JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Histoire d'un jeune Firbolg ( épisode III) RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
Message roleplay

Histoire d'un jeune Firbolg ( épisode III)

l'episode précédent est

Pourquoi devenir sentinelle ?

Aujourd’hui je pense souvent à cet Elfe qui m’a transformé. J’étais un Firbolg dans sa forêt, maintenant je suis un Firbolg en ville. De plus je suis riche grâce à ce Celte et j’ai un objectif dans la vie. Je dois avouer que quand je réfléchis à tous ça, ça ne dure pas longtemps. Ben oui quoi, j’ai mal au ventre parfois. Et devenir le soigneur du royaume n’est pas une petite responsabilité. Je suis pas habitué, donc j’ai un peu mal au ventre. Alors j’ai vu qu’en arrêtant de penser à tous ça, j’avais plus mal au ventre. On peut dire ce qu’on veut des firbolg, mais nous on réfléchit à beaucoup de choses, mais pour ma part, une seule à la fois.

Mais reprenons mon histoire où je l’avais arrêté.

J’étais donc devant cette grande salle en pierres dans laquelle se trouvait celui qui devait m’aider. Avant de m’aventurer la dedans, je décidais d’en faire le tour pour réfléchir à ce que j’allais dire. Cette fois, je voulais en jeter un peu, et surtout pas faire croire que je sors de ma forêt.
Ah, première surprise, on peut pas faire le tour. Comment je vais faire pour réfléchir moi ? Bon, on a toujours la solution des vas et viens, mais moi je préfère tourner. Et j’avais commencé à faire le tour, mais bon. Je levais la tête un peu, et là je fus surpris. Dans un jardin, une bande de druide s’était installée et parlait dans un langage que je ne connaissais pas. Moi j’aime pas les bandes comme ça, qui ont des trucs qu’on ne comprend pas. Je faisais demi-tour avec comme pensée que les druides c’est une secte bizarre. Aujourd’hui je sais que c’est pas si vrai, mais faut pas m’en vouloir. Il paraît qu’il y a les bons druides et les mauvais druides.
C’est dans cet état d’esprit que je me lançais. J’entrais dans le bâtiment pour aller voir celui qui m’aiderait. A l’intérieur c’était mieux, on pouvait faire le tour. Je m’en suis rendu compte au troisième tour d’ailleurs. Certains se moqueront, mais moi du coup j’avais réfléchi, plutôt que d’aller voire un sage sans savoir ce qu’on va lui dire.
J’entrais dans la première salle.

« Bonjour, c’est ici qu’on devient le soigneur ? » Comme ça, chacun savait ce que je voulais. Il faut savoir aller à l’essentiel parfois.
« Bonjour Piquepoc, bienvenue chez les bardes. Ici tu pourras apprendre à soigner et à jouer de la musique enchantée pour aider ton groupe » qu’est ce qu’il dit lui ? ? ? Je veux pas faire de musique moi. Puis on les voie les groupes de musicien, parfois c’est prise de tête et misère. Puis, comment il me connaît lui ? A, encore cet elfe qui avait dû parler.
« Ben, j’ai pas spécialement envi de faire de la musique moi. Je suis là que pour soigner. » Fallait que les choses soient claires.
« Piquepoc, tu sors de ta forêt ? Ne sais-tu pas que les bardes sont de puissants alliés pour tous les groupes ? Leurs chants sont demandés et appréciés. » Quoi, il veut que je chante ? Il me connaît mal lui. Puis ça lui fait quoi que je sorte de ma forêt ? Il commence à m’énerver lui. Puis, je sais bien qu’un groupe sans chanteur c’est un peu naze.
« Excuse-moi, mais je crois qu’il y a erreur. Moi je veux pas chanter ni jouer de la musique. Je veux soigner le royaume. Alors je pense qu’il y a erreur là. » Et je sortais de sa salle.

Il y a des moments où il faut savoir dire stop. Si mon père avait été là, on serait rentré dans la forêt directement. Puisqu’on en parle. Je suis riche, j’ai pleins d’amis et je suis l’un des rares à être sorti aussi loin de la forêt. Mais oui, je suis un héros dans ma famille. Enfin, sauf avec mon père.
Je me posais assis à terre pour réfléchir à tout ça. Est-ce que cet elfe ne s’était pas un peu moqué de moi ? Je devais devenir le soigneur, et jusqu’à présent je n’avais fait que tuer quelques loups et des bestioles qui voulaient pas qu’on les touche. Je ne savais toujours pas soigner, et mes amis n’étaient pas si présent que je le laissais entendre. Alors …

Mais je suis un jeune Firbolg, qu’attendiez vous ? Que je baisse les bras et laisse ce royaume que nous n’avons pu conquérir et que nous partageons maintenant ? Mon choix était fait, je le savais depuis que j’avais quitté cet elfe collé à son puit. Je devais soigner le royaume.
Là je suis resté assis encore un peu. Je sais pas ce qui s’est passé, mais j’avais mal à la tête. Sûrement l’autre avec ses idées de musique.

Je me relevais un peu plus tard pour entrer dans la seconde salle.
Aye, un druide. Je me méfiais, avec tous ses potes à coté. Mais bon, il fallait que je le soigne lui aussi, il était de mon royaume. Alors je lui parlais.

« Bonjour le druide, c’est ici qu’on devient soigneur de royaume ? »
« Bonjour Piquepoc, bienvenue chez les druides. En suivant notre apprentissage, tu contrôleras la nature, invoqueras des compagnons et soigneras ton prochain. » Hein, quoi ? Contrôler la nature ? Il est pas bien lui.
« Pourquoi contrôler la nature ? Et les compagnons, j’ai déjà plein d’amis moi. » Ben oui quoi, il croit quoi ?
« Mais Piquepoc, tu sors de ta forêt ou quoi ? Ne sais-tu pas que la nature est puissante, et qu’elle t’aidera à vaincre nos ennemis et soigner nos amis ? » Il sait pas à qui il parle lui, je suis un firbolg moi. Je connais la nature, c’est pas un celte qui va me l’apprendre qu’elle est puissante.
« Dis donc toi, la ça m’énerve. Oui je sors de ma forêt, et je sais que faut pas jouer avec, sinon elle se venge. Tu t’ais jamais demandé pourquoi on tombe des arbres parfois ? Puisque tu les contrôles, tu leurs demanderas ! » Là s’en était trop. Je sortais de sa salle sans même lui dire au revoir à lui est sa secte qui veut contrôler la nature. Moi je vis avec la nature, et nous nous aimons bien.

Là, j’étais remonté. En sortant de sa salle, j’allais directement dans la suivante. Il allait me proposer quoi lui ? Sûrement d’apprendre à danser avec des gens qui pensent que la vérité est ailleurs. Il m’aurait pas celui là. Je devais soigner le royaume, avec ou sans son aide.

« Bonjour, c’est ici qu’on apprend à soigner les royaumes où je dois encore courir après les loups ? »
« Bonjour Piquepoc, assieds-toi ici, je suis à toi tout de suite. » Comment dire, il m’avait calmé tout de suite.
J’attendais donc assis sur les marches.
« Alors Piquepoc, tu veux soigner le royaume ? Sais-tu que le chemin pour y arriver n’est pas si facile ? Tu devras apprendre à te battre un peu, rechercher des compagnons pour les aider à devenir fort et faire de temps en temps quelques quêtes pour nous aider. »
« Pas question de chanter, danser ou de jouer avec la nature ? »
« Mais non, Piquepoc, qu’est ce qui te fait croire ça ? » Il parlait jamais à ses voisins lui ?
« Bon, et je deviendrai le soigneur du royaume ? »
« Tu sais Piquepoc, ce n’est pas si facile, mais peut-être y arriveras-tu. » Il me plaisait ce celte, il est quoi ? Ah oui, sentinelle.
« Et je pourrais donc aider mes amis ? »
« Oui, bien sur. Tu auras même ce que tout le monde recherche, la bulle d’invulnérabilité. Tu pourras la donner, et ainsi tes amis ne craindront pas le premier coup. Tu pourras leur sauver la vie contre bien des ennemis invisibles. » Il savait me parler lui. Ca y est, j’ai trouvé celui qui m’aiderait.
« Cool, aide-moi à devenir ce que tu dis, je veux être sentinelle et protéger tout le monde, les soigner et … Mais s’ils meurent, je n’aime pas voir mourir mes amis. »
« Tu pourras aussi invoquer les forces de la nature, et leur redonner vie » Wouhaou, mais c’est pas dangereux ça ? Jouer avec les forces de la nature ? Il est pas un peu druide lui, après tout il est celte aussi.
« Bon, ça marche. Je deviens sentinelle et je soignerai notre royaume. »
« Bienvenue parmis nous Piquepoc. Tu ne regretteras pas ton choix. Commence donc par nettoyer la salle et ranger mes affaires. » Quoi ? Mais ça fait ça une sentinelle ?
« Euh, tu n’as pas quelque chose de mieux à me faire faire ? Aller soigner des gens, protéger une veuve, je sais pas moi … »
« Ah, tu as raison. Va porter ce pli à mon ami à Ardee. » C’est pas ce que je pensais. Mais ça me faisais sortir de cette ville de fous.

Ben oui, à y repenser, ils sont tous fous à Tir Na Nog. Ma mère m’avait dit de faire attention. Maintenant je sais pourquoi. Les grandes villes appellent les gens bizarres. C’est un peu pareil avec les forêts, mais en moins pire quand même.

Voilà, maintenant j’étais une sentinelle firbolg prêt à soigner le royaume. Mais en attendant, je devais porter ce pli. Mais je vous conterai ça un autre jour.


PS : Je me répète, mais toute ces histoires sont déjà sur le forum d'Orcanie. Néanmoins, je suis preneur de tout vos conseils et remarques pour la suite.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sowulhildidaga
Sowulhildidaga [Einhs]
 
Avatar de Sowulhildidaga
 
véééé
(
<fan>
)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elleriel
Elleriel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Elleriel
 
dur dur le passage par les druides ^^
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
Citation:
Provient du message de Elleriel
dur dur le passage par les druides ^^
Mais promis je les aime bien .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de piquepoc
piquepoc
Alpha & Oméga
 
Avatar de piquepoc
 
oulaaa, page 3 en même pas une journée. Elle doit pas plaire mon histoire .

Bon, je post un épisode aujourd'hui encore, mais pour la suite j'encouragerai les fans à se reporter aux chroniques si je ne poste plus.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Histoire d'un jeune Firbolg ( épisode III)
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h40.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite