un jeu ça peu se comprendre mais pour l'adulte ce n'est pas la même chose... C'est de la perversité pure et simple !!!

C'est une incitation à la débauche sur une mineur de moins de 15 ans !!!

Tu n'as pas le droit de dire, de faire des avances mêmes virtuelles à un mineur !!! Donc dans le doute abstient toi !!

C'est en lisant ça qu'on peut avoir peur car je crois que beaucoup ne voient pas l'illégalité de ce genre de pratiques dans un jeu vidéo destinés à des personnes de tout âge...



Je suis vraiment choquée de découvrir tout ça... Je ne suis ni prude ni coincée... Mais il y a des limites que le bon sens et un minimum de jugeote imposent !

Le Rp c'est de se mettre dans la peau du personnage mais ça ne va pas jusqu'au sexe !!! Send ou pas send... car il y a risque de dérive....

je commence à me demander si l'on ne vit pas dans un monde de malades.... Bon que des gosses en pleine puberté parlent sexe c'est une chose courante, mais le jeu n'est pas un endroit pour libérer ses pulsions et assouvir ses fantasmes...

Le sexe est merveilleux lorsqu'il est pratiqué réellement entre deux êtres qui s'aiment, et qui sont consentantes, mais ça devient de la perversité quand ça se passe dans un jeu vidéo et que l'on sait que l'on peut tomber sur de très jeunes joueurs.

Lorsque les conversations dérivent sur de tels sujets il est du devoir des adultes, qui sont censés être responsables, de mettre court à tout ça...

La liberté sexuelle oui, mais pas n'importe où, n'importe comment parce que là ça ouvre la porte à toutes les dérives possibles...
Alors à quoi sert le contrôle parental sur les FAI, afin de protéger les enfants de la pornographie si, dans des jeux auxquels ils ont accès, ils sont incités à prendre part à des conversations axées sur le sexe ???

Sur le forum Orca je viens de tomber sur ça... Vous trouvez ça bien ??? Daoc est le lieu pour s'amuser à ça ? Quand je vois ceux qui insultent les joueurs refusant de venir en défense car occupés à autre chose, comme ils en ont le droit, et ça ???...

C'est quoi cet espace où ce qui est légal fait l'objet de récriminations et que ce qui est hors charte est encouragé ?????

Le monde est fou, rempli de malades !!!!
Et ça n'est pas parce que l'on utilise les sends et se cacher aux yeux de tout que ça rend ça légal et tolérable....


Lien direct vers le message - Vieux
Assurancetourix [Lévia]
Alpha & Oméga
 
hahaha il est vieux ce screen, ca rappelle des souvenirs


Citation:
Que l'enfant prenne ça pour un jeu ça peu se comprendre mais pour l'adulte ce n'est pas la même chose... C'est de la perversité pure et simple !!!
l'adulte ne sait pas que c'est un enfant vu qu'on est ig, ou est la perversité que tu dénonces? De l'inconscience ok.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Shours
Shours
Alpha & Oméga
 
Avatar de Shours
 
Citation:
Provient du message de macnamarra

M D R

Mais y'a des limites quand meme :/
Lien direct vers le message - Vieux
Iraban
Alpha & Oméga
 
Bah vous enervez pas tous

Comme vous le dites tous, il y a une certaine nuance a faire et elle ressort du thread en fait : Le cyber sexe et le roleplay amoureux.

Apres chacun a sa vision des choses mais je ne crois pas que le RP amoureux puisse gener qui que se soit.

Apres evidemment les scene en Broad ou general, les nom completement debiles n'ont rien a voir avec du roleplay.


Enfin pour ceux qui ont connu l'epoque T4C, il est certain que c'etait omnipresent et completement degenéré, ca a d'ailleurs apporté moulte probleme au niveau des aide anim/anim goa qui en abusait allegrement mais c'est du passé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Bizoolol
Bizoolol [LNM]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bizoolol
 
caytresmal !
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Skjuld
Alpha & Oméga
 
@Ernarandua

"gamin" est "étonnamment péjoratif" ? Désolé mais je n'y mets aucune connotation péjorative.. C'est toi qui l'y vois et qui me prêtes je ne sais quel sous-entendu.

Ce qui illustre bien, d'ailleurs, à quel point l'écrit est pauvre et générateur de projections et d'incompris. C'est d'ailleurs ce que ma phrase voulait souligner.

En présence physique de quelqu'un d'aussi jeune, je doute qu'un adulte se risquerait à un RP sexuel. Idem dans l'autre sens.

En admettant qu'il le fasse.. Il lui serait facile de voir s'il atteint ou non des limites. S'il choque.

En mode texte ? On ne peut pas savoir comment ce que l'on dit est interprété, ressenti, compris. Il manque bien trop d'éléments et d'indices.
Plus le risque considérable de projection. A qui parle-t-on ? Au joueur, à l'avatar, à un fantasme ? Le risque est infiniment moindre quand il y a présence physique.

Il faut aussi réfléchir à comment un observateur tiers pourrait réagir.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Velenskad
Velenskad [FdH]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Velenskad
 
Pour ce qui est de la relation IG entre "adultes" :
Je ne vois pas de problêmes dans la mesure où c'est fait en esprit roleplay (ie c'est à dire d'une manière crédible IRL ou par rapport à la culture de la race dans le jeu) et en ayant conscience de la séparation jeu/IRL.
Ce qui exclut la plupart des sends sur canal région et des "10pièces d'or et on va derrière le buisson là-bas".

Pour le problême de l'age de l'interlocuteur que l'on a en face, ça devient plus nuancé.
On peut craindre l'abus par un pédophile de n'importe quel outil de discussion cachant l'identité de l'interlocuteur.
Avantages de DAOC : beaucoup de jeunes, possibilité d'incarner un avatar séduisant et visible.
Inconvénient : la cible a des tas d'autres centres d'intérêts possibles.
Bref, je doute que DAOC soit vu comme un outil efficace par les pédophiles. Hors de toute façon on ne peut éliminer le pédophile de manière préventive (il faudrait supprimer toute forme de dialogue), on ne peut donc que le virer par plainte de la victime.
(ça c'était pour le cas du vrai pédophile : en gros on ne peut rien faire à part réagir vite)

Il nous reste le cas où il s'agit d'un adulte ne pensant pas à mal, juste à jouer toutes les facettes du rôle de son personnage, et d'un mineur (l'adulte n'étant probablement pas au courant de l'age réel du mineur).
De quoi se rend coupable l'adulte ? Légalement, il peut y avoir une infraction, mais moralement ? Il joue à un jeu qu'il n'aurait sans doute pas proposé au mineur si il avait su, mais on ne peut pas dire que ce soit de la perversité.
Du point de vue du mineur et de son entourage par contre, il n'est pas possible de distinguer ce cas-ci du précédent (le vrai pédophile).
(Rappel : je suis depuis le début dans le cas d'une relation démarrant doucement pour s'approfondir normalement.
Les sends d'obscénités sans aucun contact préalable rentrent dans la catégorie harcèlement directement.)
Je conçois plusieurs comportement différents :
- le mineur signifie son refus dès le début, le majeur accepte : la relation ne démarre jamais, pas de problêmes. Si le majeur refuse, on rentre dans la catégorie harcèlement sanctionable.
- le mineur est interessé, mais refuse d'aller plus loin qu'une certaine limite, le majeur accepte et sait se tenir. Pas de problêmes donc. Si le majeur veut jouer un amoureux entreprenant, il devra finir par accepter les limites ou changer de partenaire (comme IRL quoi), et sinon on rentre dans la catégorie harcèlement.
- le mineur ne sait pas/ne veut pas se poser de limites. Soit le majeur en pose (tout va bien), soit le majeur n'en pose pas, et on peut voir cela comme dangereux. (cela dit, toujours pas d'immoralité de la part du majeur). A ce moment, ce serait sans doute à l'entourage du mineur d'intervenir pour dire au majeur que cette relation doit cesser, et soit il accepte, soit on retourne au harcèlement.

Le harcèlement doit clairement être puni, car c'est un comportement malsain (quel qu'en soit l'objectif), mais dans tout cela, je ne vois pas en quoi la relation IG est moralement critiquable. Toutes les possibilitées montrées font que si le majeur est respectueux de l'autre, il n'y aura pas de problêmes plus grave que ce à quoi le mineur est exposé en vie réelle.
Il doit être protégé, par son entourage, pour prévenir les dérapages, mais je pense qu'il serait aberrant de vouloir supprimer cet aspect d'un jeu de rôle dans ce but. Ce serait inefficace car ce n'est pas à ce niveau que le problême peut se regler, et ça prive les joueurs majeurs d'une partie de ce qui pour eux peut faire partie du jeu.

(et dire que je ne joue jamais ce genre de comportement )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gaeli GDT
Gaeli GDT
Bagnard
 
Avatar de Gaeli GDT
 
Le screen : MDRR
C'est pas trop du RP ca , fin bon ~~
Rofl t'aurais pu effacer les noms , jvai rire en les voyant ^^
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Asuras
Asuras [FB]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Asuras
 
Citation:
Provient du message de Gaeli GDT
Le screen : MDRR
C'est pas trop du RP ca , fin bon ~~
Rofl t'aurais pu effacer les noms , jvai rire en les voyant ^^
Aussi dans un autre sens ce screen il a un an, ca se voit a la barre de macro a 8 slots
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Karpathes
Karpathes [Séide]
Bagnard
 
Avatar de Karpathes
 
La majorité sexuelle est à 15 ans.

Je pense que les joueurs de moins de 15 ans sont quand mêmes peut présents, et de toute façon, cela devrait se voir aisément à la façon de parler.

De plus, quand l'enfant a cet âge (moins de 15 ans), je pense que c'est aussi aux parents de surveiller ce qu'il fait.

Après, devoir limiter quelque chose a une communauté parce que 5% ne sont pas en âges, sachant que ces 5% devraient être surveillés pour en arriver là, n'est ce pas exagéré ?
Lien direct vers le message - Vieux
Rna
 
Sur le screen ce qui me fait marrer c'est le fufu qui se cache et qui observe toute la scène sans interrompre les ébats Ouh le vilain petit voyeur !


@Skjuld: exellente remarque je n'ai rien à ajouter. Mais Karpa poursuit le débat, et je suis aussi d'accord avec lui.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Amélyse
Amélyse
Empereur / Impératrice
 
Avatar de Amélyse
 
Citation:
Sur le screen ce qui me fait marrer c'est le fufu qui se cache et qui observe toute la scène sans interrompre les ébats Ouh le vilain petit voyeur !
Moi ce qui me fais sourire, c'est plutot le message de guilde de cette dites fufu.
Qui parle de mariage entre deux personnes...

Mais sur le fond je suis d'accord, les dialogues de ce screen sont abérrants
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lundrah Sawson
Lundrah Sawson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lundrah Sawson
 
Quelques articles du code pénal.....

Article 227-24


(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent ou pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine, soit de faire commerce d'un tel message, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur.
Lorsque les infractions prévues au présent article sont soumises par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables.

Article 227-22. (Code Pénal français)

Le fait de favoriser ou de tenter de favoriser la corruption d'un mineur est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 500000 F d'amende. Ces peines sont portées à sept ans d'emprisonnement et 700 000 F d'amende lorsque le mineur est âgé de moins de quinze ans ou lorsque le mineur a été mis en contact avec l'auteur des faits grâce à l'utilisation, pour la diffusion de messages à destination d'un public non déterminé, d'un réseau de télécommunications ou que les faits sont commis à l'intérieur d'un établissement scolaire ou éducatif ou, à l'occasion des entrées ou des sorties des élèves, aux abords d'un tel établissement.
Les mêmes peines sont notamment applicables au fait, commis par un majeur, d'organiser des réunions comportant des exhibitions ou des relations sexuelles auxquelles un mineur assiste ou participe.
Article 227-25


(Loi nº 98-468 du 17 juin 1998 art. 18 Journal Officiel du 18 juin 1998)


(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Le fait, par un majeur, d'exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d'un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.

Article 227-26


(Loi nº 94-89 du 1 février 1994 art. 15 Journal Officiel du 2 février 1994 en vigueur le 1er mars 1994)


(Loi nº 95-116 du 4 février 1995 art. 121 Journal Officiel du 5 février 1995)


(Loi nº 98-468 du 17 juin 1998 art. 13, art. 19 Journal Officiel du 18 juin 1998)


(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)


(Loi nº 2002-305 du 4 mars 2002 art. 13 Journal Officiel du 5 mars 2002)

L'infraction définie à l'article 227-25 est punie de dix ans d'emprisonnement et de 150000 euros d'amende :
1º Lorsqu'elle est commise par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur la victime ;
2º Lorsqu'elle est commise par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions ;
3º Lorsqu'elle est commise par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice ;
4º Lorsque le mineur a été mis en contact avec l'auteur des faits grâce à l'utilisation, pour la diffusion de messages à destination d'un public non déterminé, d'un réseau de télécommunications.

Article 227-27


(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Les atteintes sexuelles sans violence, contrainte, menace ni surprise sur un mineur âgé de plus de quinze ans et non émancipé par le mariage sont punies de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende :
1º Lorsqu'elles sont commises par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur la victime ;
2º Lorsqu'elles sont commises par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions.

Article 227-28-1


(Loi nº 98-468 du 17 juin 1998 art. 20 Journal Officiel du 18 juin 1998)


(Loi nº 2002-305 du 4 mars 2002 art. 13 Journal Officiel du 5 mars 2002)

Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121-2, des infractions prévues par les articles 227-18 à 227-26.
Les peines encourues par les personnes morales sont :
1º L'amende, suivant les modalités prévues par l'article 131-38 ;
2º Les peines mentionnées aux 2º, 3º, 4º, 5º, 7º, 8º et 9º de l'article 131-39.
L'interdiction mentionnée au 2º de l'article 131-39 porte sur l'activité dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise.

CODE PENAL
(Partie Législative)



Section 6 : Peines complémentaires applicables aux personnes physiques






Article 227-29


(Loi nº 98-468 du 17 juin 1998 art. 21 Journal Officiel du 18 juin 1998)

Les personnes physiques coupables des infractions prévues au présent chapitre encourent également les peines complémentaires suivantes :
1º L'interdiction des droits civiques, civils et de famille, suivant les modalités définies à l'article 131-26 ;
2º La suspension, pour une durée de cinq ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle ;
3º L'annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant cinq ans au plus ;
4º L'interdiction, pour une durée de cinq ans au plus, de quitter le territoire de la République ;
5º La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit ;
6º L'interdiction, soit à titre définitif, soit pour une durée de dix ans au plus, d'exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h50.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite