JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 353 (sites) | 669 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Le snobisme de culture. RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Darth Corwin
Darth Corwin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Darth Corwin
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
Pour ça, il faudrait passer sur Lyon (la Cervelle de Canut, une espèce de fromage blanc battu avec des herbes, est un des plats typiques de la ville).
Tu me feras goûter, promis *ne sait pas à quoi il s'expose*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Malypa
Malypa [Tzm]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Malypa
 
Cæpolla:

Juste en passant : peut-on vraiment distinguer rhéteur et contributeur (au sens que tu leur donnes), même en tant qu'idéaux-type ?

C'est bien là que se situe toute l'ambiguïté et la maladresse de cette typologie...

Tous les posteurs endossent les divers rôles suivant le sujet du post, leur humeur du moment ou divers autres facteurs.

Le snobisme est donc une attitude ambiante, pas propre à un/plusieurs posteur(s).

Ce qui nous ramène à la thèse du conflit permanent des discussions, si ce n'était pas la guerre, pourquoi chacun essayerait il de tirer de manière ponctuelle la couverture vers lui ?


FautVoir :

Dans le cadre de la lutte rhétorique, les gens cultivés se "regardent le nombril" (cad utilisent un langage et des références compréhensibles seulement par eux même) pour empêcher les gens incultes d'accéder à la discussion et donc à l'axiologie et les empêchent par la même de la modifier, c'est une technique de défense par l'exclusion ni plus ni moins et elle fait partie de la logique de distinction qui génère la dynamique du champ.

Sans la mise en concurrence des posteurs pour la légitimité au sein de l'axiologie, les Forums Jeux Online ne seraient qu'une base de données.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Malypa
FautVoir :
Dans le cadre de la lutte rhétorique, les gens cultivés se "regardent le nombril" (cad utilisent un langage et des références compréhensibles seulement par eux même) pour empêcher les gens incultes d'accéder à la discussion et donc à l'axiologie et les empêchent par la même de la modifier, c'est une technique de défense par l'exclusion ni plus ni moins et elle fait partie de la logique de distinction qui génère la dynamique du champ.

Sans la mise en concurrence des posteurs pour la légitimité au sein de l'axiologie, les Forums Jeux Online ne seraient qu'une base de données.
Pour moi, "se regarder le nombril" dans une discussion consiste à parler sans se préoccuper de son interlocuteur. Ce n'est pas une démarche consciente et délibérée d'exclusion de l'autre, et ce n'est pas l'apanage des gens cultivés, loin de là. Le Bar, par exemple, qui comporte très peu de posteurs pédants est empli de gens qui se regardent le nombril. En fait, il ne peut même pas y avoir de "lutte rhétorique" avec quelqu'un qui se regarde le nombril.
Lien direct vers le message - Vieux
Lady-VanXzadar
Invité
 
Citation:
Le Bar, par exemple, qui comporte très peu de posteurs pédants est empli de gens qui se regardent le nombril.





*Osais pas l' dire*





Lady
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Malypa
Malypa [Tzm]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Malypa
 
A aucun moment il n'est question de démarches conscientes et calculées, il s'agit d'un ordre des choses souterrain et implicite.

On peut exclure quelqu'un de la discussion en parlant sans se préoccuper de son interlocuteur, il n'y a pas de volonté délibérée d'exclusion, mais le résultat est identique.

Il y a une lutte rhétorique entre les participants à la discussion, ceux qui ont été exclus parce qu'ils ont été rebutés par l'inaccessibilité du sujet sont les premières victimes de cette lutte.

La lutte n'a pas lieu uniquement au sein de la discussion entre les posteurs du fil, elle à lieu avec les simples lecteurs et tous les participants qui, dominés symboliquement, ont peur de participer à tel ou tel fil de discussion parce qu'ils estiment le propos hors de leur portée.

Les posteurs/contributeurs de sujets à caractère confituresque (étalage^^) suceptibles de devenir des prétextes au pédantisme/snobisme, sont donc en grande majorité des personnes intégrées dans la typologie à la classe que nous avons appelé "Posteurs cultivés".

Au final je me demande même s'il est réellement nécessaire d'établir une distinction entre les posteurs Rhéteurs et les Posteurs Contributeurs, puisqu'en appréhendant les choses comme je viens de le faire, il ne reste que les premiers.

(pour caricaturer un peu)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fantazia
Fantazia
Dauphine
 
Avatar de Fantazia
 
"chuis snob.... encore plus que tout à l'heure

..et quand je serai mort j'veux un suaire de chez Dior"


Boris Vian
Lien direct vers le message - Vieux
Urobore-Melest
Roi
 
Citation:
Urobore-Melest, qui selon moi a posté 500 lignes pour exprimer une tautologie, deux ou trois lapalissades et une poignée de truismes (si du sens y est caché, il m'a échappé)
Une tautologie est nécessairement pleine de sens puisque ça en est sa définition première (elle est d'un sens qui a un sens). Je ne vois donc pas comment je pourrais à la fois user de tautologie, lapalissades et autres truismes si le sens n'y était pas présent, (auquel cas ce ne serait pas des tautologies et autres truismes), ou s'il t'aurait échappé (puisque, dans ce cas, tu n'aurais pas relevé tautologies et autres truismes).

Personnellement, je n'apprécie pas d'exposer "voici la vérité" sur un concept car je ne trouve pas ça pertinent. Surtout quand on n'accompagne pas cet exposé d'arguments (ce qui en fait un moindre mal).

Je préfère m'axer sur des pistes de recherches, d'investigation et de réflexion. Et c'est de cette manière que naissent des typologies d'étude - je ne cherche ni plus ni moins qu'à me focaliser sur la manière dont un cadre de références modifie l'approche d'un problème (c'est pourquoi j'espère me positionner en amont du problème du snobisme).

Ce que tu as perçu comme des tautologies ne sont rien d'autres qu'une piste possible pour appréhender le problème sous un angle différent : la prise en compte de l'intention et de la mécompréhension.

Je te laisse disserter sur ce qui est vrai - pour ma part, je me concentrerai davantage sur la manière dont je peux, autant que possible, modifier mon cadre de références et en tester les résultats sur mes conclusions potentielles...

Afin d'éviter de partir du postulat comme certains l'ont fait ici : "Pourquoi tel individu va-t-il être snob ?". Je veux simplement souligner le fait que ce n'est pas parce que l'on croît qu'un individu est snob qu'il l'est véritablement (facteur de mécompréhension). D'où la situation en amont par rapport au problème du snobisme... Car, si cette question n'est pas posée, il est vite fait de se perdre en chaos mental tournoyant autour de "lui est snob, lui ne l'est pas" sans s'interroger sur le fait qu'on peut se tromper dans le recueil des données premières à analyser...

Désolé si ma démarche est plus scientifique que philosophique... Approches différentes d'un problème, sans doute.

Enfin... Merci d'exposer, par ta mécompréhension, la pertinence que je considère habiter mon intention...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mun
Mun
Reine
 
Avatar de Mun
 
Le snobisme, c'est péter plus haut que son cul.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mun
Mun
Reine
 
Avatar de Mun
 
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Urobore-Melest
Une tautologie est nécessairement pleine de sens puisque ça en est sa définition première (elle est d'un sens qui a un sens). Je ne vois donc pas comment je pourrais à la fois user de tautologie, lapalissades et autres truismes si le sens n'y était pas présent, (auquel cas ce ne serait pas des tautologies et autres truismes), ou s'il t'aurait échappé (puisque, dans ce cas, tu n'aurais pas relevé tautologies et autres truismes).
J'aurais dû préciser : du sens qui fasse avancer le débat.
Citation:
Provient du message de Urobore-Melest
Personnellement, je n'apprécie pas d'exposer "voici la vérité" sur un concept car je ne trouve pas ça pertinent. Surtout quand on n'accompagne pas cet exposé d'arguments (ce qui en fait un moindre mal).

Je préfère m'axer sur des pistes de recherches, d'investigation et de réflexion. Et c'est de cette manière que naissent des typologies d'étude - je ne cherche ni plus ni moins qu'à me focaliser sur la manière dont un cadre de références modifie l'approche d'un problème (c'est pourquoi j'espère me positionner en amont du problème du snobisme).

Ce que tu as perçu comme des tautologies ne sont rien d'autres qu'une piste possible pour appréhender le problème sous un angle différent : la prise en compte de l'intention et de la mécompréhension.
Je viens de relire entièrement votre premier post. Je n'y vois toujours qu'une interminable et ampoulée répétition de ce qui avait déjà été dit par plusieurs posteurs avant vous, moi compris. Je peine à voir l'angle "différent". Oh oui je peine...
Citation:
Provient du message de Urobore-Melest
Je veux simplement souligner le fait que ce n'est pas parce que l'on croît qu'un individu est snob qu'il l'est véritablement (facteur de mécompréhension). (...) etc.
Déjà dit avant vous à plusieurs reprises et à peu près évident pour à peu près tout le monde au moment où vous avez opéré votre OPA (pour reprendre le terme de Corwin).
Citation:
Provient du message de Urobore-Melest
Désolé si ma démarche est plus scientifique que philosophique... Approches différentes d'un problème, sans doute.
Ne soyez pas désolé, je suis entouré du matin au soir de sociologues animés par une démarche "scientifique". Il arrive à certains d'entre eux, pressés par des impératifs de production indépendants de leur volonté, de délayer un truisme sur 20 pages dans un style pédant qui tente tant bien que mal de dissimuler le vide de la pensée. J'ai donc l'habitude... ...
Citation:
Provient du message de Urobore-Melest
Enfin... Merci d'exposer, par ta mécompréhension, la pertinence que je considère habiter mon intention...
Ironiquement, je me disais depuis votre premier post que vous exposiez sans doute involontairement de bons exemples de snobisme (passons sur la pédanterie, on n'en sortirait plus et ce n'est pas l'objet de ce fil). Par exemple :
Citation:
Récemment, j'ai vu une émission littéraire que j'apprécie assez ("Campus") qui me permet d'essayer d'analyser des tendances récentes du monde de la littérature.
J'ai mis en gras la partie intéressante. Pour reprendre vos termes : pure ou impure, l'intention derrière cette précision ostentatoire ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Le Saint
Le Saint
Alpha & Oméga
 
Avatar de Le Saint
 
Ha créfieu !!!

Rien que ton nom Urobore-Melest est d'un snob, mon vieux ...

A mon sens le snobisme de culture, dont tu nous donne un magnifique exemple Urobore-Melest (rah bon sang rien qu'a écrire ton nom je me sens plus intelligent ), c'est parler, parler, parler, parler (ou écrire) pour écouter le doux "ronron" de sa voix et penser que les autres vont être assez sots pour y voir quelque chose d'intelligent et de réfléchi car terriblement alambiqué là où il n'y a que :baille:

Un auteur français n’a t-il pas dit « Ce qui se conçoit clairement s’énonce facilement et les mots pour le dire nous viennent aisément »?

Certains feraient bien de s'en rappeler avant nous noyer sous leur logorrhée verbale ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Loengrin Ismelüng
Loengrin Ismelüng
Alpha & Oméga
 
Avatar de Loengrin Ismelüng
 
Citation:
Provient du message de Malypa
Dans le cadre de la lutte rhétorique, les gens cultivés se "regardent le nombril" (cad utilisent un langage et des références compréhensibles seulement par eux même) pour empêcher les gens incultes d'accéder à la discussion et donc à l'axiologie et les empêchent par la même de la modifier, c'est une technique de défense par l'exclusion ni plus ni moins et elle fait partie de la logique de distinction qui génère la dynamique du champ.

Sans la mise en concurrence des posteurs pour la légitimité au sein de l'axiologie, les Forums Jeux Online ne seraient qu'une base de données.
Ouhla, et la recherche de vérité n'intervient pas dans le fait de poster ?

Bien sûr en rhétorique ce peut être une solution pour commencer "l'écrémage", mais je reste persuadé qu'en rhétorique rien ne vaut une bonne utilisation des philosophies totalitaire pour plier un fil de discussion rapidement...

Il est évident qu'une certaine érudition aide dans l'exposition de ses arguments, mais elle n'aide pas forcement à avoir de bonnes idées... et la rhétorique se base souvent sur le fait que "l'adversaire" possède sensiblement le même niveau culturel que soi... parce que, si il est plus cultivé il sera difficile, même en étant un bon rhéteur, de "gagner"...

Mais la question reste entière, comment distinguer le rhéteur et comment distinguer celui qui n'est intéressé que par la recherche de vérité ?


Citation:
Provient du message de Le Saint
Un auteur français n’a t-il pas dit « Ce qui se conçoit clairement s’énonce facilement et les mots pour le dire nous viennent aisément »?
Oui mais les mots pour le dire ne sont pas forcement des mots "simples"
Et c'est souvent là toute la difficulté, souvent on à des réponses "simples et claires", mais, après coup, on s'aperçoit en se relisant que le langage utilisé est un langage de "spécialiste"...
En voulant faire simple on a, en fait, rendu le message obscur pour les non-spécialistes...

P.S. : Pour Kant je ferai un fil à part, mais ce sera long... il est difficile d'expliquer Kant car il faut commencer par expliquer tout les termes qu'il utilise d'une manière qui lui est spécifique...

[Edit] : Désolé Malypa, petite erreur, je l'ai corrigé.
Lien direct vers le message - Vieux
Urobore-Melest
Roi
 
Pour FautVoir :

Je disais : Récemment, j'ai vu une émission littéraire que j'apprécie assez ("Campus") qui me permet d'essayer d'analyser des tendances récentes du monde de la littérature.

Citation:
J'ai mis en gras la partie intéressante. Pour reprendre vos termes : pure ou impure, l'intention derrière cette précision ostentatoire ?
Intention que j'espère être pure. Comme je le précisais dans le même post, je ne suis pas qualifié en littérature même si j'ai lu quelques oeuvres. J'essaye tant bien que mal de me renseigner sur l'actualité littéraire de manière à voir quelles sont les dernière tendance de la littérature. Ca ne fait pas de moi un expert, comme je l'ai dit. Je trouve cependant que l'actualité littéraire est un bon miroir social d'un état d'esprit général de la société.

Une question intéressante : seuls les spécialistes ès domaines se devraient de pouvoir disserter sur un sujet ? Pouvoir aux experts et technocrates ? C'est aussi une question qui pourrait être rattachée à la discussion sur le snobisme.

Si, maintenant, ce que j'ai dit a été présenté par d'autres personnes avant moi de façon éparse (ou pas d'ailleurs), tant pis pour ma pomme - peut-être ai-je lu de façon trop rapide et superficielle ce qui a déjà été écrit ?

Pour Le Saint :

A une époque reculée, il y a maintenant plus d'un an et demi, je jouais deux personnages sur T4C. Le premier s'appelait Urobore (Sylien) et le second Melest Aeram (Haruspicien). Une fois que j'ai arrêté le jeu, j'ai créé un pseudo unique pour discuter sur les forums. Mais vu que le nombre de caractères était limité, j'ai fait comme j'ai pu. Problème de mécompréhension, encore une fois.

Et pour ce qui est de la "logorrhée verbale", la concision n'est pas synonyme de pertinence. Je ne dis pas que je suis pertinent à tes yeux (puisqu'il faut se justifier de tout, maintenant...). S'énoncer clairement peut néanmoins se faire dans la longueur de la forme.

PS : Un sujet qui dérive de celui-ci à soumettre à ta grandeur d'esprit : est-ce que le fait d'être irrespectueux voir agressif envers un interlocuteur sur un forme internautien, est une manière d'expier une frustration dans sa petite existence quotidienne ?

Je vous laisse débattre, messieurs les grands experts de la pensée.

PPS : Merci, Loengrin. Ca m'intéresserait. Au pire, aurais-tu des liens à me conseiller vis-à-vis de la réflexion sur Kant et sur ce qu'est le Kantisme ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Jambon de Byron
Jambon de Byron
Bagnard
 
Avatar de Jambon de Byron
 
Citation:
Provient du message de FautVoir
Le Bar, par exemple, qui comporte très peu de posteurs pédants est empli de gens qui se regardent le nombril. En fait, il ne peut même pas y avoir de "lutte rhétorique" avec quelqu'un qui se regarde le nombril.
Je cnfirme, rien a foutre de votre poire, vous etes là pour me faire rire, et de temps a autre me renseigner. *mache son petit pain en se regardant le nombril*

Citation:
Et pour ce qui est de la "logorrhée verbale", la concision n'est pas synonyme de pertinence. Je ne dis pas que je suis pertinent à tes yeux (puisqu'il faut se justifier de tout, maintenant...). S'énoncer clairement peut néanmoins se faire dans la longueur de la forme.
Ouais mais même, le dernier Linkin Park, c'est d'la merde.
Citation:
Les posteurs/contributeurs de sujets à caractère confituresque (étalage^^) suceptibles de devenir des prétextes au pédantisme/snobisme, sont donc en grande majorité des personnes intégrées dans la typologie à la classe que nous avons appelé "Posteurs cultivés".
Ouep, et surtout les gens qui etalent leur culture en sont contents (enfin j'espere pour eux). Le pedant veut montrer qu'il a de la culture, celui qui lit s'occupe de la culture en question, pas du pédant, tout en laissant croire au pédant que c'est lui qu'on admire... Tout benef pour les deux, même si le pédant a le rôle du con qui ne s'en rend pas compte...
Citation:
Comme dis dans la chanson de Vian, les snobs boivent du coca avec une paille, même s'ils détestent ça
Citation:
Je vous conseil d'écouter la chanson de Boris Vian : "J'suis snob"
Citation:
Voici la chanson "J'suis snob" du grand Boris Vian. S'y reconnaisse qui veut ou qui ne veut pas ...
[...]
[quote]
Citation:
"chuis snob.... encore plus que tout à l'heure

..et quand je serai mort j'veux un suaire de chez Dior"


Boris Vian
Plus toutes les allusions au fromage kipukébon, bizzarement, je m'en doutais Des fabuleux exemple d'etalage de culture.
Au fait, il n'est nul part question de boire du coca a la paille, juste du coca, sans paille, et au niveau des chansons de Vian, je crois que vous pouvez me faire confiance...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Le Saint
Le Saint
Alpha & Oméga
 
Avatar de Le Saint
 
Citation:
Provient du message de Urobore-Melest
[i]

PS : Un sujet qui dérive de celui-ci à soumettre à ta grandeur d'esprit : est-ce que le fait d'être irrespectueux voir agressif envers un interlocuteur sur un forme internautien, est une manière d'expier une frustration dans sa petite existence quotidienne ?
Non, pas du tout

Les cornichons "casse bonbon" se rencontrent tant sur le net qu'au quotidien, on vit avec, ce n'est pas un problème.
Evidement si l'un deux tend le bâton pour se faire battre, sur un sujet traitant des "soliloqueurs" de tout poils, la tentation est parfois trop forte et alors : Paf le chien !

Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Le snobisme de culture.
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 03h17.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite