JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 699 (sites) | 1128 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Des Eternels [Poème étrange] RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Enfant Zéruel .
Enfant Zéruel .
Roi
 
Avatar de Enfant Zéruel .
 
En réalité .. le petit texte au début est fait pour expliquer un peu la situation des deux personnages , vu que le texte reste assez vague .. En réalité , (désolé pour la comparaison) , je les voulais un peu comme Morpheus , dans Matrix 1 , lorsqu'il est capturé puis soumis à un bombardement d'ondes par les agents .

beaucoup à tous
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enfant Zéruel .
Enfant Zéruel .
Roi
 
Avatar de Enfant Zéruel .
 
I'm an harmonic generator .


H armonic Generator
A h , dîtes-moi bien , dîtes-le moi
R épétez encore le nom de cet être
M agnifiez donc tous ses exploits
O beissant à quelque dessein du ciel
N ourri par les plus sombres abîmes
I l n'est pourtant pas né ,
C elui qui me maintiendra en Enfer .

G énereuse existence , merveille
E n nous offrant la douleur
N ature maternelle , elle nous renouvelle
E t toutes ces nuits passées
R ampant et tombant et m'affligeant
A uront finalement fait tomber
T oute cette peau déjà écaillée
O , jour charmant , qu'elles scintillent , mes larmes !
R ien ne nous empêche , jamais , de reprendre les armes .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enfant Zéruel .
Enfant Zéruel .
Roi
 
Avatar de Enfant Zéruel .
 


Pancha et Luncha arrivent sur les terres d'Eralys . Un camp s'installe rapidement , niché dans une clairière . Autour de ces deux personnages , on peut apercevoir une foule d'hommes des rues peu fréquentables du Centre ou bien des docks de Kalast , sans doute des guides , des aides , ou de vieux amis .

Autour du feu , j'ai saisi ces quelques paroles , puis , pour ne pas qu'elles restent sans sens , j'ai dansé , jusqu'à tard dans la nuit , brûler mes forces , pour les offrir ensuite , en secret , par amour , à cette vie pour laquelle je me bats en silence ..


Pancha : -Tu sais bien , mon amie , tu sais bien que je t'aime , que je ne suis rien sans toi , même si je suis ton ennemi , ton ennemi viscéral , tu sais bien que si tu n'étais pas là, je n'aurais aucune raison d'exister . Tu sais bien que je t'aime et que je te hais .. mais restons ici , assis , un moment , veux-tu ? Tu sais que je tiens à toi .

Luncha : -Je sais bien .

Pancha : -As-tu déjà pensé que tu pouvais n'être qu'une illusion

Luncha : -De quoi veux-tu parler ?

Pancha : -Tu sais bien , par exemple , que personne ne peut jamais dire qui il est .

Luncha : -Oui , c'est vrai .. Mais on a quand même le "sentiment d'être" , tu vas me dire que c'est un sentiment et que le ressenti est trompeur , mais je suis , tout de même . Et même si je ne parviens pas à te dire clairement qui je suis , j'en ai tout de même une vague idée .

Pancha : -Je n'ai aucun avis à te donner .

Luncha : -Donc tu connais tout de toi ?

Pancha : -Ce n'est pas ça .. il y a aussi une grande partie inconsciente chez l'homme , peut-être n'est-ce qu'une partie , peut-être en fait , aussi , que je ne m'en rends pas compte , mais que ma vie est dirigée par une suite de causes et de conséquences qui trouvent leurs racines dès ma petite enfance , peut-être qu'en fait , d'une manière , d'après ma vie antérieure , tout ce que je vivrai à présent , mes inclinaisons , mes tendances , mes penchants , est conditionné . C'est angoissant , mon ami ...
D'un autre côté , tu n'es pas ça . C'est une partie de ton psychisme , indispensable , car le reste n'existe pas réellement avant , et le corps et l'esprit doivent trouver à se nourrir , à satisfaire leurs besoins .

Luncha : -Et moi , alors , où suis-je ?

Pancha : -Toi , tu es peut-être le libre-arbitre , au milieu .

Luncha : -Prisonnier , dans mon propre corps ?

Pancha : -En réalité , peut-être pas . Figures-toi une voiture , mon amie . Oui , assieds-toi , tu fais bien , je sens que cette discussion sème le trouble dans tes idées . Ne prends pas peur et approche toi du feu . Figures-toi une voiture , donc . Eh bien , la partie de ton esprit qu'on appelle l'inconscient , c'est un peu le chassis , le moteur , voir même les petites imperfections qui font que parfois la voiture virera plus facilement à gauche qu'à droite , qui font que le feu arrière ne fonctionne pas , mais par contre que lorsqu'on la conduit , c'est dans un silence feutré et reposant pour l'esprit .
Chacun a donc sa propre configuration , et , comme tu pourras , lorsque ta voiture sera abimée où que tu voudras y changer quelque chose , tu peux également influer sur ce psychisme inconscient , même si les vis sont très serrées et les causes du dysfonctionnement obscures , et qu'il te faut beaucoup de sueur et de larmes .
Eh bien , dans cette même voiture , et c'est là que je voulais en venir , c'est toi qui conduit . Ce n'est personne d'autre que toi . Tu tiens le volant comme tu tiens les rennes de ton âme , et comme dans cette situation .. un instant d'imprudence peut être fatal .

Luncha : -Donc personne pour me sauver . Quelle angoisse ..

Pancha -Tu es responsable de toi .

Luncha -C'est donc pour ça que certains disent "prends soin de toi comme d'une personne que tu aimes" ?

Pancha : -En partie . Approche toi un peu , laisses-les converser , ils cherchent leurs réponses , eux aussi , même si nous avons des démarches différentes et des rêves autres . Et puis nous sommes tous autour du même feu et tant qu'il brûlera , ce sourire ne glissera pas de nos visages .
Tu as déjà remarqué cette chose étrange , mon amie ?

Luncha : -Quoi donc ?

Pancha : -Il t'arrive d'être souriant , et heureux pour un rien ?

Luncha : -Oui bien sûr ! J'ai beau traîner parfois des airs moroses , il m'arrive d'être souriant , et heureux pour un rien . Pourquoi ?

Pancha : -Bien .. As-tu déjà remarqué que dans ces situations , un simple sourire peut redorer quelqu'un , regonfler son coeur et son envie de quelque chose de meilleur ?

Luncha : -Oui .. dans la même idée souvent , lorsqu'entre mes yeux souffle la tempête , je fais souvent beaucoup de mal .. à des gens que , pourtant , j'aime .

Pancha : -Exactement , mon amie . C'est donc une de nos missions , si nous voulons vivre juste , d'avoir un peu d'amour , même pour soi même . Après tout , quelqu'un peut avoir une grosse voiture , et tu peux rouler dans une vieille ruine .. ça ne renseigne pas beaucoup sur vos valeurs respectives . Eh bien il en est de même pour les différents traits de vos caractères .

Luncha : -Cette histoire de voitures me chamboule l'esprit ... je ne trouve pas ça très .. évolué , de comparer les êtres humains à de vulgaires véhicules .

Pancha : -Tu aurais préfère quelque chose de plus beau , non ?
Je sens bien que cette image de gène .. Ca ne te convient pas d'être une voiture , toi qui aimerais tant , au fond de toi , être un héro , quelqu'un d'exceptionnel , une sorte de dieu qui sommeille , de créateur , tu aimerais bien avoir un petit quelque chose qui te ferait être plus qu'un homme . Alors une voiture , c'est un peu .. léger , peut-être .

Luncha : -Peut-être tu as raison , mais j'ai du mal à m'y faire .

Pancha : -C'est ton esprit qui crée des choses , qui les construit . Tu crées une magnificence ce l'homme , puis tu te mets à la voir partout . Tu la cherches partout , tu la veux , dans n'importe qui , et en toi si possible . Si c'est quelqu'un d'autre , ce n'est pas vraiment un obstacle , tu deviendras fanatique , si c'est Dieu , tu deviendras croyant , et pour toi , ta foi sera vraie , et comment pourrais-je dire le contraire ? Puisqu'en ton monde , tu es Créateur et Créature .

Luncha : -Et donc il n'y a pas de vérité ?

Pancha : -Qui sait ?

Luncha : -Nous sommes pourtant bien sur la même Terre , Toi et Moi .
Peut-être 'faudrait-il que notre esprit cesse de construire ?
...
Pouruqoi ce sourire ?

Pancha : -Nous philosophons . Tu verras toute à l'heure , quand tous auront faim , tu oublieras bien vite ça et le plaisir de manger et de satisfaire ta faim sera pour toi plus grande extase que nos douces idées .
Nous sommes ainsi , toujours variants , toujours hésitants , toujours un peu naïf et aveuglés par ce bonheur que l'on s'escrime à chercher , et c'est un peu ça qui fait notre beauté . Et si je ne suis pas tout de moi , je suis au moins celui qui peut décider que les choses , dans mon monde , seront ainsi , et que l'homme a une part de beauté merveilleuse , qui réside dans ce que je viens de te dire . Et avec ça , je peux commencer à conduire , mon ami .

Luncha -Mais tu n'as donc pas peur de devenir fou ou fanatique .

Pancha : -On devient ceci lorsqu'on croit que sa Création est la bonne et devrait s'adresser à tout le monde . Comprends que ton monde ne sera jamais qu'une illusion , et que de l'autre côté , tu dois savoir que .. tu flottes , mon ami , à tout jamais .

Luncha : -Donc je veux rêver que je te crois , et je veux rêver que cette épée , que j'aimerais tenir dans ma main , pourrait fendre des montagnes , que je pourrai brûler , me consummer toujours pour mes idéaux , pour mes colères , et retomber sur mes pieds , je peux rêver que je peux vivre dans l'étroit chemin qui est le mien et mourir satisfait , que ce soir dans deux mois ou dans cent ans .

Pancha : -Ce n'est vrai que pour toi .

Luncha-Je me battrai jusqu'au bout .

Pancha : -Escrime-toi contre des lumières , les nues , les quatre vents , la mer , si l'envie t'en prend . Je vois dans tes yeux cette ferveur presque divine , puis elle retombera .. puis peut-être , par dépit , tu choisiras de voir ça comme la preuve d'une loi suprême qui dirait que le bonheur vient puis s'en va , peut-être diras tu que nous sommes condamnés à vivre tristes et alors tu enfouiras cette conversation dans ta mémoire , ou plutôt elle s'y réfugiera tout seul (nous avons déjà parlé de l'inconscient) ou peut-être tu diras que c'est le cycle de nos humeurs , qu'il existe parce que nous "flottons" et tu le trouveras beau .
Rappelle-toi que , quelque soit la manière dont tu voies ça , vis , vis intensément , en te rappelant que tu es en même temps un grain de poussière et une divinité dans ton monde . Rappelle toi que ce qui te rend violent frappe une partie de toi que tu as construite toi-même et qui n'a peut-être rien de fondamentalement vraie .. N'oublie pas qu'il reste toujours une part de libre arbitre . Garde-là dans tes mains , et laisse la flamme brûler dans tes yeux . N'oublies jamais de vivre .

Luncha : -Je te comprends ..

Pancha : -Je sais bien ..

Luncha : -Je suis triste , tu sais ?

Pancha : -Que pourrais-je te dire d'autre , à part que seul l'amour peut encore nous sauver ..

Luncha : -Ca ne m'aide pas .

Pancha : Je te comprends .. A présent , allons danser, mon amie . Le monde ne change pas en un jour .

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enfant Zéruel .
Enfant Zéruel .
Roi
 
Avatar de Enfant Zéruel .
 
"
M es instants sur ses Terres
A mon coeur fuyant si chère
G ravent en mon coeur
I réel souvenir , entre les sables
C anulés par les siècles et
A lourdies par d'improbables rides
L e regard impétueux de mes yeux vides .

M ais bénie soit-elle , son front se plisse
Y aura-t-il de la colère , en elle , du vice ?
S ouriant toujours à l'aube ouverte
T raversé par tant de joie offerte
Y avait-il vraiment entre mes mains
C ette lumière , intense , presque liquide
A h .. Et , Terre de ma naissance , demain
L aisseras-tu ton fils comme un naufragé de l'Atlantide ?

M ais , tu le sais , pour m'avoir vu enfant
O Zion , que mon coeur est fuyant
T rès vite mes traits se troublent
H élas . Mais dans ce monde , c'est pour toi
E t pour notre gloire , et pour ce que tu
R eprésentes , pour moi , que je me bats
F inalement , la Terre n'est pas un Enfer
U nis quelques part , entre désir et colère
L es yeux grands ouverts , j'apprends ta gloire .

L 'important , à présent , c'est de ne rien oublier
O ù soufflera le vent , messager délétère
G rondant et tonnant et se roulant par Terre
I l faudra que j'aille , avec dans les mains
S i ce n'est pas dans le coeur , quelques fleurs
T endres , offrande au printemps . Le grand
I ncendie , dans mes yeux , et , enfin
C ette phrase , ne surtout pas oublier ce refrain
A nd that is how , we're gonna reach Mount Zion
L es mots étant dits , il est temps de se consumer .
.
"
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Des Eternels [Poème étrange]
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 16h47.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite