JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 641 (sites) | 1045 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [suicide]Psycho RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Molosba
Molosba
Alpha & Oméga
 
Avatar de Molosba
 
Citation:
Provient du message de Miss M La Honte
J'ai pas tout lu mais je vais tenter d'apporter ma petite contribution.

Moi ca je l'ai vécu mais pas a la place ou tu es, j'étais plutôt à la place de ton copain.
Je vais pas raconter ma vie, mais en général c'est une acumulation de pleins de merdes qui font qu'à la base tu es mal dans tes pompes.
Ensuite tu commences à porter un masque "je vais bien vous inquietez pas", tu laisses penser tout le monde que ta vie est rose, et tu penses que de toute facon il n'en ont rien a foutre de ce que tu peux ressentir et à l'interieur t'as plus envie de crier.
Après tu commences à essayer a echapper a ta vie et a tes emmerdes, moi j'ai commencé à boire, a prendre un whisky coca le soir quand mes parents ne regardaient pas, un, puis deux eta etre dans un etat completement euphorique a tel point que tu arrives presque a te convaincre que ta vie est belle, sauf que quand tu commences a y penser réellement, c'est le bad trip...

J'ai frolé l'alcoolisme avec mes conneries, et puis je me sentais encore plus honteuse alors j'ai arrêté apres que mes parents l'aient découvert.
Mais c'est pas pour autant que ca allait bien!

Je gardais tout pour moi etc etc etc et j'ai commencé a avaler des cachets, a petites doses, de plus en plus fortes.

Puis a avaler une boite et un jour en plein milieu de la cour de mon college a en avaler une soixantaine.
Etat letargique toute l'apres midi sans que personne ne dise rien, sans qu'aucun prof ne fasse quelquechose, et la goutte qui avait fait deborder le vase s etait une rupture justement.

4 jours d hosto, 6 mois de psy...

Tout ca pour dire que le suicide ca vient par palier, qu'on a pas forcemment envie de mourir et que quand on ne sait pas comment le dire, on ne trouve pas d'autres moyens de s exprimer.
Cracher sur ces gens qui ne savent plus avancer, ca ne les aide en rien et dans ce cas la, a ceux qui le font, je propose de la fermer.
En tout cas selon moi le suicide s'est a mi chemin entre le courage et la lacheté si on veut mourir, parcequ'il en faut des couilles pour lacher sa vie, comme c'est lache de partir aux premieres emmerdes.
Moi je ne voulais pas mourir et dans ce cas la, la tentative de suicide c'est un appel au secours, un ras le bol, dire je t'emmerde a la vie et dire a tout le monde ce qu'on a pas dit pendant des mois, des années.

Pour prevenir ca il n y a qu'une solution, parler, ton pote il a beosin d etre ecouté et compris et pour ca il y a des gens dont s'est le métier. Il risque de se sentir fou, et bien explique lui que c'est pour l'aider a remonter la pente...

Seulement il faut pas croire que parceque ses envies suicidaires lui sont passées il va mieux, non, ca met du temps, beaucoup de temps.
Pour moi qui ai quand même fini a l hosto, ca a mis 3 ans a peu pres, jusqu'a ce que je retrouve un réel equilibre avec mon homme actuel.
Il aura besoin qu'on l'epaule, c'est sur, mais on s'en sort...
Voilà...

POur conclure je dirais juste aux suicidaires de la taverne que même si ca n'est qu'un appel au secours, choisissez un autre moyen, parceque moi j'en ai surtout retenu que ca fais plus mal apres qu'avant.
L'hosto,le regard des gens, des amis, de la famille, les larmes d incomprehension...Tout ca ca fais plus que mal alors parlez...

Miss qui a trouvé son exutoire, l'écriture, depuis ce jour là.
Merci Miss, même si ça peut sembler bizarre, ça me rassure de lire ça, c'est la preuve qu'on peut s'en sortir et je connaissais personne à qui ce genre de choses étaient arrivés, ce qui du coup me rendait assez mal à l'aise face à ça.

Sauf que lui c'est pas seulement l'alcool, pendant 5 ans il a pris tout ce qui passait excepté l'héro et avait arrété il ya quelques mois environs et l'herbe il ya 3/4 mois, maintenant il a refumé un paquet cette semaine en plus de boire assez éxagérement, je dirais 3/4 pastis ou gin tonic avant de manger, 3/4 chopes avec des potes avant de rentrer des cours, vin en mangeant, et ne parlons pas de l'alcool et/ou de la bière qui part souvent par demi-bac par soir. Ce qui explique peut-être sa dépression assez forte...

Enfin, tout comme toi, la solution sera peut-être l'écriture car grâce à une amie, il va essayé d'écrire tout ce qu'il ressent sans se relire pour pas faire de modifications et le faire lire à qqun d'autres de confiance qui pourra lui parler de ce qu' il a écrit.

Merci encore donc pour ton post, cela doit pas être facile de dire quelquechose comme ça mais cela permet de se rendre compte de beaucoup de choses pour ceux qui sont dans le cas.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Khorram
Khorram
 
Avatar de Khorram
 
Citation:
Provient du message de Molosba
Il est tombé amoureux d'une fille, cela faisait longtemps car c'est un grand sentimental et que là il comprend toujours pas le pourquoi de la rupture, il devient fou, il sait plus quoi faire. Il cherche une solution à ses problême et voit que ça.
j'étais comme ça avant, j'ai beaucoup souffert, plusieurs fois, et pis maintenant, j'en caisse plus facilement et mes expériences m'ont appris que personne n'est irremplaçable...
Lien direct vers le message - Vieux
Lady-VanXzadar
Invité
 
Khorram a raison quand il dis qu'il n'y a personne d'irremplacable , quand je regarde une dame , qui habite la ville voisine de la mienne , on avaient vu aux info y a quelques années qu'elle avait perdue dans l'incendie de sa maison . son époux , ses trois enfants et son salon de coiffure , elle a TOUT perdue en une seule nuit . l'été dernier elle ce remariais et attendais un enfant , alors j' pense que rien n'est jamais perdu .





Lady
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de tuelamouche
tuelamouche
Bagnard
 
Avatar de tuelamouche
 
Citation:
Provient du message de Shay Le Saligo
Il faudrait le connaitre mieu ton ami pour repondre clairement...

je puis te donne mon avis en tout cas :

Pour moi le suicide est la forme de courage la plus grande qui puisse exister, elle est la forme de renoncement et de negation du Tout, ce Tout qui fait que le monde est monde, que les gens sont gens

Ceux qui disent que le suicide est de lacheté ne peuvent rien dire: Ils ne se sont jamais suicidé ...

La mort est la fin d'une souffrance, de la, veux tu aller jusqu'au bout de la souffrance ? Es tu assez fort pour ? Ou est ce que tout te depasse, et que tu n'en peux plus de tout ce qui t'accable ? Et alors la , oui le suicide est la solution

Si en plus ton ami n'ose pas se suicider malgré son envi ... je le plain vraiment car ce doit être une torture de chaque instant ...

C'est une forme d'égoïsme pure le suicide voila ce que j'en dit !!
je me prend tout simplement pour exemple ! Je ne ferais pas ca parce que y'a des gens autour de moi et j'ai pas le droit de leur gâché une partie de leur vie parce que j'ai pa surmonter (ou pas voulut !) mes problèmes !!
Maintenant oui c'est "courageux" de se suicider parce qu'il faut le faire mais quand la personne le fait c'est en général dans un moment de panique ou un moment de totale dépression qui ne permet plus de réfléchir a ses actes!
Encore une chose si je ne l'ai pas fait c'est aussi parce que ma mère ma donné une très bonne leçon de vie "L'espoir"! Je vie en me disant que ca va déboucher sur quelque chose et si je meurt e vais peut etre raté ce quelque chose! il se passe énormément de chose en 1 mois seulement ! encore plus en 1ans !
ca fait maintenant 4ans que je me supporte et en 4ans j'ai appris et vus beaucoup de choses et c'est pas finis alors dis lui ca a ton ami !! t'en que la terre tourne tout est en mouvement!! et surtout les gens !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de tuelamouche
tuelamouche
Bagnard
 
Avatar de tuelamouche
 
Citation:
Provient du message de Lady-Van CFD
Khorram a raison quand il dis qu'il n'y a personne d'irremplaçable , quand je regarde une dame , qui habite la ville voisine de la mienne , on avaient vu aux info y a quelques années qu'elle avait perdue dans l'incendie de sa maison . son époux , ses trois enfants et son salon de coiffure , elle a TOUT perdue en une seule nuit . l'été dernier elle ce remariais et attendais un enfant , alors j' pense que rien n'est jamais perdu .Lady

Les gens ne sont pas irremplacable mais il joue un role dans la vie des gens ! ca ne t'ai jamais arrivé de vouloir traversé la rue sans regardé et que une personne te demande une adresse et que tu te rend compte que t'aurais fini sous les roue d'une bagnole ? c'est un exemple tout con !
Mais bien sur que on peut et que on doit refaire ca vie !
"Jamais rien perdu" ca c'est sur ! meme des pires galère on en tire quelque chose qui nous rend soit plus fort soit plus intelligent ou "courageux" !! Les dessins animés et autres nous l'expliquent dés l'enfance !!
Moi j'ai basé ma facon de vivre sur "St seya" plus communément appelé "chevalier du zodiaque" parce que Quand ils avaient un but ils fallait qu'ils aillent jusqu'au bout ! et par delà les souffrances ils avancent , et de ses souffrances ils apprennent a être plus souder ou a plus avoir confiance en soi meme ! la vie c'est comme ca ! (enfin c'est mon exemple a moi) !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Namoïr
Namoïr
Alpha & Oméga
 
Avatar de Namoïr
 
Re: [Psycho]Suicide
Citation:
Provient du message de Molosba
Je sais bien que ça peut sembler bête comme question mais est-ce que quelqu'un ici s'est déjà demandé si il vallait mieux voir un psychaitre car on a envie de mourir et qu'on veut pas faire peine à la personne à qui cela fera du mal de nous voir mourir plutot que de mourir et de plus y penser.
J'ai un pote qui est dans cette situation. Il a envie de se suicider mais il pense d'abord aux gens qu'il connait avant lui. Même au moment de se tirer une balle.
Plus clairement voila le prob, j'ai une connaissance qui veut se suicider, mais il a pas les cou**les de le faire car cela ferait du mal à son ex et il le sait, ducoup il ose pas même si il sait qu'aprés sa mort il aurat tout le tmeps de s'en foutre. Pourtant il ose pas à cause de ça (mais est-ce à cause de ça ou à cause d'un pretexte caché au fond de son esprit) il est tellemnt parano qu'il veut savoir ce qui va se passé aprés. enfin bref il devient fou.
Il a envie de se tirer une balle et de plus riej savoir et a peur qu'aprés il y ait qqch et qu'il soit au courant et qu'il puisse plus agir sur le cours des évènements car c'est le genre de con à s'imaginer le pire quand il est pas là, que lui conseilleriez vous?
Je sais bien que c'est le genre de question dure à répondre, mais ils n'aurait jamais su en parler à ses potes et s'est confié à moi car je le connais moins et qu'il a besoin d'un avis totalement exterieur. Il va de soir que je le pousserais pas à se suicider, mais bon, il veut des avis exterieur concernant cela.
La partie inférieure frontale du cortex de ton ami qui lui pousse a se suicider, est la partie responsable pour nos comportements émotifs. Plus développée chez la femme, cette partie du cerveau domine toutes les autres en ce qui touche notre comportement, même chez l'homme le moins émotif ou le plus logique ou raisonnable.
Quand cette partie du cerveau est en hyper activité (généralement du au stress, mais aussi des médicaments ou autre) les emotions se traduisent plus facilement en actions et le raisonnement logique perd de plus en plus de terrain sur l'existence d'une telle personne.

Quand une personne normale raisonne par la logique, le suicide lui est interdit. Elle sait qu'elle n'a pas la liberté de mettre fin a ces jours dans le seul but d'en finir. La nature a crée les espèces vivantes pour qu'elles fassent face a ce qu'elles rencontrent, et ce, quel que soient les obstacles. C'est un peu notre mission ou le but pour lequel on a été crées.

Parce que ce coté émotif domine le reste, il est dur de dissuader quelqu'un de se suicider par la logique, il faut des arguments émotionnels qui jouent avec les sentiments. Le fait de blesser quelqu'un d'autre si on en fini est lui un bon exemple d'argument sentimental.

A une époque l'homme se levait tout les jours sans savoir si c'était son dernier, vivre était survivre, et dans cette bataille sans relâche pour se maintenir en vie (et se reproduire), le suicide ne faisait aucun sens. Quand on se lève pour survivre, on ne va pas se tuer évidement.

Mais une fois sédentarisé et avec plein de commodités, l'homme a le temps... beaucoup de temps. Sans le besoin de survivre, notre coté émotionnel a pris le dessus sur le coté logique moins nécessaire maintenant. Plus on avance dans l'histoire, plus il y aura de suicides dans l'espèce humaine. C'est drôle (enfin façon de parler) de voir que d'un coté l'homme et la médecine s'efforcent d'augmenter notre espérance de vie et de faire baisser le taux de mortalité et de l'autre l'homme a de plus en plus tendance a se suicider.

En fait se suicider c'est pire qu'assassiner quelqu'un d'autre. Ce n'est que la loi qui criminalise l'assassinat, les animaux eux le font tout le temps et naturellement. Pour certaines bêtes c'est même obligatoire. En arrivant dans ce monde, on est responsables de notre propre vie contrairement a celle des autres, en tout cas jusqu'à ce qu'on se reproduise, et cette responsabilité est universelle et commune a toutes les espèces.

Pourquoi se suicider maintenant ? On ne peut pas revenir en arrière une fois que c'est fait, ça c'est évident, mais on peut toujours le faire plus tard. Chaque jour est ainsi, pourquoi le faire aujourd'hui, au pire on peut toujours le faire demain. Et peut-être qu'un jour on trouvera la raison pour laquelle on s'est obstiné a se maintenir en vie parce que s'il y a une chose dont je suis sur, c'est qu'il y a des choses dans ce monde somme toute assez pourri pour lesquelles ça vaut la peine d'attendre toute une vie.


R.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Miss M La Honte
Miss M La Honte
Alpha & Oméga
 
Avatar de Miss M La Honte
 
Citation:
Provient du message de Molosba
Merci Miss, même si ça peut sembler bizarre, ça me rassure de lire ça, c'est la preuve qu'on peut s'en sortir et je connaissais personne à qui ce genre de choses étaient arrivés, ce qui du coup me rendait assez mal à l'aise face à ça.

Sauf que lui c'est pas seulement l'alcool, pendant 5 ans il a pris tout ce qui passait excepté l'héro et avait arrété il ya quelques mois environs et l'herbe il ya 3/4 mois, maintenant il a refumé un paquet cette semaine en plus de boire assez éxagérement, je dirais 3/4 pastis ou gin tonic avant de manger, 3/4 chopes avec des potes avant de rentrer des cours, vin en mangeant, et ne parlons pas de l'alcool et/ou de la bière qui part souvent par demi-bac par soir. Ce qui explique peut-être sa dépression assez forte...

Enfin, tout comme toi, la solution sera peut-être l'écriture car grâce à une amie, il va essayé d'écrire tout ce qu'il ressent sans se relire pour pas faire de modifications et le faire lire à qqun d'autres de confiance qui pourra lui parler de ce qu' il a écrit.

Merci encore donc pour ton post, cela doit pas être facile de dire quelquechose comme ça mais cela permet de se rendre compte de beaucoup de choses pour ceux qui sont dans le cas.
Ca n'est pas dur d'en parler, j'ai sorti ce que j'avais a sortir au moment ou il le fallait, si je le raconte c'est que je sais que c'est du passé et que de totue facon il faut avancer...

Un truc bete aussi, si il a internet ou une connerie comme ca, si tu veux que je lui parle un peu de ce que j'ai fais, ca pourrait peut etre changer quelque chose...

Pour l'alcool, qu'il diminue sa consommation, parcequ'au bout d un moment, on reflechi plus et on prend pire...

Miss
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Indis Aredhel
Indis Aredhel
Reine
 
Avatar de Indis Aredhel
 
...........
J'ai plus ou moins tout lu mais je vais me contenter de donner mon avis sinon on va en avoir pour un bout(entre autres avec Panda et Entho ^^).

Je vais un peu raconter ma vie comme les autres,je suis pompier volontaire depuis presque 5 ans j'ai fait un "joli" nombre de Ts souvent réussies (voui ici c'est fusil de chasse et pas Tranxène...) et le coup de le la lettre pour expliquer son geste(ce qui tant à prouver que le geste est reflechit et prémédité) c'est arrivé deux fois(deux femmes...mais ça ne veut peut-être rien dire) sur plus d'une cinquantaine...

Ce que je peux en dire c'est que bien souvent ça se passe en 5 minutes...papy qui en a marre d'avoir mal à un pied,de prendre ses tonnes de medocs,qui decroche son fusil et hop....bref il y en a pleins des exemples malheureusement...

Et je pense comme Ventouze (penses à ICQ toi) ceux qui en parlent passent rarement à l'acte,appel à l'aide que sais-je...

Par contre l'approche psychologique du suicide j'ai beaucoup de mal pour les raisons citées plus haut,pour moi le suicide n'est pas une chose reflechie...on se disant:tiens a 15H je me suicide...


Pour ce qui est du débat,oui mais on peut pas comprendre les gens qui se suicident,ils souffrent etc etc...je dis..non on peut pas les comprendre...d'ailleurs ils n'en donnent pas(plus) envie...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enthoniel Ezeil
Enthoniel Ezeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Enthoniel Ezeil
 
Re: ...........
Citation:
Provient du message de Indis Aredhel

Par contre l'approche psychologique du suicide j'ai beaucoup de mal pour les raisons citées plus haut,pour moi le suicide n'est pas une chose reflechie...on se disant:tiens a 15H je me suicide...
L'on va se croiser souvent sur des sujets tel que celui-ci, même si l'on est rarement du même avis.

Le suicide n'est pas une chose réfléchie ? Je suis d'accord avec toi sur le point que c'est souvent un échappatoire choisi en un instant de malaise. Sur ce point je ne te contredirai pas... mais de là à dire que c'est toujours ainsi non, je ne le pense pas. Tout dépend des raisons pour lesquelles on se suicide.

Lorsque j'étais en 4ème, au collège donc, un ami est venu nous voir, et nous dire ce qu'il appréciait et ce qu'il reprochait en nous, puis il est rentré chez lui. Nous sommes deux à être allé le voir l'après midi, je suis celui qui est parti en dernier. Nous savions très bien qu'il n'allait pas fort, mais à vrai dire les divers problèmes que nous avions à ce moment nous ont empêché de réagir. Le temps que j'arrive en bas de la tour, il y avait un attroupement de personnes sur le trottoir, il avait sauté du 7ème étage, il avait 13 ans. Je veux bien qu'à cet âge il n'ait pas totalement réfléchit à ce qu'il faisait, mais s'il a sauté c'était pour ne plus voir son père, qui tout le monde le savait, le battait. Ne pas me dire qu'il n'avait pas préparé ce qu'il allait faire, ce n'était pas sur un coup de tête, il a pris soin de dire au revoir à tout le monde... à sa manière.

Comme cela a déjà été dit, je ne pense pas que ceux qui se suicident cherchent réellement à se donner la mort, et en cela je suis d'accord que certains ne réfléchissent pas. Mais tous ne sont pas ainsi. Lorsqu'une personne est condamnée, et qu'elle passe son temps à voir souffrir son entourage, elle pense à cette fin. Oui la souffrance sera grande, mais elle sera terminée, pour tout le monde. Parfois l'on se dit que voir sa famille pleurer durant des mois est un crime envers eux, car l'on sait que peu importe la date du départ, les derniers pleurs seront les mêmes.

Tu dis ne pas pouvoir comprendre ceux qui se suicident. Essaie de te mettre à la place de certains. Imagine toi durant de longues semaines sur un lit d'hopital, à regarder les yeux rouges de tes parents qui essaient de se cacher pour pleurer. Demande toi ce que cela fait d'attendre que cela se termine, et d'en avoir presque peur à se réveiller pour voir que tout va recommencer. Essaie de comprendre celui qui en a marre de voir mois après mois tous ceux qu'il aime pleurer, mourir un peu de leur coté, car leurs journées sont larmes et non sourires. Tout cela parce que toi, tu es condamné à partir.

Je ne dis pas que le suicide est une solution, je dis que parfois il faut savoir le pardonner.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Indis Aredhel
Indis Aredhel
Reine
 
Avatar de Indis Aredhel
 
....
Rah ca va revenir à la même chose que la fois dernière mais bon...

Citation:
Sur ce point je ne te contredirai pas... mais de là à dire que c'est toujours ainsi non, je ne le pense pas.
Je parle juste de mon experience sur...aller disons 50 personnes...j'en suis à 2 pour 50...même si encore une fois ça se compte pas comme une statistique INSEE...je dis juste que dans pas mal de cas il n'y a pas de reflexion,un coup de bleues,30 secondes et hop...le regrettent-ils après...j'irais pas leur demander...
L'exemple que tu cite revient au même que les miens,c'est;malheureusement;un exemple,triste certes...

Citation:
Lorsqu'une personne est condamnée, et qu'elle passe son temps à voir souffrir son entourage, elle pense à cette fin. Oui la souffrance sera grande, mais elle sera terminée, pour tout le monde.
Rah mais là...
Alors,soit l'unique cause de souffrance de la-dite famille est cette personne,auquel cas j'arrive à entrevoir une lueur de comprehension (encore que...)..sinon,aucune...un pardon peut-etre,de la compréhension niet...
Quand à dire que la souffrance sera terminé,aussi bien que l'on ne peut pas se mettre à la place des gens et "evaluer" leur souffrance,qui peut se mettre à la place de ceux qui restent...

Citation:
Tu dis ne pas pouvoir comprendre ceux qui se suicident. Essaie de te mettre à la place de certains. Imagine toi durant de longues semaines sur un lit d'hopital, à regarder les yeux rouges de tes parents qui essaient de se cacher pour pleurer. Demande toi ce que cela fait d'attendre que cela se termine, et d'en avoir presque peur à se réveiller pour voir que tout va recommencer. Essaie de comprendre celui qui en a marre de voir mois après mois tous ceux qu'il aime pleurer, mourir un peu de leur coté, car leurs journées sont larmes et non sourires. Tout cela parce que toi, tu es condamné à partir.
Je l'imagine...ce que je n'imagine pas c'est cette "heroïsation" de l'acte de se suicider pour le bien être des autres...il est irréfutable de dire que les gens attendent tout le contraire.,quelque soit la maladie...l'histoire que tu as comptée la dernière fois me donne plus ou moins raison je trouve...tu es là pour le raconter...et si justement tu avais preferer arreter les frais???


Citation:
Je ne dis pas que le suicide est une solution, je dis que parfois il faut savoir le pardonner.
J'ai du mal...
Lien direct vers le message - Vieux
wkw
Alpha & Oméga
 
Le suicide est la solution des lâches contrairement à ce que vous croyez.

Il est bien plus lâche de quitter une vie difficile que de tenter de surmonter les épreuves de la vie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enthoniel Ezeil
Enthoniel Ezeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Enthoniel Ezeil
 
Re: ....
Citation:
Provient du message de Indis Aredhel
l'histoire que tu as comptée la dernière fois me donne plus ou moins raison je trouve...tu es là pour le raconter...et si justement tu avais preferer arreter les frais???
J'ai commencé à en parler quand l'on m'a appris que sans savoir pourquoi, mon coeur avait décidé de refonctionner normalement. Je sais très bien que le suicide n'est pas solution, je le considère comme fuite. Si j'avais décidé d'arreter les frais, je n'aurai jamais eu mon fils, même si je ne le vois pas, je sais qu'il est là. J'ai des amis géniaux, même si je reste loin d'eux, et tout un tas d'autres choses. Je sais très bien que le suicide fait perdre tout cela. Oui j'ai pensé à tout arrêter, mais comme je l'ai précédemment dit, je ne crois pas que l'on ait le droit de décider quand la vie doit se terminer.
Durant tous ces instants j'aurai préféré arrêter les frais, mais pour moi c'est une question de droit. Et après avoir vu trop d'amis partir, j'ai refusé d'outrepasser mes droits.

Le suicide n'est aucunement une solution, il y a toujours moyen de faire autrement. Je le vois plus comme une fuite, un refus d'avancer. Mais doit on condamner ceux qui ont peur de continuer ? Je ne le pense pas... oui ils font du mal à ceux qui leur était proche, mais ceux là savent ils leur souffrance passée ?
Je ne suis pas là pour défendre l'idée du suicide, mais je regrette que certains ne puissent le pardonner. Si je ne me trompe pas, 90% des suicides qui ont "échoué" le sont parce que c'était un appel à l'aide. Qu'en est il des 10% restant ? Ne désiraient ils pas de l'aide aussi ? Peut-être simplement pensaient ils qu'il n'y aurait pas d'aide possible. J'accepte que ce choix soit énoncé comme étant une erreur, mais doit on condamner celui qui fait une faute ? Pas d'accord...

Je ne suis pas pompier, je ne travaille pas en hopital, mais mes séjours là bas m'ont permis de voir bon nombre de choses. Des suicides j'en ai vu aussi, et s'il est vrai que je ne les ai pas tous compris, je doute que condamner celui qui ainsi a mis un terme a sa vie soit solution. Il est sûr que passer sa colère contre lui fait oublier sa tristesse, mais que lui est il reproché ? Ne pas avoir parlé ? Il est des moments où l'on espère tellement que l'on pense que cela se lit en nous. Je doute vraiment que le suicide soit fait pour le plaisir, c'est un cris oui... un dernier cris.

La plus grande difficulté pour pardonner le suicide à un proche est de se le pardonner. Peut-être que si l'on avait agit autrement il serait encore à nos cotés.



Je voulais simplement rajouter pour finir que non, ce débat ne finira pas comme celui passé, car le sujet est différent. Désirer se suicider n'est pas vouloir approcher la mort selon moi. Je reconnais avoir apprécié cette sensation que l'on a lorsque l'on se sent partir, mais c'est très différent de la tentative de suicide.


édit :
Citation:
Le suicide est la solution des lâches contrairement à ce que vous croyez.

Il est bien plus lâche de quitter une vie difficile que de tenter de surmonter les épreuves de la vie.
Comment peut on parler de lâcheté pour une telle chose ? Ce n'est pas courage je l'admet, c'est fuite je le reconnais. Mais je n'aime ce terme de lâcheté. Oui c'est solution de facilité, mais ne pas parler de lâcheté. Qui est le plus lâche entre celui qui vit sans problème et celui qui n'arrive plus à regarder les siens ? Difficile à dire si l'on pense que les choses pourraient être inversées.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lilandrea
Lilandrea
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lilandrea
 
Citation:
Provient du message de Enthoniel Ezeil

Ton ami désire selon toi se suicider pour une rupture, je dirai que c'est un simple moment à passer, à toi d'essayer de lui changer les idées. Ce qu'il lui faut ce n'est pas un psy, c'est reprendre goût aux choses.
Et il se passe quoi quand on n'a plus le gout à rien, qu'on a perdu tout, et tous ses rêves ?

Le suicide est la plus grande forme de lâcheté en effet, mais la lâcheté est tout ce qui reste quand on n'a plus de forces.
Lien direct vers le message - Vieux
Nepher
Roi
 
Citation:
Provient du message de Félina Shadow
Le suicide est la solution des lâches contrairement à ce que vous croyez.

Il est bien plus lâche de quitter une vie difficile que de tenter de surmonter les épreuves de la vie.
On peut essayer ce type de grande phrase avec plein de truc je pense :

"Juger et généraliser est la solution des lâches contrairement à ce que vous croyez.

Il est bien plus lâche de juger sans comprendre que te tenter de surmonter la barrière de la différence et faire un effort."
(c'est pas dit pour être méchant hein ? j'applique ça à personne)

M'enfin ... tu n'as pas, pas plus que moi, la moindre idée de ce que pense et ressent un mec qui se suicide ...
(à titre préventif : les exemples perso n'ont aucune valeur; sauf si c'est ton fantôme errant sur terre qui écrit )


------------
Nepher
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enthoniel Ezeil
Enthoniel Ezeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Enthoniel Ezeil
 
Citation:
Provient du message de Lilandrea VifArgent
Et il se passe quoi quand on n'a plus le gout à rien, qu'on a perdu tout, et tous ses rêves ?
L'on pleure... j'ai eu cette chance si l'on puit dire d'avoir développé le goût en la mort, peut-être est ce ce qui m'a aidé.

Citation:
Le suicide est la plus grande forme de lâcheté en effet, mais la lâcheté est tout ce qui reste quand on n'a plus de forces.
Je n'aime pas ce terme de lâcheté...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [suicide]Psycho
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h45.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite