JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 661 (sites) | 1255 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Et si Einstein avait tout faux ? [vitesse de la lumiere] RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de septimus
Le trou de ver est une hypothèse des travaux de Hawking intéressante mais invérifiable actuellement, alors autant la laisser dans son coin
Juste pour avoir le dernier mot (que j'espère juste)
Les trous de vers sont une hypothèse d'Einstein et Rosen (Pont d'Einstein-Rosen), dont le nom a été donné par Wheeler. Hawking reprend cette théorie pour argumenter l'utopie des voyages dans le temps (qu'il considérait il y a encore quelques années comme impossibles).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Septimus
Septimus
Alpha & Oméga
 
Avatar de Septimus
 
Exact, mais d'après mes connaissances dans la série sliders (on ne rigole pas svp) c'est le pont Einstein-Rosen-Brodeski (ou un truc comme ça )

Ca a parfois du bon des délires de scientifiques :bouffon:
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de lyn steinherz
lyn steinherz [BZT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de lyn steinherz
 
Citation:
Provient du message de septimus
Exact, mais d'après mes connaissances dans la série sliders (on ne rigole pas svp) c'est le pont Einstein-Rosen-Brodeski (ou un truc comme ça )

Ca a parfois du bon des délires de scientifiques :bouffon:
Ca me dit quelque chose ; je suis sûr d'avoir vu ça quelque part ; j'édite dès que j'ai la source

EDIT : or donc il s'agit de Podolsky, pas Brodeski un détail qui n'a aucune importance, mais tout de même
Lien direct vers le message - Vieux
Gross E-roar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Lilith_666
J'essai souvent de me représenter l'univers et ce qu'il y a autour mais sans y parvenir réellement. C'est pour cela que je fais appel à des personnes de ce poste qui semblent s'y connaître.
Oula, il faut bien comprendre une chose, 99% des posts de ce sujet sont l'interprétation au mieux a demi comprise d'article/cours/souvenir indéterminé/émissions pas forcement vrai a la base ou maintenant dépassé.

Ne prend surtout pas pour argent comptant ce qui est dit ici, ce n'est d'une part pas un forum de spécialistes du sujet et d'autre part les dit spécialistes ne sont eux même pas toujours d'accord entre eux.

Citation:
Une coquille de noix?? C'est-à-dire?
Je me doute que tu veux parler des strilles sur une coquille de noix qui permettent de passer d'un endroit de l'univers à l'autre (comme un trou noir). Mais qu'y a-t-il autour de la coquille de noix? Car l'idée de l'expansion de l'univers, je l'ai comprise, mais dans quoi l'univers s'étend-il? L'infini? Quelque chose de fini?
Je faisais allusion en fait a la compréhension de l'Univers à travers son histoire dans le temps imaginaire, celui ci pouvant être représenter par une petite sphère plissée légèrement aplatie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de kalidor
kalidor
Bagnard
 
Avatar de kalidor
 
Citation:
Existence théorique des voyages vers le passé.
On sait bien qu'ils sont impossibles (Einstein avait dit qu'ils nécessiteraient une énergie infinie), mais on peut les utiliser comme concept dans une démonstration... .
Disons que beaucoup de technologies dépendent du facteur énergie pour fonctionner : si un jour les savants arrivent a découvrir la fusion a froid ( par exemple ) ce problème pour toutes ces technologies ( système anti gravite , système de propulsion etc....) auraient toutes les chances d'aboutir.

L'energie est la clef de nombreuses portes, a nous de trouver cette clef.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mothra
Mothra
 
Avatar de Mothra
 
Un truc que j'ai vu a la TV et qui m'avait chagriné : on y parlait d'energie du vide. Cette fameuse energie du vide ne pourrait pas etre le vecteur d'uniformisation de l'univers (plutot qu'une remise en question de la relativité) ? Qu'est ce que c'est plus precisement que cette "energie du vide", car autant la matiere est convertible en energie et inversement que je ne vois pas trop d'ou sort cette energie du vide.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Darth Corwin
Darth Corwin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Darth Corwin
 
Effet tunnel :
Ce phénomène n'a à mon sens rien à voir avec les "trous de ver".
Il a déjà été expliqué mais il n'y a pas de raison que je n'y aille pas de ma petite explication aussi
Donc, la nature ondulatoire de la matière étant acceptée, la position d'un électron est représentée par une fonction d'onde qui donne la probabilité de trouver le dit électron à tel ou tel endroit. Or, on se rend compte que la probabilité de trouver l'électron au-delà d'une barrière de potentiel qu'il n'aurait normalement en aucun cas l'énergie de franchir n'est pas nulle. D'où l'image du tunnel que l'électron aurait emprunté pour traverser la barrière.

Voyager plus vite que la lumière :
Puisque beaucoup ici semblent attirés par ce genre de rêves technico-scientifiques, voici une idée concrète qui a été présentée il y a déjà plusieurs années
Tout le monde connaît le champ de la gravité : c'est celui qui jette des pommes sur la tête d'Isaac (Newton). Plus un objet est lourd, plus il développe un tel champ et plus les objets alentours sont attirés par lui. La force d'attraction dépend du champ et de la masse de l'objet attiré. Théoriquement, si celui-ci n'a pas de masse, il ne pourrait subir la gravitation.
Or, il a été observé que la lumière, composée de particules de masse nulle appelées photons, semblait légèrement infléchie dans sa course au voisinage de zones très énergétiques, comme une étoile par exemple. Il a été proposé que la structure de l'univers est quelque peu "pliée" près de ces fortes concentrations en énergie : ce ne serait donc pas tant le rayon lumineux que la trajectoire qu'il suit qui serait courbée.
L'idée serait donc de créer une de ces concentrations extrêmes en énergie pour agir sur la courbure de l'espace au voisinage, disons, d'un vaisseau. Ainsi, celui-ci pourrait se retrouver tout proche d'un point de l'espace normalement situé très loin de lui tout en n'ayant pas bougé lui-même dans l'absolu (c'est à dire par rapport à un éventuel repère fictif, ici indépendant de l'espace, ce qui, je le conçois, est quelque peu choquant ).
Bien sûr, le problème est que les calculs de l'énergie qu'il faudrait mettre en oeuvre pour se faire révèlent qu'aucune source d'énergie à notre disposition n'est capable de produire le phénomène. On concluait sur quelque chose de plus exotique, comme l'anti-matière, qui serait à même de résoudre le problème. Mais naturellement, ça n'aide pas beaucoup
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de MrSeb
MrSeb
Alpha & Oméga
 
Avatar de MrSeb
 
Au temps pour moi
merci pour ces éclaircissements.
Lien direct vers le message - Vieux
Gross E-roar
Alpha & Oméga
 
Citation:
Provient du message de Mothra
Un truc que j'ai vu a la TV et qui m'avait chagriné : on y parlait d'énergie du vide. Cette fameuse énergie du vide ne pourrait pas etre le vecteur d'uniformisation de l'univers (plutot qu'une remise en question de la relativité) ? Qu'est ce que c'est plus precisement que cette "energie du vide", car autant la matière est convertible en energie et inversement que je ne vois pas trop d'ou sort cette energie du vide.
Je croit que l'on pense maintenant que cette energie du vide que l'on trouve absolument partout dans l'espace exerce un effet gravitationnel sur l'expansion de l'Univers (car cette energie ce doit de posséder une masse), mais que son effet serait contraire a celui de la matière.
La matiere ralentissant l'expansion au point de pouvoir l'interrompre et de l'inverser, alors que l'énergie du vide tendrais a accélérer l'expansion.

En fait elle agirait comme la constance cosmologique qu'Einstein considerais comme sa plus grande erreur.

Citation:

Voyager plus vite que la lumière :
[...]
En fait il faudrait que l'espace-temps soit assez gauchit ou plié
pour que des régions différentes de l'espace et du temps soit relier par un hypothétique trou de ver.
Dans ce cas la il deviendrait possible de voyager bien plus vite que la lumiere en passant a travers ces trous.
En fait ces trou reliant différents espace mais également diffèrent temps, il deviendrait théoriquement possible de voyager avant d'être partis, et donc en cas de trou tellement gauchit qu'il formerais une boucle de revenir avant d'être partis.

Sa fait quand même beaucoup de si.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Septimus
Septimus
Alpha & Oméga
 
Avatar de Septimus
 
L'énergie du vide ...
ça c'est un truc assez drôle.

Effectivement, cette énergie pourrait être à l'origine de la constante cosmologique que la plupart des observations trouvent non nulle. Par contre, ses effets ne sont pas connus. Il y a en effet 50 ordres de grandeurs ( 10^50 ) entre son estimation par les physiciens du petit (mécanique quantique) et ceux du grand (relativité générale). Tout ça pour dire que tout est loin d'être expliqué
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mardil
Mardil
 
Avatar de Mardil
 
Citation:
Provient du message de septimus
L'énergie du vide ...
ça c'est un truc assez drôle.

Effectivement, cette énergie pourrait être à l'origine de la constante cosmologique que la plupart des observations trouvent non nulle. Par contre, ses effets ne sont pas connus. Il y a en effet 50 ordres de grandeurs ( 10^50 ) entre son estimation par les physiciens du petit (mécanique quantique) et ceux du grand (relativité générale). Tout ça pour dire que tout est loin d'être expliqué
Hum, je tiens juste à préciser que certains effets de l'énergie du vide ont déjà été mis en évidence expérimentalement. (Effet Casimir)

Elle est assez difficile à se représenter, mais une manière de l'envisager est la suivante :

A cause d'effets de quantification des champs (théorie (un peu ) plus complexe que la mécanique quantique), dans le vide, se produisent des créations de couples particules/antiparticules associées, qui se désintègrent spontanément.
Ce qui fait que le vide n'est en fait pas vraiment vide, ce sont ces particules "virtuelles" (puisqu'elles disparaissent quasi immédiatement) que le vide possède une énergie, qui est en fait l'énergie de ces particules virtuelles.

C'est très approché comme image, mais ça peut donner une petite idée de ce qu'est cette énergie du vide.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Lango
Lango
 
Avatar de Lango
 
merci Mardil, j'avais commencé un post sur l'énergie du vide, mais c'est un sujet que je maitrise trop peu et j'avais préféré ne pas poster, n'étant pas sur de moi

sinon...
Citation:
Provient du message de Mardil
A cause d'effets de quantification des champs (théorie (un peu ) plus complexe que la mécanique quantique)
j'aime bien ton «un peu»
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Et si Einstein avait tout faux ? [vitesse de la lumiere]
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h32.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite