JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 637 (sites) | 1023 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > j'ai un voisin taré... arf! RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de 892
892
Alpha & Oméga
 
Avatar de 892
 
Tu met une cagoule t'attend le gosse à un coin de la rue et tu le tabasses.

Je suis prince!!! Je suis prince!! haha, inclinez vous sujets!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Re: j'ai un voisin taré... arf!
Citation:
Provient du message de cracou2
Bon, je vais faire bref et vous pourrez me dire ce que vous en pensez.

J'ai un voisin en dessous de mon apprat (2 appart dans l'immeuble). Ils sont 3, le père, la mère, le fils dans les 16 ans, jamais à l'école et fan de ronaldo (bon, en soit ce n'est pas une tare).

Dès que les parents ont le dos tourné, musique à fond, entrée-sortie de copains, claquages de portes etc etc.

Je fais une bafouille au digne paternel, en ajoutant dans la même missive une note (très polie) comme quoi il n'était pas nécessaire qu'il stocke sa machine à laver dans l'escalier ni son chien empaillé (véridique)sur l'appui de fenêtre de l'escalier.

l'autre paternel déboule déboule, propose un pugilat dans la rue, insulte et part (le mec à des tendances à l'avinage).

Bon.. on fait quoi? courrier au bailleur? boure pif?
Bon, apparemment, première chose : tu sembles être locataire. Ce n'est pas un défaut, mais un handicap dans tes futures démarches.


1ère étape

La première chose à faire, est d'écrire à ton propriétaire, pour lui signaler les troubles dont tu fais l'objet. Tu lui demanderas de bien vouloir écrire à ton voisin, où au propriétaire de l'appartement de ton voisin, pour lui demander de bien vouloir ne plus troubler tes journées, etc ...... Ca, c'est la première chose, qui n'est pas inutile, car tu alertes par-là même ton propriétaire.

Deuxième chose : ton immeuble est-il géré par un syndic de copropriété ? Si oui, il faut que tu demandes par écrit à ton propriétaire, par exemple dans la lettre où tu fais état des troubles en question, de bien vouloir signaler ces problèmes au syndic, de façon à ce que celui-ci prenne les premières mesures ( en général une lettre, demandant de bien vouloir, bla bla bla ... ).

Ces deux premières étapes acquises, tu observes le résultat. Sans résultat probant, il faut passer aux choses chiantes.

2ème étape

Sans résultat obtenu à l'amiable, il te faut appeler du renfort.

1ère chose : Les jours où tu constates les troubles dont tu nous parles, tu appelles les flics. Ils ne viendront sûrement pas. Ceci dit, n'hésite surtout pas à les baratiner, du genre : il y a beaucoup de bruits, j'ai peur qu'ils ne se battent, qu'il arrive quelque chose, etc ...
N'hésite pas à répéter l'opération plusieurs fois, sur une ou deux semaines, ils finiront bien par venir au moins une fois.
Ceci est important, car ce sera la première trace "pré-judiciaire" que tu laisseras.
Sans résultat, il faut aller un cran au-dessus.

2ème chose : Si les flics ne leur font "pas peur", et si les troubles n'ont pas cessé, il faut porter plainte. Oh, pas dans l'objectif de les trainer immédiatement devant un tribunal, mais pour laisser une trace formelle de ton mécontentement. Donc tu vas au commissariat de ta ville ( ou gendarmerie ), et tu portes plaintes pour tapages diurnes, par exemple ( ou tapages nocturnes ), ou tout autre motif que les flics estimeront valables.
Fort de ta plainte ( ), la police va normalement convoquer ton voisin au commissariat, pour lui demander de s'expliquer. Ils ne le feront peut-être pas. N'hésite pas à insister sur ce point pour qu'ils le fassent. La discussion peut s'avérer fructueuse, ou non.
Si ça ne donne toujours aucun résultat, tu passes à la vitesse supérieure.

3ème étape : y'en a marre !

Là, c'est l'étape la plus chiante et la plus douloureuse. Il va falloir bourse délier. Et oui, c'est comme ça.

1ère chose : Les jours de trouble, il faut que tu te débrouilles pour avoir un huissier sous la main. Si c'est le cas, tu l'appelles, et tu lui demandes de dresser un procès-verbal des troubles qu'il constatera, à savoir le bruit incessant de la gentille petite tête blonde.
Avantage : Ce constat d'huissier sera une preuve quasi irréfutable des troubles que tu subis. Si tu as des sous à mettre en l'air, n'hésite pas à faire exécuter plusieurs constat d'huissier, de façon à prouver la répétition dans le temps du trouble.
Désavantage : c'est assez onéreux.
Sans amélioration après cela, ce qui risque d'être le cas puisque tes voisins ne seront pas au courant de cette démarche, il faut passer à l'étape judiciaire.

2ème chose : Le tribunal. Bin oui, s'il faut en arriver là, il faudra bien le faire.
Alors c'est pas très compliqué. Tu vas au tribunal d'instance de ton arrondissement ( je veux dire, administratif ), en général il y en un par grande ville, sinon il faudra te déplacer un chouilla vers le tribunal d'instance de ton ressort ( la zone de compétence territoriale du tribunal ). Souvent, ces petits tribunaux siègent dans les mairies, ou d'autres endroits plus bucoliques comme une salle des fêtes. Bref, peu importe, l'important est d'avoir l'adresse et d'y aller ( il peut aussi s'agir d'un tribunal de grande instance qui intègre le TI en son sein, mais ça n'a aucune espèce d'importance ).
Tu demandes aux feignasses de l'accueil où tu peux te procurer un formulaire d'assignation devant le tribunal d'instance. En effet, pour les litiges inférieurs à 7630 euros ( dans ces eaux là ), le tribunal d'instance est compétent, et le ministère d'avocat n'est pas obligatoire, c'est-à-dire que tu peux assurer ta défense seul. Ce que tu feras.
Une fois le formulaire en main, tu remplis bien les cases / espaces libres / les endroits où on te demande des trucs, tu lis bien à qui tu dois l'envoyer, comment, dans quel délai.
Une fois ceci fait, le tribunal finira par te convoquer toi et ton voisin pour une audience, au bout de 1 ou 2 mois, selon la surcharge du tribunal.
Comme il y a de fortes chances que vous n'ayez ni l'un, ni l'autre un avocat, vous passerez certainement en médiation ( ou conciliation, je confonds toujours les deux, honte sur moi ). Si la médiation échoue, vous serez renvoyés dans la journée devant le juge. Devant le juge, tu expliques ton point de vue, tu sors tes lettres, et surtout ton ou tes constats d'huissier, ainsi que ta ou tes plaintes. Normalement, ton voisin sera condamné à te verser quelques dommages-intérêts, pour trouble de jouissance, par exemple ( ce peut être un autre motif ).
Même si les dommages et intérêts ne sont pas énormes, ça va le faire chier, et ça va peut-être le pousser à calmer son chiard.


Voilà, c'est la fin. Les conseils maintenant :

- N'hésite pas à toujours ECRIRE à qui de droit : ton propriétaire, les flics / gendarmerie, syndic si y en a un. Et surtout ECRIT, ne téléphone pas, jamais. Un coup de téléphone n'est pas une preuve. Une lettre en est une.

- N'hésite pas à envoyer plusieurs lettres aux même personnes. Et à en envoyer une ou deux en recommandé.

- Bluff ton proprio : menace le de ne plus payer une partie de ton loyer si les troubles ne cessent pas. Ca peut le pousser à agir, sauf s'il connait ses droits. En effet, menace le, mais NE LE FAIT SURTOUT PAS ! Tu n'as pas le droit de ne plus payer une partie de ton loyer au motif que ton voisin t'emmerde.

- Si ton voisin est trop virulent, n'hésite pas à déposer plainte sur plainte : menaces, tapage diurne / nocturne, etc ......

- L'huissier reste l'arme fatale dans tous les cas, car non content de te constituer une preuve, c'est aussi la garantie du succès d'une éventuelle action judiciaire.

- Enfin, ne fait rien qui te porterait préjudice : ne le menace pas, pas de coups tordus, pas de coups tout court , etc ...... Car tout cela te fera de l'ombre devant le juge, si tu en arrives là. Sois blanc comme la neige du sommet de l'Everest .........

Bref, je te souhaite bonne chance, pour connaitre ce genre de situation ( pas de façon personnelle, quoique, la pizzeria d'en bas et son extracteur merdique me donne envie de me faire des amis corses parfois ........ ).

Bref, courage, tu n'as pas fini .......
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de pooka
pooka
Dauphine
 
Avatar de pooka
 
Citation:
Provient du message de Grosquick
Tu peux toujours te venger, mon voisin du dessus faisait du skate, c'etait assez ennuyant. Essaye la meme chose
Pour vous venger vous avez fait du skate au plafond ?

Pareil tout même. Ceux du quatrième étaient très expressifs, dans l'amour comme dans la haine.
Je leur ai dessiné une lettre en forme d'article à sensation, et l'ai affichée dans le hall. Pas servi à grand chose... mais les autres voisins ont bien rigolé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mike_Zoolander
Mike_Zoolander
Roi
 
Avatar de Mike_Zoolander
 
Si j'étais à ta place je n'hésiterais pas à faire les 100 coups, mais bon ça c'est moi...et plusieurs autre personne comme je peux constater

Bon je ne vais pas me prononcer sur c'est coups, mais use de ton imagination et si l'imagination te fais défaut, j'adore le classique des oeuf, ca me fais pouffer de rire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Frère YoshiYuki
Frère YoshiYuki [PU]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Frère YoshiYuki
 
Bourre pif.

Toujours comme ça que j'ai fait, et je ferais toujours comme ça.

Mais le truc c'est qu'il ne faut avoir aucune morale. Faut pas avoir peur de laisser le mec à demi moribond dans la rue, sur le trottoir ou même devant sa porte.

Ce n'est pas donc donné à tout le monde.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Citation:
Provient du message de Frère YoshiYuki
Bourre pif.

Toujours comme ça que j'ai fait, et je ferais toujours comme ça.

Mais le truc c'est qu'il ne faut avoir aucune morale. Faut pas avoir peur de laisser le mec à demi moribond dans la rue, sur le trottoir ou même devant sa porte.

Ce n'est pas donc donné à tout le monde.
Surtout que ce n'est pas foncièrement utile de se retrouver en correctionnelle pour coups et blessures à chaque fois que ton voisin fait trop de bruits.

Par ailleurs, on ne sait jamais sur qui on tombe, tu le tapes une fois d'accord, et il te fera quoi la prochaine fois, sachant que c'est tout de même ton voisin ? Il s'achètera un chien pour te bouffer ? Un couteau pour te planter ? ........ Avant de frapper, il faut bien savoir à quoi s'attendre, surtout dans les affaires de voisinage, parce que ce n'est pas un inconnu que tu ne verras qu'une fois. C'est à ne pas négliger.
Je préfère ma manière chiante, mais douce et relativement efficace, quoique un brin procédurière. Cepedant, je suis content de me dire que quand ces procédures portent leurs fruits ( que ce soit personnel ou professionnel ), je vis encore dans un état de droit(s) .... Et le voisinage en fait partie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Seiyar
Seiyar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Seiyar
 
Les syndic de copropriétés peuvent rien faire, et la lettre a ton propriétaire changera pas grand chose.

Je vis en copropriété depuis que je suis gosse et j'en ai vu défiler des voisins bruyants ... a part la discussion on peut pas faire grand chose. Ah si quand même appeler la police une fois en leur demandant de faire un sermon seulement, ca peut marcher.
Lien direct vers le message - Vieux
cracou2 [INC]
Roi
 
Ce qui m'a fait rire, c'est quand il m'a insulté, je l'ai traité de malotru. J'ai vu passer un voile d'incompréhension dans ses yeux perdus dans des volutes kronembiques.

Pour en revenir au sujet, le bourre pif est évidemment une option à éviter (sauf si c'est d'abord de sa part, de préférence devant témoins, pour qu'on s'amuse un peu tout en étant juridiquement couvert). Enfin bon bref...

Courrier avec accusé de réception au locataire, copie envoyée au propriétaire ainsi qu'au bailleur, ou à la société de gestion. (Signaler les envois sur la missive destinée au locataire indélicat)

Un petit appel à la maréchaussée du coin, avec éventuellement plainte déposée pour menaces (si j'ai bien compris, le vil t'a proposé d'en découdre dehors, ceci est donc une menace. )

IMHO, tout ceci devrait le calmer.


>La première chose à faire, est d'écrire à ton propriétaire, pour lui signaler les troubles dont tu fais l'objet. Tu lui demanderas de bien vouloir écrire à ton voisin, où au propriétaire de l'appartement de ton voisin, pour lui demander de bien vouloir ne plus troubler tes journées, etc ...... Ca, c'est la première chose, qui n'est pas inutile, car tu alertes par-là même ton propriétaire.

Evidemment fait dès hier, pour avoir une trace, auprès du représentant du bailleur qui est son agent légal.

Ceci étant dit, je compte aussi faire une main courante chez nos amis de la prévôté pour avoir une trace de l'altercation (une main courante, pour ceux qui ne savent pas est une déclaration que tu fais, sans pour autant porter plainte, du genre "untel signale que bidule a vis à vis de lui un comportement inapproprié". C'est pas une preuve, mais c'est un élément constitutif de début de preuve (j'ai des restes de mes cours de droit).

>1ère chose : Les jours où tu constates les troubles dont tu nous parles, tu appelles les flics. Ils ne viendront sûrement pas.

tapage diurne: faut passer par la police municipale, ils peuvent constater. Moins difficile à bouger que la nationale. Et puis c'est tellement idiot de déranger du monde pour de telles banalités

>1ère chose : Les jours de trouble, il faut que tu te débrouilles pour avoir un huissier sous la main. Si c'est le cas, tu l'appelles, et tu lui demandes de dresser un procès-verbal des troubles qu'il constatera, à savoir le bruit incessant de la gentille petite tête blonde.

J'ai une copine de ma mère dont la fille est huissier (tout le monde suit?). Faut que je fasse une soirée à la maison, je lui demande de prendre ses affaires

>Tu demandes aux feignasses de l'accueil où tu peux te procurer un formulaire d'assignation devant le tribunal d'instance. En effet, pour les litiges inférieurs à 7630 euros ( dans ces eaux là ), le tribunal d'instance est compétent, et le ministère d'avocat n'est pas obligatoire, c'est-à-dire que tu peux assurer ta défense seul. Ce que tu feras.

J'ai aussi un copain avocat (et la semaine prochaine je vous présente l'ananas)

>Comme il y a de fortes chances que vous n'ayez ni l'un, ni l'autre un avocat, vous passerez certainement en médiation ( ou conciliation, je confonds toujours les deux, honte sur moi ).

conciliation, je crois, mais je n'oserai le juger. C'est pas entre moi et une institution publique.

Quoi qu'il en soit, ces rappels juridiques sont toujours bon à lire.

Voilà, c'est la fin. Les conseils maintenant :

>- Bluff ton proprio : menace le de ne plus payer une partie de ton loyer si les troubles ne cessent pas. Ca peut le pousser à agir, sauf s'il connait ses droits. En effet, menace le, mais NE LE FAIT SURTOUT PAS ! Tu n'as pas le droit de ne plus payer une partie de ton loyer au motif que ton voisin t'emmerde.

Tout à fait. C'est une erreur souvent commise.

>- Enfin, ne fait rien qui te porterait préjudice : ne le menace pas, pas de coups tordus, pas de coups tout court , etc ...... Car tout cela te fera de l'ombre devant le juge, si tu en arrives là. Sois blanc comme la neige du sommet de l'Everest .........

Oui, faire le pauvre malheureux agressé par un esprit chagrin (note mentale: ne pas parler au tribunal comme à T4C) est toujours utile.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Arc des Haut-Elfes
Arc des Haut-Elfes
Alpha & Oméga
 
Avatar de Arc des Haut-Elfes
 
Appel les flics s'il te dérange à des heures critiques , sinon appel le proprio de l'immeuble ou un syndicat de copropriété .

Moi en bas de chez moi j'ai une famille qui vit dans un petit appartement et toute la journée des inconnus rentre et sortent de l'immeuble par l'intermédiaire des gens vivant dans cette appartement , si cela continu j'en informerais la municipalité . (Immeuble appartenant à Levallois) .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Edmie
Edmie
Alpha & Oméga
 
Avatar de Edmie
 
Tu prend des escréments d'un chien , de préférence bien moue, que tu enroules dans du sopalin. Tu met un pétard dans le sopalin, tu sonne chez lui, tu allume le pétard, tu te barres. Avec un peu de chance soit le pétard éclate avant qu'il ouvre la porte et la tout son péron sera pourrit et sa porte ou alors le clou du spectacle ça explose devant lui et là, c'est lui qui sera tout marron.
Lien direct vers le message - Vieux
Sheris
Roi
 
Citation:
Provient du message de Lothar
Très simple , je conseille 6 gros amplis marshall , une superbe chaine hi-fi et "Panzer Division Marduk" en boucle pendant une semaine à fond , à mons avis ca doit etre assez radical
Etant curieux, j'suis allé download qques échantillons, et ...
Lol je confirme, ça secoue :bouffon:
(Par contre si tu fais ça, pars en vacances pendant cette semaine, tu tiendras pas le choc sinon )
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
En premier lieu, évite d'écouter les conseils de ceux qui te disent de te confronter directement à ce voisin et sa famille ; tu te mettrais en tort vis-à-vis de la loi, et tu n'as aucune assurance de ne pas te prendre un coup de couteau/fusil, ... le genre
En second lieu, tu contactes les autres voisins, afin de constituer un dossier, et à chaque fois que le voisin te nuit par le bruit ou des agressions, tu notes la date, l'heure et les détails, puis tu téléphones au flic pour le signaler (tes appels seront enregistrés) ; à la moindre altercation verbale ou physique, dont résulteraient des menaces quelconques, tu déposes une main courante, voire même une plainte si cela se reproduit... (à la suite d'une main courante, la cible est contactée par la police pour audition)
Et ensuite, tu obliges ton bailleur a entammer une procédure d'expulsion (le bailleur est garant de ta tranquilité de locataire).

En cas de problèmes rencontrés entre 22H00 et 06H00, si tu habites dans une toute petite ville ou un village, contactes directement le maire ou l'un des principaux administrés (pour débuter une procédure d'internement en hôpital psychiatrique, s'il est vraiment bourré et taré) ; cela fait souvent bouger les choses très vite (mon expérience )
Lien direct vers le message - Vieux
kiralgrin
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de cracou2
Pour en revenir au sujet, le bourre pif est évidemment une option à éviter (sauf si c'est d'abord de sa part, de préférence devant témoins, pour qu'on s'amuse un peu tout en étant juridiquement couvert). Enfin bon bref...


Meme si c'est d'abord de sa part ,et devant témoins ,tu ne seras jamais sur d'etre dans ton droit devant un tribunal .

je te conseille aussi de suivre les procedures administratives a la francaise ,c'est a dire longues et chiantes ...
Lien direct vers le message - Vieux
cracou2 [INC]
Roi
 
merci pour les réponses, mais faut lire...

>En premier lieu, évite d'écouter les conseils de ceux qui te disent de te confronter directement à ce voisin et sa famille

on reconnait bien les trolls et les boulets, hein

>En second lieu, tu contactes les autres voisins, afin de constituer un dossier, et à chaque fois que le voisin te nuit par le bruit ou des agressions, tu notes la date, l'heure et les détails, puis tu téléphones au flic pour le signaler (tes appels seront enregistrés) ;

nope. main courante systématique. c'est pareil et c'est sur ma route. et PAS de voisins, on est que 2 dans l'immeuble.

>En cas de problèmes rencontrés entre 22H00 et 06H00, si tu habites dans une toute petite ville ou un village, contactes directement le maire ou l'un des principaux administrés (pour débuter une procédure d'internement en hôpital psychiatrique, s'il est vraiment bourré et taré) ; cela fait souvent bouger les choses très vite (mon expérience )

>Meme si c'est d'abord de sa part ,et devant témoins ,tu ne seras jamais sur d'etre dans ton droit devant un tribunal .

C'est parfaitement vrai. tout dépend (entre autre) de la nature du témoin (un avocat, c'est bon?).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ashraam Darken
Ashraam Darken
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ashraam Darken
 
Tu fait pareil et en pire, peut-être qu'ils comprendront
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > j'ai un voisin taré... arf!
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h43.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite