JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 213 (sites) | 567 (forums)Créer un compte
La 4ème Prophétie
Autres serveurs
Les forums JOL > La 4ème Prophétie > T4C - Autres serveurs > [Chaos] A la recherche du culte païen de Baazul RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay
Isawa et Evorane étaient encore la face a la maison en ruine ayant servie d’arène. Le mage vainqueur avait utilisé un sortilège afin de pouvoir repartir au plus vite de ce lieux.
"Peut être a t-il quelque importantes chose a faire" se dit Isawa
Perdu dans ces pensées il n’avait pas remarqué que dame Evorane c’était rapproché de la plage fixant l’horizon d’azur. Elle restait la ! L’esprit totalement absorbé par sa contemplation de l’onde.
Le prêtre se rapprocha de sa vieille amie et lui adressa la parole :
"Qu’attend tu donc ici"
Le visage encore meurtri de tristesse elle fixa un moment le prêtre. Puis elle tendit le doigt vers l’horizon et s’exclama :
"Ceci !"
Isawa fixa alors la direction indiqué par la dame pour remarquer un minuscule point sortant de l’horizon et s’approchant rapidement.

Il ne fallut tout de même pas moins de une demi heure afin de pouvoir d’instiguer clairement la chose. C’était un navire elfique glissant sur l’onde marine et asservissant le vents a son grès.
Quelques minutes plus tard celui-ci posait mouillage au large de la plage, comme s’il attendait quelque chose.
Pris d’un rapide frisson la dame s’exclama :
" Je doit partir ! " Elle fit une bise rapide a son ami puis poussa un frêle esquif traînant sur la plage et rejoignis le navire.
Isawa resta sur la berge penseur. Il regarda son amie monter à bord de l’étrange navire qui reprit vite la route de l’horizon pour disparaître.
Il s’assit dans le sable et saisie sa plume et un parchemin

Citation:
Le Chaos, terres ravagées par la haine
Hostile et sauvage telle un traquenard
Piégeant et retenant les gens que l’on aimes
Déchirant notre cœur venu le moment du départ

Il y a le respect, valeur bien illusoire
Il y a l’honneur, bafoué pour un peu d’or
La morts les inspires avec ses idées noires
L’apologie de la guerre, comptons nos morts

Mais quand je voie ce navire qui nous quitte
Me laissant sur cette plage si petite
En me souvenant de cette lueur d’espoir

Laquelle dans mon âme me préserve du noir
Seul, Je prierai pour le salut de votre âme
Bonne retraite madame Evorane
Isawa regarda un long moment son texte, pour finalement le rouler en boule et le jeter sur la plage. Se levant il regarda en direction de l’asile de Madrigan et repris sa route
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Armisael Daiken
Armisael Daiken
Alpha & Oméga
 
Avatar de Armisael Daiken
 
hu?
Jvoit encore une fois que isawa est tjours le premier a redoré le blason du fofo en mettant une ambiance RP que tlm apprécie et a laquelle tout le monde adhère ^^.

Sinon, bah, KIKOOOOOOOO GARLIC !!!!!!!!! Ca fait un bail (poil au gousse d'ail !!! ahhahahaha, pitoyable ma blague !).

Bon, jlanguis de vous rejoindre tous ITG ^^ (je sais, c pas partagé , mais bon, j'ai l'impression qu'il manque un Boulay de qualité Premium pour emmerder tout le ptit monde quya ici ).
__________________
Le paresseux est le plus sympathique animal que la Terre ait jamais connue. Longue vie aux paresseux !!!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay
L’étranger regarda l’ange s’éloigner en direction de l’asile. Il se doutait du pourquoi de la présence de celui-ci et le suivait maintenant depuis plusieurs jours.
Lorsque le fidèle d’Artherk eu définitivement quitter son champ de vision l’inconnu ramassa la boule de papier laissé à l’abandon sur la plage. Il la déplia soigneusement afin d’éviter de la déchirer. Parcourant rapidement les quelques vers, l’étrange personnage ne pus s’empêcher d’esquisser un malicieux sourire avant de repartir sur les traces du saint homme.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Saïka
Saïka
Alpha & Oméga
 
Avatar de Saïka
 
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message hors-roleplay
Merci Shelinda
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sarto D. Ezeil
Sarto D. Ezeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sarto D. Ezeil
 
Une légende raconte que lorsque l'on prononce trois fois le nom de ce démon en se regardant dans une glace, il apparait soudainement, afin de vampiriser les vilains Floo' der de FhôRûm.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Saïka
Saïka
Alpha & Oméga
 
Avatar de Saïka
 
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dark Daiken
Dark Daiken
Roi
 
Avatar de Dark Daiken
 
Dark en proie au doute quand à ce que lui réservait son destin se demanda comment aller son cher neveu qu'il n'avait pas revu depuis déjà quelques années..........le temps passé tellement vite sur les régions d'Althéa.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay
Isawa arriva enfin en vu de l’asile de Madrigan ! La route avait était longue depuis qu’il avait reçu cette étrange missive déclarant la guerre à son groupe d’ange et il espérait enfin trouver ici les réponses qu’il recherchait. Il s’approcha et frappa à la porte du concierge. Personne ne répondit ! Un cris de démence fit sursauté le prêtre. Celui-ci venait de l’intérieur de l’asile et résonnait aux alentours laissant ensuite retomber un calme étrange.
Isawa refrappa a la porte de plus belle mais il n’eu comme seule réponse le silence. L’ange fredonna alors quelques prières et la terre elle-même se souleva puis éclata, pulvérisant la porte de la petite conciergerie de l’asile.
Ayant pris soin de faire passer délicatement ses deux ailes il entra méfiant dans la bicoque. L’obscurité était la plus totale mais le prêtre pouvait sentir une présence blottie dans le coin de la pièce. Evitant tout mouvements brusques il sortie de son sac un étrange artefact émettant une vive lumière inondant la pièce de clarté. Au fond de la pièce, surpris par la lumière aveuglante provenant des mains de l’ange, un homme bondit la bave au lèvre et le regard hystérique ! Il brandissait une dague encore imprégnée d’hémoglobine et se rua sur l’innocent Isawa qui ne tenta pas d’éviter le coup. La lame ripa littéralement sur sa peau, comme si le fou s’acharnait sur un bloc de granit millénaire. Comprenant que l’homme face a lui ne reviendrait pas sur ses actes car il avait perdu la raison, le prêtre prononça quelques paroles a son dieux puis, invoquant à nouveau la puissance élémentaire de la terre il le réduit à néant.
" Que se passe t’il donc ici " laissa il échapper ramassant la clef de la grille barrant l’entrée de l’asile.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay
Grâce à la clef obtenue auprès du feu concierge de l’asile le jeune prêtre pénétra à l’intérieur de celui-ci. La pièce était sombre, à peine éclairée par l’étrange artefact que tenait Isawa dans sa main. Le lieu laissait dégager une répugnante odeur mêlant celles du sang frais et celle de corps en décompositions. Le silence pesant était seulement interrompu par quelques cris hystériques provenant du fin fond de l’asile. L’ange se risqua à faire quelque pas dans la ténèbre en brandissant toujours ce ridicule morceau de fer illuminant les murs de la pièce. C’est alors que dans un coin de celle-ci il aperçu quelque chose bouger. Restant sur ces gardes il se rapprocha doucement pour finalement découvrir le corps d’une infirmière mourante, se débattant dans une flaque de sang. C’est paroles n’était que râles incompréhensibles et son visage semblait déformé de terreur et de douleur. Le bon prêtre s’agenouilla, apposa ses main sur le corps de la pauvre femme puis, récita un psaume sacrée vénérant le grand Artherk. Le corps de la jeune femme repris instantanément vie et une lueur de remerciement remplit son regard. Cependant, ses mots restèrent incompressibles. De sa bouche ne sortait que quelques bribes de phrases sans cohérence :
"Wakan... Fou… Mourir… Libéré… Fuir… Aidez moi"
Isawa avait comprit que le mental de l’infirmière était défaillant et, toujours éclairé par sa cuillère en argent il la raccompagna vers la sortie. Puis, il retourna dans la pénombre de l’asile.
Il avait pris soin de récupérer le trousseau de clef de l’infirmière et s’en servie pour ouvrir la porte lui barrant le passage. A par quelque cris de démence au loin tout était calme, trop calme. L’atmosphère était pesante et le prêtre remarqua vite que le sol était joncher de cadavre en décomposition. Renforçant l’ambiance morbide du lieux.

Isawa arriva face à une nouvelle porte, qu’il ouvrit.
A peine la porte fut t’elle ouverte qu'une dizaine d’hystérique lui fondirent dessus le lacérant de leurs ongles, le frappant et le mordant au visage ! Le visage en sang le prêtre fit un bond en arrière afin de se tenir à une distance raisonnable de ses assaillants. Mais ceux ci ne lui laissèrent point le temps et l’encerclèrent continuant à le ruer de coups.
Isawa bondit, évitant un demi douzaine de coups, puis, récitant une incantation a son dieux fit pleuvoir la roche à l’intérieur de l’asile réduisant en bouillit plusieurs malades. Mais leurs nombres ne faisaient que croître car des nouveaux fous venaient sans cesse se joindre à la bataille. Le prêtre ne se laissa pas faire et tenta le tout pour le tout ; baissant sa garde il fonça tête baissé vers la porte suivantes. Malheureusement pour lui la foule de malade lui barra le chemin l’obligeant à trouver replis dans un coin de la pièces.
"Vouloir faire le minimum de mort est devenu un devoir insensé" se dit t-il en invoquant un déluge de roche frappant le parquet de l’asile tel des millier de météore et obligeant ses assaillants a se mettre a l’abris. Ceux-ci n’en firent rien et préfèrent continuer d’attaquer au risque de se retrouver écrasé par un rocher. Isawa arriva cependant a s’échapper de la horde lui faisant face ouvrant la porte qu’il avait voulue atteindre tantôt ! Il l’ouvrit, s’engouffra dans la pièce et, sans se soucier de ce quelle pouvait contenir referma aussi tôt la porte a clef !

La pièce était plongée dans le noir et le prêtre jura car dans l’action il avait perdu l’objet qui lui procurait de la lumière jusqu’ici.
Il pouvait entendre à l’autre bout de celle-ci une respiration forcée entrecoupée de petit ricanement sordide. Il y eu un silence puis, résonnèrent quelque bruit de pas qui s’arrêtèrent bien vite. Les yeux d’Isawa s’étant maintenant habituer a la l’obscurité mais l’homme face a lui resta dans le noir. La seule chose que l’on pouvait distinguer était les traits calmes et insouciants de son visage ainsi que le poignard ensanglanté qu’il tenait fièrement !
Isawa n’eu pas le temps de parler car l’homme face a lui pris la parole. Sa voie était roque et cassée entrecoupé de tic nerveux l’obligeant a reprendre unr respiration forcée au bon milieu de chaques phrases. Pourtant Isawa réussit a comprendre se que l’étranger lui dit :
"Il est trop tard ! J’ai réussi ! Moi St Wakan J’ai libéré mes frères réduit à l’esclavage ! Longue vie a l’Armée Divine de Baazul"
Isawa n’eu même pas le temps d’ouvrir la bouche que l’étranger face a lui disparut dans une atroce odeur de souffre laissant l’asile dans un silence de mort.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay

Fatigué et blessé Isawa sortie enfin de l’asile. L’air nauséabond de celui-ci laissait enfin place aux fraîches senteurs de la nature.
"Ou aller maintenant ?" Pensât il, désespéré car sans piste pour son enquête.
C’est alors que, perçant les cieux, un pigeon apparu aux yeux du prêtre. Le volatile volait droit devant lui directement vers Isawa qui l’attendait.
L’oiseau messager se posa sur sa main. Isawa, calmement, retira le message accroché à sa patte. Le serviteur d’artherk le déplia soigneusement pour en lire le contenu. Sa lecture faite il caressa une dernière foi l’oiseau et lui redonna sa liberté.
Le visage de l’ange était maintenant radieux et il repris la route en direction de HurleVents afin d’y consacrer une union.

Isawa arriva enfin sur les lieux sacrés du mariage. L’ambiance était a son comble et tout le monde s’affairait aux préparatifs de cet heureux évènement. Malgré sa discrète apparition, Isawa se due de faire le tour de l’assemblé afin de saluer tout le monde ; Il commença par les heureux élus, Dame Evorane et Sire Illiano tout les deux un peu stressés par le futur événement. Isawa continua par la famille de Illiano saluant ainsi père et oncle tout deux retraités. Il saluât ensuite dame Eve Borghese sœur de Evorane et son marri ; Tortues Géniale. C’est alors que Isawa remarqua l’absence des parents de Evorane. Mais, ne voulant pas gâcher la fête il continua son tour de salutation comme si de rien était. Son ami Melenil était présent ainsi que Eloria & Siphaelis Holy deux anges dont le jeune prêtre était très proches. Isawa remarqua sire Ethan dans l’assistance il le salua de loin préférant ne pas serrer la main a ce vil assassin. L’humble prêtre se retira ensuite un peu de l’assemblé espérant que les oubliés ne lui en tiendrait pas rigueur.
Un frisson lui parcouru l’échine ! Dans un coin sombre du cercle de pierre et ne faisant plus qu’une avec l’obscurité Isawa pus reconnaître sa nemenis : La sombre et redoutable dame Hine Niur. Celle-ci l’observait de son regard d’obsidienne ne disant mots mais n’en pensant pas moins.
Isawa fit mine de ne l’avoir pas vue et s’installa pour préparer la cérémonie. Son discour était prés et il n’attendait plus que les derniers invités n’arrivâmes. Une brève altercation entre Hine, qui ne voulait ranger son arme et Siphaelis qui insistait pour ne pas en voir en ceux lieux de paix faillie retarder le début de la cérémonie. Mais par l’ignorance, les anges d’Artherk mirent fin au problème.
Les deux amoureux se présentèrent alors face au prêtre et celui-ci, après avoir demander le silence à la foule commencer son discourt :
"Nous sommes tous réunis se soir afin de célébrer l’unions de deux êtres ayant découvert leur amour mutuel en ces terres de chaos.
Deux individus qui se sont trouvés et sont maintenant réunis pour devenir des partenaires à vie.
Une union pour partager la joie et les rires, pour s'entre aider dans les moments difficiles, pour se fortifier.
"
Le prêtre pris sa respiration, cela n’était pas la première foi qu’il consacrait une union mais quelque chose en lui le dérangeait comme si le mal l’observait attendant un moment de faiblesse pour agir. Ce moment de vide passa et il pu continuer son discours :
"Prenez-vous la main.
Avant de commencer je voudrais demander si il y a quelqu'un dans l'assistance qui souhaiterait s'opposer à cette union? Qu’il le fasse maintenant ou qu’il se taise à jamais.
"
A ce moment ou l’assistance se faisait plus discret, une voie limpide mais démoniaque s’éleva dans le cercle :
"Moi ! Cet amour n’est que pure folie Illiano, je te préserverai de cela. Evorane vous avez pense pouvoir corrompre definitivement Illiano. mais je vous en empecherais"
Plus rapide qu’un félin et aussi dangereuse que la mort elle-même la Nephilim fondit sur Evorane tentant de lui asséner un redoutable coup de fléau. La foule etait subjugué et ne bougea pas ! Le marié dans un geste rapide pus tirer vers lui sa dulcinée lui sauvant sur le coup la vie. Hine, enragé se retourné face au couple, mais Isawa s’interposa :
"Vous êtes allez trop loin madame je pense que cette foie si nous allons devoir en finir !"
Les deux ennemis se regardèrent une fraction de seconde puis donnèrent l’assaut. Le bon prêtre invoqua un rayon de lumière pure qui frappa la nephilim brûlant son âme maléfique. Celle-ci n’avait pas eu le temps de bouger car, grâce à de doux mots a la terre elle-même, Siphealis avait fait pousser aux pieds de l’ange déchu de nombreuse liane l’enchevêtrant.
Hine ne se laissa pas faire et d’un geste, invoquant le sombre pouvoir d’ogrimar envoya voler la prêtresse lui empêchant d’avancer qui allait atterrir dans les bras de sa sœur.
Liberer de son immobilisation Hine le regard comme l’enfer exprimant tout sa haine se rua sur le pretre lui barrant le chemin de sa cible.
La foule avait réagie, les guerrier avait dégainer leurs armes et les mages commençait a incantant les sort de protections. Chacun tenta de prendre un parti ou l’autre mais la rué fut inutile car Isawa se joignant à ses frère anges invoqua a nouveau la pure lumières d’Artherk projetant la démone à terre dans d’atroce cries de souffrance.

"Elle… elle est morte ?" demanda Eloria encore sous le choc de l’action.
Isawa se rapprocha, s’agenouilla et tata le pou de son ennemie.
"Non !!! Nous pouvont peut etre lui donner un chance ! Mes amis joignez vous à moi nous allons prier pour le salut de son ames"
Les anges alors présents formèrent un cercle autours de corps inanimé et, soutenirent Isawa dans son effort. Celui-ci posa ses mains illuminées sur le front glacé de Hine il joignis son aura a celle des anges présents et leva les yeux au ciel :
"Au puissant seigneur Artherk, vous qui êtes si bon et puissant accordez moi la puissance afin de laver cet esprit impur de cette dame"
Le prêtre se mit alors à se convulser canalisant une extraordinaire énergie divine à travers son corps inondant de lumière l’assemblé :
"Puisse Artherk vous pardonner madame et vous imposer sa volonté."
Il y eu un moment de calme…
Les invités étaient la silencieux se demandant la suite des évènements. La lumière avait cessé et Isawa encore agenouillé sur le corps de la nephilim ne bougeait plus.
Celle-ci ouvrit les yeux et se releva tant bien que mal, le regard interrogateur et perdu regardant un à un les membres de l’assemblé la dévisageant :
"Ou suis-je ? Qui suis-je ?"
Isawa, épuiser du titanesque effort qu’il avait du fournir ne repondit que :
"Ce puissant enchantement vous préservera du mal madame puisse il ne jamais être brisé" Il y a avait une lueur d’espoir dans ces parole mêlée a une crainte encore plus grande.
Dame Siphaelis et Eloria s’approchèrent de Hine et firent signe au prêtre qu’elles allaient s’occuper d’elle la ramenant à l’auberge.
Isawa était épuisé mais il trouva la force de se relever
"Mais ami excusez cette interruption je pense que nous allons pouvoir continuer"
Mais il tomba a terre ses jambes ne le tenant plus debout. Illiano le releva en lui expliquant que rien n’était pressé et qu’il fallais d’abord songer a ce reposer. Isawa blessé dans son orgueil se releva et pris une grande respiration :
"Non nous allons continuer : maintenant"
Il se remis a sa place et pus finir son discours
Dame Evorane, Ange d’Artherk, adoratrice de la chopine promettez-vous de passer le restant de vos jours avec Illiano, de l'aimer et de le chérir, et de lui apporter aide quoi qu'il arrive ?
Sire Illiano, Ombre mystique de ces terres, rôdeur au grand cœur, promettez-vous de passer le reste de votre vie avec Evorane, de partager son amour, ses rires, vos chopines de bières, ses larmes et chagrins, et de lui apporter une aide quoi qu'il arrive?
Est-ce que chacun accepte ces paroles en y ayant bien réfléchi, sachant que si vous ne tenez pas votre promesse, Ogrimar emportera votre âme à jamais?
Illiano, place la bague au doigt de Evorane et répète après moi.
Tel un fragment de mon amour voici cette bague, un anneau qui est un cercle, sans début ni fin.
Je ne sais pas quand cet amour a commencé, mais seulement qu'il sera sans fin, tout comme cet anneau.
Evorane, place la bague au doigt de Illiano et répète après moi.
Tel un fragment de mon amour voici cette bague, un anneau qui est un cercle, sans début ni fin.
Je ne sais pas quand cet amour a commencé, mais seulement qu'il sera sans fin, tout comme cet anneau.
Au nom du puissant Artherk je vous déclare marrie et femme ! vous pouvez vous embrasser !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay
Apres les festivités du mariage, Isawa s’esquiva discrètement pour reprendre sa route. S’arrêtant un moment contemplatif devant l’onde infinie lui faisant face, Isawa décida de se rendre sur StoneHeim. La route ne fut pas très longue car grâce à un don divin celui-ci pouvait emprunter des passages à travers les plans.
Arrivé sur les lieux l’ange pus ressentir l’atmosphère dangereuse et pesante des lieux sûrement encore en proie à d’horribles guerres de clans. Le prêtre n’y prêta pas attention et rejoignie une petite bicoque qui émanait une douce odeur de cuisine.
Isawa, ne frappant même pas à la porte, ouvrit celle-ci et pénétra dans la maison. La salle principale était illuminé par l’âtre ou mijotait une imposante marmite laissant échapper le doux fumé d’un délicieux ragoût.

A coté de celle-ci, toute de noir vêtue, cuisinait une jeune femme. Paré d’une sombre robe soulignant avec délicatesse ses harmonieuse forme, la dame perdue dans ses pensées tentait d’atteindre un récipient posé sur une haute étagère. Etiré de tout son corps et s’aidant d’une petite chaise pour atteindre son but elle tourna la tête lorsque Isawa rentra. Un immense sourire illumina le visage de l’étrange cuisinière, qui sauta de son piedestral pour aller s’enlacer autour du coup de prêtre.
"Mon chérie" s’exclama t elle manquant de l’étouffer en l’embrassant
"Tu est enfin de retour je me languissait de toi"
Isawa répondit juste par une myriade de baisés savourant ce rare moment de bonheur.
"Oui je suis las de marcher et tu commencer a me manquer depuis tous ce temps"
Isawa aimait profondément sa femme malgrés que celle-ci soit une nécromancienne aguerrie usant de manières peu avouable. L’amour avait su effacer ses convictions et, honte sur lui, il lui arrivait d’oublier Artherk lorsqu’il se trouvait avec elle
Elle lui servit un grand bol de ragoût et s’assit face a lui a table le contemplant manger. Le ragoût finit Isawa pris la parole :
"Alors comment va la vie ici entre toute ces guerres, cela n’est pas trop dur"
"Pfff ne m’en parle pas", répondit elle montrant la robe dont elle était paré. Celle-ci était largement usé et même troué a quelques endroit. "Je n’ai plus que sa a me mettre"
"Mais toi qu’a tu fait pendant tout ce temps ?"
Isawa répondit, puis la conversation continua et la nuit arriva imposant un peu de calme sur StoneHeim.
Alors que le matin se présenta à la fenêtre Isawa se leva de la couche qu’il partageait avec sa chérie faisant attention de ne pas la réveiller, il lui baisa une dernière fois le visage puis repartie discrètement vers de nouvelle aventures.


Bonne route Leia puission nous un jour nous recroiser
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rippley
Rippley [REDs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rippley
 
Message roleplay
La disparition subite de sa nemesis, dame Hine Niur, l’avait profondément affecté. Le culte d’Ogrimar avait faibli. Le prêtre savait que l’équilibre devait être maintenu, et il craignait être le prochain sur la liste de ces mystérieuse disparitions.
Il savait que, dans l’ombre, le culte d’Ogrimar tentait de se réorganiser tant bien que mal. Mais cela était peine perdue, car il connaissait bien les nouvelles têtes pensantes du mouvement. Et aucune d’elles n’arrivaient à la cheville de la démoniaque dame Hine.
Isawa marcha longtemps avant de, enfin, se retourner. Il se trouvait maintenant sur l’île ou Makrsh p’tangh fut enfermé il y a des centaines d’années.
Tout été calme, trop calme. La brume créant un atmosphère intime et feutré isolant chaque voyageur en ces terres.
Isawa s’arrêta et tendis l’oreille car il lui avait semblé entendre des bruits de batailles au loin. Mais la brume semblait retenir tout sons, ne laissant filtrer que le sifflement glacé du vent.
L’ange repris sa route pour finalement se retrouver devant la prison millénaire de Makrsh P’tangh.
Un immense bruit de fracassement ébranla alors la bâtisse suivit d’une voie gutturale vociférant d’étrange incantation en ancien elfique. Le prêtre comprit que quelqu’un affrontait l’immonde seigneur elfe déchu ! N’écoutant pas la raison Isawa se ruât à l’intérieur du château en exterminant les quelques abominations mortes vivantes gardant les lieux.
Se fiant à son ouie le prêtre parcouru en courant le château pour finalement arriver la ou ce déroulait le combat créant ce vacarme.
Makrsh P’tangh, protégé par une horde de puissants morts vivants, invoquant de puissant sort, obligeant son adversaire à se protéger derrière son immense pavois étincelant. Celui-ci justement, profondément protéger par sa lumineuse armure, ne se souciait guère de la horde d’ennemi tentant de l’anéantir. Il continuait à frapper encore et encore. Encaissant les coups d’une centaine de guerriers squelettiques combinés aux puissants sorts lancer par le sorcier mort vivant.
Le Paladin semblait ne rien sentir comme si Artherk lui-même apaisait sa douleur. Isawa ébahi par un tel spectacle resta un moment sans rien faire, mais quand il goûta à un raz de marée emplissant la pièce en provenance du feu Roi elfe, il comprit qu’il fallait agir au plus vite. Il se lança alors dans la mêlé sachant consciemment qu’il ne pouvait rien faire face à la puissance de Makrsh P’tangh mais espérait apporter son soutien au courageux paladin. Arriver au centre il ferma les yeux et se mit à prier. La douce musique de ses psaumes s’insinua doucement aux milieux des cris et râle du combat. Ses prières raisonnaient maintenant de partout monopolisant le moindre moment de calme et soutenant le rythme cadencer des attaques du Paladin.

Isawa sentait les brûlures et autres blessures qui lui étaient infligé mais, les yeux clos, rien ne pouvait l’empêcher de continuer à prier pour le salut du courageux guerrier d’Artherk. Il ne pouvait que percevoir les bruits de batailles autours de lui juste outrepassés par ses prières.
D’un coup, le silence ce fit.
Isawa ouvrit les yeux et pus constater qu’il se trouvait quasiment à ses pieds le corps pourrie qui servait de réceptacle à Makrsh P’tangh. A ses coté, Loxas Raven nettoyant son armure et son fléau de l’hémoglobine corrompue dont ils était recouvert. Il se tourna alors vers le prêtre et lui dit :
"Et bien que fait tu la Isawa tu aurait pu y rester"

Dans un coin du château le phylactère de Makrsh p’tangh attendait de trouver un nouveau corps à posséder.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Goth Silvaneus
Goth Silvaneus [2Lock]
Dauphin
 
Avatar de Goth Silvaneus
 
wtg Isawa, ça fait du bien un peu de rp (wé même un de lock peut apprécier )

Vivement la suite
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Flo Tyr
Flo Tyr
Bagnard
 
Avatar de Flo Tyr
 
Citation:
" Sexca ma quitter.. . il en aime une autre "
*Sifflote*
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > La 4ème Prophétie > T4C - Autres serveurs > [Chaos] A la recherche du culte païen de Baazul
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de La Quatrième Prophétie RSS
  • Aucune vidéo pour le moment...
Les critiques de La Quatrième Prophétie RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 07h07.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite