JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 205 (sites) | 412 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Chroniques d'une Prêtresse de Bogdar RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Toglog se savait mal parti sur ce coup. Sans armure, avec une épée bâtarde comme seule arme, contre deux sicaires, la combat allait être sportif, sachant que son épaule le faisait encore souffrir. Maudit lurikeen de Proctor, il allait déguster quand Toglog reviendrait.
S’il revenait un jour…
Dos à dos avec la viking, l’elfe ferma les yeux, se concentrant sur les déplacement d’air.
« Calme toi, ils sont tout près, ressens les, attends, ils y sont presque… Sur la droite… Encore un mètre… Maintenant ! »
Toglog ouvrit les yeux en criant, projetant une décharge d’énergie pure sur le sicaire qui allait attaquer et qui fut projeté au sol, stupéfait. L’elfe Ombre passa à l’attaque, rapide, puissant, sachant pertinemment que le second sicaire allait se trouver sur sa route, son arme d’estoc prête à lui perforer la gorge, mais il n’était pas seul et faisait confiance à Zytha. Alors qu’il s’approchait du sicaire encore à terre, une épée bâtarde le dépassa, frôlant son oreille d’à peine deux centimètres et se ficha dans un corps invisible, à 1 mètre devant lui. Le second sicaire s’effondra, avec sur son visage une expression de surprise : il n’arrivait pas à croire qu’il venait de mourir.
D’un geste souple, l’autre sicaire se releva juste à temps pour contre attaquer Toglog qui n’eut pas le temps d’esquiver le coup, trop emporté par son propre élan et le poids de l’épée bâtarde. Sentant la brûlure du poison sur ses côtes, ainsi que sa chaire se déchirant, il se décala sur le côté pour minimiser les dégâts et tenta de décapiter le sicaire qui esquiva adroitement, lui plaça un coup de pied dans le ventre, le pliant en deux. La respiration coupée, Toglog vit le sicaire sauter par la fenêtre. Il avait vu que Zytha avait récupéré ses armes et avait jugé la situation peu à son avantage, seul contre deux.
Le problème était qu’il allait donner l’alerte.
Zytha lui lança son armure qu’il enfila tant bien que mal, ses côtes le faisant souffrir alors que le poison faisait encore effet, l’affaiblissant considérablement. Il savait combien de temps l’effet du poison allait se faire sentir, et il dut se rendre à l’évidence, il ne pourrait pas combattre pendant quelques minutes.
Alors qu’ils finissaient tous deux de s’équiper, ils entendirent des cris dans la cour intérieure du Caer alors que les gardes, alertés par le sicaire, montaient les escaliers en courant. Les deux furtifs se regardèrent, sachant qu’ils n’avaient qu’une seule alternative : la fenêtre donnant non pas sur la cours, mais à l’extérieur du Caer, fenêtre qui se trouvait à plus de vingt mètres de hauteur…
Pris au piège, ils n’avaient plus le choix, ils sautèrent dans le vide.
Quand les chevaliers défoncèrent la porte et pénétrèrent dans la salle, ils ne trouvèrent que le cadavre du sicaire dont le sang se répandait lentement sur le sol, les prisonniers avaient disparu.

Nosroth sut que quelque chose n’allait pas quand il approcha des portes des Jordheim. Il était attendu par des Assassins. Deux d’entre eux n’étaient pas dissimulés, mais il savait que les autres attendaient qu’il se manifeste pour l’intercepter. Il allait pourtant devoir courir le risque, car il connaissait l’Assassin qui attendait patiemment :
_Bonjour Oftorn.
Aussitôt, celui-ci fit signe à son épique de ne pas attaquer :
_Laissez moi lui parler ! Salut Nos, heureux de te voir de retour mon ami. Enfin… « voir » est un bien grand mot en ce moment…
_Disons que, vu ton comité d’accueil, je me demande s’il est bien sage d’apparaître, mon « ami ».
Clairement, Oftorn était mal à l’aise :
_Nos, écoute moi, j’ai reçu l’ordre du Gothi Alen lui-même de t’arrêter quand tu tenterais de revenir en ville, ou de te tuer si tu résistais…
_Oftorn, celui qui t’a donné cet ordre est un traître. Il veut me voir mort car j’en sais trop.
_Oui Nos, ta fameuse conspiration, il m’a raconté ce que tu lui as dit quand tu l’as menacé avant de tuer le Gothi Agorne… Tu as bien changé Nos, je regrette celui qui nous a si souvent mené au combat.
Nosroth comprit qu’il ne passerait pas, Alen avait finement joué son coup, il ne pourrait pas convaincre Oftorn de le laisser passer. Il n’avait plus qu’une seule possibilité, et l’autre le savait.
La tension commença à se faire palpable alors que les Assassins se préparaient au combat.
_Oftorn, dis à tes hommes de me laisser passer je t’en pris. Je ne veux pas vous blesser, mais je dois voir Alen, la vie de Zytha.
_Nos… Tu sais que je ne peux pas faire cela. Malgré notre amitié, tu sais que je ne peux pas.
_Alors tu ne me laisses pas le choix, Oftorn.
_Nos ! Ca n’est pas obligé de finir comme ça ! Nous sommes cinq contre toi ! Ne cours pas à une mort stupide !
_Mais qui a dit que j’allais mourir ?
Alors qu’il finissait sa phrase, l’un des Assassins qui était resté invisible mais s’était un peu trop approché de la position de Nosroth tomba, une dague en travers de la gorge, et c’est au moment ou l’ex Assassin de Loki apparut qu’Oftorn comprit que le combat ne serait pas gagné d’avance. Il avait tellement changé… Ses yeux…
« Nos, mais que t’est il arrivé ? »
Il était tout simplement trop rapide, esquivant les lames des trois Assassins, bloquant les coups, ripostant dans la seconde même, mais Oftorn se rendit compte qu’il aurait pu tous les tuer et ne le faisait pas.
Les lames sifflaient dans l’air, passant à quelques centimètres à peine de sa gorge, mais il esquivait encore, jusqu’à ce qu’il bloque les bras armés de deux des Assassins et ne sectionne les tendons des deux membres d’un coup vif et précis tout en frappant le troisième à la poitrine, l’assommant momentanément.
Pour faire bonne mesure, il tourna sur lui même tout en se baissant pour éviter les dernières attaques de main gauche et planta ses lames dans leurs cuisses. Alors que le troisième se relevait, il lui décocha une dague dans l’épaule, si bien que les trois Assassins tombèrent au sol en même temps, hors de combat, mais vivants.
Oftorn se mit en garde alors que Nosroth se retournait pour lui faire face, le regard triste, fatigué :
_Je ne suis pas venu me battre contre toi, arrêtons là, je t’en pris.
Oftorn se lança à l’attaque.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elleriel
Elleriel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Elleriel
 
prems a lire

encore un excellent passage merci a toi

Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Silx
Silx
Alpha & Oméga
 
Avatar de Silx
 
nnnnnnnooooooooooooooooooonnnnnnnn!!!!!!!!!!!!!!!
pkoi tarrete maintenant !!!!!!!!!!!!!!!!!
tue le !!! tue le!!! tue le !!!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aba
Aba
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aba
 
Oftorn il est tout mauvais, c'est facile de le tuer !!!
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
/clap tjrs aussi bien


Et la suite c'est pour quand ?
Lien direct vers le message - Vieux
Oftorn [CA]
Alpha & Oméga
 
Han Nos, mé jveut pas te faire du mal moua poto Smal ske tu me force a faire a l'inssue de mon plein gres

Malgres tout jme demande ske tu va me faire p tue moi !!!!! et continue ton histoire c ubber)))

Pour Aba:
<perplexe>

Oftorn OmbreNuit , oué le mek ki attaque Nos koi
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Silace
Silace
Alpha & Oméga
 
Avatar de Silace
 
Oulaaaaaaaaaaa Of' roustage spotted Garre à tes fesses
C'est pas le Noss' que tout le monde connait mais c'est Néo-Noss' et il est sacrément ubber le bougre
__________________

Un esprit profond, avance masqué...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de <Tiviti / Sethx >
<Tiviti / Sethx > [NS]
Alpha & Oméga
 
Avatar de <Tiviti / Sethx >
 
Message hors-roleplay
J'adore !! faut que tu écrives toi !!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Silx
Silx
Alpha & Oméga
 
Avatar de Silx
 
petit up.
jattend la suite au boulot quoi !!!!!!!!!!!!!!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ori Sacabaf
Ori Sacabaf [CA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ori Sacabaf
 
Buffbot sai mal ! ... PATAPAY !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
petite pause, la suite vendredi si tout va bien.

@Ori : nan pas buffbot, je me suis juste pris à rêver l'espace d'un instant ^^
@Oftorn : wait and see poto, si tu as tout lu, tu devrais savoir qu'on n'est jamais à l'abris d'une surprise dans cette histoire
@Toglog : va savoir, j'aime bien te voir prendre des gnons, vengeance !!!

sinon je suis content que ça plaise à ceux qui l'ont lu depuis le début, je ne m'attendais pas à l'engouement dont font preuve certains ici, merci à vous tous
pour le coup je vais lacher une info en avant première : il y aura une deuxième saison à cette série
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Bah la 2ème saisons a intérêt à être la en temps voulu hein parce que la c'est du n'importe quoi ton public attend t'as pas le droit de faire sa
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Jordheim, alors que la nuit commence doucement à tomber. Devant l’entrée Nord de la capitale, avec le village de Mularn lui faisant face, deux Assassins se battent. A leurs pieds, quatre Assassins sont étendus, un mort pour trois hors d’état de nuire. Le silence du crépuscule n’est brisé que par le tintement des lames qui s’entrechoquent alors que les deux furtifs enchaînent les coups, feintant, esquivant, bloquant l’autre, le tout dans une frénésie de mouvements aussi gracieux que meurtriers et silencieux.
L’un des deux hommes aborde une expression de concentration intense, calculant chaque coup, anticipant le mouvement de l’autre, esquivant à la seconde près, mais en son fort intérieur, le doute le tenaille : Et si ce que lui avait dit son adversaire était vrai ? Ses actions sont-elles honorables ?
L’autre viking, bien que concentré lui aussi sur le combat, laisse surtout transparaître une grande tristesse, une fatalité qu’il semble seul à porter. Il ne veut pas de ce combat, n’est pas venu pour cela, et bien qu’il comprenne pleinement la position de son adversaire, il n’a aucune intention de le tuer, car ils se connaissent tous deux depuis de longues années.
Les deux adversaires sont amis.
Les quatre lames s’entrechoquèrent quand les deux Assassins neutralisèrent en même temps l’attaque de l’autre, si bien qu’il ne leur restait plus que l’épreuve de force et de volonté, à savoir de qui des deux allait céder en premier. Mais leurs yeux ne se quittèrent jamais, et chacun put lire sa propre réflexion dans le regard de l’autre, et à ce moment, Oftorn sut que Nosroth lui disait la vérité. Ce qu’il lut dans le regard de son vieil ami était ce qu’il y avait toujours lu : l’ex Loki n’avait pas changé, leur combat n’avait plus de sens.
Doucement, prudemment, les deux adversaires abaissèrent leurs armes et finirent par s’éloigner l’un de l’autre doucement. Finalement, ce fut Oftorn qui rompit le silence :
_Nos… Ma raison me dit que j’ai tord de te laisser vivre, malgré les ordres du Gothi Alen, mais mon instinct me dit que je peux te faire confiance, comme je l’ai fait jadis, quand nous avons combattu côte à côte pendant tellement d’années. Mais je voudrais comprendre pourquoi tu as tué ces gens en ville, un Gothi en plus ! Ces prêtres sont nos liens avec nos dieux Nos ! Pourquoi ? Je sais que tu ne fais jamais rien sans raison, alors explique moi, je t’en pris !
Nosroth soupira, à la fois soulagé que le combat soit fini mais aussi meurtri par l’idée d’impliquer encore un ami de plus dans cette histoire qui risquait de leur coûter la vie à tous :
_Très bien Oftorn, mon vieil ami, je vais même faire mieux que de t’expliquer, tu pourras voir par toi même. Mais souviens toi bien, ce que tu vas sûrement apprendre changera ta vie, et tu seras en danger, autant que moi, autant que tous ceux de l’Ordre de Loki, autant que ceux qui ont jadis cru en un idéal pour ce royaume… Oftorn, tu veux connaître la vérité ? Très bien…
La flèche rata Nosroth de très peu, et il eut juste le temps de plonger à terre alors qu’une dizaine de projectiles se fichaient dans la palissade de la porte Nord. Il eut le temps de voir Oftorn se jeter de côté aussi, et alors que la garde personnelle du Gothi Alen l’encerclait, il vit son ami disparaître aux yeux de tous, sain et sauf.
Le Jarl viking se pencha sur lui, l’air mauvais :
_Nosroth Delving, le Gothi Alen vous attendait.
Et tout ne fut plus que ténèbres quand le Jarl abattit son épée sur la nuque de l’Assassin.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Silx
Silx
Alpha & Oméga
 
Avatar de Silx
 
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Encore encore encore encore
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Chroniques d'une Prêtresse de Bogdar
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 03h09.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite