JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 643 (sites) | 1219 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Le miroir des âmes
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le miroir des âmes > Broc - Midgard - Chroniques de Midgard : Nosroth et Aleiwena (texte complet) RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Revenons un petit peu dans le temps, au début de l'aventure racontée ici et nous pouvons nous apercevoir que certains événements sont restés dans l'ombre...

Que c'est-il réellement passé pendant ces deux années alors que Nosroth avait disparu ? Comment a-t-il commencé sa croisade ?

Un élément de réponse se trouve ICI en attendant que, finalement, le passé nous ait vraiment ratrappé
Lien direct vers le message - Vieux
sodade
Roi
 
Tout simplement magnifique, le texte est élégamment écrit. Mon âme réclame encore de ce succulent récit.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Première partie des années perdues ICI
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Maleckite
Maleckite
Alpha & Oméga
 
Avatar de Maleckite
 
Message hors-roleplay
magnifique très belles vidéos


a quand la suite ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de TeK
TeK
Dauphin
 
Avatar de TeK
 
Message hors-roleplay
Un peu long ma fallu 3 heures environs pour tous lire

mais 3 heure de bonheur
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Petit à petit, l'histoire en vidéo avance... voilà de quoi donner un petit avant gout de la suite

La Bande Annonce
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Maleckite
Maleckite
Alpha & Oméga
 
Avatar de Maleckite
 
Message hors-roleplay
gniiii <trépigne d'impatience>
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
L'intertextualité, ce processus littéraire par lequel des éléments narratif d'oeuvres antérieures deviennent des constituants d'un nouveau tissu narratif, l'enrichissant...
Influences, citations, anecdotes, récits dans le récit...
Un texte n'est jamais la propriété unique de son auteur car il renvoie fatalement à d'autres textes écrits avant lui...

Mon histoire présente est la résultante direct de l'intertextualité, alors que je vais débuter mon voyage au coeur de la narration sur les bases d'une histoire ayant déjà eu lieu...
Il m'apparaît comme profondément excitant de commencer un tel périple "In Medias Res" car, présentement, je ne saurais dire où ce chemin me conduira...

Journal d'un Erudit de l'Académie de Camelot.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
« Une narration est une entité d’une délicatesse infinie mêlée à une complexité sous-jacente incroyable. Tellement de fils narratifs composant le tissu, le corps du récit, tous jouant les uns avec les autres, tous ces personnages dont les destinées se rejoignent inéluctablement à la coda dans un dénouement glorieux… »
L’Erudit posa délicatement sa plume sur le support en bois sculpté de son bureau en chêne massif et regarda par la fenêtre, par delà les murs d’enceinte de l’Académie de Camelot.
Il n’avait cessé de repenser à ce qu’il avait appris lors de cette réunion quelques heures plus tôt : Quel avait été le véritable dénouement lors de la destruction de Dun Dagda ? Quels avaient réellement été les enjeux de cette bataille titanesque ?
Un coup discret à sa porte le ramena à la réalité, c’était Azim :
_Salam, vous désiriez me voir ?
L’Erudit examina brièvement le Sicaire qui se tenait devant lui. De taille moyenne, sa carrure profondément athlétique ainsi que son regard alerte laissait penser à un chasseur toujours aux aguets, si commun à la plupart des furtifs des différents royaumes. Mais là où beaucoup avaient péri par manque de vigilance, Azim avait survécu, tant par ses capacités que par son intelligence.
L’Erudit accueillit le Sarrasin avec chaleur :
_Entre donc, Sicaire, je t’ai fait demander pour que nous puissions discuter, seul à seul.
Azim fronça les sourcils tout en refermant la porte derrière lui, l’air méfiant :
_Parler de choses auxquelles le Conseil du Général Azariel ne sont pas censés avoir droit, n’est-ce pas ?
L’Erudit leva vers le Sicaire des yeux espiègles :
_Allons allons, tu devrais savoir que la politique a depuis bien longtemps pris le pas sur les valeurs qui ont pu être les nôtres, je ne pense pas apprendre cela à quelqu’un comme toi ?
Azim resta silencieux, observant de plus près le vieil Avalonien qu’il avait devant lui. Qu’en dire ? Il possédait certes l’apparence d’un vieil homme, mais son instinct disait au Sicaire qu’il n’en était rien… Ce regard… Azim commençait à se sentir mal à l’aise :
_Mais qui êtes vous donc ?
Devant lui, l’Erudit sourit :
_Qui je suis importe peu à l’heure qu’il est, ami Sicaire. Souviens-toi de moi comme d’un vieil homme qui adore les histoires. D’ailleurs, tu as une histoire à me raconter, Azim. Celle que tu n’as pas révélée au Conseil mais que tu vas me donner maintenant.
Azim recula d’un pas. Instinctivement, sa main s’était rapproché de sa dague :
_Doutez vous de ma loyauté envers Albion, vieil homme ?
_Bien sûr que non mon ami, bien sûr que non. Néanmoins, je suis convaincu que tu as gardé quelque chose pour toi, et je veux l’entendre maintenant… Tu connais ce Nosroth Delving, n’est-ce pas ? Tu le connais même bien.
_Je devrais vous tuer sur place…
_Allons allons, pas de ça entre nous mon ami. Comme toi, je cherche la vérité dans ce qui c’est passé, pas le plus gros profit que je pourrai en retirer. J’ai besoin de comprendre, vois-tu ? Je dois le trouver, moi aussi, peut-être le chercherons nous ensemble, qui sait ?
Azim ne put réprimer sa surprise en entendant ces mots. Il prit finalement sa décision et raconta l’histoire des temps passés, alors qu’il combattait l’Ordre de Loki en Emain Macha. Il raconta comment il avait combattu ce Viking pendant si longtemps pour finalement arriver à un match nul, les deux adversaires à bout de force, chacun un sourire aux lèvres… Il aurait pu se regarder dans un miroir ce jour-ci…
Il raconta comment, ivre de terreur, il avait assisté à la destruction du reliquaire de Dun Dagda, submergé par les morts, et comment il avait reconnu ce viking, Nosroth, disparaître peu de temps avant l’anéantissement du donjon.
Pendant qu’il parlait, l’Erudit esquissa un sourire. Il ne s’était pas trompé, l’histoire valait vraiment la peine d’être contée…

Au commencement était la lumière… ou était-ce à la fin ?
Toute histoire possède un début, et une fin, lui avait-on dit un jour.
« Le passé nous rattrape toujours »

Le passé…
La pluie… la tempête…
Le feu… douleur !
La mort de son ennemi de toujours, celui par qui tout avait commencé, et par qui tout avait fini...
Le chaos…
Ils allaient mourir, lui et son ami, mais… Quelque chose c’était produit… Etaient-ils vraiment morts ?
L’intérieur du donjon, la lumière… Ils avaient sauté dans la lumière alors que les premières pierres tombaient avec fracas…
Après la lumière vint l’obscurité.
Etait-il mort ?
Lentement, il ouvrit les yeux et regarda ses mains brûlées et encore fumantes, il ressentait vaguement une certaine douleur, il devait donc être encore en vie…
Et puis tout d’un coup, tout lui revint en mémoire, si bien que le premier son de sa nouvelle existence fut un hurlement, et quiconque se serait trouvé non loin aurait pu entendre ce nom hurlé avec toute la rage et la douleur d’un être meurtri :
-ZEKINTHA ! ! ! !
C’est alors que la douleur finit par le terrasser et il s’effondra, non sans jeter un regard inquisiteur quant aux environs, et ce qu’il vit lui fit pousser un grognement de dépit avant de s’évanouir de nouveau.
Non, il n’était pas mort. Mais il se trouvait néanmoins en Enfer… Il avait reconnu, au loin, le long couloir aux colonnes impies et aux inscriptions blasphématoires sculptées à même la roche millénaire. Devant lui se dressait le couloir menant à Légion le dévoreur d’âmes.
Il se trouvait au fin fond des Abysses.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Maleckite
Maleckite
Alpha & Oméga
 
Avatar de Maleckite
 
Message hors-roleplay


toujours aussi amoureuse de tes histoires
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Sir Callaghan regardait le jeune sarrasin dormir l’air inquiet, et c’est ainsi que sa femme le trouva alors que les premiers rayons du jour commençaient à illuminer le village d’Humberton :
_Comment va t il ?
Cela faisait maintenant trois jours qu’il avait ramené l’inconnu chez lui. Le paladin posa sur sa femme le regard empli de tendresse qu’elle aimait tant :
_Il se remet de ses blessures, mais sa fièvre n’a pas l’air de vouloir baisser. De plus, les choses qu’il murmure dans son sommeil agité m’inquiètent.
_Quelles choses ?
_Il parle de Geershas, d’une maison isolée où il a subit je ne sais quelles horreurs, il parle d’une mission qu’il a échoué, et il prononce inlassablement le même nom depuis des heures…
_Un nom ?
_Oui Sylvia, il ne cesse d’appeler un certain Azim, son « maître ». Sylvia, j’ai entendu parler de cet Azim… Il fait partie de l’Agartha… C’est un sicaire.
Instinctivement, Sylvia se blottit dans les bras de son mari :
_Will, je n’aime pas ça…
_Moi non plus, je vais me rendre à Camelot et quémander audience, j’ai un mauvais pressentiment.
Tout d’un coup, le paladin se raidit. Lui qui connaissait si bien chaque bruit de sa maison venait d’entendre son plancher craquer dans la pièce adjacente. Derrière lui, sur son lit, le Sarrasin s’était réveillé, aux aguets. Doucement, Sir Callaghan sortit son épée de son fourreau et, tout la repoussant doucement, il murmura à sa femme :
_Nous ne sommes pas seuls dans la maison, va à côté du lit et apporte moi mon bouclier, vite.
Affolée, Sylvia obéit mais se retourna quelques secondes plus tard, tremblante :
_Will, je… je ne le trouve pas !
Le paladin, sans quitter des yeux la porte de la chambre, s’approcha du lit et pu constater que son bouclier avait bel et bien disparu et c’est avec horreur qu’il comprit ce que cela signifiait. Derrière lui, le Sarrasin parla pour la première fois depuis trois jours :
_Ils sont là…
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Maleckite
Maleckite
Alpha & Oméga
 
Avatar de Maleckite
 
qui est la ? aller ne nous fait pas plus languir


(Kelisia : je rappelle que les signatures ne sont pas autorisées sur ce forum pour une meilleure lisibilité)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
La matinée touchait à sa fin quand l’Erudit sortit de l’Académie. Comme à son accoutumé, il prit le chemin du marché de Camelot, en descendant la rue pavée principale faisant le tour de la capitale du royaume. Les gardes le saluèrent comme ils le faisaient d’habitude d’un hochement de tête auquel il répondit avec un sourire. Il se retourna l’espace d’un moment et leva la tête, apercevant le dernier étage de la Tour de Merlin.
Tant de symboles de la grandeur passée de cette ville, de ces hommes légendaires sur lesquels s’étaient joué le sort d’Albion… Inspiré, l’Erudit continua paisiblement son chemin.
Quand il arriva au niveau de la fontaine près du marché, il eu la surprise de trouver Aratorn et Azim discuter à voix basse. L’immense maître d’armes et le sicaire se turent à son approche et le saluèrent selon le protocole en vigueur.
C’est avec le sourire qu’il leur rendit leur salut et entama le dialogue :
_Bonjour mes amis, magnifique journée, dit-il avant de marquer une pause et de lancer un regard mi-entendu mi-amusé. J’imagine que je ne vous trouve pas en ces lieux par hasard.
Aratorn prit la parole :
_En effet mon vieil ami, nous ne sommes pas ici par hasard, nous vous attendions. Voyez-vous, nous avons un problème et aimerions vous avoir avec nous.
_De quoi s’agit-il donc ?
Aratorn et Azim se regardèrent et, après une brève hésitation, le maître d’arme se lança :
_On a découvert un meurtre particulièrement horrible ce matin dans mon village natale, Humberton, et on m’a demandé de rassurer la population ainsi que de trouver les coupables.
_Je vois. Mais, puis-je savoir pourquoi mon bon ami Azim va venir avec nous ?
A ces mots, le sicaire se renfrogna en reniflant avant qu’Aratorn reprenne son explication :
_Il va venir avec nous car, à ce qu’on m’a dit, dans le bois d’un des lits de la maison, quelqu’un a gravé son nom.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Maleckite
Maleckite
Alpha & Oméga
 
Avatar de Maleckite
 
Message hors-roleplay
c'est quand la suite de la vidéo


ont t'en demande beaucoup Nos merci pour tous



Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
Message hors-roleplay
I m ubber

Allez ne nous fais pas plus attendre !
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le miroir des âmes > Broc - Midgard - Chroniques de Midgard : Nosroth et Aleiwena (texte complet)
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h51.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite