JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 649 (sites) | 1163 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > La quète du bonheur RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Gvaoar
Dauphin / Dauphine
 
Citation:
Le sens de la vie

Tant bien que mal, chacun d'entre nous s'efforce de donner du sens à ses actes et à ses pensées tout au long de son existence. Un psychologue hongrois donne des pistes pour y parvenir.

"Une fois assuré le minimum, le confort matériel a très peu d'incidence sur le bonheur ou la satisfaction personnelle", assure d'entrée Mihaly Csikszentmihalyi dans une interview donnée à "L'Actualité" de Montréal. "S'il est en sécurité et mange à sa faim, un habitant du tiers-monde a grosso modo le même niveau de contentement qu'un Japonais ou un Canadien. Et les gagnants du loto, après un sursaut de satisfaction qui dure un an ou deux, ne sont pas plus heureux qu'ils ne l'étaient avant."

Ainsi parle Mihaly Csikszentmihalyi qui a inventé le concept du "flot" ("flow", en anglais), cet état mental dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes absorbés par une tâche de telle façon que nous ne sentons plus le temps passer et que nous sommes envahis par une intense satisfaction.

Depuis une trentaine d'années, ce psychologue, ainsi que son confrère Martin Seligman, ont interrogé des milliers de personnes d'une centaine de pays sur leur niveau de satisfaction personnelle. Conclusion : "Ce n'est pas devant la télé, en mangeant du gâteau ou en se prélassant à bord d'un paquebot de luxe qu'on est le plus heureux. C'est quand on est occupé à une tâche qui sollicite au maximum nos forces et nos talents." C'est donc lorsque l'on se trouve dans cet état de "flot" où nous oublions nos problèmes, le temps qui passe et qui nous entoure.

Mais comment provoquer le "flot" ? "En s'assignant une tâche juste assez difficile pour qu'elle requière toutes nos capacités et toute notre attention", répond Mihaly Csikszentmihalyi. De plus, le profond sentiment de satisfaction qui en résulte crée vite une dépendance : on se sent si bien qu'on essaie de retrouver cet état le plus souvent possible. "D'une fois à l'autre, on finit par apprendre, par développer son domaine de compétence. On progresse ainsi d'un but à l'autre, dans une complexité grandissante, comme le tennisman ou le joueur d'échecs qui, à mesure qu'ils perfectionnent leur jeu, ont besoin de défis de plus en plus grands."

Pour autant, un haut niveau de satisfaction ne peut être le seul ingrédient d'une vie réussie. Mihaly Csikszentmihalyi rappelle que, dans ses recherches sur ce qui rend les gens heureux, Martin Seligman en est venu à distinguer ce qu'il appelle "la vie agréable" (qui procure autant d'émotions plaisantes que possible) et "la bonne vie", celle dont la personne retire beaucoup de satisfaction en utilisant au mieux ses forces et ses talents.

Mais il parle également de "la vie qui a un sens". "Celle-là consiste à mettre ses compétences au service d'une cause plus grande que ses seuls intérêts personnels", affirme le psychologue. Les études de Seligman et les siennes en arrivent à la même conclusion : "La meilleure façon d'être durablement heureux reste de développer ses forces et ses talents au maximum, tout en se sentant lié à son milieu et responsable du monde dans lequel on vit."

Cette dernière affirmation fait allusion à tout un champ de recherche actuel dans le domaine des sciences qui intéresse particulièrement Mihaly Csikszentmihalyi. "Des biologistes évolutionnistes étudient la génétique de la coopération, les avantages évolutifs que récolte une espèce dont les membres apprennent à collaborer entre eux. Ces scientifiques revoient Darwin. Pour simplifier, disons que dans un groupe où les gens ne se préoccupent que de la survie de leurs propres gènes, c'est le plus compétitif qui l'emportera. Dans un groupe qui pratique la coopération, c'est encore le plus compétitif qui sera dominant, mais l'ensemble de la communauté prospérera également."

D'après le chercheur, cette idée, en fait assez simple, a été perdue de vue en raison de notre façon très individualiste de comprendre l'évolution et la survie. Mais, dit-il, "je crois profondément que les gens qui échappent à la solitude de leur destin individuel sont ceux qui développent au maximum leur originalité et leur identité intrinsèque, mais qui, en même temps, se sentent profondément liés au destin de l'univers et de l'humanité".
Elisabeth Berthou, Courrier International, 11/08/2003

J'ai tout mis, car je trouve tout intéressant. Désolé si le lien a déjà été donné.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
C'était le thème sur lequel nous devions passer aux concours des grandes écoles en 1998... Le Bonheur.

Je me rappelle uniquement un de ces sujets: "A quoi reconnaît-on un homme heureux ?"

Ma réponse avait été: "Un homme, je ne sais pas, mais un chien, je sais. je vais donc vous parler de Droopy"

/fin d'anecdote
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Evil sorrow
Evil sorrow
Alpha & Oméga
 
Avatar de Evil sorrow
 
Se sentir heureux ça arrive parfois mais c'est périodique. Après on a envie de passer à autre chose et tout est à recommencer. La recherche du bonheur est une quête perpétuelle qui fait avancer l'homme, un peu comme la carotte qui fait avancer l'âne
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de eMRaistlin
eMRaistlin
Alpha & Oméga
 
Avatar de eMRaistlin
 
A noter que, et j'en reviens a la difference entre la recherche qui est un instinct, et ce qu'on recherche, qui est un acquis, je ne me sens pas personnelement visé par le Flow, par exemple, en temps qu'accomplissement de mon bonheur personnel.


(un magnifique "topic revival en direct, ceci dit )
Lien direct vers le message - Vieux
Caepolla
Invité
 
Cool
Citation:
Provient du message de Dwahim

Cette quète du bonheur est quelque chose d'assez récent dans nos société, avant ce genre de question ne se posait pas.
Citation:
Provient du message (1) de Aristote

Voyons quel est de tous les biens réalisables celui qui est le Bien suprême. Sur son nom en tout cas, la plupart des hommes sont pratiquement d'accord : c'est le bonheur [...] Par contre, en ce qui concerne la nature du bonheur on ne s'entend plus.
Je resterai toujours fascinée par la niaiserie (2) de ceux qui croient qu'il n'y a jamais rien eu avant eux.

___________
(1) Ethique à Nicomaque, I, 2 (traduit du grec par J. Tricot). Un des ouvrages les plus importants de toute la civilisation occidentale, écrit au IVème siècle avant Jésus-Christ.
(2) Niais au sens étymologique, du latin nidax signifiant "qui sort juste du nid".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Jambon de Byron
Jambon de Byron
Bagnard
 
Avatar de Jambon de Byron
 
Juste un truc: C'est la recherche du bonheur qui est le bonheur. Avoir le bonheur parfait, la satieté, ce n'est pas drôle. Il faut des imperfections dans le bonheur et un "combat" pour avoir plus de bonheur pour pouvoir se rendre compte de notre bonheur present.
Lien direct vers le message - Vieux
DudeMeister
Roi
 
Je suis d'accord avec le Jambon

Pour ceux qui ont lu l'alchimiste de Paulo Coehlo je pense que vous vous souvenez surement du marchand de verre qui toute sa vie économise pour faire son pélerinage et hésite cependant à le faire quand il le peut. Il est vrai qu'on peut se demander qui n'a jamais eu peur de tendre les bras au bonheur, se demandant si ça vie ne perdrait pas de son sens une fois qu'on y a accédé.

Si la vie c'est la recherche du bonheur l'accession au bonheur n'est elle pas la fin de la vie ?






P.S. je me demande des fois si nous ne sommes pas les produits de nos lectures. Ce qui me fait penser que nous ne sommes que de vulgaires plagiats de notre culture.

P.S. 2 Est ce que nos désirs nous apportent réellement le bonheur ? Ou le bonheur est il une chose si absolue qu'on a pas idée de ce qu'il est ?

merci de répondre à mes questions et en esperant avoir donné de l'eau au moulin
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de eMRaistlin
eMRaistlin
Alpha & Oméga
 
Avatar de eMRaistlin
 
PS 1 : Non, heuresement. Mais la masse restera toujours un element qui suit, et pas un element qui fait avancer. C'est normal : c'est intrinseque.

PS 2: Tout depend.








Et hop, je trouve mon bonheur en postant sans lire ce qui a été dit avant... (remarque, ca avait plus de 3 mois, donc bon...)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grimmar
Grimmar
Dauphin
 
Avatar de Grimmar
 
Smile
Ulgrim, tu me coupes l'herbe sous le pied !

Si j'ai bien compris, tous à l'église et à mort les Lumières ?? Bah, on sait que Bruckner est de droite, cela se voit ! Ah ces bons vieux "philosophes" bien réacs qui hurlent contre le système mais dont les livres sont partout en librairie, avec tournées de promotion dans les émissions télé......

Sérieusement, Bruckner confond bonheur et image du bonheur donné par les médias. Les gens ne sont pas si bêtes.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Peline
Peline [[DWH]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Peline
 
C'est quoi le bonheur?

Est ce que dans son bouquin il donne une définition?

Dire qu'on est tous à la recherche du bonheur suppose qu'on a la même idée sur l'objet en question, et ça j'en doute.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Fantazia
Fantazia
Dauphine
 
Avatar de Fantazia
 
La quête

Musique: Jacques Brel

--------------------------------------------------------------------------------


Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D'atteindre l'inaccessible étoile
Telle est ma quête,
Suivre l'étoile
Peu m'importent mes chances
Peu m'importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l'or d'un mot d'amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s'éclabousseraient de bleu
Parce qu'un malheureux
Brûle encore, bien qu'ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s'en écarteler
Pour atteindre l'inaccessible étoile.









Nous avons tous une inaccessible étoile.....Le bonheur, n'est pas toujours cet inaccessible.
Nous refusons parfois de voir le bonheur, préférant courir après ce qui nous blesse.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Citation:
Provient du message de Grimmar
Ulgrim, tu me coupes l'herbe sous le pied !
Avec 3 mois d'avance, c'est même plus l'herbe que j'ai coupée, je t'ai carrément retiré une couche de basalte millénaire.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de AdrienCoeurFeu
AdrienCoeurFeu
Bagnard
 
Avatar de AdrienCoeurFeu
 
Citation:
Provient du message de Peline
C'est quoi le bonheur?

Est ce que dans son bouquin il donne une définition?

Dire qu'on est tous à la recherche du bonheur suppose qu'on a la même idée sur l'objet en question, et ça j'en doute.
Achète son bouquin si tu veux la réponse.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de eMRaistlin
eMRaistlin
Alpha & Oméga
 
Avatar de eMRaistlin
 
Citation:
Provient du message de Peline
C'est quoi le bonheur?

Est ce que dans son bouquin il donne une définition?

Dire qu'on est tous à la recherche du bonheur suppose qu'on a la même idée sur l'objet en question, et ça j'en doute.
Bein, en même temps, le bonheur est un concept, qui, par nature, n'as pas de definition réelle, mais reste plus proche une acception consensuelle d'une idée. Definir un concept, c'est lui donner une substance, et donc le tuer (un peu comme le nom du silence qui le brise...)


[edit : correction repetition
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > La quète du bonheur
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h37.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite