JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 732 (sites) | 1340 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Une certaine intolérance concernant les piercings, pourquoi? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Arc des Haut-Elfes
Arc des Haut-Elfes
Alpha & Oméga
 
Avatar de Arc des Haut-Elfes
 
Citation:
Provient du message de Grosquick
Parce que c'est moche ?
Tu as longue vie .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nea
Nea
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nea
 
Ca se rebouche pas super vite à l'arcade, le seul problème c'est qu'au début tu peux pas le lever... Et tant que la cicatrisation est pas complète (et c'est long) ça fait légèrement mal quand tu le remets, ou quand tu l'accroches d'ailleurs.

Sinon, au pourquoi, je pourrais pas te répondre Sûrement comme ça a été dit, ces sales habitudes qu'ont les gens de tout classer en catégories.
J'ai déjà prévu de lever les piercings pour le jour où je passe les oraux des concours... Je préfère pas me faire recaler parce que l'examinateur sur lequel je tombe n'aime pas ça.
Pour le boulot... J'y ai pas encore réfléchit
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Nea
Sinon, au pourquoi, je pourrais pas te répondre Sûrement comme ça a été dit, ces sales habitudes qu'ont les gens de tout classer en catégories.
Ce qui vaut aussi pour ceux qui veulent un piercing. La mode est une façon commode et réversible de se placer dans une catégorie.

Vanitas vanitatum, et omnia vanitas...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nea
Nea
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nea
 
Mais là il faut se demander si les gens peuvent être effectivement classés en catégories Il y a plein de gens piercés, des punks, des metalleux, mais aussi des cakes (comme on dit à Marseille) des ptites poufs sur le nombril... Est ce qu'il y a une catégorie qui nous englobe tous ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Nea
Mais là il faut se demander si les gens peuvent être effectivement classés en catégories Il y a plein de gens piercés, des punks, des metalleux, mais aussi des cakes (comme on dit à Marseille) des ptites poufs sur le nombril... Est ce qu'il y a une catégorie qui nous englobe tous ?
Une réponse signifiante (et non provoquée, je ne suis pas vicelard à ce point, du moins pas toujours) : je n'avais pas précisé de "catégorie" particulière, mais tu m'en as immédiatement fourni une liste basée sur des goûts musicaux.

En fait, dans le monde du boulot (et des adultes, par extension), on associe plus une apparence non conventionnelle à des traits de caractère qu'à une "catégorie" proprement dite. Après vient le caractère "évocateur" de certaines modes, dont le succès auprès des jeunes (puisque ce sont eux, essentiellement, qui sont les plus fondus de modes) est justement le côté "dangereux" d'origine.

Le piercing, les tatouages, le verlan ou les blousons de cuir, pour ne citer que ça tout en ratissant large, viennent des milieux carcéraux, ou délinquants, ou au moins "marginaux qui font peur" (comme les gitans). Les lycéens occidentaux les ont adoptés à diverses époques, dans une version évidemment "safe", édulcorée et dépourvue d'autre sens que d'affirmer son identité à sa "génération", et généralement pour imiter des stars de la musique ou du cinéma.

Il est évident qu'un jeune parisien piercé aujourd'hui n'est pas plus délinquant qu'un jeune banlieusard avec un blouson de cuir dans les années 50. Néanmoins, si ces phénomènes de mode sont la récupération lycéenne rebelle (without a cause) de signes identitaires de communautés à haut taux de frissons, ce n'est pas pour rien. Il est donc mal venu de se scandaliser qu'un type de 50 ans, par exemple, associe à un niveau quasi subliminal un piercing facial et des rites tribaux tels qu'on en voit dans le National Geographic. Dans tous les cas, et faute de catégorie bien établie comme celles que tu as listées, la personne sera perçue au minimum comme m'as-tu-vu à tendance agressive.

Evidemment, ceux qui arrivent bien après les initiateurs de la mode et n'ont d'autre ambition que faire comme tout le monde (ou tout au moins comme leur "tribu") pâtissent de cet état de fait. Eux ne savent pas pourquoi tel ou tel truc est devenu courant chez les jeunes 4 ou 5 ans auparavant, ne voient dans l'attribut en question qu'une innocente parure à la mode, et s'étonnent donc, sinon à juste titre, tout au moins sincèrement d'être ostracisés ou tournés en dérision. Je doute que beaucoup de jeunes des années 80 aient su que le verlan était un langage carcéral ou que les nanas d'aujourd'hui aient conscience que c'est Madonna qui lança en 84/85 la mode du "petit haut" qui laisse voir le nombril, (ainsi que le soutien-gorge apparent, d'ailleurs). Mais bon... comme dirait l'autre... c'est la vie, mon chéri.

D'un autre côté, une mode peut aussi parfois coller réellement à une mentalité. Les collants noirs, par exemple, qui n'étaient portées que par les prostituées jusqu'au milieu des années 70, ont d'abord été plus ou moins détachés de leur contexte avec le punk, puis franchement banalisés avec la new wave de 78/80 (Siouxsie, Cure etc.). Dans ce cas précis, le noir lui-même est devenu la couleur jeune, non pas en référence à la prostitution, ni à un courant musical, mais au deuil et au désespoir, état par lequel passent la plupart des ados, plus ou moins longtemps, et avec plus ou moins d'affectation. Justifiée sociologiquement, la mode a perduré et s'est du coup diluée en à peine 10 ans dans toutes les tranches d'âge, au point de cesser d'être une mode et rejoindre le jean, le T-Shirt ou la cravate au rang des habits conventionnels.

Euuuuuh... j'ai p't'être été un peu long, là, non ?

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grayswandir
Grayswandir [cdt]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grayswandir
 
http://www.piercings.ch/histoire/histoire.htm

Ha? je croyais que ca venait des milieux carceraux?

Si tu en as vraiment envie, soit comme tu te sens le mieux.
J'ai des ami(e)s pierces/tatoues de partout qui bossent, qui ont des relations avec les clients. Toutes les entreprises ne sont pas refractaires et si tu fais du bon boulot et que tu as une personne ouverte en face, c'est bon. Si tu tombes sur des cons, ben va pas travailler pour eux, ils en vallent pas la peine.
Et quand je parle de piercings, c'est 8 sur le bras, 3 a la gorge, 2 sur les levres, tatouages partout. Il fait du bon boulot (cable/optique) et il est en contact avec le client.
Alors soit toi meme, tu te sentiras mieux dans ta peau.

Pour celui qui voulait des conseils sur le piercing, il y a d'autres forums, plus appropries pour poser des questions plus techniques que ici. (Dsl JOL )
Lien direct vers le message - Vieux
Rayden Brown²²
Bagnard
 
je trouve ça asser superficiel un piercing.
en fait, jvoulait m'en faire un à l'arcade mais le pote à une amie bein le perceur lui a percé un nerf donc en fait le type, il a plus d'éxpression dans le visage.
ça ma fait fliper ca²
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gim la Vermine
Gim la Vermine
Reine
 
Avatar de Gim la Vermine
 
Citation:
Provient du message de Rayden Brown²²
je trouve ça asser superficiel un piercing.
en fait, jvoulait m'en faire un à l'arcade mais le pote à une amie bein le perceur lui a percé un nerf donc en fait le type, il a plus d'éxpression dans le visage.
ça ma fait fliper ca²
J'ai déja entendu ça aussi, c'est ce qui m'a décider à
ne pas me faire percer le sourcil. J'suis peureuse!
Sinon percing à la langue, je trouve que c'est discret mais c'est cool...
Bref moi, langue si un jour je trouve le courage de le faire !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Esaam Majere
Esaam Majere [FM]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Esaam Majere
 
Le piercing, je trouve cela super joli mais à moins d'être "designer" dans une boite de "créa" tout en portant des lunettes jaunes, avec une coupe levé du lit, je ne pense pas que cela soit très bénéfique pour une carrière et carrément suicidaire pour une carrière de commerciale.

Les commerciaux sont comme l'a dit quelqu'un plus haut des gens qui ont un look "neutre". Coupe de cheveux propre, costume, tailleur et aucun signe fantaisiste risquant de "gêner" le client.

le paraitre est _très_ important dans le monde du travail et plusieurs études ont montré que les gens qui présentent bien ont plus de chance de réussir que les autres. Hors dans notre société, le piercing n'est pas perçu comme faisant parti du pack de base "je suis comme vous".

Donc, même si je trouve cela très joli, à moins de le faire à un endroit caché par les vêtement, il sera un sérieux frein à ta vie professionnelle.

Désolé.

{ps :
perso j'adore les piercing au nombril
}
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acalon
Acalon
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acalon
 
juste un petit mot pour dire que le percing quand il n'est pas sur l'oreil (zone très faiblement infectable) peut entraîner des infections plus ou moins grave.

C pas toujorus bon de faire ca sur le nez :d
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Grayswandir
http://www.piercings.ch/histoire/histoire.htm

Ha? je croyais que ca venait des milieux carceraux?
Y'a maldonne, là. Je te parlais de l'origine de la mode en occident, pas de la première apparition du piercing quelque part dans le monde il y a 4000 ans. Le premier piercing non conventionnel qui est devenu à la mode fut l'anneau à l'oreille chez les mecs (un seul, bien sûr. Un à chaque oreille, ce n'aurait pas été conventionnel dans le non conventionnel). L'anneau à l'oreille, c'est une référence directe aux manouches, gitans et autres gens du voyage, qui étaient (sont encore, d'ailleurs) diabolisés et perçus uniquement comme des voleurs toujours prêts à jouer de la navaja.

C'est la même chose pour les tatouages. C'est clair, ils existent depuis belle lurette dans certaines sociétés (Maoris, en particulier). Mais en France, le tatouage fut porté d'abord par les marins et les légionnaires (qui le rapportèrent sans doute de diverses îles), puis fut adopté par la pègre en signe de virilité. Jusqu'aux années 60/70, c'était un signe distinctif pour quelqu'un qui était allé en taule, ou était susceptible d'y aller. On retrouve encore ça dans les films d'Audiard ("c'est un vrai, un tatoué !", pour dire : c'est un authentique truand, pas un cave). Par extension, les putes l'adoptèrent aussi. Quand le tout a fini par passer dans le grand public, ce n'était pas en référence aux Maoris, mais tout simplement à ce côté "risqué", un peu provoc. Aux USA, c'était des gens comme les Marines ou les Hell's Angels qui se tatouaient.

Dire que la mode actuelle du piercing vient des Aztèques ou des Egyptiens, c'est à peu près comme prétendre que les jeunes des années 60 se sont laissé pousser les cheveux par millions en référence aux canons esthétiques du 17ème siècle. C'est le genre de justification que l'on s'invente bien après.

A part ça, j'ai un rigolé sur la 1ère phrase de ce passage :
Citation:
Le piercing fut introduit à l'ouest par la culture "Hippy", qui voyagea jusqu'en Inde dans les années 1960 et 1970. Il fut rapidement adopté par les "Punks" et les autres jeunes cultures des années 1980 et 1990, jusqu'à ce que sont utilisation soit devenue plus populaire dans le nouveau millénaire.
Non, les hippies ne pratiquaient pas le piercing, ou du moins était-ce ultra-minoritaire. C'était plutôt contraire à tout ce qui faisait l'esprit hippy. Et il n'y avait quasiment plus de hippies dans les années 70, en plus. Par contre, il est vrai que ce sont les punks qui l'ont adopté, puisque ça collait parfaitement à leur esthétique sado-maso et "voyou" au second degré (remember les épingles à nourrice ? )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dahna Lyhrel
Dahna Lyhrel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dahna Lyhrel
 
ça me fait penser au débat d'il y'a 20 -30 ans sur les cheveux longs et boucles d'oreilles.

Il existe des codes de vie dans la société qui font que l'on adapte son comportement en fonction du cadre dans lequel on évolue. On peut penser ce que l'on veut de ces codes, mais ils existent, et les ignorer signifie se mettre en marge.

Pour ma part, je ne m'habille pas de la même manière au travail qu'en privé, tout comme je ne parle pas de la même manière au travail ou selon mon interlocuteur.

Tous les emplois n'ont pas les mêmes codes, et si dans un commerce de fringues pour ados par exemple, le piercing ne sera sans doute pas prohibé, au contraire, dans le secteur commercial, c'est encore costard cravate, comme souvent d'ailleurs.
Dans certains boulots, mieux vaudra avoir un look plutôt jeune, dans d'autres, plus classique.

Le tout étant d'être capable de s'adapter à son environnement.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de TyMor
TyMor [EC]
Alpha & Oméga
 
Avatar de TyMor
 
Citation:
Provient du message de Muska
Et non justement. Comment sont définies ces normes, et qui les définit?

Et comment expliquer que dans certaines écoles ou entreprises, ce soit totalement accepté? Ou sont les normes là? On les impose quand ça arrange? Quand ça arrange qui?

Je parle globalement, bien sûr qu'il y a des exceptions.
Quant à la formation des normes, générales, de nos sociétés, il s'agit d'une construction historique, culturelle, sociale, entre autre. C'est d'ailleurs un des domaines d'étude de la sociologie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de pooka
pooka
Dauphine
 
Avatar de pooka
 
Moi je marche comme un crabe dans la rue, pour montrer mon meilleur profil, et bien ne vous étonnez pas si dans quelques mois, plein de personnes feront pareil !
Les dames et messieurs qui décident de meurtrir certaines parties de leur corps, ont peut-être le désir simple de n'être pas comme les autres, mais ils ne savent pas déjà qu'ils sont déjà si particuliers ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Anax la Pixie Liche
Anax la Pixie Liche
Reine
 
Avatar de Anax la Pixie Liche
 
C'est amusant de constater que certaines personnes ont l'habitude de parler de "meurtrissures" de "mutilations" pour évoquer le simple piercing, tandis que d'autres (comme moi) utiliseront plutôt des termes tels que "bijoux" ou "embellissement"...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Une certaine intolérance concernant les piercings, pourquoi?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 21h16.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite