JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 685 (sites) | 1235 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Chroniques d'une Prêtresse de Bogdar RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Les derniers rayons du jour tombaient sur Jordheim, laissant place aux ténèbres. Les allées de la capitale se vidaient doucement, les marchands d’armes et d’armures finissaient de ranger leur matériel, les prêtres regagnaient leurs temples pour la nuit, les forgerons délaissaient leurs instruments et rentraient lentement chez eux, le dos et les bras douloureux. Seuls quelques kobolds marchands de poisons semblaient vouloir rester dehors, ombres silencieuses au pied des murs d’enceintes. Les sentinelles Valkyries avaient allumé leurs torches et entamaient leurs gardes de nuit, et alors que la nuit envahissait les allées de la ville, leurs silhouettes devenaient progressivement de petits îlots de lumières au milieu d’un sombre océan.
Lentement, un brouillard épais envahissait la ville, lui donnant un aspect spectral, maladif. Cette brume était justement le seul moyen qu’un observateur attentif aurait eu pour remarquer la progression d’une ombre parfaitement dissimulée.
Légère, silencieuse, l’ombre se dirigeait vers la taverne, lieu gorgé de lumière et de vie, contraste avec le silence et le froid de la nuit. Le nain qui ouvrit violemment la porte d’un geste incertain sentit des frissons remonter le long de sa colonne vertébrale alors qu’un courant d’air glacé, chargé d’une menace sourde, venait de le frôler, s’engouffrant dans l’établissement. Essuyant vivement la sueur froide sur son front d’un revers de manche, le nain, presque dessaoulé par cette soudaine montée d’adrénaline, s’empressa de rentrer chez lui.
L’intérieure de la taverne vibrait au son des chants, des cris, des rots et des pintes de bières fracassées l’une contre l’autre en toasts bruyants. Nain, vikings et kobolds trinquaient en cœur en riant, la bière coulait à flot. Des guerriers au repos.
Au fond de la salle, un viking seul sirotait sa bière en observant la scène d’un air amusé et satisfait. D’une carrure imposante, les yeux sombres, tout comme son épaisse barbe et ses sourcils, il passait relativement inaperçu au milieu du tumulte ambiant. Mais pas pour tout le monde.
Lews, kobold assassin de la Garde Noire, observait le viking avec curiosité depuis un moment déjà, plus pour combattre l’abrutissement de l’alcool qu’autre chose. Le kobold avait tenu à honorer sa promesse, venir à la taverne chaque mois pour boire au souvenir de son ami Nosroth, disparu depuis maintenant 2 longues années, pour garder ses souvenirs vivaces. Leur rencontre il y avait de cela tellement longtemps, à l’époque où les choses étaient plus simples, mais Nosroth déjà tellement secret, tellement…seul… Le reste faisait partie de l’Histoire et, quelque part, Lews n’avait pas été surpris par le départ de son ami. Depuis, il attendait son retour, mais ses espoirs avaient bien minci avec le temps, et l’attente avait plus ou moins cédé la place à l’hommage…
Tout en poussant un soupir, le kobold avala une autre gorgé de bière, se disant qu’il vaudrait mieux pour lui que ce soit la dernière… Il s’était surpris à ricaner bêtement une ou deux fois dans l’heure qui venait de passer…
C’est alors que son attention fut attirée par le viking. Celui-ci venait de se redresser subitement, l’air hagard et effrayé. Non, pas effrayé, terrorisé. D’un pas raide, il quitta sa place et se dirigea vers la sortie, ses yeux allant de droite à gauche, des yeux de proie traquée.
Lews, intrigué, après avoir rejeté l’idée que ce viking avait trop bu et en subissait les conséquences, décida de se rapprocher discrètement de la sortie. Mais au moment ou le viking passa près de lui, le kobold sut instantanément que quelque chose n’allait pas. Le viking n’était pas seul ! Quelqu’un…ou quelque chose avançait derrière lui !
Instinctivement, Lews porta la main à sa dague et décida d’en savoir un peu plus. Ajustant sa pèlerine, le kobold sortit de la taverne à son tour, reniflant suspicieusement l’air humide et froid. Sur sa droite, un bruit étouffé, un raclement ? Lews s’enveloppa de sa pèlerine et disparut de la vue de tous, totalement dégrisé, tous les sens en alerte, il s’avança prudemment dans la direction du bruit.
Une ruelle noire et déserte, un cul de sac. Par terre, des rats couraient de part et d’autre, à la recherche de nourriture. Une odeur… Lews la connaissait bien, trop bien… du sang… Une main sur chaque hache lestée en arcanium, il parcourut les derniers mètres le séparant du fond de la ruelle et réprima un cri de surprise quand il vit un corps mutilé empalé à même le mur. La victime avait été clouée au mur à l’aide de 2 dagues de lancer, éventrée puis égorgée. Lews reconnut le viking de la taverne à sa longue chevelure tâchée de sang mais ce qu’il découvrit en soulevant le menton du malheureux lui glaça le sang.
Sur le front de la victime, un symbole avait été gravé, ce symbole, Lews ne le connaissait que trop bien : c’était l’œil de l’Ordre de Loki.
Assassin !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Lews attendait patiemment à l’entrée de Jordheim, jouant avec une de ses dagues, et c’est ainsi qu’Aleiwena le trouva quand elle descendit de cheval. Le voyage avait été long depuis les Portes d’Odin et Bledmeer Faste, en cours de reconstruction. Voyage d’autant plus long que la valkyn souffrait toujours de ses blessures. Mais le message de Lews avait été suffisamment urgent pour motiver son déplacement.
Le kobold aida la prêtresse de Bogdar à attacher son cheval et lui prit délicatement le bras pour l’aider à marcher. Tout en franchissant les portes de Jordheim, il lui raconta ce qu’il avait vu. Arrivé devant la taverne, Aleiwena dévisagea Lews :
_Tu penses que ça peut être lui ?
Le kobold parut gêné :
_SiCaCopainNos, PourquoiLuiPasFaireCoucouNousCa ?
Mais la valkyn n’écoutait plus. Aleiwena fronça les sourcils, assaillie par les murmures des morts. Une chose horrible avait eu lieu non loin. Elle s’approcha lentement du fond de l’impasse d’où le corps avait été enlevé quelque heures auparavant et se concentra.
Douleur.
Mort.
Tristesse ?
La victime avait été torturée, et elle avait parlé, sa souffrance avait été grande, mais sa mort rapide. Aleiwena chercha en vain la victime parmi la Grande Majorité, son décès devait être trop récent pour qu’il sorte de son mutisme.
_Lews, qu’est-ce qui c’est passé ici ?
_NousCaPasSavoir, NousCaArrivéTropTard, vivivi. MaisNousCaMalinKobold, NousCaChercherNomDeRosePeauEtNousCaTrouver !
Le kobold lui tendit un parchemin sur lequel elle trouva le nom du viking, ainsi que ses origines. Olaf Aliegfellag, natif de la région de Hugginfell, était arrivé à Jordheim le soir même de sa mort selon les Jarls, depuis la direction de Haggerfell.
Lews rajouta qu’il avait questionné le patron de la taverne, connu pour soutirer le maximum d’informations à ses clients. Celui-ci lui avait appris que la victime était venu à Jordheim pour un rendez-vous avec l’un des prêtres de Hel de la citée, Gothi Agorne. Lews avait alors passé la matinée à chercher le dit prêtre, sans succès.
_CaToutCeQueNousCaTrouver.

Lews et Aleiwena passèrent la journée à chercher le Gothi, sans succès. Alors que la nuit n’allait plus tarder à tomber, ils décidèrent de rentrer à la taverne. Les abords du temple principale de Jordheim étaient déserts alors qu’ils en sortaient, et cela rendit Lews automatiquement méfiant et aux aguets.
Sur la droite, le bruit d’un arc qu’on est en train de bander !
_ToiCaATerre !
Lews poussa la valkyn de toutes ses forces devant lui, juste à temps. Une flèche venait de passer exactement là où s’était trouvé sa tête 2 secondes auparavant. Sans réfléchir, Lews décocha l’une de ses dagues de jet dans la direction du tir et eut la satisfaction d’entendre un cri de douleur.
Des mouvements autour de lui ! Au moins deux tueurs ! Des assassins contre lui ?
Il dégaina ses deux haches et afficha un sourire mauvais, qu’ils viennent !
L’attaque, bien que prévisible, manqua le prendre par surprise et c’est de justesse qu’il esquiva la lame qui allait lui trancher la gorge. Avec la vitesse qui avait fait de lui une légende parmi sa profession, Lews contre attaqua en tranchant la main de son adversaire tout en anticipant la prochaine attaque, plaçant instinctivement sa deuxième hache sur la bonne trajectoire. L’arcanium rencontra l’arcanium et le deuxième assassin apparut sous ses yeux, démasqué, son attaque parée. Il tomba comme une pierre quand la hache de Lews s’abattit sur son crâne.
_Derrière toi !
Lews se jeta à terre pour éviter la lame mais trop tard, celle-ci lui entailla le dos. Le sang se mit aussitôt à couler mais le kobold se redressa souplement d’une main et allait riposter quand le troisième assassin s’immobilisa, le regard vitreux. Sur son torse, une tâche rouge grandissante apparut soudain et il s’écroula, une dague de jet enfoncée dans son dos. Lews chercha automatiquement du regard celui qui venait de le sauver quand une flèche manqua le kobold de quelques centimètres et celui-ci plongea de nouveau. Ayant retrouvé son équilibre, il eut le temps d’apercevoir Aleiwena qui s’était redressée et commençait à incanter l’un de ses sorts terrifiants quand une flèche percuta son bouclier magique. Alors les yeux de la valkyn se révulsèrent et elle hurla en ouvrant grand sa fine gueule munie de crocs acérés.
L’archer fut tout d’un coup pris de spasmes alors qu’une sorte de feu bleuâtre apparut autour de lui et le consuma l’espace d’un instant. La douleur fut intolérable, et cette seconde parut durer une éternité. Quand il ouvrit de nouveau les yeux, il vit pour sa plus grande horreur que la blessure à l’épaule de la valkyn venait de se refermer. Qu’avait-elle fait ? Grandement affaibli, il tentant de bander son arc encore une fois, mais il ne pouvait détacher son regard de la Prêtresse de Bogdar dont les mains commencèrent à briller d’une lueur verdâtre maladive. Elle leva les mains en sa direction et il ne comprit que trop tard qu’elle allait lui jeter un sort. Il banda son arc et s’apprêtait à tirer quand sa peau commença à fondre, tandis que le poison consumait ses entrailles.
Alors l’archer connut les affres de l’agonie.
Lews et Aleiwena s’approchèrent de l’archer qui se tordait de douleur au sol.
_LuiCaMourirMaintenant ?
_Non, il vivra, il a des choses à nous dire.
Une voie sombre se fit entendre derrière eux :
_Il ne vous dira rien, car vous allez mourir ici même, en cet instant !
Avant qu’il ait eu le temps de réagir, Lews fut paralysé par le sort d’hypnotisme qu’il savait ne pouvoir provenir que du Gothi de Hel. A côté de lui, Aleiwena ne pouvait plus bouger non plus et grogna de rage.
Le Gothi Agorne se mit à rire doucement :
_Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous vous lancez tête baissée dans des affaire ne vous concernant en rien, et ce avec un manque flagrant de discrétion… Mourrez donc, vermines !
Le Gothi commença à invoquer les esprit de Hel mais s’arrêta bien vite quand il sentit la point d’une lame sur sa gorge. Transpirant tout d’un coup abondamment, il tressaillit quand une voie calme et sourde lui murmura à l’oreille :
_Le moins que l’on puisse dire, c’est que toi et tes amis semblez un peu trop sûrs de vous, me voilà revenu pour vous enseigner l’humilité…entre autres choses… Maintenant libère les.
Le Gothi s’exécuta, le visage déformé par la terreur.
Lews retrouva instantanément l’usage de ses membres et se tourna de suite vers sa compagne dont le regard restait rivé sur le Gothi et l’inconnu.
Aleiwena poussa un petit cri et Lews fit de même en reconnaissant son ami qui les regardait tous deux par dessus l’épaule d’Agorne:
_CoucouNosroth !
Retirant la pèlerine qui masquait ses traits, Nosroth, un sourire triste aux lèvres prononça les trois mots qui le rendirent au monde des hommes :
_Lews, mon ami.
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Je suis fan j'adore
Lien direct vers le message - Vieux
Bimdeintegueul
Roi
 
Alors là Nos malgré ma lourde armure de maille, je ne puis que poser un genou par terre face à la beauté de tes textes!
Pr avoir souvent croisé le fer ensemble contre nos ennemis hiberniens et albionais , je connaissais tes talents de guerrier, mais c'était sans compter cela
Tu es un de mes meilleurs compagnons IG , dommage que les dieux n'est pas voulu nous réunir définitivement sous le même emblème..
Maintenant je me bats pour 2 noms: Ymir car il est mon dieux et ma voie, et le tiens car tu représentes fièrement la vaillance et le courage de notre royaume, honneur à toi mon ami
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
bimde... la je sais pas quoi dire... à part merci, et que c'est plus que partagé
et si ça plait à ceux qui le lisent, ça tombe bien, parce que je suis loin d'avoir fini
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Nosroth Delving
et si ça plait à ceux qui le lisent, ça tombe bien, parce que je suis loin d'avoir fini
Bah on attend la suite hein

tu aurais déjà du poster tu fais quoi ? allez c'est pas l'heure de dormir didjou
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lyséa
Lyséa [CO]
Reine
 
Avatar de Lyséa
 
Message hors-roleplay
-Je ne trouve plus les mots, en ais-je vraiment besoin ?

Non les tiens suffisent.
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Une nouvelle nuit allait tomber sur Jordheim, mais ce soir, la ville vibrait d’une certaine excitation. Dans les rues, les rumeurs du meurtre de la veille allaient bon train, certains avaient entendu parler du signe de l’Ordre de Loki, guilde d’assassins maintenant disparue et dont personne ne savait grand chose. Dans les tavernes de la ville, les discussions allaient bon train : certains clamaient que l’Ordre avait joué un rôle décisif dans les grands événements militaires de ces dernières années, d’autres que ce n’était qu’une guilde de mercenaires fous… Evidemment, tout le monde se remémora la disparition subite de cette guilde et comment, à l’époque, ces mêmes personnes, reniflant leur bière d’un air faussement pensif, avaient déclamé que ce n’était guère étonnant, que rien de bon ne pouvait advenir d’une guilde pareille…
La vérité restait cependant que personne ne savait rien, à part bien sûr les anciens membres de Loki, introuvables depuis.

Les Jarls gardiens du grand temple de Jordheim se regardèrent, arrivant difficilement à masquer leur nervosité. Depuis environ une heure, les Gothis des différents temples de la ville pénétraient dans le temple, malgré la fermeture, et les Jarls avaient reçu la consigne la plus stricte de garder ceci secret. Mais ce qui mettait les gardes le plus mal à l’aise n’était pas tellement les Gothis, qu’ils avaient l’occasion de croiser souvent dans les allées de la ville, mais plutôt ces inconnus en pèlerine devant qui les Gothis avaient l’air de s’incliner…
Mieux valait ne pas poser de questions, c’était certain…
A l’intérieur du temple, dix hommes, assis en cercle, se regardaient l’un l’autre. Autour d’eux, les colonnes de pierres se dressaient, fières, comme au premier jour de leur existence. Mais ce soir, l’atmosphère habituellement chaleureuse du temple avait laissé place à une pénombre dérangeante seulement coupée par quelques bougies disséminées autour des participants.
L’un des Gothis prit finalement la parole :
_Nous devrions être douze ce soir mes amis, nous avons un problème.
L’un des inconnus leva doucement la tête, son visage toujours masqué par la pèlerine :
_Où sont Agorne et Osloth ?
_Les Gothis d’Aegir ont retrouvé son corps près de Hagall il y a 2 semaines, quant à Agorne, il est porté disparu depuis ce soir même, raison de l’urgence de notre réunion.
_Disparu ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
_Quoi qu’il se passe en ce moment, nous avons de bonnes raisons de croire que l’Ordre de Loki ou du moins certains de ses éléments sont impliqués d’une manière ou d’une autre.
La nouvelle tomba comme une pierre dans l’assemblée. Les Gothis manifestèrent une appréhension profonde alors que les inconnus semblèrent se lancer des regards muets mais néanmoins emplis de compréhension. Elevant la voie pour focaliser l’attention du groupe, l’un des inconnus parla avec un accent étrange :
_Vous nous aviez pourtant assuré que cette guilde ne serait plus un problème n’est-ce pas ? Faut-il croire que vos engagements n’ont pas été remplis en fin de compte ?
Le Gothi ne cilla pas :
_Je vous rappelle que vous avez vous-même assisté au démantèlement de l’Ordre, ses membres ne sont plus une menace, nous y avons veillé il y a 2 ans.
_Peut-être va t il falloir revenir sur cette certitude mon vieil ami…
_Nous ne savons pas encore jusqu’à quel point l’alliance avec les Trolls Anciens et les Valkyns risque de modifier nos habitudes, nous devons rester vigilants. Il s’avère que ces Prêtres de Bogdar sont plus puissants que nous ne l’avions estimé, cela pourrait poser un problème supplémentaire.
Un long silence s’installa dans l’assemblée, rompu par le Gothi au bout de quelques minutes :
_Cette réunion a assez duré, il est temps de faire jouer nos contacts ainsi que de revoir notre sécurité et nous nous réunirons de nouveau une fois que nous aurons de nouveaux éléments.
Les dix hommes se levèrent en silence et quittèrent le temple en silence pour disparaître dans la nuit de Jordheim.
Lien direct vers le message - Vieux
Bimdeintegueul
Roi
 
em s'installe dans son fauteuil avec ses pop-corn en attendant la suite
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Bimdeintegueul
em s'installe dans son fauteuil avec ses pop-corn en attendant la suite
pareil

A force on va le fatiguer le pauvre
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Lews et Aleiwena quittèrent Jordheim alors que les premiers rayons du jour faisaient leur apparition. Alors que Mularn se dessinait devant eux, le koblod se retourna, l’air peiné et inquiet, et lança un regard sur la capitale qu’il pensait si bien connaître, repensant à son ami, à peine retrouvé et déjà de nouveau perdu.
Doucement, la valkyn posa la main sur l’épaule de Lews, rassurante :
_Lews, il est vivant, tu le reverras, ne t’en fais pas.
Le kobold leva la tête vers son amie :
_NousCaInquiet, CopainNosBienChangé, NousCaSur… LuiCaPasVouluDireàNousCaCeQueLuiFaireAvecGothiAgorne.
_Lews, il a ses raisons, tu le connais, il ne fait jamais rien au hasard. Viens maintenant, nous devons rejoindre la Garde aux Portes d’Odin.
Lews savait qu’elle avait raison, il se mit donc en route avec elle, mais dans sa tête résonnaient toujours les mots du Gothi Agorne avant que Nosroth leur demande de partir :
« Vous n’avez pas idée dans quoi vous mettez les pieds ! »
Au plus profond de lui-même, Lews avait peur.

Le Gothi Agorne savait qu’il allait mourir.
A ses côtés, l’archer continuait à se tordre de douleur à même le sol, gémissant et respirant tant bien que mal malgré le morceau de tissu enfoncé dans sa bouche. Devant lui se tenait celui que le kobold avait nommé Nosroth, celui qui était arrivé à le surprendre… un Assassin !
Immobile, le viking l’observait depuis la pénombre du coin de la pièce, toujours enveloppé de sa pèlerine noire, telle une gargouille dont les yeux de pierres auraient pris vie. Bien entendu, Agorne était arrivé à la conclusion qu’il avait devant lui le meurtrier de la veille, mais curieusement, ce n’était pas tellement sa propre mort que le Gothi redoutait. Non, ce ne pouvait pas être une coïncidence, et si cet homme savait ? Si il avait remonté la piste du Conseil ? Tout d’un coup pris de panique, Agorne tenta de chercher sans sa mémoire le nom de Nosroth, il lui fallait savoir pourquoi…
Les yeux du Gothi s’écarquillèrent d’horreur quand il comprit enfin alors que le nom et ses implications lui apparaissaient, et c’est hagard, pâle comme la mort, qu’il se trahit en prononçant un seul mot :
_Toi…
La voix de l’assassin lui parvint depuis l’obscurité :
_En effet.
_Mais…tu étais censé être mort… Nous avions pourtant pris les dispositions nécessaires…
_Manifestement, vous vous êtes trompés.
_Mais comment as-tu fait ?
Nosroth s’avança dans la lumière, découvrant pour la première fois son visage buriné. Un de ses amis aurait pu dire qu’il avait beaucoup changé, vieilli, comme sous le coup d’une peine trop grande, mais Agorne ne put détacher ses yeux de ceux de l’Assassin, des yeux tellement brillants, et pourtant son regard restait froid, calculateur, implacable :
_C’est moi qui vais poser les questions à partir de maintenant, Agorne. Où est-elle ?
_De qui veux-tu parler ?
Agorne, qui transpirait déjà abondamment depuis quelques minutes, ressentit un frisson glacé le long de son dos quand le visage de l’Assassin fut animé d’un rictus de haine innommable :
_Tu le sais très bien Agorne, où est-elle ? Elle a disparu depuis 4 mois, et ton collègue d’Aegirhamm m’a finalement avoué avant de mourir que vous étiez à la base de tout cela, comme pour le reste d’ailleurs. Alors où est-elle ?
Se sachant désormais voué à une mort atroce, le Gothi commença à paniquer :
_Je…. Je ne sais pas, je te le jure ! Vous… vous n’auriez pas du emporter la Corne, tout cela n’était pas prévu, il fallait vous faire payer, tu comprends ? Vous avez tout bouleversé !
_Des noms Agorne, donne-moi des noms.
_Les yeux du Gothi s’agrandirent d’effroi :
_Non ! Je ne peux pas te donner cette information !
Le morceau de tissu que l’Assassin enfonça dans la bouche du Gothi empêcha tout Jordheim de se réveiller en sursaut quand la lame pénétra la chair et que la séance de torture commençait.
Lien direct vers le message - Vieux
Lews
Roi / Reine
 
caSurEmbarquéDansVilaineHistoire ! rosesFrimoussesAvoirBesoinAideDeToutBleucaSur, caFaireAussiBienQueCaPouvoirSiLokiVeillerSurCa ^^
< ouvre des yeux vigilants >
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Vivement la suite
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
la suite jeudi
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
tu pourrais faire un effort spèce de fonctionnaire
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Chroniques d'une Prêtresse de Bogdar
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h13.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite