JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 733 (sites) | 1297 (forums)Créer un compte
Forums divers
Le Bar de la Taverne
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Votre avis - sincère RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de OnirusPS
OnirusPS
Roi
 
Avatar de OnirusPS
 

Votre avis - sincère

Valà, tout le monde me dit que ce que je fais est plutôt joli, mais j'aimerai avoir l'avis de vrais faux inconnus... désolé pour ceux qui les ont déjà lu sur le forum harn T4C à l'époque où je les avais posté. A noter qu'ils sont tous de moi, donc.


Il est dit que sur la grande plaine s’affrontèrent deux armées, féroces et querelleuses. Il est dit que les morts s’empilèrent jusqu’à former des montagnes et des vallées, que la chair pourrie emplit l’air d’une puanteur innommable, et que le sang des braves et des vaillants pénétra le sol de notre terre plus profondément qu’il n’était imaginable.
Il est dit que dans cette plaine, où les herbes hautes dansent au gré des vents, où les senteurs des jasmins se mêlent habilement au clapotis des ruisseaux, le sang de milliers firent pousser un arbre à nul autre pareil. Un arbre gigantesque, au tronc torturé, sur lequel nulle feuille ne poussera jamais. Il est dit que la sève de cet arbre est rouge comme le soleil se levant sur les monts du Nord, en mémoire des guerriers qui tombèrent ici pour ne jamais se relever.
Il est dit qu’un jour, cet arbre mourra à son tour, comme toute chose, pour donner vie à un nouvel être, une créature faite de lumière et de ténèbre, et dont le souffle, d’un froid ardent, consumera les légions inutiles. Il est dit que cet être sera semblable à un homme, tout en étant différent.
Il est dit encore que la puissance de son courroux fera trembler les cieux et plier la volonté des héros qui se ligueront contre ce que les sages croiront être un maléfice.
Enfin, il est dit que dans ses yeux à la lueur éteinte, s’éveillera la colère de la vengeance, pour toutes les âmes qui furent sacrifiées par l’homme à un idéal futile, vain comme l’existence elle même... la vanité.


Peur, chaos, sang et poussière,
Un entrelac de haine pour une nouvelle ère,
Avance, retraite, assaut, mouvements,
D'une armée millénaire, d'un peuple violent,
Conflit, guerre, mort et destruction,
Les cadavres s'entassent dans ce petit vallon.

Seigneurs des Cieux, Dieux de mes ancêtres,
Tant de rage pour un mot de sept lettres,
Pour la gloire d'un seul nos frères ici périssent,
Pour de fausses idées en ce lieu nos vies glissent.

Où sont passées nos nuits de rires et de chants,
Où sont passées nos vies à labourer nos champs,
Dans la confusion de cette bataille,
Je trace mon chemin d'estoc et de taille,
Tuant sans raison des hommes comme moi,
Des fils, des frères, des pères que je ne connais pas.

Mais pour sept lettres aujourd'hui je suis soldat,
Pour sept lettres je fais couler le sang que mon épée boit,
Pour sept lettres ce jour de la haine je suis le miroir,
Pour sept lettres qui forment le mot : Pouvoir.


J'en appelle aux puissances qui régissent notre monde,
J'en appelle aux maîtres et dieux des créatures immondes,
Soyez témoins de ma défaite, vengez votre serviteur,
Que les femmes de ces hommes en apprenant la nouvelle pleurent.
Videz leurs âmes, détruisez leurs corps,
Maudissez leurs enfants et que tout le monde voient ces morts,
Que ceux qui osent vous défiez en payent le prix,
Qu'ils meurent tous, eux, et leurs familles et leurs amis !
Que les souffrances qu'ils endurent soit pires qu'une torture,
Que leurs cris d'agonie résonnent dans tout les murs !
Faites de cette armée un exemple, qu'ils servent de leçon,
Pour tout ceux qui tentent de défier votre nom !


Instant précis où le monde fut créé,
Parcelle de souvenir d'un Dieu oublié,
Larme de diamant coulant sur une joue,
Grelot cliquetant sur le chapeau d'un fou;
A jamais dans l'éternité, son Nom est gravé,
Pour qu'à sa lecture, les homme soient blessés.
Blessés par le souvenir de Celui qui fut,
Est et Sera.
Allongé invisible dans la courbe du temps,
Il surveille notre monde, et son déroulement.
Son regard porte sur tout ce qui vit,
Sur tout ce qui meurt, et sur tout ce qui pense
Chaos, Lumière, Néant et Infini,
Rien n'échappe à son oeil et à sa surveillance.

Son nom à lui seul fait revivre une image,
Qui dans nos coeur apporte le courage,
Nous faisant songer à une vie meilleure,
Un paradis créé pour notre bonheur.

Mais prenez garde ! Les démons sur la vallée veillent,
Tentant de nous emmener dans leurs funestes ailes,
Démons fabriqués par les hommes et leurs volontés,
Par nos actes malveillants et nos sombres pensées...


Seul dans la nuit, souffle d'argent,
Qui, une seconde, brille dans l'âme,
Un Être se pleure de sa solitude.
L'albatre de la neige coulant sur les montagnes,
Se reflète sur les cieux alentour.
Un pas, puis un autre, l'être avance telle une ombre
Qui poursuit son chemin dans la nuit profonde.
Acharné par sa route si longue,
Il panse ses pieds qui saignent,
Mais il ne recule, fier et décidé,
Sachant son destin au bout du chemin.
Il part rejoindre une armée invisible,
Légion damnée d'âmes en peine,
Et sait que sans lui, rien n'a de sens,
Il marche et ne s'arrête pas.
Chaque enjambée est une torture
Mais il ne veut rien ressentir.
L'avenir du monde est sa seule préoccupation,
Sa volonté de réussir, sa seule ambition


Coeur de glace, et Feu d'azur,
Volent de concert au-dessus de l'abîme,
Le Serpent Divin, signe du Pont,
Sera réveillé par un être de brume.
La vie à jamais sera changée,
Par cet homme à la main d'acier,
Qui d'un Enfant sera accompagné.
Coeur d'azur et Feu de Glace,
Sur l'abîme des Tourments volent enlacés.

Merci d'avance.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Jet
Jet
Alpha & Oméga
 
Avatar de Jet
 
c'est absolument génial je n'ai jamais lu quelque chose d'aussi beau
Lien direct vers le message - Vieux
Moonbeam Zenox
Roi
 
J'adore très bien écrit
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foxy
Foxy
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foxy
 
J'aime beaucoup le style.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de OnirusPS
OnirusPS
Roi
 
Avatar de OnirusPS
 


Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dab
Dab
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dab
 
Superbe
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khan / Gégé
Khan / Gégé
Alpha & Oméga
 
Avatar de Khan / Gégé
 
Sympas en effet.
Mais ca merite un peu mieux qu'un "joli" en réponse ne serait ce que par respect du taf de l'auteur.
*va chercher sa plume*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Teddy
Teddy
Alpha & Oméga
 
Avatar de Teddy
 
N'étant pas extrêmement réceptif à la poésie, j'ai lu le premier de tes textes et j'avoue que c'est pas mal, tu à dans ton style d'écriture un "je ne sais quoi" qui rend terriblement bien (moi aussi j'adore les oxymore )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lilandrea
Lilandrea
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lilandrea
 
Ah c'est plus que joli, c'est très bon, le style est beau, pas lourd ... j'aime beaucoup
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de OnirusPS
OnirusPS
Roi
 
Avatar de OnirusPS
 
je vous remercie ça me donne envie de continuer à écrire ^^

Hélas je ne suis pas très prolixe, l'envie d'écrire (ce genre de textes et poèmes) ne me prend que rarement
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dame-Flo/Llyane
Dame-Flo/Llyane
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dame-Flo/Llyane
 
Arf mais tout ce qu'on peut te dire est sincère, personellemnt j'adore ton style, c'est aeré, vivant, frais

Et ca se lit très facilement, et on rentre assez bien dans le vif du sujet

Ca me fait penser aussi à la chanson, heum comment c'est deja

ah vi, la tribu de Dahna

Enfin, j'adore
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de OnirusPS
OnirusPS
Roi
 
Avatar de OnirusPS
 
Eventuellement j'aimerai bien m'entraîner à créer des phrases courtes ou de très petits textes sur des sujets bien précis ou en laissant couler mon imagination.

Si quelqu'un souhaite que je lui rédige une petite signature (roleplay ou simplement avec une phrase sympa dedans), hésitez pas à me contacter en me donnant ou non un sujet précis

vyruz@club-internet.fr
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khan / Gégé
Khan / Gégé
Alpha & Oméga
 
Avatar de Khan / Gégé
 

Le jour se lève , et le soleil peu à peu de ses doux rayons commence à déchirer le voile des ténèbres qui formait peu avant la nuit.
Accompagnant ce phénomène , de légères volutes de brumes s' étendent de ci de là sur la plaine , alors que les chants d'oiseaux n'ont pas encore commencé à se faire entendre. La Vie peu à peu s' éveille , lentement , cérémonialement ,tandis que la Lumière continue de chasser les ténèbres . Mais bientôt tout ici va être bousculer , la Vie deviendra Mort , la Lumière recouverte par la Nuit , et la rosée du matin se changera en torrents de sang...

En effet bientôt le sol de met à trembler , comme si la terre se mettait à gronder... Des ombres en rangs serrées parcourent la prairie de part et d'autre , et bientôt deux marées hostiles composées d'hommes et d'armes se font face. Qui sait pourquoi ils vont s'affronter... Une cause ? Un différent entre souverains ? peu importe après tout.. Dans peu de temps la charge sera lancée ,et la plupart d'entre eux par la vielle dame seront fauchés..
Dans les deux camps , du simple soldat au général ,on tremble . On repense à sa famille , à sa femme qui attend et qui implore les dieux d'épargner son mari .. On revoit sa vie ,son passé et on songe à toutes ces choses qu'on ne pourra jamais réaliser. Et on se maudit d'être là , on voudrait partir , on voudrait fuir , pour vivre...

Mais à peine le temps des regrets commence qu'il faut revenir au plus vite à la réalité. Les ombres ne bougent pas , s'observent , se toisent et prient . Dans les deux camps on se crispe en fixant les officiers car on sait que bientôt l'ordre sera donné.. Le temps change ,les secondes deviennent des heures , la peur saisit au ventre les soldats , leur coeur est prit de folie.. Moment insoutenable où l'on est déchiré entre le désir d'en finir au plus vite et l'angoisse de charger..

Sur une colline , non loin de la scène ,elle se tient là et observe comme à son habitude. Peu lui importe l'issue de la bataille. Elle sait qu'elle prendra ceux qui ne veront pas leurs enfants grandir , ceux qu'une épée transpercera ou tout simplement qui ont eu moins de chance. Depuis le temps elle n'a toujours pas compris pourquoi tant de folies mais si les hommes veulent agir ainsi cela est leur droit.. Et , s'appuyant sur sa faux , elle contemple..

Et soudain déchirant le silence ,un cri retentit ,un ordre est donné et deux masses noires s'élancent l'une vers l'autre. Le sol tremble sous leur pas tout comme leurs membres.. Ils hurlent pour effrayer leur ennemis et pour vaincre leur propre peur. Et puis les hurlement peu à peu diminuent d intensité tandis que les premiers morts tombent. Dans la mélée le désordre règne ,mais peu importe on se bat c'est ce qui compte... Le fracas des armes ,les hurlements de douleur se mèlent en une déchirante symphonie , une complainte à la douleur qui s'élève en un funeste crescendo.. Et cela empire malgré le nombre des victimes. Les survivants continuent à s'entretuer.
Et au coeur de ce chaos , certains sortent du lot ,ces soldats là qui par leurs actes marqueront d'une pierre blanche la bataille. Que ce soit le simple ecuyer qui avec bravoure affronte ses ennemis , le preux chevalier en armure qui fuit la bataille par lacheté tandis que son page donnerait sa vie pour protéger ses chevaux , ils furent le temps d'un carnage des héros de guerre.. Mais plus tard il comprendront que la guerre n'ammene rien ,si ce n'est la mort..

Et bientôt , la jolie prairie fleurie laisse place à un charnier.. Des cadavres de soldats s'amoncellent par dizaine , et de minces ruisselets de sang s'écoulent le long de la plaine pour former un torrent puis un fleuve à la fin . Et tout cela pour quoi ? Pour rien sans nul doute , et ca aura couté la vie de centaine de soldats . La Guerre est une horreur que les hommes ont crée et qu'il continueront a perpetrer encore hélas longtemps. Les hommes morts ici n'étaient que de la chair à canon , leur sacrifice pour leur chefs a été vain. Ils recommenceront , une fois que lers garnisons seront à nouveau pleine , tandis que les chaumières de ceux qui furent appelés au combat se vident peu à peu..

La Faucheuse sa tâche accomplie repart vers d'autres atrocités ,malgré toutes ses vies elle n'est pas rassasiée..






___________________________________





Dans une petite chaumière vivait un jeune garçon nommé Han. Fils de fermiers , il passait ses journée à aider ses parents afin de subsister. Mais ce jeune garçon était épris de rêve de gloire et de célébrité. Chaque nuit ,il se voyait en chevalier ,bravant mille danger au cours d'une bataille ,et à chaque fois ,au reveil , le retour à la réalité emplissait son coeur de déception et de tristesse..

Comme il aurait tout donné pour pouvoir guerroyer comme les grands seigneurs ,s'élancer le coeur battant dans la bataille.. Il maudissait ses conditions de vie et profitait dès qu'il en avait le temps du moindre moment de repos pour replonger dans ce monde de chimères où ses rêves sont possibles..
Parfois même , il restait des heures à jouer avec un morceau de bois ,s'entrainant à l'escrime et luttant contre des hordes d'adversaires immaginaires.

Ainsi passèrent les années jusqu'à ce que cet enfant devienne un jour un homme grand et robuste et déjà père de famille. Il semblait avoir oublié ses vieux rêves , privilégiant avant tout sa famille qu'il chérissait plus que tout. Mais un jour de printemps ,des cavaliers arrivèrent devant sa demeure. Une guerre se préparait contre le seigneur voisin et on recrutait dans le royaume tout homme pouvant se battre. Son sang ne fit qu'un tour quand on lui demanda de rejoindre les rangs de l'armée ,il accepta. Il oublia de suite sa femme et l'enfant qu'elle portait ,il pouvait enfin réaliser son rêve. Et il partit , la tête remplie d'espoir et de gloire...

Et le revoilà quelques jours plus tard , sur le champ de bataille parmi les autres soldats . Il est heureux et exité car il réalise enfin un vieux rêve. Il trépigne d'impatience en attendant l'ordre de charger , son sang bouillonne son épée le suplie de sortir de son fourreau. Il ne sait pas pourquoi il doit se battre , ni contre qui , peu lui importe à vrai dire.. Il attend que cela commence...

Et soudain , enfin l'ordre est donné et bientot les deux marées humaines s'élancent l'une contre l'autre. Il court aussi vite qu'il le peut en brandissant son arme et en poussant un hurlement de guerre.. En face ,un ennemis l'observe et s'élance vers lui. Ce sera son premier adversaire. Les deux guerriers se heurtent avec la violence d'un météor ,et tombent tous deux à terre. Se relevant aussitot, ils brandissent à nouveau leurs armes et commencent le combat. Pas de pitié ,pas d'échapatoire ,juste se battre pour ne pas être tuer. Han commence juste à comprendre mais il est trop tard ,il faut continuer si il veut survivre. Et il frappe , encore et encore si bien que son adversaire ploie sous ses coups pour enfin trépasser.
Il se maudit d'avoir été si inconscient et égoiste.. Sa famille , il donnerait tout pour la revoir , mais pour cela il faut survivre à cette boucherie.. Les combats prennent part de part et d'autre si bien qu'il se sent totalement désorienté. Un cri.. Il se retorne et voit un nouvel ennemis le charger. Encore se battre.. Et il se bat et parvient tant bien que mal a terasser son assaillant. Il cherche une issue mais n'en voit pas ,si ce n'est la Mort ,mais il s y refuse , il veut voir son enfant grandir et vieillir aux cotés de sa femme. Cette pensée semble lui donner des ailes et décuple ses forces. Il défait bon nombre d'ennemis sur son chemin , toujours en s'accrochant à l'image e sa famille.. La folie qui regne en ce lieu ne cesse de croitre ,les hommes s'entretuent et ne savant pas pourquoi ,tandis que les généraux observent de loin la scène. Il voit une forme sombre , inquiétante et familière s'approcher de lui ,dissimulant derrière elle une faux , il ne comprends pas lorsque...

Mais soudain , il entend un cri retentir ,un cri qui lui glace le sang..Son cri.. Une lame vient de transpercer son corps , sa vie s'échappe tandis qu'il s'affale sur le sol. Il ne voit pas le visage de son bourreau et ne le vera jamais ,mais surtout ,il ne vera jamais son enfant grandir ni sa femme. Les larmes aux yeux , il murmure "Pardon" avant de lacher son dernier soupire..
L'Ombre repart à l'autre bout du champ de bataille ,d'autres attendant qu'on les fauche...
Pauvre Han , toi qui a succombé à tes désirs futiles de guerre ,tu as compris bien tard hélas que la guerre était une horreur ,mais lorsque la lucidité t'a frappé il était déjà trop tard..Tu ovulais vivre en héros ,te voilà mort en martyr..
Paix à ton âme.





Ca datte de 2 ou trois ans mais tant qu'a faire, vu que j'ai surtout accroché au premier texte
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de OnirusPS
OnirusPS
Roi
 
Avatar de OnirusPS
 


Je vois qu'on aime les textes de bataille !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khan / Gégé
Khan / Gégé
Alpha & Oméga
 
Avatar de Khan / Gégé
 
J'aime tout.
Ensuite ce que j'écris c'est par périodes , gore , sensuel, sombre , gnangnan
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > Le Bar de la Taverne > Votre avis - sincère
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 14h58.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite