JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 427 (sites) | 797 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Education] quelque chose me gêne RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Khorram
Khorram
 
Avatar de Khorram
 
Lorsque j'étais au lycée, j'avoue que je n'étais pas franchement un bon élève et ce, par pure flemme et poil-dans-la-main-concept...

Cependant je me souvient d'une prof de math qui faisait des cours bidons (il m'est arrivé de la corriger quand elle faisait des erreurs de calcul lors du cours, de grosses erreurs...) et dont le taux d'absentéisme était record (environ 5 mois dans l'année...)

Alors je suis relativement d'accord avec toi et j'avoue que pour éviter à mes "futurs enfants" ce genre de désagrément, je les mettrais sûrement dans un établissement privé. Et non je ne suis pas de droite...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fenrhyl Wulfson
Fenrhyl Wulfson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Fenrhyl Wulfson
 
Je serais particulièrement heureux qu'on me prouve que je me trompe sur plusieurs points.

Par contre le troll je le laisse aux modérateurs, pas de temps à perdre avec. Bon zou, douche, j'ai un cours à donner justement.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Torna
Torna
Bagnard
 
Avatar de Torna
 
Un exemple simple du laxisme des professeurs quant aux passages en classe superieur.

J'etait délegué de classe en quatrième dans le "meilleur" collège de Nice. Meilleur au niveau des résultats au brevet. J'assistait donc aux conseils de classe et je me rappelle qu'il ont fait passer un élève en classe de troisième avec 4.5 de moyenne général sous pretexte qu'il avait deja redoublé une fois.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Thaelassaxia
Thaelassaxia
Alpha & Oméga
 
Avatar de Thaelassaxia
 
Disons que je m'imagine à 65 ans + à la place d'un instit de maternelle qui devra s'occuper de gosses de 4 ans et je comprends pourquoi il s'est mis en grève.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Ca fait malheureusement aussi asez longtemps que les profs ont ete laches ... par les gouvernements successifs. La degradation du metier d'enseignant, qui est devenu un gardien de classe, le fait que ce metier est deconsidere, entrainant un recrutement massif d'etudiants n'ayant pas le niveau (dixit un ami prof en iufm de prepa capes), voila la raison de la degradation de l'enseignement.

Sinon la greve, elle est faite pour eviter le morcellement de l'education nationale. Je rappelle le cas des retraites : en 1993 le prive passe a 40 ans, pas de reactions, aujourd'hui, le public va passer a 40 ans et le prive ne bouge pas, considerant que c'est l'"egalite" qui est juste (et on peut les comprendre). Si aujourd'hui la gestion des personnels techniques de l'education nationale sont (pour des raisons pas forcement debiles par ailleurs) decentralise, quid demain des professeurs ? L'etat cherche aujourd'hui de plus en plus a se desengager de la fonction publique pour que les deficit n'explosent pas. Mais que faire demain quand le recrutement des profs se fera region par region ? et que l'on sait d'ores et deja que des differences existent ?
Le role de l'etat, c'est d'essayer d'assurer la meme education a tous, de limiter les facteurs sociaux comme discrimination a l'ecole, et c'est pas en decentralisant que ca avancera dans le "bon sens".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Inoceram
Inoceram
Roi
 
Avatar de Inoceram
 
Citation:
Mais avant, veuillez prêter attention à ce préambule : je n'ai pas de couleur politique, je juge les choses sur pièce. Je ne crois pas aux théories socialistes, capitalistes, gaullistes, etc... Je SAIS que ce qui est prévu, budgété, organisé et correctement préparé fonctionne. Par contre j'adhère à trois principes : l'égalité, la justice, l'intérêt de la nation (c'est-à-dire de nous tous.)
C'est peut être bien le problème dans ton argumentation : tu as un point de vue plein de bonne fois mais peu creusé et à court terme.
En gros, merci d'avoir si légèrement effleuré un sujet dont on débat depuis si longtemps sur la taverne.

Toi qui ne semble pas apprécier l'inégalité dans l'enseignement, je peux t'assurer que les réformes mènerons à une education à multiple vitesse:

désolé c'est fouillis, mais je n'ai pas le temps de broder, et puis tout a déjà été dit en plus détaillé dans de précédents posts:

_Diviser pour mieux regner: L'etat a parfaitement choisi la période des réformes. Ce n'est pas un hasard, il savait que les grèves seraient dures.

_La régionalistion va accroite les inégalités déjà exitantes entre les ecoles et leurs budgets. Une gestion locale sera moins
impartiale et plus sujete à la corruption (par exemple en ce qui concerne les contrats de cantine, de travaux de batiment)
La reduction des effectifs peu qualifiés (pions par exemple) augmentera la charge de travail du corps professoral et donc diminuera leur efficassité.
Je ne pense pas d'ailleurs que les profs aient si peu de boulot que ça vu le nombre de dépressions.
Il y a des mauvais profs certe, mais toute l'education devra subir les réformes.

Ensuite, la richesse d'une région est plus fortement influencé par les entreprises qui y sont installé que par la population.
Et si déséquilibre il y a, il ira en s'accentuant par desertification des région les moins riches.
Hors l'intérêt d'un service publique c'est justement de fournir un service de qualité mémé si à certains endrois il n'est pas aussi rentable.
(ce serait le meme problème avec une privatisation de la SNCF ).

Citation:
Même Mein Kampf de Hitler doit être lu, pour comprendre comment on crée une mécanique de haine et mieux savoir la combattre. Le rôle d'un professeur c'est d'amener la connaissance, pas de la détruire. En faisant ceci, ils se sont mis du côté de ceux qui ne dialoguent pas, mais qui imposent et ce sont de fait, retiré tout droit à la critique du gouvernement (qui en fait autant.)
humf... je bondis en lisant ça... tout les livres doivent etre lu, certe, mais a condition d'avoir le recul nécessaire pour les lires.
Peu de personne on le recul necessaire pour lire Mein Kampf.

Et le recul, à te lire, tu n'as pas l'air de l'avoir cette affaire de greve.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
Citation:
Provient du message de Aviendha Enslaved
Disons que je m'imagine à 65 ans + à la place d'un instit de maternelle qui devra s'occuper de gosses de 4 ans et je comprends pourquoi il s'est mis en grève.
Je m'imagine a 75 ans a devoir m'occuper d'un serveur oracle 32.4.1.9.b sur une version de MS Palladium 2040 qui me fera des ecrans bleus quand je lance les services.

Je me dis que je mettrais bien en greve moi aussi.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ariendell
Ariendell
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ariendell
 
De nombreux parents font pression sur les profs pour qu'ils laissent passer leur enfant en classe supérieure (j'en ai été témoin en 2nde et en 1ère).
Quand aux profs ... y'a des fainéants et certains pour qui leur boulot passe avant tout. Généraliser ainsi, c'est peut-être un peu rude. D'autant que chaque établissement a ses propres problèmes, qui peuvent amener un prof à baisser les bras soit dit en passant.
Quant à savoir si la grève est juste ou pas ... le personnel "à côté" n'est pas que les cuistots ou les jardiniers. Ca peut être les pions, qui contribuent à humaniser l'administratif d'un collège/lycée, mais aussi du personnel spécialisé (ATSEM je crois) pour les maternelles, indispensables pour qu'elles soient agréables ... et j'en oublie. Alors le rendre dépendant d'une région aura, je le crains, un effet pervers sur le système (cela peut se manifester par la suppression pure et simple de plusieurs emplois, ou la fuite des parents vers une région plus riche ...). Beaucoup de choses que je n'arrive pas forcément à voir en entier, aussi n'irais-je pas plus loin. Quoiqu'il en soit, je pense qu'empêcher les élèves de passer leurs exams ou d'aller en cours est une erreur.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Torna
Un exemple simple du laxisme des professeurs quant aux passages en classe superieur.

J'etait délegué de classe en quatrième dans le "meilleur" collège de Nice. Meilleur au niveau des résultats au brevet. J'assistait donc aux conseils de classe et je me rappelle qu'il ont fait passer un élève en classe de troisième avec 4.5 de moyenne général sous pretexte qu'il avait deja redoublé une fois.
Est-ce que ça ne dépend que d'eux ? je pose la question parce que je vois le cas de ma belle-fille : elle a redoublé sa 1ère, après n'avoir rien glandé de l'année. Elle n'a rien foutu non plus l'année suivante parce qu'elle savait qu'ils n'avaient pas le droit de la faire tripler, mais sans trop tirer sur la corde pour ne pas se faire virer. Total, elle est passée en terminale sans la moyenne. Les profs n'y pouvaient rien. C'était l'exclusion ou le passage.

Si un des profs ici pouvait m'éclairer là-dessus (les textes de loi qui régissent les redoublements), je suis intéressé.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elandil Eldaron
Elandil Eldaron [EcO]
Roi
 
Avatar de Elandil Eldaron
 
Perso, je trouve le système scolaire français un peu mal foutu, comparé à certains de nos voisins européens, et aux USA dont j'ai un peu eut l'expérience.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ariendell
Ariendell
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ariendell
 
Dans le même genre que FV, j'ai eu un pote qui a fait 5 ans de lycée (2 secondes, 2 premières, 1 terminale, il n'a pas eu le bac à la fin ). Et, en effet, je pense qu'il est passé parce qu'il n'avait pas le droit de tripler, et pas de lycée public à des km à la ronde
Edit pour au-dessus : je trouve le système américain bien pire que le système français

Edit pour FV: j'étais dans un lycée public aussi, ce qui explique sûrement la réticence des profs à l'expulser ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Citation:
Provient du message de Ariendell
Dans le même genre que FV, j'ai eu un pote qui a fait 5 ans de lycée (2 secondes, 2 premières, 1 terminale, il n'a pas eu le bac à la fin ). Et, en effet, je pense qu'il est passé parce qu'il n'avait pas le droit de tripler, et pas de lycée public à des km à la ronde
Dans mon cas, c'est un lycée public, je précise. Et elle est bien partie pour faire comme ton pote, puisque la probabilité qu'elle ait son BAC est assez mince, après 4 ans de glandouille (en ce moment, elle révise pour son BAC, mais c'est difficile de réviser ce qu'on n'a pas appris).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
Citation:
Provient du message de Elandil Eldaron
Perso, je trouve le système scolaire français un peu mal foutu, comparé à certains de nos voisins européens, et aux USA dont j'ai un peu eut l'expérience.
Tu peux nous eclairer stp ?

Citation:
De nombreux parents font pression sur les profs pour qu'ils laissent passer leur enfant en classe supérieure
J'ai fait pression sur mes professeurs pour qu'ils ne me laissent pas passer en classe sup (de la 3eme a la 2nd)
Alors qu'ils souhaitaient me faire passer (sans meme se poser de questions) et que j'avais reussit mon brevet des colleges.

Ils ont finis par accepter ma demande.
C'est la meilleur chose que j'ai faite.

Quand je suis arrivé au bac sans probleme, je me suis retrouvé avec des gars qui avaient tous perdus au moins une année, suite a des changements de classe trop hatifs ou a des erreurs d'orientations.

Comme quoi ça depends aussi des eleves.
C'est pas un concour. c'est pas le premier arrivé.

Mais il est vrai que tant qu'on se dira que ça fait "mauvais genre" de planter une année ben on aura des betises de ce genre.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Plusieurs choses m'etonnent dans ce que tu dis. En particulier la "demission du corps enseignant". Lorsque j'etais encore dans le secondaire (en eleve) et ca n'est pas si loin, 7 8 ans a peine, je n'ai pas du tout senti cette "demission". Bien sur il y avait des incapables, ou des profs proches de la retraite qui etaient usés jusqu'a la corde et ne supportaient plus leurs eleves. Bien sur j'ai rouspeté quand j'ai eu en premiere S une prof de physique nulle, qui n'avait pas la capacité technique requise pour assurer ses cours et ne comprenait elle meme pas les points du programme. Mais c'etait vraiment des cas isolés. La plupart des enseignants etaient motivés, essayaient de faire passer quelque chose avec passion, et parfois ca ne devait pas etre facile (essayez d'etre prof de francais en S, une bande de legumes qui jouent avec leurs caculettes en cours ca ne motive vraiment pas). Donc si demission il y a eu elle est recente, et spectaculaire.

J'ai des amis qui sont enseignants dans des colleges en banlieu parisienne. Je les ais vu preparer leurs cours, discuter entre eux pedagogie, s'interroger sur certains eleves en difficultés comme des cas individuels. Le meme genre de demarche que toi : ils veulent apporter quelques chose aux eleves. J'ai donc le doute sur la generalité que tu fais. Je pense pour ma part que le corps enseignant n'est pas demissionaire (de facon globale, bien sur tu trouvera des exemple de profs incompetents/blasés).

Cela dit je ne remet pas en cause ton temoignage. Mais penses bien que en tant que prof privé, tu recois justement des eleves qui sont en difficultés scolaires, pour lesquels il y a eu un probleme. Ta position meme fait que tu te trouves confronté aux problemes eventuels du systeme educatif. Tu ramasses les miettes. Comme le pompier voit des morts quotidienement tu vois des eleves victimes d'un prof incompetent. En suivant la meme demarche que toi, le pompier pourrait etre amené a declarer que tout le monde est en train de mourir dans des accidents de voiture. Pourtant il n'y a pas 10000 morts sur les routes chaque années. Enfin je pense que tu vois ce que je veux te faire comprendre avec cette analogie.

Enfin question d'absenteisme. La encore je m'etonne (et je m'insurge si c'est le cas ! ). J'ai raté un unique cours sans justification cette année (a cause d'un reveil demissionaire lui aussi). J'ai du m'en expliquer des le lendemain a l'administration de mon IUT, le ton n'etait pas a la rigolade ni au laxisme (et les heures non effectuées ont ete retenues sur mon salaire). De meme je ne pense pas qu'un prof du secondaire qui serait absent de facon permanente sans raisons pourrait continuer impunement. L'absenteisme est une faute professionelle pour les profs aussi, d'autant qu'il est tres facilement verifiable et que leur abscence non justifiée est immediatement penalisante.



Enfin, pour ce qui concerne les passages dans l'année superieure qui ne devraient pas etre faits. Lorsque ce systeme de non redoublement des classes primaires puis de non redoublement d'un certain nombre de classes intermediaires a été decidé, un grand nombre d'enseignants etaient contre (comme tu le fais remarquer, il est stupide d'envoyer un eleve qui ne sait pas lire en 4e, de toute facon il n'a aucune chance de reussir. Tu imagines bien qu'une telle evidence n'a pas pu passer a coté de la vue des gens qui sont avec des eleves toutes la journée). Mais les directives academiques etant ce qu'elles sont, les professeur ssont contraints de les appliquer, ainsi que les directeurs d'etablissements. Le retour du redoublement decidé par le conseil de classe et non optionel n'appartient pas a la reforme proposée soit dit en passant.

Enfin, tu dis que le fait d'avoir des auxiliaires (qu'il s'agisse de jardiniers, d'administratifs de secretariat, ou de surveillants) n'ameliore pas la qualité de l'enseignement. Au contraire, je pense qu'un cadre agreable ameliore la motivation des eleves et des enseignants, qui sont donc plus productifs. Je pense que le fait qu'un secretariat soit efficace et rende les notes et documents demandés en temps n'est pas une option. Si je demande une serie de photocopies pour un cours et qu'on me les donne 1 semaine apres parce que l'administration est debordée, ca diminue la qualité de mon enseignement (puisque finalement j'ai du me passer des polys prevus), ou alors ca augmente ma charge de travail inutile (passer 1 heure a faire des photocopies au lieu de me documenter pour preparer un cours plus a jours par exemple). Quand aux surveillants, les supprimer alors qu'on parle toujours plus d'insecurité a l'ecole, et que ce gouvernemetn a été elu sur des considerations securitaires ca me parrait exageré.


Comme tu vois nous ne sommes pas d'accord sur grand chose. Sauf peut etre que les methodes pedagogiques qui ont ete imposées aux profs ces 10 dernieres années ne sont pas bien efficaces et qu'il faudrait revenir a quelque chose de plus classique.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de mobidique
mobidique
Alpha & Oméga
 
Avatar de mobidique
 
Citation:
Provient du message de Dwelfigor
Tu peux nous éclairer stp ?
Nan ... Nous éclaires pas STP ... Fait un post pour qu'il y ait une "discussion" sur les mérites comparés du "système" américain et du système français, mais nous éclaires pas ... c'est pas le sujet du post ...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Education] quelque chose me gêne
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h22.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite