JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 806 (sites) | 1437 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Une réforme de l'éducation qui ne ferait pas de mal RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Lightbulb

Une réforme de l'éducation qui ne ferait pas de mal

Je vous livre ici les conclusions d'une discussion passionnante avec mon père, professeur de français et directeur d'établissement depuis peu, concernant le niveau des élèves entrant en 6e et les problèmes qui en découlent.

Selon les statistiques de son collège (le plus grand de Grenoble, donc des statistiques que j'espère fiable et probablement extensible à un plus grand nombre), un peu plus de 50% des élèves entrant en 6e ont des problèmes de compréhension en lecture, quand ils ne sont pas tout simplement analphabètes. Près de 50% des élèves a des problèmes de compréhension en arithmétique simple (que signifie "multiplier" ? certains apprennent par coeur les tables de multiplication sous la pression parentale... mais sans comprendre les mécanismes qui les sous-tendent).

Ces élèves, arrivés en 6e, comment peuvent-ils suivre le rythme ? On peut apprécier la physique mais, si on n'arrive pas à étudier un énoncé ou résoudre des calculs simples, la frustration s'installera. On peut adorer l'histoire ou la géographie, mais passer deux heures sur chaque phrase de notre livre n'incite pas à approfondir les choses. Il y a même le cas de gens très matheux qui ont des problèmes en maths car ils ne comprennent pas les énoncés.

Bref, beaucoup de personnes se retrouvent en échec scolaire, non parce qu'ils ne sont pas doués ou intéressés par les matières enseignées au collège, mais simplement parce que les fondations de leur enseignement n'ont pas été acquises.

La discussion que nous avions portait sur la nécessité de réformer totalement, non le collège (du moins pas tout de suite), mais le primaire. Les cours de géographie, histoire, etc... qu'on a en CE2,CM1... sont certainement intéressants, mais ils ne répondent pas à la vocation de cet enseignement, qui devrait être de préparer le futur élève à la suite.

L'accent des cours au primaire devrait donc s'axer principalement sur tout ce qui servira *obligatoirement* à l'élève dans sa vie, quel que soit son métier: lire, écrire, compter. Le primaire devrait ensuite être sanctionné par un examen (le certificat d'études, supprimé voici des années) qui se contente de vérifier si la personne a acquis le bagage nécessaire pour rentrer en 6e.

L'avantage est d'ailleurs double, car celui qui échoue à cet examen peut redoubler une classe dans laquelle on répond à son problème, à savoir où l'on continue à lui enseigner la lecture, l'écriture, le calcul. Alors que redoubler une classe au collège actuellement n'est que de peu d'utilité pour ce genre d'élèves (50% en 6e, donc, si vous avez suivi) qui ont des difficultés en lecture/calcul.

Bref... qu'en pensez-vous ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Re: Une réforme de l'éducation qui ne ferait pas de mal
Citation:
Provient du message de Grenouillebleue

Bref... qu'en pensez-vous ?
Que c'est ce que proposent tous les gouvernements qui depuis 10 ans amputent chaque annee le budget de l'education et offrent moins de postes alors que les departs massifs a la retraite dans les 10 prochaines annees et le baby boom des annnees 90 vont creer un vrai probleme.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Globalement, ouaip. Mais bon, j'estime qu'un gamin doit savoir lire et écrire à la fin du CP. Alors qu'on ait des analphabètes en 6e (après CE1, CE2, CM1, CM2), c'est signe qu'y a un truc qui cloche. Genre, on fait pas assez redoubler les mômes.
Lien direct vers le message - Vieux
Coquette [[Fda]]
Alpha & Oméga
 
Je suis globalement d'accord avec l'idée.

Mais une question me turlupine : il y a 20/30 ans, l'enseignement était plus difficile, et pourtant, on avait pas autant d'échecs sur des connaissances de base (lecture/écriture/calcul), ou je me trompe? Et si je ne me trompe pas, pourquoi est-ce que maintenant on a tant de difficultés?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serafel
Serafel [CdA]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Serafel
 
Citation:
Provient du message de Coquette
Je suis globalement d'accord avec l'idée.

Mais une question me turlupine : il y a 20/30 ans, l'enseignement était plus difficile, et pourtant, on avait pas autant d'échecs sur des connaissances de base (lecture/écriture/calcul), ou je me trompe? Et si je ne me trompe pas, pourquoi est-ce que maintenant on a tant de difficultés?
massification de l'enseignement
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Guitou
Guitou [CPC]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Guitou
 
Citation:
Provient du message de Coquette
Je suis globalement d'accord avec l'idée.

Mais une question me turlupine : il y a 20/30 ans, l'enseignement était plus difficile, et pourtant, on avait pas autant d'échecs sur des connaissances de base (lecture/écriture/calcul), ou je me trompe? Et si je ne me trompe pas, pourquoi est-ce que maintenant on a tant de difficultés?
a mon avis les moyens des enseignants...
il ne devait pas manquer d enseignants autant qu aujourd hui.

et aussi le respect des eleves face aux enseignants...

quand je vois dans la rue de nos jours un gamin qui doit avoir 6 7 ans a tout casse cracher et insulter des adultes qui passent dans la rue je me demande ce que peuvent faire les enseignants face a ce genre d eleves...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
Je ne suis pas exactement d'accord.
En partie seulement.

A mon epoque, celui qui ne savait pas lire et qui ne comprenais pas les tables de multiplications ne passais pas le CE2.

Mais actuellement, pour remplir le but des 80% d'une classe d'age au bac, qui est le cheval de bataille de tout les gouvernements depuis 30 ans, on a fait baisser le niveau des etudes plutot qu'augmenter le niveau intellectuel des eleves.

Effectivement, c'est la solution de facilité.

On a aussi baissé le niveau des profs. On avait dans le temps des professeurs tres capable qui savaient donner leur connaissance. des gens qui faisaient cela avec une fibre et de la pedagogie. Maintenant la plupart des professeurs que je connais ont choisis cette voie pour les congés et le peu de travail. ils dispensent les memes cours avec les memes interros depuis 10 ans, a la faute d'orthographe pret et corrigent les 40 interros en 1 mois en les passants sur un gabarit.

J'en connais meme qui font tellement de fautes d'orthographe, que le sens des ennoncés de leur interros en est changé.

Je viens de travailler quelque temps avec des profs des differents cycles.

J'ai vu une brandes de dejantés qui bandent devant une transformée de laplace , qui collent du logarithme dans la moindre equation, sans meme savoir a quoi cela sert en pratique.
J'ai vu des profs de matieres technologiques etre incapables de faire fonctionner les outils dont ils enseignent la maitrise, mais se prendre la quiche sur des equations a la con dont ils ne comprenent meme pas l'utilisation ou dont l'interret n'est finalement innexistant puisque personne dans l'industrie ne souhaitera qu'une personne prenne le risque de faire ce calcul et de se planter. A l'heure actuelle, on utilise des ordinateurs pour eviter qu'un ingenieur ne mette en perile un produit par un calcul qu'il aurait raté.

La plupart de ces profs ont une sacré grande gueule car ils sont pret a abbatre en fleche un eleve serieux qui leur prouverait par a + b qu'ils racontent des conneries (et je l'ai vu souvent oui) un peut comme des americains vous voyez.

A l'heure actuelle, le systeme educatif est pourris par un ramassis de fonctionnaires qui n'en glandent pas une et qui se font mousser devant leurs etudiants. Parmis ce ramassis, se cachent un ou deux professeurs exceptionnels, travailleurs pedagogues et qui savent se remettre en cause. ils sont helas bien rare et il est arrivé a certains d'entre nous d'en croiser.
Mais nous avons tous croisés plus souvent des profs qui se gaussaient d'avoir la matiere ou les eleves avaient la moyenne la plus bassent ou qui traitent de cretins leurs eleves parce qu'ils avaient tous pris une caisse a une interro plutot que de se remettre en cause et supposer qu'ils avaient mal expliquer pour que les eleves n'aient pas compris a ce point.

Pour reformer l'education il faut commencer par reformer les professeurs et les parents ... les eleves ce sont les memes depuis des siecles, c'est pas eux qui sont devenus plus nuls.
__________________
Cujus testiculos habes, Habeas cardia et cerebellum.
Quand on retient solidement l'attention des gens, les coeurs et les esprits suivent.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de EtAprès
EtAprès
Alpha & Oméga
 
Avatar de EtAprès
 
"Selon les années, ce sont entre 21et 42% des élèves qui, au début du cycle 3 (entrée en CE2) paraissent ne pas maîtriser le niveau minimal des compétences dites de base en lecture ou en calcul ou dans les deux domaines. Ils sont entre 21 et 35% à l'entrée au collège".
Améliorer l'efficacité de l'école primaire, Ministère de l'Education Nationae, rapport de l'Inspection générale de l'Education Nationale, 1998.

"Les élèves d'aujourd'hui [du primaire, niveau certificat d'études primaires] ont commis, en moyenne, sur les dictées proposées, environ deux fois et demie plus de fautes que ceux des années 1920...La baisse est plus prononcée pour les garçons que pour les filles. Depuis un siècle, les compétences orthographiques des élèves ont dont d'abord crû puis décru, le niveau moyen d'aujourd'hui étant inférieur à celui des années 1920, mais supérieur à celui qui prévalait au début de la IIIème République... Pour la connaissance de la langue (analyse grammaticale, conjugaison, voire analyse logique), les différences sont importantes, du moins au sein de la première moitié des élèves : ceux d'aujourd'hui maîtrisent moins bien ces domaines que ceux des années 1920"
Les Dossiers d'éducation et formations, n°62, Ministère de l'Education Nationale, février 1996.

Toutes ces données et bien d'autres sont citées dans le nouveau livre commis par un dénommé Luc Ferry.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de mobidique
mobidique
Alpha & Oméga
 
Avatar de mobidique
 
Citation:
Provient du message de Serafel
massification de l'enseignement
80% d'une classe d'age au bac, non pas par une amélioration de l'enseignement mais par une diminution du niveau et un mépris affiché pour les formations techniques.

Sinon en début de CE1 je ne savais pas lire (merci la réforme de l'école moderne "Lisez des histoires à votre enfant Madame, ça lui donnera envie de lire", dans les faits je connaissais mes livres par coeur et je faisais plaisir à ma mère en suivant du doigt le texte en le récitant, elle a pris les choses en main en créant un atelier de lecture et en cours de CE1 je savais lire) et j'apprenais tables de multiplication et conjugaison par coeur au point que pour trouver une réponse je visualisais la table (conjugaison/multiplication) et cherchais mentalement l'emplacement de la réponse. Aujourd'hui, j'ai un doctorat. Et je suis toujours une brèle en français
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Ludmilia
a mon avis les moyens des enseignants...
il ne devait pas manquer d enseignants autant qu aujourd hui.
Oh que si ! Les effectifs étaient bien plus important.

Citation:

et aussi le respect des eleves face aux enseignants...

quand je vois dans la rue de nos jours un gamin qui doit avoir 6 7 ans a tout casse cracher et insulter des adultes qui passent dans la rue je me demande ce que peuvent faire les enseignants face a ce genre d eleves...
Le problème est là, surtout. On a eu des tonnes de démagogie et de laxisme débile à l'éducation nationale, voilà le résultat. Ajoutons l'aide de TF1, le problème des gosses dont les parents parlent pas français, et le tour est joué. C'est tellement grave la situation actuelle, qu'il faudrait des mesures draconiennes pour rétablir un minimum d'ordre. Le coup de l'uniforme, c'est pas mal, par exemple, à condition qu'il soit fourni par l'état (que tout le monde ai le même). Et sinon, renforcer le pouvoir des profs face aux élèves et aux parents. Surtout face aux parents : un gamin "dissipé" peut être recadré, sauf si il est soutenu et conforté dans son comportement par des malades qui partent du principe que tout est du à leur petit prodige, et que les profs sont des larbins.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Enthoniel Ezeil
Enthoniel Ezeil
Alpha & Oméga
 
Avatar de Enthoniel Ezeil
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Globalement, ouaip. Mais bon, j'estime qu'un gamin doit savoir lire et écrire à la fin du CP. Alors qu'on ait des analphabètes en 6e (après CE1, CE2, CM1, CM2), c'est signe qu'y a un truc qui cloche. Genre, on fait pas assez redoubler les mômes.
Il faut voir qu'actuellement en primaire c'est aux parents de décider si leur môme redouble ou non... en gros si l'instituteur désire faire redoubler l'élève et que les parents sont contre, l'élève passera en classe supérieure. Et là où j'ai grandi, cette réaction je l'ai vu bon nombre de fois (avec parfois comme commentaire des parents : "il n'a pas besoin de savoir lire, il fera un métier manuel !")

Ne pas forcément jeter la faute sur les écoles...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Je suis d'accord avec le fait que certains professeurs peuvent exagérer, Dwelfigor, mais je n'ai pas une conception aussi pessimiste de l'enseignement - peut-être parce que mes parents sont professeurs par vocation, qu'ils sont convaincus et se dépensent sans compter. Mais mes parents sont formidables, les modèles de ma vie, et la question n'est pas là.

Je pense qu'on est dans une situation d'oeuf et de poule. Les professeurs sont démotivés par le manque d'intérêt de certains élèves, l'ignorance globale et (parfois, pas toujours) le manque de respect. Par conséquent, leur enthousiasme de départ diminue et s'éteint. Et les élèves sont démotivés par le manque d'implication de ces professeurs. Et ainsi de suite, ad nauseam.

Mais ce n'était pas mon propos. Ce que je pense, c'est que cette démotivation et cet abandon tacite de nombreux élèves vient aussi du fait qu'ils ne comprennent pas. Lorsqu'on n'a pas les bases en lecture/écriture/calcul, on ne peut tout simplement pas comprendre des matières plus élaborées. Et ça, c'est une faille de l'enseignement du primaire.

Edité pour Enthoniel: je suis tout à fait d'accord avec ça également. La décision doit revenir aux professeurs, non aux parents.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
Citation:
Provient du message de Dwelfigor
Je .

On a aussi baissé le niveau des profs.
La aussi, j'ai un doute. Y'avait de sacré nullité, au temps jadis...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Foehn
Foehn
Alpha & Oméga
 
Avatar de Foehn
 
Pour moi, en effet, l'acquisition des bases (lire, écrire, compter) doit être faîte au CP, au plus tard au CE2. Il ne faut pas attendre jusqu'à la fin de l'école primaire pour valider ces acquis, je trouve que ça fait déjà trop tard. Mais ça nécessite beaucoup de travail de la part des maîtres(ses) d'école, pour détecter les problèmes, et y consacrer le temps nécessaire à leur résolution.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Guitou
Guitou [CPC]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Guitou
 
Citation:
Provient du message de Aloïsius
Oh que si ! Les effectifs étaient bien plus important.
c bien ce que je dis ^^ qu il ne manquait pas de prof a l epoque au contraire d aujourd hui.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Une réforme de l'éducation qui ne ferait pas de mal
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h49.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite