JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 395 (sites) | 668 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Pénologie] Des hommes et des crimes sexuels RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Galogan An Qir
Galogan An Qir
Alpha & Oméga
 
Avatar de Galogan An Qir
 
Citation:
Provient du message de Serafel
Ca va tu te sens pas trop haut dans ton great mind ? tu acceptes encore de discuter ou tu preferes utiliser ton grand esprit pour punir encore plus fortement les coupables de crimes que tu juges odieux ?


...

Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
On punit un criminel pour les actes qu'il a commis pas pour ceux qu'il pourrait commettre s'il était libéré un jour.

On ne parle pas de rachat, c'est une notion chrétienne à la con, mais de peine purgée.

Une société développée devrait mettre un point d'honneur à faciliter le retour en son sein des personnes qu'elle a condamnées, que ce soit par l'éducation, le traitement médical ou toute autre forme d'encadrement.

Force est de constater que ce n'est pas le cas chez nous où la mode actuelle est à la simple répression. Je trouve ce fil très dans l'air du temps avec des exemples certes bien classiques mais avec la touche modernes des descriptions voyeuristes que ne renierait pas TF1.

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Le Saint
Le Saint
Alpha & Oméga
 
Avatar de Le Saint
 
Citation:
Provient du message de Serafel


Les parents des personnes reconnues coupables puis innocentes apres leur mort attendent aussi ... c'est un peu facile comme procede de rhetorique
Je dois l'écrire en quelle taille ?

Soyons clair nous ne parlons pas nécessairement de la peine de mort mais d'une sanction n'ouvrant aucune possibilité de "rachat" comme tu dis.

Tu deviens lourd là ...

Je le redis pour moi, tant que la protection de victimes potentielles n'est pas assurée à 100%, il est inconcevable ed parler de rachat ou de quoi que ce soit de ce type.

Va un peu lire de jurisprudence sur le sujet, j'ai fait mon mémoire de fin d'étude de droit sur le "Viol et ses différentes formes", j'ai entendu beaucoup de témoignage ... beaucoup ... Et quand tu sais que pas loin de 75 % des victimes avait été agressées par des récidivistes qui c'était soit disant amandé, je dis NON !

Le droit aux victimes d'abord, les coupables ont voit ça après ca me parait logique et tu devrais en bon scientifique adhéré à cette logique des priorités, non ?


*respire pour se calmer*




Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Le Saint
Le Saint
Alpha & Oméga
 
Avatar de Le Saint
 
Citation:
Provient du message de LoneCat
On punit un criminel pour les actes qu'il a commis pas pour ceux qu'il pourrait commettre s'il était libéré un jour.
Pas du tout, l'emprisonnement est là aussi pour mettre à l'abri la société pas uniquement pour sanctionner.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Loonna
Condamner un homme à pourrir dans une cellule minuscule et crasseuse jusqu'à la fin de ses jours, à bouffer des cafards midi et soir et à se faire violer sous les douches par le premier malade venu, c'est pas de la justice, c'est de la barbarie.
Non, c'est ce que la plupart des pays civilises considerent comme une peine juste ... Je parle bien sur de l'enfermement, le reste je te laisse seule juge je en suis jamais alle en prison.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Le Saint
Je dois l'écrire en quelle taille ?

Soyons clair nous ne parlons pas nécessairement de la peine de mort mais d'une sanction n'ouvrant aucune possibilité de "rachat" comme tu dis.

Tu deviens lourd là ...

Je le redis pour moi, tant que la protection de victimes potentielles n'est pas assurée à 100%, il est inconcevable ed parler de rachat ou de quoi que ce soit de ce type.

Va un peu lire de jurisprudence sur le sujet, j'ai fait mon mémoire de fin d'étude de droit sur le "Viol et ses différentes formes", j'ai entendu beaucoup de témoignage ... beaucoup ... Et quand tu sais que plus pas loin de 75 % des victimes avait été agressée par des récidivistes qui c'était soit disant amandé, je dis NON !

Le droit aux victimes d'abord, les coupables ont voit ça après ca me parait logique et tu devrais en bon scientifique adhéré à cette logique des priorités, non ?


*respire pour se calmer*




alors en bon scientifique ... 75 % des personnes violees par des recidivistes ca ne veut certainement pas dire que 75 % des violeurs sont des recidivistes. donc ce chiffre mirobolant ne veut rien dire, en tout cas pas le sens que tu voudrais lui donner.

Sinon j'ai tres bien compris ce que tu voulais dire. Et si il y a des recidivistes, il vaut mieux les enfermer a tout jamais ? ou bien essayer de trouver pouquoi ils recidivent ? et ainsi pouvoir les faire sortir en toute securite pour les autres ? Quand on se dit dans une societe evoluee je parle hein
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
Citation:
Provient du message de Le Saint

Tu deviens lourd là ...

Je le redis pour moi, tant que la protection de victimes potentielles n'est pas assurée à 100%, il est inconcevable ed parler de rachat ou de quoi que ce soit de ce type.
Ce n'est pas le seul.

Pour quelqu'un qui parle de mémoire de droit, la notion de victimes potentielles me semble assez douteuse. En tout cas je vois que tu revendiques dans ta réponse cette conception toute particulière de la "prévention".

J'espère que ce n'est qu'un dérapage de ta part.

Ciao,
LoneCat
Lien direct vers le message - Vieux
Mc Frogs
Roi
 
[troll]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de PearL LyLee
PearL LyLee
Reine
 
Avatar de PearL LyLee
 
Unhappy
Pas seulement les hommes...
Maman d'un petit garçon de 6 ans, je ne me permettrais pas de donner mon avis sur ce sujet brûlant, car très certainement j'y manquerai d'objectivité et pas seulement de part ma condition de mère.


Mais je souhaitais vous faire partager ce lien :http://www.canoe.qc.ca/artdevivresoc...bus_e-can.html


Il fait référence à l'abus sexuel perpétré par des femmes, sujet trop souvent méconnu parce que moins fréquent peut-être, mais il me semble qu'il méritait d'être présent dans ce post.



SanDra,
Féministe (cf le post sur les hommes et les femmes avant... ) mais pas aveugle et idiote
Lien direct vers le message - Vieux
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
On est un peu HS, là. Je ne pense pas que ce soit ce débat qu'Ulgrim ait voulu lancer. D'autant que les criminels sexuels ne sont pas tous des assassins, ni des tortionnaires (enfin, si, mais non, je me comprend), et beaucoup ne sont condamnés qu'à des peines assez "courtes" (5, 6 ans), pour lesquels la mort serait sans doute impensable.

*recentrage on*

Le sujet d'Ulgrim portait sur des personnes ayant commis ces crimes. Certains ayant réalisé l'ampleur de leur méfait, d'autre pas. Il portait aussi sur l'inquiétante banalité de ces gens, qui semblait normaux. Ulgrim concluait ainsi :
Citation:
On se rend aussi compte qu'il leur manquait quelque chose. Certains diront une case. J'opterais pour un raté de la vie, qui leur a fait ignorer un concept fondamental mais complètement abscons, qui ne s'apprend pas mais se vit : l'amour.
Et là, je crains de n'être pas d'accord. Car si j'ai connu des victimes, j'ai aussi connu plusieurs coupables. Parmi eux, un seul était un véritable monstre (et avec des raisons de l'être, hélas...), qui n'a jamais éprouvé le moindre remord ou doute (mais n'a jamais eu à le faire non plus, n'ayant jamais été inquiété par la justice). Les deux autres... Je pense qu'ils étaient parfaitement capable de ressentir de l'amour, d'aimer et d'être aimé. Mais tout deux, comme le dis le reportage étaient (sont encore ? je ne sais) par certain côté immatures. Incapables de contrôler leur pulsions, leurs désirs (sexuels ou autre), incapable de réaliser "sur le coup" les conséquences de leurs actes, incapable d'empathie envers leur "cibles". Et ce qui les refrénait pas assez...), c'était la peur de la société, peur de la honte, peur de la prison, pas la peur du remord.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Loonna
Loonna
Alpha & Oméga
 
Avatar de Loonna
 
Citation:
Provient du message de Serafel
Non, c'est ce que la plupart des pays civilises considerent comme une peine juste ... Je parle bien sur de l'enfermement, le reste je te laisse seule juge je en suis jamais alle en prison.
Bah voilà où est le problème. Juger des choses sans jamais voir la réalité atroce en face. Dire que telle chose est de la barbarie et qu'une autre c'est de la justice sans concrètement voir en quoi consiste ces choses. Les descriptions voyeuristes que ne renierait pas TF1, comme dirait l'autre, ne sont pas gratuites. On a juste tendance à se surprotéger. A se couper des réalités horrible et à juger ensuite. Comment peut-on prétendre juger un monstre quand on refuse même d'entendre ce qu'il a pu faire endurer à sa victime ? Et comment peut-on juger de ce qui est de la justice et ce qui est de la barbarie quand on ne sait même pas ce qu'est concrètement cette justice ?

Tu vois, c'est typiquement l'image de cette société sur-médiatisée politiquement correct, proprète et aseptisée. On se permet de juger sans jamais prendre en compte la globalité des fait. On est pas dans Loft Story. L'horreur des faits subit par la victime et l'horreur de ce à quoi on condamne le violeur par la perpétuité ne peuvent pas être oublié. On peut pas couper ça au montage pour ensuite demander de juger en toute objectivité.

Citation:
Non, c'est ce que la plupart des pays civilises considerent comme une peine juste
Tu t'insurgeais un peu plus tôt de l'étiquette violeur=monstre inhumain et là, tu vois, tu fais la même chose à plus grande échelle. Pays pour la peine capitale = pays non civilisé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Loonna
Loonna
Alpha & Oméga
 
Avatar de Loonna
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Et là, je crains de n'être pas d'accord. Car si j'ai connu des victimes, j'ai aussi connu plusieurs coupables. Parmi eux, un seul était un véritable monstre (et avec des raisons de l'être, hélas...), qui n'a jamais éprouvé le moindre remord ou doute (mais n'a jamais eu à le faire non plus, n'ayant jamais été inquiété par la justice). Les deux autres... Je pense qu'ils étaient parfaitement capable de ressentir de l'amour, d'aimer et d'être aimé. Mais tout deux, comme le dis le reportage étaient (sont encore ? je ne sais) par certain côté immatures. Incapables de contrôler leur pulsions, leurs désirs (sexuels ou autre), incapable de réaliser "sur le coup" les conséquences de leurs actes, incapable d'empathie envers leur "cibles". Et ce qui les refrénait pas assez...), c'était la peur de la société, peur de la honte, peur de la prison, pas la peur du remord.
Je suis d'accord avec toi, Aloïsus. Mais quand 5 personnes en violent une autre pendant des heures et qu'ils n'ont rien d'autre à dire au juge que "oui mais c'était une salope, elle avait que ce qu'elle mérite", on fait quoi ? On peut les soigner ? On peut les réintégrer ? EMASCULATION POWER !!!

Edit : intéressant ton lien, Sandra.
Lien direct vers le message - Vieux
LoneCat
Invité
 
[attaques personelles]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de PearL LyLee
PearL LyLee
Reine
 
Avatar de PearL LyLee
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
On est un peu HS, là. Je ne pense pas que ce soit ce débat qu'Ulgrim ait voulu lancer. D'autant que les criminels sexuels ne sont pas tous des assassins, ni des tortionnaires (enfin, si, mais non, je me comprend), et beaucoup ne sont condamnés qu'à des peines assez "courtes" (5, 6 ans), pour lesquels la mort serait sans doute impensable.

*recentrage on*

Le sujet d'Ulgrim portait sur des personnes ayant commis ces crimes. Certains ayant réalisé l'ampleur de leur méfait, d'autre pas. Il portait aussi sur l'inquiétante banalité de ces gens, qui semblait normaux. Ulgrim concluait ainsi :

Et là, je crains de n'être pas d'accord. Car si j'ai connu des victimes, j'ai aussi connu plusieurs coupables. Parmi eux, un seul était un véritable monstre (et avec des raisons de l'être, hélas...), qui n'a jamais éprouvé le moindre remord ou doute (mais n'a jamais eu à le faire non plus, n'ayant jamais été inquiété par la justice). Les deux autres... Je pense qu'ils étaient parfaitement capable de ressentir de l'amour, d'aimer et d'être aimé. Mais tout deux, comme le dis le reportage étaient (sont encore ? je ne sais) par certain côté immatures. Incapables de contrôler leur pulsions, leurs désirs (sexuels ou autre), incapable de réaliser "sur le coup" les conséquences de leurs actes, incapable d'empathie envers leur "cibles". Et ce qui les refrénait pas assez...), c'était la peur de la société, peur de la honte, peur de la prison, pas la peur du remord.


Oui, car certains, outre leurs pulsions, ne répètent envers leurs victimes que les seuls gestes qu'ils connaissent de l'amour, à savoir ces rapports incestueux. ( cf le lien que j'ai donné plus haut).

SanDra.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Loonna
Bah voilà où est le problème. Juger des choses sans jamais voir la réalité atroce en face. Dire que telle chose est de la barbarie et qu'une autre c'est de la justice sans concrètement voir en quoi consiste ces choses. Les descriptions voyeuristes que ne renierait pas TF1, comme dirait l'autre, ne sont pas gratuites. On a juste tendance à se surprotéger. A se couper des réalités horrible et à juger ensuite. Comment peut-on prétendre juger un monstre quand on refuse même d'entendre ce qu'il a pu faire endurer à sa victime ? Et comment peut-on juger de ce qui est de la justice et ce qui est de la barbarie quand on ne sait même pas ce qu'est concrètement cette justice ?

Tu vois, c'est typiquement l'image de cette société sur-médiatisée politiquement correct, proprète et aseptisée. On se permet de juger sans jamais prendre en compte la globalité des fait. On est pas dans Loft Story. L'horreur des faits subit par la victime et l'horreur de ce à quoi on condamne le violeur par la perpétuité ne peuvent pas être oublié. On peut pas couper ça au montage pour ensuite demander de juger en toute objectivité.



quand je te laissais seule juge c'est plutot parce que je epnse que c'est un tout petit peu caricatural comme description d'une prison.



Citation:

Tu t'insurgeais un peu plus tôt de l'étiquette violeur=monstre inhumain et là, tu vois, tu fais la même chose à plus grande échelle. Pays pour la peine capitale = pays non civilisé.
J'ai dit que les pays civilises consideraient ca en general comme une peine juste, pas que ceux qui ne le font pas ne sont pas civilises, enorme nuance il me semble.
Je trouve juste qu'un pays qui execute ses coupables est un pays un peu barbare, oui. Tout comme un pays qui n'entretient pas ses prisons, a une moindre echelle tout de meme.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Pénologie] Des hommes et des crimes sexuels
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h05.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite