JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 572 (sites) | 989 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > George Orwell, un "Big Brother" de la guerre froide RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Iko
Iko
Empereur / Impératrice
 
Avatar de Iko
 

George Orwell, un "Big Brother" de la guerre froide

Citation:
Source Le temps version papier

On en connaissait l'existence, on en a désormais la preuve: quelques mois avant d'être terrassé par la tuberculose, George Orwell a bien transmis au Foreign Office une liste de noms d'acteurs, d'écrivains, de journalistes et d'artistes qu'il soupçonnait être des communistes, actifs ou sympathisants. (...) C'est l'auteur et journaliste Timothy Garton Ash qui vient de mettre la main sur la fameuse liste d'Orwell. (...)
Dans ce document de 38 noms, George Orwell désigne ceux qu'il considère comme des "cryptocommunistes, des sympathisants ou des personnes tentées de l'être, et à qui on ne peut faire confiance pour la propagande anticommuniste". (...) L'écrivain y règle aussi ses comptes avec une intelligentsia de gauche qu'il abhorre (...). Ses qualitatifs sont souvent lapidaires et cruels : "Bon reporter. Stupide" (...) ou "Sympatisante idiote".
(...)
Il venait d'achever "1984", allégorie d'une Grande-Bretagne soumise au totalitarisme communiste. C'est à ce moment que Celia Kirwan, une femme a qui il avait déclaré sa flamme et qui étaient restée son amie après l'avoir éconduit, vient le trouver. Elle travaille désormais au Foreign Office chargé de contrer la propagande communiste, et elle demande l'aide d'Orwell, dont elle sait qu'il tient des listes de noms. Il accepte.
La liste, comme Orwell le confesse lui-même, ne contient "rien d'extraordinaire". Elle est marquée pas les signes paranoïaques de la maladie qui gagne l'écrivain. (...) On n'en sait pas exactement ce qu'en a fait le Foreign Office.
Timothy Garton Ash a également retrouvé un carnet de notes de George Orwell, dans lequel il tient d'autres fiches sur les gens qu'il connaît ou qu'il côtoie. En ressort un antisémitisme prononcé.
La preuve est établie: le héraut de l'indépendance journalistique, le défenseur de la démocratie était un informateur volontaire auprès d'un service de propagande gouvernementale.
Reste une question : si le demande qui lui avait été faite de communiquer des noms était venue d'un agent en imper mastic, et non d'une créature qu'il désirait, George Orwell aurait-il accepté le rôle de "Big Brother"?
Il faut toujours se méfier des femmes. Et surtout de celles qui nous ont éconduit.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foerdom-ex Demiosien
Foerdom-ex Demiosien
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foerdom-ex Demiosien
 
Intéressant

Comme quoi, on n'a pas fini de voir des paradoxes...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Marine
Marine [-I-]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Marine
 
Je ne connaissais pas ce coté sombre de Orwell. Merci Iko
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de WWallace
WWallace
Alpha & Oméga
 
Avatar de WWallace
 
Comme quoi le talent n'est pas exempte de faiblesses..
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Rumeur diffamatoire ressurgissant à intervalle régulier, alors pourtant qu'elle avait été infirmée, y compris dans un ouvrage dédié. En préparation à un débat, Orwel s'était contenté de fournir la liste de ceux qui n'était pas nécessaire, selon lui, d'inviter. Plus d'information dans un article complet d'un des derniers Canard enchaîné (que je n'ai plus pour ma part, si quelqu'un ici pouvait compléter ma réponse).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cocyte
Cocyte
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cocyte
 
Citation:
Il venait d'achever "1984", allégorie d'une Grande-Bretagne soumise au totalitarisme communiste.
Je ne me rapelle pas d'une quelconque notion de communisme dans 1984... c'etait un totalitarisme, certe, mais communiste, je doute...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
Citation:
Provient du message de Cocyte
Je ne me rapelle pas d'une quelconque notion de communisme dans 1984... c'etait un totalitarisme, certe, mais communiste, je doute...
Un pays divisé entre les membres du partis et les prolétaires.

Bof ... ça fait pas mal communiste quand meme.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Cocyte
Je ne me rapelle pas d'une quelconque notion de communisme dans 1984... c'etait un totalitarisme, certe, mais communiste, je doute...
Ne doute pas. 1984 est bel et bien une violente dénonciation du communisme. De même que la Ferme des animaux, où les trois cochons figurent Staline, Lénine et Trotsky.

Orwell fut l'un des rares écrivains de talent à s'élever contre le communisme. Merci de ne pas lui retirer ça.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Iko
Iko
Empereur / Impératrice
 
Avatar de Iko
 
Citation:
Provient du message de Cocyte
Je ne me rapelle pas d'une quelconque notion de communisme dans 1984... c'etait un totalitarisme, certe, mais communiste, je doute...
Les petites ceintures rouges.

Oui, je sais tout ce qui est rouge n'est pas forcément communiste.
Citation:
Provient du message de Nof Samedisthjofr
Rumeur diffamatoire (...)
Il semblerait que cette fois un journaliste aie trouvé des preuves. Mais, il m'est impossible de vérifier par moi-même, comme toujours.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Saucer
Saucer
Roi
 
Avatar de Saucer
 
Citation:
Provient du message de FautVoir
Ne doute pas. 1984 est bel et bien une violente dénonciation du communisme. De même que la Ferme des animaux, où les trois cochons figurent Staline, Lénine et Trotsky.


Quand on sait que ce livre a inspiré Animals de Pink Floyd, qui ressemblerait plutôt à une diatribe contre le capitalisme.. ça laisse rêveur, non?

Saucer
Lien direct vers le message - Vieux
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Iko
Il semblerait que cette fois un journaliste aie trouvé des preuves. Mais, il m'est impossible de vérifier par moi-même, comme toujours.
Non. C'est toujours le même document qui ressort à intervalle régulier. Rien de neuf. Comme Nof, je vous renvoie à l'article du dernier Canard (ou étais ce Charlie Hebdo ?). Et ce document n'était pas une liste noire pour le MI5, mais une liste de chieurs* à ne pas inviter pour un débat.


*orwell aurait utilisé un terme plus soft, je pense.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cocyte
Cocyte
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cocyte
 
Citation:
Provient du message de FautVoir
Ne doute pas. 1984 est bel et bien une violente dénonciation du communisme.
C'est pas flagrant...
Le monde de 1984 etait composé de 3 blocs en guerre perpetuelle, et on apprend au final que cette guerre est arrangée entre les 3 blocs afin d'assurer la mainmise sur la population

Je sent plus une analyse de l'evolution potentielle de la guerre froide, et une denonciation assez generalisée des ideologies totalitaires et bellicistes qu'une critique simplement du communisme.

enfin bon, c'est comme tout, on ne voit que ce que l'on veut bien voir
Lien direct vers le message - Vieux
Bezoar
Dauphin
 
Citation:
Provient du message de Cocyte
Je ne me rapelle pas d'une quelconque notion de communisme dans 1984... c'etait un totalitarisme, certe, mais communiste, je doute...
Orwell a dressé un tableau cohérent d'un état totalitaire mais emprunte évidemment pleins d'exemples au communisme stalinien:

- le physique et l'omniprésence/potence de big brother
- les méthodes de torture & de lavage de cerveau
- la réecriture de l'histoire et de controle de l'info en permanence
- la structure de l'administration, les idéaux du régime
- la dénonciation des opposants

Tout ça est très approximatif mais première fnac et tu trouveras des milliards de bouquins plus sérieux qui se sont chargés de tous ces rapprochements.

Edit: paf un lien (en anglais)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Saucer
Quand on sait que ce livre a inspiré Animals de Pink Floyd, qui ressemblerait plutôt à une diatribe contre le capitalisme.. ça laisse rêveur, non?

Saucer
La principale différence (en mettant de côté le talent) étant qu'Orwell a réellement lutté contre le communisme (et le fascisme), tandis que Waters se vautrait dans le capitalisme comme un goret tout en écrivant les petits textes démagogiques d'Animals qui plaisaient tant aux lycéens rebelles en mal de cause (j'en fus, penché sur mon Harrap's, donc ne comptez pas sur moi pour jeter le premier single ). On récupère ce qu'on peut, comme on peut...
Citation:
Provient du message de Cocyte
C'est pas flagrant...
Le monde de 1984 etait composé de 3 blocs en guerre perpetuelle, et on apprend au final que cette guerre est arrangée entre les 3 blocs afin d'assurer la mainmise sur la population

Je sent plus une analyse de l'evolution potentielle de la guerre froide, et une denonciation assez generalisée des ideologies totalitaires et bellicistes qu'une critique simplement du communisme.

enfin bon, c'est comme tout, on ne voit que ce que l'on veut bien voir
Oui, on y trouve aussi un portrait de la guerre froide. Ca ne change rien au fait qu'Orwell était profondément anti-communiste, que 1984 est principalement inspiré par l'URSS et les méthodes staliniennes et qu'il préfigure même certains aspects du maoisme. cf la bonne récap' de Bezoar qui a posté juste avant moi.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Iko
Iko
Empereur / Impératrice
 
Avatar de Iko
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Non. C'est toujours le même document qui ressort à intervalle régulier. Rien de neuf. Comme Nof, je vous renvoie à l'article du dernier Canard (ou étais ce Charlie Hebdo ?). Et ce document n'était pas une liste noire pour le MI5, mais une liste de chieurs* à ne pas inviter pour un débat.
Comme dans mon trou perdu je n'ai pas de distribution officielle du Canard (et de l'autre aussi), j'aimerais quelques compléments d'informations en étalant mon inculture.

Donc, si je comprends bien, il a bel et bien donné une liste de noms au gouvernement. Est-ce que quelqu'un conteste ce point?
Parceque si la réponse est oui, pas la peine d'aller plus loin.

L'article disait que l'on ne savait pas ce qu'en avait fait le Foreign Office et donc il laisse la porte ouverte autant à la liste de simple chieurs qu'à la liste d'hommes à abattre. Rien a été précisé.

Il reste qu'il a quand même dénoncé du monde et fait (même légèrement) le jeu d'un état (même légèrement) semblable (inquisiteur, pas communiste) à celui de son livre, d'où le titre. Pour moi, le geste de dénonciation est quand même important, non?

Quant à l'importance de ce qu'en a fait le FO, ça me rappelle un roman de PK Dick où la police envoyait de jeunes chez les gens pour qu'ils fassent une lettre de bonnes moeurs de leurs voisins. Comme ils disaient, ils en apprenaient souvent beaucoup plus que s'ils avaient simplement demandé plus ou moins poliment.

Donc, sait-on réellement ce qu'a fait le FO de cette liste?
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > George Orwell, un "Big Brother" de la guerre froide
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 00h12.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite