JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 477 (sites) | 776 (forums)Créer un compte
La 4ème Prophétie
Forum Général
Les forums JOL > La 4ème Prophétie > T4C - Forum Général > Dis, tu me raconte une histoire ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Elhan
Elhan
Alpha & Oméga
 
Avatar de Elhan
 
Message roleplay
Un jour, je marchais sur Arakas et j'ai trouvé un arc, et depuis je suis archer.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de SanGKaine100%Lombric
SanGKaine100%Lombric
Alpha & Oméga
 
Avatar de SanGKaine100%Lombric
 
Citation:
Dis, tu me raconte une histoire ?
non, moi je dessine des moutons, desolé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dame Belladona
Dame Belladona
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dame Belladona
 
Message roleplay



Promenade en foret.



Bella se penche sur la table et mélange les herbes et plantes diverses.
Munie de son pilon, elle malaxe les ingrédients pour en faire un emplâtre qu’elle portera à l’hôpital de Lighthaven plus tard.
Belle idée que cet hôpital. Elle est fière d’en faire partie.

Elle a déjà préparé une certaine quantité de flasques de potions diverses, mais les emplâtres commencent à manquer.
Les aventuriers sont vifs pour le moment …
Elle sourit au souvenir de ce jeune guerrier qui hier a cru qu’il était plus fort que les orques plus haut que le pont gob.
Il était plein de courage mais malgré tout, il était bien faible encore contre ces monstres.
Ils sont tous pareils. Inconscients, pressé de s’entraîner, nerveux et si … imprudents ! Mais tellement attendrissant aussi parfois …

Pendant qu’elle mélange les ingrédients, Bella est perdue dans ses pensées et dans ses souvenirs.
Puis tout à coup elle remarque qu’il lui manque des plantes.
Elle était distraite et n’avait pas fait attention …
Qu’à cela ne tienne, demain elle ira chercher ce qui lui manque.
Elle range donc tout on attirail et va s’allonger. Le repos sera utile, demain sera une dure journée.



Le lendemain à l’aube, Bella est sur le pas de sa porte. Elle verrouille sa maison au moment même où le soleil dépasse les cimes des sapins derrière la ville.
Elle est matinale mais la route sera longue et la journée risque d’être chaude. Le soleil va être brûlant vers midi et une pause à l’ombre des grands arbres sera salutaire. Il vaut mieux prendre de l’avance sur la chaleur.

Son voisin le marchand d’arme est déjà debout aussi. Toujours les mêmes qui rivalisent avec l’astre du jour pour être levé le premier.
Ils se saluent d’un signe de main et Bella s’en va.
Un peu plus loin au carrefour de la Mairie, Bella croise le marchand qui revient déjà de Lighthaven avec ses fruits et ses légumes. Un brave marchand, toujours prêt à aider son prochain …
Après avoir échangé quelques mots avec lui, il offre à Bella quelques pommes bien rouges.

En le remerciant d’un sourire, Bella reprend sa route. Elle prend donc le chemin qui mène à la forêt.
Une dernière vérification dans son sac afin de vérifier qu’elle n’a rien oublié et elle part d’un bon pas sous la chaleur timide du soleil qui commence sa dure journée de labeur.




Après quelques heures de marche, Bella se retrouve dans une clairière ombragée.
Quel endroit parfait pour déjeuner !
Elle ouvre son sac et en sort un quignon de pain, une fiole d’eau cristalline et une pomme. Une de celles si réputées des vergers de Lighthaven.
Cela lui rappelle tant de souvenirs … Au point que son déjeuner terminé, elle s’endort en rêvant à ces fameuses pommes.
Elle en aurait tellement à raconter …

Elle sourit dans son sommeil ….



Soudain, un bruit sourd la réveille. Un vent violent s’est levé durant son sommeil et une énorme branche vient de tomber juste près de ses pieds.
Quelques centimètres de plus et cette branche lui fracassait le crâne à ne pas en douter.

Elle se lève, ramasse son sac et se fraye un passage entre les branches qui la fouettent comme des lanières.
Elle doit absolument trouver un refuge quelconque. Une grotte, une maison abandonnée ou même une cabane de chasseur, mais elle doit éviter cette tempête qui gronde.
Ses bras et ses jambes sont ensanglantés. Ces membres ne sont qu’écorchures et plaies.

Elle court aussi vite qu’elle le peut au travers de la forêt sous les hurlements du vent qui se déchaîne de plus en plus. La pluie commence son ballet maintenant et les marres d’eau ne sont pas faciles à éviter.
Les feuillages qui couvrent le sol de la forêt sont devenus glissants et dangereux …

Et puis, inévitablement les pieds qui glissent sur les feuilles trop humides et c’est la chute.
Bella tombe et sa tête vient percuter le tronc d’un arbre mort. Sous la violence du choc, elle perd connaissance et se retrouve couchée au pied de cet arbre sous les rafales du vent et le fouet cinglant de la pluie …



Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dame Belladona
Dame Belladona
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dame Belladona
 
Message roleplay



Après plusieurs heures d’inconscience, Bella se réveille enfin. La pluie sur son visage l’aide à reprendre pied et à cerner ce qui l’entoure.
La nuit commence à tomber et une lueur grisâtre fait place au jour. La pluie mêlée à la nuit pose comme un voile opaque sur la forêt. Elle est restée évanouie très longtemps.

Le vent est tombé, la pluie n’est plus qu’un léger crachin et le décor est … abominable !
Tout ces superbes arbres cassés, couchés au flanc, estropiés dans leurs chairs, perdus peut être …
Quelle tristesse que cette forêt blessée au plus profond de son âme … Elle en a les larmes aux yeux.

Bella se relève comme elle peut, s’adosse à cette souche d’arbre et passe une main sur son front et y découvre une estafilade. Juste quelques gouttes de sang. Rien de grave, juste un léger picotement …
Elle est encore étourdie et secoue la tête pour tenter de remettre ses idées en place.
Elle regarde ses jambes qui lui brûlaient tellement sous les coups assénés par les branches lors de sa fuite et se rend compte que pas une trace de sang n’y apparaît. On y voit clairement les traces des lésions laissées par les fouets des branches, mais on dirait les plaies nettoyées, comme lavées …
Incroyable. Bella ne comprend plus …

Elle se met à chercher son sac dans lequel elle est sure de trouver un onguent de sa fabrication et qui ne la quitte jamais. Elle se retourne pour regarder le sol derrière elle et prendre son sac quand elle sent une présence …

Juste une sensation … un bruit … un halètement …

Bella commence à prendre peur et s’apprête à fuir une fois de plus cette forêt qui lui aura été bien hostile aujourd’hui. Cette forêt qu’elle aime tant et qui lui apporte le repos de l’âme en général la fait fuir comme si elle était une ennemie.

Elle prend son sac, l’accroche à sa taille sans geste brusque et commence à se relever. Juste au moment où elle s’apprête à partir, elle aperçoit une énorme louve qui assise sur son séant la regarde à quelques pas de là.

Elle est tellement belle, même si elle est impressionnante et effrayante.
Elle à une fourrure d’une blancheur éclatante et un regard si … doux. Etonnant pour un animal qui devrait effrayer.
Bella est sous le charme de ce regard qu’elle en oublie sa fuite et qu’elle ose même s’approcher de cet animal superbe.
Elle n’est même pas sure qu’il ne s’agisse pas d’une apparition ou d’un leurre. Etant restée inconsciente si longtemps, Bella a peut être des hallucinations !

La fourrure de l’animal, malgré la pluie à l’air tellement soyeux que Bella tend la main pour la caresser, faisant fi de toute sécurité.

La louve regarde la main de Bella approcher et ne remue pas, on dirait qu ‘elle attend …


Bella s’est approchée si près de cette superbe louve qu’elle sent son souffle sur la main. Un souffle chaud et réconfortant.
Peut être l’animal sent il que Bella aime les animaux et qu’elle ne leur fera jamais de mal volontairement. Toujours est il que la louve ne bouge pas et n’a pas l’air de vouloir devenir agressive.

S’enhardissant, Bella s’approche encore …

La louve regardant la femme, se lève à son tour et fait mine de vouloir s’éloigner. Après quelques pas, elle se retourne, s’assied de nouveau et regarde devant elle.
Bella réalisant qu’elle a pris bien des risques en s’approchant de si près, laisse la louve s’éloigner et tente de rebrousser chemin pour rentrer chez elle. En ville, la tempête a du faire des ravages aussi sans doute. Peut être aura t’on besoin de ses services à l’hôpital.

Elle est déjà repartie dans ses pensées ….
Elle fait quelques pas …

Elle se rend compte du carnage ! Les arbres couchés sur le sol, les branches arrachées, les nids tombés alors que les œufs n’étaient pas encore éclos. Un vrai désastre pour Dame Nature ! Une vraie calamité …

Elle sent les larmes lui monter aux yeux quand son regard est attiré par un mouvement sur le côté. Comme un éclair blanc au travers des branchages couchés au sol.
Elle se retourne et voit … que la louve la suit au travers de la forêt dévastée.
Cette fourrure éclatante est tellement visible entre les fourrées et les arbres que ne pas la voir serait impossible. Cet éclat blanc dans cette presque obscurité ne peut passer inaperçu.

Elle ne sait plus quoi faire. Elle ne comprend pas vraiment ce que ce superbe animal attend d’elle.
Bella n’a pas encore les idées très claires, mais dans le doute, elle rebrousse chemin et décide de suivre la louve.
Elle tente de se frayer un passage entre les branches qui recommencent à lui blesser les bras et les jambes. Mais Bella persévère et quand par moment sa progression devient plus difficile, la louve s’assied et attend …

Cette fois, elle ne comprend plus ses propres réactions. Elle suit une louve à travers bois après une tempête sans savoir où cela va la mener, mais elle y va en toute confiance ! Cette chute a du lui faire plus de mal qu’elle ne le pensait !
Bella, si prévoyante et si prudente est en train de se comporter comme elle n’avait jamais pensé le faire … suivre un coup de tête ! Ou plutôt un coup de cœur …

Advienne que pourra ! On verra jusqu’où l’animal va la conduire et surtout pourquoi elle lui a demandé de la suivre …


Bella tente de suivre la louve. Le sentier qu’elle longeait dans la forêt est devenu inexistant, tant les branches arrachées par le vent et la tempête le recouvre.
Même les feuilles semblent faire un épais tapis glissant qui cache la route.

Elle suit l ‘animal aussi vite qu’elle le peut, mais la progression est vraiment difficile, parfois hasardeuse même. Un tas de feuilles glissant, une ornière cachée, un morceau de banche ou une racine d’arbre mise à nu et c’est la chute assurée ! Mais la louve semble si pressée d’avancer que la jeune femme prend tous les risques.

Mais Bella commence à se sentir faible par moment. La difficulté du chemin, son malaise après la chute et … sa peur aussi lors de la tempête n’aide en rien à lui rendre des forces.
Elle décide donc de faire une pause et s’installe au pied d’un arbre.
Elle en profitera pour penser ses plaies aux jambes qui là font souffrir.
Elle s’assied et s’adosse à un arbre en fermant les yeux. Juste à ce moment, elle sent quelque chose lui tirer le bas de la robe …
Elle sursaute et voit la louve qui tente de la tirer plus loin.

Ayant déjà fait confiance à cet animal, elle se lève et la suit.
Quelques pas plus loin, au détour d’un chemin et caché par un rocher, une fontaine cristalline chante entre les arbres …

La louve s’approche de l’eau, boit et s’installe sur la berge, tout ses sens aux abois.

Souriante, Bella ouvre son sac et en sort un chiffon propre qu’elle utilise pour les soins aux blessés durant ses missions. Elle le trempe dans l’eau, remonte sa robe et éponge ses jambes douloureuses.
Sous le regard attentif de la louve, elle passe un onguent sur ses plaies et range le tout dans son sac.
Prenant un reste de pain et une pomme, elle jette un regard à l’animal qui se pourlèche les babines en voyant le pain.
Partant d’un rire clair et joyeux, Bella prend le pain, y coupe un morceau et le tend à l’animal.


Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dame Belladona
Dame Belladona
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dame Belladona
 
Message roleplay



La louve s’étire et prend délicatement le quignon qu’elle dévore avec délice. Voyant cela, Bella se dit que cette pauvre bête doit être affamée depuis le temps. Elle lui donne donc le reste de son pain et se contente de sa pomme.
Heureuse idée de la part de son ami le marchand de les lui avoir offerte avant son départ …

Après cette petite pause, les deux compères reprennent la route. Bella se laissant guider par sa nouvelle amie …


La louve semble chercher des passages plus faciles pour avancer. Comme si elle tentait d’aider la jeune femme.
La route est certes encore difficilement praticable, mais elle est plus dégagée à présent.
Bella suit l’animal en toute confiance.
Si cette dame loup avait voulu lui faire du mal, quel qu’il soit, durant son sommeil cela aurait été si simple. Mais n’ayant rien fait, Bella lui fait confiance.

Après quelques lieux de marche, la route est de plus en plus encombrée. La jeune prêtresse a de plus en plus de mal à avancer.
Elle doit par moment escalader des troncs arrachés et cela la ralenti considérablement, mais la louve semble avoir une patience incroyable … elle attend chaque fois que Bella ai dégagé son chemin. Elle l’aide même parfois en tirant sur des branches avec ses puissantes mâchoires.

Puis tout à coup, l’animal blanc s’arrête comme figé sur place.
La louve lève la tête et hume l’air en faisant frémir ses narines …
Un petit grognement s’échappe de sa gueule entrouverte, comme le roulement d’un son rauque.
Bella sait que cela ne lui est pas destiné mais n’en est pas moins impressionnée. D’autant plus que la louve ne grogne sans doute pas dans le vide et qu’un danger certain les guette toutes deux.
Elle observe la louve pour tenter de deviner quel comportement avoir … elle ne sait même pas quel sorte de danger les menace ! Un autre orage dévastateur, un autre animal dangereux, ou alors … des chasseurs sans scrupules ?
La chasse étant réglementée sur les terres d’Althéa, les braconniers risquant des sanctions graves parfois, ont la réputation d’être violents avec qui les surprend.

Les poils sur le dos de la louve se dressent de plus belle, le danger s’approche …
Bella empoigne le doux pelage de son amie et la tire derrière un buisson touffu. Elle a vu ces fameux braconniers plus loin entre des arbres.
La louve se laissant faire, se colle même contre la jeune femme qui sent sa chaleur au travers la fourrure éclatante.
Incontestablement, sa nouvelle et si particulière amie est un doux cadeau de la Nature.

Après quelques minutes, les chasseurs s’éloignent et Bella et la louve peuvent reprendre leur route.

Bientôt, la louve s’arrête de nouveau et regarde Bella.
Son regard est si triste que la jeune femme en est toute émue. Elle aimerait l’aider mais ne sait pas comment.
Le destin s’est chargé de les faire se rencontrer, ce n’est pas maintenant qu’il va arrêter son chemin. Elle a toute confiance en leurs avenirs. Juste un peu de patience …
La louve commence a gémir …

Bella ne comprend pas et puis soudain, là … juste devant elle …. Un amas de branches tombées.
Dessous, coincés et prisonniers, deux louveteaux qui semblent plus morts que vifs.

La jeune femme est atterrée ! Voilà donc pourquoi cette louve est venue la chercher. Elle ressent comme une fierté de cette confiance accordée par cet animal.

Elle se précipite et tente de dégager les jeunes loups.
Les branchages forment comme un espère de piège qui paraît hermétique, mais Bella d’un simple regard fait comprendre à la maman des loups qu’elle va avoir besoin d’elle …
La louve s’approche et de ses mâchoires puissantes commence à tirer sur une branche tombée. Bella se met à côté d’elle et tire de toutes ses forces.

Bientôt les jeunes sont dégagés et la louve se précipite sur eux et les prends par la peau du cou.
Elle happe le premier et s’éloigne en courant … Bella d’abord surprise du geste, comprend qu’elle va les mettre à l’abri.
Elle se saisit du second louveteau et suit la maman.

Arrivée près d’une grotte, elle entend les gémissements d’un bébé loup.
Elle lance une incantation magique pour que la lumière éclaire sa route. L’intérieur de la grotte a été épargné par la tempête et juste l’entrée a été comme balayée par les vents.
Plus au fond, Bella découvre un nid fait de paille et de chiffons.

La nichée de maman loup est là …
Cinq superbes louveteaux aussi blancs que leur maman.


Un du bébé semble blessé alors que les autres paraissent juste affaiblis.
Bella s’approche en souriant malgré elle … un des louveteaux montre les dents ce qui le rend plus mignon qu’agressif ! Il est magnifique ce bonhomme …

Elle se met à genou devant la nichée sous le regard de la maman.
Etonnant cette confiance … même si son regard est doux, Bella n’aimerait pas faire un geste maladroit. La louve risquerait de se mettre en colère.

Elle prend le bébé blessé dans ses bras et voit qu’il a juste une estafilade sur le flan. Rien de bien grave en somme.
Elle prend juste un peu de potion de sa fiole de soin et en fait tomber quelques gouttes dans la gueule du louveteau qui n’aime pas ça du tout ! Elle éclate de rire en voyant le regard dégoûté du bébé.
Un peu de potion sur un chiffon appliqué sur la plaie et demain il n’y paraîtra plus.

La maman louve semble plus rassurée et s’allonge calmement auprès de sa si précieuse nichée. Elle a l’air tellement fatiguée la pauvre …
Elle observe Bella qui soigne ses petits.
La jeune femme tend la main et la pose sur la tête de la louve en un geste de réconfort. L’animal ferme les yeux et s’endort, enfin rassurée sur la vie de ses petits …

Ouvrant son sac, la prêtresse en sort un reste de pain et quelques pommes. Rien de bien terrible, mais elle doit rendre un peu de force à ces petits loups …
Elle décide donc de couper les pommes en morceaux et de tenter de les faire manger aux bébés.
Ils n’ont pas l’air d’aimer ça, mais la faim aidant, ils s’en contente. La maman chassera plus tard pour les nourrir. Bella ne chasse jamais … elle ne peut rien faire de plus pour eux.

Après avoir grignoté tant bien que mal quelques dés de pommes et un peu de pain, les bébés s’endorment lovés les uns contre les autres, juste à côté de leur maman.

En les regardant ainsi sauvés et repus, Bella sent ses forces la lâcher et elle s’endort elle aussi.
La nuit est noire maintenant et la journée a été plus que dure pour elle.
Demain sera difficile aussi. Elle est en pleine forêt dans un lieu qu’elle ne connaît pas et elle aura beaucoup de route à effectuer pour rentrer en ville.

Mais quelle journée particulière que celle qui se termine. Elle est si bizarre que Bella ne sait même plus si c’est un rêve ou si vraiment cette journée a eu lieu !
Elle verra ça demain à son réveil, mais nul doute qu’elle rêvera encore longtemps de cette énorme louve blanche qui lui accorda sa confiance comme jamais aucun humain ne le fit par le passé et de cinq louveteaux adorables …



Mais demain est un autre jour et Bella sait déjà qu’elle ne regardera plus jamais les loups comme elle les regardaient avant.

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sarevok Bhaal
Sarevok Bhaal
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sarevok Bhaal
 
Les histoires sont bien mais un peut dur pour les yeux

kikoo Belladona
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de K ²
K ²
Bagnard
 
Avatar de K ²
 
Message hors-roleplay
Ahah, Joli histoire de science fiction où Rufy arrive a tuer des gens.
*Clap, Clap*
(Sauf Damon je veux bien le croire.)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dame Belladona
Dame Belladona
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dame Belladona
 
Citation:
Provient du message de Sarevok Valygar
Salut Bella au passage
Coucou mon Sare au passage ... avant qu'un modo n'édite ton post
Bisou à tout les Amigos² au passage, et ... merci encore à vous tous pour ma plus belle émotion de jeu le dernier soir de Démios
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Léa
Léa
Alpha & Oméga
 
Avatar de Léa
 
Respect Sare je suis mdr
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
A la recherche du culte païen de Baazul
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Muabdib/Paldrig
Muabdib/Paldrig
Alpha & Oméga
 
Avatar de Muabdib/Paldrig
 
La Queste de l'Enfant Etoile
Ce texte que j'ai ressorti aurait pu donner une autre fin à notre monde, une fin ou l'Haruspice aurait laissé l'homme vivre, ce qui précédait et en découlait avait été proposé aux animateurs, qui après avoir hésités ont préféré une fin plus conforme

Je remercie encore une fois tout particulièrement Melkhen et Cynthéa qui s'étaient beaucoup impliqués




Préambule


Ceci est la longue histoire de la queste que j’ai entrepris et qui a duré près de trois ans


En fait cette queste trouve sa genèse dans notre arrivée à ma sœur Rejane et moi-même sur Althéa, à l’âge respectif de 16 ans, mais aussi dans les passés de Denriel, Mymi, Melkhen, Tara, Cynthéa, Koudcid, Psychée et aussi dans ceux de Megan et Ephésia.

J’aurai pu tout reprendre pour établir une " geste ", mais le courage me fait défaut, trop fatigué par ce long périple, et je vous invite à fouiller les rayons de la bibliothèque, et dans celle de Tann, pour vous remémorer les histoires des divers protagonistes, et les parchemins qu’ils ont écrits.

Je vous rappelle cependant quelques éléments :

- Rejane porte une marque en forme d’étoile

- Denriel a les yeux aux reflets d’argents, et une marque en forme d’épée d’ébène

- Mymi a les mêmes caractéristiques

- Tara a les cheveux argentés et une marque en forme de dragon

- Cynthéa une marque en forme d’étoile

- Koudcid semble investi de la mission de protéger l’Enfant " Etoile "

- Psychée se dit la questeuse de l’Enfant " Etoile "

- Melkhen le fier guerrier est un Meyar, il a combattu le Ver Noir

- Megan a des cheveux bleus

- Ephésia à sa chevelure révélant son ascendance, mais elle la cache le plus souvent

- Quant à moi, je possède la même marque que ma sœur, et comme Tara j’ai la chevelure argentée




------------------------------------------------------------------------------------






Depuis notre arrivée sur Althéa, à Rejane et à moi, je me suis toujours posé la question de savoir d’où nous venions et pourquoi nous avions rejoint ce monde. Les rencontres avec Denriel, Mymi, Tara et Cynthéa n’ont fait qu’amplifier le phénomène, et l’arrivée de Psychée et de Koudcid l’a porté au paroxysme. Des songes ont hanté mon esprit, me poussant à partir pour chercher les réponses à ces questions, je n’ai pu le faire immédiatement, je ne pouvais laisser l’esprit de Gaean prisonnier dans les limbes où les disciples d’Ogrimar le retenait, je ne pouvais laisser Tara, seule avec deux douleurs, la disparition de sa mère, et mon départ.



J’ai donc attendu que l’esprit et le corps de Gaean réintègrent Althéa, et je suis parti un matin, laissant Tara sous la protection de nos amis, je ne voulais pas qu’elle me suive dans ce voyage qui pouvait être dangereux, et je lui ai laissé un parchemin explicitant mon geste.



Inquiète pour moi, Tara demanda à Cynthéa, la jeune et fière guerrière, de me rejoindre et de me protéger, elle lui confia également son amulette en forme de dragon, cadeau de Melkhen, afin qu’elle me porte bonheur. Cynthéa me rattrapa et après quelques pérégrinations, nos pas nous ont porté à Caher Boru, le village natal de Tara. Je me suis rendu au cimetière pour me recueillir sur la tombe des parents de mon aimée, comme je lui avais promis.



Tout n’était que désolation, excepté une tombe, couverte de fleurs des champs, qui s’est avérée celle de ses parents.


Dans ce lieu j’ai fait une étrange rencontre, une vieille femme qui j’en suis sur vient comme Melkhen du Meyarkin, que faisait elle là à entretenir la tombe des parents de mon aimée ?


Quand elle a vu l’amulette en forme de dragon, elle m’a interrogée sur son origine, et je lui ai parlé de Tara et de sa marque





Cynthéa et moi nous nous sommes rendus dans son humble masure, ou nous avons pu parler à l’abri d’éventuelles oreilles indiscrètes.


Je retranscris ci après, les paroles de la Vieille Meyar aussi fidèlement que possible :





" Une légende remontant à des temps immémoriaux, et dont rares sont ceux qui en ont souvenance, veux que les hérauts d’Artherk, après leur défaite contre le héraut d’Ogrimar, aient vu leurs consciences éclatées en myriades de parcelles, et attribuées aux humains, qui peu à peu oublièrent cette ascendance illustre.


Il est dit qu’un jour, lorsque le temps approcherait, un Enfant apparaîtrait, réunissant en lui les trois consciences initiales des hérauts d’Or d’Argent et de Bronze.


Cet enfant réunira près de lui, certains descendants des hérauts, mais qui ne posséderait chacun qu’une parcelle de la conscience initiale, et qui se reconnaîtront par un singularisme ou une marque physique, cela afin de lutter ce que dans mon pays on nomme le Ver Noir et ici ... l'Haruspice


Cette légende dit aussi que cet enfant Unique, cet Enfant-Etoile aurait pour guide ce que l’on pourrait appeler une sensitive, capable de détecter la présence du Ver Noir, et ainsi d’éviter tout contact prématuré de l’Enfant avec eux.


Toujours selon la légende, cette sensitive porterait la marque des seuls êtres vivants ayant échappés au Ver Noir, les Dragons, la marque qu’elle porterait agissant comme un réactif à proximité des servants du Ver Noir.


D’après ce que vous me dites, votre fiancée porte cette marque, elle est donc la sensitive, et l’Enfant-Etoile est donc né ou va naître prochainement "





La vieille femme fit une pause et nous regarda attentivement Cynthéa et moi, je ressentais son Esprit sonder le mien, sans que je puisse m’y opposer


" Je sens en vous deux les forces anciennes, mais chez cette jeune femme, le potentiel est encore plus grand, elle pourrait être ...."


La Meyar me demanda de me retirer pour parler seule à seule avec Cynthéa, je n’ai pas entendu leur conversation, et Cynthéa n’a pas souhaité m’en parler, elle paraissait troublée. Seuls quelques mots sont venus à mes oreilles, Enfant-etoile, quête, montagne, sacrifice "


Toujours est il que le lendemain Cynthéa n’était plus à mes côtés, je suppose que la vieille femme l’a envoyé quelque part, accomplir quelque chose, afin de savoir si elle est l’Enfant-Etoile ou si il faudra chercher encore.








Suite à ma rencontre avec la vieille Meyar, et le départ de Cynthéa à la recherche d’elle-même, je suis parti en direction des montagnes que je voyais à l’horizon, il me fallait plusieurs jours de marche pour y parvenir.


Je marchais, perdu dans mes pensées, ressassant ce que m’avait dit la Meyar, pensant sans arrêt à ma douce Tara, qui je l’espérai, était en sécurité et entourée de nos amis et parents, je pensais à Cynthéa, sera t’elle l’Enfant-Etoile "


Je ne m’arrêtai que pour me sustenter et pour dormir dans la ramure d’un arbre





C’est dans un hêtre que je m’endormais le dernier soir avant d’arriver aux montagnes, mes rêves étaient bonheur, puisque je rêvais de mon aimée, quand soudain ".. des mains me saisirent avec violence, m’empêchant de me mouvoir ou de lancer quelque sort que ce soit, une douleur atroce me fulgura, je m’évanouis ".combien de temps passa, je ne sais, lorsque je revins à moi, il faisait jour, une douleur incommensurable taraudait mon corps, j’étais cloué à l’arbre par deux dagues plantées entre les muscles de mes épaules, les mains liées autour de l’arbre, je pendais, souffrant mille douleurs et attendant la mort



Trois jours et trois nuits je délirais, alternativement je sombrais dans l’inconscience ou j’atteignais une sorte de surconscience, c’est dans cette alternance que je compris :


- compris qui avait tué nos parents, c’était l’Haruspice, le Ver Noir, Yaruspikia, les Enfants aux yeux d’ébène, qu’importe le nom "

- compris le pourquoi de ces meurtres, l’Haruspice avait peur que nos parents nous enseignent leurs secrets, leurs savoirs

- compris le pourquoi de nos signes distinctifs





Je sais que pendu
A l’arbre battu des vents
Trois nuits pleines
Navré d’une dague
A été donné à Muabdib
Et par Muabdib donné
Vieux secrets à dévoiler


A cet arbre dont nul ne sait
D’où proviennent les racines
Point de pains ne me remirent
Ni de boissons m’abreuvèrent
Je scrutais au dessous
Je vis des Runes
Et hurlant les reconnues



Dans mes délires, Titania, Lug, Syl et Seléné me parlèrent


Dans mes délires, Ellian, Sephrenia, Gaean, Freija, Morgiana me soutinrent


Dans mes délires, TARA ME PERMIT DE SURVIVRE





Une main secourable, le troisième jour me détacha, me nourrit et me soigna, je l’ai reconnu c’était Handariel, mon amie, ma fée, ses paroles résonnent si nettement en moi que je peux les retranscrire

« Souffle des légendes, harmonie élémentaire, les Runes sont une semence vive que l’on sème et qui germe.
Elles sont l’élan des galops, des désirs, l’étincelle qui jaillit d’une étoile en folie, la courbure de l’anneau et le retour du Temps.
Les Runes possèdent la violence et la poésie de la Nature primitive son intensité, ses vibrations.
Elles sont chargées de ses mystères, des racines aux étoiles, des sources à l’écume des océans
Il y a des Runes pour les Elfes, sur les nervures des feuilles et les fourchures des branches et dans le souffle du vent.
Il y a des Runes pour les Nains, forgées de feu sur l’or et le bronze, dans le secret des antres sombres illuminés de savoir.
Il y a des Runes pour les hommes gravées sur l’épée ou la proue des bateaux, ruisselant des cornes de la lune en éclaboussure dans les sources claires, et dorées de miel dans les rais du soleil au cœur des clairières
Il y en a dans la bière, il y en a sur les anneaux, et tracées sur le ventre des Mères pour les enfants nouveaux.
Les runes protègent, stimulent, guident, insufflent "
Viens cueillir la magie et le message des Runes
Runes d’amour, runes de bière, runes de joie et de vigueur, runes de miel et de promesses, runes de mort et de jouvence, runes de rêves et de confiance, runes de passage et de souvenance, runes de chance et de clairvoyance, runes d’ivresse et d’alliance.
Comme la forêt, la Brume et les fées
Les Runes tissent des charmes autour des hommes et agissent à leur insu.
Tiens prend cette coupe, pour toi j’ai mêlé à l’hydromel, les runes d’ardeur et de pleinitude. "

J’ai bu à la coupe qu’Handariel me tendait, peu à peu les forces me revinrent ainsi que ma lucidité

" Tu as maintenant la connaissance des Runes, tu sais maintenant ce que représente ta marque " me dit Handariel

la compréhension fulgura en mon esprit, mon étoile * " Hagall " ou la Rune-mère, qui engendre toutes les runes, mais aussi dans la cosmogonie, l’œuf cosmique renfermant toutes les potentialités magiques, un microcosme reflétant le cosmos. " Hagall " aide à se construire, elle contient la force primitive concentrée, latente, que peut libérer la rencontre de l’homme avec l’accomplissement de son destin
" Hagall " la 9ème rune, 9 chiffre magique, 9 mondes, 9 mois pour une naissance

Handariel me regardait, observait amusée mon visage sur lequel devait se lire mes pensées

" Tu ne sais pas encore tout mon ami, ta vie est multiple, un jour je te dessillerai les yeux, mais en attendant, tu dois continuer ta queste pour le bien de l’humanité. prend cette bourse de cuir, elle contient les 24 runes, tu en auras besoin, apprend à les comprendre, allez va, on t’attend la bas " "

j’ouvris la bourse, elle contenait 24 petits galets, chacun orné d’une rune, je l’accrochais à ma ceinture, fis mes adieux à mon amie, toute douleur avait disparu, il ne restait que les cicatrices.
Je repartis vers les montagnes, pendant des jours et des jours je recherchais celui ou celle qui m’attendait.
Enfin en longeant un lac, je vis un homme de haute stature, tenant un épais bâton noueux qui semblait m’attendre.

" Bonjour, je m’appelle Ymir, les runes m’ont annoncé ta venue et les motifs de ta présence, tu dois apprendre la patience, connaissance et sapience ne s’acquièrent pas en un jour. "

Je m’en suis rendu compte, ses réponses étaient rares, la plupart du temps se passait en méditation, discussion et apprentissage du langage des runes
Combien de temps a passé, je ne sais, j’avais perdu toute notion des heures et des jours, j’espère que Tara m’attend toujours, mes pensées ne l’ont jamais quitté, quel supplice lui fais je subir.
L’heure de mon retour s’approche, mais le chemin est long, voilà néanmoins ce que j’ai appris

- La venue de l’Haruspice étant de plus en plus proche, les descendants des hérauts d’Artherk avaient bien été rappelés ou réveillés, tous n’en avait pas encore conscience, mais celle ci se réveillerait lorsque l’Enfant-Etoile se révélera.
- D’autres personnes avaient été " éveillées " car dans leurs gènes coulait une infime parcelle de sang non humain, comme Megan qui doit avoir un ancêtre Haut Elfe, ou Ephésia des ancêtres Elfes Gris, tous ne se dévoilerait pas par crainte.
- Tous les premiers " éveillés " avaient un rôle important à jouer auprès de l’Enfant-Etoile, soit par leurs connaissances comme Melkhen qui est le seul à avoir combattu ,e Ver Noir, soit par leurs pouvoirs comme Tara, par leur charisme comme Psychée dont les mots m’ont imprégnés au point de partir, par leur dualité comme Denriel et Mymi à la fois descendants du héraut d’Argent et marqués par l’épée d’Ebène, par leur foi comme Koudcid, par leur potentialité comme moi (selon Handariel et les runes), par leur force comme ...
- Je n’ai pu savoir qui était l’Enfant-Etoile, l’homme n’avait soit pas de réponses, soit il n’a pas voulu m’en dire plus. Tout ce que j’ai pu savoir, c’est que les runes me le ferait reconnaître comme tel, et que soit il était déjà adulte, soit encore enfant, mais enfant de l’un des éveillés, soit il naîtrait bientôt
- Ce peut donc être Cynthéa, si elle réussit sa queste d’elle-même, Yael ou Angelika, les enfants de Megan, ou l’enfant qu’attendais Mymi avant mon départ, ou ...
- Mais je sais maintenant qu’en lançant les Runes, j’aurai la réponse, car si la magie opère bien, j’aurai les runes " Tyr ", symbole de l’étoile du Nord, mais aussi du courage et de la fidélité ; " Wunjo " qui est la force de la vie dans ses diverses manifestations mais aussi une rune d’espoir ; " Kaun " qui est le feu de la connaissance, de la tradition et des anciens savoirs mais aussi feu qui unit les membres d’un clan ; " Thorn " rune de la force, mais aussi rune qui aide à traverser les épreuves : " Fé " symbole de la réussite et de l’honneur.
- Je sais que l’Enfant-Etoile réunira derrière lui aussi bien des Syliens que des Sélénites, des Iagistes et des Bréhanites, des Rédempteurs et des Enfants de la Nature

Fini les divisions, unis pour la sauvegarde de l’humanité, nous combattrons, j’espère que les disciples d’Artherk et d’Ogrimar s’y joindront car notre ennemi commun, c’est bien l’haruspice et personne d’autre
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xatar LyriX
Xatar LyriX
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xatar LyriX
 
Message hors-roleplay
Petit coucou à Belladona, une vraie Maman Poule pour tous les petits Démiosards "Béné pliz"...
Sincèrement, merci.

Xav'

Ps : Je n'aurais jamais le courage de lire tous ces romans... désolé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rufy-o Brown²
Rufy-o Brown²
Roi
 
Avatar de Rufy-o Brown²
 
Message roleplay
Citation:
Provient du message de Al-Capone / Rdg
Ahah, Joli histoire de science fiction où Rufy arrive a tuer des gens.
*Clap, Clap*
(Sauf Damon je veux bien le croire.)
Je t'ordonne de ne plus continuer à parler pour dire des mensonges.

[Pas d'insultes]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sarevok Valygar
Sarevok Valygar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sarevok Valygar
 
Citation:
Provient du message de Dame Belladona
Coucou mon Sare au passage ... avant qu'un modo n'édite ton post
Bisou à tout les Amigos² au passage, et ... merci encore à vous tous pour ma plus belle émotion de jeu le dernier soir de Démios
De rien, de rien

Citation:
Provient du message de XataR LyriX
Ps : Je n'aurais jamais le courage de lire tous ces romans... désolé.
De toute façon une fois que t'as lu un post RP tu les as tous lu :baille:
Dommage que le RP ne rime pas pour tous avec Empire, c'était le bon temps le regne de l'Empereur Marmillian Ier


Au fait quelqu'un sait ce que ma(n)ge est devenu depuis le temps? Suicide le 15 décembre à 10h05?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Loup Artic
Loup Artic
Roi
 
Avatar de Loup Artic
 
Citation:
Provient du message de Sarevok Valygar




De toute façon une fois que t'as lu un post RP tu les as tous lu :baille:

Ahah... très comique comme remarque ca... :baille:

Sinon bravo pour ces textes

'Jour Blacky au fait.
__________________
Free-H.org - Web - VPS
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > La 4ème Prophétie > T4C - Forum Général > Dis, tu me raconte une histoire ?
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de La Quatrième Prophétie RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Les critiques de La Quatrième Prophétie RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h05.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite