JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 424 (sites) | 713 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kernyw
 
Partager Outils Rechercher
Avatar de Spawni
Spawni
Alpha & Oméga
 
Avatar de Spawni
 
magnifique
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Axelle Prevost
Axelle Prevost
Alpha & Oméga
 
Avatar de Axelle Prevost
 
Message roleplay
J'avoue avoir du mal a imaginer un troll doux, vraiment des gouts bizarres cette celte. Enfin l'amour rend aveugle.

Bonne chance quand meme chers ennemis.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sweetness/Silima
Sweetness/Silima [RP]
Dauphine
 
Avatar de Sweetness/Silima
 
subtil et emouvant de beautée
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lava
Lava [WF]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lava
 
Message roleplay
Si ce Troll parvient à te rendre heureuse, chère Niaa, qu'il en soit ainsi.
Mais sache que notre peuple n'acceptera pas cette union.


Superbe texte Kreick et Niaa, comme d'habitude, continuez !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de werewolfen
werewolfen
Dauphin / Dauphine
 
Avatar de werewolfen
 
Message roleplay
(HRP: Mouarf, en retard parce que j'étais en vacances, mais comme d'hab le grain de sel, dsl , mais tant qu'on m'arrête pas je continue )

La fraîcheur de l'aurore tombait sur elle, comme la rosée sur les feuilles et les mousses où elle s'était endormie. Et je m'éveillais, saisie par un frisson glacée.

Lui et Elle. Ils étaient toujours là ou bien ? Je les revoyais dans une subtile union, une intime harmonie qui n'appartenait qu'à eux. Ils flottaient encore comme une étrange vision onirique...

Non, la couche qu'il avait fait, lui le géant montagneux pour la petite celte était à présent vide. Il ne restait plus que des parfums en suspend de sang, de rose et de musc. Les deux amants impassibles s'étaient envolés comme une volée d'oiseaux blancs sur les Marais d'Avalon. Je restais seule à nouveau, seule.

Et je repensais au contact de ses doigts épais et rugueux sur elle. Avait-elle sursauté en sentant sa main posée sur sa peau ? Son coeur s'était-il emballé comme un galop d'étalon sauvage dans les plaies vertes de Salisbury ? Qu'avait-elle ressentie, cette petite celte en sentant les deux orbites noires du visage burinée du troll se plonger dans son regard ?

Je ne pouvais chasser cette vision. Même lorsque je me rappelais à mon devoir pour la Guilde de l'Ombre et pour Albion. Je reprenais derechef ma rapière et mon gladius afin d'éliminer les irrégularités sur deux lames émoussées par tant de batailles, et pourtant le bruit de l'affûtage ne me remémorait que celui de ses doigts sur la peau nacrée de la jeune femme.

Qui étaient-ils ces deux amants impossibles, ces deux ennemis d'hier pour qui le monde entier était devenu si fade et pesant ? Et je revoyais tous ces monstres, tous ceux qui n'avaient été pour moi que des montagnes de chair et de haine qui chargeaient les gens de mon Royaume, ceux que j'avais aimé ou non, comme des taureaux furieux. Combien étaient capable de... d'être ainsi en dehors du champ de bataille. Combien savaient aimer, rire et pleurer ? Combien avaient été seuls tout comme moi de nombreuses nuits alors que nous levions nos regards sur les mêmes étoiles, que nous jetions nos chagrins au visage de la même lune...

Je me ravisais et pris conscience que j'étais déjà entrée, sans même me rendre compte, dans les contrée nord de la Forêt Sauvage, à plusieurs lieux du Château d'Excalibur. Bientôt, je serais chez moi... Mais qu'est-ce que "chez soi" lorsqu'on réalise que celui-ci est peuplé d'étrangers aux visages amis, des indifférences d'un peuple guerrier qui vit et meurt au gré des batailles sans même réaliser qu'il n'y a plus de place pour les fermiers ou les petites gens, seulement des hommes et des femmes en armes vociférant leur haine contre un ennemi qui pourtant leur ressemble, si ce n'est de vue au moins des ses aspirations.

Non Shabah ! Je t'en supplie ! Chasse ces pensées ! Rejette de toutes tes forces les visions de ce petit homme qui te jetait des baisers au coeur même des combats ! Cela n'est pas pour toi, cela t'es interdit...

Pourtant... Pourtant, j'ai vu une fleur merveilleuse éclore sur un champ de bataille, parmi les cadavres et souillée du sang des peuples ennemis...
__________________
Kildare Barde lv 47 et Drilirvla, Enchanteresse lv 40
- Les Combattants de Mag Mell (In progress)
Sineidin Ménestrel lv 50 - Le Chant d'Arioch
Kildare Dannan Thaumaturge lv 50 - CDD
Arshess Ney Bretonne Théurgiste lv 50 - CDD
Shabah Briselune Sarrasine Sicaire lv 50 (Repos) - CDD
Mujha Sarrasine Fléau d'Arawn lv 50 - CDD
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Morraga
Morraga
Alpha & Oméga
 
Avatar de Morraga
 
vos textes sont tjs un delices les amis
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
 
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Jonction Kernyw > [Orcanie] Loin, mais si proche
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h04.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite