JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 772 (sites) | 1449 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Exegese][Benchmark] Equilibrium vs 1984 vs Matrix RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 

[Exegese][Benchmark] Equilibrium vs 1984 vs Matrix

***warning: ce post contient peut être qques spoilers sur les trois elements du titre, mais ce n'est pas le but***

Mon frère étant dans le même club de tyrosémiophilie que Kurt Wimmer (metteur en scène d'Equilibrium) j'ai pu me procurer la K7 du film, assouvissant ainsi mon attention suscitée par le titre "anti-matrix" vu dans ce thread

Concernant Matrix, malgré des effets spéciaux novateurs qui ont su rendre le film "culte" (et au regard de la production de SF c'est presque mérité), j'ai trouvé Matrix 1 assez lourd; mais d'une part ce n'est que mon avis et d'autre part ce n'est pas le sujet du post. Un anti-matrix donc, cela pouvait être une surprise.

Et bien...raté.

Petits rapprochements entre amis: 1984 & Equilibrium:

Orwell doit se retourner dans sa tombe, car ce film est son chef d'oeuvre prophétique fait série B. J'ai bien entendu nommé 1984. Strictement TOUS les éléments posant le contexte sont directement tirés de 1984 (qui lui même était une transposition évidente mais menée avec autrement de talent, des méthodes du Stalinisme). Saupoudrez d'un peu de Matrix et le tour est joué.

* Le héros: Il travaille dans un organisme de controle de l'état, le veritas bureau dans 1984 et en tant que recteur dans Eq., le deuxième étant une version bourrine du premier. Dans les deux cas, une femme sert de déclencheur des émotions et provoque la prise de conscience, symbolisée par la découverte d'un phonogramme. Le cheminement du héros est similaire: rejoindre la résistance. Bien sur dans Eq. il s'agira de faire tout péter à la fin tandis que les tentatives de Winston Smith (1984) sont vouées à l'échec dès le départ, la raison est simple: le spectateur doit repartir bovinement jovial, convaincu que ce n'est que de la fiction (Eq.), alors que la fin de 1984 sonnait comme un macabre avertissement.

* Le fonctionnement de l'état: Le père de Eq. est le Big Brother de 1984. Les deux ne sont potentiellement que des images fictives et emblématiques d'un parti(1984) ou comité(Eq.) censé polariser l'attention du peuple et véhiculer en permanence la propagande du parti, via des telescreen (1984) ou par les écrans omniprésents dans Eq.
Globalement Eq. reprend le décor du régime de 1984: architecture et symboles staliniens (une vieille croix gammée pour 1984 VS un motto éternel "Big Brother is watching you"), les enfants comme dénonciateurs privilégié de leurs parents, l'opium du peuple (le gin dans 1984 et le prozium dans Eq.), l'interdiction des émotions et de tous les objets "anciens", la peine de mort comme outil de réinsertion, etc de chez etc...
Faute de temps, Eq. passe à la trappe les aspects les plus interessants de 1984: la manipulation d'informations, l'historiographie et la censure en continu, la guerre comme siphon des surplus de production pour occuper la plèbe, un peu de lutte des classes, et la théorie du newspeak ou suppression des mots interdits dans le langage, pour ne garder qu'un fugace feu de joie d'oeuvres culturelles (d'ou l'évocation par certains du Fahrenheit de Bradbury). A Hollywood du moment qu'il y a des explosions et des flammes pour réveiller le spectateur...

* Entre le héros et le Big Brother, un intermédiaire qui fait partie de la caste autorisée à avoir des émotions.
(Cliquez le bouton ou survolez le contenu pour afficher ce spoiler.)
Au final cet intermédiaire sera la perte du héros. (sauf dans Eq. où pour les besoins d'un retournement final le méchant se prend une balle dans la truffe afin ne pas troubler la quiétude du spectateur qui en profite pour finir son popcorn après autant d'émotions).


Je m'arrête là, car Eq. est épuisé tandis qu'on pourrait continuer des siècles sur 1984. Passons maintenant aux matrixeries.

Equilibrium = Matrix ou pas Matrix ?

* Christian Bale, le psychopathe interprète à l'écran de l'American Psycho d'Easton Ellis, ressemble dans d'innombrables plans à Keanu Reeves. Cheveux tirés en arrière, teint blafard, grand trench coat en cuir noir, même sourire tiré, il ne manque plus que les lunettes noires, mais elles sont dans l'affiche heureusement...MATRIX

* Le gun-kata, LA trouvaille du film, est effectivement assez joli à regarder. Là ou Néo semblait ralentir le temps à l'écran, Preston lui l'accélere, et pour une production n'ayant pas les moyens de se louer une caméra time-slice c'était un peu le seul choix. ANTI-MATRIX mais avec un peu d'argent ça aurait pu être MATRIX. Bénéfice du doute donc...

* Dans Matrix, le monde du début où on s'amuse avec des potes et travaille au bureau, n'est pas le vrai (tadaaa, un des éléments clés du film de rebelle). En fait le vrai il est tout pourri, y'a de la suie partout et c'est tellement sale que des araignées métalliques exophtalmiques ont poussé un peu partout. Le ciel il est noir et c'est tout triste, mais au moins on est libre dans le vrai monde alors c'est bien.
Dans Eq., le monde du début il est pas tres drôle, les gens n'ont pas d'émotions, se font japper dessus par leurs enfants qui les regardent en chien de faience, et il n'y a plus qu'un seul modèle d'appartement; tandis que le monde réel c'est la résistance, c'est fun et coloré et des femmes avec des bandanas et des paniers de fruits dévisagent le héros avec des yeux de braise. Passage clé (et lourd) du film: Preston déchire le voile et regarde le soleil comme il ne l'avait jamais vu. Là, clairement, ANTI-MATRIX. (mais au final est ce que ça ne revient pas au même ?)

* Comme dans Matrix les acteurs ont des réflexes cablés aux dépens du répertoire d'émotions disponible, réduit pour le coup à 2 expressions: la surprise ("comment ça je vis dans un monde fictif et je suis l'élu ?") et la fureur ("je vais vous arracher velu pour m'avoir berné").

* Comme dans Matrix, à la fin le héros ("tu es l'élu Néo" ) il défonce tout le monde. Poing-Barre-dans ta machoire. MATRIX

Conclusion

Equilibrium ne vaut que pour les scènes de Gun-Kata, soit approximativement 3 minutes de pur bonheur dans un tatouillis cinématographique de 1h50. Pour l'image on se contentera -pour se mettre en accord avec son temps- de Matrix, duquel il a été évidemment visuellement inspiré, et surtout du roman 1984 qui offre une vision bien plus cohérente, complète et prophétique d'une utopie négative telle que le 20eme siècle aurait pu en produire.

Avram
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Darth Corwin
Darth Corwin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Darth Corwin
 
Intéressant. A chaque fois que je voyais Eq. je lisais EverQuest
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cocyte
Cocyte
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cocyte
 
Apres avoir lu ton resumé, j'en deduit la chose suivante : quitte a voir un film inspiré de 1984, je retourne chercher Brazil!

Sinon, c'est quoi la "tyrosémiophilie"? c'est contagieux?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Et hop ! Une location de moins en perspective, ou comment économiser 2 € à l'avance grâce aux chroniques à Khronos !

Je sais, maintenant c'est Avram, mais c'était pour l'allitération...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Smokeur
Smokeur
Alpha & Oméga
 
Avatar de Smokeur
 
faisons bref

regarder le quand même sa vaut le coup ...et le film ne vaut pas uniquement pour ses scènes de gun kata.

l'atmosphère l'ambiance est beaucoup plus subtile et moins soporifique en comparaison de qui vous savez , car bien sur on finit par savoir de qui on parle quand on le compare toujours a un film qui ose faire porter des manteau de cuir ou de velours ou que sais je encore a ses acteurs pour leur donner ce style qui n est que cette pseudo mode du 21eme siècle a tendance sado masochiste tout de même moins tape a l'oeil dans equilibrium...


roflzzZzzZzz
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Juste une affirmation en passant : l'anti-matrix c'est "les terriens" (a. doublet).





J'attends la livraison de ton analyse pour demain midi Avram
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Panda [Meute]
Panda [Meute] [MTE]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Panda [Meute]
 
Dites, ce film pourrait pas exister pour lui meme plutot que de vouloir absoluement l'opposer à Matrix ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Cocyte
Cocyte
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cocyte
 
Citation:
Provient du message de Panda Mc Keen
Dites, ce film pourrait pas exister pour lui meme plutot que de vouloir absoluement l'opposer à Matrix ?
Surtout que comparer un film a Matrix, c'est pas flatteur
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Dommage que nous ne soyons pas du tout d'accord sur notre vision du film equilibrium Avram.Surtout que tu as pris a l'envers mon titre de Anti matrix...

Seulement ce n'est qu'un avis isoler : pour que les autres ses fassent une meilleur idée du film qu'il aillent sur : http://www.dvdrama.com/fiche.php?3103

Vous y verrez une bonne critique ( pro ) ainsi que divers critique de personnes qui ont vu le film est qui ne sont pas du tout du même avis.

Edit pas tres sympa de faire un tel spoiler sur un film qui n'est pas encore sortie....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 
Aaha, pleins de réponses intéressantes à mon troll sur Matrix

@Cocyte :
>Apres avoir lu ton resumé, j'en deduis la chose suivante : quitte a voir un film inspiré de 1984, je retourne chercher Brazil!
Ah ben forcément si on va taper dans les bons films C'est pour ça que je me suis retenu de parler de Brazil ou de l'Armée de 12 singes (et, à un moindre degré, Dark City qui est considéré par bon nombre de critiques comme un nanard mais que j'ai trouvé vraiment chouette; D'ailleurs je soupçonne certains chefs décorateurs d'utiliser sciemment des tons sombres, une brume pluvieuse et des architectures kafkaienne pour m'oter toute objectivité).

>Sinon, c'est quoi la "tyrosémiophilie"? c'est contagieux?
Collection d'étiquettes de boite à Camembert. C'est assez peu contagieux et pas très efficient pour chopper de la meuf.

@panda Mc Keen
>Dites, ce film pourrait pas exister pour lui meme plutot que de vouloir absoluement l'opposer à Matrix ?
Je reconnais bien là l'esprit chevaleresque de la merveille des Highlands qui me poutrate sur Emain alors que je n'étais qu'un shaman bienveillant

Pour répondre à la question, non, ce film ne peut pas exister pour lui même, tout comme "I am legend" (super-nanar avec un acteur aujourd'hui président du NRA) qui ne peut pas être évoqué sans une larme versée pour le chef d'oeuvre SF de batheson, tout comme "village of the damned" de Carpenter doit nécessairement être comparé à l'original de Rilla, "les autres" d'Amenabar au "tour d'écrou" de James, le Titanic de Cameron à n'importe quel film catastrophe, etc...
Concernant les rapprochements avec 1984 ils sont bien trop nombreux (si tu as lu tout mon post) pour que Eq. revendique avoir inventé quoique ce soit hormis le gun-kata. Pour l'esthetique il surfe tellement sur la vague Matrix que m'est venu le besoin impérieux de l'écharper pour me calmer.
Ensuite, ce film arrive quasiment après Matrix, et comme ça ne t'a pas échappé, sur la jaquette de la K7 CE FILM EST EXPLICITEMENT MIS EN RAPPORT AVEC MATRIX.
On peut constater d'ailleurs que plus un film est mauvais plus il a besoin d'éléments de référence sur la jaquette, du genre "Comme Scream" ou "par le réalisateur de Piege de Cristal" ou "Kikooooo". D'ailleurs parlons en du réalisateur...Sait on jamais, peut être a t'il fait des merveilles avant. *click*

Euh...joker.

Si tu tiens absolument à mettre en exergue l'essence du film, ce qui fait son originalité, je t'écouterai avec joie, voire te répondrai si j'ai le temps. Pour ma part j'estime que débarrassé de tout ce qui est emprunté a Matrix (qu'on ne s'y trompe pas, je trouve Matrix médiocre mais légitimement culte: le fait de faire des petits est un signe) et 1984 il ne reste rien que 3 minutes de gun kata dont je suis sur qu'on pourrait les trouver dans un film de wu-xia-pian ou de gunfight chinois.

@kalidor
>Dommage que nous ne soyons pas du tout d'accord sur notre vision du film equilibrium Avram.Surtout que tu as pris a l'envers mon titre de Anti matrix...
C'était à dessein.
Je suis pour ma part heureux d'être tombé sur Equilibrium avant Baai ou Darkmore (pour ne citer que des contributeurs JOLiens) parce que je suis quasiment sur qu'ils n'auraient même pas donné le 1/20 pour la pellicule au film.

Pour ma part comme le titre "anti-matrix" m'avait interpellé j'ai trouvé adéquat de le reprendre dans mon commentaire final. Je ne suis pas permis de venir critiquer la mise en scène, le cadrage, l'éclairage, le décor, ou le rythme. Contrairement à Smokeur j'ai eu du mal à trouver des scènes subtiles, je suis aussi curieux de voir lesquelles.

Ce qui m'énerve dans ce film c'est que partant de 1984 il serait "facile" de faire un chef d'oeuvre. Mais là ou Brazil voguait entre onirisme et absurde avec un anti-héros parfait, Eq. est un empilage ubuesque de scènes baclées, de gros plan étouffants pour le spectateur (le héros pleure sur les marches...*bam, plongée de caméra* le héros tombe amoureux *bam, gros plan sur la peau grasse de l'héroine*). La fin aussi, non mais c'est quoi ce truc, c'est un remarke de die hard à l'échelle planétaire ? (die hard qui était appréciable par son second degré et l'oppression du confinement des otages). Tant qu'à faire un film comme ça autant ne pas se prendre au sérieux hein.

Citation:
Seulement ce n'est qu'un avis isoler : pour que les autres ses fassent une meilleur idée du film qu'il aillent sur : http://www.dvdrama.com/fiche.php?3103

Vous y verrez une bonne critique ( pro ) ainsi que divers critique de personnes qui ont vu le film est qui ne sont pas du tout du même avis.
J'ai gardé le meilleur pour la fin.

Tout d'abord je copie/colle la critique "pro"

Citation:
Une image remarquable de bout en bout, à la définition précise et au contraste performant. Les couleurs métalliques bleutées sont parfaitement rendues, à l'instar des rares plans plus chauds tout aussi irréprochables. Seuls quelques arrière-plans fourmillent un peu, mais au final rien de perturbant.
...
Ouvertement inspiré de Fahrenheit 451, 1984 ou encore Matrix (dans le look des personnages surtout), Equilibrium est un film de Science-Fiction bénéficiant d'un scénario pour le moins intéressant et bien mené. Si malheureusement la mise en place de celui-ci ainsi que des personnages pêche un peu, elle est vite rattrapée par une narration exemplaire axée sur Preston (Christian Bale, très convaincant). Un peu confus au départ, le scénario évolue donc au fur et à mesure de l'histoire. Ponctué de combats aux très belles chorégraphies mais malheureusement mal mises en valeurs par la caméra (ce qui est peut-être dû au montage), on suit le parcours initiatique de Preston non sans intérêt, d'autant plus que le suspense est parfaitement entretenu. Constamment crescendo dans son rythme (le combats final est extrêmement violent), Equilibrium constitue une bonne surprise qui mérite toute notre attention.
Wala. Un peu court pour des critiques professionnels, et c'est pas parce qu'il y a la locution "a l'instar" que c'est plus mieux. Je n'ai jamais eu de scrupules à être d'un avis différent des critiques de Télérama ou des dinosaures frcdiens mais là j'hésite entre rire ou pleurer, on dirait le petit chapitre en dessous de chaque film dans le torchon distribué par mon dvd club.
Je copie/colle les critiques des internautes ?

noooooon...

siiiiiiii

Citation:
hilda 10/10 un film comm ont aimrai en voir plus souvant
Fooky 10/10 Simplement éblouissant ...
mat07 7/10 bon film
marcusbabel 10/10 Très bon
Chester 8/10 Du déjà-vu mais ...
Je Nique Matrix La Plus Grande Bouze De L\'Histoire Du Cinema !!!!! 10/10 Equilibrium un film qui nique Matrix Recharge, la plus grande merde du cinema de S.F de tous les temps !
milou 10/10 Eh ben, ils sont atteints les fans prepuberes de matrix
ulrich22 10/10 critique
Francis 10/10 Pour Kamuscle : oui en fait la scène de THX1138 qui avait marché je crois que
Francis Moury 10/10 L'argument rappelle aussi celui de THX1138
Caroline 10/10 J'ai hâte de le voir
subaru64 10/10 Viiiiite !!!!
xeen 10/10 Un tres bonne surprise
Aniya_san 10/10 Mec en cuir = Matrix c est ça!!!!!!
j emmerde les anti matrix 0/10 une merde
lowtek 8/10 même fin que Reloaded
chowyunfat01 10/10 equilibrium reloaded
La Rédaction 7/10 Sortie en France
Matrik 0/10 Bande de pompeurs...
Navarro 10/10 Il est sorti en France ? [NT]
manuaddib 9/10 trèèèèès sympathique
kamuscle 10/10 - - - remarque - - -
Nomack 8/10 Une bonne surprise. (nt)
leelou 10/10 bon
Globinou 9/10 J'ai vraiment aimé ce film !!
*pleure de rire pour faire bonne mesure*

Si je suis d'humeur je ferai une critique de la critique, c'est encore pire que le film initial

>pas tres sympa de faire un tel spoiler sur un film qui n'est pas encore sortie....
Justement, le mal n'est pas encore commis
Peu me chaut la vindicte d'un public acquis corps et âme à la cause de la Matrice si j'ai pu sauver un FautVoir (et obtenir son sourire d'enfant en retour )


Avram
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Avram je comprend pas très bien ta façon ( agressive ) de faire mais bon , tu as tout a fait le droit de ne pas aimer ce film voir de le critiquer , ce que je regrette c'est simplement ton spolier plus que lourd sur un film qui intéresse du monde.

Un chose qui me parait quand même très bête c'est ton mépris pour les avis ( même si certain volent bas je te l'accorde ) de spectateurs comme toi et moi : certain ne sont pas dénuer de critique et de sens si tu te prend la peine de dépasser le titre.


Fait ta critique elle seras la bienvenue. ( même si cette dernière est comme la mienne subjectives en fonction de nos goûts perso )

Donc aller ma poule défoule toi ça te ferra du bien , /kiss je t'aime aussi .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Eltsyr
JOL Eltsyr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eltsyr
 
>Avram je comprend pas très bien ta façon ( agressive ) de faire mais bon
C'est vrai qu'hier soir j'ai posté à chaud après le film, c'est une très mauvaise idée. En fait, plus je m'en éloigne plus j'ai envie de me cogner la tête contre de la brique rouge (celle avec un indice de dureté très élevé pour résister à l'abrasion du sirocco parisien)
Concernant l'agressivité dont tu as l'impression que j'ai fais preuve je souhaite déjà que tu ne prennes pas mes commentaires peu élogieux pour toi. Je souligne une partie des faiblesses du film, et en tant que spectateur indigné j'ai toujours du mal à ne pas appeler un chat un chat. ne confondons pas encore une fois critique d'un film et attaque personnelle envers un posteur ayant recommandé le film. Tiens, je suis sur qu'on a aimé Dark City ou Avalon tous les deux, et je subis quotidiennement les quolibets d'amis cinéphile ayant toutes les raisons de trouver ces films moyens voire mauvais. Ils n'en restent pas moins mes amis pour autant, et je suis même d'accord avec certaines de leurs critiques ce qui ne m'empeche pas d'aimer ces films.

>je regrette c'est simplement ton spolier plus que lourd sur un film qui intéresse du monde.
Mais enfin de quoi tu parles quand tu dis spoiler ? j'ai utilisé des balises pour la fin. Ensuite bien sur je parle du film mais bon difficile de faire sans. Tu vois la tête d'un tel post intégralement mis en spoiler ? tututut, le titre était tout de même assez parlant. Allez, si tu veux j'ajoute un warning au début du post.

>Un chose qui me parait quand même très bête c'est ton mépris pour les avis (...)
Oui, pas pour les posteurs, qui sont -merci de le rappeler- des hommes comme toi ou moi ou même l'autre la bas.

>certain ne sont pas dénuer de critique et de sens si tu te prend la peine de dépasser le titre.
Difficile de trouver du sens dans une "critique" de film exprimée en moins de 10 mots, mais c'est mon coté facond qui me rend intolérant à ce niveau.

>/kiss je t'aime aussi .
Raaah mais moi aussi, enfin, sans exagérer, je ne te hais point, c'est toujours sympa d'avoir de nouvelles idées par des gens qui aiment des oeuvres, on ne peut juste pas plaire à tout le monde. (je parle du film)

Avram
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
Kalidor, je cerne comme tout un chacun ici bas ta récrimination envers le "dénudage" commis par Avram, mais j'aimerais y apporter une nuance - qui me semble d'autant plus énorme que je vautrerais volontiers dans le même travers, un autre jour : c'est à propos de la notion de spoiler. Et je ferais court : elle n'est pas propre au milieu des forums, on dira même qu'elle y prospère, et pour d'honorables motifs, mais comme dans le milieu de la presse dont elle est issue, elle peut ce me semble être minorée (ou non) selon l'objectif de l'auteur. Disons qu'il y a 2 grandes catégories, plus étrangères l'une de l'autre que les apparences le laissent parfois paraître : * les textes dits de "critique", qui visent à présenter un film, avec l'émission d'un avis plus ou moins fort et/ou favorable mais en tâchant de ne point spoiler les spectateurs de leurs légitimes surprises. * les textes dits d'analyse filmique, qui fonctionnent sur un principe de décortiquage et d'interprétation (sous famille comparative incluse). Dans cette catégorie, l'auteur n'a pas de casquette d'attaché de presse a priori, seulement une blouse de chirurgien. Rien ne l'empêche de mettre en sus la casquette, soit qu'il juge la chose importante, soit qu'il soit taquin, mais ça ne répond à aucune déontologie dans le cadre d'une préhension qui est celle de l'entièreté d'un film.
Peut-être la couleur n'est-elle pas assez annoncée dans le cas présent, mais je crois qu'elle l'est tout de même : le simple fait de titrer en se plaçant dans une démarche comparative nous invite à suivre, je crois, une envolée qui a trait à l'analyse. Or l'analyse fait feu de tout bois, à discrétion.
La fin d'un film comme Matrix est-elle importante - un minimum ? Si oui, et si j'annonce que je vais lui comparer un autre film, je me dis que le lecteur va possiblement se douter que "des choses seront dites". Si gâchis il y a, c'est un peu à moi, spectateur potentiel, que je me dois de l'imputer. A cause de ce scrognieugnieu de forum, cadre dans lequel tout peut se trouver, dans lequel les catégories textuelles ne sont plus cloisonnées.
C'est affreux mais avec un peu de vigilance, on doit pouvoir s'en sortir



Sinon pour moi ce sera le même avis que hilda + matrik

@ FV : il m'a l'air un peu cher ton vidéo-club. Pour moi c'est 1,50 (et sans prendre l'abonnement ) D'un autre côté c'est pas facile d'y trouver gant à sa main
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Bleiz Tad Koal
Bleiz Tad Koal
Alpha & Oméga
 
Avatar de Bleiz Tad Koal
 


Pas besoin de citer tout Baai, je suis d'accord avec lui.
Quand j'ouvre un post comme ça, j'assume le risque que je prends, pis vala!
Rien ne m'est imposé, pas comme si au cinéma, on se retrouve assis à côté de quelqu'un qui a déjà vu six fois le film, et qui s'adresse à son pote en lui narrant incessamment le déroulement imminent des opérations ( "ah et là c'est le moment où le hors-bord va se crasher contre le ponton *, j'adoooooore" )




*parce qu'un bout de script avait été oublié par l'assistant réa, qu'il dépassait entre deux morceaux de vague et que le hors-bord s'est cogné contre, je crois
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Citation:
Concernant l'agressivité dont tu as l'impression que j'ai fais preuve je souhaite déjà que tu ne prennes pas mes commentaires peu élogieux pour toi. Je souligne une partie des faiblesses du film, et en tant que spectateur indigné j'ai toujours du mal à ne pas appeler un chat un chat. ne confondons pas encore une fois critique d'un film et attaque personnelle envers un posteur ayant recommandé le film. Tiens, je suis sur qu'on a aimé Dark City ou Avalon tous les deux, et je subis quotidiennement les quolibets d'amis cinéphile ayant toutes les raisons de trouver ces films moyens voire mauvais. Ils n'en restent pas moins mes amis pour autant, et je suis même d'accord avec certaines de leurs critiques ce qui ne m'empeche pas d'aimer ces films.
Je ne critique aucunement ta propre critique ( au sens propre )je fait juste souligner que j'ai l'avis contraire en ce qui concerne ce film et que je ne suis pas le seul.
Ta critique et la mienne sont complètement différentes car elle représentent nos goûts... c'est pour cette raison que je n'ai pas fait de gros spoiler dans mon sujet de base pour laisser au gens la possibilité de découvrir le film part eux même.

Je suis un fans de SF tout comme toi et oui j'ai aimer des film que certains n'ont pas aimer : cube etc...j'ai détester des films comme La planète des singes ( nouvelles version ) je suis pas aller pour donner un avis défavorable pour autant vue que tout est une histoire de goûts ( certains me l'ont peux être toujours pas pardonner d'ailleurs )

Pour te donner un exemple ta critique reviendrai pour ma part a mettre sur un sujet de matrix 2 ( avant sa sortie ) la critique journalistique de matrix2 , qui dans son ensemble est loin d'être élogieuse .....

Donc en general quand je dois faire une critique j'attends la sortie du film en salle pour en discuter avec d'autres sur des bases égales et surtout pour ne pas dégoutter des personnes qui sans cela auraient peu être aimer le film.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Exegese][Benchmark] Equilibrium vs 1984 vs Matrix
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h07.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite