JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 442 (sites) | 934 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [ SNCF ] : Les raisons d'intégrer cette belle famille RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Kurgorn
Kurgorn
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kurgorn
 
J'espère pour la SCNF qu'ils feront pas grève aujourd'hui sinon je vais incendier la Gare de Toulouse
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Qu'un Oeil
Qu'un Oeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Qu'un Oeil
 
Citation:
Provient du message de Silva
Pour la SNCF ou la Poste, la privatisation pointe le bout de son nez de toute façon ( de part l'Europe ). Je ne vois pas ce qui pourrait faire changer d'avis l'europe, sauf si le cas anglais sert d'exemple
Même sans tomber dans le cas extrême de la Grande Bretagne, lorsque la SNCF ne desservira plus 3 fois par jour Tripatouilli les Oies, lorsque l'on n'aura plus que des TGV Paris-Lyon Ultra rentable, je prédit un certain nombre de grincements de dents.

Pour les dessertes type banlieue, on retrouvera le même type de monopole que la SCNF mais au niveau régional, c'est très exactement ce qu'il se met en place actuellement où les régions achètent leur propre matériel roulant.

Citation:
J'espère pour la SCNF qu'ils feront pas grève aujourd'hui sinon je vais incendier la Gare de Toulouse
J'appelle les pompiers tout de suite parce que c'est mal parti là, malheureusement ( le malheureusement n'engage que moi)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de MiaJong
MiaJong [Phoe]
Alpha & Oméga
 
Avatar de MiaJong
 
Larmes:

Citation:
Cela veut simplement dire que parmi les gens concernés et renseignés, il y en a qui ne sont pas d'accord avec ce qui se passe actuellement... C tout...
Si j'avais mis un point d'interrogation à ma question c'est bien que je voulais une précision.
Sur ce que tu dis au dessus, on est d'accord. Dans la fonction publique comme ailleurs, toutes les tendances politiques sont représentées, y compris les plus extrèmes. Par contre je ne sais pas si les % reflètent ceux de la population.

En plus, parmi les gens d'accord pour s'opposer aux projets, certains ne le sont pas sur les moyens mis en oeuvre..
C'est donc très varié c'est certain.
Pour ma part je n'irais pas faire d'actions extrèmistes, quelle que soit la situation, même si je m'oppose farouchement à ce que veut nous faire avaler le gouvernement.

Citation:
Ce n'est pas vraiment un choix... De toute façon, privé ou public, tu dépend tj de l'Education Nationale alors tu sais...
Certes mais les conditions de travail ne sont pas les mêmes, ni l'"idéologie" en quelque sorte.
Quand tu travailles dans le privé en tant que prof (institutrice je ne sais pas), tu dépends uniquement de ton établissement concernant tout ce qui est autre que le salaire et les programmes à appliquer. Et cet établissement donc, décide de tout le reste (moyens pour éduquer / enseigner, il peut aussi rajouter des matières il me semble...). Du coup chaque établissement privé est indépendant des autres.
Pour le publique, ce n'est pas le cas, puisque chaque établissement doit se conformer aux règles telles qu'elles sont définies dans les BO.

Personnellement, la vision que j'ai de mon métier va de paire avec le fait que j'enseigne dans le publique.
Ce n'est pas parce que tu dépends du même ministère que tout est pareil. Même si j'envisage un jour de quitter mon métier, je n'irais jamais enseigner dans le privé, c'est sur.

De plus, je ne sais pas pour les institutrices, mais pour les profs du secondaire, les concours sont séparés (CAPES = publique, CAPEPS = privé il me semble).
Donc si, c'est un choix, tu le fais en connaissance ce cause dès que tu t'inscris à ces concours (encore une fois je ne sais pas si c'est pareil pour les institutrices).

Du coup, hop, je rebondis juste sur le tissus d'inepties quotées par Aarmedian, juste sur la dernière phrase qui me fait rire :

Citation:
Enfin, sur les 13 meilleurs lycées parisiens sur le résultat au bac, 11 sont .... privés.
Même si ces chiffres étaient vrais (ce dont je doute mais passons), ils expriment à eux seuls la différence public / privé.
Je rappelle quand même que les gens qui veulent inscrire leur enfant dans le privé payent pour cela, et l'établissement "recrute" qui il veut (que ce mot est terrible quand on parle d'enfant).
Dans le public, les établissements doivent accueillir tout le monde (en tout cas ceux de leur zone).

Alors forcément, si j'avais le pouvoir de choisir moi aussi les élèves que j'ai, j'aurais certainement 100% de réussite au bac sans soucis..

Heureusement pour les statistiques du privé, les élèves qui posent le plus de problème sont généralement issue de familles très défavorisées. Ces élèves n'iront donc pas pourrir les beaux chiffres des beaux établissements privés puisque leur famille n'auront pas les moyens de les y inscrire. Ouf...

Pour le reste, je vous renvois au Monde Diplomatique de ce mois-ci, dont un article résume à peu près tout ce qu'il faut savoir sur les dangers des réformes actuelles ; et surtout sur la vision a plus grande échelle de l'avenir.

Pour Samsagace:

Je ne pense pas qu'un forum soit là pour convaincre les gens qu'on a raison ou tort, ou pour dire qu'une opinion est meilleure qu'une autre (sauf dans des cas vraiment extrèmes).

Il n'y a pas à être frustré parce que untel n'est pas d'accord avec toi, et qu'il ne l'est toujours pas après 500 posts de ta part, où tu auras déployé toute ton argumentation.

Par contre, ce qui est plus gênant je trouve, c'est que la plupart des arguments déployés par les contradicteurs soient repris plus tard, alors même qu'on a prouver qu'ils étaient faux.
Il suffit par exemple de regarder le post tout récent d'Aarmedian, qui nous quote des stupidités qui sont à peu près équivalentes au post initial de ce thread. Soit il n'a rien lu de ce qui a été dit avant ; soit il a lu mais ressort les mêmes arguments sans prendre la peine de se dire "à mais ça ça a déjà peut -etre été infirme ou confirmé", et on n'en sort pas...

C'est vraiment ce qui m'énerve, personnellement.

Les clichés sont tenaces, et je pense que la plupart les ressorte parce que ça fait du bien de se croire victime, de penser qu'eux n'ont rien, mais que les autres ont tout.
Alors c'est la mode, on tape sur les fonctionnaires sans penser un seul instant à s'informer (il n'y a qu'à voir le nombre de mail poubelle du genre du post initial de ce thread qui se passe de main en main pour en être convaincu).

Personnellement quand j'essaie de discuter, je ne vais pas prendre à priori mon interlocuteur pour un imbécile, et je ne vais pas supposer à priori qu'il me raconte des craques.
Je vais essayer de débattre sur les faits qu'il m'aura livré autrement qu'en disant "je ne te crois pas".

Malheureusement, c'est la façon de discuter de certains ici, et c'est ce qui me gêne moi...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Larmes
Larmes
Alpha & Oméga
 
Avatar de Larmes
 
Citation:
Provient du message de MiaJong
Sur ce que tu dis au dessus, on est d'accord.
On va finir par y arriver !

Citation:
Provient du message de MiaJong
Pour le publique, ce n'est pas le cas, puisque chaque établissement doit se conformer aux règles telles qu'elles sont définies dans les BO.
De source sure , c'est assez blanc bonnet et blanc bonnet... Il y a qd même pas mal de liberté offerte aux établissement public ( l'exemple de ta classe informatique, ou musique par ex non ? ). Cela dépend des mairies pour les sous et du bon vouloir / motivation de l'équipe pédagogique...

Citation:
Provient du message de MiaJong
Personnellement, la vision que j'ai de mon métier va de paire avec le fait que j'enseigne dans le publique.
Ce n'est pas parce que tu dépends du même ministère que tout est pareil. Même si j'envisage un jour de quitter mon métier, je n'irais jamais enseigner dans le privé, c'est sur.
Ca, chacun ses choix !
Je pense qu'au fond, école publique et privé, cela revient au final à enseigner à des enfants... Si eux s'y retrouvent, le reste...

Citation:
Provient du message de MiaJong
De plus, je ne sais pas pour les institutrices, mais pour les profs du secondaire, les concours sont séparés (CAPES = publique, CAPEPS = privé il me semble).
Concours séparés mais quasi identique et délivré par la même institution... Pquoi deux concours alors ? Ca... Joker ! ( si tu passes celui du publique, tu dois passer 8 ans dans le publique avant de changer si tu veux, c tout ce que je sais )

Citation:
Provient du message de MiaJong
Dans le public, les établissements doivent accueillir tout le monde (en tout cas ceux de leur zone).
Hum.. Ehm... Il y a aussi des lycées publiques qui prennent leurs élèves sur dossier... Tu habites à coté, tu as un mauvais dossier, tu vas voir ailleurs...

Comme pour les sous... L'idée que l'on se fait du privé ( école pour "petits riches" ) est parfois complètement fausse. Il y a aussi de nombreuses écoles privées qui s'installent dans les lieux "défavorisés" ( j'aime po du tout ce mot moi non plus ) et qui tente d'aider au mieux les enfants que le publique a gentiment poussé dehors... ( De plus, les tarifs du privé sont souvent basé sur le coef familial, et donc, plutot juste "socialement parlant).

Je pense que là encore, rien n'est blanc ou noir !
Mais... On s'égare là !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mr_efbie
Mr_efbie
Dauphin
 
Avatar de Mr_efbie
 
Pour ce qui est de la SNCF j'avoue que je connais pas la situation étant donné que je vis en belgique. Par contre les grèves de l'enseignement en france, j'essaie de comprendre les raisons.

Point de vue salaire, les enseignants francais ne sont surpassés que par l'autriche dans les pays de L'OCDE.

point de vue nombre d'heures de cours, les enseignants francais ont sont surpassés par tous les pays de l'OCDE sauf la suède, la finlande, l'italie et la norvege.

Le nombre de prof par élèves est le plus élevé d'europe.
(Voir du monde, mais la je suis pas sur. )

Le métier d'enseignant est pas facile quand on tombe sur une sale classe. Mais de toute façon les enseignants francais ont je pense pas a se pleindre plus que les autres, et surtout pas a empecher les élèves de passer leurs examens.

Quand a l'augmentation de l'age des retraites, ça se passe dans tous les pays, et c'est normal, L'espérance de vie a fortement augmenté par rapport aux époques ou l'age de la retraite a été déterminé. Mais bon c'est toujours les memes secteurs qui font la grève et ce au détriment de tout le monde.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Qu'un Oeil
Qu'un Oeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Qu'un Oeil
 
Citation:
Provient du message de Mr_efbie

Point de vue salaire, les enseignants francais ne sont surpassés que par l'autriche dans les pays de L'OCDE.



Et hop encore une contre vérité sans source.

En France un professeur du secondaire en début de carrière se situe dans une moyenne basse en Europe. En fin de carrière, tout juste dans la moyenne européenne.

Mes sources?

Courrier international numéro 657 du 5 au 11 juin 2003 page 43 le tableau en bas à droite.....................
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mr_efbie
Mr_efbie
Dauphin
 
Avatar de Mr_efbie
 
Moi c'est selon le dernier rapport de L'OCDE concernant l'enseignement. Il faut dire que c'est la paye par heure de travail.
Alors évidemment vu qu'ils ont très peu d'heures de cours, ils sont moins payés au mois. Mais en rapport heure de cours donnés / paye ils sont dans les premiers.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Qu'un Oeil
Qu'un Oeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Qu'un Oeil
 
Citation:
Provient du message de Mr_efbie
Moi c'est selon le dernier rapport de L'OCDE concernant l'enseignement. Il faut dire que c'est la paye par heure de travail.
Alors évidemment vu qu'ils ont très peu d'heures de cours, ils sont moins payés au mois. Mais en rapport heure de cours donnés / paye ils sont dans les premiers.
J'ai fouillé le site de l'ocde, je n'ai rien trouvé de probant si tu pouvais donner un lien ou une référence ce serait sympa, merci
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mr_efbie
Mr_efbie
Dauphin
 
Avatar de Mr_efbie
 
C'est dans un cours, déso.
Lien direct vers le message - Vieux
ValoOz
Dauphin
 
Citation:
Provient du message de Hannibal da GimpZor
Par contre si un jour ca arrive, je defile avec eux rien que pour voir les CRS se prendre une grosse branlée a la loyale
Je serai juste a coté pour prendre les photos
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Loekit
Loekit
Alpha & Oméga
 
Avatar de Loekit
 
Rhaaaa, que j'aime lire ces sujets, ou l'on se retrouve entre moutons.

Jpense que pas mal de gens devrait faire un peu gaffe à ce qu'il entendent/lisent (bref, à toutes leurs sources d'informations) et tenter de les relativiser un peu...
C'est pas parce que PPDA à dit tel truc au JT de 20h qu'il faut le prendre pour parole d'évangile. Et y a pas que PPDA d'ailleurs... Ils disent ce qu'ils veulent et vous donnent aux infos la tournure et donc la signification qu'ils veulent. C'est bien souvent à cent lieues de la réalité.



Pour avoir un père qui travaille à la SNCF (dont les employés, rappelons le, ne sont pas des fonctionnaires mais un statut à part et différent, il faut le savoir) et ma mère qui travaille dans le privée je peux voir un peu comment ça marche.

Donc ce que dit Qu'un Oeil à propos de ses horaires de travail est du réel et du vécu pour ma part (enfin mon père l'a vécu donc moi par procuration). Ne pas savoir comment on travaille 2 jours à l'avance est une réalité pour les agents de réserve dont il fait partie et celà pour quelle compensation ? Une petite prime mensuelle.
Les alternances de 6 jours 1 repos comme les appellait mon père (6 jours de travail, toujours sans le savoir à l'avance ! puis 1 jour de repos SEC) pendant 20 ans faut le vivre pour savoir ce que c'est. Et pas de samedi/dimanche à la maison qui tienne. Effectivement, il y a là une prime pour les dimanche ou jours fériés... Mais quelle prime ! Encore quelque chose de ridicule.
Comment voulez vous prévoir quelque chose dans de telles conditions. Emmener ses gosses chez le coiffeur est un calvaire et faut limite poser congé... Ne parlons pas des entrainements de foot le mercredi et les matchs le samedi... on peut pas compter sur papa pour nous y emmener il travaille. Ah bein non, en fait il travaille pas Mercredi, il pourra m'emmener. Tiens, coup de téléphone Lundi, mon papa travaille finalement le mercredi. Va encore falloir que je me débrouille.

J'ai passé 20 ans de ma vie à ne voir mon père que de rares heures dans la semaine, celui ci n'ayant au maximum qu'une fois par mois son week end (enfin, plutot Un des jours de week end) à la maison. Faut pas croire qu'avec des horaires du style 14-->22 je le voyais le matin... j'étais à l'école moi ! Et oui, il a maintenant changé et est passé au "confort" d'un roulement en matiné/soirée (5H30-->13H30 ou 14H20-->22H20), perdant sa ridicule prime de réserve et ne travaillant plus les week end. Il dort un peu mieux et peu enfin savourer ses week end et prévoir quelque chose à faire avec sa famille.

Mais c'est de courte durée, puisque le poste va changer et mon père va devoir retravailler les week end et les jours fériés.

Ah oui, les jours fériés ! Il est à la maison les jours fériés maintenant (enfin, pour quelques temps encore... après il retombe dans la galère) mais pendant les 20 précédentes années, fallait pas rêver...

Remarquez, il avait quand même le choix entre être en repos à noël ou à nouvel an (bein oui, un seul des deux...).
Et travailler le premier janvier à 4H du matin (et oui, les premiers du mois fallait faire des bilans de caisse où je ne sais plus quoi donc commencer le boulot quelques heures plus tôt) ça le fait moyen pour ne serait-ce que fêter ce passage avec les gosses... Au lit à 22H !

Oui, il a des primes, effectivement. Toutes plus misérables les unes que les autres, mais elles lui permettent à peine de se hisser au niveau du salaire d'un employé de bureau moyen. C'est bien joli... mais ces primes ne jouent pas sur sa retraite, qui sera calculée sur son "traitement de base". Et là, ça fait mal.



Donc oui, il a des avantages. Je ne paye pas le train pour faire mes études, et j'ai droit à un certain nombre de voyages gratuits par an (et sinon, je paye 10% du billet). Mais ce n'est valable que jusqu'à la fin de mes études. Mais loin de moi l'idée de ma plaindre à ce sujet.

Il a aussi la sécurité de l'emploi, oui. C'est bien, on risque pas de se retrouver un jour à la rue, mais c'est pas la fortune non plus.

Il y a le fameux CE (comité d'entreprise). Wahouuu, les jolis cadeau du père noël SNCF !!! Sérieusement, quand je vois les trucs ça fait honte... Ma petite soeur y a encore droit... elle ne sait quoi choisir tellement le choix est génial (Elle hésite entre un sac de couchage au rabais et une lampe de chevet "Tokai" [désolé pour la marque]).
On a la possibilité d'avoir des tickets pour louer des cassettes vidéos/DVD dans un vidéo club pour moins cher... mais faut avoir les moyens de se payer ce genre d'extra.
Bref, rien de mirobolant.

La sécu SNCF, bien pratique faut pas le nier, mais faut une mutuelle à côté quand même.

Et la retraite au bout de 37 ans et demi (si je me trompe pas).

Bref, je pense que je fais passer là quelque chose qui se rapproche plus de la moyenne de la SNCF que les conducteurs TGV... Mon père n'est pas encore à plaindre, il y a bien plus bas que lui.




Et à côté ma mère qu'est comptable dans une boite privée. Bah jpeux vous dire qu'elle se plaint pas quand elle voit ce que doit faire mon père pour nous ramener de quoi vivre tous les mois. OK, elle est dans une boite qui marche bien, et je me doute qu'il y a dans le privé des gens dans une misère déplorable.

Elle n'a pas vraiment d'horaire fixe, comme bon nombre d'employés de bureau (Mais je sais là encore qu'il y a des gens dans le privé qui font les 3x8 ou ont des horaires très peu flexibles), c'est à dire qu'elle peut venir à 9h au lieu de 8H15, prendre sa pause déjeuner 1/2 heure plus tôt, revenir bosser quand elle veut avant 14h30 et quitter à partir de 17H (bon, faut que son boulot se fasse, faut pas se leurrer... et il se fait pas tout seul).

Elle a les tickets restaurant et peut prendre son temps pour aller bouffer, alors que mon père a généralement 20 minutes pour avaler son casse-dale et qu'il n'a pas de ticket resto.

Elle peut renégocier son salaire tous les ans, aller voir le chef du personnel pour lui demander une augmentation (allez faire ça à la SNCF !!! Je sais que dans les grosses boites c'est pas évident non plus.). Elle a son 13ème mois, des primes de fin d'année dans tous les sens (interressement, de résultat, si la boite marche bien y a encore des trucs, des actions à prix préférentiel, etc...) et un CE qui cartonne. Ticket cinéma à prix réduit, etc... (toujours pareil, faut avoir moyen de se les payer sinon ça sert à rien). Le noël de sa boite fait passer le père Noël SNCF pour un radin. Un joli bon d'achat valable dans pas mal de magasins où on peut trouver tout ce qu'on veut (le dernier que j'ai eu étant un truc de plus de 400FF, et ma soeur qui reste la seule à y avoir droit [jusqu'à 18 ans] voit son bon grossir d'année en année).

En gros, des horaires bien sympa avec un rythme de travail à vie, avec un salaire pas mauvais du tout mais la retraite après 40 années de cotisation. (Et des inconvénients aussi, et oui !)




Ok, ma mère est dans une boite pas mal, mais je pense que tous les gens qui critiquent la SNCF sont loin de savoir tous les désagréments que peut avoir une vie de cheminot de "bas ou moyen niveau". C'est sur que si on compare les nantis du genre conducteur de TGV en fin de carrière avec un employé de bureau, ça fait bizarre... mais même faut se dire que si le mec gagne son salaire ça doit bien être justifié.

Les conducteurs de train que je connais sont plutôt du genre à partir le Dimanche à 5H00 du mat dans un train vers Marseille (départ de Metz), de passer 8 ou 10 heures là bas pour réccupérer puis remonter sur Lyon, attendre 1H30 et repartir sur Metz pour y arriver le Lundi soir. Le mec a pas forcément bossé beaucoup, mais il est pas chez lui et doit se glander dans une gare à rien foutre. Non, ce n'est pas un cas particulier.

Je doute que beaucoup de gens qui ralent après la SNCF voudraient d'un travail comme ça.

J'ai le sentiment que les gens ne voient que les avantages d'en face et sont jaloux car eux n'ont que des inconvénients . Oui, une histoire de jalousie.



Par contre, là où on est bien d'accord c'est que le fait de prendre les gens en "hotage" est anormal. Pas mal de cheminots sont bien d'accord là dessus, mais c'est pas évident à mettre en place un système de service minimum.
Il faut savoir que la SNCF est un truc tellement grand que y a des grèves de trucs différents et le particulier les prends toutes pour la même chose.
Une fois ce sont les contrôlleurs pour les problèmes de sécurité (Et les problèmes de sécurité, ça vous concerne aussi les usagers !!!), puis l'ensemble de la SNCF pour des problèmes de décentralisations et de délégations (ça concerne aussi les usagers, qui patissent de trains délabrés ou de gares moins bien déservies) ou de retraites (le seul avantage valable qui fait que la SNCF garde encore un peu d'attrait), puis un autre groupe. Effectivement, tout ça n'est pas bien organisé mais c'est le problème de lourdeur de ce genre de service public énorme.



Alors faut savoir sur quoi vous tirez !
Si ce sont les avantages des cheminots... je voudrais bien savoir combien d'entre vous voudraient aller y bosser toute une vie... et combien tiendraient toute une vie !

Si ce sont les grèves à répétition qui pénalisent les usagers, alors là on est d'accord, mais ce n'est pas en tirant à boulets rouges sur les cheminots par ennervement et en incendiant le personnel qui ne fait pas grève que vous ferez avancer les choses.


Pis là, les cheminots ne luttent pas pour qu'on leur rajoute des avantages, ils luttent pour pas qu'on leur en enlève... Ces gens ont un contrat avec la SNCF qui dit clairement qu'il ont 37 ans et demi à "purger"... si maintenant on change les règles du jeu ça va pas. Que tous les nouveaux employés de la SNCF aient une retraite à 40 annuitées au pire, mais pas ceux qui ont déjà un contrat.
Ou alors, qu'on leur donne la différence de salaire qu'il auraient eu s'ils avaient travaillé dans le privé si on veut aligner les avantages ! Je suis sur que 90% des cheminots signent tout de suite !
Ou encore qu'on enlève cette différence aux gens du privé tiens ! Ca me ferait bien marrer de voir vos têtes... (je ne vous le souhaite pas évidement).

Avec la retraite identique au privé, je n'irais pas boser à la SNCF moi !!! (Déjà qu'avec la retraite actuelle, faudrait une place en or pour que je veuille bien y rentrer... )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Larmes
Larmes
Alpha & Oméga
 
Avatar de Larmes
 
Je ne reviendrait que sur deux choses...

Citation:
Provient du message de Loekit
J'ai passé 20 ans de ma vie à ne voir mon père que de rares heures dans la semaine, celui ci n'ayant au maximum qu'une fois par mois son week end (enfin, plutôt Un des jours de week end) à la maison. Faut pas croire qu'avec des horaires du style 14-->22 je le voyais le matin... j'étais à l'école moi !
Ah ? Ben figure toi qu'on est très nombreux dans ce cas là, même sans bosser à la SNCF. Mon père partait avant moi le matin, rentrait quand j'étais couché le soir, et passait une bonne moitié du week end à bosser à la maison... En ce moment, en tant que papa, je suis absent plusieurs jours de la maison, et, quand je ne suis pas en déplacement, je me lève régulièrement plus tôt, et rentre quand ma puce est couchée également...

Ce genre de condition de travail, on est des milliers à l'avoir. Pour quels avantages ? Le seul que je pense avoir, c'est la souplesse des horaires.. Oui, quand je suis naze, je me permet de me pointer au boulot à 10h régulièrement. Mais, faut pas oublier qu'il n'y a pas de limite d'heure de départ non plus... Mes horaires, ce serait plutôt du 9h30 - 22h avec sandwich devant le PC... Donc...

Citation:
Provient du message de Loekit
C'est bien joli... mais ces primes ne jouent pas sur sa retraite, qui sera calculée sur son "traitement de base". Et là, ça fait mal.
Ah ? Et cela, c'est quoi est ce :

La rémunération servant de base au calcul de la pension est celle de la situation de fin de carrière (position, échelon, catégorie de prime de travail) à condition qu’elle ait été occupée au moins 6 mois.

Elle comprend :

le traitement proprement dit,
la partie "traitement" de la prime de fin d’année,
la prime forfaitaire de travail correspondant au grade.


( source = http://www.cprsncf.com/Beneficiaires/index.html )

Citation:
Provient du message de Loekit
Ces gens ont un contrat avec la SNCF qui dit clairement qu'il ont 37 ans et demi à "purger"... si maintenant on change les règles du jeu ça va pas.
L'age de la retraite ne fait pas partie du contrat de travail à ce que je sache... ( a vérifier pour le public, mais, j'ai beau relire le mien... )

Citation:
Provient du message de Loekit
Que tous les nouveaux employés de la SNCF aient une retraite à 40 annuitées au pire, mais pas ceux qui ont déjà un contrat.
Ben voyons... Et pquoi faire cette différence ? Soit ces conditions étaient justifiées et alors, cela n'a aucun sens, soit elles ne le sont pas, et dans ce cas là... hum...

Citation:
Provient du message de Loekit
Ou alors, qu'on leur donne la différence de salaire qu'il auraient eu s'ils avaient travaillé dans le privé si on veut aligner les avantages ! Je suis sur que 90% des cheminots signent tout de suite !
Vi vi vi vi vi.... Mais qu'on tienne compte du salaire horaire hein ! Et que l'on aligne le regime de retraite ( la pension de retraite est calculée en fonction d'un salaire de référence sur les 25 meilleures années, sans prime, là je te le confirme .... et pas les 6 derniers mois... ).

Citation:
Provient du message de Loekit
Ou encore qu'on enlève cette différence aux gens du privé tiens ! Ca me ferait bien marrer de voir vos têtes... (je ne vous le souhaite pas évidement).
Que l'on enlève... C'est à voir ! Si tu parles de salaire / heure, que tu alignes mon régime de retraite sur celui de la SNCF, on signe ou ?!?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Loekit
Loekit
Alpha & Oméga
 
Avatar de Loekit
 
Citation:
Provient du message de Larmes
Ah ? Ben figure toi qu'on est très nombreux dans ce cas là, même sans bosser à la SNCF. Mon père partait avant moi le matin, rentrait quand j'étais couché le soir, et passait une bonne moitié du week end à bosser à la maison... En ce moment, en tant que papa, je suis absent plusieurs jours de la maison, et, quand je ne suis pas en déplacement, je me lève régulièrement plus tôt, et rentre quand ma puce est couchée également...

Ce genre de condition de travail, on est des milliers à l'avoir. Pour quels avantages ? Le seul que je pense avoir, c'est la souplesse des horaires.. Oui, quand je suis naze, je me permet de me pointer au boulot à 10h régulièrement. Mais, faut pas oublier qu'il n'y a pas de limite d'heure de départ non plus... Mes horaires, ce serait plutôt du 9h30 - 22h avec sandwich devant le PC... Donc...
Je ne crois pas avoir dit que c'est spécifique à la SNCF.
Mais d'un côté, tu sais que toute l'année tu bosses comme ça, tu peut prévoir des petites sortie en famille et savoir ce que tu vas faire à Pâques un mois à l'avance. Et tu es le week end chez toi. Oki, tu bosses chez toi, mais ça m'étonnerait que tu acceptes ces conditions sans un salaire conséquent non ? --> mal lu, c'est ton papa.
Et peut être espères tu une promotion ou faire en sorte que ton salaire fasse un bond dans le courant de l'année ?
Doit bien y avoir quelque chose, sinon tu te fais berner .

Tu l'as choisis ton boulot, pour ses avantages et ses inconvénients. Si maintenant on vient te reprendre tes avantages (et me dit pas que tu n'en as pas... tu les as oublié au pire, voilà tout) ou du moins L'AVANTAGE qui a fait que la ta place pouvait être quelque chose d'acceptable, tu dis quoi ?


Citation:
Ah ? Et cela, c'est quoi est ce :

La rémunération servant de base au calcul de la pension est celle de la situation de fin de carrière (position, échelon, catégorie de prime de travail) à condition qu’elle ait été occupée au moins 6 mois.

Elle comprend :

le traitement proprement dit,
la partie "traitement" de la prime de fin d’année,
la prime forfaitaire de travail correspondant au grade.


( source = http://www.cprsncf.com/Beneficiaires/index.html )
(Je ne trouve pas sur le site, tu peux me donner un pas à pas pour obtenir ses infos ?).

Ahhhh, j'aimerais bien savoir ce que tu comprends par là, par ce petit texte. Car honnêtement, moi ça me fait marrer.
Si tu penses que ça inclue les primes qui font, c'est bien connu, que le salaire d'un cheminot arrive à se hisser AUJOURD'HUI au niveau d'un mec du privé qui ferait le même boulot (oui, il y a moyen de comparer à peu près), tu te mets le doigts dans l'oeil jusqu'à bien profond !!!

C'est pourtant écrit bien en clair, ça comprend le salaire de base (pour l'obtenir, je pense que tu peux raisonnablement enlever entre 1 quart et 1 tiers du salaire moyen perçu), le 13ème mois.

Je ne voudrais pas trop m'avancer sur la dernière prime car je ne sais pas exactement ce qu'elle représente, mais je demanderais à mon père quand il rentrera. Si en attendant quelqu'un d'autre le sait :chut
[edit : Il s'agit à priori d'une prime par rapport au nombre de jours travaillés dans le mois (donc que dale pour le 13ème). Ca peut monter jusqu'à 100€ par mois environ. Enfin, avec un traitement de base de 1250€ environ après 27 ans d'ancienneté, ça fait toujours une retraite misérable en comparaison de la moyenne du privé. Et faut pas croire que les 6 derniers mois de carrière on gagne plus que ce qu'on a gagné avant...
Ma mère gagne moins que mon père mais aura une meilleure retraite car elle n'a pas de traitement de base et que TOUT ce qu'elle touche, primes incluses, sera pris en compte pour sa retraite. Calculé sur 25 ans ou pas. D'autant qu'elle a la possibilité de demander de réajuster son salaire tous les ans.]

En attendant, ce n'est qu'une prime (il faut savoir qu'il en faut un bon paquet pour faire monter le salaire), c'est bien loin de "l'ensemble des primes".


[edit : Enfin... on en changera pas les me,talités.]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Volgaran
Volgaran
Alpha & Oméga
 
Avatar de Volgaran
 
Citation:
Provient du message de Larmes
Citation:
Provient du message de MiaJong
Sur ce que tu dis au dessus, on est d'accord.
On va finir par y arriver !
J'en doute très fortement. Si tu espères me convaincre et en convaincre d'autres avec ta mauvaise foi apparente et ton manque d'information sur le sujet, c'est mal parti...
Citation:
Provient du message de Mr_efbie
Point de vue salaire, les enseignants francais ne sont surpassés que par l'autriche dans les pays de L'OCDE.
Il faut mettre en relation avec les salaires le coup de la vie pour avoir la véritable valeur du salaire car ces deux éléments sont étroitement liés.
En France, le coût de la vie est l'un des plus élevé d'Europe. L'exemple type pour comparer est le prix de la nourriture qui est deux fois plus élevé par rapport à des pays comme l'Espagne ou l'Italie, voir même trois fois plus par rapport à la Grèce ou au Portugal (les pays à la traîne dans l'U.E.).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Qu'un Oeil
Qu'un Oeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Qu'un Oeil
 
Citation:
Provient du message de Larmes
Ah ? Et cela, c'est quoi est ce :

La rémunération servant de base au calcul de la pension est celle de la situation de fin de carrière (position, échelon, catégorie de prime de travail) à condition qu’elle ait été occupée au moins 6 mois.

Elle comprend :

le traitement proprement dit,
la partie "traitement" de la prime de fin d'année,
la prime forfaitaire de travail correspondant au grade.


Pour moi cette prime forfaitaire c'est 83 euro par mois...

La partie traitement de la prime de fin d'année c'est 1200 euro ( 1 fois par an donc) notre 13 eme moi quoi.


Pour le reste de tes commentaires, oui il y a des avantages certain que je ne nie pas mais qu'on ne vienne pas me balancer à la gueule que je suis un nanti ou un privilégie c'est loin d'être le cas. Le seul vrai privilège c'est le fait d'avoir la quasi certitude de ne pars être viré.

Oui dans le privé il y a des personnes qui ont des conditions de travail nettement plus difficiles que les miennes, je n'en doute pas un instant il suffit de regarder une caissière d'hypermarché ou une infirmière....

Pour le salaire horaire vas y on compare pas de soucis, à la fin du moi on fais le bilan de nos 2 salaires tu risque de rigoler mais bon.
Scan à l'appui bien sur et moi je te mettrais ma commande à posteriori . Je rappelle comme je le dis plus haut dans ce sujet que je suis bac +4 et que je me situe au milieu de la grille de rémunération SNCF.
Donc ok on compare et on en reparle sérieusement.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [ SNCF ] : Les raisons d'intégrer cette belle famille
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h41.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite