JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 675 (sites) | 1175 (forums)Créer un compte
Forum jeux-vidéo>Neverwinter Nights
le Théâtre des Illusions
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Incursion dans le Valbataille... RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
Complément d'informations par Verchanal:

Citation:
On murmure en ville que hier soir, une étrange femme sale et sauvage aurait été vue le long de la route, menant avec elle un immense cerf blanc. Les autorités de la villes pensent qu'une druidesse s'est déplacée et redoutent un tel rassemblement de forces qu'ils doutent arriver à contrôler.

***

Les forces féériques semblent en pleine activité ces soirs-ci. Beaucoup de Valbattants ne s'en réjouissent pas pour autant. Après des disparitions mystérieuses, trois rescapés délivrés hier soir par un petit groupe d'aventuriers ont parlé de leur détention au sein de la cour féérique et de l'intention de la Princesse Fée de les faire creuser le sol. Après une brève escapade en sous sol, on a pu appercevoir divers mineurs humains completement fous creuser les sous sols en bavant sous la garde de créatures fées plutôt hostiles.

Il est plus que temps de découvrir le fin mot de l'histoire

***

Avant hier, un petit groupe de gens ont poussé leur exploration dans les profondeurs féériques de la terre. Les conditions de leur exploration ont semblées si déroutantes qu'ils n'ont pas fait de commentaire dessus.

Vous pourrez peut être les entendre rire au sujet des chauve-souris qui parlent, des tempêtes de passion et de la déesse Lolth. les autorités se posent encore des questions sur leur santé mentale mais aucun débordement n'a été signalé pour l'instant.

Il semble cependant que la princesse Liana, protectrice de la Cour de Crystal soit montée à la surface pour essayer de s'entretenir avec le Chancelier.

Des nouvelles de la Guenaude Noire ont affluées l'autre soir avec l'arrivée de la princesse Liana de Crystal. Elle a nommé Saramay des Marais sa soeur et a prétendu que, autrefois, Saramay était une fée comme les autres, ayant sa propre Cour et tombé amoureuse du frère du roi Aencar.

Ce dernier aurait fait supprimer la Cour dans d'étranges circonstances pour récupérer son frère cadet. La tour qui git dans la forêt protègerait le corps du frère mort et la tombe devant serait celle de l'ancêtre du Chancelier Ilmeth, destiné à veiller la scépulture pour l'éternité.

***

Par décision du Chancelier de Guerre Ilmeth, la Clairière Noire est placée sous la protection de la druidesse Kythalandra Demetrios qui la gèrera en son nom.
La Dame est autorisée à faire appel à la garde en cas de problème grave.
La légende de la Clairière Noire et l'histoire de Saramay des Marais:

Citation:
Voici les paroles rapportées par le maître des Guildes Jales suite au conseil qui s'est déroulé entre le groupe d'aventuriers et le Chancelier Ilmeth le soir dernier.

"Il y a fort longtemps, à l'époque du règne du Roi à la Pelisse, une évènement fort trouble agita les Vaux. Le propre frère du Roi fut porté comme déserteur après qu'il eut quitté le commandement de son armée sans explication. Des recherches fastidieuses retracèrent sa piste jusqu'à une clairière inconnue, nichée au coeur de la forêt du Cormanthor.

Là, il fut trouvé dans les bras possessifs d'une créature de grande beauté qui refusa de rendre celui qu'elle appelait "son amant". Devant l'évidence de sortilèges de charme lancés sur lui pour obtenir son consentement, le Roi Aencar ordonna que son frère soit libéré coûte que coûte de l'emprise de la femme.

Malheureusement pour lui, elle se révela être d'une puissance fort peu commune et les soldats du roi ne résistèrent pas à ses sortilèges. Il fit alors appel aux plus grands mages des Vaux de l'époque qui vinrent parler puis combattre contre la créature.

Aux termes d'une longue lutte, le pouvoir de la clairière fut brisée et le prince arraché à ses bras avides. Il fut ramené au palais du roi mais sombra dans la folie pour finir par décéder lors d'une crise de démence.

Des années durant, la créature rumina sa vengeance, étendant son pouvoir dans le Cormanthor et la noirceur des sentiments qu'elle éprouvait changea peu à peu sa nature. Elle devint une guenaude noire à la bouche pleine de fiel et d'amertume. Elle attira à elle tous ceux qui pouvaient l'aider à accomplir sa vengeance et l'on commença à parler de Saramay des Marais, la terrible sorcière qui hantait le Cormanthor. De nombreux aventuriers se frottèrent à elle et ses sbires mirent à mal beaucoup de plans du roi Aencar.

Jusqu'au jour où il en eut assez et décréta sa mise à mort comme prioritaire sur toute autre action. Les meilleurs hommes et mages des Vaux vinrent achever le travail commencé quelques années auparavant, menés par Eglisorme de Valombre, visiblement soucieux de l'extension du pouvoir maléfique.

La colère, la haine et la magie noire avaient bien renforcé la guenaude noire qui avait lié son âme même en un réceptacle dont la survie la protégeait de la mort. Adversaire invincible, Eglisorme décida alors de l'enfermer pour toujours dans son lieu de pouvoir et scella, en compagnie d'autres mages l'entrée de la Clairière, établissant trois clefs: une pour y retenir son esprit, une pour y retenir son coeur et une pour y retenir son corps. La clairière disparut bel et bien devant les yeux des soldats du roi et le nom même de Saramay fut petit à petit effacé des mémoires.

Il semble aujourd'hui que quelqu'un ai retrouvé l'une des clefs et se soit permis de rappeler en ce monde la légendaire Clairière. Et bien plus que Saramay des Marais, cette personne là est l'ennemi à abattre."
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
Jolie poeme.
Magnifique.

Et pour les femmes en noir, on va dire que ce sont des prêtresses noires
ou des WIB

C'est bon, je sais ou est la sortie!

re edit/ Je te met une image de Chauntéa pour te faire plaisir...


Prend ça comme un présent de ma part...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
Rhoo merci Halaster, enfin je devrais dire Elordil

WIB

Oui le poème est super hein? Nicolas, son auteur, est tombé dessus avant que je n'ai eu le temps de l'avertir que son oeuvre était dorénavant publique (coucou Chaton ) Ça m'apprendra Heureusement qu'il est trop chou pour m'en vouloir Mais bon, un peu de nerf, personne n'a trouvé la subtilité de son poème :P

bon, la suite

Dieux que l'aurore est douce sur ma Clairière...et que les ombres me semblent encore plus menaçante quand je la quitte...

Grande Mère, l'Arbre lumineux à ta gloire érigé semble se faner doucement... Mon coeur en saigne et cet affront que te fait la Guenaude noire ne saurait être pardonné. L'heure est obscure, peut-être même plus sombre que lors de mon arrivée en ces lieux... Une sourde menace flotte dans l'air, et pour la première fois, j'ai peur, comme j'ai peur, d'échouer... J'ai besoin de toi Chauntéa, plus que jamais...

Il y a du nouveau dans le Val, chaque matin semble amener sa part de surprise... D'abord, l'arrivée de nouvelles têtes... Helm, un rôdeur, a le don de m'exaspérer... Il se dit ami des forêts, mais il tue sans cesse les animaux, et ce sans raison! Son ours est aussi agressif que lui, et je l'ai bien averti que je ne peux tolérer ses agissements plus longtemps. Il me répugne d'enlever une vie, mais si cette vie est destructrice, je n'ai guère le choix. Un étrange mage et son diablotin sont arrivés en ville... Adrien,, le pauvre... Dalambress a décapité son familier à sa seule vue! C'était somme toute plutôt amusant puisque Rose a posé le même gestes quelques heures plus tard! Il semble que ce soit un grand ennui que d'avoir un tel être comme compagnon. Je me compte bien heureuse d'avoir Corlyk, malgré son mauvais caractère et sa tête dure. J’ai rapidement croisé une jeune femme du nom de Mélisandre, trop rapidement pour mieux juger d'elle, mais il semblerait que Savlune, je devrais dire Ulvas, ait porté atteinte à sa personne… Bien que les idées et valeurs d’Ulvas soient diamétralement opposées aux miennes, j’ai peine à croire une telle chose… enfin, laissons courir le temps. Finalement, une petite paladine de Mystra a rejoint nos rangs. Eloise est une jeune femme attachante bien que trop peu sure d’elle. Elle manque de maturité, surtout pour les tâches qui l’attendent. On la dit élue de Mystra, c’est un honneur aussi immense que dangereux… Nous avons exploré un vieux temple aujourd’hui, la petite a craqué quand un autre paladin a succombé au vampire qui hantait les lieux. Nous nous sommes repliés en grande hâte, mais il était trop tard pour le pauvre homme, le fils de la nuit avait aspiré son âme… À grand renfort d’encouragement, la princesse Liana elle-même étant venue voir Eloise, elle a fini par reprendre contenance et la soirée s’est bien terminée, Dal, Eloise, Corlyk et moi attablés autour d’un jus de fruit dans ma demeure…

Aujourd’hui plus que jamais, je goûte les bonheurs de l’amitié… Jamais je n’eu cru que cela me soit aussi indispensable. Mes sœurs du Cercle comptaient énormément pour moi mais… Rien n’égale le lien solide comme fer que j’ai forgé avec mes compagnons… Certes, les temps sont sombres et l’avenir promet de ne pas être facile, mais je sens qu’ensemble, eux, Corlyk, toi, Ô Chauntéa, et moi, nous arriverons à ramener la Lumière sur le Val et à reverdir ses forêts par dessus les cadavres de ces immondes créatures… Le cauchemar n’est pas terminé, mais j’ai espoir… j’ai foi… Comme toi, Grande Mère, j’attends l’aube, son soleil naissant, sa chère guerrière à l’épée de lumière et le doux chant du guerrier sur la colline….
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Acidamere
Acidamere
Alpha & Oméga
 
Avatar de Acidamere
 
Bienvenue au Théâtre des Illusions. Vos oeuvres, très chère, ont désormais leur place dans l'illustre Bibliothèque d'Oghma



Citation:
Essembra - et cent bras...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
Citation:
Provient du message de Fröhnir
Bienvenue au Théâtre des Illusions. Vos oeuvres, très chère, ont désormais leur place dans l'illustre Bibliothèque d'Oghma

Vous m'en voyez fort honorée, cher Fröhnir


Et nooon Essembra est le véritable nom de la capitale du Valbataille

Bon d'accord un indice... C'est encore plus évident quand on se concentre sur la dernière strophe du poème...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
La personne qui a fait le poeme. C'était quel personnage?


Citation:
qui t'attendra ? quitte à tendre le drap,
qui te tendra les bras, quitta l'endroit tout bas..
Car on dit tant de choses, mais ton nom on le tait
Tout au plus on le sens sous ces vers camouflé
Si on dit tant de chose mais qu'on tait l'essentiel
C'est qu'il n'est point de mots pour décrire tes merveilles
Chauntéa ou Lathandre?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
Citation:
Chaque matin, le guerrier se plait à contempler du haut d'une colline la ville sous ses pieds. La nuit froide laissé ses jambes et ses mains raides et son verbes enchanté par les rêves encore tièdes.

Le ciel peut bien tomber sur les cîmes des chênes
la terre peut bien trembler comme le monde se déchaine
les fée peuvent se pleuvoir sur la ville effrayée
se jeter sur nos armes furies folles à lier
on dit que même les morts reviennent nous hanter
des choses innomables hantent les clairières sacrées
on dit tant de choses mais on ommet l'essentiel
on oublie ton visage, la chaleur d'un soleil

Essembra tu t'eveilles, et cent bras qui t'acclament
et il me semble à moi que les sombreurs se calment
et sans bras même j'irai ceuillir sur les murailles
du bout mon épée la rosée des batailles
Et s'embraser vermeille l'aube neuve sur les champs
Essembra tu t'eveilles noble et veuve à mon chant
Mais on dit tant de chose sans dire l'essentiel
sans dire les mirages qui hantent mes sommeils

Mais là, sur les collines baignées d'un ciel sanglant
Qui t'attendra demain sous le soleil naissant ?
Alors que comme neige, les plaintes de la nuit
en flocons de souffrance tomberons sans un bruit
Qui te tendra la main pour t'emmener sans moi
mener d'autres victoires, pourchasser d'autres proies
quitte à l'entendre geindre la faucheuse vorace
autant que ca soit moi qui l'attende à ta place

qui t'attendra ? quitte à tendre le drap,
qui te tendra les bras, quitta l'endroit tout bas..
Car on dit tant de choses, mais ton nom on le tait
Tout au plus on le sens sous ces vers camouflé
Si on dit tant de chose mais qu'on tait l'essentiel
C'est qu'il n'est point de mots pour décrire tes merveilles
Il y a beaucoup de clins d'oeil à l'aube...
La spécificité de Lathandre...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
Non plus

L'auteur du poème est Inumino Jolumina, un guerrier qui ne parle qu'en rime et en poésie et qui est amoureux de ma nelfe...

Dernier paragraphe, suffit de lire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
Il l'a fait pour toi?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
vi ... tu t'approche de la réponse
Lien direct vers le message - Vieux
Parleur [APDW]
Alpha & Oméga
 
Je ne sais pas si ça fait parti de l'astuce à trouver ou s'il s'agit seulement d'un faute de frappe, mais il se pourrait que j'ai trouvé un indice (je me suis bien creusé la tête, mais je n'ai pas trouvé) :

Il n'y a pas de majuscule au premier mot de la dernière strophe...



Désolé si ça n'aide pas, mais je n'ai rien trouvé d'autre...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
Noooon

Rha lala c'est pourtant pas compliqué Regardez bien les enfants:

Citation:
qui t'attendra ? quitte à tendre le drap,
qui te tendra les bras, quitta l'endroit tout bas..

Car on dit tant de choses, mais ton nom on le tait
Tout au plus on le sens sous ces vers camouflé

Si on dit tant de chose mais qu'on tait l'essentiel
C'est qu'il n'est point de mots pour décrire tes merveilles
Bon, et comme ça, ça aide? Peut-être qu'en le lisant à voix haute, ça aiderait...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rhivin
Rhivin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rhivin
 
Citation:
Provient du message de Cyriane
Noooon

Rha lala c'est pourtant pas compliqué Regardez bien les enfants:



Bon, et comme ça, ça aide? Peut-être qu'en le lisant à voix haute, ça aiderait...
*Voix nasillarde*


-Stéphanie de Monacoooooooooooooooo!!!!!!


..............................


//Mode Columbo on


Je dirais que c'est de ton personnage qu'il parle.
Avec les allusions aux calins, aux draps?
Hum...
Et vu que c'était ton amant sur le module, il l'a fait pour toi.
Tu as dis que tu as participer activement à ce module.
Donc j'en déduis que tu as réussi à sauver la clairière.
C'est pour ca qu'il parle de tes merveilles.
Ou alors merveilles cache un autre sens.



Je dirais qu'il l'a fait pour toi et qu'il l'a fait juste avant que le module rende l'ame.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cyriane
Cyriane
Dauphine
 
Avatar de Cyriane
 
*partie se pendre*

et puis hop, la suite, ça me consolera peut-être

« J’ai entrepris hier l’exploration plus poussée de la mine naine que j’avais localisée près des Manoirs hantés, il y a quelques temps… Accompagnée de Mikahella, nous avons nettoyé l’endroit de plusieurs araignées monstrueuses… Puis, en défonçant une porte à grand renfort d’éclairs et de flammes, nous sommes parvenues dans une zone sournoisement gardée par une impressionnante collection de pièges. C’est grâce à l’agilité du félin de Mika, et aux sens de mon Corlyk, que nous nous en sommes tirées indemnes. L’étage du dessous nous réservait encore plus de surprise : des aventuriers, le regard hagard, le visage blême, s’y terraient. Il y en avait par dizaines, ils nous ont attaquées.. ! C’est par ta seule grâce, Ô Grande Mère, que nous les avons vaincus… J’ai trouvé sur l’un des corps une armure de prêtre de l’Abbaye, et un étrange œuf que je soupçonne être de yuan-ti.

Ragaillardies par notre victoire, nous nous sommes dirigées vers le Manoir d’Aencar, en avant garde, pour y jeter un œil. Malheureusement, au détour du chemin nous guettaient de féroces gitans, ceux là même que nous croyions avoir décimés! Nous dépassant en nombre et en force, Mikahella et moi sommes tombées au combat…

Je me suis réveillée dans les appartements de Catherine de Valnor, qui me souriait, triomphante. Elle m’apprit sans cacher sa joie que ses gardes m’avaient secourue cette nuit là, et que je lui devais la vie… Serrant les dents, je ne pus que lui répondre que j’avais une dette envers elle… Elle en parut ravit et j’entends encore le rire de son chevalier alors qu’il me raccompagnait à l’extérieur… Vipère de Valnor, quel coup du destin… Dans quel nid de couleuvres va-t-elle me jeter…?

Je fis à peine quelques pas en ville, toujours vêtue de l’armure de prêtre, qu’un homme m’arrêta, mandant une aide pour sa fille malade. Bafouillant, je m’éclipsai un moment pour enfiler mon armure et j’avouai à l’homme que je n’étais pas prêtresse, mais que je jetterais volontiers un œil sur sa fille… La pauvre enfant semble subir une malédiction infligée par une yuan-ti qui se serait glissée en ville, au nez et à la barbe des gardes! J’interrogeai les gardes à ce sujet, mais bien sur, ils n’avaient rien vu… Ils allèrent chercher leur lieutenant, ma chère Dalambress, avec qui je parlai longuement… Nous convînmes d’aller à l’Abbaye et d’éventuellement nous rendre à Morangias pour y glaner des informations puisque lors de notre dernière visite, les yuan-tis y pullulaient et qu’on y avait signalé nombre de disparition. La petite Éloise nous rejoignit et nous accompagna à l’Abbaye. Je m’entretins longuement avec le dirigeant qui me parla d’une vieille femme de Morangias, qui semblait en savoir beaucoup sur les femmes-serpents mais qui taisaient désormais ses informations sous les railleries répétées. Il me conseilla de trouver un objet prouvant leur présence pour faire parler la vieille dame… Je lui rendis l’armure de son prêtre, il me confia que ce dernier accompagnait une troupe d’aventuriers qui cherchaient des drows… Il ne sut pas expliquer la présence de l’œuf dans les affaires du prêtre… Je quittai son bureau songeuse…

Dalambress reprit son service alors qu’Éloise et moi prîmes la route de Morangias. Le voyage fut somme toute agréable, la petite paladine étant de plaisante compagnie. Nous interrogeâmes les villageois et réalisâmes l’ampleur du problème … Armées de courage et de nos brillantes épées, nous lançâmes à l’assaut de ces noires créatures campées au nord du village. Au plus fort du combat, Éloise était déchaînée, tranchant et pourfendant avec dévotion les femmes-serpents… J’eu l’évasive vision de l’Élue tant attendue et cela me réjouit le cœur… Elle avait certes encore beaucoup à apprendre, mais la Princesse Liana ne s’était pas trompée. Corlyk et VifArgent, sa compagne, décimèrent à eux deux des rangs entiers de yuan-tis, alors que mon épée battait la mesure au rythme de celui d’Éloise. Nous eûmes bientôt éclaircis les lignes ennemies et nous éliminâmes sans problème les dernières créatures… Sur le corps de celle qui devait être la dirigeante je trouvai un journal relatant leur montée des sous-terrains pour retrouver une relique volée, ce qui expliquerait leur étrange présence au grand jour. Forte de ma découverte, je criai ma joie à mes compagnons et nous reprîmes la route…

En déviant un peu du chemin, car je voulais jeter un œil au bosquet de la dryade qui avait été si sauvagement détruit par les ogres, nous tombâmes sur une meute de worgs noirs enragés. Le combat fut rude, trop pour ma jeune amie qui tomba sous les hurlements assourdissants de ces bêtes corrompues. Mes soins furent vains et je hissai le corps de la paladine sur mes épaules pour la mener chez Kerens, à l’Abbaye. Ce faisant, j’aperçus une étrange crypte au fond de la vallée… délaissant un moment le corps d’’Éloise, j’entraînai mes loups dans cette sombre entrée… Par tous les dieux! J’y ai découvert une cité d’elfes noirs… bourrée de drows!! Mes loups se jetèrent sur les plus proches alors que je me tenais, ayant perdu tous mes moyens, au haut des escaliers. Je sortis en grande hâte, rappelant mes bêtes. Reprenant le corps de la paladine sur mes épaules, je pris rapidement le chemin de l’Abbaye, me retournant sans cesse dans la crainte d’y voir un drow…

Laissant Éloise aux bons soins de Kerens qui m’assura de son état stable et sans danger, je me dirigeai lentement vers chez moi, toute retournée par les derniers évènements…C’est alors que tu le mis sur ma route, douce Chauntéa, le rôdeur Barbatane. Le toisant d’abord avec une certaine méfiance, j’eus tôt fais d’apprécier ce jeune demi-elfe qui partage mon amour des bois. Comme il est bon de trouver quelqu’un qui, comme soi, suit une voie qui peut sembler incompréhensible aux autres… Je le pris en amitié et lui offrit mon arc… Je sais qu’il saura en faire bon usage et défendre tes vertes forêts, grande Mère… Je lui fis découvrir ton arbre et lui présentai dame Karla ainsi que Cernuneros. Nous lui avons déniché une belle armure chez Jack le tanneur et je l’ai un peu guidé dans la ville… J’ose espérer qu’il passera quelques temps dans le val, il m’a promis son aide et elle me sera précieuse. Que tes bois dorment en paix ce soir, un nouvel allié nous est donné. Puisse l’aube se lever sur des forêts plus vertes encore… »
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frolo Xeres
Frolo Xeres
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frolo Xeres
 
Kythalandra


Et après çà fait quoi ?
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forum jeux-vidéo > Neverwinter Nights > NWN - le Théâtre des Illusions > Incursion dans le Valbataille...
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Neverwinter Nights RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h57.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite