JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kernyw
 
Partager Outils Rechercher
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
Message roleplay

Histoire de Piquepoc

une naissance

C’est après une longue soirée dans la taverne de William que c’est arrivé.
J’étais retourné dans ma forêt pour que les arbres arrêtent de tourner autour de moi. Parfois ça marche bien, mais parfois son breuvage me brûle une deuxième fois la gorge.

Ce soir là, j’avais trouvé mon arbre préféré prêt de Connla. C’était un bel arbre qui me berçait du bruit de va et viens de ses feuilles les unes contre les autres. Et c’est comme cela que je me suis endormi.
Le réveil a été radical.

J’avais froid. C’est la première fois que j’avais froid. Ma tête me faisait mal et je n’osais ouvrir les yeux. Je me tournais pour sentir la chaleur de mon arbre, mais mon corps était engourdi. J’avais froid. Certaines légendes disent que la mort donne une sensation de froid. Elles disent aussi que les corps sont rigides et que l’on perd ses repères. Mais non, ce n’était pas possible. Pour la première fois de ma vie, j’avais peur. Vous savez, on craint de mourir, mais souvent quelqu’un est là pour nous aider à nous relever. J’ai aidé plein de personnes à se relever, comme moi-même j’ai été aidé. Mais jamais je n’avais ressenti cette sensation de froid. Alors j’avais peur.

Je ne voulais pas ouvrir les yeux, je cherchais à tâtons l’écorce de mon arbre mais ne trouvais que quelque chose de visqueux et froid. Une sensation bizarre au bout de mes doigts m’empêchait de reconnaître ce que je touchais.

« Piquepoc, lève-toi. » On me parlait. Je reprenais confiance et la peur s’en allait. Si quelqu’un me connaît et me demande de me lever c’est que je ne suis pas mort. Le breuvage de William avait du faire plus de dégâts que prévu, mais je m’en remettrai.

« Piquepoc, si tu veux être un bon chasseur mets-toi debout. » Un quoi ? Mais moi je veux être le soigneur de royaume, pas un chasseur. J’ouvrais les yeux pour répondre à cet ignare.

Je ne sais comment exprimer cette vision. J’ai pensé qu’il était trop tard pour être le soigneur de royaume. Toutes les vertes prairies avaient disparu. Je ne voyais que de la terre nue recouverte par endroit d’un tapis blanc. Les maisons ne ressemblaient à rien et pleins de gens bizarres vaquaient à leurs occupations.

« Bienvenue Piquepoc, maintenant revient me voir quand tu auras progressé. » Quoi ? Mais ne voit-il pas que tout est à refaire ?

J’ai entendu parler une fois d’un combattant qui arrachait l’herbe sur son passage, un certain Attila. Il s’était passé quelque chose de grave dans notre belle Hibernia. Je me levais complètement. Moi je ne suis pas un grand Firbolg, mais j’ai quand même l’habitude d’être plus grand que les autres, là ce n’était pas le cas. Je me frottais les yeux pour me rendre compte. J’avais déjà vu quelqu’un comme ça. Grand, gros et avec une tête de pierre qui bouge. Je ne me rappelais pas bien où, alors je lui parlais.

« Mais, on s’est rencontré où nous ? » Mais …. Que…. Je mettais mes mains sur ma bouche. Je ne reconnaissais pas ma voix. Au toucher, je ne reconnaissais pas ma peau, mes lèvres mon visage.
« Tu viens d’arriver Piquepoc, je n’ai pu te rencontrer avant. »

Elle me parlait, mais je ne faisais pas attention. Je sentais une peau douce, des doigts fin sur ma bouche, et je ne comprenais pas. Je regardais le ciel chargé de nuages. Mon regard descendit sur ces arbres bien tristes, sur cette terre apparente puis sur mes mains. Elles étaient blanches et fines. Pas comme les elfes, mais plutôt comme celles des celtes. Je regardais autour de moi et voyais des Lurikeens à la peau bleue. Je voyais des grosses pierres qui bougent partout. Je voyais des celtes plus costauds que d’habitude. Pas un Elfe, mais des gens de petite taille. Je ne savais plus quoi faire.

C’est dans ces moments que je réfléchis le mieux. Mon esprit mono tache se vide et le plus important arrive. J’avais vu tous ces gens, mais pas dans notre royaume. Puis mon esprit de mis à marcher plus vite. Je réfléchis et compris que tout ces gens venaient de Midgard. En même temps je réalisais que nous avions perdu cette guerre. Mais je ne resterai pas à rien faire. Je suis le soigneur de royaume, et si la blessure est très profonde, je la soignerai quand même. Je réfléchissais à une vitesse étonnante. Je partais chasser les loups ne notre forêt. Avant de pouvoir bouter les midgardiens hors d’ici, il me fallait m’entraîner. Je retournais voir celle qui voulait faire de moi un chasseur, je savais qu’en apprenant, je comprendrai mieux l’ennemi. La rage de voir Hibernia dans cet état m’aidait à penser. Puis au bout d’un moment je compris. J’ai appris à devenir invisible. Qui pouvait donner ce pouvoir à un ennemi ? Qui avait transformé mon corps ? Personne n’avait ce pouvoir. Les dieux avaient choisi pour moi. J’étais un midgardien qui un jour deviendrai chasseur. Je devais me faire à l’idée, j’avais perdu mes amis et mon royaume. Mais j’en avais trouvé un nouveau, et si les dieux ont voulu cela, je me plierai à leur volonté.


PS IMPORTANT : Non je ne quitte pas Hibernia pour Midgard, Non le jeune Firbolg ne migre pas (vous avez déjà vu une migration de Firbolg vous ). Un texte RP sur Carnac m'a inspiré (merci Archangiel ) alors vu que Piquepoc est aussi un jeune chasseur sur Camlann, j'ai écrit ce petit texte et je tenais à le faire partager à mes fidèles lecteurs . Merci de vos commentaires
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Confiture
Confiture
Alpha & Oméga
 
Avatar de Confiture
 
De rien Piquepoc, tres joli texte.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de hogar
hogar
Roi
 
Avatar de hogar
 
Message roleplay
Que Odin guide le bras vengeur.
Que Thor donne la force de l’éclaire a la meute.
Que Loki souffle le poison glaciale sur la nuque de l’impie.
Que Modi transforme le guerrier en bête.
Que Tyr emporte le flot des guerriers.
Que Bragi chante le nom du brave.
Que Eir apaise la douleur.
Que Hel rappel le brave pour lui donner encore le goût du sang.
Que Skadi guide la horde dans les terres sans nom.
Que Ymir donne la force de la montagne, et la puissance de l’eau.
Que sur les plaines a l’herbes grasse résonne l’écho de l’acier, aux cries des hommes sous la lune pale se joint la bête.
De Muspelheim à Skona une seul clameur monte au ciel.
Le grand chariot des Valkyries aura bientôt sont dut mais nul ne pose le pieds impunément en le pays d’ODIN.
Midgard, ton nom résonne des mille batailles grise de ferrailles.

Par Hogar Maître d’Arme (et Skald)
Lien direct vers le message - Vieux
 
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Histoire de Piquepoc
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 05h00.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite