JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 359 (sites) | 636 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [p2p]l'avis d'une artiste RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Un article intéressant, et qui remet en cause pas mal d'éléments du système américain, mais aussi plus largement mondial ( les maisons de disque sont quasiment les mêmes d'un pays à l'autre ).

Cependant,je me pose toujours cette même question. Que Kazaa fasse connaitre des artistes peu ou pas connu, je suis d'accord.
Que Kazaa "tue" les ventes des grosses daubes des majors, pourquoi pas ( encore que ... ).
Mais que faire si l'on imaginait un monde sans maisons de disque ? Qui financerait les tournées des"débutants" ? Qui financerait les enregistrements dans des studios "pros" ? Qui financerait leur matos, leurs tournées, leurs frais, etc, etc....... Qui aurait assez d'assise financière pour supporter un jeune artiste, ou un jeune groupe, pendant une, deux, parfois même trois années, sans que celui-ci ne rapporte rien ?
Si les maisons de disque ne peuvent plus financer leurs projets, financer discrètement les labels "indépendants" ( qui sont en général tout sauf indépendants ), financer les jeunes talents, ce n'est pas le téléchargement via leP2P qui valeur donner cet argent. Si un artiste arrive à devenir un tant soit peu connu via un logiciel P2P, qui va payer la fabrication des disques, leur distribution, les pubs radios, si ce n'est pas les maisons de disques?

D'un côté, les majors américaines ( et européennes du même coup, puisque ce sont quasiment les mêmes), sont de mauvaise foi. Effectivement, elles tentent par tous les moyens possibles de tuer le P2P, et de criminaliser les téléchargeurs de musique. Tout cela pour préserver de l'argent qui, selon l'article, est mal utilisé, ou alors pour tirer encore plus sur les pies de la vache à lait que sont leurs artistes. Cela obligerait donc les majors à revoir leur position, et peut-être à baisser le coup de revente d'un CD, ou peut-être à plus diversifier leur production, pour la rendre moins stéréotypée. Bref, le fait est qu'elles sont emmerdées.
D'un autre côté, les majors financent tout ce dont je viens de parler via les gros succès commerciaux, qui eux pâtissent du P2P.

Je crois qu'il faut trouver un juste milieu. Mais comment faire? Entre les majors qui nous disent :télécharger en P2P c'est du vol, et on y perd du fric ( mauvaise foi, ils ne perdent pas de l'argent, ils en gagnent moins, mais c'est un problème, il ne faut pas le nier ), et les artistes du type "pas connus" ou indépendants qui nous disent : le P2P c'est bien, sans ça ma carrière aurait mis 10 ans de plus à décoller, que choisir, à part interdire ou laisser faire ??
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lango
Lango
 
Avatar de Lango
 
Citation:
Provient du message de Ulgrim
Mais que faire si l'on imaginait un monde sans maisons de disque ? Qui financerait les tournées des"débutants" ? Qui financerait les enregistrements dans des studios "pros" ? Qui financerait leur matos, leurs tournées, leurs frais, etc, etc....... Qui aurait assez d'assise financière pour supporter un jeune artiste, ou un jeune groupe, pendant une, deux, parfois même trois années, sans que celui-ci ne rapporte rien ?
Si les maisons de disque ne peuvent plus financer leurs projets, financer discrètement les labels "indépendants" ( qui sont en général tout sauf indépendants ), financer les jeunes talents, ce n'est pas le téléchargement via leP2P qui valeur donner cet argent. Si un artiste arrive à devenir un tant soit peu connu via un logiciel P2P, qui va payer la fabrication des disques, leur distribution, les pubs radios, si ce n'est pas les maisons de disques?
et les concerts ? comment tu crois que les groupes qui n'ont pas de contrats avec les maisons de disques font ?

ça commence par se faire payer pour jouer à un gala/une soirée privée, puis concerts. D'ailleurs l'artiste qui a écrit l'article dit que les concerts sont sa principale source de revenus.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nadas
Nadas
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nadas
 
(J'ai lu l'article en diagonale)

Bon, d'abord, faut se réveiller les petits loups, ce n'est pas la première artiste à démontrer les bienfaits du P2P et encore moins à en nier les méfaits.


Maintenant, faut savoir que le téléchargement par P2P menace qui? Les artistes qui ont déjà une certaine notoriété (en effet, en général, les personnes qui téléchargent abusivement des morceaux copyrightés ne sont pas de fins mélomanes).

Et ces artistes n'ont aucun problème pour vivre correctement, au pire, ils gagneront moins d'argent, mais n'en perdront pas et ne vivront pas dans la pauvreté absolue.

En fait, les groupes qui auraient réellement besoin de l'argent potentiellement perdu à cause du téléchargement sur internet ne sont que très peu présents et disponibles au téléchargement.
La preuve, je viens de faire deux recherches sur WinMx:
1° "Indochine" : 780 résultats
2° "Subway" : 0 résultat

Je ne pense pas que les gars d'Indochine aient réellement besoin de l'argent "perdu" (enfin pas plutôt pas gagné). Surtout que les titres disponibles au téléchargement sont essentiellement des singles, qui ne rapportent pas énormément d'argent.

Bref, je ne pense pas qu'il faille faire tout un foin du téléchargement sur internet, sauf peut être en ce qui concerne les "mass-downloaders", mais qui, ils faut l'avouer, sont une minorité au milieu du milliard et demi de téléchargements par mois, composé principalement par des "téléchargeurs du dimanche", cherchant avant tout la musique-du-clip-qui-passe-en-boucle-sur-M6 (et qui est une usine à pognon).

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Angelor
Angelor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Angelor
 
Citation:
Provient du message de Ulgrim
Mais que faire si l'on imaginait un monde sans maisons de disque ? Qui financerait les tournées des"débutants" ? Qui financerait les enregistrements dans des studios "pros" ? Qui financerait leur matos, leurs tournées, leurs frais, etc, etc....... Qui aurait assez d'assise financière pour supporter un jeune artiste, ou un jeune groupe, pendant une, deux, parfois même trois années, sans que celui-ci ne rapporte rien ? [/i]
Déjà sans maisons de disques il y aurait pas la Star Ac et Pop Star, ce qui est déjà pas mal

Plus sérieusement, les "débutants" feraient comme 99% des groupes ou musiciens qui existent (je parle de tous les musiciens, pas seulement ceux qui sont chez universal ou autres). Ils feraient des concerts pour se faire connaître, puis ils vendraient leurs albums à la fin. D'abord dans des petits bar (contre un demi et un sandwich à la fin) puis dans des endroits qui rémunère un peu plus...
Un CD auto-produit de bonne qualité ne coûte pas plus de 5000F actuellement. Pour un groupe motivé c'est pas la mer à boire de sortir cette somme.

Vive les labels indépendants!!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Katyucha
Katyucha
Alpha & Oméga
 
Avatar de Katyucha
 
celle la, elle en a!
je suis assez heureux de voir que les artistes commencent a dire ce qu'ils en pensent et personnellement, je suis d'accord, parce que je fais comme elle
Un artiste aimé = un album acheté (minimum)!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aron
Aron
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aron
 
La copie et le piratage sont dommageables pour les gros essentiellement, mais pas uniquement.

Un ami qui est dans la musique traditionnelle bretonne m'a raconté une petite anecdote. Il va voir un groupe qu'il apprécie et leur demande quand ils sortiront un CD de leurs nouveaux morceaux. Réponse : probablement jamais. Pourquoi ? Parce que leur seule tentative de sortie de CD a été un échec retentissant, le public se contentant de copies et téléchargements.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Le Nain Disco
Le Nain Disco
Alpha & Oméga
 
Avatar de Le Nain Disco
 
Citation:
Provient du message de Ludmilia
les chiffres de la RIAA sont quand meme etonnant

1 - "Les analyses montrent qu'un des nombreux systèmes peer-to-peer en usage est reponsable à lui seul de plus de 1,8 milliard de téléchargements non autorisés par mois". (Lettre d'Hilary B. Rosen à Rick Boucher, membre du Congrès, 28 février 2002)

ca me parait enorme meme a l echelle mondiale ou alors dedans est compris le telechargement de videos de jeu et de n importe quel autres type de fichiers !
Beh à vrai dire, il y a beaucoup plus de malades du download qu'on ne le pense (mon frère bosse chez Wanadoo, le nombre de gars en excès de forfait c'est hallucinant). Disons que 100 millions de personnes qui prennent des mp3s par jour c'est une bon chiffre je pense. Si chacun prend 20 morceaux par jour (avec l'adsl c'est très vite possible), ça fait déjà 2 milliards de fichiers par jour. Enfin bref ce chiffre est possible.

@Mjorken : c'est vrai que SoulSeek est génial, mais n'en parlons pas trop, ça fait déjà 2 fois qu'ils doivent changer de site web/serveur pour éviter l'arrivée en masse des "neuneus".
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [p2p]l'avis d'une artiste
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h57.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite