JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 698 (sites) | 1320 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Révélé par le Canard Enchaîné ( Homophobie et politique)... RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Keet
Keet
 
Avatar de Keet
 
Citation:
Provient du message de Samsagace
Ben si sodomiser une femme...
Entre mâles ?


Citation:
Je sais pas... ils savent sucer les bonobos ?
Il faut espérer que oui sinon la comparaison avec l'homme n'a plus lieu d'être.


< retourne tourner sa langue 7 fois dans sa bouche >
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Samsagace
Samsagace
Alpha & Oméga
 
Avatar de Samsagace
 
Ah ok j'avais pas compris ça comme ça. Sinon oui ils ont la masturbation entre mâle pour la fellation je ne me suis pas posé la question, tapez bonobo dans Google et vous verrez bien . Il y a pas mal de photos prise des singes en action puisqu'ils sont très connus pour cette particularité... Et aussi parce qu'ils sont en voie de disparition...
Lien direct vers le message - Vieux
Kaazar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Melhael X. Wynn
L'instinct de survie n'existe pas chez l'Homme.

Quand un homme se jette d'un gratte-ciel pour échapper aux flammes... il s'écrase en bas et décède. Il s'agit juste d'un choix désespéré entre deux morts. Pour d'une démarche pour assurer la survie. La mort par les flammes est sans doute plus lente, certainement plus douloureuse et chronologiquement plus proche. Le seul choix possible est de sauter. Mais c'est un choix. Ce n'est pas de l'instinct de survie. C'est un suicide pur et simple.

Je ne suis pas persuadé qu'un animal en ferait autant. Son instinct de survie lui dicterait de fuir. Il ne pourrait pas (pour autant qu'il puisse évaluer la hauteur). Je suppose qu'il se laisserait brûler. Incapable de réagir autrement.

L'instinct est non seulement inné, mais aussi compulsif. On ne peut pas y échapper. L'homme n'a pas d'instinct de survie. Nous pouvons marcher droit vers une mort certaine, avancer courageusement dans les flammes et mourir, si nous sommes convaincus qu'il le faut. Nous pouvons nous ouvrir les poignets et nous en aller. Nous pouvons combattre pour des causes désespérées et quand même prendre les armes.

Je me répète, mais l'Homme n'a pas d'instinct.

L'Homme a mieux que ça. Beaucoup mieux.
N'importe quoi.
Tu te sers du cas de quelqu'un qui lutte contre son instinct de survie en choisissant le suicide (ce qui suggère qu'il est dans état psychologique anormal) pour en déduire qu'il n'y a pas d'instinct. C'est justement une question fondamentale en philosophie : pourquoi la vie tend-t-elle à se préserver ? L'homme n'est en aucun cas une exception.
Le choix entre sauter d'un immeuble et mourir assurément brûlé explique largement le choix du saut. Personne n'avance courageusement dans les flammes s'il existe une autre possibilité, même si cette possibilité est également désespérée.

L'homme a des instincts : survivre et se reproduire étant les plus importants. Si ce n'était pas le cas, l'homme n'existerait plus et se serait éteint depuis longtemps déjà.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Samsagace
Samsagace
Alpha & Oméga
 
Avatar de Samsagace
 
Pour les sceptiques... Oubliez tous les mensonges sur l'homosexualité contre nature...

A lire! Ca va vous changer quelques idées reçues, c'est dingue!


Citation:
- Fascinant, Frans de Waal! On dirait que les bonobos ont étudié le «Kama Sutra». Ils sont capables de faire l'amour dans toutes les positions! Auraient-ils de l'imagination à revendre?
- Oui. Ils expérimentent toutes les positions imaginables: sur les arbres, au sol, sexe oral, masturbation, baisers avec la langue (ils s'embrassent), etc.

- Le plus extraordinaire, c'est que, de tous les grands singes, ils sont les seuls à pratiquer la position du missionnaire, qu'on croyait réservée aux humains. Le face à face...

- Une façon de faire qui permet plus de communication. Voilà peut-être pourquoi les bonobos l'ont adoptée et certainement la raison pour laquelle nous l'utilisons: c'est une position plus sociable.

- Pourtant, dans «La guerre du feu», film de Jean-Jacques Annaud, on voit un homme et une femme préhistoriques découvrir progressivement cette position face à face...

- C'est une erreur, selon moi. Ce n'est pas un acquis culturel. Cette position vient du fait que, contrairement aux chimpanzés, gorilles et orangs-outans, qui pratiquent le sexe fronto-dorsal, l'appareil sexuel humain est anatomiquement adapté pour cette position. Comme l'est également celui des bonobos.

- Vous voulez dire que la nature a réservé aux seuls bonobos et humains la faveur de connaître cette position du missionnaire?

- Exactement. Mais les bonobos montrent encore d'autres différences. Les lèvres de la vulve de la femelle sont habituellement gonflées, allant même jusqu'à atteindre la taille d'un ballon. Et elles restent dans cet état pendant la majeure partie du cycle menstruel, au point qu'il est parfois malaisé pour elles de s'asseoir sur leur arrière-train.

»Paradoxalement, la période de fertilité demeure très réduite. Ce qui signifie que la femelle bonobo est réceptive indépendamment de la fonction reproductive. Elle peut avoir des rapports sexuels de façon presque continuelle - à l'instar de la femelle humaine qui, elle, ne dépend même pas de ce gonflement des lèvres.

- Les rapports sexuels sont très fréquents?

- Toutes les heures et demie, soit six à sept fois plus que chez les chimpanzés. Paradoxalement, les bonobos se reproduisent très peu, seulement une fois tous les cinq ans.

- Que veut dire cette sorte d'inadéquation entre l'activité sexuelle et la reproduction?

- Eh bien, que l'activité sexuelle n'a pas spécifiquement une signification de reproduction. En quoi les bonobos nous ressemblent. Si la fonction sexuelle chez l'homme se limitait à la reproduction, nous n'aurions pas besoin de faire l'amour plus d'une vingtaine de fois au cours de notre vie...

Or, si nous le faisons davantage, c'est que le sexe, chez nous comme chez les bonobos, joue encore une autre fonction très importante.

- Laquelle?

- Comme nous, les bonobos utilisent le sexe pour des raisons sociales. Ils l'utilisent même mieux que nous, puisque que c'est pour eux la meilleure façon de résoudre conflits, compétitions et tensions. Alors que les hommes (et les chimpanzés) laissent libre cours à leur agressivité, les bonobos ont adopté la règle du Make Love Not War - «Faites l'amour, pas la guerre». Le sexe règle leur vie sociale de la façon la plus pacifique qui soit.

- Oui, mais diriez-vous qu'ils font véritablement l'amour? Où se bornent-ils à une simple copulation?

- Dans la mesure où l'homme use de cette expression même quand les sentiments ne sont pas de la partie, je le dirais! D'ailleurs, chez les bonobos, il se passe un tas de choses sur le plan de la communication au moment du rapport sexuel: cris, expressions faciales, et très probablement un véritable orgasme. Oui, je crois que vous pourriez appeler cela faire l'amour.

Et attention, les bonobos ne sont pas des satyres lubriques! Leurs rapports, fréquents mais brefs, sont plus connotés par l'affection que par l'érotisme...

- Le plus choquant, pour nous humains, c'est qu'ils s'embrassent avec la langue.

- Oui, au point qu'ici, aux Etats-Unis, certains Etats sont si prudes que nous avons fait spécifier, dans notre contrat d'édition pour Bonobo, the Forgotten Ape, que nous ne voulions subir aucune censure!

- Et les bonobos ont des rapports avec tous les partenaires possibles, tous sexes confondus.

- Mâles avec femelles, femelles avec femelles, mâles avec mâles, en groupe... oui.

- Pourtant, vous n'employez pas les termes d'hétérosexualité ou d'homosexualité...

- Non, parce que ce sont des notions qui n'ont pas cours chez les bonobos. Chez les humains, l'homosexualité masculine ou féminine suppose une préférence pour l'un des deux sexes. Les bonobos, eux, n'ont pas de préférence spécifique. On pourrait dire qu'ils sont pan-sexuels.

- Il fallait être Hollandais comme vous, et tolérant comme l'est ce peuple, pour oser un bouquin pareil.

- Jusqu'à présent, les rares ouvrages grand public sur les bonobos préféraient minimiser ou passer sous silence ces aspects. Alors que ce sont justement les éléments les plus manifestes de la communauté bonobo. La réticence à tout dévoiler de la société bonobo vient aussi de ce qu'elle est dominée par les femelles - contrairement à celle des chimpanzés...

Les mouvements féministes, aux Etats-Unis, ont aussitôt vu quel parti en tirer... Les gays également, puisque les pratiques bonobos sont, à l'évidence, naturelles.

- En quoi les femelles bonobos sont-elles féministes?

- Personnellement, je n'irais justement pas jusque-là. Mais les femelles bonobos savent conclure des alliances, coopérer de manière à laisser les mâles hors-circuit. Cela se traduit notamment par le fait que les bonobos sont beaucoup plus sociables que les chimpanzés. Leur société est aussi plus égalitaire, moins hiérarchisée.

»La jeune femelle, dès qu'elle en est capable, quitte le groupe où elle est née pour rejoindre un autre groupe, où elle noue des liens étroits avec les femelles qui l'ont précédée. D'où aussi le fait qu'il n'y a pas d'inceste possible.

- A vous entendre, les bonobos sont des sortes de hippies avant l'heure. Tandis que les chimpanzés, eux, seraient plutôt de vrais machiavels!

- Mais je n'ai rien contre les machiavels! Oui, les chimpanzés ont une intelligence politique supérieure à celle des bonobos. Plus orientée vers les rapports de pouvoir. En ce sens, évidemment, les chimpanzés sont plus humains que les bonobos.

- Vous défendez cette idée étonnante que la politique est antérieure à l'apparition de l'humanité.

- Mais bien sûr! Nous croyons toujours que l'homme a tout inventé: la morale, la politique... Mais les racines de la politique et de la morale ont préexisté à l'apparition de l'homme!

A quoi se résume la politique, sinon à des calculs, des alliances, des rapports de force, des transactions - un prêté pour un rendu, etc. -, toutes choses dans lesquelles les chimpanzés, par exemple, sont passés maîtres.

- Alors, la politique n'est pas une création de l'homme?!

- Du tout! Nous avons simplement injecté davantage de capacités intellectuelles dans ces données de base, et le langage nous a permis d'en discuter. Bien sûr, il y a d'énormes différences de degré entre humains et primates, mais elles sont moins radicales peut-être que nous voulons le croire...

- Vous allez jusqu'à dire que bonobos et chimpanzés sont capables d'empathie, de morale. Comme nous, ils distingueraient entre le bien et le mal...

- Je le crois possible... Les uns et les autres se montrent capables de partager leur nourriture. Et les bonobos sont même plus sensibles que les chimpanzés. Un bonobo, s'aperçevant que l'un de ses congénères n'avait pas reçu sa part de nourriture, en a réclamé davantage pour la lui offrir. Ils semblent avoir le don de pouvoir adopter le point de vue d'autrui.

»Un autre a tenté d'aider un oiseau blessé à reprendre son envol; j'ai observé des femelles s'approcher de mâles sur le point de se battre et leur confisquer leur arme, bâton, pierre...

- Mais que nous reste-t-il à nous si chimpanzés et bonobos sont capables de tout cela!? Quel est la spécificité de l'homme? Qu'avons-nous de plus?

- Nous n'avons même pas le monopole de la culture. Traditions et cultures varient aussi selon que vous appartenez à tel ou tel groupe de chimpanzés. Dans celui-ci, la tradition veut qu'on casse les noix avec des pierres, dans celui-là qu'on déniche les termites avec des bouts de bois...

Ces traditions se construisent sur des processus d'imitation, ça n'a rien de génétique. En ce sens, c'est culturel.

- Qu'en conclure pour l'être humain?

- Les bonobos et nous avons un ancêtre commun, que nous partageons avec les chimpanzés, les gorilles et les orangs-outans. D'où le fait que certains tendent à idéaliser les bonobos, pour leur pacificisme et leur caractère conciliant. Ils voudraient que nous tenions plus d'eux que des chimpanzés - lesquels, au contraire de l'image déformée qu'en donne Hollywood, sont facilement agressifs et dangereux.

»Hélas, je crois, quant à moi, que nous tenons plus du chimpanzé: pas besoin d'être grand clerc pour noter que l'espèce humaine est particulièrement agressive. Mais rien non plus n'empêche qu'elle tente de se corriger...

Propos recueillis par Jean-François Duval
source
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Melhael
Melhael
Alpha & Oméga
 
Avatar de Melhael
 
Vraiment très intéressant cet entretient. J'ai envoyé le lien à plusieurs personnes. Je trouve que ça résume vraiment bien tout. Merci, Sam.

Pour la question de l'instinct, je ne vais plus me répéter. Mais il vous est loisir de me relire. Ca revient au même.

[EDIT pour Kazaar]Certains tournent 7 fois leur langue dans leur bouche, par contre toi, tu devrais tourner tes petits doigts quelque part avant de taper que les gens disent n'importe quoi. Je cite mes sources pour avancer des arguments. Je n'exprime pas mes souhaits. Je ne fantasme pas ma vision du monde, j'essaie de le rationaliser, au contraire. En clair, je ne dis pas "nimporte quoi". J'argumente et essayant de rester cohérent par rapport aux informations dont je dispose et/ou que je recherche. Merci de rester courtois. [/EDIT]
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Samsagace
Samsagace
Alpha & Oméga
 
Avatar de Samsagace
 
Citation:
Provient du message de Melhael X. Wynn
[EDIT pour Kazaar]Certains tournent 7 fois leur langue dans leur bouche, par contre toi, tu devrais tourner tes petits doigts quelque part avant de taper que les gens disent n'importe quoi. Je cite mes sources pour avancer des arguments. Je n'exprime pas mes souhaits. Je ne fantasme pas ma vision du monde, j'essaie de le rationaliser, au contraire. En clair, je ne dis pas "nimporte quoi". J'argumente et essayant de rester cohérent par rapport aux informations dont je dispose et/ou que je recherche. Merci de rester courtois. [/EDIT]
Ben je veux pas dire mais quand on se prend ça dans les dents on va chercher des infos avant de revenir à la charge
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ligeia Zenox
Ligeia Zenox
Reine
 
Avatar de Ligeia Zenox
 
@Melhael
Je suis 100% d'accord avec toi pour ce qui concerne l'homosexualité. Merci de t'exprimer avec autant de calme et de pertinence
Par contre je suis très surprise quand je lis que tous les comportements de l'homme son acquis. Je reconnais que tu as l'air bcp plus informé que moi sur la matière et que tes sources me semblent tout à fait respectables, mais tu es sûr que la totalité de la communauté scientifique est d'accord là dessus? Si te profs appartiennent à une certaine "école de pensé" ils vont utiliser des références (auteurs et ouvrages) qui soutiennent leur avis. Ne crois pas que je suis méfiante, mais après deux maîtrises en lettres j'avoue que j'ai développé un sens critique à la limite de la paranoïa Ce sujet me semble trop complexe pour qu'il puisse faire l'unanimité. Si je me trompe, mes excuses .

J'ai du mal à ne pas croire en l'instinct de survie. Je pense à la fois où j'ai eu un accident de voiture et j'ai réalisé des exploits physiques considérables pour sortir du ravin où j'étais tombée, alors que j'étais blessée et complètement étourdie (je précise que je suis d'une nullité exceptionnelle pour le sport et que je n'ai aucune connaissance en escalade).
Et que dirais-tu de l'enfant qui viens de naître et qui cherche le sein de la mère pour téter dès qu'on le pose sur elle? (j'ai vu aussi des images d'échographies ou l'on voit l'enfant sucer son pouce) Ou c'est qu'il a acquis cette connaissance?

J'espère que tu répondras parce que je trouve tes explications extrêmement intéressantes

(edité: désolée d'avoir insisté sur le sujet, j'ai écrit hors ligne et je n'avais pas vu ta dernière réponse quand j'ai posté la mienne)

@Samsagace: merci pour le texte sur les bonobos, c'est vraiment intéressant et très surprenant
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Melhael
Melhael
Alpha & Oméga
 
Avatar de Melhael
 
Eh, c'est aussi à prendre pas trop au premier degré quand même. J'ai agrémenté de smileys aussi pour le souligner. C'est une vanne, ok, mais quand même sur le ton de l'humour. Chuis gentil moi.

Bon, ça suffit maintenant. J'ai un hébergement à configurer... Bon débat.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Melhael
Melhael
Alpha & Oméga
 
Avatar de Melhael
 
Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox
@Melhael
Je suis 100% d'accord avec toi pour ce qui concerne l'homosexualité. Merci de t'exprimer avec autant de calme et de pertinence
Merci à toi. J'essaye de faire de mon mieux. C'est le genre de sujets de société qui me tient à coeur.

Citation:
Par contre je suis très surprise quand je lis que tous les comportements de l'homme son acquis. Je reconnais que tu as l'air bcp plus informé que moi sur la matière et que tes sources me semblent tout à fait respectables, mais tu es sûr que la totalité de la communauté scientifique est d'accord là dessus?
Au contraire : je suis sûr qu'elle ne l'est pas. C'est d'ailleurs impliqué dans la définition de "pulsion" que je citais. Mais la majorité de la communauté scientifique a l'air de penser ça, pour autant que je puisse en juger. Je ne suis pas psychologue, mais c'est ce qu'il me semble, au vu de... eh, ce que j'ai pu voir, quoi.

Citation:
Si te profs appartiennent à une certaine "école de pensé" ils vont utiliser des références (auteurs et ouvrages) qui soutiennent leur avis. Ne crois pas que je suis méfiante, mais après deux maîtrises en lettres j'avoue que j'ai développé un sens critique à la limite de la paranoïa Ce sujet me semble trop complexe pour qu'il puisse faire l'unanimité. Si je me trompe, mes excuses .
Tu ne te trompes pas. Il y a un débat vif sur cette question. Mais des expériences sûr les jumeaux par exemple, montre assez clairement que l'acquis prévaut sur l'inné. Et il faut encore s'entendre sur ce qu'on appelle "inné". Moi, dans ce débat, je parle d'inné comme d'une déterminante biologique. La femelle panda "sait" en venant au monde, tout ce qu'elle doit savoir sur la reproduction et la manière d'élever ses petits. Il n'y a pas transmission du savoir comme chez l'Homme (ou les primates évolués, dans une certaine mesure).

Certains comportements peuvent avoir l'air inné chez l'Homme aussi. Mais je pense qu'il s'agit plus d'un processus intellectuel conscient/inconscient (selon les cas). C'est en tout cas la théorie qui me "plaît" le plus (dans le sens où elle me convainc plus).

Citation:
J'ai du mal à ne pas croire en l'instinct de survie. Je pense à la fois où j'ai eu un accident de voiture et j'ai réalisé des exploits physiques considérables pour sortir du ravin où j'étais tombée, alors que j'étais blessée et complètement étourdie (je précise que je suis d'une nullité exceptionnelle pour le sport et que je n'ai aucune connaissance en escalade).
Ce dont tu as fait preuve est plus fort qu'un simple instinct : c'est la volonté de vivre, coûte que coûte. Un de mes amis proches a croisé une voiture de face une fois. On l'a raccommodé comme le monstre Frankeinstein (mais maintenant, il est bel homme, il a récupéré)... il ne reconnaissait même plus ses propres parents. Maintenant c'est un garçon brillant. Le courage, la volonté... la peur de mourir aussi... c'est humain (pas nécessairement exclusivement d'ailleurs).

Mais tu n'avais pas d'automatisme inscrit en toi. Tu savais ce que tu avais à faire pour survivre. Et tu l'as fait.

Citation:
Et que dirais-tu de l'enfant qui viens de naître et qui cherche le sein de la mère pour téter dès qu'on le pose sur elle? (j'ai vu aussi des images d'échographies ou l'on voit l'enfant sucer son pouce) Ou c'est qu'il a acquis cette connaissance?
Ah, c'est une question intéressante. Je ne sais pas. Comme dans l'exemple comique de la masturbation où j'expliquais comment j'avais découvert le plaisir solitaire : le bébé prend du plaisir à toutes sortes de stimulation. Il met son pouce en bouche parce qu'il a envie d'avoir quelque chose en bouche, je suppose.

Maintenant téter... bonne question. On lui met quand même le sein devant la bouche. Il a faim. Quand il tête il a à manger... je suppose que le comportement découle d'un action de la mère, combinée avec la pulsion de faim et l'habitude qu'a l'enfant de mettre son pouce en bouche.

Plus clairement : j'en sais foutre rien. Mais je ne suis pas persuadé que l'instinct (au sens psycho toujours) soit nécessaire pour expliquer le tétage (la tétation ? le tétement ?). C'est peut-être un vestige ceci dit.

Citation:
J'espère que tu répondras parce que je trouve tes explications extrêmement intéressantes
Hon, merci. Ch'est gentil.

Citation:
(edité: désolée d'avoir insisté sur le sujet, j'ai écrit hors ligne et je n'avais pas vu ta dernière réponse quand j'ai posté la mienne)
Pas grave. Je ne peux de toute manière pas m'empêcher de poster. Je suis foutu. Je n'aurais jamais dû revenir sur JoL, là je suis fait comme un rat.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ligeia Zenox
Ligeia Zenox
Reine
 
Avatar de Ligeia Zenox
 
Pour ce qui concerne le fait de téter... ben tu ne m'as pas convaincue Le bébé cherche le sein avant qu'on lui montre, je l'ai vu
Le reste, comme d'habitude, c'est très bien argumenté

Merci d'avoir répondu, c'est toujours un plaisir de te lire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Melhael
Melhael
Alpha & Oméga
 
Avatar de Melhael
 
Je dois avouer que je n'ai jamais assisté à un premier tétage et le mien date quand même de plus de 25 ans. Je me rappelle pas si je me suis jeté sur les nénés de ma maman.

C'est possible. D'ailleurs mon explication plus haut ne m'a pas convaincu non plus.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ligeia Zenox
Ligeia Zenox
Reine
 
Avatar de Ligeia Zenox
 
@Melhael: lol

Pour ce qui concerne l'adoption d'enfants par les couples homosexuels (sujet traité aussi sur ce fil), je voudrais vous parler d'un cas qui est arrivé en Espagne. J'ai vu ça à un débat télévisé sur le sujet.

Il y avait une femme catholique qui évidement était contre (non seulement contre l'adoption mais aussi contre les relations homosexuelles) et un couple de gays (j'espère qu'en français ce mot n'a pas un sens péjoratif, comme a dit quelqu'un c'est pour préciser qu'il s'agissait de deux hommes). Ce couple avait en effet "adopté" un enfant orphelin de neuf ans atteint d'un cancer. Personne ne voulait de lui, mais eux, ces deux "pervers", "vicieux", "malades", "déviés", etc avaient accepté de le prendre chez eux et de lui donner un foyer.

L'enfant était loin d'être traumatisé par le fait de vivre avec deux hommes. Il a dit qu'il n'avais jamais était si heureux et qu'il avait enfin trouvé un raison de se battre contre sa maladie, parce que pour la première fois de sa vie il se sentait aimé.

La journaliste a demandé a la bonne femme catholique, si fière de sa perfection morale, si elle aurait accepté cet enfant dans sa famille. Elle a évité de répondre mais l'animatrice l'a poussé à le faire. Alors la dame respectable a avoué que non, que ça aurait été trop dur, trop difficile...

Je ne la condamne pas de ne pas avoir le courage d'accepter. J'aimerais seulement faire réfléchir ceux qui considèrent que les homosexuels sont tous des gens sans morale.
Qui sommes-nous pour juger les qualités en tant que parents d'autres personnes simplement parce qu'ils n'ont pas les mêmes tendances sexuelles que nous?

Vous dites, les gens sont cruels, leurs fils adoptifs vont subir des moqueries, ils vont être victimes de la discrimination, ils vont être rejetés... Au débout cela arrivera parfois, mais pas si ce genre de famille devient habituel. C'est ce qui s'est passé avec les enfants des mères célibataires ou divorcées, avec les premières femmes qui ont travaillé ou celles qui aujourd'hui choisissent un métier traditionnellement masculin. Les débuts ne sont jamais faciles, heureusement pour nous il y a des gens courageux prêts à se battre pour que le monde soit un peu plus juste.

Si j'avais un enfant et que je devais le donner en adoption ou le faire garder, je serais très heureuse de le confier à un couple comme celui de l'émission.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ssiena Samedisþjófr
Ssiena Samedisþjófr [Einhs]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ssiena Samedisþjófr
 
Citation:
Provient du message de Skan
En même temps si tu avais lu mon message dans son ensemble tu aurais vu que je me posais moi même la question. J'aurais préféré qu'on m'apporte la réponse plutôt qu'on me repose la question
J'aurai tendance a penser que c'est betement parce que la nature n'a pas chercher forcement a combiner plaisir et reproduction.
Il n'y a pas forcement besoin d'une raison spécifique...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fenrhyl Wulfson
Fenrhyl Wulfson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Fenrhyl Wulfson
 
Ligiea : ce que tu dis est intéressant.

Personnellement, je ne verrais pas de problème à ce qu'un couple homosexuel adopte un enfant , tant que ce couple ne cherche pas à influencer ses choix de vie plus tard.

Là, on peut me répondre qu'un couple hétéro-sexuel ne se gênerait pas. C'est vrai. Ce serait bien mieux d'ailleurs si ce genre de pression n'existait pas, mais là je rêve éveillé. Mais par soucis d'équité, si je pose une condition, autant qu'elle soit partagée par tous. En fait, pour moi, les parents sont là pour aider l'enfant à faire ses choix. Pas pour lui imposer des choses. Tant que le couple qui adopte l'enfant respecte cette condition et n'est pas déviant (l'homosexualité n'est pas pour moi une déviance, le sado-masochisme en est une) je ne vois pas de problème particulier.

Par contre, pour ce qui est de l'assistance pour avoir des enfants (in vitro, insémination... ce genre de trucs.) Jamais. Il y a suffisamment d'orphelins sur terre pour ne pas "fabriquer" des gosses sur commande, ça me semble abherrant.

Là on va me dire: oui, ben et les hétéro qui font des gosses? pourquoi ils commenceraient pas par adopter des gosses eux aussi. Réponse : tant que c'est naturel je vois pas pourquoi ils se priveraient d'avoir des enfants. Par contre, lorsqu'il faut assistance je grince des dents, justement pour la raison sus-cité. Ca me fait mal au ventre de voir des gosses rester orphelins pendant que d'autres sont faits sur commande.

C'est juste un sentiment personnel et un poil hors-sujet.
Lien direct vers le message - Vieux
Kaazar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Melhael X. Wynn
Vraiment très intéressant cet entretient. J'ai envoyé le lien à plusieurs personnes. Je trouve que ça résume vraiment bien tout. Merci, Sam.

Pour la question de l'instinct, je ne vais plus me répéter. Mais il vous est loisir de me relire. Ca revient au même.

[EDIT pour Kazaar]Certains tournent 7 fois leur langue dans leur bouche, par contre toi, tu devrais tourner tes petits doigts quelque part avant de taper que les gens disent n'importe quoi. Je cite mes sources pour avancer des arguments. Je n'exprime pas mes souhaits. Je ne fantasme pas ma vision du monde, j'essaie de le rationaliser, au contraire. En clair, je ne dis pas "nimporte quoi". J'argumente et essayant de rester cohérent par rapport aux informations dont je dispose et/ou que je recherche. Merci de rester courtois. [/EDIT]
A moins que tes sources soit celles de du créateur en personne, elles ne seront que des idées, sans plus, et c'est là tout le problème de la philosophie de la vie. C'est pour cette raison que je n'ai pas pris de références mais je suis sûr que tu auras reconnu une question Kantienne. Le "n'importe quoi" est peu courtois j'en conviens, désolé. Cependant nier que l'homme a des instincts, certes émoussés au fil du temps par une baisse des dangers naturels, est un raisonnement voué à l'échec. La preuve ? La race humaine ne s'est pas éteinte. Quelle est cette force qui pousse à survivre et à procréer ? N'est ce pas "inné et compulsif" ?
Par contre il est clair que ces instincts s'émoussent, évoluent, d'où le développement d'une sexualité différente, la baisse de l'indice de fécondité et à terme la fin de l'humanité comme le devine Frank Herbert dans Dune ?



Concernant le Bonobo, il s'agit d'une espèce. Prenez l'exemple de ces araignées rouges d'Amazonie qui vivent en parfaite anarchie (je n'ai plus leur nom en tête) : elles vivent ensemble, sans hiérarchie, sans taches attribuées, sans lois. Cela veut-il dire que puisqu'elles le peuvent et que ça marche nous pouvons le faire aussi ?

Et les fourmis ? Elles sont les premières à s'être "embrasser avec la langue" (trophalaxie). Leur sexualité est saine : une pondeuse et des cycles au bout desquelles de nouvelles reines s'envolent pour fonder d'autres colonies ailleurs. Les colonisations humaines reposent sur le même principe. Doit-on se baser sur cette observation pour appliquer leur façon de vivre à l'humanité ?

Le fait que le bonobo soit un mammifère proche de l'homme ne change rien au problème. Le paresseux l'est aussi, mais lui ne s'accouple avec des femelles qu'une fois par an.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Révélé par le Canard Enchaîné ( Homophobie et politique)...
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h42.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite