JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 735 (sites) | 1399 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Le forum: un journal intime collectif ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de pooka
pooka
Dauphine
 
Avatar de pooka
 
Pooka a aimé lire tout cela. Il est tôt le matin, elle va se prendre un coin de ciel noir dans la figure car le jour se lève. Oh ! J'ai dit des détails de ma vie intime devant vos yeux ébahis messieurs ! Je fais partie maintenant de la communauté des vôtres ? Oui-oui ?
A vrai dire, je ne faisais que passer pour aider ce joli sujet a resurgir, car une pooka de bon matin, c'est fatigué.
Lien direct vers le message - Vieux
follet
Alpha & Oméga
 
Ouroboros, ouroboros
*revenant du marché d'un pas lent, souriant à la vie foisonnante dans ces ruelles grouillantes, entend des cris sur la place voisine*

*voit des gens assemblés autour d'un homme en toge, bras replié vers le ciel, index pointant vers le haut*

*certains lui répondent, leur toge sur le bras, d'autres passent riant, pestant, soupirant, haussant les épaules, d'autres encore restent là écoutant sans un mot l'air concerné, ou pouffant, plus ou moins ouvertement*

*se penche vers l'oreille la plus proche*
C'est un essai pour une épreuve de sociologie ?

*avise une jeune demoiselle les yeux encore pris par le sommeil*
*s'approche pour lui proposer à voix basse une tartine de pain frais*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Leanan Sidhe
Leanan Sidhe
Dauphin / Dauphine
 
Avatar de Leanan Sidhe
 
Ce matin, deux hommes sont tombés amoureux de moi

Ce soir, le grand jeu commencera ...

D'autres veulent jouer avec moi ?

Tout sera intime et collectif.

Lien direct vers le message - Vieux
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Re: Le forum: un journal intime collectif ?
Citation:
Provient du message de Khronos
Entre un et une poignée d'articles par jour (du posteur à 0.15 posts/jour à Aloisius )
Humm... Je suis devenu un élément de référence dans un système d'échelle... ça fait tout drôle . Je me sens fier, à côté de M Richter et Bell...

Plus sérieusement, dans quelle mesure le forum ne s'apparente il pas plutôt à un journal normal (pas intime) qui serait écrit par ses lecteurs, et ou chacun tiendrait sa ou ses rubriques de manière anarchique ? Je sais que je passe ici (et ailleurs ) de longues années de frustration à ne pouvoir commenter les âneries discours des journalistes devant plus de trois ou quatre personnes.
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Khronos : Je ne sais pas si tu touches à l'essence du forum, par contre je pense que tu décris assez bien (ce qui me semble être) ta propre pratique des forums (qui est, pour l'essentiel que j'en ai vu, une auto-réflexion sur sa propre pratique).

Citation:
Provient du message de Khronos
Bien sur, les termes "intime" et "collectif" peuvent sembler antinomiques quand on les applique aux écrits quotidiens publiés sur une durée "relativement longue" (de plusieurs mois à plusieurs années).
J'aime bien pinailler sur les détails.
Pourquoi tout le monde (du peu que j'ai lu du fil) semble voir dans le rapprochement une antinomie, un paradoxe ou une oxymore ?
Rien de tout cela.

Intime vient du latin intimus, superlatif de interior, et signifiant donc « ce qui est le plus en dedans ».
Collectif vient du latin collecta, participe passé substantivé de colligere (signifiant donc littéralement « relié ») et désigne (en second sens) une assemblée ou une réunion de personnes.

La question « le forum est-il un journal intime collectif ? » n'a rien d'antinomique, même au premier regard. Mais elle n'est pas neutre. En effet, elle suppose qu'il existe un esprit collectif capable de prendre conscience de lui-même et d'approfondir cette conscience jusqu'à atteindre le stade le plus profond, ne laissant ouverte que la question de savoir si le forum est ou non un moyen de cette prise de conscience.

Je pense que la réponse à la question est affirmative : oui, un forum permet à l'esprit collectif d'approfondir la conscience de lui-même jusqu'à l'intimité.
On pourrait peut-être argumenter en ce sens à partir de Hegel. Mais je vais arrêter là : parce que j'ai dit un gros mot, que le bac de philo est passé et que ça me semble trop éloigné de la vulgate des idéaux romantiques de la subjectivité au principe de la plupart des contributions égotiques de ce fil.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aron
Aron
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aron
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
... et que ça me semble trop éloigné de la vulgate des idéaux romantiques de la subjectivité au principe de la plupart des contributions égotiques de ce fil.
JOKER ! Je n'ai rien compris là.
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Citation:
Provient du message de Aron
JOKER ! Je n'ai rien compris là.
L'égotisme est la disposition à parler de soi. Une contribution égotique est donc un message où on parle d'abord de soi (parfois sous couvert de réponse à la question de départ).

L'idéal romantique de la subjectivité. Difficile de résumer en deux mots le Romantisme. Le Romantisme, au sens premier, est un très important mouvement littéraire du XIXème siècle. Un des thèmes principaux de ce mouvement est la subjectivité, l'importance du moi. Lamartine, un de ses plus illustres représentants disait par exemple : « Je n'imitais plus personne, je m'exprimais moi-même pour moi-même. Ce n'était pas un art, c'était un soulagement de mon propre coeur qui se berçait de ses propres sanglots ».

Vulgate désigne une version plus soft répandue dans le public. Le mot vient de versio vulgata qui désigne la traduction de la Bible en latin effectuée par Saint Jérôme (à une époque médiévale ou plus grand monde ne lisait l'hébreu, le grec ou l'araméen).

Est-ce que ça éclaire le sens de la phrase finale ? Ou je dois finir de préciser ?
Le problème, à mon avis, n'est pas tant celui du sens de ma phrase, que la signification qu'elle véhicule (car à l'opposé de l'idée qu'il n'y a pas de sujet autre qu'individuel).
Lien direct vers le message - Vieux
Moulinet00
Roi / Reine
 
Khrono
tu as beaucoup parle et enormement ecris....mais en fin de compte tu es comme tout le monde.......ce besoin d ecrire et ce besoin de ce mettre quelque part.ce besoin d observer...car tu observes.....ce besoin de juger sans juger..et peu importe dans quel forum.....
en effet.........je t ai tres bien compris Khrono.....ainsi que ce que tu as voulu nous demontrer, mais du fait que tu sois la toi aussi...je pense que c est aussi une partie de ton journal intime comme tu le nommes...........je pense qu ici ou ailleurs nous laissons tous un petit morceau de notre .."journal intime"..il suffit que nous devoilions nos idees...ou notre facon de parler pour que les autres puissent decouvrir ce petit morceau de nous.....mais moi au contraire de toi......je ne vois rien de dramatique a cela puisque tout en fin de compte reste virtuel.et va savoir..!!!! qui est qui.....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Darth Corwin
Darth Corwin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Darth Corwin
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
J'aime bien pinailler sur les détails.
Pourquoi tout le monde (du peu que j'ai lu du fil) semble voir dans le rapprochement une antinomie, un paradoxe ou une oxymore ?
Rien de tout cela.
Intime vient du latin intimus, superlatif de interior, et signifiant donc « ce qui est le plus en dedans ».
Collectif vient du latin collecta, participe passé substantivé de colligere (signifiant donc littéralement « relié ») et désigne (en second sens) une assemblée ou une réunion de personnes.
En fait, ça dépend du sens que Khronos a voulu accorder à sa proposition.
Bien que j'aime toujours à voir exhumées les racines latines - notamment parce que je pèche par ignorance dans le domaine, la plupart du temps, n'ayant fait qu'une seule misérable année de latin - mais les mots ont pris un sens propre en français : parfois différent, parfois identique, parfois multiple.
Si je regarde dans un dictionnaire contemporain, j'y vois qu'un des sens d'intime est "qui est tout à fait privé" et dans cette acception - qui est, de mon avis, celle que Khronos recherchait - l'antithèse a du sens (je fais exprès de changer de figure de rhétorique pour titiller votre tendance à pointiller ).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brianos
Brianos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brianos
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
J'aime bien pinailler sur les détails.
Moi aussi!

Citation:
Provient du message de Cæpolla
Pourquoi tout le monde (du peu que j'ai lu du fil) semble voir dans le rapprochement une antinomie, un paradoxe ou une oxymore ?
Rien de tout cela.
Oxymore est un nom masculin. Et puis, pour rester dans les figures de style: pinailler sur les détails, c'est un pléonasme.

*Sort*
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Cool
Oui, oxymore est masculin. Je vais me flageller pour faire pénitence.

Par contre pinailler sur des détails n'est pas un pléonasme. Pinailler signifie ergoter sur des choses insignifiantes. Alors que détail a un sens plus quantitatif que qualitatif et désigne d'abord une petite partie d'un ensemble.
On peut pinailler sur le point essentiel de l'objet de la discussion, car bien que central le point peut n'en être pas moins sans importance. Et on peut ergoter sur un détail de la plus haute importance. Pinailler sur un détail n'est donc pas un pléonasme.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 
@Caep' & Moulinet00:
>Je ne sais pas si tu touches à l'essence du forum, par contre je pense que tu décris assez bien (ce qui me semble être) ta propre pratique des forums

Pas tout à fait. Bien sur, et je ne le cache pas*, une partie de mes posts peut bien entendu se classer dans la catégorie "journal intime", je parle notamment des monologues formulés de manière une peu fermée et autres posts un peu massifs sans point d'interrogation.

Encore une fois je ne voulais mettre en évidence qu'une facette particulière des forums, facette qu'on expose presque tous à divers degrés, notamment dès qu'on touche à des sujets personnels. On voit bien que tu as raté tous mes commentaires RvR de DAoC petit(e) gourgandin(e)

Mais surtout, et de manière générale, je lurke bcp et j'évite de faire part de mes problèmes personnels et autres angoisses ("toujours existentielles, les angoisses" dirait Schiffres) . Pour mon post initial, j'ai donc énuméré un maximum de caractéristiques qui me semblaient établir le pont désiré, et si une partie recouvre ma propre pratique des forums, elle reste faible (et d'ailleurs là n'est pas le sujet).

Concernant l'antinomie "intime" & "collectif", mon idée de ces mots a parfaitement été exprimée par Corwin. En même temps jusqu'à la semaine dernière je pensais que "glauque" n'était qu'un synonyme de lugubre et pas une couleur alors bon...

>ça me semble trop éloigné de la vulgate des idéaux romantiques de la subjectivité au principe de la plupart des contributions égotiques de ce fil.
Là pour le coup je tique sur l'usage du mot "la plupart". Ce petit pronom flou qui fait la joie des trolleurs de masse aurait tendance, juxtaposé à "égotique"** qui après tout n'est pas loin des notions plutôt péjoratives d'égoisme et de culte excessif voué à sa personne, à me chagriner un peu, moi qui était plutot satisfait de la densité d'opinion du thread. ouaf.

@Aloïsius: C'est intéressant que de vouloir éliminer "intime" du titre. A vrai dire le mot était là pour rapprocher deux phénomènes, il faudrait effectivement inventer un mot pour décrire sinon ces forums, du moins cet aspect d'eux qui encourage une certaine propension à confier des choses privées à une foule anonyme. Si je tiens mordicus au mot "intime" c'est que je suis persuadé que des choses qui sont écrites sur ce forum ne sont pas pour autant dites aux premiers concernés (ex: "dois je la quitter ?")

Khro
---
* "si personne n'est interpellé par cette question alors ce post aurait mieux fait de partir dans mon journal intime"
** spa dans le Robert 2002 ça

[Edit] wala, lien ** rajouté ^^
Lien direct vers le message - Vieux
TMQT
 
Citation:
Provient du message de Khronos
("toujours existentielles, les angoisses" dirait Schiffres)
t-t-t

Tout au plus dirait-il qu'il s'agit là d'un mot élégant pour anxiété, petite pique accompagnée je l'imagine fort volontiers de quelques signes d'angoisse, et sans doute conclurait-t'il sur le fait que tout le monde est angoissé, surtout les névrosés, et qu'en particulier tout le monde est névrosé



(Merci LooSHA )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brianos
Brianos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brianos
 
Citation:
Provient du message de Cæpolla
Oui, oxymore est masculin. Je vais me flageller pour faire pénitence.

Par contre pinailler sur des détails n'est pas un pléonasme. Pinailler signifie ergoter sur des choses insignifiantes. Alors que détail a un sens plus quantitatif que qualitatif et désigne d'abord une petite partie d'un ensemble.
On peut pinailler sur le point essentiel de l'objet de la discussion, car bien que central le point peut n'en être pas moins sans importance. Et on peut ergoter sur un détail de la plus haute importance. Pinailler sur un détail n'est donc pas un pléonasme.
Pinailler: Critiquer, ergoter sur des questions de détail, sur des riens ; perdre du temps par souci de perfection. (Petit Larousse Illustré 1995)
Enfin bon, je...pinaille!


Sinon, sur le fond, je suis d'accord avec Khronos (dont j'aimerais qu'il nous dise pourquoi il a repris son ancien pseudo).


[edit pour le message du dessous parce que bon, c'est vrai quoi, on va pas flooder pour du pinaillage]: Moi, bluffer? Ah non! J'en appelle à la confirmation de personnes qui possèdent Le Petit Larousse Illustré 1995!
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Cool
Citation:
Provient du message de Khronos

** spa dans le Robert 2002 ça
Tu vas dire que c'est idiot, mais c'est ce passage qui m'intrigue le plus dans ton message. Une note qui ne correspond à aucun appel de note dans le texte (s'il existe, je ne le vois pas). A quoi cela fait référence ?

Sinon, je ne crois pas avoir lu tes messages sur le RvR. Par contre je me souviens d'un ou deux sur le forum DAoC où tu t'interrogeais sur les MMORPG, leur pouvoir de séduction et autres thèmes liés. C'est ce que je voulais dire : tes messages, celui-ci compris, tournent souvent autour d'un besoin de réfléchir sur ce que tu fais.

Tu as raison pour le lien égoïsme-égotisme. Egotisme en français est une reprise de l'anglais egotism lui-même crée pour traduire le français "égoïsme". Par contre, sur le caractère péjoratif, cela dépend. Dans mon intention cela restait neutre. Pas d'intention de troller comme tu m'en suspectes : dans le cas contraire, j'aurais fait un effort pour être moins abscons. Un troll que personne ne comprend n'est qu'un pétard mouillé.

Citation:
Provient du message de Brianos-ex Demiosien
Pinailler: Critiquer, ergoter sur des questions de détail, sur des riens ; perdre du temps par souci de perfection. (Petit Larousse Illustré 1995)
Enfin bon, je...pinaille!
Pinaillage ou... bluff ?
J'ai une édition du même Petit Larousse illustré, mais de... 1988. Elle donne pour définition : "Chicaner, ergoter sur des riens". Ce qui correspond assez à ce que je disais : pinailler c'est ergoter sur des points sans importance (ce qui est différent d'ergoter sur des points de détails). Mais peut-être que la définition a été remaniée depuis.
C'est chouette de pinailler sur "pinailler" quand même, non ?
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Le forum: un journal intime collectif ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h47.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite