JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 437 (sites) | 952 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Islam et violence ? RSS
   
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Diacre
Bagnard
 
[avertissement pour troll.]
Lien direct vers le message - Vieux
Diacre
Bagnard
 
TROLL ????? mais de qui se moque t'on ?

On pourrait au moins avoir le droit à une explication plus "sophistiqué" que simplement ce mot fourre-tout.

Pfff censure de pacotille qui n'est finalement qu'une faiblesse d'esprit.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nijel
Nijel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nijel
 
Je suis en train de rédiger l'explication,mais je me demande comment tu peux juger au delà des tubes cathodiques et les religions et les modérateurs des forums.

Une explication t'a été envoyé en MP sinon.
edit voici l'explication ( je n'ai pas été plus long car tu m'as coupé l'herbe sous le pied ):
Sur JoL, on ne tolére pas les messages qui qualifient d'intégristes la majorité des pratiquants d'une religion telle que l'Islam. Je pense que ça suffit à justifier le terme troll.

edit2 : j'ai enlevé une partie ironique de mon message qui n'avait pas lieu d'être, simple réponse à ta provocation "faiblesse d'esprit".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Hanny Drocéphale
Hanny Drocéphale [FED]
 
Avatar de Hanny Drocéphale
 
@Diacre : Ton argumentation était construite sur les extrêmes ...
Ont pourrais prendre le KKK comme image de la chrétienté si ont suit ta logique.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de cesarac
cesarac
Bagnard
 
Avatar de cesarac
 
Citation:
Provient du message de Nijel
Je suis en train de rédiger l'explication,mais je me demande comment tu peux juger au delà des tubes cathodiques et les religions et les modérateurs des forums.

Une explication t'a été envoyé en MP sinon.
edit voici l'explication ( je n'ai pas été plus long car tu m'as coupé l'herbe sous le pied ):
Sur JoL, on ne tolére pas les messages qui qualifient d'intégristes la majorité des pratiquants d'une religion telle que l'Islam. Je pense que ça suffit à justifier le terme troll.

edit2 : j'ai enlevé une partie ironique de mon message qui n'avait pas lieu d'être, simple réponse à ta provocation "faiblesse d'esprit".
Encore une fois , ta modération était très limite , tu en laisse un qui dit que dans le Coran il y'a qu'il faut exterminer les médisant (les non-musulman) mais un gars qui fait une remarque asser désobligeante tu laisse pas passer...
On laisse passez les gros pour mieux attraper les petit ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de le-patriote
le-patriote
Empereur
 
Avatar de le-patriote
 
Citation:
Provient du message de cesarac
C'est pas pour ca qu'on doit collaborer avec l'ennemie , il s'est déclaré allié peu avant la victoire....

Et même avec un flingue sous la tempe , les autre pays n'ont pas servis Hitler...

Surtout que Le Pape était avec eux depuis (ou presque) le début
Il faut rendre à César ce qui est à César.

Citation:
Depuis 1963 et la création de la pièce Le Vicaire, de Rolf Hochhut, les affirmations les plus absurdes ont été émises à l'encontre du Vatican, et plus particulièrement du pape Pie VII, au sujet de l'attitude de l'Église face à la persécution des juifs par les nazis et leurs alliés. La doctrine chrétienne en soi est catégoriquement contraire à toute forme de persécution et rien n'est plus contraire à ses fondements que le racisme: le christianisme est une religion universelle, ce qui signifie que tout homme, quel qu'il soit, peut devenir chrétien; il lui suffit pour cela de se convertir sincèrement, c'est-à-dire en son âme et conscience, et d'en faire profession: il sera alors reçu dans la communauté des chrétiens par le rite de passage du baptême. Aucune distinction n'est établie entre les chrétiens de naissance et les chrétiens par conversion, contrairement, par exemple, à ce que pratiquait les juifs à l'époque où ils acceptaient des convertis, qu'ils maintenaient à l'écart sous le vocable grec de prosélytes (connus du Nouveau Testament sous le nom de «ceux qui adorent Dieu»).

L'ensemble de cette campagne, sans cesse relancée, s'inscrit dans le contexte d'un anticléricalisme qui, s'il avait un sens à l'époque où la France avait «une foi, une loi, un roi», est devenu caduc en 1789 et a depuis servi un fanatisme antichrétien tout aussi antipathique que le fanatisme chrétien, avec en plus l'idée qu'au moins, les chrétiens nous promettent la vie éternelle. Dans l'affaire du nazisme, on rappellera que c'est parmi les électeurs catholiques que le nazisme a été le moins soutenu: Broszat, dans son Etat hitlérien, rappelle que dès 1931 le chef du Zentrum (parti catholique) ainsi que les évêques catholiques ont condamné officiellement le nazisme (M. Broszat, L'Etat hitlérien, l'origine et l'évolution des structures du troisième Reich, éd. française, Paris, Fayard, 1984, p. 517) et les chiffres qu'il donne pour les élections de 1928, 1930 et juillet 1932 montrent que le seul parti à conserver son électorat est le Zentrum (id, p. 24). Les historiens du catholicisme, laïques ou religieux, répètent à toute occasion, avec une très grande fermeté, que toutes les accusations d'antisémitisme et de pronazisme portées contre Pie XII sont fausses et que son philogermanisme, avéré, n'a en rien gouverné son attitude envers Hitler. Dans le contexte anticlérical, c'est-à-dire anticatholique, toutes ces accusations sont dépourvues de pertinence: comment peut-on reprocher à l'Eglise à la fois son ingérence dans les affaires du siècle (par exemple dans le domaine de la morale sexuelle) et sa non-ingérence dans les affaires du même siècle (par exemple son absence de condamnation du nazisme ?). On aimerait beaucoup voir les protestants mis à leur tour sur la sellette et expliquer d'où viennent les voix qui, aux élections, ont abandonné les partis dits bourgeois pour aller grossir le parti nazi. Pas des communistes ni des sociaux-démocrates qui n'ont perdu que 4%, alors que les partis bourgeois passaient de 41,8 à 10,7% (Broszat, ibid.) Enfin, pour prendre en compte les discours indignés sur la criminalité essentielle du nazisme découlant de son fondement raciste, il faut faire un travail d'historien, c'est-à-dire se placer dans le contexte d'avant la guerre: qui n'était pas raciste à cette époque-là? Doit-on rappeler la violence de l'apartheid des Etats-Unis qui a duré jusqu'aux années 1960? Les campagnes de stérilisation des pays scandinaves, dirigées particulièrement, nous disent les chercheurs, contre les Saami? On comprend mal pourquoi le Vatican aurait le devoir de sauver physiquement les juifs s'il n'a pas celui, corollaire, de sauver les Noirs lynchés, interdits d'autobus et d'école ou exclus du vote. Sans parler des Indiens d'Amérique! Mais sans doute cette phrase, tirée de la réponse du cardinal Pacelli au gouvernement allemand en avril 1937, explique-t-elle les accusations absurdes formulées contre le Vatican: "[L']intention[du Vatican] était et reste d'éliminer des dommages et de surmonter les désordres qui se produisent aujourd'hui en Allemagne du fait que les pouvoirs publics et le mouvement qui soutient l'Etat se sont de plus en plus compromis avec des idées, des forces, des orientations et des groupes idéologiques dont le but avoué ou réel est d'asservir l'Eglise et d'anéantir la foi chrétienne."Il est incontestablement criminel de prétendre que le nazisme avait d'autres préoccupations que l'extermination physique des juifs et chacun sait que ceux qui l'affirment sont d'affreux néo-nazis. Le Vatican est donc néo-nazi. Quod demonstrandum non fuit.

De nombreux travaux d'historiens, chrétiens ou non, ont établi la réalité de l'attitude du Vatican et de Pie XII, depuis l'époque où, nonce apostolique en Allemagne, il avait rédigé l'encyclique Mit Brennender Sorge par laquelle Pie XI condamnait le racisme. Néanmoins, les idéologues occupent, comme d'habitude, lle devant de la scène et leurs clameurs étouffent la voix des honnêtes hommes. Nous mettons à votre disposition les travaux et les documents qui aident à comprendre le dossier.

L'encyclique Mit brennender Sorge, déclaration officielle du Vatican (en l'occurrence le pape Pie XI et le principal rédacteur de l'encyclique, le nonce du pape en Allemagne, cardinal Pacelli, futur Pie XII) au sujet du nazisme et son "nouveau paganisme agressif". Elle ne cesse d'affirmer la radicale incompatibilité entre l'idéologie nazie, dans tous ses aspects, et le christianisme, religion d'amour universel. Elle contient entre autres cette phrase: "Quiconque prend la race, ou le peuple, ou l'Etat, ou la forme de l'Etat, ou les dépositaires du pouvoir, ou toute autre valeur fondamentale de la communauté humaine - toutes choses qui tiennent dans l'ordre terrestre une place nécessaire et honorable -, quiconque prend ces notions pour les retirer de cette échelle de valeurs, même religieuses, et les divinise par un culte idolâtrique, celui-là renverse et fausse l'ordre des choses créé et ordonné par Dieu." dès l'instant où il y va des suprêmes et des plus hauts intérêts, où il s'agit de se sauver ou de se perdre, le croyant n'a devant lui qu'une voie de salut, celle du courage héroïque C'est peut-être cette phrase, invitant les catholiques à la résistance, qui définit ou résume le mieux la position de l'Eglise de Rome: "dès l'instant où il y va des suprêmes et des plus hauts intérêts, où il s'agit de se sauver ou de se perdre, le croyant n'a devant lui qu'une voie de salut, celle du courage héroïque." Nous faisons suivre ce texte de la réponse du gouvernement allemand, qui accuse le Vatican "d'ameuter le monde contre l'Allemagne", et de la réponse du cardinal Pacelli et, enfin d'une allocution de Pie XII aux cardinaux (1946). Ces textes expriment la position officielle de l'Eglise catholique envers l'Etat allemand et le nazisme. Ils comportent une condamnation de cette idéologie dépourvue d'ambiguïté mais non de prudence diplomatique: l'Eglise doit songer d'abord à la sûreté des catholiques allemands et doit veiller à ne pas rompre les relations diplomatiques avec l'Allemagne (nous empruntons ces textes au livre de Pierre Maximi, Une encyclique singulière sous le IIIe Reich, Berchem, 1999). Rappelons, pour finir, que cette encyclique condamnant le nazisme a été lu en chaire dans toutes les églises allemandes.
Lettre de l'ambassadeur de Vichy près le Saint-Siège à Pétain (2 septembre 1941), résumant la position de l'Eglise sur la question des mesures contre les juifs: le racisme est totalement contraire à la doctrine chrétienne pour laquelle tout homme est potentiellement chrétien: il lui suffit de se convertir; l'Eglise a toujours protégé les juifs bien qu'elle ait cherché à limiter leur influence dans la vie publique; elle autorise les mariages avec des juifs non convertis;
L'ouvrage capital de Rassinier, L'Opération vicaire. Le rôle de Pie XII devant l'Histoire, de 1965, réponse à l'absurde pièce du protestant Hochhut qui accuse Pie XII de tous les maux; il ne parle pas du rôle des Eglises protestantes...
L'affaire de la fausse prière de Jean XXIII: en 1963, après sa mort, Jean XXIII est accusé d'avoir rédigé une prière dans laquelle il renonce à la responsabilité des juifs dans la mort de Jésus-Christ. Là encore, tout le monde sait qu'il s'agit d'un faux mais les idéologues ont toujours la parole. L'affaire s'est éteinte d'elle-même, victime de son absurdité. R. Faurisson a établi le dossier de presse de l'épisode.
L'affaire du refus de la déprécation du Vatican, en 1998: depuis l'avènement de Jean-Paul II, les organisations juives font pression sur le Vatican pour qu'il avoue la culpabilité de l'Eglise catholique dans la persécution des juifs par les nazis; en 1987, il annonce qu'un document sera rédigé. En mars 1998, le document est publié: il admet que certains catholiques ont pu participer à des exactions contre les juifs mais refuse catégoriquement d'admettre que l'Eglise en tant que telle ait pu être, d'une quelconque façon, impliquée dans l'affaire. Au passage, le texte souligne que «la seule ampleur du crime pose beaucoup de questions. Historiens, sociologues, philosophes politiques, psychologues et théologiens essaient tous de cerner toujours davantage la réalité de la Shoah et ses causes. Il reste beaucoup de recherches à faire.» Tandis que les historiens du christianisme (P. Levillain, H. Amouroux...), affirment la parfaite adéquation de la déclaration pontificlae avec ce que les travaux historiques établissent, les organisations juives, après avoir triomphé pendant quelques heures, s'indignent et se taisent finalement au bout de vingt-quatre heures: il ne sera plus question de cette déculottée bien méritée. Nous avons le texte signé de Jean-Paul II. qui contient notamment la note suivante: "La sagesse de la diplomatie du pape Pie XII fut officiellement reconnue à différentes reprises par des organisations et des personnalités juives. Ainsi, le 7 septembre 1945, le Dr joseph Nathan qui représentait la Commission hébraïque italienne déclara: « Tout d'abord, nous adressons un respectueux hommage de reconnaissance au Souverain Pontife et aux religieuses et religieux qui, en exécutant les directives du Saint-Père, ont reconnu les persécutés comme des frères et, avec dévouement et abnégation, ont apporté leur concours intelligent et efficace pour nous secourir, sans tenir compte des terribles dangers auxquels ils s'exposaient » (L'Osservatore Romano, 8 septembre 1945, p. 2). Le 21 septembre de la même année, Pie XII reçut en audience le Dr A. Léo Kubowitzki, secrétaire général du Congrès juif mondial, qui présenta au « Saint-Père, au nom de l'union des communautés israélites, les remerciements les plus chaleureux pour l'action accomplie par l'Église catholique, en faveur de la population juive dans toute l'Europe pendant la guerre » (L'Osservatore Romano, 23 septembre 1945, p. 1). Le jeudi 29 novembre 1945, le pape rencontra environ quatre-vingts délégués de réfugiés juifs venant de divers camps de concentration d'Allemagne, qui exprimèrent « leur grand honneur de pouvoir remercier personnellement le Saint-Père, pour sa générosité envers ceux qui furent persécutés durant la période nazi-fasciste » (L'Osservatore Romano, 30 novembre 1945, p. 1). En 1958, à la mort du pape Pie XII, Golda Meir adressa un message éloquent."
Au printemps 2000, Jean-Paul II se rend en Palestine et les Israéliens espèrent un agenouillement; qqs semaines avant l'arrivée du pape, le légat du pape à Jérusalem refuse de condamner Pie XII ainsi que le demandait les fanatiques sionistes. On trouve, une fois de plus le mensonge érigé en article de credo dans la bouche un commentateur intégriste: "There is a widespread feeling in Israel that the papacy could have had a profound influence on Catholics in Germany and across Europe during the Holocaust if it had declared that Nazism was incompatible with Christianity." (On croit généralement en Israël que la papauté aurait pu avoir une infoluence profonde sur les catholiques d'Allemagne et d'Europe durant l'holocaust si elle avait déclaré que le nazisme était incompatible avec le christianisme." Le fait que le pape ait souligné à plusieurs reprises l'incompatibilité essentielle entre le nazisme et le christianisme n'a évidemment aucun rapport avec le film... Nous avons le communiqué d'une agence américaine rapportant les faits.
Peu après sort aux Etats-Unis un pamphlet du journaliste John Cornwell affirmant que Pie XII était un répugnant autocratte antisémite et en quelque sorte nazi. Mais là, échec complet, du moins en France: même Le Monde doit reconnaître que ces accusations sont infondées et renvoie l'auteur à son incompétence. Le 28 novembre 1999, lors de l'émission Le Sens de l'histoire (cinquième chaîne hertzienne française, 16h35), l'historien et jésuite Blet,spécialiste d'histoire du Vatican, et le journaliste Duquesne, interrogés sur ce qu'ils en pensent, protestent tous les deux vigoureusement. Le livre est un condensé de plusieurs types d'imbécillité, celle de l'ignorant qui veut donner des leçons, en l'occurrence d'histoire, et celle du fanatique qui ne voit que ce qui peut être manipulé dans le sens de sa thèse. Pour ce Cornwell, le cardinal Pacelli, plus tard Pie XII, est un nazi dans l'âme à cause de son azntisémitisme et il se délecte de la signature d'un concordat avec l'Allemagne nazie et des relations qu'il entretient ensuite avec elle. Il suffit de lire son livre pour comprendre l'inanité de ses positions; nous vous en donnerons bientôt un compte rendu. Pour l'instant disons seulement au sujet crucial du concordat, que son objectif principal et avoué était de maintenir l'existence d'un enseignement catholique autorisé et que ce but place d'emblée le Vatican hors d'atteinte des accusations de nazisme: le nazisme, en effet, doctrine totalitaire, revendique le droit de dominer et de contrôler entièrement l'éducation des enfants. Vouloir échapper à cet aspect du nazisme est en nier la légitimité!

http://www.geocities.com/ferdinandfischer/
D'autre part il est évident que la majeure partie des actes terroristes d'aujourd'hui sont pratiqué au nom de l'islam, le dire ne constitue pas du racisme, ne sous entent pas que cette religion est inférieure aux autres, ect, mais constitue un état de fait. Le nier serait ce voiler la face, et puis je ne vois pas l'intérêt de le nier ?
Je suis ce qu'on pourrait appeler un "catholique non pratiquant", pourtant je ne nie pas les crimes que cette religion -ou plutôt son clergé- à pu commettre dans le passé bien que je reste persuadé que la liste est moins longue que ceux perpétré au nom de l'islam. L'ancien et le nouveau testament ne prêchent aucunement la guerre, mais exactement le contraire. Alors qu'il n'est pas rare de voir apparaitre dans le coran des soutrates appelant à la violence et au jihad (notamment à l'encontre des "infidèles", à savoir les juifs et les chrétiens. Je ne parle même pas des femmes, avec la pratique de l'incision, leurs soumissions obligé face à l'homme, ect).
C'est un fait, il suffit de lire le coran attentivement pour s'en convaincre. Mais cela ne veux pas dire que tout les musulmans sont des personnes violentes assoiffé de sang: non, je ne le dis pas (j'en vois venir certain )
Lien direct vers le message - Vieux
Diacre
Bagnard
 
Citation:
Provient du message de Nijel
Je suis en train de rédiger l'explication,mais je me demande comment tu peux juger au delà des tubes cathodiques et les religions et les modérateurs des forums.

Une explication t'a été envoyé en MP sinon.
edit voici l'explication ( je n'ai pas été plus long car tu m'as coupé l'herbe sous le pied ):
Sur JoL, on ne tolére pas les messages qui qualifient d'intégristes la majorité des pratiquants d'une religion telle que l'Islam. Je pense que ça suffit à justifier le terme troll.

edit2 : j'ai enlevé une partie ironique de mon message qui n'avait pas lieu d'être, simple réponse à ta provocation "faiblesse d'esprit".
Ah...
Donc on ne peut pas dire ,meme en argumentant un minimum, que l'islam est une religion d'intégristes... On se croirait au temps de l'inquisition. Est-ce un retour de l'obscurantisme moyen-ageux?

On interdisait il y a quelques siecles de prétendre que la terre était ronde. Ce n'est pas pour autant qu'elle ne l'était pas.
Bref la censure est l'oeuvre des ignorants.

Pour des gens qui se prétendent les défenseurs de la démocratie, je trouve étrange de baffouer ainsi la liberté d'expression qui n'est finalement que l'ultime but de toute oeuvre démocratique.

Point final
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Asgin
Asgin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Asgin
 
Citation:
Provient du message de le-patriote
Il faut rendre à César ce qui est à César.



D'autre part il est évident que la majeure partie des actes terroristes d'aujourd'hui sont pratiqué au nom de l'islam, le dire ne constitue pas du racisme, ne sous entent pas que cette religion est inférieure aux autres, ect, mais constitue un état de fait. Le nier serait ce voiler la face, et puis je ne vois pas l'intérêt de le nier ?
Je suis ce qu'on pourrait appeler un "catholique non pratiquant", pourtant je ne nie pas les crimes que cette religion -ou plutôt son clergé- à pu commettre dans le passé bien que je reste persuadé que la liste est moins longue que ceux perpétré au nom de l'islam. L'ancien et le nouveau testament ne prêchent aucunement la guerre, mais exactement le contraire. Alors qu'il n'est pas rare de voir apparaitre dans le coran des soutrates appelant à la violence et au jihad (notamment à l'encontre des "infidèles", à savoir les juifs et les chrétiens. Je ne parle même pas des femmes, avec la pratique de l'incision, leurs soumissions obligé face à l'homme, ect).
C'est un fait, il suffit de lire le coran attentivement pour s'en convaincre. Mais cela ne veux pas dire que tout les musulmans sont des personnes violentes assoiffé de sang: non, je ne le dis pas (j'en vois venir certain )
Peut être et je ne crois pas que la liste soit moins longue que les actes perpétrés par les dits "chrétiens" et je voudrais te demander est-ce que tu as lu le Coran pour t'en assurer ou tu as juste entendu ce que disait la télévision ?
Sinon c'est vrai que la notion de "Jihad" (attention ce n'est pas de moi) peut être interprétée de deux façons :
- la première pour une guerre intérieure, contre son mauvais côté et ainsi devenir bon et aller au paradis (même principe que le christianisme ou le Judaïsme)
- la deuxième, celle interprétée par les dits "extrémistes", est une guerre contre les "infidèles" (ceux qui ne suivent pas l'Islam) et donc ce que nous entendons à longueur de journée
Pour le problème de la femme il est tout autre et je ne pense pas que la femme soit abaissée dans tous les foyers "musulmans" sinon qu'est ce que tu veux dire par "incision" pour la femme ???
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Olwenn
Olwenn
Alpha & Oméga
 
Avatar de Olwenn
 
Citation:
Provient du message de Diacre
On se croirait au temps de l'inquisition. Est-ce un retour de l'obscurantisme moyen-ageux?

Ahhh mais développe je te prie !! Je suis sûre que tu peux nous raconter cette période des choses fortes intéressantes.

J' aperçois beaucoup trop d' amalgames, je reviens après 2h d' absence sur le thread que je viens de relire.
Chrétienté = Eglise = Catholiscime, cessez d' y associer les protestants et orthodoxes, merci.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Pour moi, la plupart des religions qui reconnaissent un être tout-puissant portent forcément en elles une part de déterminisme et de classification, et par conséquent les germes de la violence et de l'intolérance.

A partir du moment où l'on a une puissance supérieure dont on peut se réclamer pour justifier ses actes, peuvent se produire des dérapages absolument injustifiables d'un point de vue moral.

Cela vaut aussi bien pour la religion que pour l'état.
Toutes les lois font du meurtre un crime. Mais lorsqu'un état déclare la guerre à un autre, le meurtre devient justifié dans le cadre de la guerre.
De même, sous la protection de la religion, le meurtre peut aussi trouver une légitimité.

C'est une raison qui me fait haïr les religions, quelles qu'elles soient, de tout mon coeur, de toute mon âme. On peut contrôler un état; on ne peut contrôler une doctrine.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de le-patriote
le-patriote
Empereur
 
Avatar de le-patriote
 
Citation:
Alors qu'il n'est pas rare de voir apparaitre dans le coran des soutrates appelant à la violence et au jihad (notamment à l'encontre des "infidèles", à savoir les juifs et les chrétiens. Je ne parle même pas des femmes, avec la pratique de l'incision, leurs soumissions obligé face à l'homme, ect).
Un esprit pertinent pourrait me faire remarquer que ca manque d'exemples et il aurait raison. Voici des extraits du coran:

Citation:
Sourate II verset 7
« Dieu a mis un sceau sur leurs (les incrédules) cœurs et leurs oreilles ; un voile est sur leurs yeux et un terrible châtiment les attend. Certains hommes disent : nous croyons en Dieu et au Jour dernier, mais ils ne croient pas. Ils essayent de tromper Dieu et les croyants ; ils ne trompent qu'eux-mêmes et ils n'ont pas conscience. Leur cœur est malade : Dieu aggrave cette maladie. Un châtiment douloureux sera le prix de leur mensonge.» (1)

Sourate II verset 83 ou 89
« Allâh maudisse les incroyants

Sourate II verset 84 ou 90
« Aux incroyants la honte du tourment (ou un supplice ignominieux).»

Sourate II verset 98 ou 104
« Aux incroyants l'affreux tourment (un châtiment douloureux).»

Sourate II verset 191
« Dieu n'aime pas les transgresseurs. Tuez-les partout où vous les rencontrerez.» (1)

Sourate III verset 144 ou 15

« Nous jetterons l'effroi dans le cœur des incroyants.»

Sourate IV verset 34
« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !»

Sourate IV verset 56 ou 59
« Ceux qui ne croient pas à nos versets (ou à nos signes), nous les pousserons au feu. Chaque fois que leur peau sera brûlée, nous leur donnerons une autre peau pour qu'ils goûtent le tourment.»

Sourate IV verset 76
« Tuez les idolâtres partout où vous les trouverez.»

Sourate IV verset 89 ou 91
« Ne prenez pas d'amis (ou de patrons) chez eux avant qu'ils émigrent dans le sentier d'Allâh. S'ils tournent le dos, saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez.»

Sourate IV verset 91 ou 93
« S'ils ne se tiennent pas à l'écart, s'ils ne se rendent pas à vous et ne déposent pas les armes, saisissez-les, tuez-les où que vous les trouviez. Nous vous donnons tout pouvoir sur eux.»

Sourate IV verset 102 ou 103
« Allâh tient prêt pour les incroyants la honte du tourment (ou un supplice ignominieux).»

Sourate IV verset 150 ou 151
« Nous tenons prête pour les incroyants la honte du tourment (ou un supplice ignominieux).»

Sourate V verset 86 ou 89
« Les incroyants qui nient nos signes seront les hôtes de la fournaise (ou les compagnons de l'Enfer).»

Sourate VII (Le butin) verset 14
« Oui, les incroyants auront le tourment du feu.»

Sourate VIII verset 17
« Vous ne les avez pas tués, c'est Allâh qui les a tués.»

Sourate VIII verset 38
« Dis à ceux qui ne croient pas que, s'ils cessent, on leur pardonnera ce qui s'est passé. Et s'ils récidivent, (ils seront châtiés); à l'exemple de (leurs) devanciers.»

Sourate VIII verset 39
« Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu'ils oeuvrent.»

Sourate VIII verset 55
« Les pires bêtes, aux yeux d'Allâh, sont les incroyants qui s'entêtent à ne pas croire.»

Sourate IX verset 123
« Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux.»

Hadith 4921 dans le Sahîh de Muslim
« Le Prophète a dit: "Par rapport aux élus du Paradis, les femmes sont en minorité".»

Hadith 4923 dans le Sahîh de Muslim
« Le Prophète a dit: "Je n’ai laissé après moi une cause de tentation plus funeste aux hommes que les femmes"»

Sourate des Femmes - Verset 11
«Voici ce qu'Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part équivalente à celle de deux filles

Source: Coran
Lien direct vers le message - Vieux
Gross E-roar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Gen
Le problème que les croyants me pose est simple, je ne crois pas en Dieu (l’unique).
Un croyant quand il rencontre un incroyant ne peut pas l’admettre, une âme est en perdition et il doit convertir pour sauver l’âme de l’incroyant, c’est de son devoir de croyant, il n’a pas le choix.
Dans le cas de l'Islam ce que tu dit est faux.
Il ne revient pas aux croyants de sauver l'âme de l'incroyant, c'est l'attribution de Dieu.

Le prosélytisme n'est en rien une obligation dans l'Islam.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Asgin
Asgin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Asgin
 
Citation:
Provient du message de Diacre
Donc on ne peut pas dire ,meme en argumentant un minimum, que l'islam est une religion d'intégristes...
Tu fais une généralisation de l'Islam si tu avais un peu lu les autres posts peut être que tu n'aurais pas la même idée, il y a des extrémistes partout (à cette époque ce sont des gens qui se disent "musulmans) et je suis d'accord avec toi qu'il y a des extrémistes mais dire que tous les musulmans le sont ça ferait un peu beaucoup (t'imagine un peu près 1 milliard de personnes voulant la mort des dits "infidèles" eh ben mon vieux )!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Wolfeyes
Wolfeyes
Alpha & Oméga
 
Avatar de Wolfeyes
 
Citation:
Provient du message de Asgin
/clap quel beau discours facho avant de mettre une thèse renseigne toi c'est toi le lobotomisé..........des médias.
Je tiens à preciser que je ne suis pas musulman donc je ne prends pas parti mais là t'éxagère un peu tout ce que tu viens de dire c'est ce qu'on entend à longueur de journée à la télevision donc oui c'est bien toi le lobotomisé et non certaines personnes qui croit en "Dieu" comme le font les chrétiens ou les Juifs.
Et je ne vois pas en quoi cette religion quelque part dans ces livres sacrés (ou autre) incitent des personnes à en tuer des autres j'ai toujours entendu des personnes parlant de l'Islam comme d'une religion qui incite à l'amour et à la charité et bah d'après toi ce serait tous des fanatiques prêt à tuer tout le monde euh dès que t'auras une preuve solide d'un texte qui reporte que cette religion est une religion de "tarrés skizophrènes" tu me fais signe hein !
Et avant de lancer des affirmations appuie toi sur des fait vérifiables et non aux médias !
Bon comme je suis un lobotomiser des médias comme tu dit je vais t'expliquer encore plus mon point de vue . Dans la vie de tous les jours plusieurss chose des plus immondes sont relier au gens pratiquant l'islam. tu veut des exemples ?

1.Des (prêtre islamique, je ne sais pas le nom exact mais vous comprenez.) qui dise des discours devant des milliers de fidèles avec une arme automatique dans une main et le coran dans l'autre je ne trouve pas ca très sain d'esprit et si tous ces gens acclamant le "porteur de la bonne parole islamique" sont prêt à ce sacrifier pour leur cause plus que douteuse désolé il sont lobotomisé par ce dernier et si il ne le sont pas et qu'il agisse en toute conscience ben la ce serais encore pire que ce que je croyait.

2.Une université à Montréal au Quebec est réputer pour les conférencier international qu'elle réussi à avoir. Il y à eu Bill Clinton, il y à eu aussi un palestinien qui est dans le gouvernement de la palestine (je n'est plus son nom je tâcherais de le retrouvé et plusieur autre homme politique important. Jusque la tout va bien ca permet au Quebecois de s'ouvrir sur le monde. Le jour ou Benjamin Netanaiou (désolé les fautes du nom) est l'inviter de cette même université une bande d'islamique sont venu tout peter les vitrines de l'Université et empêcher la conférence d'avoir lieu. C'étais la premiere fois au Québec que la libre expression étais brimer à cause d'une bande de connard en puissance.

3.Des islamiste poursuive l'université de Montréal pour 10 millions de dollars parce que l'Université refuse de leur donné un locaux pour leur prière.

Des exemple qui me pousse à voir cette religion d'un mauvais oeil y en à plein. Je ne voit pas souvent qu'un organisation islamique à amasser des fonds pour aider les enfants d'un quel conque pays à bouffer et croyez moi que les information j'en prend partout et pas sur CNN comme des gens vont être tenter de me dire.

peut importe leur but je ne soutiendrez jamais un groupe de gens qui tue de sang froid pour des idéaux et surtout pas pour la religion.

Bien sur ce ne sont pas tous les islamiques qui sont comme ca mais il y en à malheureusement trop pour qui la vie d'autrui n'a aucune importance

et pour finir je partage la vision très ouverte de Aloïsius.

je retourne me faire lobotomiser par les medias.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Asgin
Asgin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Asgin
 
Euh à propos des versets premièrement c'est traduit en français et deuxièmement quand on voit :

Citation:
Sourate IV verset 56 ou 59
« Ceux qui ne croient pas à nos versets (ou à nos signes), nous les pousserons au feu. Chaque fois que leur peau sera brûlée, nous leur donnerons une autre peau pour qu'ils goûtent le tourment.»
Cette sourate parle de l'enfer donc les "infidèles" seront punis après le Jugement dernier (pareil pour les chrétiens) et pour les autres sourates c'est dans des cas très spéciaux comme celui de la guerre.
Sinon je voudrais te rappeler que tu n'as pris qu'un morceau du Coran car certaines sourates prônent la charité, l'amour de son prochain et surtout, qu'en tant de paix, le respect de l'autre.
Je me rappelle, quand on faisait un expose avec quelques amis, on avait trouvé un épisode où un "compagnon" du prophète avait frappé son fils car il avait oser mettre la main sur un Juif ce qui prouve que cette religion est certes dure dans certains cas mais peut être aussi tolérante.
Pour les sourates sur la femme il n'est pas indiqué de la battre pour qu'elle obéisse mais il faut qu'il y ait un respect mutuel, (mais je sais qu'elle est lapidée en cas d'adultère)!
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Islam et violence ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h27.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite