JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 420 (sites) | 784 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Cinema] Hollywood Production Code RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Ghaxir
Ghaxir
Dauphin
 
Avatar de Ghaxir
 
Exclamation

[Cinema] Hollywood Production Code

En lisant le dernier Odilon Verjus (une BD de Yann et Verron) qui a pour cadre Hollywood dans les années 30, je suis tombé sur un texte assez surprenant, retranscrit en fin de BD. Il s'agit du "Hollywood Production Code" rédigé par William Hays en 1930 dans le but de donner une ligne de conduite aux réalisateurs hollywoodiens... Je vous laisse lire l'affaire, c'est assez cocasse je trouve .

"Hollywood Production Code" (traduction trouvée dans la BD, et pour l'originel en anglais : source)

Citation:
PRINCIPES GENERAUX

(1) Aucun film ne sera réalisé qui puisse abaisser le niveau moral des spectateurs. Aussi n'amènera-t-on jamais le spectateur à prendre le parti du crime, du mal et du péché.

(2) Les genres de vie décrits dans le film seront corrects, compte tenu des exigences particulières du drame et du spectacle.

(3) La loi, naturelle ou humaine, ne sera pas tournée en ridicule et la sympathie de l'auditoire n'ira pas à ceux qui la violent.

CRIMES

(1) Le meurtre.

(a) La technique du meurtre devra être présentée de façon à ne pas susciter l'imitation.
(b) On ne montrera pas les détails des assassinats brutaux.
(c) La vengeance de nos jours ne sera pas justifiée.

(2) Les méthodes des criminels ne doivent pas être présentées avec précision.

(a) Les techniques du vol, du cambriolage, de la perforation des coffres-forts et du dynamitage des trains, des mines et bâtiments, ne doivent pas être détaillées.
(b) On observera les mêmes précautions en ce qui concerne l'incendie volontaire.
(c) L'utilisation des armes à feu sera réduite au strict minimum.
(d) La technique de la contrebande ne sera pas exposée.

(3) Le trafic clandestin de la drogue et l'usage de celle-ci ne seront montrés dans aucun film.

(4) En dehors des exigences propres de l'intrigue et de la peinture des personnages, on ne fera pas de place à l'alcool dans la vie américaine.

LA SEXUALITE

Le caractère sacré de l'institution du mariage et du foyer sera maintenu. Les films ne laisseront pas supposer que des formes grossières de relations sexuelles sont chose fréquente ou reconnue.

(1) L'adultère et tout comportement sexuel illicite, parfois rendus nécessaires par l'intrigue, ne doivent pas faire l'objet d'une présentation trop précise, ni être justifiés ou présentés sous un jour attrayant.

(2) Scènes de passion.

(a) Elles ne doivent être introduites dans l'intrigue que si elles sont indispensables.
(b) One ne montrera pas de baisers ou d'étreintes d'une lascivité excessive, de poses ou de gestes suggestifs.
(c) En général, le sujet de la passion doit être abordé de façon à ne pas éveiller les émotions viles ou grossières.

(3) La séduction ; le viol.

(a) Il ne faut jamais s'aventurer plus loin, dans ce domaine, que l'allusion, et ceci uniquement quand l'intrigue ne peut s'en dispenser. Ces sujets ne doivent jamais faire l'objet d'une description précise. Même la description de la victime se débattant avant le viol est proscrite.
(b) Ils ne sont en aucun cas matière convenable pour une comédie.

(4) Les perversions sexuelles et toute allusion à celles-ci sont interdites.

(5) Il ne sera jamais question de l'esclavage des blancs.

BLASPHEMES

Les blasphèmes intentionnels, et tout autre propos irrévérencieux ou vulgaire, sont interdits sous toutes les formes. Le personnage du Christ doit être traité avec respect. Le Christ n'est pas un sujet de comédie. Mêmes règles en ce qui concerne la Sainte Vierge.
La "Production Code Administration" ne donnera son assentiment à l'emploi dans un film d'aucun des mots de la liste suivante - qui n'est pas exhaustive : Dieu ; Seigneur ; Jésus ; Christ (employé irrévérencieusement) ; Merde ; Tapette ; Bordel de Dieu ; Gousse ; Con ; Chaude (en parlant d'une femme) ; Bite ; Vierge ; Putain ; Maquerelle ; Couilles ; Foutre ; Fils de chienne ; Pet ; Gags de W.-C. ; Histoires de commis-voyageur et de fille de fermier ; Damnation ; Enfer (sauf quand les deux mots ci-dessus sont indispensables et nécessaires à la représentation, dans un contexte historique correct, d'une scène ou d'un dialogue, fondés sur un fait historique ou de folklore, ou à une citation biblique, dans son contexte, ou une citation littéraire, et à condition qu'aucun emploi non-conforme au bon goût et répréhensible en soi ne soit fait de ces mots).

LE COSTUME

(1) La nudité complète n'est en aucun cas admise. Cette interdiciton vise la nudité de fait, la nudité en silhouette et toute vision licensieuse d'une personne nue par d'autres personnages du film. Défense également de montrer les organes génitaux des enfants, y compris des nouveaux-nés. Les organes génitaux de l'homme ne doivent pas se traduire, sous un costume, en bosse ou en pli suggestif. Si un sujet historique exige un pantalon collant, la forme caractéristique des organes génitaux doit être supprimée dans la mesure du possible. Les organes génitaux de la femme ne doivent pas se traduire, sous une étoffe, ni en ombre, ni en sillon. Toute allusion au système pileux, y compris les aiselles, est proscrite.

(2) Les scènes de déshabillage sont à éviter si elles ne sont pas indispensables à l'intrigue. Il est désormais interdit de montrer des femmes en train d'enlever leurs bas. Il ne sera jamais question pour un homme d'enlever les bas d'une femme. Il n'est pas permis pour les hommes d'enlever leur pantalon. Si le sujet l'exige, on peut les montrer avec le pantalon déjà enlevé à condition, toutefois, de la présence d'un sous-vêtement convenable.

(3) Les exhibitions sont interdites. Le nombril aussi.

(4) Les costumes de danse permettant des exhibitions inconvenantes et des mouvements indécents pendant la danse sont interdits.

LA RELIGION

Les ministres du culte dans leur fonction de ministre du culte ne seront pas montrés sous un jour comique ou crapuleux. Les prêtres, les pasteurs et les religieuses ne seront jamais montrés capables d'un crime ou d'amour impur.

SUJETS REPOUSSANTS

Les sujets suivants doivent être traités sans outrepasser les frontières du bon goût :

(1) La pendaison ou l'électrocution comme châtiments légaux du crime.

(2) Le "passage à tabac"

(3) La brutalité et le macabre. Toute allusion à l'accouplement d'un homme et d'un cadavre est proscrite et, si on montre une morte, éviter de lui donner un air séduisant.

(4) La marque au fer rouge des animaux et des hommes.

(5) La cruauté visible envers les enfants et les animaux. La fessée est toutefois permise, si elle trouve une justification dans l'intrigue. Elle ne sera jamais appliquée sur les fesses nues.

(6) La vente de femmes, ou une femme vendant sa vertu.

(7) Les opérations chirurgicales. Toute vue d'un bistouri ou d'une aiguille hypodermique entrant dans la peau, tout jaillissement du sang sont interdits. Les plaies doivent s'accomoder d'un strict minimum de sang. Même dans les films de guerre.

L'ALCOOL

L'usage de l'alcool ne doit jamais être représenté de façon excessive. Dans les scènes de la vie américaine, les exigences de l'intrigue et d'une peinture satisfaisante des personnages peuvent seules en justifier l'existence. Et même dans ce cas, le réalisateur devra faire preuve de modération.

DECISIONS PARTICULIERES CONCERNANT LA NUDITE

(1) L'effet de la nudité, ou de la semi-nudité, sur les hommes et les femmes normalement constitués, et encore plus sur les adolescents et les arriérés a été reconnu avec honnêteté par les fabricants de lois et les moralistes.

(2) D'où le fait que la beauté possible d'un corps nu ou semi-nu n'ôte rien à l'immoralité de son exhibition dans le film. Car, outre sa beauté, l'effet d'un corps nu ou semi-nu sur un individu normal doit être pris en considération.

(3) Le recours à la nudité ou à la semi-nudité dans le simple but "d'épicer" un film doit être rangé parmi les actions immorales. Il est immoral dans son effet sur le spectateur moyen.

(4) La nudité ne peut en aucun cas être d'une importance vitale pour l'intrigue. La semi-nudité ne doit pas se traduire par des exhibitions inconvenantes ou obscènes.

(5) Des étoffes transparentes ou translucides et les silhouettes sont fréquemment plus suggestives qu'une nudité de fait.

DECISIONS PARTICULIERES CONCERNANT LA DANSE

La danse est universellement tenue pour un art et un moyen d'expression des émotions humaines particulièrement beaux.
Mais les danses qui suggèrent ou représentent des actes sexuels, qu'elles soient exécutées par une, deux, ou plusieurs personnes, les danses qui ont pour fin de provoquer des réactions émotives de la part du public, les danses comprenant des mouvements de seins, une agitation excessive du corps quand les pieds sont immobiles, sont un outrage à la pudeur et sont mauvaises.

Le R.P. Daniel A. LORD, S. J
Martin QUIGLEY.
Will H. HAYS.
Cocasse, non ? . Le pauvre Hays doit actuellement s'en retourner dans sa tombe...

A+
__________________
My life is all that I've known, and it's all that keeps me here
My time is all that I own, so I won't let it slip away
Devin Townsend - Life
Lien direct vers le message - Vieux
Darkmore
Alpha & Oméga
 
Re: [Cinema] Hollywood Production Code
.

Dernière modification par Darkmore ; 17/09/2013 à 13h59.
Lien direct vers le message - Vieux
FraT ehK
Bagnard
 
C'est tout le contraire maintenant :

"Un film sans sexualité, sans injures, sans blasphèmes, sans cadavre et sang sera interdit."

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tann
Tann
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tann
 
Oh mince ! Ils ont mal interprété les règles, ils ont cru que ceci était tout ce qu'il fallait faire !



C'est vrai que le cinéma a drôlement évolué...
Lien direct vers le message - Vieux
Darkmore
Alpha & Oméga
 
.

Dernière modification par Darkmore ; 17/09/2013 à 13h59.
Lien direct vers le message - Vieux
Leufar
Alpha & Oméga
 
Re: Re: [Cinema] Hollywood Production Code
Citation:
Provient du message de Darkmore
Tient ça me fait penser que Arte à rediffuser le géniale documentaire "the celluloid closet" sur l'homosexualité dans le cinéma hollywoodien ... pensé à suivre les eventuels redifs si vous voulez savoir en quoi Charlton Heston a fait sans le savoir un film gay avec Ben Hur
J'ai vu le documentaire aussi, très sympathique, comme quoi, même quand y a la censure, ça passe via les sous-entendus Et le code en question est cité je crois
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Citation:
Mais bon hormis quelques production underground/indépendante j'aimerais bien qu'on me donne un seul titre de film sortie depuis la fin des glorieuse 80's et qui réunisse (sans les détourner intelligemment) ne serais-ce que deux des "qualités" que cite FraT ehK.
Je pourrai t'en citer quelques 100 ème : Domag , tout les films de Tarentino , Natural Born Killer , Usual suspect , Starship Trooper etc....Il y en as trop pour tous les citer et c'est tant mieux.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tann
Tann
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tann
 
Citation:
C'est marrant on vous a tellement répété que "le cinéma c'est violent bouh pas bien" que vous avez finit par le croire
Ai-je dit cela ?

Au lieu de t'empresser de t'enflammer, relis un peu ce que j'ai écrit.
Je vais t'aider. J'ai écrit : "C'est vrai que le cinéma a drôlement évolué..."
J'ai donc préciser que depuis les années 30 les pratiques cinématographique avaient beaucoup évoluées. C'est tout.

Je ne vois pas du tout en quoi je fesais allusion à la violence excessive au cinéma.


Bien à toi,
Tann.
Lien direct vers le message - Vieux
Darkmore
Alpha & Oméga
 
.

Dernière modification par Darkmore ; 17/09/2013 à 13h59.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Citation:
Les films de Tarantino ? ... à part Reservoir et sa scène de torture les autres tourne assez sur le ton de l'humour pour que ça passe beaucoup mieux... et puis ce sont des films indépendants
Idem pour Natural et Usual (en admettant que c'est violent ça ? vulgaire ?), indépendants... Starship trooper est effectivement un 1/2 point pour toi (ce sont quand même des gros extra terrestre donc assez fantastique et assez cartoon dans l'esprit pour que ça passe). J'imagine qu 'on pourrait en trouver quelques autres mais de là à dire que le cinéma aujourd'hui est plus violent qu'hier nanan
Je ne parle pas de violence ( en particuler ) mais je démonte par quelques films , des règles d'un autre age ( post cromagnon sans doute )


Citation:
Les blasphèmes intentionnels, et tout autre propos irrévérencieux ou vulgaire, sont interdits sous toutes les formes. Le personnage du Christ doit être traité avec respect. Le Christ n'est pas un sujet de comédie.
Citation:
LA RELIGION

Les ministres du culte dans leur fonction de ministre du culte ne seront pas montrés sous un jour comique ou crapuleux. Les prêtres, les pasteurs et les religieuses ne seront jamais montrés capables d'un crime ou d'amour impur.
Dogma , Stigmata = 2 points pour moi

Citation:
(1) La pendaison ou l'électrocution comme châtiments légaux du crime.
La ligne verte = 1 point pour moi

Citation:
La danse est universellement tenue pour un art et un moyen d'expression des émotions humaines particulièrement beaux.
Mais les danses qui suggèrent ou représentent des actes sexuels, qu'elles soient exécutées par une, deux, ou plusieurs personnes, les danses qui ont pour fin de provoquer des réactions émotives de la part du public, les danses comprenant des mouvements de seins, une agitation excessive du corps quand les pieds sont immobiles, sont un outrage à la pudeur et sont mauvaises.
Show Girl = 1 point pour moi


Citation:
c) La vengeance de nos jours ne sera pas justifiée.
The Crow , Punisher = 2 points


Je pourrai continuer longtemps ainsi , mais ca suffit je pense : ces règles sont aujourd'hui obsolètes et c'est tant mieux.
Lien direct vers le message - Vieux
Darkmore
Alpha & Oméga
 
.

Dernière modification par Darkmore ; 17/09/2013 à 13h59.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Citation:
The punisher" est vraiment branque et extrème .... mais c'est un film des glorieuse 80's comme j'ai dit ... moinss 1
Je parle du Punisher qui sort en 2004 interdit au moin de 18 ans +1 point
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Saucer
Saucer
Roi
 
Avatar de Saucer
 
Citation:
La danse est universellement tenue pour un art et un moyen d'expression des émotions humaines particulièrement beaux.
Mais les danses qui suggèrent ou représentent des actes sexuels, qu'elles soient exécutées par une, deux, ou plusieurs personnes, les danses qui ont pour fin de provoquer des réactions émotives de la part du public, les danses comprenant des mouvements de seins, une agitation excessive du corps quand les pieds sont immobiles, sont un outrage à la pudeur et sont mauvaises.
Je suis ravi d'apprendre que l'émotion est mauvaise à Hollywood.
Lien direct vers le message - Vieux
Darkmore
Alpha & Oméga
 
.

Dernière modification par Darkmore ; 17/09/2013 à 13h59.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tann
Tann
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tann
 
Wink
Comme quoi avec des smileys ça change tout.
Citation:
Provient du message de Darkmore
Et c'est moi je m'enflamme ?
N'avait pas vu la réponse.
Excuse moi, j'aurais peut-être dû, moi aussi, placer quelques petits smileys débiles. Remets les dans l'ordre :

Fin du hors-sujet.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Cinema] Hollywood Production Code
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h48.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite