JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 218 (sites) | 484 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Général
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Chroniques d'une Prêtresse de Bogdar RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
hey bien, je n'avais pas encore pris le temps de lire, j'avais fortement tort


Excellent Nosroth je me suis délecté et j'attends la suite avec impatience.


Azim
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Bon Nos tu fais quoi sa fait déjà 12h que j'attend la suite sa va pas du tout sa


Je vous dit à ce train la dans 5 ans un célèbre producteur en fait un film de son histoire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Aleiwena rêva de Dun Dagda. Elle n’était encore jamais allée aussi loin dans les territoires Hiberniens, et pourtant elle savait que le sinistre reliquaire de ce rêve ne pouvait être que celui abritant les puissantes reliques mana.
L’immense bâtiment baignait dans une tempête terrifiante, des torrents de pluie se déversaient depuis un ciel d’un noir d’encre zébré à intervalles irréguliers par des éclairs gigantesques. Des vents d’une vélocité incroyable faisaient plier les grands arbres du Mont Collory, en arrachant certains. Le sol, gorgé d’eau, ne ressemblait plus qu’à un torrent de boue dans lequel se débattaient des…des hommes ?
Des hommes se battaient au beau milieu du déluge ! Des hommes… et des morts ! Elle pouvait sentir leur odeur de corps décomposé, odeur qui lui était tellement familière.
Reportant son attention sur le reliquaire, la valkyn vit deux silhouettes sur les remparts. Le déluge masquait les détails, mais elle sentit qu’ils étaient ennemis, elle pouvait ressentir leur haine.
Jamais Aleiwena n’avait connu pareille haine entre deux êtres humains.
Mais quand, l’espace de quelques secondes, la tempête se calma un peu, elle reconnut l’un des deux adversaires et, dans son sommeil, la valkyn commença à pleurer doucement.
Soudain, un bruit déchirant emplit le reliquaire ainsi que toute la vallée alors que les murs de Dagda…
Aleiwena poussa un petit cri en se réveillant, trempée de sueur. Abasourdis eux aussi par ce rêve, les morts gardaient un silence lourd de signification, laissant la Prêtresse de Bogdar seule avec ce qu’elle avait vu, et ce dont elle ne se souvenait que trop bien ! Cela ne pouvait être qu’un rêve, elle en était certaine.
Elle se leva, encore tremblante, cherchant Lews et Zytha du regard, avant de se souvenir qu’ils étaient partis pour Vindsaul Faste, lieu de rendez vous que leur avait donné Silace.
Voyant que les autres membres de la Garde Noire dormaient encore, certains ronflant bruyamment, elle décida de rester sur sa paillasse, sachant qu’elle ne pourrait retrouver le sommeil après ce qu’elle avait vu.
Elle devait se rendre à Dun Dagda, car c’était Nosroth qu’elle avait reconnu sur le rempart avant la tragédie qui avait mis fin à son rêve.

Les deux derniers Jarls s’effondrèrent en même temps alors que Nosroth et Oftorn s’élançaient en courant hors de Jordheim, en direction du pont menant à Vasudheim. Tout en courant, Oftorn ne put s’empêcher de lancer une remarque :
_Quand tu m’as dit que tu avais un plan, je ne pensais pas que cela signifiait se débarrasser de tous les gardes de la porte après avoir mis le feu à deux maisons de la ville ! Tu m’as eu habitué à plus de finesse par le passé !
Nosroth ne cilla pas :
_Je regrette mes actes, mais cette affaire vient de devenir beaucoup trop personnelle pour que quiconque m’arrête. Celui qui se dressera sur mon chemin mourra sur le champs, ainsi soit-il !
Trouver des chevaux à Vasudheim ne fut pas difficile, le palefrenier ayant été particulièrement réceptif aux dagues glacées sous sa gorge, et, quelques heures plus tard, Vindsaul Faste se dessina au milieu de la végétation luxuriante du Svealand Occidental.
L’architecture du fort était la même que celle de Svasud Faste, les deux bâtiments ayant la même fonction primordiale : assurer la sécurité du royaume contre une invasion ennemie. En cela, Vindsaul était une véritable forteresse.
Les deux assassins s’engouffrèrent dans le fort, invisibles, quand des gardes en sortirent. Mieux valait ne prendre aucun risque.
Dans les hauteurs du fort, méconnue de beaucoup, se trouvait une pièce cachée sous le toit, et c’est dans cette pièce que les deux Assassins se rendirent. Arrivés devant un mur au bout du chemin de garde, ils s’arrêtèrent et attendirent. Soudain, la voix de Silace leur parvint :
_Nos, tu es en retard, tout le monde est là.
_Ne perdons donc pas de temps, laisse nous rentrer, Oftorn est avec moi.
Alors la porte habilement dissimulée dans le mur s’ouvrit sur une salle lugubre, éclairée par seulement quatre torches maladives, et au milieu de cette salle, une dizaine de silhouettes noires de toutes tailles, immobiles. Quand il eut refermé la porte, Silace regarda l’assemblée et déclara :
_Eh bien mes amis, il semblerait que nous soyons réellement au complet maintenant.
Et sous les yeux émerveillés d’Oftorn, les Assassins rabattirent leurs pèlerines, dévoilant leur visage. Et quand il jeta un œil dans la direction de Nosroth, il vit que l’ex Loki avait du mal à contenir son émotion.
Mcelroy, Deusirae, Theorl, Souleater, Nelli, Molagh, Bostik, autant de visages graves et fiers que Nosroth n’avait pas revu depuis bien longtemps et autant de souvenirs toujours vivaces accompagnant chacun de ces visages.
Mais il reçut le coup de grâce quand il vit Lews approcher, et derrière lui, rejetant elle aussi sa pèlerine, dévoilant son visage magnifique et sombre, celle qu’il avait tant cherché, Zytha.
Ils se regardèrent tous deux l’espace de plusieurs secondes, puis tombèrent dans les bras l’un de l’autre, dans une étreinte peut-être plus que fraternelle.
Pas besoin de mots, ils se connaissaient depuis trop longtemps, avaient vécu trop de choses tous les deux pour encore avoir besoin de parler, tout se disait dans leur regard.
Finalement, ils se séparèrent et quand Nosroth regarda de nouveau ses amis, il reçut la confirmation de ce qu’il s’était juré.
Maintenant qu’ils étaient de nouveau ensemble, rien ne pourrait les arrêter.
Avec un sourire aux lèvres, Mcelroy proclama d’une voix forte :
_ACeJour, NousCaDire : L’OrdreDeLokiVientDeRenaître !

________
/HRP :
Spéciale dédicace à Mcelroy, l’un des piliers de l’Ordre de Loki, qui arrête le jeu et, de ce fait, laisse un vide dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu. Vaya con dios mon ami, tu nous manquera à tous.
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
PREUMSSSSSSSSSSSSs

Nos t'as mis quoi dans tes textes ? non parce que la sa devient comme une drogue


La suite la suite la suite encoreeeeeeeeeeeee
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
héhé ce qui est bien c'est que je venais juste de finir ce qu'il y avait avant

Bonne route à McElroy, courage à toi Nos t"as carrément très bien fait de nous régaler de ces très bons écrits, ça va te faire un assassinat gratuit ça
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
hihi aspe, à ce rythme, tu vas me faire une attaque quand on arrivera au dernier épisode (on se rapproche doucement là )

@Azim : heureux de te voir parmi nous mon ami, bienvenue dans l'aventure
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Vonap
Vonap
Alpha & Oméga
 
Avatar de Vonap
 
Raaaaa c'est prenant .... La suite le plus vite possible !!
__________________
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Nosroth Delving
hihi aspe, à ce rythme, tu vas me faire une attaque quand on arrivera au dernier épisode (on se rapproche doucement là )

@Azim : heureux de te voir parmi nous mon ami, bienvenue dans l'aventure
bon si la fin est proche je sais pas quoi faire

allez je fais mon testament

NON j'ai trouvé LA solution hihihi

Nos je t'engage comme conteur sa te dit ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de otanein
otanein [HDLN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de otanein
 
UP
Tu le mérites
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elleriel
Elleriel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Elleriel
 
bon je le re UP car il n'es pas question que tu ne finisses pas ce chef d'oeuvre

attends 5 mns...

et quoi la suite? non mais

j'en peux plus d'attendre tellement j'aime
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de otanein
otanein [HDLN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de otanein
 
Dsl de flood mais là, faut UP
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
ça arrive ça arrive, mais la fin est proche, les derniers épisodes se font attendre
Lien direct vers le message - Vieux
Kavanec
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Nosroth Delving
ça arrive ça arrive, mais la fin est proche, les derniers épisodes se font attendre
Nos la suite sinon je tape ta bogdar ou nos avec mon marteau et ma hache

Allez té michant la
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lyséa
Lyséa [CO]
Reine
 
Avatar de Lyséa
 
Je fais dans l'original en réclamant une suite ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nosroth Delving
Nosroth Delving [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nosroth Delving
 
Daarkyel regarda Toglog se préparer. Méticuleusement, l’Ombre préparait ses armes, affûtées à la perfection, ses poisons, ses objets magiques. Avec un soin maniaque, il les rangeait dans son sac, sachant que sa survie allait autant dépendre de son équipement que de son talent.
Appuyée doucement contre l’épaule de l’elfe Eldricht, Uhma demanda d’une voix douce :
_Toglog, es-tu sur de toi ? Tu vas risquer ta vie pour un ennemi qui nous a fait tant de mal par le passé, j’avoue avoir du mal à saisir ce concept. Vous autres furtifs n’avez pas l’air d’évoluer dans le même monde que nous…
l’Ombre la regarda en souriant chaleureusement :
_Tu as tout à fait raison ma chère Uhma, et je vais te dire pourquoi j’aiderai Nos. D’abord, parce qu’il est un ennemi respectable, acharné, et j’avoue bien aimer cette lueur de folie contrôlée dans ses yeux. Ensuite, l’aider me permettra de mettre la main sur d’autres conspirateurs, pour pouvoir présenter des preuves concrètes à Dame Brigitte le moment venu.
_Toglog, tu te rends compte que nous ne pourrons pas t’aider, que tu seras seul sur ce coup ?
_Tu viens de me donner l’histoire de ma vie Uhma, l’histoire de ma vie…
Il était prêt.
_Merci encore pour votre aide, maintenant je pars seul.
_Tu sais où l’Assassin va se rendre ?
_Là où tout a commencé j’imagine, à Dun Dagda… Là où tout finira…
Sur quoi Toglog s’éloigna en direction de la vallée de Bri Leith, laissant Daarkyel et Uhma perdus dans leurs pensées.
Rejoindre Druim Cain lui prit plusieurs heures de cheval, mais, pris d’une intuition soudaine, Toglog sauta de cheval bien avant sa destination. Finissant le chemin à pieds, il eut la triste confirmation de ses craintes alors que des patrouilles supplémentaires évoluaient dans un style de… battue ? Ils ne faisaient pas de rondes, ils cherchaient quelqu’un ! Manifestement, il avait été précédé, et il en fut certain quand il reconnut la voix d’un des généraux qu’il avait vu l’autre jour dans la pièce du temple :
_Trouvez moi cet elfe de malheur ! Dame Brigitte ne saurait le voir en vie !
« Espèce de chien de Celte, si Brigitte savait à quoi tu joues, tu serais celui qu’elle ferait pendre ! »
Invisible, Toglog attendit le moment opportun pour passer, et il eut la satisfaction de savoir que, cette fois-ci, Proctor ne serait pas là pour lui coller une flèche.

Le soleil allait bientôt se lever sur Jordheim. Quelques nappes de brouillard s’attardaient encore dans les rues de la capitale endormie alors que les premiers rayons du soleil commençaient à se répandre timidement entre les pics montagneux et les remparts.
Dans le Temple de Hel, un homme ne connaissait plus que souffrance et haine alors que ses yeux continuaient à le torturer, et ce malgré les soins des meilleurs guérisseurs de Midgard.
Le Gothi Alen ne pensait plus qu’à une seule chose : retrouver ces Assassins et les tuer tous.
Arloch était venu le voir quelques heures auparavant pour le questionner et Alen se souvenait encore de ses dernières paroles :
_Je m’en vais rejoindre les autres à Dagda. Qu’il vienne ! Je l’ai déjà arrêté il y a quinze ans, je le tuerai cette fois-ci.
Alen fut soudain interrompu dans ses pensées quand il entendit un ricanement de kobold quelque part sur sa droite. Immédiatement terrifié, il appela ses gardes, mais n’obtint aucune réponse, sauf un autre ricanement venant cette fois-ci de sa gauche. Alors le Gothi céda pour de bon à la panique :
_Qui êtes vous ? Qui est là ?
Ce fut un murmure qui lui répondit, si prêt qu’il en bondit sur sa chaise :
_Nous sommes les fantômes vengeurs du passé, Alen, nous sommes ceux que toi et les tiens avez trahis. Le passé nous rattrape tous Alen, tu ne fais point exception. Qui je suis ? Je me nomme Silace, et j’ai amené avec moi l’Ordre de Loki, à qui tu as des comptes à rendre.
La terreur qui se lit alors sur le visage aveugle d’Alen dépassa l’imaginable et, se sachant seul face à ces êtres qui ne pouvaient appartenir à la race humaine de par leur froideur, les nerfs du Gothi finirent par lâcher et c’est en criant qu’il se livra finalement:
_Que veux-tu savoir monstre ? Je te dirai ce que tu veux savoir mais ne revenez jamais après !
_Où se trouvent les têtes pensantes de cette conspiration Alen ? Comment y mettre fin une bonne fois pour toute ?
_Les responsables sont au reliquaire de Dagda ! Allez-y et courrez à votre mort ! Mettre fin à quoi Assassin ? Moi même, je ne suis pas sûr de savoir exactement dans quoi je trempe ! Tant que nous gagnions de l’argent sur le dos de nos chers soldats, je m’en moquais bien !
La voix de Silace se fit encore plus lugubre :
_Une dernière question Alen, est-il vrai que tu as une responsabilité dans la mort de la femme de Nosroth ?
_Non ! Tu me tueras si je te réponds !
_Je vais te tuer de toute façon Alen. Libre à toi de partir dignement, proprement, ou dans des souffrances telles que même les dieux auront pitié de toi.
_Il…il s’était trop approché de nous, il y a quinze ans, nous n’étions pas encore au pouvoir, loin de là même ! Nous avons du prendre des mesures, mais nos informateurs se sont trompés ! Ils auraient du être deux dans cette maison, et elle était seule ! Tout aurait pu finir il y a quinze ans…
_Au lieu de cela, tout a commencé Alen… Tout a commencé ce soir là. Vois-tu, Zekintha était mon amie, et c’est en pensant à elle que je vais débarrasser ce monde d’une pourriture comme toi. Souviens-toi, dans l’autre monde, Alen, que les victimes sont réelles.
Et la mort prit la forme d’un poignard enfoncé avec précision dans la nuque, tranchant la moelle épinière du Gothi, le tuant instantanément.
Avec dégoût, Silace regarda son corps glisser lentement le long de la chaise en pensant que cette mort avait été bien trop noble…
Derrière lui, les Assassins de l’Ordre de Loki, disposés en cercle autour de lui et du cadavre d’Alen le regardèrent gravement en silence, jusqu’à ce que Mcelroy ne donne l’ordre qu’ils attendaient tous :
_NousCaTousAllerRejoindreNosrothATerrierDagda !
Sans un bruit, les Assassins disparurent en même temps et le Temple de Hel retrouva son calme et son silence de mort.
Quand le corps du Gothi Alen toucha le sol, la manche de sa tunique fut retroussée par le frottement contre le bois de la chaise, mais aucun des Assassins présents ne fut témoin de cette ultime vérité.
N’importe quel Midgardien aurait pu reconnaître le symbole de ce clan tant haï, symbole qui était tatoué sur le bras d’Alen…

Nosroth avait insisté pour partir seul. Il avait besoin du trajet jusqu’à Dun Dagda pour réfléchir, raviver sa haine, sublimer sa grande fatigue, sa douleur et sa peine. Il avait besoin de rester lui-même encore quelques temps, froid. Et après, quand tout serait finit, il pourrait enfin trouver la paix. A peine croyable que cette histoire l’ait emmené si loin dans le futur, mais aussi dans son passé le plus profond et le plus secret. Alors qu’il passait loin de la zone du moulin et de ses combats incessants dans Emain Macha, Nosroth repensa à Zekintha, sa femme aimée.
Femme qui lui avait été enlevée et qu’il allait venger, ce soir.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Général > Chroniques d'une Prêtresse de Bogdar
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 07h02.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite