JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 649 (sites) | 1238 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Patrons : pendant la crise, les salaires grimpent RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Dwelfigor
e qui est amusant dans ce post, c'est de voir que tout le monde est d'accord mais passe son temps a s'engueuler sur la forme !

Oui une entreprise a besoins de patron.
Mais bien sur d'un vrai patron, pas d'un vampire en cravate qui va se barrer avec la caisse quand la boite va couler

Oui etre patron c'est difficile
Mais a condition d'etre un patron, pas un vampire en cravate qui va se barrer avec la caisse quand la boite va couler.

Oui nous detestons tous les vampires en cravate qui vont se barrer avec la caisse quand la boite va couler.

Donc, nous apprecions tous le boulot des patrons qui en chient pour que leur boite ne boie pas la tasse et eviter de lourder du monde, qui prennent sur leur temps et leur salaire pour cela.

Mais les treminators carrieristes qui circulent de Boites en boites pour recuperer le pactole tant qu'on peu encore succer quelque chose avant que ça devienne le scandale Ennron on peut pas les blairer !

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaa

donc tout est arrangé non ?
Non. Parce que certain disent : "c'est marginal, c'est pas grave, faut laisser faire le marché qui fera le tri, yada-yada-yada, les oiseaux chantent, merci patrons merci patrons, reprenez de la vaseline". Et d'autre pense qu'il y a un très gros problème avec le système économique et social occidental, tel qu'il a dégénéré depuis les années 70.
Alors on discute.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Serafel
toi aussi tu ne cherches pas a comprendre pourquoi ca peut enerver les gens qui gagnent le smic et qui se font debarquer de leur boite a 50 ans que leur patron dans le meme temps s'accorde une rallonge pour "services rendus". Ah oui, meme les actionnaires gueulent. Le fait que ca soit 15 boites sur 40 du cac 40, je trouve ca assez revelateur, desole si liberation n'est pas alle voir toutes les entreprises francaises pour verifier. Il n'empeche que meme si ca ne concerne "que" 15 des 40 plus grandes entreprises francaises, c'est quelque chose a vomir.

(Je te rappelle pour memoire alcatel, -10000 personnes en france, -40000 dans le monde, salaire de tchuruk identique, avec en prime des stock options revendables au prix fort quand la boite sera remontee)

Meme sans generaliser a tous les patrons, ces chiffres sont ignobles !
mais peu importe que je cherche à comprendre ou pas, puisque la seule raison pour laquelle j'ai réagit à ce post, c'est les commentaires généralistes, sans intérêt et non démontrables qui y ont été faits...

je ne roule pas sur l'or, en tout cas je gagne moins bien ma vie qu'un cadre dans mon entreprise, cela ne m'empêche pas de comprendre qu'un cadre a des responsabilités dont je ne voudrais pas, et qu'un cadre supérieur en endosse encore plus... dans mon entreprise, toutes les décisions de projet, de réforme, etc... passent par le comité directeur, puis par le PDG ; le patron doit supporter des décisions comme un licenciement, si cela doit sauver/aider son entreprise ; c'est quelque chose que je comprend... le patron ne joue pas, il travaille dans son entreprise ; quand ce n'est pas le cas, il est très vite remplacé, et les patrons des grandes entreprises françaises ne sont pas arrivé à la tête de leurs sociétés par hasard, c'est à la sueur de leur front !
Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'abus ; j'affirme que les généralités faites en début de thread me font vomir tout autant que les patrons vereux !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de mobidique
mobidique
Alpha & Oméga
 
Avatar de mobidique
 
Dwelfigor, président! ... heu ... PDG
Citation:
Provient du message de Dwelfigor
Donc, nous apprecions tous le boulot des patrons qui en chient pour que leur boite ne boie pas la tasse et eviter de lourder du monde, qui prennent sur leur temps et leur salaire pour cela.
Heu ... L'ouvrier en chie, l'employé en chie, le cadre en chie la secrétaire en chie, au final tout le monde en chie et si tout le monde en chie ben finalement personne en chie et chacun fait son boulot et assume ses responsabilités. Responsabilités qui ont souvent sinon tout le temps été souhaités, désirés et attendues par celui qui les a, alors ...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Comment faire sans patrons ?
Exemple : les services publiques britaniques (Rail, Eau, Electrcité).
Ces services étaient publique, et fonctionnaient.
Ils ont été privatisés, les rémunérations de leurs patron multiplié par 10 (sans parler des actionnaires, souvent les mêmes grâce aux stocks option, et des jetons de présence). Ces sociétés sont aujourd'hui pour la plupart en difficulté, et le service qu'elles assure est lamentable, tandis que leur tarifs ont augmenté sauvagement.
Vive le patronat.

En France, ce sera pareil si on ne vire pas l'équipe dirigeante d'EDF qui fait tout son possible pour être privatisé (on les comprend, hein...), et si Raffairien parvient à vendre la SNCF et ce qui reste de FT (mal barré pour l'instant, il a été trop pressé, le Bon).
A moins que je ne fasse complètement erreur, il me semble que les services publiques (en général) sont par définition des entreprises qui ne font pas de bénéfices et sont soutenus financièrement par l'état. Comment dans ce cas, espérez qu'après privatisation, et donc perte des subventions/injections de l'état, l'entreprise puisse survivre sans licencier, sans augmenter ses tarifs, etc... Je ne suis pas certain que l'augmentation des capitaux par la mise en bourse suffise dans tous les cas...
Je ne suis pas sûr que cela fasse parti du même débat, mais je suis ouvert à tout argumentaire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de lyn steinherz
, et les patrons des grandes entreprises françaises ne sont pas arrivé à la tête de leurs sociétés par hasard, c'est à la sueur de leur front !

Bernard Arnault, arrivé au pouvoir en escroquant ses employés jusqu'à s'accaparer les biens de toute une famille.
Pinault milliardaire parce que pote avec Chirac, et ayant allégrement bénéficié des largesses de l'état.
Baby Messier choisi par le vieux pour son carnet d'adresse et ses amitiés baladuriennes
Et tout ceux, puisqu'on parle de Balladur, placé à la tête d'entreprise publiques juste avant leur privatisation.
Largardère fils héritier
Dasault fils héritier.

De la sueur comme ça, c'est bizarre, elle a un petit gout de merde.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de mobidique
mobidique
Alpha & Oméga
 
Avatar de mobidique
 
"De la chute de l'illusion méritocratique" par lyn steinherz bientôt en librairie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de lyn steinherz
A moins que je ne fasse complètement erreur, il me semble que les services publiques (en général) sont par définition des entreprises qui ne font pas de bénéfices et sont soutenus financièrement par l'état.
Tu es dans l'erreur.
Les entreprises publiques ont pour unique actionnaire l'état, à qui elle reverse des dividendes. Et elles sont censés vivre de leur propres ressources. Les problèmes apparaissent, lorsque, voulant forcer la main de leur actionnaire, elles se lancent dans une politique d'achat tout azimut (Crédit Lyonnais, France Télécom), qui provoque une dette énorme. L'état est alors obligé de renflouer (c'est son devoir d'actionnaire), mais la commission européenne hurle alors à la concurence déloyale (elle a raison), et n'accèpte le plan de sauvetage de l'état qu'à condition que la boite soit ensuite privatisé (elle a tort...). Résulta, 100 milliards de francs de dettes pour le contribuable, qui a la joie de savoir que certaines personnes se sont goinfrées à s'en faire péter le bide.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de mobidique
Le politiquement correct qui sévit habituellement chez les tenants du néo-libéralisme sauvage les amènent à utiliser une forme plus douce du genre "J'ai du mal m'exprimer". Je suis très désappointé.Explique moi avec des mots simples, déroule nous la quintessence de ta pensée, expose la puissance de ta croyance je ne demande qu'à être éblouit et moi aussi en retour croire ...

Je reste par ailleurs très étonné de tes attaques personnelles concernant mes habitudes télévisuelles.
Je vais te répondre une dernière fois.
Le politiquement correct ne m'intéresse pas ; je pense que tu fais exprès de simuler l'incompréhension de ce que je te dis ; ça ne me motive pas pour continuer le débat avec toi.
Relis, s'il-te-plait, ma première réponse au sujet ; je critique les généralités débiles émises par certains ici ! Un point c'est tout !

C'est parce que je ne suis pas politiquement correct comme toi, que je fais des attaques personnelles ; je n'ai pas ton talent pour tourner en dérision inutilement tout argument sorti par mon interlocuteur.
Une dernière fois : salut
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de baai
baai
Alpha & Oméga
 
Avatar de baai
 
De toute façon la notion de responsabilité des patrons, on se demande qui elle sert dans le débat. Responsabilité de qui et de quoi ? De l'entreprise (indirectement des employés, de la bonne santé financière de la Nation , etc.) ? Ou responsabilité de maintenir leurs revenus en dépit de la dégringolade de cette entreprise dont ils sont supposés responsables ?

Il y a dans un bon nombre de grosses entreprises, et celle du cac 40 sont un joli terreau, une sorte d'impunité impudique qui évoque l'anonymat des grandes villes : on se permet parfois des choses qu'on ne ferait pas dans un petit village, parce qu'on se moque d'avoir à rendre des comptes. Dans les petits villages en question, rendre des comptes peut-être illégitime : pourquoi je pourrais pas me travestir ou balader la femme du maire ? Et en effet, les petits patrons responsables de leur entreprises, qui font éventuellement compte commun pour aboutir à de beaux endettement personnels, ça existe, peut-être y en a-t-il plus que de malhonnêtes Tandis que dans les grandes, les règles semblent s'inverser : c'est peut-être une histoire de dilution de la responsabilité. Alors qu'elle responsabilité ? Bien sûr ça génère du stress malgré tout, mais bon : quand on sait qu'on va s'attribuer une fantastique indemnité de départ et retrouver la semaine suivante un poste de direction encore plus "prestigieux". On fait tourner quoi. Tout ceci ne semble pas très défendable, même avec la meilleure rhétorique qui soit.

Cela dit on tiendra compte du phénomène d'exposition médiatique, il y a aussi un troupeau d'hommes d'honneurs dissimulés dans de grandes entreprises.


Citation:
Provient du message de Dwelfigor
Donc, nous apprecions tous le boulot des patrons qui en chient pour que leur boite ne boie pas la tasse et eviter de lourder du monde, qui prennent sur leur temps et leur salaire pour cela.

Mais les treminators carrieristes qui circulent de Boites en boites pour recuperer le pactole tant qu'on peu encore succer quelque chose avant que ça devienne le scandale Ennron on peut pas les blairer !
Ca doit être à peu près ça
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Tu es dans l'erreur.
Les entreprises publiques ont pour unique actionnaire l'état, à qui elle reverse des dividendes. Et elles sont censés vivre de leur propres ressources. Les problèmes apparaissent, lorsque, voulant forcer la main de leur actionnaire, elles se lancent dans une politique d'achat tout azimut (Crédit Lyonnais, France Télécom), qui provoque une dette énorme. L'état est alors obligé de renflouer (c'est son devoir d'actionnaire), mais la commission européenne hurle alors à la concurence déloyale (elle a raison), et n'accèpte le plan de sauvetage de l'état qu'à condition que la boite soit ensuite privatisé (elle a tort...). Résulta, 100 milliards de francs de dettes pour le contribuable, qui a la joie de savoir que certaines personnes se sont goinfrées à s'en faire péter le bide.
Il me semblait au contraire que l'état prennait sous sa coupe les services ne pouvant assumer seuls de bénéfices et rendant un service publique (qui à priori se doit d'être égalitaire) : éducation, hygiène publique, transports, communication, ... en plus bien entendu d'être l'actionnaire unique de certaines autres entreprises
Concurrence déloyale ? Ne serait-ce pas plutôt du protectionnisme...
Il me semble que l'actionnaire n'a aucune devoir par rapport à l'entreprise (entre autre aucune obligation de renflouer), mais des droits...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de lyn steinherz
Il me semblait au contraire que l'état prennait sous sa coupe les services ne pouvant assumer seuls de bénéfices et rendant un service publique (qui à priori se doit d'être égalitaire) : éducation, hygiène publique, transports, communication, ... en plus bien entendu d'être l'actionnaire unique de certaines autres entreprises

La Poste, FT, EDF et quelques autres font des bénéfices, ou en faisait avant de vouloir racheter la moitié de la planète. Le but de leur nationalisation était d'assurer le même service à tous, et de permettre à l'état de décider de la stratégie de ces boites (exemple : le minitel). Même la SNCF ferait des bénéfices, sans la concurence pour le coup déloyale de la route.

Citation:
Concurrence déloyale ? Ne serait-ce pas plutôt du protectionnisme...
Non. Le protectionisme c'est de mettre des barrières à la douane. Mais une entreprises dont les pertes sont financées par l'état, c'est de la concurence déloyale (par exemple, à une époque, Renault financée par l'état et Peugeot avait le droit de raler).

Citation:
Il me semble que l'actionnaire n'a aucune devoir par rapport à l'entreprise (entre autre aucune obligation de renflouer), mais des droits...
Bien sur que si... tout dépend des statuts... C'est pour ça que Seillère a eu aussi chaud aux fesses dans l'affaire Air Lib : il a fait du portage pour Swiss Air, sans trop penser à ses responsabilités en cas d'échec. Bah, un peu plus d'argent perdu pour Wendel dans cette affaire, ils pouvait se le permettre...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Citation:
Provient du message de lyn steinherz
Quel rapport entre de longues études et le fait qu'un homme seul porte sur ses épaules la responsabilité de l'emploi de 200.000 personnes (par exemple) ? Il n'y en a aucun...
En effet. Je ne pense pas que quelqu'un remette en cause le fait que pdg est un metier difficile qui demande une formation complexe et une connaissance de mecanismes economiques. Ca n'est pas a la porté de tout le monde, c'est clair. Cependant je n'irais pas jusqu'a dire que ce soit plus difficile que bien d'autres metiers. L'un parlait des chirurgiens, on peut trouver pletoire d'autres exemples ou la vie de beaucoup depend d'un travail d'un seul. Un chercheur qui travaille sur un vaccin contre la grippe par exemple, si il se plante, combien de personnes vont mourir ?
Un tel travail justifie en effet une remuneration forte. Mais remuneration forte, a mon avis, ne signifie pas des salaires de plusieurs millions de francs par mois cumulés a des cadeaux en actions valant eux aussi plusieurs millions. Un salaire du meme ordre que celui d'une profession libérale de haut de gamme serait amplement suffisant (tout de meme ca chiffre dans les 100 KF par mois, ca n'est pas la misere non plus).

Citation:

Pour ceux qui disent que les patrons ne sont pas indispensables, je suggère vivement d'intégrer l'idée, qu'à l'heure de la mondialisation, ce n'est pas les syndicats ou le personnel de l'entreprise qui vont avoir suffisamment d'ambition pour faire émerger leur entreprise d'un terrain périlleux !
Comme je l'ai dit avant, je considere moi aussi qu'il faut un PDG a une entreprise, ne serais ce que parce qu'une direction collegiale serait trop lente pour reagir dans les delais. Par contre, dans le modele actuel je vois plusieurs disfonctionnement :
- Le modele favorise non pas l'ambition pour l'entreprise, mais l'ambition personnelle. Quand on perd l'argent des autres, on est facilement enclin a prendre des risques qu'on ne prendrait pas avec son propre argent. Comme on l'a vu, de toute facon, perdant ou gagnant, un patron comme Messier ou L'ancien d'Elf sortent auréolés de la gloire de celui qui a joué gros et perdu avec panache. Il est vrai que perdre l'argent des autres on le perd toujours avec plus de panache.
- L'autodetermination des salaires, le patron decide seul (ou presque, disons avec ses autres amis patrons d'autres entreprises pour lesquelles c'est lui qui decide du salaire) de sa remuneration, ainsi que de ses avantages en nature ou en action. Il n'y a aucun controle de la part des gens a qui appartient l'argent (oui oui, les premiers volés dans l'affaire c'est bien les actionnaires, comme quoi cette critique n'a rien de gauchiste).
- Les primes de licenciement delirantes, finalement un pdg a tout interet a se faire demettre de ses fonctions puisque sa prime de licenciement depasse le salaire gagné en 30 ans de la vie d'un cadre.


J'ajouterais que cette critique ne concerne que les patrons qui sont mandatés par leurs actionnaires et qui n'ont pas une forte part du capital. En général ceux qui "jouent" avec leur propre argent se payent eux meme moins et ne font pas des plans sur la comete en se disant "on verra bien, de toute facon si je me plante je pars avec 200MF".
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
La Poste, FT, EDF et quelques autres font des bénéfices, ou en faisait avant de vouloir racheter la moitié de la planète. Le but de leur nationalisation était d'assurer le même service à tous, et de permettre à l'état de décider de la stratégie de ces boites (exemple : le minitel). Même la SNCF ferait des bénéfices, sans la concurence pour le coup déloyale de la route.

Non. Le protectionisme c'est de mettre des barrières à la douane. Mais une entreprises dont les pertes sont financées par l'état, c'est de la concurence déloyale (par exemple, à une époque, Renault financée par l'état et Peugeot avait le droit de raler).

Bien sur que si... tout dépend des statuts... C'est pour ça que Seillère a eu aussi chaud aux fesses dans l'affaire Air Lib : il a fait du portage pour Swiss Air, sans trop penser à ses responsabilités en cas d'échec. Bah, un peu plus d'argent perdu pour Wendel dans cette affaire, ils pouvait se le permettre...
Comment expliquer l'endettement des sociétés nationales (plusieurs centaines de milliards de francs) ?

Le protectionnisme a bien d'autres moyens que de simples barrières aux douanes pour s'exprimer. Si c'est la cour européenne qui statue dans notre cas, c'est parce qu'il s'agit de concurrence déloyale entre entreprises de différents pays ; c'est également ce que l'on appelle le protectionnisme d'un état pour une de ses entreprises.

L'actionnaire n'a aucune obligation ; les dirigeants ont d'énormes obligations et devoirs fiduciaires envers les actionnaires (minoritaires et majoritaires), même s'ils ne peuvent se servir de ceci comme d'une excuse pour leurs échecs (selon la loi).
La responsabilité de Seillière dans l'affaire d'Air Lib est juste due au fait qu'il a retiré la totalité des capitaux qu'il avait investi dedans, afin de faire couler une entreprise auprès de laquelle deux autres entreprises (avec lesquelles il est affilié) étaient très gravement endettées ; c'est le fait qu'il ait possédé 50% des actions qui lui a permi de faire ça
Lien direct vers le message - Vieux
Alain/Damax
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de lyn steinherz
les patrons des grandes entreprises françaises ne sont pas arrivé à la tête de leurs sociétés par hasard, c'est à la sueur de leur front !
Et non, malheureusement, les patrons des grandes entreprises
sont nommés par les actionnaires, et, sont souvent des gens
sortis de l ' ENA ou Polytechnique.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de Alain/Brocéliande
Et non, malheureusement, les patrons des grandes entreprises
sont nommés par les actionnaires, et, sont souvent des gens
sortis de l ' ENA ou Polytechnique.
Et qui sont connus et réputés pour leurs compétences, leur capacité à manager à tirer leur épingle du jeu, ... avoir fait une grande école supprime-t-il du mérite ?

Je sens qu'à ce rythme, je vais finir par lire ici que des écoles comme l'ENA ou Polytechnique sont à la portée de n'importe qui...
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Patrons : pendant la crise, les salaires grimpent
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h46.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite