JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 318 (sites) | 613 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Rapport Ourisson ? Réalité locale ou mondiale ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Serj Tankian
Serj Tankian
Bagnard
 
Avatar de Serj Tankian
 

Rapport Ourisson ? Réalité locale ou mondiale ?

Je viens d'éplucher le rapport Ourisson traitant de la désaffection des étudiants pour les études scientifiques et j'ai quand même des inquiétudes
sur l'avenir

Pensez vous vraiment que ce phénomène de désaffection est un problème locale due à une mauvaise publicité des études scientifiques ou un problème mondiale encore mal connu ?

Est ce une conséquence de la mondialisation ? ou un phénomène lui étant étranger ?

Les conclusions ne m'ont pas convaincu et je reste dubitatif
Lien direct vers le message - Vieux
Leufar
Alpha & Oméga
 
Etant étudiant, ( très ) bientôt en supérieur, je vais essayer de dire ce que je peux constater, mais ce sera juste via mes connaissances, donc pas forcément représentatif de tout les milieux sociaux etc...
Donc, à mon avis, les études scientifiques sont de plus en plus réduites à "classes prépas ou rien", sauf si tu veux faire chercheur ou professeur, ou éventuellement on t'oriente vers l'université en premier lieu Comme les classes prépa demandent un certain travail et un certain rythme de vie que certains ne sont pas prêts à adopter, de plus en plus choisissent des filières alternatives, et parfois se disent "ah bah tiens c'est intéressant ça", et voilà, ils sortent du cursus scientifique.
Deuxième raison à cette désertion : j'ai l'impression que le commerce attire beaucoup de monde, sûrement l'image de golden boy et cie. Je connais en effet un nombre conséquent de personnes qui s'orientent vers des prépas HEC ou des écoles/formations universitaires de commerce en se disant "je me fais moins chier qu'en prépa MP supra-méga-difficile, et je gagnerai plus au final". Mais bien sûr, vous allez tous finir trader et analyse financier réputé
Enfin, mon 'tit ajout personnel au problème : à mon avis, ce n'est pas pour les formations scientifiques qu'il faut se faire du souci, mais pour les métiers moins "prestigieux". En effet, l'heure est à "il faut faire des études pour réussir etc..." et c'est certes vrai, mais à terme ça mènera à la disparition ou quasi-disparition de certains métiers utiles bien qu'ingrats.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Stefenn
Stefenn [L_Syl]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Stefenn
 
Tu dis donc que la majorité des personnes suivant des études le font pour l'argent et pas pour le prestige.

Cela parait normal vu la société dans la quel on vit, qui privilégie le télévisuelle et la facilité au travail.

Personne dans la société souhaite suivre 5 ans d'études pour faire femme de ménage (sauf si c'était payer 3000 euro par mois et si on changé le nom).

La télé réalité est pile dans l'air du temps, un sinistre inconnu peut se faire un max en un rien de temps ou passer pour un héros au yeux de tous parce qu'il c'est envoyer 25 filles.

Le problème de l'époque c'est l'argent facile.

C'est mon avis
(moi j'ai 40 ans et je suis un petit de chez petit, avec des diplômes mais petit aussi alors soyez indulgent.)

J'ai 3 enfants et c'est d'ailleurs se qui me fait souci, qu'ils vivent dans un monde ou l'adoration de soi même ou d'une célébrité passe avant tous
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eowin Da Evil
Eowin Da Evil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eowin Da Evil
 
vous avez vu les guignols la semaine derniere ?
avec ce djeuns qui disait que le bac servait à rien et qu'il voulait une question à mille euros ?

bah je pense que, bien que ce soit tres carricature, au moins en parti vrai.
les gens pensent qu'ils peuvent devenir riche grace à popstar, starac ou autre... et du coup lachent complet leurs etude pour se lancer dans une passion peu remuneratrice avec un ptit job a cote... soit disant en attendant
mais aussi le commerce, on parle tout le temps de commerce... les bons commerciaux gagnent un max de $$$, et les gens pensent tout de suite que ca va etre pareil pour eux... alors on fini dans des boites ou il a tellement de commeciaux que la boite n'arrive plus à fournir assez de services/produits parceque les techniciens/inge ne sont pas assez nombreux !

mais c surtout à mon avis à cause de la tete que l'on fait au petits scientifiques ( lunettes + boutons + pas d'amis + repoussant pour les filles + tres chiant ) dans toutes les series pour les enfants et dans tout pleins de films !
on leur donne une telle mauvaise reputation, qu'il faut en vouloir pour se lancer dedans !

pis aussi faut dire, scientifique, c'est dur... les prof/chercheurs à la fac sont certainement parmis les plus forts de leur disciplines, et sont peu reconnus, gagnent peu d'argent ... etc... etc
les etudes aussi sont dur... moi je voulais faire de l'info sans faire de maths, c possible dans une certaine mesure, mais voila, du coup jme retrouve coincé.... et c'est certainement ce qui rebutte les gens aussi, faire pendant tres longtemps des trucs generaux et theoriques, assez eloignes du domaine qu'ils souhaitent etudier

my 0.02€
Lien direct vers le message - Vieux
Leufar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Stefenn
Tu dis donc que la majorité des personnes suivant des études le font pour l'argent et pas pour le prestige.
Plutôt qu'ils privilégient l'argent et le prestige à un travail intéressant. J'ai des exemples à la pelle d'étudiants qui ont choisi leur cursus en se disant "j'aimerais bien faire ce métier, mais ça demande pas mal d'années d'études bien difficiles, pour au final être moins payé que si je fais cet autre métier, qui demande moins/autant d'années d'études, et moins difficiles en plus".
Lien direct vers le message - Vieux
Lothar
Alpha & Oméga
 
Je crois que les études scientifiques sont comme le professorat , elle n'attire plus car mal reconnue.

Je vais prendre un exemple qui me touche de près , ma belle soeur finis des études scientifique en biologie cellullaire .Elle a travaillé très très dur pendant 5 ans , à toujours eu des résultats excellents .
Résultats :elle est mal traitée ,les subventions ne suivent pas limitant considérablement le matériel et son salaire est ridicule (bon d'accord elle est débutante mais quand meme...)

Tout ca pour dire que maintenant les gens vont plus vers des activités lucrative ou qui ont une certaine considération :communication,medecine,droit ,etc

car ils n'ont pas envie de se faire ch*** pour si peu , ne reste que les vrais passionnés .

Il faudrait donc une revalorisation complète de certaines études avec de vrais débouchés , une vraie reconnaissance .

C'est pas gagné
Lien direct vers le message - Vieux
Vinyle
Dauphin
 
Citation:
Provient du message de L'année du tigre
Donc, à mon avis, les études scientifiques sont de plus en plus réduites à "classes prépas ou rien", sauf si tu veux faire chercheur ou professeur, ou éventuellement on t'oriente vers l'université en premier lieu Comme les classes prépa demandent un certain travail et un certain rythme de vie que certains ne sont pas prêts à adopter, de plus en plus choisissent des filières alternatives, et parfois se disent "ah bah tiens c'est intéressant ça", et voilà, ils sortent du cursus scientifique.
Tu as tout dit, pour faire des études scientifiques il faut faire des prépas, et si tu as pas papa/maman derrière tu oublies.

Déjà que réussir ses études en fac en n'assistant pas aux cours pour pouvoir travailler, et donc vivre, relève de la folie (je le sais, je l'ai tenté ), pour les prépas c'est tout simplement impossible. Outre le fait que la majorité soit très chère, la présence en cours est indispensable durant la journée, donc tu peux oublier le boulot à coté (à part le mi-temps qui de toute façon ne rapporte pas assez). Les bourses publiques (et les 20k/ans qu'elles te donnent) sont largement insuffisantes pour compenser.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Turanar
Turanar
Empereur
 
Avatar de Turanar
 
Le Rapport Ourisson est malheureusement juste ... La difficulté des études est certes un facteur, mais c'est surtout que les débouchés sont pas valorisé ...

Personnelement j'ai suivit une classe S Biologie car j'avais une passion pour la Bio ... A l'arrivée en classe prépa j'ai vraiment déchanté, et comme je suis pas combatif dans l'âme j'ai préféré changé vite fait de cursus ... Pour finir par atterrir a la fac et voir que j'avais encore minimum 5 ou 8 ans pour faire ce que je voulais et surtout le caractère impersonnel des Université ... Mouais ... et avec ces déboires ma passion pour la bio est devenu répulsion ... Et je suis sur qu'il y a pas que moi dont les rêves de carrière scientifiques ont été tué dans l'oeuf ... Beaucoups de jeune sortent de Bac S pour ne pas continuer leurs études dans le scientifique mais se tournent pour le management ou le commerce, le Bac S aidant a garder les portes ouvertes, mais n'ayant pas donné suffisamment le goût pour les sciences au point d'en faire son métier.

Tous ce que j'espère c'est que les proposition du rapport seront entendu par le gouvernement et qu'ils arrivent a mettre en place une campagne de revalorisation des sciences ... Tant pis pour moi je continuerais mes étude d'info et tant pis pour la bio ...

Tutu.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Je pense pour ma part, bien que n'ayant pas suivi de filières scientifiques ( mais tous mes amis l'ont été, sauf ceux qui m'ont suivi en droit ), il y a un gros problèmes d'orientation en France.

Les étudiants, même ceux qui sont en Terminale, ne savent pas où ils mettent les pieds.
Bien sûr, tout le monde, et surtout papa et maman, connait la Terminale S et le fameux duo : maths sup' + math spé ( souvent transformé en maths sup' + maths spé ² ). Or ce n'est pas à la portée de tous, que ce soit en terme de difficultés, mais aussi de mode de travail ( et donc d'approche intellectuelle de la matière ).
Combien d'étudiants en Term. S connaissent réellement l'étendue des carrières scientifiques et leurs débouchées respectifs ? Pratiquement aucun. On met tout dans un vaste fourre-tout, IUT, IUP, école d'ingé., prépa. intégrées, fac de sciences. Et quelle est la seule filière à se dégager de ce maelström imbittable ( on aime l'imbitable ici ) ? Et bien nos fameuses prépa ( maths sup + spé )et les plus ou moins grandes écoles.
C'est à peine si l'on est pas mal vu si l'on effectue pas ce parcours.

J'ai pas mal entendu parler les scientifiques entre eux, ceux de mon bahut, en gros, il y avait deux catégories : les incapables, qui partent à la fac "pour rien foutre", et les "bons", qui font des prépas. Or qui forment les élites scientifiques, que ce soit en partant du DEUG ou du DEA ( pour les post ingé. ) ? L'université. Bin oui.
Alors, quitte à passer pour un incapable, autant l'être jusqu'au bout, et changer carrément de filière. Vous seriez étonnés de connaitre le nombre de Terminale S en 1ère année de droit, ces gens qui ont fait S par consensus social ( le BAC S, c'est d'la balle ).

Revenons au problème d'orientation pur et simple. Avant la spécialisation à partir de la 1ère, quel étudiant sait à peu près précisément ce qu'il pourrait devenir ? Aucun. Quel conseiller d'orientation pourrait le conseiller d'une bonne manière, sans le renvoyer toujours et encore au CIDJ le plus proche ( les CIDJ qui sont en général de bonnes grosse daubes ) ? Aucun.
Pourquoi ne pas commencer à spécialiser les élèves dès la 2nde, voire la troisième, par le choix d'options, par exemple ? De façon à leur donner des idées bien précises de ce qu'ils pourraient faire / devenir ? Pourquoi pas des maths / phy / chimie renforcée, qui leur ouvrirait ensuite plus facilement des filières scientifiques au lycée ?

Il serait aussi bon d'informer, chaque année, et chaque niveau de classe ( de la 6ème à la Term. ), les élèves, sur les différentes carrières et filières, autrement qu'en leur demandant le jour du conseil de classe : Tu veux faire quoi plus tard ? ... Chercheur ? Arf arf arf, mais tu te rends pas comptes, tu es nul, tu es une loque, etc ....
J'ai connu beaucoup d'étudiants qui étaient moyens au lycée, et qui sont devenus de brillants scientifiques à la FAC ... Et oui, les notes ne font pas tout. Entre répétition stupide 100 fois de suite d'un exo et force de réflexion et intuitivité, il y a un monde.

Bref, il y a beaucoup de n'importe quoi autour des filières scientifiques, entre les pressions familiales ( fait S, tous les meilleurs font S ... ), les ouïes-dires amicaux ( ouais, S c'est bien, enfin moi maintenant je fais de la compta., mais c'est top ), les préjugés du monde enseignant, le manque d'information flagrant, ....

Bref, le rapport pointe des problèmes qui vont aller en s'aggravant.

Enfin, comment concilier un monde ou le consumérisme est roi, avec l'état d'esprit requis pour être chercheur ou scientifique de haut niveau ?

Petite anecdote amusante pour terminer. Le lycée d'où je viens, a eu un ancien élève admis à Polytechnique en 1999 ou 2000 ( je sais plus trop ). Il s'avère qu'il était un de mes amis. Un scientifique inné, c'est certain ( je ne vais pas raconter sa vie, mais il était assez exceptionnel, bref ). Une fois à Polytechnique, vous savez quelle spécialisation il a choisi ? .......................................................................................................... Finances.
A méditer, sûrement.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eowin Da Evil
Eowin Da Evil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eowin Da Evil
 
Citation:
Provient du message de Ulgrim
Petite anecdote amusante pour terminer. Le lycée d'où je viens, a eu un ancien élève admis à Polytechnique en 1999 ou 2000 ( je sais plus trop ). Il s'avère qu'il était un de mes amis. Un scientifique inné, c'est certain ( je ne vais pas raconter sa vie, mais il était assez exceptionnel, bref ). Une fois à Polytechnique, vous savez quelle spécialisation il a choisi ? .......................................................................................................... Finances.
A méditer, sûrement.
J'ai a peu pres la meme anecdote que toi... à part qu'à la fin faut remplacer Finances par Mathématiques Pures... ce qui fait plus scientifique, mais rudement moins dans le sujet du thread =)


mais c clair qu'il y a un gros probleme d'orientation & d'information le tout doublé d'une tendance à la glande assez flagrante chez nos jeunes concitoyens !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serj Tankian
Serj Tankian
Bagnard
 
Avatar de Serj Tankian
 
Citation:

mais c clair qu'il y a un gros probleme d'orientation & d'information le tout doublé d'une tendance à la glande assez flagrante chez nos jeunes concitoyens ! [/i]
Conséquence de la conjoncture française actuelle ?
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Rapport Ourisson ? Réalité locale ou mondiale ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h47.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite