JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 656 (sites) | 1135 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Pourquoi fumer du canabis ? RSS
   
Fil fermé
Partager Outils Rechercher
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Kodha
serieusement c'est quoi les méfaits du cannabis ?
j'en vois pas trop si je compare avec d'autres produits psychotropes.
Pourquoi le comparer à d'autres produits ?
Ce n'est pas parce que d'autres substances légales tuent, qu'il est nécessaire d'en rajouter une autre

- dépendance
- création d'un état second permanent chez les grands fumeurs
- maladies pulmonaires (amphisème je crois, mais je ne suis plus sûr)
- les goudrons contenus dans le cannabis sont aussi toxiques que ceux de la cigarette, même si en quantité moindre
- perte de la motivation

Il y en a d'autres, mais si tu en as le courage, tu les retrouveras toutes sur d'autres posts antérieurs
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Zettai
Zettai [BkZ]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Zettai
 
.
Citation:
moi ce qui me choque le plus dans le discours des fumeurs c'est le fait qu'ils pensent pour beaucoup, que le cannabis n'est pas toxique et qu'il n'entraine pas de dépendance...
moi ce qui me choque le plus dans le discours des non fumeurs de shit c'est bien le fait qu'ils pensent pour beaucoup, que le cannabis entraine une dépendance systématique.
la toxicité du cannabis est relative aussi, quand on voit ce k'il y a dans l'eau qu'on boit ou meme dans la bouffe qu'on mange ( sel, produit chimique agent de saveur ...) et aussi dans l'air qu'on respire.
c'est bien gentil de dire que le cannabis provoque le cancer mais le sel de tes aliments provoque des problemes cardiovasculaire, le plomb dans ton eau provoque le saturnisme etc .
l'oxygene que tu respires oxyde tes cellules et provoque le vieillissement fin bref
le resultat final est le meme a la fin : tu creves.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Moutton
Moutton
Alpha & Oméga
 
Avatar de Moutton
 
Fumer c'est mal.
L'alcool c'est mal.
Ce sont tes ennemis.

Mais comme dit la Bible (c'est pas n'importe quoi non plus) : Il faut aussi que tu aimes tes ennemis.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de funambul
funambul
Roi
 
Avatar de funambul
 
moi ce qui m'étonne quand je voit les réponses c'est que des qu on parle de cannabis. Il y a une association avec jeunes rebelles
et toutes les conneries qui vont avec.


pour ma part je connais des parents, des profs, des jeunes, des vieux, des grands parents etc .... qui consomment. Donc je vois pas trop prq ont fait ce rapprochement.

C'est clair que les jeunes qui fument sont plus nombreux mais j ai l impression qui y a le syndrome "cité" ---> jeune rebelle
qui fume. c est depuis sarkozy ??

je suis belge, la legislation en belgique est assez cool sur se sujet
si on est majeur. Je pense que consommer ou pas c est une liberté individuelle. je ne critique pas les gens qui ne fume pas ni ceux qui fument. Apres tous chacun sa croix

pour ma part moi je vois ca comme un bon verre de vin de temps en temps apres avoir bien mangé. L'accompagnement avec le petit café quoi.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Kodha
.

moi ce qui me choque le plus dans le discours des non fumeurs de shit c'est bien le fait qu'ils pensent pour beaucoup, que le cannabis entraine une dépendance systématique.
la toxicité du cannabis est relative aussi, quand on voit ce k'il y a dans l'eau qu'on boit ou meme dans la bouffe qu'on mange ( sel, produit chimique agent de saveur ...) et aussi dans l'air qu'on respire.
c'est bien gentil de dire que le cannabis provoque le cancer mais le sel de tes aliments provoque des problemes cardiovasculaire, le plomb dans ton eau provoque le saturnisme etc .
l'oxygene que tu respires oxyde tes cellules et provoque le vieillissement fin bref
le resultat final est le meme a la fin : tu creves.
euh...
bon, j'abandonne le débat avec toi, je crains que l'on n'aille nulle part comme ceci sauf peut-être si tu réponds à cette question :
pourquoi rajouter à la longue liste de ce qui nous tue, un autre produit ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Yeril
Yeril
Alpha & Oméga
 
Avatar de Yeril
 
Citation:
Provient du message de Sym
Mauvais pour la condition physique (avouez vous apprend qqchose là hein ) donc vois pas l'intérêt d'en fumer.
meuh non c'est très bon pour la condition physique, d'ailleurs, le cannabis est considéré comme produit dopant
Il m'arrive de fumer un joint très occasionnellement avec des amis comme certains prennent un apéro. Pour les premiers, ben comme pas mal de monde de mon âge j'ai fait mon service militaire . Je préfère les effets du joint que ceux de l'alcool. Enfin au milieu de toutes les autres drogues "officielles" (clops, café, alcool,...), c'est la seule qui a été autorisée par le médecin à mon amie en raison de ses problèmes de coeur.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de noodles
noodles
Alpha & Oméga
 
Avatar de noodles
 
supprimons cigarette, alcool, café, sucre, sel, insecticide, voiture, avion, bateau, sous-marin, armes, animaux sauvages, pesticide, terroriste, militaire, américain, gaz, vieillesse, viande, oeuf, trottoir, arbre....
__________________
Hanny, je t'aime mais je devais changer ma sig. :')
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Wadleight
meuh non c'est très bon pour la condition physique, d'ailleurs, le cannabis est considéré comme produit dopant
Il m'arrive de fumer un joint très occasionnellement avec des amis comme certains prennent un apéro. Pour les premiers, ben comme pas mal de monde de mon âge j'ai fait mon service militaire . Je préfère les effets du joint que ceux de l'alcool. Enfin au milieu de toutes les autres drogues "officielles" (clops, café, alcool,...), c'est la seule qui a été autorisée par le médecin à mon amie en raison de ses problèmes de coeur.
EUH...
C'est quoi les problèmes cardiaques de ton amie ? parce que l'un des principaux effets secondaires du cannabis, reconnu par TOUS (c'est important), c'est une tendance à la tachycardie (pas bien méchante, mais dans les cas de pathologie cardiovasculaire...)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de spl33n
spl33n
Alpha & Oméga
 
Avatar de spl33n
 
Dépendance et tolérance


Le cannabis peut entraîner une dépendance psychologique. Selon les estimations, environ la moitié des gros utilisateurs acquièrent une dépendance de ce type[237]. Lors d’une étude réalisée en Allemagne, un répondant sur cinq a admis avoir consommé fréquemment ou très fréquemment une quantité de cannabis supérieure à celle qu’il voulait utiliser[238]. La tendance à acquérir une dépendance physique n’est que faible, ce qui a été établi lors d’expériences animales consistant à administrer un antidote (antagoniste du récepteur SR 141716A) après administration chronique de cannabis et à observer les symptômes de sevrage[239]. Un sevrage brutal chez des sujets humains après une consommation quotidienne lourde entraîne des symptômes de sevrage neuro-végétatifs, notamment des nausées, de la transpiration, des tremblements, une insomnie et une perte d’appétit[240], [241]. Ces symptômes régressent après une nouvelle administration de cannabis, observation qui corrobore l’acquisition d’une dépendance[242].

Le profil de dépendance est classé par l’Organisation mondiale de la santé comme un type distinct de dépendance appelée dépendance de type cannabinoïde. L’apparition d’une tolérance est associée à des transformations pharmacodynamiques. L’administration chronique de THC réduit en fait le nombre de sites de liaison des récepteurs[243], même si ce phénomène semble réversible[244]. La tolérance à l’égard des effets fonctionnels et psychologiques du THC observée lors des expériences animales a également été établie chez les êtres humains, mais elle n’incite pas le consommateur à accroître la dose de cannabis[245], [246].

L’acquisition d’une tolérance a été clairement établie en ce qui a trait aux sautes d’humeur, à l’augmentation du rythme cardiaque et à l’atteinte des fonctions psychomotrices. Les circonstances dans lesquelles la tolérance et la dépendance apparaissent, c’est-à-dire à des doses élevées de THC pendant une longue période, ne correspondent pas à l’utilisation récréative largement répandue du cannabis, et c’est pourquoi ces propriétés du cannabis ne constituent pas nécessairement un problème grave.

L’existence d’un syndrome de dépendance au cannabis chez certaines personnes ayant une consommation importante et prolongée peut être déduite à partir des données sur la prévalence et des caractéristiques des personnes qui demandent l’aide d’un professionnel pour renoncer au cannabis, des études d’observation des problèmes déclarés par les consommateurs à long terme de cannabis faisant partie d’échantillons non traités, et des recherches cliniques sur la validité du syndrome de dépendance au cannabis figurant dans le « Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux », 3e édition (DSM-III-R) (American Psychiatric Association, 1987) et d’autres systèmes de classification.

Les études sur les critères diagnostiques de la dépendance à une substance appuient directement la validité d’un syndrome de dépendance au cannabis. Kosten et al.[247] ont tenté de déterminer dans quelle mesure les troubles de dépendance à une substance psychoactive figurant dans le DSM-III-R pour l’alcool, le cannabis, la cocaïne, les hallucinogènes, les opiacés, les sédatifs et les stimulants constituaient des syndromes. Les données concordaient en faveur d’un syndrome unidimensionnel de dépendance pour l’alcool, la cocaïne et les opiacés. Les résultats étaient plus équivoques dans le cas du cannabis. Une analyse des composantes principales (ACP) a indiqué que la dépendance au cannabis était tridimensionnelle : (1) compulsion – tel qu’indiqué par la réduction des activités sociales attribuable à la consommation de la drogue, la préoccupation à l’égard de cette consommation, l’abandon des autres intérêts et une consommation plus grande que souhaité; (2) incapacité à s’arrêter – tel qu’indiqué par l’incapacité de réduire sa consommation, la reprise rapide après une période d’abstinence et la tolérance aux effets de la drogue; (3) sevrage – tel qu’indiqué par les symptômes de sevrage, la consommation de cannabis pour soulager les symptômes de sevrage et l’utilisation continue malgré les problèmes.

Ce sont les personnes qui consomment du cannabis quotidiennement pendant des périodes allant de quelques semaines à quelques mois qui risquent le plus de devenir dépendantes[248]. Lors de l’étude « Epidemiological Catchment Area (ECA) », qui comportait des entrevues directes auprès de 20 000 Américains dans cinq villes[249], environ la moitié de ceux qui consommaient une drogue illicite de façon quotidienne répondaient aux critères du DSM-III touchant l’abus de substance ou la dépendance à une substance[250]. Kandel et Davis[251] ont évalué les risques de dépendance chez les personnes consommant presque quotidiennement du cannabis (selon des critères adaptés du DSM-III) à un sur trois.

Les risques d’acquisition d’une dépendance chez les utilisateurs moins fréquents sont beaucoup moindres. Dans l’étude ECA, 20 pour 100 de ceux qui avaient utilisé une drogue illicite plus de cinq fois répondaient aux critères de consommation abusive et de dépendance, à un moment ou à un autre de leur vie. La « National Comorbidity Survey (NCS) », enquête réalisée dans la population entre 1990 et 1992 en vue d’évaluer la comorbidité (lien avec une pathologie) entre la consommation d’une substance et des troubles non reliés à la consommation, et d’effectuer d’autres comparaisons structurées du potentiel de dépendance du cannabis par rapport à celui d’autres drogues[252], a indiqué que les risques de dépendance au cannabis sont probablement davantage apparentés à ceux de l’alcool qu’à ceux du tabac et des opiacés.

La dépendance se situe en majeure partie, à un niveau psychologique aparemment.
Mais une vraie question: l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques (tant physiques que psychiques) en France est-elle envisageable?

Et pour répondre à ta question lyn, il est déjà bien présent.

Pour Sym: un français est devenu médailler d'or aux JO de je-sais-plus-quand. Il a failli perdre sa médaille, les examens pour vérifier s'il ne s'était pas dopé ont montré qu'il s'était claqué un joint la veille de la compét'.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Voorock
Voorock [GW]
Roi
 
Avatar de Voorock
 
Non, la solution c'est de se faire couper bras et jambes et vivre dans une pièce capitonnée et encore tu peux te recevoir une météorite sur la tête
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khorram
Khorram
 
Avatar de Khorram
 
j'ai l'impression de voir des enfants se défendre après avoir fait une bêtise en prenant pour seul argument le fait le shit est nocif que leurs camarades font pire.

Ok, l'alcool est, lui aussi dangereux
Ok, la clope tue

Ce sont des exutoires qui, à un moment de nos vies, nous donné l'illusion d'être d'une quelconque utilité.

Mais arrêtez vous discours à deux balles sur le fait que le cannabis, nc'est pas si dangereux que ça.
Je vous rappelle au passage que la fabrication de ce que vous fumez met à contribution des milliers d'enfants et remplit les poches de personnages qui n'ont pas de scrupules à commercialiser des armes (bon ok yen a qui les font pousser chez eux, pour eux j'ai rien dit )

le shit est nocif et induit une dépendance, 'est un fait constaté. Après que certaines personnes arrivent à en faire un usage ponctuel et contrôlé, cela ne change pas le fond du problème.

D'un autre côté, chacun fait ce qu'il veut et je ne jugerais jamais quelqu'un parce qu'il allume un joint devant moi. Par contre, le jour où j'aurai des enfants, gare à celui qui leur en proposera (je sais ya peu de chance que je sois au courant mais vaut mieux pour la pourriture qui tentera de mettre mon fils ou ma fille dans cette m***)...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Spleen, Sa Race
Et pour répondre à ta question lyn, il est déjà bien présent.
Quand bien même il est très présent, est-ce une raison pour que son usage devienne légitime ? Et n'est-il pas encore temps d'essayer de freiner l'usage de cette drogue ?
L'état lutte à sa manière contre la cigarette en augmentant très fortement la taxe dessus ; ne peut-il tenter de bloquer la consommation de cannabis en France, sans pour autant passer par sa légalisation ou dépénalisation ?
Franchement, je doute énormément des avantages que l'on tirerait de la légalisation du cannabis
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de noodles
noodles
Alpha & Oméga
 
Avatar de noodles
 
l'état en retirerait des sommes de fric impressionnante
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de spl33n
spl33n
Alpha & Oméga
 
Avatar de spl33n
 
Franchement, depuis que Sarko a lancé sa politique anti-cannabique, j'ai jamais vu autant de joints dans Paris.
Au niveau de la légalisation, y'a déjà un pays cobaye il me semble. Je n'ai jamais eu vent de débordement pour ma part.

Mais je me demandes une chose, admettons qu'on puisses cultiver légalement son canna en France, ce que vous évoquez Lyn et Khorram, tout cela ne serai t-il pas voué à disparaître? Chacun pouvant produire sa propre herbe de qualité contrôlée. Après il faut aussi éduquer sur la consommation, tant en bien qu'en mal (et pas seulement au niveau du canna d'ailleurs).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Khorram
D'un autre côté, chacun fait ce qu'il veut et je ne jugerais jamais quelqu'un parce qu'il allume un joint devant moi. Par contre, le jour où j'aurai des enfants, gare à celui qui leur en proposera (je sais ya peu de chance que je sois au courant mais vaut mieux pour la pourriture qui tentera de mettre mon fils ou ma fille dans cette m***)...
Pour avoir déja été confronté à des dealers peu scrupuleux, voire même complètement crapuleux (racaille de banlieu, au QI frôlant le zéro absolu et aux armes à feu fort impressionnantes), je crois que le problème n'est pas si facile à résoudre dans certains cas... j'ai un jeune frère qui a vraiment mal tourné pendant un certain temps, et qui c'est arrangé pour que le domicile parental devienne le lieu incontournable du trafic de drogue dans mon ancien quartier, je peux t'assurer qu'il n'y a rien à faire, si ce n'est fuir
Lien direct vers le message - Vieux
Fil fermé
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Pourquoi fumer du canabis ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 14h07.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite