JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 659 (sites) | 1167 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Socio] Peut-on parler d'une opinion de la jeunesse ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Ulgrim
Une personne n'est pas "démodée". Elle n'est que ce qu'elle veut devenir, ou parfois même, que ce qu'elle peut devenir.
Cependant, les sciences humaines n'étant pas des mathématiques, l'être qui se complait dans le rien est toujours définissable.
On ne peut pas dire : tu es le néant, ni même rien, ou encore "moins que rien". Tu es toi. .......Mmmmmmmm....... Je digresse les amis, je digresse .....

En ce qui concerne nos jeunes français, conformistes, libéraux, mondialistes, qui s'en foutent de la politique, des syndicats, de l'écologie et de la pauvreté, qu'en dire ??

Est-ce que j'en fais partie ? D'une certaine manière oui. Mais ce n'est pas le sujet.... Bref, quelles sont les causes ? Je pense que la première cause est la théorie de la gravité. Je m'explique : Plus le poids économique d'une thèse, ou d'un fait, comme la mondialisation par exemple, est grand, plus nous sommes écrasés. Alléger la sauce mondialiste, par une énorme crise boursière, et vous verrez toutes les valeurs partir en éclat.
On aurait pu remplacer crise boursière par guerre, mais elle semble encore peu probable en nos terres arables et verdoyantes.

J'ai dit.
Soit tu es très intelligent, soit je suis très bête, soit ce sont des banalités que tu énonce, mais je trouve rien à redire Ou alors c'est l'heure...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Bon avant de partir me coucher, juste une remarque, je pense que sur le nombre interoges, y en a pas la moitie qui a une idee precise des termes "mondialisation" ou "liberalisme"
Sinon on voit aussi sur jol que la securité est une valeur en hausse...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Marine
Marine [-I-]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Marine
 
Je ne crois pas qu'il y ai une opinion de la jeunesse. Je pense qu'il y en a autant et de nature aussi varié qu'à l'age adulte. Que ce soit en politique ou plus largement sur le monde, nos avis sont souvent le reflet de celui de nos parents, avec simplement des adaptations afin d'être dans l'aire du temps (avis perso).

Plus largement, j'ai quand même l'impression que nous sommes davantage plus dépolitisé que nos parents. Et comme nous sommes entré dans l'age du Papy-Boom... je crains fort que l'on soit les dindons de la farce sur bien des points...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Petite Marine ~I~
Je ne crois pas qu'il y ai une opinion de la jeunesse. Je pense qu'il y en a autant et de nature aussi varié qu'à l'age adulte. Que ce soit en politique ou plus largement sur le monde, nos avis sont souvent le reflet de celui de nos parents, avec simplement des adaptations afin d'être dans l'aire du temps (avis perso).

Plus largement, j'ai quand même l'impression que nous sommes davantage plus dépolitisé que nos parents. Et comme nous sommes entré dans l'age du Papy-Boom... je crains fort que l'on soit les dindons de la farce sur bien des points...
c'est sur qu'on va avoir besoin de lunettes beaucoup plus tot
Lien direct vers le message - Vieux
Myvain
Alpha & Oméga
 
Les pourcentages portent sur un panel de combien de personnes?

Si l'étude est menée depuis une vingtaine d'années, les réponses données hier ne doivent plus tout à fait être à jour aujourd'hui, les préoccupations principales des "jeunes" ayant changées depuis, non? (Ainsi qu'éventuellement celles des autres personnes "non-jeunes" intérrogées.)

18-29 ans ça fait large comme fourchette, pourquoi cette tranche d'âge d'ailleurs?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mardram Rakar
Mardram Rakar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mardram Rakar
 
Je semble nager à contre-sens.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Soit tu es très intelligent, soit je suis très bête, soit ce sont des banalités que tu énonce, mais je trouve rien à redire Ou alors c'est l'heure...
J'opte pour la troisième possibilité.
Cependant, si tu ne trouves rien à y redire, soit tu es très bête, soit c'est l'heure, soit tu es aussi intelligent que moi, ce qui nous permet de nous ignorer puisque je n'ai rien à t'apprendre ( je n'en ai par ailleurs pas la prétention ) .......
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lomnad
Lomnad
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lomnad
 
Citation:
Provient du message de Myvain
Les pourcentages portent sur un panel de combien de personnes?

Si l'étude est menée depuis une vingtaine d'années, les réponses données hier ne doivent plus tout à fait être à jour aujourd'hui, les préoccupations principales des "jeunes" ayant changées depuis, non? (Ainsi qu'éventuellement celles des autres personnes "non-jeunes" intérrogées.)

18-29 ans ça fait large comme fourchette, pourquoi cette tranche d'âge d'ailleurs?
Je présume que Fautvoir à voulu captiver ses lecteurs en ciblant la tranche d'âge des lecteurs de Jol

Mais je pense aussi que l'étude menée il y a vingt ans à quelque peu évolué.

Sinon que doit t on penser de tout ceci? pauvre jeunesse? Conformiste et hédoniste

Citation:
On dit parfois que la jeunesse s’ennuie en famille. Cette dernière semble au contraire tout à fait dans l’air du temps. La plupart des 18-29 ans déclarent ainsi que pour eux, la famille occupe une place plus importante que celle qui revient au travail. Mieux : plus d’un jeune sur deux estime que la famille est le seul endroit où l’on se sent bien et détendu (Note FV : « j’veux ma môman » ?).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Shibillin
Shibillin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Shibillin
 
Citation:
Provient du message de Brianos-ex Demiosien

Plus spécifiquement pour Corwin (private joke):

Corwin, dans votre intérêt, si j'étais vous, j'éditerais vite cette horreur. ( )
Même pas, je viens de vérifier et les deux sont possibles (dixit mon dico Hachette). Stupéfiante langue française.


Pour le reste de l'étude, c'est très intéressant. J'apprends donc qu'être jeune, c'est pas si éloigné que ça d'être vieux au final. Je ne sais pas si ça va me réconforter tout ça.

Ce qui m'inquiète le plus, c'est le faible taux de politisation (je ne parle même pas de la cote impressionnante du mot "libéralisme", j'en ai des frissons). Est-ce que cela ne voudrait pas dire en fin de compte que les jeunes de maintenant ont la vie trop douce? Je préconise le retour des préceptes spartiates pour leur apprendre à se bouger un peu!!

Je suis aussi étonné de voir qu'après la génération mai 68, la relève soit un peu lasse. Faut-il encore y voir le laxisme des parents qui ne transmettent pas leurs valeurs?

(Et qu'il est bon d'être minoritaire, mon Dieu...)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Thalack
Thalack [ccj]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Thalack
 
N'oublions pas que 99% des Français disent n'importe quoi quand on les sonde

Et si on n'en à rien à faire d'être conformiste ou non, ça fait rebelZ ?

C'est pas la peine de répondre, je m'en moque un peu
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ashen
Ashen
Reine
 
Avatar de Ashen
 
Citation:
Provient du message de ßlonÐin°
Il est vrai que la jeunesse est pathétiquement conformiste, j'observe ça autour de moi.
Pourquoi pathétique?

Citation:
Remarquez peut-être moi aussi ? C'est plus douillet le conformisme.
Peut-être le fait d'avoir des parents irresponsables mène à trouver ses propres valeurs quitte à en faire trop ?
Bon, voilà mon sentiment de petite gamine tout juste sortie de l'adolescence à propos du sois-disant conformisme "douillet" des jeunes :
On a grandit, en tout cas pour ma part, dans un environnement très (trop?) laxiste, tant sur le point scolaire que familiale. On a douze ans et on peut se promener dans la rue avec une clope ou pire sans que personne ne dise rien. On peut dire à son prof qu'il est un con fini et lui jeter des boules de papier mâché à la figure sans que personne ne dise rien.
On nous bassine jour après jour que l'économie va mal, que même en possession d'un CV en béton on se retrouvera au chômage.
Autant la génération opprimée de mai 68 se sentait le besoins de se libérer de toutes les barrières et de le crier dans la rue, autant, dans le climat actuel d'insécurité, nous aspirons à un retour de certaines valeurs perdues.
Je pense à la libération sexuelle notamment dans les années 70. Aujourd'hui, on a le sida, les mst. Alors quoi de plus normal quand j'entends des amis prêcher un retour aux valeurs catholiques ?
On nous racontes sans cesse comme c'était mieux avant, notamment au niveau de la qualité d'enseignement ("Quoi, à 14 ans tu n'as pas encore lu toute l'oeuvre de Proust ??") et de la criminalité en constante progression.
Bref le climat ambiant d'insécurité, de laxisme total, et de décadence nous pousse dans un certaine mesure à nous barricader dans le cocon familiale et à nous retrancher derrière des concepts conformistes.
Peut être que je racontes n'importe quoi, mais en tout cas c'est mon sentiment.

Citation:
J'en sais rien, je constate, et je vomis.
Merci, je te retourne le compliment.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aron
Aron
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aron
 
Pourquoi 18-29 ? Probablement pour cibler la jeunesse active. Mais ça devient alors facile de dire que les clichés sont faux. Les clichés de rebelle sont surtout associés aux adolescents et, malgré le phénomène de l'adulescence, on est quand même plus stable à 18 ans qu'à 16.

Vu les extraits je suis un peu déçu. Je m'attendais à une démonstration comme quoi la jeunesse avait un noyau commun quel que soit l'environnement social ou culturel, comme dit dans l'introduction, alors que ce livre ne semble évoquer que la France -- et encore faudrait-il voir le panel sélectionné pour ces statistiques.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Brianos
Brianos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Brianos
 
Citation:
Provient du message de Shibillin
Même pas, je viens de vérifier et les deux sont possibles (dixit mon dico Hachette). Stupéfiante langue française.
Banal a pour pluriel banals dans les situations courantes, mais banaux lorsque le mot concerne une coutume féodale (le moulin banal, les moulins banaux).

(Désolé du H-S)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nijel
Nijel
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nijel
 
Citation:
En fait, trois jeunes sur quatre estiment que la société, dans son ensemble, a besoin de se transformer profondément ; même si cette proportion est élevée, elle est inférieure à celle observée chez les plus de 30 ans (83 %). Le désir de réformes n’est donc pas le propre de la jeunesse, bien au contraire : les juniors souhaitent bien plus souvent que leurs aînés que la société « ne bouge pas ».
Donc pour 8% de différence ( ce qui n'est ni négligeable ni énorme ), on classe les jeunes dans les conservateurs ?

C'est à dire que ces 8% de différences suffisent largement à dire que " les juniors souhaitent bien plus souvent que leurs ainés que la société " ne bouge pas " ?" ( citation du texte )J'avoue être surpris par ce raccourci facile d'une étude sensément de "qualité".

Je ne sais pas quoi penser du livre, étant donné que tu cites un passage, mais ce passage m'apparaît comme un simple étalage des chiffres qui ne va pas au coeur du pourquoi...je suppose que c'est développé dans le livre.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Voilà un sujet très intéressant.

Si jamais le livre est sorti en librairie, c'est une lecture que je me devrai d'avoir. Comme quoi, mine de rien, cher FautVoir, tu viens bien de faire un message à caractère publicitaire, d'autant plus si les auteurs sont des amis. Combien touches-tu par exemplaire vendu ?

Plus concrètement, je pense que la "jeunesse" suit un cycle immuable d'action/réaction, comme un gigantesque pendule qui va dans un sens, puis dans l'autre.

Face à la rigueur de leurs aînés, les jeunes de mai 68 ont cherché à se libérer dans de grands mouvements contestataires et à s'abroger de toutes les contraintes qui pesaient sur eux. De là, une suite d'avancées phénoménales en matière de liberté, d'autonomie et de libre-arbitre.

Aujourd'hui, les jeunes, selon les chiffres que tu cites, et selon ma propre introspection () trouvent au contraire que ce mouvement de libération est peut-être allé un peu trop loin. A force de dire "mort aux vaches, mort aux vaches", on a fini par démythifier l'autorité sous toutes ses formes - enseignement, police, parents. De ce fait, beaucoup de "jeunes", y compris dans ceux qui profitent de ce côté libertaire, sont plutôt en faveur d'un retour de structure d'autorité solides.

Je pense ne pas trop m'avancer en pensant que cette tendance va encore persister un peu. Puis, soudain, les nouveaux "jeunes" trouveront que les mesures prises les étouffent, et on aura de nouveau des contestataires. Et ainsi de suite.

Cependant, pour reprendre l'analogie d'un pendule, à force d'osciller, ses mouvements se font de plus en plus faibles, jusqu'à atteindre un niveau correct. Un niveau de société idéal, dans lequel chaque être a la possibilité de faire ce qu'il veut, tout en respectant la loi et l'autorité.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [Socio] Peut-on parler d'une opinion de la jeunesse ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h11.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite